Le véritable travail sur l'Empathie (développer/utiliser)

Articles et discussions sur La Magie, la spiritualité et la sorcellerie.

Modérateur : Jagannath


Image

ॐ भूर्भुव: स्व: तत्सवितुर्वरेण्यं । भर्गो देवस्य धीमहि धीयो यो न: प्रचोदयात् ।।

Om Bhūr Bhuvah Svaḥ
Tat Savitur Varenyam
Bhargo Devasya Dhīmahi
Dhīyo yo naḥ prachodayāt.


Au cœur de l'expérience de la vie, C'est « Cela »,
La nature essentielle irradiant l'existence, Qui est l'adorable UN.
Puissent tous les êtres percevoir, par un intellect méditatif,
le magnifique éclat de la conscience illuminée.
Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 12846
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Le véritable travail sur l'Empathie (développer/utiliser)

Messagepar Jagannath » Ven Jan 07, 2011 2:58 am

Titbouddah : "Personnellement, j'ai l'impression d'avoir rencontré trop peut de gens qui ont envie de donner et de comprendre les autres sans avoir un intérêt pour eux-même. C'est très dommage et triste parce que le monde en serait bien meilleur. Plus personne ne tirerai profit de personne...Plus personne n'irai médire de son voisin sans savoir ce qu'il ressent et pourquoi il réagit de telle ou telle manière.
Le monde serait alors une source de partage, d'Amour et de compréhension universelle !!!"


Si la paix intérieure est trouvée, alors il se révèle que le monde est aussi en paix.

Titouddhab : "Le manque d'Empathie de la part des autres fait horriblement souffrir, moi j'ai mal tout les jours à causes des injustices"

Il faut plus d'empathie encore pour comprendre que les autres ne manquent pas d'empathie. Je vais te raconter une histoire.
    Un homme part se promener dans un endroit magnifique, des falaises avec vue sur la mer. Il ressent une belle harmonie avec la nature, il est seul et contemple. Une femme arrive avec des enfants. Les enfants crient et chahutent. L'homme estime que la paix du lieu est troublée. Il attend d'abord patiemment que la femme fasse preuve de l'autorité nécessaire ou qu'elle s'en aille pour reprendre sa méditation, mais la femme ne bouge pas le petit doigt et les enfants font des concours de hurlement et jettent des pierres dans les rochers.
    Excédé, l'homme finit par se lever pour dire deux mots à la femme. Il lui fait savoir haut et fort qu'il n'apprécie pas cette attitude laxiste.
    Elle a le visage dans ses mains et ne lui répond même pas, elle l'ignore totalement. Fou de rage, l'homme lui assure scandalisé que ces à cause des gens comme elle que le monde devient invivable, et que ceux de son espèce viennent maintenant gâcher les rares endroits calmes qui restent encore dans ce monde.
    Comme elle bouge un peu, l'homme s'aperçoit qu'elle a les yeux pleins de larmes. Interloqué, il s'enquiert de ce qui ne va pas. La femme lui raconte alors qu'elle vient de recevoir un coup de téléphone, son mari, le père de ses enfants vient de mourir dans un terrible accident. Elle ne sait pas comment annoncer cette horrible nouvelle aux enfants et en les voyant jouer innocemment, elle n'avait pas le coeur de les arrêter alors que cette nouvelle si triste les attend.
    L'homme change alors complètement d'attitude. Il devient doux et bienveillant, et elle qu'il considérait il y a un instant comme la lie de l'humanité, il la traite maintenant avec compassion et est prêt à se plier en quatre pour l'aider.

Cette histoire montre qu'on pense sur les gens sans savoir. Si nous allions au fond des choses, si nous étions capables de scruter et de savoir toutes les blessures que cachent les masques de la vie, nous serions pris de compassion pour le gens mêmes que nous critiquons pour le moment vigoureusement.
Il faut donc aller plus loin dans l'empathie, car c'est là le véritable travail sur l'empathie : ouvrir ce don sur les aspects les plus subtils et découvrir que chaque être vivant est une pure incarnation de l'Amour. Ca ne saute peut-être pas aux yeux pour le moment, mais cela doit être découvert. Alors l'empathie n'apporte plus de peine, mais seulement une joie sans limite, totalement fusionnelle avec l'autre, certainement la plus belle chose qu'on puisse imaginer et la meilleure que l'on puisse faire pour le monde.

