#DONS# Les Dons, empathie, médiumnité, pouvoirs occultes...

Articles et discussions sur La Magie, la spiritualité et la sorcellerie.
Tout hors sujet sera effacé ou déplacé.
Pour poser des questions personnelles, merci de choisir une autre rubrique adaptée.
Les messages mal orthographiés seront supprimés sans préavis.

Modérateurs : Jagannath, Hraefn, Supermodérateurs

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 10708
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

#DONS# Les Dons, empathie, médiumnité, pouvoirs occultes...

Messagepar Jagannath » Jeu Nov 16, 2006 17:25 pm

[clairvoyance, médiumnité, télépathie, pressentiments, empathie, dons, développer, aura, vision, prescience, prémonition, 6ieme sens, sixième sens, extralucidité, siddhi, pouvoirs occultes, voyance, intuition, troisième œil, 3ieme oeil, médiumnité involontaire, voir esprits, voir fantômes, perception supra-normale, paranormal, spectres, flash, visions, télépathe, empathe, lévitation]

Tout sur les dons :
Développer les dons :
Liens indispensables :

Introduction :

Que sont les dons? Les dons peuvent apparaître lorsqu'une place est laissée au surnaturel.
Chaque don peut être positif ou négatif.

Un mental en paix, qui est capable de rester pur et sans agitation, se met à refléter le monde, dans un tel mental apparaissent la clairvoyance, l'empathie et toutes sortes de facilités allant jusqu'à la télépathie ou la prescience. Notons que les rituels de divination servent essentiellement à obtenir un tel mental capable de capter les modifications extérieures par son calme, sa pureté.

Ces dons peuvent aussi apparaître dans un mental agité. Nous ne décrirons pas le processus ici car ce n'est pas ce que nous recherchons. Ils sont alors incontrôlés, et même si les victimes en sont parfois fières, ils ne causent que des ennuis. Médiumnité involontaire, empathie subie, voilà des dons dont on se passerait bien, car il ne font qu'agiter le mental d'avantage.
Modifié en dernier par Jagannath le Jeu Jan 17, 2013 3:46 am, modifié 34 fois.

Avatar de l’utilisateur
dantes
Messages : 702
Enregistré le : Mar Déc 16, 2008 6:59 am

Médiumnité : j'ai vu un mort

Messagepar dantes » Mer Déc 17, 2008 8:00 am

La médiumnité involontaire

Est-ce que je suis le seul à avoir vu un esprit, un mort (ou je ne sais pas quoi encore car je réfléchis toujours sur cet événement)?
Mais la question la plus simple pour moi est : qu'est-ce que la clairvoyance?
Malgré le fait que j'ai vu à une reprise (je parle ici d'une façon concrète) un esprit, je connais rien à ce sujet et je voudrais en savoir plus.

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 7451
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Mer Déc 17, 2008 11:08 am

Si on part du principe que le monde que nous percevons avec nos cinq sens n'est qu'une partie (au mieux !) de la réalité, un sixième sens permet d'aller plus loin.

Il paraît que tout le monde possède ce sixième sens à l'état embryonnaire ou endormi. Il se situerait sur le front, dans ce petit creux au milieu juste en dessus des sourcils.
Quoiqu'il en soit, certains développent des sens qui leur permettent des incursions dans les mondes parallèles (ou plus simplement dans le monde élargi qui nous entoure).
Modifié en dernier par bastet le Mer Déc 17, 2008 18:30 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
dantes
Messages : 702
Enregistré le : Mar Déc 16, 2008 6:59 am

clairvoyance

Messagepar dantes » Mer Déc 17, 2008 17:41 pm

Maintenant, la deuxième. Il est possible de voir, mais est-ce que les esprits ressentent notre première peur?
Je n'ai pas l'intention, de me lancer dans les premiers signes de la clairvoyance. Mais bel et bien de comprendre l'état dans lequel on est quand on voit...
Je suis convaincu que lorsque j'ai vu pour la première fois, je peux sans problème dessiner cette scène.
Alors, je recherche une explication à l'état dans lequel nous sommes quand nous percevons.
Je commence à la comprendre, mais il est encore trop tôt pour moi pour aller plus loin.
Après cinq ans déjà, cette peur s'est transformée en intérêt, une question sans réponse qui me brûle de l'intérieur.

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 7451
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Mer Déc 17, 2008 18:41 pm

Quand un esprit ou une manifestation en recherche (comme toi tu es en recherche) débarque (volontairement ou pas) dans ton monde quotidien, on ne sait pas qui est le plus effrayé des deux.

Mais je pense que c'est sans doute lui (elle), car il (elle) est venu(e) sur ton terrain.

Quand j'étais encore jeune, un Ancien me disait que si j'avais un peu la trouille pendant une incursion, il suffisait que je tape du pied, ou dans mes mains, et que je mette à sourire en souhaitant la bienvenue. Cela a bien fonctionné.

Avatar de l’utilisateur
kaïzuran
Messages : 20
Enregistré le : Ven Jan 02, 2009 21:45 pm

#ARCHIVE# Les dons, clairvoyance, médiumnité, empathie etc.

Messagepar kaïzuran » Mer Fév 18, 2009 15:03 pm

Pressentiments, prescience, prémonitions

Tout a débuté il y a environ un an, un an et demi c'est assez flou. Je me suis mise à faire des rêves dont une partie se réalisait parfois. Ces rêves apparaissaient souvent une semaine avant... hum mesdames vous me comprenez. Puis quelques mois après ils s'estompèrent et plus rien.

Mais j'ai des pressentiments de plus en plus souvent ces derniers mois, qui s'avèrent souvent exacts.
Parfois (en plus) un objet ou une situation se présente à moi et s'avère faire parti de ce quelque chose qui va se réaliser.
Exemple type : je suis chez moi, je vais parler avec ma mère de deux personnes que je n'ai pas vu depuis longtemps. Le lendemain je croise ces deux personnes, elles me recontactent.
Bien sur, ce genre de situations c'est reproduit plusieurs fois, et j'ai eu à faire à des situation moins "typiques" depuis, mais j'aimerais savoir s'il y a quelque chose à développer, si oui j'aimerai que l'on m'aide à développer ça, et mette un nom sur ce qu'il m'arrive car le terme exact m'échappe.
Bretagne, ma Bretagne
Tu es mon poumon, mon coeur

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 10708
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mer Fév 18, 2009 18:39 pm

Tu n'es pas un être isolé des autres, mais un être illuminé et connecté.
Pourquoi? C'est notre nature même qui le veut. Voilà le vrai message de ces petits moments d'inspiration.

Bien entendu cela peut se développer, mais c'est moins important que d'identifier la magie du phénomène et tout ce que cela révèle sur notre nature profonde.

Le secret à découvrir est bien plus merveilleux encore que de simples pouvoirs occultes ;)

Avatar de l’utilisateur
Akiro
Messages : 118
Enregistré le : Jeu Juil 03, 2008 15:25 pm
Magie pratiquée : Qui peut bien savoir ? Je ne le sais pas moi-même...

Messagepar Akiro » Mer Fév 18, 2009 20:37 pm

Bertrand, tu crois que c'est de la clairvoyance ?
Il m'arrive des choses comme ça tout le temps, mais je ne pensais pas à ça :/
Mais dans ce cas, en quoi est-ce de la clairvoyance ?

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 10708
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mer Fév 18, 2009 21:37 pm

Notre vue est obscurcie par nos prédisposition et la croyance fortement ancrée que nous sommes un corps physique.
Lorsque cet épais brouillard se dissipe momentanément, il n'y a plus de futur ni de passé (seulement l'éternité), pas de moi ni de l'autre (seulement l'esprit), pas d'ici ni d'ailleurs (seulement l'être)...

Ainsi on peut voir l'avenir, savoir les pensées d'un autre, se rappeler de choses oubliées, être connecté à d'autres lieux etc.
Qu'il s'agisse d'un état fugitif ou permanent, il s'agit de "clairvoyance".