Toutibddah : "Voilà pourquoi je suis depuis toute petite un être profondément triste et inconsolable."

Va jusqu'au fond de la compréhension des autres, alors tu découvriras la beauté absolue siégeant au fond de chacun d'entre eux et tu deviendras profondément heureuse et imperturbable au lieu de triste et inconsolable.
Lorsqu'on suit la voie de l'empathie, il ne faut pas s'arrêter en chemin sur des lieux communs, mais aller vraiment au fond des choses.

Ddoutitbah : "J'espère juste du plus profond de moi que les humains qui m'entourent ne me décourrageront pas de cette cause par leurs actes et que je finisse par penser que cela ne sert à rien."

Si tu es sincère cela ne risque absolument pas de se produire : au contraire, au plus tu essayeras de comprendre les autres, de leur donner et de les aider, au plus tu trouveras que cette voie est merveilleuse, qu'elle t'apporte une paix et une lumière intérieure incomparable et au plus tu auras envie d'aller plus loin dans cette voie.
De plus tu aimeras de plus en plus ton prochain et tu auras de plus en plus le coeur spontanément porté à l'aider qui qu'il soit, ce qui accélèrera encore la réaction en chaine.

Pratiquer l'amour désintéressé appelle toujours plus d'amour et cela suit un cycle vertueux qui croit sans cesse jusqu'à se dissoudre totalement dans l'Amour, ce qui est l'ultime bonheur et le plus haut accomplissement, c'est à dire le but véritable de la vie humaine et l'aspiration véritable qui cause toute cette aventure. C'est donc aussi, quelles que soient les difficultés dans lesquelles les uns et les autres s'enlisent, ce que chacun désire ardemment et cherche au plus haut point.

Baddouttih : "Aimer et donner sans conditions, c'est cela...donc l'Empathie provient et découle d'un état d'Amour immense"

C'est exact. Cet état d'amour immense et inconditionnel dont tu parles est notre vraie nature. Il faut suivre la voie avec foi et persévérance pour que cette vérité éclate finalement et nous apporte la paix et la béatitude. Le monde apparaîtra alors sous son vrai jour, sans les barrières entre les hommes, et toutes les blessures seront guéries.


(message d'origine déplacé depuis débutants) - Titbouddha69 a écrit :Moi je suis une hypersensible mais je me soigne. [...] Je suis depuis ma plus tendre enfance un être en souffrance sans savoir pourquoi, ayant pourtant été élevée dans un milieu plutôt aisé avec des parents aimants.
J'ai toujours eu peur des gens trop sûr d'eux, paraissant bien dans leur peau et naturellement attirée par les plus faibles ou les plus en retrait souvent martir des autres, ayant envie de leur donner plus d'Amour que je n'en avait pour moi-même... Etrange sensation qui m'a fait sentir bien seule au monde et anormale jusqu'à aujourd'hui.
Peut être l'Empathie se travail et se développe, moi je crois sincèrement qu'on l'a en soi ou pas.
Personnellement, j'ai l'impression d'avoir rencontré trop peut de gens qui ont envie de donner et de comprendre les autres sans avoir un intérêt pour eux-même. C'est très dommage et triste parce que le monde en serait bien meilleur. Plus personne ne tirerai profit de personne... Plus personne n'irai médire de son voisin sans savoir ce qu'il ressent et pourquoi il réagit de telle ou telle manière.
Le monde serait alors une source de partage, d'Amour et de compréhension universelle ! [...]
Le manque d'Empathie de la part des autres fait horriblement souffrir, moi j'ai mal tout les jours à causes des injustices, des souffrances infligées à tout ce qui vie, des inégalités, de la destruction et toutes ces autres choses que les humains provoquent. Voilà pourquoi je suis depuis toute petite un être profondément triste et inconsolable. Aujourd'hui, veux lutter, je lutte et je lutterai au degrés de mes possibilités. J'espère juste du plus profond de moi que les humains qui m'entourent ne me décourageront pas de cette cause par leurs actes et que je finisse par penser que cela ne sert à rien.
Aimer et donner sans conditions, c'est cela...donc l'Empathie provient et découle d'un état d'Amour immense
Modifié en dernier par Jagannath le Mar Sep 20, 2011 5:42 am, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
titbouddah69
Messages : 41
Enregistré le : Lun Déc 20, 2010 21:43 pm
Magie pratiquée : Lyon agglo