C'est à dire voir clair, sans que notre vision soit obscurcie par nos idées reçues et notre égocentrisme.

Ce qui peut par exemple dissiper ce brouillard :
- Des moments de bien être simple.
- Des situations extrêmes.
- L'absence totale de pensées ou d'attachements.
- La proximité de sages.


Cela peut se produire spontanément, ou résulter de la pratique de la méditation, de transes, d'un travail régulier de lâcher-prise etc.
Modifié en dernier par Jagannath le Lun Sep 19, 2011 19:57 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Akiro
Messages : 118
Enregistré le : Jeu Juil 03, 2008 15:25 pm
Magie pratiquée : Qui peut bien savoir ? Je ne le sais pas moi-même...

Messagepar Akiro » Mer Fév 18, 2009 21:42 pm

Dans ce cas ce qui m'arrive à moi n'est pas de la clairvoyance vu que je le fait inconsciemment et à n'importe quel moment, ce doit être un déplacement d'énergie inconscient.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 10708
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mer Fév 18, 2009 21:50 pm

Akiro, je ne sais pas ce qui t'arrive à toi, mais voir l'avenir par exemple, est de la clairvoyance.
Il est normal que cela se produise inconsciemment.

"Cela peut se produire spontanément" -> sans raison apparente.
Et cela se développe -si on souhaite- avec la tranquillité intérieure.
La clairvoyance n'est pas un pouvoir occulte sensationnel, c'est la simplicité de l'être naturel qui s'exprime, sans forcément avoir de raison, sans forcément besoin d'entraînement, et cela échappe, par nature, à tout contrôle de l'ego.

Avatar de l’utilisateur
Akiro
Messages : 118
Enregistré le : Jeu Juil 03, 2008 15:25 pm
Magie pratiquée : Qui peut bien savoir ? Je ne le sais pas moi-même...

Messagepar Akiro » Mer Fév 18, 2009 22:13 pm

C'est très intéressant en tout cas. Ce qui m'arrive est similaire à kaïzuran, je pense à quelque chose, et ça se réalise soit dans la minute, soit dans quelques jours. Mafois, je tiens compte de ta réponse, qui servira autant à moi qu'à kaïzuran. Je ne me préoccupes pas de cet éveil, ça se fera sûrement sans que je m'en aperçoive ^^

Encore merci Bertrand, bonne soirée :)

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 7451
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Mer Fév 18, 2009 22:18 pm

Il n'y a pas à se préoccuper de l'éveil.
C'est l'éveil qui s'occupe de nous, si nous le voulons bien.

Bastet

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 10708
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mer Fév 18, 2009 23:03 pm

De quel "éveil" parles-tu Akiro? Du développement de la clairvoyance?
Le simple fait d'y croire ménera à ce qu'elle se développe, tandis que vouloir la développer est une voie plutôt ingrate dont on pourra parler à l'occasion (cf fakirisme etc.)

La clairvoyance totale et permanente s'appelle l'omniscience. Elle apparaît lorsque l'épais brouillard disparaît définitivement.
Avoir des instants de clairvoyance est une chance car cela indique la direction (dans le brouillard ça vaut une boussole!)

Mais si il y a une seule consigne à donner, je te renvoies à ce que vient de dire bastet, et qui correspond aussi à ton intuition (preuve que la boussole marche bien et que tu l'as en main!).
    Il n'y a pas à se préoccuper de l'éveil.
    C'est l'éveil qui s'occupe de nous, si nous le voulons bien.

Avatar de l’utilisateur
Akiro
Messages : 118
Enregistré le : Jeu Juil 03, 2008 15:25 pm
Magie pratiquée : Qui peut bien savoir ? Je ne le sais pas moi-même...

Messagepar Akiro » Jeu Fév 19, 2009 21:12 pm

Il n'y a pas à se préoccuper de l'éveil.
C'est l'éveil qui s'occupe de nous, si nous le voulons bien.
Effectivement c'est bien plus juste ^^'

Oui Bertrand, je parlais bien du don de clairvoyance, ou en tout cas, le fait de prédire les choses inconsciemment, je ne sais pas si c'est un don, considérons-le comme tel :)

Avoir des instants de clairvoyance est une chance car cela indique la direction (dans le brouillard ça vaut une boussole!)
Et de quelle direction s'agirait-il ?

Mais dans ce cas, l'omniscience consisterait donc à voir l'avenir dès qu'on le souhaite ? J'imagine que pour être arrivé à l'omniscience, un certain état d'esprit a été acquis n'est-ce pas ?

Je serai là jusqu'à demain, après je pars un peu plus d'une semaine au ski ^^

Si je ne reviens pas d'ici là, bisous à vous tous :)

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 10708
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Fév 20, 2009 14:53 pm

Akiro : "Mais dans ce cas, l'omniscience consisterait donc à voir l'avenir dès qu'on le souhaite?"
L'Omniscience est la parfaite compréhension de la source même de tout savoir. Rationnellement on pourrait en déduire tous les savoirs objectifs (tels que l'avenir), mais en fait le savoir object disparaît. Le sage s'aperçoit que le savoir objectif n'existe pas, qu'il est un mirage.
Rappelle-toi ce que j'ai dit plus tôt : "Lorsque cet épais brouillard se dissipe momentanément, il n'y a plus de futur ni de passé (seulement l'éternité), pas de moi ni de l'autre (seulement l'esprit), pas d'ici ni d'ailleurs (seulement l'être)..."
Il ne s'agit donc pas de connaître l'avenir quand on le veut, cette parfaite connaissance étant au-delà de la notion de passé et de futur.

Akiro : "J'imagine que pour être arrivé à l'omniscience, un certain état d'esprit a été acquis n'est-ce pas ?"
Ce n'est pas un état d'esprit, mais la fin des états de l'esprit.
En effet ce qui voile la connaissance absolue, c'est le mental. Pour l'omniscience, il n'y a donc rien à acquérir, mais des illusions à éliminer, notamment celle d'être un individu limité qui s'identifie au corps physique.

Kisiana : "Merci a vous car j'ai aussi ce genre de bug."
Il ne s'agit pas d'un bug mais au contraire de notre fonctionement naturel.

zorey
Messages : 3
Enregistré le : Sam Mar 21, 2009 19:29 pm

Messagepar zorey » Dim Mar 22, 2009 11:40 am

Voyance et médiumnité involontaire, prémonitions

Moi mon don c'est que je peux voir l'avenir dans les cartes sauf que maintenant j'évite un peu car la première fois où j'ai tiré les cartes c'était pour ma meilleur amie, je voulais juste m'amuser un peu je ne pensé pas que je savais le faire, je lui est dit qu'une personne âgée très proche d'elle en bonne santé ( et je lui ai donné plein de détaille physique) aller mourir dans pas très longtemps. Un mois après elle me dit que sa grand mère est morte mais on ne sait pas pourquoi :s
Et ce n'est pas la seule histoire morbide que j'en ai d'autre, depuis j'évite un peu les cartes même si je les tires pour moi car même pour moi je vois la mort.
ça me fait peur. Aujourd'hui et depuis peu je vois des fantômes au début c'était bizarre mais maintenant j'en ai peur depuis qu'il essaye de me parler.
Je sais que ce don je l'ai de ma grand-mère mais j'aimerai pouvoir le contrôler, je ne veux pas voir que la mort et surtout je ne veux pas voir que ça arrive réellement la deuxième j'ai été traumatiser, je suis restée enfermer chez moi pendant plusieurs jours.
Quelqu'un saurai comment le contrôler?

Avatar de l’utilisateur
choupette
Messages : 134
Enregistré le : Ven Jan 02, 2009 1:57 am

Messagepar choupette » Dim Mar 22, 2009 13:54 pm

si je les tires pour moi car même pour moi je vois la mort.
La mort est quelque chose d'irréfutable, et on ne peut pas aller contre, tout le monde y passe...et il ne faut pas en avoir peur...

Je te conseillerais de regarder la 13ième dimension, le 2ième épisode, cela fait beaucoup réfléchir...
Qu'est-ce que la vie sans la mort ? et qu'est-ce que la mort elle-même ? Elle est une bonne chose, dans certains cas, elle est souhaitable, car on ne peut vivre éternellement avec le même corps, et la Mort sert aussi ) abréger certaines souffrance...
Nous avons tendance à ne voire que la mort, pour la simple raison que nous la craignons...Apprends à vivre avec : ne mourrons-nous à chaque respirations ?

L'expérience que tu décris est courante, les traumatisme provoquent un refus d'avancer, de grandir ; il est difficile d'aller au delà, et pourtant, tu ne pourras pas contrôler quoi que se soit, si déjà, tu ne l'accepte pas...

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 10708
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Dim Mar 22, 2009 16:16 pm

J'irai dans le sens de choupette : apprenons d'abord à apprivoiser cette notion de mort et à ne pas en faire une peur irrationnelle. Plus facile à dire qu'à faire lorsqu'on la voit dans les cartes. Néanmoins le jeu en vaut vraiment la chandelle, car c'est ainsi qu'on transforme une malédiction en bénédiction.
Et il n'existe selon moi aucune autre manière de "contrôler" ce don.

En attendant, vivre de manière saine, éviter le stress, les stimulants (cigarette, café etc.) et manger un peu plus végétarien (au moins supprimer les abus dans l'autre sens). Cela peut aider à la fois à éviter les intrusions incontrôlées de médiumnité, et à la fois à l'apprivoisement dont nous parlions plus haut.

Edit : Un nouveal article sur le sujet de la médiumnité ici :
http://pandore.net/agora/viewtopic.php?t=7730
Modifié en dernier par Jagannath le Dim Oct 18, 2009 10:25 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
choupette
Messages : 134
Enregistré le : Ven Jan 02, 2009 1:57 am

Messagepar choupette » Dim Mar 22, 2009 19:59 pm

et manger un peu plus végétarien

Moi qui aime tant la viande, la mal-bouffe mdr...

La peur en soi, n'est pas mal, sache le, se laisser dépasser, contrôler par sa peur, là, cela devient critique...
Le lâche a peur avant la bataille, il fuit ; l'homme a peur pendant la bataille, pleurs mais se bat ; le courageux a peur après, car il sent que tant de choses ont changé et que tout doit être reconstruit : il verse une larme pour les âmes qui lui manqueront, et relève les manches pour avancer...
Ne soit pas un lâche, la vie est une somme de choix, de décisions, de bonheurs, de malheur, de décès, de départs, de retrouvailles, de rires et de larmes, de peur et de courage...tu es libre si tu le souhaites

zorey
Messages : 3
Enregistré le : Sam Mar 21, 2009 19:29 pm

Messagepar zorey » Lun Mar 23, 2009 22:01 pm

je n'aime pas vraiment dire a une personne que quelqu'un proche d'elle va sûrement mourir...

Mais il n'y a pas que ça ... comme je l'ai expliqué plus haut je vois aussi des fantômes.
La premier fois, au début, je n'avais pas peur il restait toujours devant la porte de ma chambre le soir mais un jour il c'est approché et j'ai eu tellement peur ... son visage était proche du mien à moins 50 cm...

Avatar de l’utilisateur
N-mantic
Messages : 1116
Enregistré le : Mer Mai 14, 2008 19:43 pm

Messagepar N-mantic » Lun Mar 23, 2009 22:08 pm

choupette a écrit :La peur en soi, n'est pas mal, sache le, se laisser dépasser, contrôler par sa peur, là, cela devient critique...
Le lâche a peur avant la bataille, il fuit ; l'homme a peur pendant la bataille, pleurs mais se bat ; le courageux a peur après, car il sent que tant de choses ont changé et que tout doit être reconstruit : il verse une larme pour les âmes qui lui manqueront, et relève les manches pour avancer...
Ne soit pas un lâche, la vie est une somme de choix, de décisions, de bonheurs, de malheur, de décès, de départs, de retrouvailles, de rires et de larmes, de peur et de courage...tu es libre si tu le souhaites


Je crois qu'on ne peut pas vraiment ajouter après cela ..
pourtant, le courageux doit rester Homme, pour ne pas prendre de risque inutiles, et rester lucide ..
et le lache est-il vraiment lache en abandonnant un combat qu'il sait perdu d'avance ? Ce n'est qu'un instinct de survie après tout ..

comme quoi, au final, rien n'est catégorique ..
Necromantic was here...

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 10708
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Lun Mar 23, 2009 22:10 pm

Zorey, notre position n'est pas de te faire la leçon ou de te dire que la solution est facile pour toi.
Néanmoins tu souhaitais notre avis et j'ai donné le mien. Apprivoiser la mort et enlever d'elle toute connotation de peur irrationnelle. Je dis qu'il n'existe aucune autre manière de "contrôler" ce don troublant.

Si le trouble est important, la seule chose à faire est donc de commencer le travail que cela implique aussi rapidement que possible. On est là si il te faut en parler pour y parvenir, mais n'attend pas de moi une recette "prémâchée", car dans ce qui t'arrive, la solution ne peut venir que de toi. Alors la veux-tu cette solution? Peux-tu croire dur comme fer que tu sauras apprivoiser la mort et rester tranquille devant Elle? Si oui, ta réussite est déjà assurée.

zorey
Messages : 3
Enregistré le : Sam Mar 21, 2009 19:29 pm

Messagepar zorey » Lun Mar 23, 2009 22:16 pm

Je ne voulais pas être méchante mais je cherche juste une "solution" et oui je veux bien de ton aide pour avoir moins peur

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 10708
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Lun Mar 23, 2009 23:06 pm

Que sait-on de la mort?
La peur ne serait-elle pas due à notre ignorance?

Si nous souhaitons nous débarasser de la peur de la mort, pourquoi ne pas nous adresser à un philosophe qui, lui, n'en avait pas peur : Socrate.

Il aborde ce sujet à plusieurs reprises, notamment alors qu'il vient d'être condamné à mort :
Socrate dans l'Apologie a écrit :Je veux vous raconter, une chose qui m'est arrivée aujourd'hui, et vous apprendre ce qu'elle signifie. [...] Il m'est arrivé aujourd'hui quelque chose d'extraordinaire. Cette inspiration prophétique qui n'a cessé de se faire entendre à moi dans tout le cours de ma vie, qui dans les moindres occasions n'a jamais manqué de me détourner de tout ce que j'allais faire de mal, aujourd'hui qu'il m'arrive ce que vous voyez, ce qu'on pourrait prendre, et ce qu'on prend en effet pour le plus grand de tous les maux, cette voix divine a gardé le silence; elle ne m'a arrêté ni ce matin quand je suis sorti de ma maison, ni quand je suis venu devant ce tribunal, ni tandis que je parlais, quand j'allais dire quelque chose.


Socrates prétendait recevoir une inspiration, mais cette inspiration qui l'a toujours averti avant qu'il fasse quelque chose de mal, ne l'a pas retenu d'accepter la sentance des juges (que par aileurs, il pouvait aisément éviter en leur mentant un peu, mais il a préféré ne pas mentir...)

Socrate dans L'Apologie a écrit :[28b] Mais quelqu'un me dira peut-être : N'as-tu pas honte, Socrate, de t'être attaché à une étude qui te met présentement en danger de mourir?