Messagepar titbouddah69 » Sam Jan 08, 2011 0:31 am

Un seul mot me vient, Merci

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 12846
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Sam Jan 08, 2011 10:24 am

L'empathie, en vérité, est la pure manifestation de Dieu. C'est donc en soi une voie suffisante pour trouver Dieu.
Je souhaite ajouter que c'est une grande chance et une grâce inestimable d'avoir entamé son chemin sur une telle voie.

Avatar de l’utilisateur
Hraefn
Modérateur
Messages : 1537
Enregistré le : Mer Aoû 11, 2010 12:24 pm
Contact :

Messagepar Hraefn » Dim Mar 06, 2011 12:26 pm

Célestin le ramasseur du petit matin

S. Poillevé et M. Goust

Image

"Qui est cet homme au long manteau coloré,
portant sur son dos un sac qui semble flotter ?
Qui est cet homme si grand, si fin, si léger,
qui, au vent, semble se balancer ?
C'est Célestin, le ramasseur de chagrins.
Chaque jour, de bon matin,
il s'en va sur les chemins.
A grandes enjambées,
il s'en va pour ramasser :
les petits soucis, les petits riens,
les gros bobos, les gros chagrins.
Avec la pointe de son bâton de bois,
il pique les mouchoirs à pois,
à trous, à rayures, à fleurs,
à carreaux, de toutes les couleurs...
Il pique les mouchoirs abandonnés,
les mouchoirs encore tout mouillés
par les petits et grands malheurs.
Puis, quand son sac est bien rempli,
il rentre enfin chez lui,
fier d'avoir débarrassé la terre
de toutes ces misères.
Depuis des années, dans sa grande maison,
Célestin empile les sacs, du sol au plafond.
Pourtant, il ne sait pas pourquoi,
mais un nuage gris s'installe petit à petit
tout au fond de lui...
Célestin se dit que ça va passer !
Alors, il continue à ramasser,
les petits soucis, les petits riens,
les gros bobos, les gros chagrins.
Mais, de jour en jour,
le nuage gris est plus gros, plus lourd.
De jour en jour, à chacun de ses pas,
Célestin est de plus en plus courbé,
comme si son sac était trop lourd à porter.
Un matin, en ramassant un chagrin à pois,
il se met lui aussi à pleurer, pleurer,
sans pouvoir s'arrêter.
Et toute cette pluie de larmes,
toute cette pluie de son nuage gris,
Célestin la laisse couler dans des mouchoirs à rayures, à fleurs;
il l'enferme dans des mouchoirs à carreaux, de toutes les couleurs...
Mais, rien à faire, rien ne l'arrête... Célestin pleure...
Une fois chez lui, il réfléchit,
un jour, une nuit, et encore un jour, une nuit...
Au petit matin, il comprend enfin
que tous ces chagrins
empilés dans sa maison,
du sol au plafond,
finissent par le rendre triste,
terriblement triste.
Il prend alors une grande décision :
ces chagrins, il ne faut pas les garder !
Ces chagrins, il doit s'en débarrasser !
Mais comment faire ?
Impossible de les remettre sur la terre !
Ils pourraient repousser,
comme des herbes à poison,
et les gens seraient encore plus tristes !
Ah ça non ! Pas question !
Célestin réfléchit, tourne en rond,
se met à ouvrir un sac,
puis deux, puis quatre !
Les yeux encore tout mouillés,
il commence à déplier
les petits soucis, les petits riens,
les gros bobos, les gros chagrins.
Où va-t'il les mettre ?
En levant ses yeux vers la fenêtre,
il lui vient soudain une idée :
il va les laver !
Poc ! Poc ! Poc !
Ainsi font, font, font,
les bulles de savon
autour des chagrins, qui, dans la bassine,
ont vraiment mauvaise mine...
Dans l'immense champ devant sa maison,
sur des cordes à linge qui disparaissent à l'horizon,
le cœur rempli de joie,
Célestin étend les mouchoirs à pois,
à trous, à rayures, à fleurs,
à carreaux, de toutes les couleurs...
Les mouchoirs qui, goutte à goutte, s'égouttent...
Quand enfin il a terminé,
il s'assoit, le cœur léger.
C'est alors qu'un petit vent magicien
se met à souffler, souffler si fort que, un à un,
les mouchoirs se décrochent et s'envolent
dans une ronde folle !
Il souffle encore et encore, ce petit vent polisson,
et, chagrins à pois, à rayures, à fleurs,
à trous, à carreaux, de toutes les couleurs...
se transforment... en papillons !
Ces jolies petites bêtes à bonheur
volent, volettent autour de Célestin,
qui, joyeusement, repart sur les chemins
pour ramasser les petits soucis, les petits riens,
les gros bobos, les gros chagrins."