Je puis répondre avec raison à qui me ferait cette objection : Vous êtes dans l’erreur, si vous croyez qu'un homme, qui vaut quelque chose, doit, considérer les chances de la mort ou de la vie, au lieu de chercher seulement, dans toutes ses démarches, si ce qu'il fait est juste ou injuste, et si c'est l'action d'un homme de bien ou d'un méchant. Ce seraient donc, suivant vous, des insensés que tous ces demi-dieux qui moururent au siège de Troie, et particulièrement le fils

[28c] de Thétis, qui comptait le danger pour si peu de chose, en comparaison de la honte, que la déesse sa mère, qui le voyait dans l'impatience d'aller tuer Hector, lui ayant parlé à peu près en ces termes, si je m'en souviens mon fils, si tu venges la mort de Patrocle, ton ami, en tuant Hector, tu mourras; car

Ton trépas doit suivre celui d'Hector;

lui, méprisant le péril et la mort, et

[28d] craignant beaucoup plus de vivre comme un lâche, sans venger ses amis :

Que je meure à l'instant,

s'écrie-t-il, pourvu que je punisse le meurtrier de Patrocle, et que je ne reste pas ici exposé au mépris,

Assis sur mes vaisseaux, fardeau inutile de la terre.

Est-ce là s'inquiéter du danger et de la mort?

Et en effet, Athéniens, c'est ainsi qu'il en doit être. Tout homme qui a choisi un poste, parce qu'il le jugeait le plus honorable, ou qui y a été placé par son chef, doit, à mon avis, y demeurer ferme, et ne considérer ni la mort, ni le péril, ni rien autre chose que l'honneur. Ce serait donc de ma part une étrange conduite,

Athéniens, si, après avoir gardé fidèlement, comme un brave soldat, tous les postes où j'ai

[28e] été mis par vos généraux, à Potidée, à Amphipolis et à Délium, et, après avoir souvent exposé ma vie, aujourd'hui que le dieu de Delphes m'ordonne, à ce que je crois, et comme je l'interprète moi-même, de passer mes jours dans l'étude de la philosophie, en m'examinant moi-même, et en examinant les autres, la peur de

[29a] la mort, ou quelque autre danger, me faisait abandonner ce poste. Ce serait là une conduite bien étrange, et c'est alors vraiment qu'il faudrait me citer devant ce tribunal comme un impie qui ne reconnaît point de dieux, qui désobéit à l'oracle, qui craint la mort, qui se croit sage, et qui ne l'est pas; car craindre la mort, Athéniens, ce n'est autre chose que se croire sage sans l'être, car c'est croire connaître ce que l'on ne connaît point. En effet, personne ne connaît ce que c'est que la mort, et si elle n'est pas le plus grand de tous les biens pour l'homme.


Plus tard, il ajoute :
[30c] Soyez persuadés que si vous me faites mourir, étant tel que je viens de le déclarer, vous vous ferez plus de mal qu'à moi. En effet, ni Anytus ni Mélitus [les plaignants qui ont demandé la condamnation à mort NdB] ne me feront aucun mal ;

[30d] ils ne le peuvent, car je ne crois pas qu'il soit au pouvoir du méchant de nuire à l’homme de bien. Peut-être me feront-ils condamner à la mort ou à l'exil ou à la perte de mes droits de citoyen, et Anytus et les autres prennent sans doute cela pour de très grands maux; mais moi je ne suis pas de leur avis; à mon sens, le plus grand-de tous les maux, c'est ce qu'Anytus fait aujourd'hui, d'entreprendre de faire périr un innocent.


Bon il me faut arrêter là les longues citations. Platon laisse Socrate expliquer cette tranquillité devant la mort dans divers livres :
- L'Apologie de Socrate http://jydupuis.apinc.org/Philosophie/P ... ologie.pdf / http://philoctetes.free.fr/apologiedesocrate.htm
- Criton http://jydupuis.apinc.org/Philosophie/Platon-Criton.pdf / http://philoctetes.free.fr/critonplaton.htm
- Phédon (je n'ai pas trouvé le texte, lien wiki... http://fr.wikipedia.org/wiki/Ph%C3%A9don_(Platon) )

Prends la peine de les lire, ces passages devraient pouvoir t'éclairer un peu!
A peu près tous les grands philosophes ont développé ce thème, tu n'auras pas de mal à trouver d'autres sources qui en parlent avec des considérations similaires.
On pourra aussi aborder le sujet de la mort sous l'angle mystique et initiatique si tu le souhaites, par exemple ce qu'en disent les yogi qui ont su décrire ce qui se passe à ce moment là, ou par l'intermédiaire des témoignages de NDE qui décrivent une félicité infinie. C'est par ailleurs un thème un peu récurent qui revient de temps en temps sur notre forum, et d'autres sujets en parlent plus ou moins directement. C'est que la mort est un sujet qui pousse à une réflexion spirituelle!
On a demandé au Dalaï Lama
« Qu’est ce qui vous surprend le plus dans l’humanité ? »
Il a répondu :
« Les hommes…
Parce qu’ils perdent la santé pour accumuler de l’argent,
ensuite ils perdent de l’argent pour retrouver la santé
Et à penser anxieusement au futur, ils oublient le présent
de telle sorte qu’ils finissent par ne vivre ni le présent ni le futur.
Ils vivent comme si ils n’allaient jamais mourir…
et meurent comme si ils n’avaient jamais vécu… »


NB : j'ai déplacé ce sujet pour en faire un fil de discussion à part entière. Notez que j'ai choisi de parler dans le titre du côté effrayant pour que la question apparaisse. Il me faut tout de même du coup préciser que nombre de médiums ayant ces dons à divers degrès ont réussi à vivre tout à fait en paix avec ces manifestations. Le titre ne doit pas laisser croire que la mort est forcément effrayante, et le développement consiste justement à trouver comment elle peut ne pas l'être ;)



La mort est-elle effrayante en soi? Nous savons déjà que c'est plutôt l'inconnu qui effraie. Or il y a tant de choses que nous ne connaissons pas, mais qui ne nous effrayent pas, parce que nous ne nous interrongeons pas sur elles.
Quelles sont les expériences de l'armée chinoise dans le domaine des armes bactériologiques? On ne se pose jamais la question, alors cela ne fait pas peur. Sortez la nuit dans la campagne et marchez droit devant vous : vous n'aurez pas peur. Commencez à essayer de distinguer les choses qui font du bruit, vous verrez des ombres, des formes etc., et vous commencerez à flipper de plus en plus. Cultivez ce beoin impérieux de tout savoir et de tout contrôler et cette sortie nocturne tournera au cauchemar.

Le peur ne viendrait-elle pas tout simplement du désir insatisfait de savoir? Lorsque notre intellect est pris en défaut, il s'établit une souffrance d'un type particulier : la peur.
Revenons à notre balade nocturne en forêt : dès qu'on se concentre sur ces bruits ou ces ombres qu'on ne comprend pas, on a peur. On peut éclairer ces choses suspectes avec une lampe de poche, et se rassurer en constatant qu'il s'agissait de feuilles mortes qui battaient au vent. Mais peut-on éclairer toute la forêt? Il y aura toujours un inconnu et même des tas d'incconus qui nous feront peur.
Ainsi il n'est possible de calmer la peur par l'éclairage et la compréhension de son objet, que de façon très provisoire. Ne plus avoir peur implique de lutter contre la cause de la peur qui n'est pas les feuilles battant au vent, mais notre désir de savoir. Eteignez-le et vous traverserez la forêt sans peur.

Eliminez ce désir de savoir, et considérez à nouveau la mort. Voyez alors si elle vous fait toujours peur.
Modifié en dernier par Jagannath le Lun Sep 19, 2011 20:02 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Modérateur
Messages : 5299
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Magie pratiquée : Enchanteur

Messagepar Odin » Mar Mar 24, 2009 0:02 am

Les dons de l'enfance : voir les esprits de la nature etc.

Lorsque j'étais enfant, je ressentais les esprits, et les voyais. La nuit, ils s'assemblaient autour de moi, je sentais un attroupement de personnes qui se penchaient au dessus de mon lit. J'étais terrorisé. Je ne les voyais pas, mais je sentais leur présence. ça, couplé à la peur du noire, ça suffit à traumatisé n'importe quel enfant :$ La journée, ça continuait. Je voyais des ombres passer à toute vitesse devant chez moi, des grandes silhouettes revêtues d'une capuche. Le phénomène était quasi-permanant.
Pour ce qui est des fantômes, j'ai toujours ressentis des présences négatives. Une seule fois, ce fut neutre, et c'est la seule fois où j'ai vu, distinctement, des êtres "gris", translucides, un peu comme une fumée fixe, mais à l'apparence bien tangible et nette. J'ai tout d'abord pu vu par la fenêtre de la cuisine un homme croiser mon père, je l'ai pris pour mon frère. Mon père m'a dit n'avoir croisé personne : mon frère était très loin de chez moi, je l'ignorais. Cet homme que j'ai vu, il avait la même apparence que vous et moi. Il n'était pas "gris".
Je reviens dans la cuisine, je vois un chat. Lui, avait cette apparence étrange. Il m'a regardé, sa queue rayée était élevée vers le ciel, ses yeux se sont plongés dans les miens. J'ai cligné des yeux, il avait disparu. Immédiatement après, j'ai frôlé le malaise, ma vision est devenue noire, et j'avais des vertiges. Je me suis allongé, ça allait mieux.

Cet événement est survenu après de longues années de refoulement de mon don. Je l'ai "refusé", et il a comme disparu. En réalité, il était bien présent mais par un mécanisme trouble je l'ai juste "ignoré".
Depuis ce jour là, je n'ai plus jamais vu de fantômes, hormis ces ombres qui rôdent. Puis j'ai fait mon entrée dans la pratique magique, dans la recherche. J'ai été en contact avec des entités lumineuses. Le contact était si doux, que je n'ai réalisé que plus tard que "ça aussi", c'était de la médiumnité. Ressentir ces êtres lumineux en son coeur.

Mais la peur était toujours là. Ce qui m'effrayait le plus, c'était de me réveiller la nuit et de voir un fantôme dans la pénombre. Pendant longtemps je n'ai pas supporté d'être seul chez moi, comme si j'étais plus vulnérable, idem dans une pièce.

Puis j'ai découvert le bouddhisme, ou tout au moins la méditation, et maintenant je connais la paix. Le contact avec les entités ne se fait plus en visuel, mais à un autre niveau.
Je peux prendre l'exemple de ce que j'ai raconté à Meje en privé. Je joue sur un forum RPG (forum de jeu où on crée des personnages), et j'ai crée une certaine "Héléna". Ce personnage a eu une histoire tragique. Lorsque je l'ai écrit, j'en avais la larme à l'oeil. J'avais l'impression d'être cruel envers moi même, et envers elle, comme si elle était vivante. Je l'ai vraimé aimé. J'ai même pensé à en faire mon personnage principal, alors qu'elle n'est que la mère de ce personnage principal : sa fiche de présentation est plus longue que la sienne pour le moment.

Un soir, une amie vient me voir sur msn. Elle me dit, donnes moi un nom de fille s'il te plait. Je lui dis, Héléna. Elle me répond, non ça ne va pas le faire.... c'est le nom de la fille qui s'est suicidé dans mon bahut. J'ai voulu en savoir plus, mais elle ne l'a connaissait pas plus que ça. J'ai été frustré. Je voulais "prendre contact" avec elle ; mais Meje m'a aidé à comprendre. Je n'avais pas besoin de ça. J'étais déjà en contact, ou plutôt, en harmonie avec cette fille. J'ignore si l'histoire que je lui ai écrit est la sienne, ou si certains éléments concordent, mais ce que je sais, c'est que je lui ai offert un amour sincère, pure, une reconnaissance. J'ai ressentis sa peine, je l'ai comprise. Elle avait peut être besoin de ça, juste ça. S'il lui fallait plus, mon coeur lui serait ouvert, à l'écoute. Et je l'entendrais. Laissons le temps faire son travail.
En réécrivant une partie de cette vie meurtrie, j'ai peut être quelque part aidé cette fille, sans m'intéresser à "son âme", à "son salut", juste à Elle. Ce qui était resté prisonnier.
Je ne sais pas.
N'ayons plus peur, dépassons cette peur, et nous toucherons au coeur des choses, et non au Corps.

Odin.
Modifié en dernier par Odin le Dim Déc 16, 2012 15:00 pm, modifié 2 fois.
Fais de l'amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
N-mantic
Messages : 1116
Enregistré le : Mer Mai 14, 2008 19:43 pm

Messagepar N-mantic » Mar Mar 24, 2009 4:08 am

Tiens, petites anecdote .. tes expériences me rappellent beaucoup les miennes Odin (en partie du moins)
Pour les fantômes d'abord. Quand j'étais petit, je voyais des foules d'ombres noires la nuit .. partout, je les voyais bouger, difformes ou uniformes, marchant, rampant, volant .. au début j'étais vraiment térrorisé, je dormais contre le mur qui bordait mon lit, le visage enfoui (une habitude que j'ai gardé jusqu'à maintenant). Puis, je m'y suis habitué (celles que je voyais furtives le jour, ou abondantes la nuit) .. de sorte que ça me paraissait normal, je pensais que tout le monde voyait ça, je ne me suis jamais dis que c'était "autre chose" que des ombres mouvantes sans explications rationnelles .. même la fois où une voix ma distinctement dit "bonjour" (anecdote à raconter ultérieurement peut-être), mais un bonjour qui (avec le recul) me semblait destiné à m'effrayer (et plutôt mental maintenant que j'y pense .. pas une voix audible) .. pour me montrer que même caché contre un mur, elles étaient toujours la ces présences.
Mais petit, je n'ai jamais pensé que c'était des entités (esprits, fantômes, et autres) .. pas vraiment, même quand, en CM2, un amie prétendait être poursuivie par des fantômes jusque dans l'école la journée, et que la nuit, ils la térrifiaient .. je l'ai suivi un moment (les présences s'étaient faites plus intenses). Mais suite à une dispute, je me suis mis à me moquer d'elle et à croire (ou à me persuader) que tout cela n'était pas vrai ..
maintenant que j'y pense, c'est la, que j'ai arrété de les voir. Cette colère, n'était qu'un moyen de dissimuler ma peur (car la periode de "chasse au fantôme" m'avait grandement effrayé .. des formes blanches ondulantes s'ajoutaient aux sombres), mais elle m'a clos cette vision. Maintenant, j'en aperçois faiblement parfois .. mais au fond, la peur est toujours la .. et elle m'empeche de solliciter correctement leur réapparition .. parce que je sais que maintenant, avec tout ce que j'ai vécu entre temps, me remettre à voir des ombres, me terrifirait d'autant plus. Surtout que depuis quelque temps, j'ai l'impression d'être surveillé par une chose aux yeux rouges étincelant .. j'ai l'impression que je vais la voir plantée devant moi dès que je vais tourner la tête .. et quand je dors (face au mur donc, comme depuis plus de 10 ans lol), j'ai l'impression qu'elle va tirer violemment ma couverture pour me saisir .. je l'imagine même se fondre dans le mur, et glisser lentement jusqu'à mon visage qui se croyait en sécurité ..
(j'ai divagué je crois .. désolé).
Pour la fin, mon expérience change de la tienne Odin .. lol

mais l'histoire du personnage me rappelle un des miens.
Qui s'appelait Méléna .. (à une lettre près du tiens .. et en sachant que je voulais utiliser Héléna, mais je ne l'ai pas fait parce que je l'avais déjà mainte fois utilisé dans d'autres histoires).
Dès le début de l'histoire, elle était déjà morte. Un chapitre était dédié à raconter sa vie .. et plus je l'écrivais, moins je voulais qu'elle meurt .. je m'étais énormément attaché à elle, sa vie était si cruelle .. et sa mort tout autant .. comme quelqu'un que j'aurais connu .. j'avais l'impression qu'elle était vivante, je ressentais tout sa douleur ..