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 5992
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Magie pratiquée : Enchanteur

Messagepar Odin » Dim Mar 06, 2011 21:41 pm

Super beau !
Fais de l'amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Damabiah
Animateur
Messages : 869
Enregistré le : Sam Jan 20, 2007 21:11 pm

Messagepar Damabiah » Ven Mar 11, 2011 8:45 am

c'est.... Comment dire... C'est... Whoua!! :)

Tout simplement, superbe. Merci beaucoup de ce partage :)
Ouvres tes chakkras et que la force soit avec toi

Avatar de l’utilisateur
Opale
Messages : 1265
Enregistré le : Mer Sep 14, 2011 10:58 am

Messagepar Opale » Sam Sep 17, 2011 19:13 pm

L'empathie, j'ai toujours vécu avec. Cela à évoluer avec le temps.

Enfant je sentais que la personne en face de moi voulait tel ou tel réponse, attitude alors pour lui faire plaisir je le faisais.

Plus tard je ressentais le trouble, la tristesse, le mal que la personne avait sans qu'elle me le dise alors je lui posais des questions. Quand une autre personne était impliqué dans son trouble j'essayais de voir les 2 positions sur la question et j'essayais de l'aider.

Dans le temps cela a pris de l'ampleur et quand je me retrouvais dans une foule une multitude de sentiments m'envahissais au point de m'en sentir mal.
Il m'est arrivée d'être à la caisse et de sentir ou entendre je ne sais pas trop l'état de la personne devant moi. Ne pouvant rien dire je souriais à la personne.

Aujourd'hui je suis allée aux courses et j'ai appliqué ce que Valentin et Bertrand m'avaient conseillé pour ne pas me laisser complètement envahir et j'ai pu les ressentir sans pour autand me laisser happer.

Il m'est arrivé souvent d'appeler, de rendre visite à une connaissance à un moment ou elle n'était pas bien alors que je n'avais pas prévu juste un sentiment qu'il fallait que j'y aille.

J'ai même jouée en ligne et même la l'empathie était présente.

Empathie est quelque chose de naturelle mais le problème c'est de la gérer, il ne faut pas prendre l'état de l'autre pour le tien sinon on ne peut pas l'aider.

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 1906
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Messagepar Alex » Mar Sep 20, 2011 1:53 am

Superbe mrced.
Modifié en dernier par Alex le Dim Nov 06, 2011 4:52 am, modifié 1 fois.