Voila .. une petite divagation de ma peur sur mon experience personnel, mais Odin ayant ouvert une brèche, mon coeur avait envie de s'y glisser ..
Necromantic was here...

Avatar de l’utilisateur
Odin
Modérateur
Messages : 5299
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Magie pratiquée : Enchanteur

Messagepar Odin » Mar Mar 24, 2009 10:41 am

Bonjour N-mantic,

Merci pour ton partage, nos expériences sont incroyablement similaires. La nuit, je me cachais sous mes couvertures, et j'imaginais les ombres glisser leur visage près du miens, et tirer la couverture. Je m'aggripais à la couverture avec force. Parfois, j'avais même la sensation qu'un creux se formait à mes côtés, et que quelqu'un y était allongé.

Plus tard, j'ai connu d'autres personnes qui elles aussi voyaient des ombres. Tout d'abord, un ami avec qui j'avais l'habitude de jouer. Il m'a dit qu'il avait toujours pensé à des fantômes ; mais il est assez rationnel, donc avec le temps, il a dû mettre ça sur le compte de son imagination (déjà quand il en parlait je sentais qu'il doutait, ça l'intriguait mais sans plus).
Ensuite, j'ai rencontré des personnes sur le net qui m'ont expliqué qu'elles même avaient vécu le même phénomène, et que finalement ces ombres pouvaient être des âmes qui cherchent notre aide, mais comme on la leur refuse, on ne perçoit qu'une part d'elle même, une vague forme irrévélée.

Pour ce qui est des yeux rouges, moi aussi j'ai eu le sentiment d'être épié par une telle créature. Je ne sais pas si cette représentation est issue de notre imaginaire collectif, mais je crois que nous percevons bien une entité à travers ce ressenti. J'ai fini par l'assimiler à un démon. Il y a parfois des entités obscures qui rôdent autour de nous : il faut les chasser, leur refuser l'accès avec fermeté. J'accompagne ça d'une prière. En général, ça fonctionne assez bien.
J'ai pu remarquer que nos sentiment influaient sur nos perceptions. Dans les moments de peur, on perçoit l'aspect négatif des choses. Il faut absolument élevé notre vibration, en dépassant cette peur. Parfois ce n'est pas possible, alors tant que la peur est là, il faut refuser le "contact", et attendre un moment plus propice.

Pour Méléna, c'est simplement magique :)
Quand j'ai commencé à écrire, j'ai pensé la même chose : elle était déjà morte. Lorsque j'ai choisi son nom, j'ai hésité moi aussi. Le nom me paraissait trop courant. Puis j'ai été traversé par une sorte de conviction intérieure qui me disait : non, c'est CE prénom là et aucun autre.

Tu as dit "sa vie était si cruelle". J'ai le même sentiment, sa vie était injuste, et je ne la contrôlais pas : pourtant j'étais l'auteur. J'étais en colère contre le destin, contre sa vie, alors que c'était moi qui l'écrivait. Au délà d'un simple sentiment que peut éprouver un écrivain envers sa création, je vivais vraiment les événements avec le coeur à vif.

Si tu le souhaite N-mantic, je t'enverrais ce que j'ai écrit sur elle par mp.

Bisous,

Odin.
Fais de l'amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Messages : 1840
Enregistré le : Lun Jan 21, 2008 17:26 pm

Messagepar Valentin » Mar Mar 24, 2009 13:24 pm

J'ai toujours eu peur des esprits quand je regardais des films, bizarrement, je n'ai pas si peur que ça dans la réalité..

Tous les esprits ne sont pas forcément terrifiants, mais quand on est petit on ne fait pas forcément la différence.

Moi au début, je remontais juste ma couette jusqu'au niveau de mon cou, comme ça je pouvais toujours les voir, voir ce qu'ils faisaient..

Dans ma chambre, il y avait un porte manteau en face de mon lit, une nuit ma mère avait accroché une chemise blanche dessus..

J'ai commencé à voir la chemise prendre forme, une petit fille, elle était à 4 pattes et elle se dirigeait vers moi, je me suis caché sous ma couette, puis j'ai de nouveau regardé et elle était juste devant moi, c'est à cause de ça que pendant une période j'ai toujours dormi en me cachant la tête..

La première fois que j'ai vu un esprit je devais avoir moins de 5ans, mes frères dormaient et moi non, donc je suis allé en haut des escaliers pour écouter ce que faisaient mes parents ( ils étaient en bas )..
Ensuite j'ai entendu quelqu'un qui respirait à toute vitesse près de moi, je me suis retourné et je ne sais plus trop ce que j'ai vu, je pense que c'était un chat géant aux poils tout ébourriffé, il était mort et il était en décomposition, j'ai commencé à hurler et j'ai fait une sorte de crise, puis mes parents m'ont calmé..
Bizarrement ça ne m'a traumatisé qu'au moment même, même si ça me poursuivait, quand je voyais un esprit je me disais que ça pouvait pas être pire, que je ne pouvais pas avoir plus peur, et même si à des moments je dois avouer que j'ai quand même eu très peur, comme par exemple une fois en rentrant chez moi, il faisait noir, le spot s'est allumé et j'ai vu mon ombre se diviser en une quinzaine d'ombre qui tournaient tout autour de moi, je n'ai plus aussi peur que la première fois..

J'ai eu très peur avant-hier par contre, un petit moment de stress intense, je parlais justement d'esprits à quelqu'un et j'ai entendu le même reniflement qu'a ma première fois..

Enfin.. ça n'a pas duré..

Dans le lot d'esprits, il n'y en avait pas que des effrayants, récemment il y avait une femme qui restait devant mon armoir, elle avait l'air toute triste, j'ai essayé de la contacté pour savoir ce qu'elle voulait et depuis elle ne vient plus, pourtant je n'ai pas eu de réponse à mon appel..

Quand je vous lis, j'ai l'impression que tous ceux qui voient les morts ont commencé petit, pourtant mon petit frère commence à en voir seulement maintenant ( il a 13 ans ) et je n'ai pas souvenir qu'il en ai vu avant..

Bref, tout ça pour dire pas grand chose au final, mais bon..

Avatar de l’utilisateur
N-mantic
Messages : 1116
Enregistré le : Mer Mai 14, 2008 19:43 pm

Messagepar N-mantic » Mar Mar 24, 2009 14:50 pm

Tu as eut des experiences très saisissantes Val .. jusqu'à maintenant cela-dis ..
pour ta petite fille, j'en ai vu une similaire .. sauf que moi elle flottait .. et j'avais tellement peur (j'étais caché à moitié) que je ne voyais que les pans de sa robe .. et elle s'est immobilisée juste au dessus de moi .. je ne sais plus combien de temps ..

Si on vois les entités petit, ce n'est pas un hasard ..
c'est que petit, nous n'avons encpore aucune conviction matérielle, aucune croyance, aucune notion du réel et de l'irréel ..
On a pas encore l'esprit bridé par ce que nous répète nos parents à longueur de temps "ça n'existe pas!"
Petit, on croit sans probleme et avec joie, à la petite souris. Plus tard, il nous deviens étonnant qu'on ait put croire à l'idée farfelue qu'une souris s'amusait à venir échanger des pièces contre des dents .. et ça devient un moyen de faire des blagues, devant une situation impossible ..

pour ton petit frère, je ne peux pas te répondre .. peut-être une chose en lui s'est debloquée .. ou bien il y a d'autres raisons.
Necromantic was here...

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Messages : 1840
Enregistré le : Lun Jan 21, 2008 17:26 pm

Messagepar Valentin » Mar Mar 24, 2009 15:06 pm

Mon petit frère, en fait je ne sais pas trop, je pense qu'il en a vu car en essayant de me rappeler je suis quasi sur qu'on en a déjà vu en même temps..
Je ne vais pas lui demander, de toute façon il n'y croit pas et lui il est déjà assez terrifié avec les films lol..

Il n'y a pas longtemps on était tous les deux devant le mirroir de la salle de bain pour s'apperter à aller je ne sais plus où puis il me fait " Putain, regarde un peu dans le coin droit près de l'escalier "( le mirroir reflette notre escalier ), je regarde et je vois une petite tête dans une tâche sombre et puis elle a disparue peu après..

Après il m'a dit que c'était surement une ombre etc..
J'allais pas lui dire autre chose, il ne croit pas à la magie, enfin en tout cas s'il n'a pas de preuve il ne veut pas y croire ( même si tantôt il en a eu une haha, mais c'est pas le sujet ) et tout ce qui y touche, il l'ignore.

Enfin on verra bien..

Avatar de l’utilisateur
choupette
Messages : 134
Enregistré le : Ven Jan 02, 2009 1:57 am

Messagepar choupette » Mar Mar 24, 2009 20:23 pm

et le lâche est-il vraiment lâche en abandonnant un combat qu'il sait perdu d'avance ? Ce n'est qu'un instinct de survie après tout ..

N-mantic, mon ami, aucun combat n'est perdu d'avance, et quand bien même se serait le cas, c'est une raison encore plus satisfaisante de se battre : tenter de changer le cours de la bataille.

Zorey, tu sais, selon moi, il n'y a pas de "solution"...la force vient de toi, tu choisit de te laisser dominer par ta peur ou pas...
Je prèche, peut-être dans le vide, que chacun suit un chemin qui lui est propre, une solution pour quelqu'un sera peut-être un problème pour un autre...
Tu as peur de l'inconnu, du symbolisme du fantôme, la preuve : tu les appelles "fantômes" : la connotation de la mort reste forte ; alors que beaucoup de médiums en ce lieu préfère le terme entité, qui est plus large, vaste, et évite toute coloration négative, positive, morbide, ou autre...

Tentes de penser autrement, personne n'aime annoncer de mauvaise nouvelle ; et puisque l'heure est aux anecdotes, je me souviens de la fois où pendant 3 jours, je répétais à ma mère qu'elle allait voire un mort, j'avais 15ans environ...j'ai eu très peur, et j'ai renié tout ce que j'avais, je me dégoutée, mais ce qui est, est...comment tu ne demanderais pas au soleil de s'éteindre, tu ne peux demander à ton âme de ne plus ressentir...

Au faite, merci Bertrand pour ton compliment...

Camilla n'ha M.

Messagepar Camilla n'ha M. » Ven Mar 27, 2009 22:25 pm

Voyance, cartes

Je ne voudrais pas ramener mes expériences sur le tapis, mais si elles peuvent être utiles, l'heure est venue de les transmettre.

On n'a plus peur de la mort lorsqu'on l'a approchée d'assez près. Là encore, le vécu transcende l'intellect.

Je vis actuellement avec une saleté qui fait que je puis mourir dans la minute qui vient. Même si je subis une opération, mes chances d'en sortir sont, statistiquement, de 49%.

Quel effet ça fait ? Rien.

Jusqu'à l'instant de ma mort, j'ai tout mon temps.

J'ai déjà vécu 60 ans, parfois bien, parfois durement, et des fois, je me dis, avec le Poète :

"Ô Mort, vieux Capitaine, levons l'ancre, il est temps !"

Mais la Déesse n'a pas encore daigné me rappeler :-)

Mon seul désir est de bien vivre ma mort, non pas si, mais quand elle se produira.

Pour ce qui est des tirages de cartes, la réponse est pour moi simple : n'en fais plus ! Passe à une autre méthode. Le Yi King par exemple, un de mes préférés. Je doute que celui-ci te fournisse des présages de mort... Plus tard, tu reviendras aux cartes, si tu y tiens absolument.

Les cartes sont un truc vicieux, car apparemment trop subjectif dans un premier temps. Et comme toutes les méthodes de divination, il vaut mieux ne pas en abuser. D'abord, parce qu'on ne sait pas comment ça marche ! Quelles énergies sont à l'œuvre ? Quelles formes de vie le cas échéant ? Je n'encouragerai jamais un enfant à mettre ses doigts dans une prise de courant pour qu'il comprenne à quel point c'est dangereux...

Ca ne m'empêche pas, très rarement, de faire un tirage au moyen des tarots de Glastonbury, que j'aime beaucoup également. Mais je ne tire pas "en vrac". Il y a au préalable une période de méditation, de "vidage" de l'esprit. Et je sais bien qu'il n'y a aucun Esprit qui me fait tirer telle ou telle carte, si ce n'est le mien propre. D'où la nécessité de cette pacification préalable.

Avatar de l’utilisateur
N-mantic
Messages : 1116
Enregistré le : Mer Mai 14, 2008 19:43 pm

[exercices] télépathie

Messagepar N-mantic » Sam Juin 06, 2009 7:09 am

Développer la télépathie

Voici quelques exercices de télépathie.

Exercice 1

Connaissez-vous les cartes de Zener ? Essayez de fabriquer un tel jeu de cartes, et de deviner la carte que votre ami(e) aura en main. Les cartes de Zener sont au nombre de 25, mais il y a seulement 5 motifs différents. Le même motif est donc en 5 exemplaires dans un jeu. Les motifs à dessiner sur vos cartes sont les suivants : un carré, un cercle, un triangle, une étoile, des vagues (deux ondulations superposées). Tracez ces motifs au feutre noir sur un bristol qu'il a dans sa main. Demandez-lui de penser bien fort à la carte qu'il a en main, de la visualiser ! Statistiquement, vous avez une chance sur cinq de trouver quelle est la carte. Au bout des 25 tentatives, vous devriez avoir 5 bonnes réponses. Si vous en avez davantage, c'est peut-être que vous êtes doué(e) et que vous savez utiliser un peu plus que les 10% du cerveau normalement utilisés par l'être Humain standard.

Exercice 2

Si vous êtes vraiment doué(e) à l'exercice ci-dessus, vous pouvez le reprendre avec des cartes en couleur ! Il y en a en vente sur divers sites. Si vous voulez les fabriquer vous-même, choisissez 5 couleurs qui ne se ressemblent pas pour dessiner chacun des symboles. Ainsi, vous devriez avoir un cercle bleu, un cercle orange, un cercle noir, un cercle vert, un cercle rose, puis un carré bleu, un carré orange... La probabilité de deviner à la fois le symbole et sa couleur n'est plus que de 1 sur 25.

Exercice 3

Prenez 2 ardoises et demandez à votre partenaire de dessiner un motif simple (une maison, un soleil, un poisson...) et tentez de dessiner le même motif sur votre ardoise. Comparez les résultats.

Il n'y a pas vraiment de méthode pour développer ses dons télépathiques, toutefois sachez qu'une bonne hygiène de vie et un peu d'exercices tels que la méditation et la relaxation ne peuvent que vous faire du bien.
Modifié en dernier par N-mantic le Lun Juin 08, 2009 7:12 am, modifié 1 fois.
Necromantic was here...

Avatar de l’utilisateur
Velvet
Messages : 113
Enregistré le : Sam Juin 06, 2009 13:31 pm
Magie pratiquée : Bordelaise de coeur...

Messagepar Velvet » Jeu Juin 11, 2009 16:59 pm

Dites les gars, question bête :

je suis toute seule pour pratiquer cet exercice, donc pas d'esprit en face de moi dans lequel je puisse lire... Puis-je utiliser celui de mon chat ?

Je sais que ça paraît crétin dit comme ça, mais mon chat est... spécial. C'est mon familier, en quelque sorte. Lui et moi sommes très proches, et il ne se laisse approcher que par moi ; il ne se laisse même voir que par moi (d'ailleurs, ma mère a longtemps cru que j'avais un chat imaginaire lol) En fait, nous sommes si proches que nous avons déjà eu quelques expériences télépathiques.