Lorenna
Messages : 515
Enregistré le : Jeu Oct 06, 2011 23:17 pm
Magie pratiquée : Voyance et empathie

Messagepar Lorenna » Dim Oct 16, 2011 23:08 pm

...
Modifié en dernier par Lorenna le Mar Fév 28, 2012 22:17 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Opale
Messages : 1265
Enregistré le : Mer Sep 14, 2011 10:58 am

Messagepar Opale » Dim Oct 16, 2011 23:14 pm

Aucune idée.

Pense juste à ta bulle cars arrive un moment où tu risques d'être envahit par tout ce que tu ressens et le risque c'est de ne plus pouvoir le gérer, de plus faire la distinction entre tes sentiments et ceux des autres. Cela te permettra de filtrer.

Affectueusement!

Lorenna
Messages : 515
Enregistré le : Jeu Oct 06, 2011 23:17 pm
Magie pratiquée : Voyance et empathie

Messagepar Lorenna » Dim Oct 16, 2011 23:19 pm

Merci beaucoup Opale.

Depuis mon inscription sur ce forum, je trouve toutes les réponses à mes interrogations. Je ne regrette pas de me compter parmis vous. ;)

@micalement.
Modifié en dernier par Lorenna le Mar Jan 17, 2012 2:50 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Opale
Messages : 1265
Enregistré le : Mer Sep 14, 2011 10:58 am

Messagepar Opale » Dim Oct 16, 2011 23:22 pm

Nous sommes ravies de te compter parmi nous!

Affectueusement!

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 1906
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Messagepar Alex » Dim Nov 06, 2011 5:28 am

Dites-moi si je me trompe.

L'empathie, oui, c'est de ressentir l'autre. Pour ma part, et c'est quand même récent, je ressens l'autre, je le vois même dans ma tête pendant un moment. De la manière qu’il pense, voit ou ressent le monde qui l'entoure. Mais, il y a plus ! Les individus imprègnent et se font imprégner les uns les autres de leur personnalité, sentiment, etc. Nous sommes tous connecté ! Il y a de fortes personnalités, déplaisantes ou lumineuses de mon point de vue, qui contaminent ou restorent le monde qui l'entoure. Pour ma part, j'ai ouvert une porte que j'aimerais laisser fermer en tout temps qui contamine le monde qui m'entoure. Souvent lorsque l'ego est fort et sombre (anxiété entre autre) elle s'approprie les réactions des autres et l'effet miroir se fait ressentir fortement. Dans ce cas, c'est pratiquement du contrôle de pensés si ce n'est pas carrément cela. Mais maintenant, je me contrôle un peu plus dans ces moments en lâchant prise et surtout en essayant de ne pas bloquer les réactions des autres autour de moi. Inversement, c'est la même chose, lorsque je suis plus lumineux, le reflet dans le miroir est beau et il n'y a pas "d'effet miroir égoïste" dans ce cas. En tout cas, s'il existe il est moins percutant. Je sais, je devrais peut-être dépasser tout cela et m'ouvrir à une conscience plus large, mais je ne suis pas rendu là.

Cela me semblerait logique que lorsque l'ego est complètement disparu tous ces jeux de miroirs disparaisseraient pour de bon pour laisser place au Vrai. C'est drôle, ça rejoint les théories de Bertrand !

Nan
Messages : 8
Enregistré le : Sam Mai 05, 2012 11:20 am

Messagepar Nan » Jeu Mai 10, 2012 19:22 pm

Un témoignage d'une personne qui n'a pas ce don :)
Ma moitié ressentait de l'empathie, il le savait et me l'avait clairement dit. Très rapidement, j'ai compris qu'il répondait à mes questions, en sentant ce que je voulais entendre... Chose que je n'appréciais pas du tout ! Il m'a dit m'aimer pour ma franchise, mon côté "vrai", alors je n'aimais pas (je le dis honnêtement) qu'il puisse lire en moi, car c'était à mes yeux de la triche ^^ J'ai découvert au fil du temps, qu'il ne savait pas du tout gérer ce don et qu'il s'imprégnait tellement de la personne en souffrance, qu'il n'hésitait pas à faire souffrir ses proches et surtout lui-même. Autre fait qui arrivait très souvent, les gens quand ils étaient en souffrance ou reprenaient confiance en eux l'écrasaient avec des remarques acerbes et méchantes. Lui ne disait rien, laissait faire, comme s'il acceptait cette "punition", comme s'il méritait de recevoir autant de violences (verbales) à son égard. Sa souffrance a commencé par s'exprimer au travers des crises d'angoisse assez spectaculaires : poing dans le mur, jeter les objets, se frapper la tête contre le mur etc... Il aimait aussi les jeux, pour avoir une raison de crier après quelque chose de virtuel, de faux, donc ne faire de mal à personne.
J'ai décidé d'arrêter ça : pas avec des rituels, ni même des prières, uniquement avec mes tripes. Il s'en ait presque sorti. Il reste encore un de ces aspects qui attire les gens en souffrance et la dernière personne était à deux doigt de le mettre dans une situation vraiment inconfortable... Mais les choses se sont améliorées : les jeux sont rares et il est vraiment très calme et surtout, il est plus épanoui. Il parle avec franchise (chose qu'il ne faisait jamais avant). Maintenant j'en bave de temps à autre ;) mais je suis heureuse de le voir se porter mieux.

Bon, je n'ai pas raconté ça pour dire que ce don n'est pas bien ou autre. Juste que de mon avis, c'est un don à double-tranchant, pour celui qui ne sait pas le maitriser (comme pour tout).

Tenae
Messages : 1
Enregistré le : Sam Avr 18, 2015 9:42 am
Magie pratiquée : Empathie

Empathie

Messagepar Tenae » Sam Avr 18, 2015 9:55 am

Bonjour,

Je ne sais pas si ce sujet est toujours d'actualité.... Etant donné la date du dernier message ^^
Après avoir lu vos précédents posts ( qui sont d'ailleurs d'une beauté hors norme) je me suis retrouvé dans vos messages. Je suis tombé par hasard sur ce site web, en recherchant des reponses à mes questions. Je n'ai découvert que très récemment mon "don" d'Empathie, du moins que le don que je possédait depuis de nombreuses années s’appelait ainsi. En réalisant des recherches sur google ( assez vagues d'ailleurs) je suis tombé sur de nombreux site parlant de l'empathie. C'est un peu déstabilisant au début, je dois dire. On a l'impression d'être "différent". C'est ce forum qui m'a fait réaliser que : Je ne suis pas le seul ! ( et bien heureusement^^) Je contrôle ce "don" depuis de nombreuses années. Je n'en ai jamais parlé à personne, de peur que l'on me prenne pour un fou ( et j’espère que je ne le suis pas^^).

Je voudrais poser des questions qui me torturent l'esprit aux personnes ayant ce même don.

- Comment savoir de qui proviens les émotions que l'on perçois? Car en face d'une seule et même personne, la question ne se pose même pas.
- Avez-vous réussi à contrôler ce don d'une manière quelconque?

Merci de vos réponses, de vos témoignages :)

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8181
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Sam Avr 18, 2015 11:59 am

Bonjour Tenae et bienvenue parmi nous.
Je ne sais pas si ce sujet est toujours d'actualité.... Etant donné la date du dernier message ^^

Oui, ce sujet est toujours d'actualité, sinon il aurait été effacé depuis.
De façon indirecte il revient souvent dans d'autres topics.
Après avoir lu vos précédents posts ( qui sont d'ailleurs d'une beauté hors norme) je me suis retrouvé dans vos messages. Je suis tombé par hasard sur ce site web, en recherchant des reponses à mes questions. Je n'ai découvert que très récemment mon "don" d'Empathie, du moins que le don que je possédait depuis de nombreuses années s’appelait ainsi. En réalisant des recherches sur google ( assez vagues d'ailleurs) je suis tombé sur de nombreux site parlant de l'empathie. C'est un peu déstabilisant au début, je dois dire. On a l'impression d'être "différent". C'est ce forum qui m'a fait réaliser que : Je ne suis pas le seul ! ( et bien heureusement^^) Je contrôle ce "don" depuis de nombreuses années. Je n'en ai jamais parlé à personne, de peur que l'on me prenne pour un fou ( et j’espère que je ne le suis pas^^).

L'empathie n'est pas un don extraordinaire, c'est une fonction de base de l'être humain que tout cherchant sincère découvre en lui. Le danger réside dans ne pas en comprendre la simplicité, d'en avoir peur, de se sentir "différent". Le danger réside aussi dans le fait ne pas savoir la canaliser pour éviter de se faire vampiriser psychiquement. Et aussi de ne pas s'en glorifier inutilement et ainsi de faire une inflation de l'ego.
Question d'équilibre.

Je voudrais poser des questions qui me torturent l'esprit aux personnes ayant ce même don.
- Comment savoir de qui proviens les émotions que l'on perçois? Car en face d'une seule et même personne, la question ne se pose même pas.
- Avez-vous réussi à contrôler ce don d'une manière quelconque?

Je pense que j'ai déjà répondu à ton interrogation.
Vis ton empathie paisiblement et aide ton prochain à la mesure de tes moyens, toujours en passant par le cœur.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 5992
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Magie pratiquée : Enchanteur

Messagepar Odin » Sam Avr 18, 2015 14:48 pm

Rien à ajouter à la réponse de Bastet. :)
Fais de l'amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 12846
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mar Avr 21, 2015 9:09 am

Pour illustrer ce que dit Bastet (que ce don n'est pas un don mais une fonction naturelle essentielle) il suffit d'analyser l'intervention de Nan (dont la lecture m'avait échappé) convenablement :
Nan dit qu'elle n'a pas ce don mais que son ami l'avait, puis elle indique qu'elle l'a presque guéri, mais avec les tripes. Il est évident que chez son compagnon, la fonction d'empathie est perçue comme un don parce qu'elle s'exprime de façon chaotique et incontrôlable, tandis que chez Nan, elle n'est pas perçue comme un don, mais elle est pourtant bien présente et si bien contrôlée que par amour elle l'a utilisé pour guérir son compagnon.

Conclusion : ceux qui perçoivent leur empathie comme un don sont simplement ceux chez qui l'empathie est hors de contrôle, cela n'a rien d'un don, c'est une maladie énergétique qu'il faut soigner! Et l'amour peut la soigner comme dans le cas de Nan qui avait, elle, la vraie empathie dépouillée des pouvoirs occultes superficiels qui la parasitent.

Ce que son compagnon appelait "empathie", c'est simplement le fait que son corps énergétique est une vraie passoire. Enfin ceux qui en prennent conscience et apprennent à en guérir avec la force de l'amour, ils trouveront là une grande source de félicité. A choisir entre un corps énergétique qui se présente comme une passoire (troué de toutes part) ou un corps énergétique complètement bouché et renfermé sur lui-même (comme la plupart des gens), la passoire est préférable car au moins elle oblige à voir certaines choses. Mais il ne faut pas se faire d'illusion, la passoire se produit à cause des canaux bouchés, si les canaux énergétiques fonctionnent de façon fluide, il ne se forme pas de trous dans tous les sens. Une fois qu'ils se sont formés, ils sont difficiles à guérir. Tous nos travaux énergétiques devraient être inconscients, comme c'est le cas chez Nan et guidés par l'amour seul. L'empathie chaotique est bien souvent le résultat de pratiques occultes mal inspirées dans les vies précédentes comme nous l'avons expliqué par ailleurs :
http://pandore.net/agora/topic7730.html

Avatar de l’utilisateur
Hécate
Messages : 1521
Enregistré le : Jeu Nov 17, 