Bref, je me demandais si je ne pouvais pas pratiquer cet exercice avec lui : lui montrer les cartes et tenter de deviner laquelle il regarde. Cela devrait fonctionner, non ?

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 7451
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Jeu Juin 11, 2009 17:22 pm

Moi qui suis en symbiose avec les félidés, je ne peux te dire que : "Pourquoi pas !".

Je pense que ça vaut d'être tenté. Tu nous tiens au courant ?

Bisous,
Bastet

Avatar de l’utilisateur
N-mantic
Messages : 1116
Enregistré le : Mer Mai 14, 2008 19:43 pm

Le don de voir les aura des personnes

Messagepar N-mantic » Mer Juil 01, 2009 20:02 pm

Voir les auras

Aradia :
    J'aimerais savoir comment est mon aura [...] et de quoi elle est constituée.
Bertrand :
    L'aura est une forme. Comme toutes les formes, ce qui est intéressant n'est pas ce dont elle est faite, mais ce qu'elle révèle. Pour le chercheur, savoir qu'un arbre est fait d'atomes n'apporte rien. Voir la vie dans l'arbre en revanche fait avancer.
    Avant de concevoir ce dont l'aura est constituée, il faut chercher ce que l'on est soi-même au-delà des formes. Ensuite on s'intéressera non pas à ce dont l'aura est faite, mais à ce qu'elle révèle.

    La vision de l'aura est la vision d'une forme. Forme donnée à une chose subtile. La perception directe est très supérieure à celle, indirecte, de l'aura. Voir l'aura est certes une bonne chose (relativement et selon maturité intérieure) mais ce n'est pas un but en soi.
Shaemann :
    Effectivement, voir l'aura n'est pas un but en soi mais, elle permet à ceux qui peuvent la voir, de préparer sa façon d'aborder la personne dont l'aura est épiée.
    Je vais vous expliquer une façon de "s'entraîner" à voir l'aura qui émane des choses vivantes et également non-vivantes :

    **Au début il faudra que vous contempliez quelque chose d'immobile dans la pénombre et de préférence lors du début de la nuit, prenez par exemple un arbre et mettez-vous à distance suffisante pour pouvoir le voir dans sa totalité. Ensuite contemplez-le et lorsque je dis ceci, j'explique que vous ne devrez pas simplement le regarder fixement, de vos yeux. Vous devrez pouvoir le voir dans sa totalité donc, ses contours et son intérieur visible, sans pour autant bouger les yeux, mais il ne s'agit pas non plus d'avoir les yeux grands ouverts, le calme et la sérénité sont de mise. Vous devrez rester pendant quelques instants sans cligner des paupières (cela peut aller jusqu'à plusieurs minutes pour les débutants), je sais ce n'est pas facile, mais une fois l'habitude prise c'est du gâteau.
    Une fois que votre vision se stabilisera, il ne tardera pas avant que vous ne voyez la couleur de l'aura de l'arbre. J'ai put remarquer par expérience que contrairement au idées reçus, un arbre peut avoir des variations de ses couleurs de l'aura, et je pense qu'ils sont doués comme nous d'émotions, et de variations d'humeurs. Je ne vous donnerai pas les couleurs général car, cela peut influencer votre vision si je vous les révélais.**

    Entraînez-vous plusieurs fois sur divers sujets immobiles, en essayant d'arriver à ce résultat progressivement dans le jour.

    Après une fois la technique acquise et avant de découvrir l'aura de quelqu'un, je ne saurais que vous conseiller de vous mettre directement en phase sur un sujet immobile quelques instants avant d'essayer sur une personne car, vos yeux seront déjà habitués pour quelques heures à voir spontanément ce qu'il en ressort.
Necromantic was here...

christian
Messages : 11
Enregistré le : Dim Juil 05, 2009 16:44 pm

Messagepar christian » Lun Juil 06, 2009 7:52 am

C'est un exellent exercice pour débuter avec les chats, car les chats communiquent télépathiquements. Pour le faire à 4 , déjà il faut savoir réussir par 2 personnes.

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur orthographique
Messages : 2011
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Magie pratiquée : Troubadour spirituel

Messagepar Schae » Lun Juil 06, 2009 20:53 pm

Interprétation des couleurs de l'aura (non contractuelle):

BLEU:

*Bleu pâle, fade: timidité excessive, personnalité non épanouie, influençabilité
-mêlé à un jaune ocre: méfiance
-mêlé à du gris: pessimisme

*Bleu vif: franchise, honnêteté, ouverture possible aux problèmes métaphysiques
-mêlé à un jaune électrique: tendance à intellectualiser

*Bleu foncé: Caractère volontaire, travailleur, désir de progression

JAUNE

*Jaune safran: très haute spiritualité. Plus le safran sera soutenu plus la spiritualité se manifestera concrètement (par des prises de position publiques, par exemple)

*Jaune acidulé: prédominance du mental, forte activité cérébrale.

*Jaune Terne:
-mêlé de rouille: faiblesse de la volonté, lâcheté, opportunisme
-mêlé de rouge vif: timidité maladive et orgueil sous-jacent
-teinté de marron, de vert kaki: matérialisme excessif, basses des pensées
-teinté de gris foncé et de rouille: versatilité, esprit excessivement diplomatique

ROUGE

*Rouge vif: tempérament énergique, qualités pour la pratique d'un sport, sens du commandement, optimisme
-mêlé de vert: franchise et respect d'autrui

*Rouge fade: grande nervosité, sensibilité excessive, irritabilité, tendance à l'insomnie
-mêlé à des zébrures vermillon: instabilité et orgueil

*Rouge sombre: égoïsme, mesquinerie, agressivité
- mêlé de rouille: avarice
-mêlé de gris ou de marron: présence d'une maladie grave lorsqu'il est situé sur un organe

VERT

*Vert vif et électrique: don et ouverture envers autrui sou toutes les formes (ex: sens de l'enseignement et de la médecine), amour du Vrai et du Beau. A l'extrémité des doigts: don pour la pratique du magnétisme
-mêlé de bleu vif: courage et esprit de sacrifice
-mêlé au jaune fade: hypocrisie et mensonge
-mêlé de rouge: dévouement et équilibre de la personnalité, sens des responsabilités.

VIOLET

*Violet pâle-mauve: intérêt pour les problèmes religieux, recherche de pureté et influençabilité
-mêlé de rose: fausse dévotion, capacités d'abstraction réduites

*Violet vif: développement spirituel authentique
-mêlé de jaune: spiritualité acquise plus à force de réflexion, de recherche que de don de soi. Attrait pour l'occultisme pur.

ORANGE

*Orange vif: pratique constante du bien, bonne volonté et loyauté
-mêlé de jaune pâle: générosité calculée
-mêlé de rouille: paresse, manque d'initiative
-mêlé de vert sombre: rancune, esprit agressif et sans finesse

ROSE

Immaturité, esprit ludique
-mêlé de jaune acidulé: égocentrisme
-mêlé de gris: peur intense, crainte maladive

Gris

Cette teinte présente sur l'ensemble du corps ou sur un organe de façon plus ou moins diffuse est signe de fatigue, de maladie, parfois de déception

MARRON

Sur un organe, il indique la présence d'une maladie grave, le blocage des énergies. Il se présente le plus souvent sous la forme de zébrures ou de flammèches fugitives


REMARQUES

Les couleurs et leurs interprétations signalées ci-dessus ne le sont qu'à titre indicatif en raison de multiples combinaisons possibles. Sur un corps humain elles sont en perpétuel mouvement et sensibles à une multitude de variations dues aux conditions de la vie quotidienne. Il importera donc de ne pas tirer de conclusions hâtives. Pour tout analyse sérieuse, plusieurs lectures devront être faites à diverses dates et heures.

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 7451
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Lun Juil 06, 2009 21:12 pm

Très intéressant.
Merci de ces explications et de la prudence d'interprétation que tu signales.

Bastet


Retourner vers « Pandore »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité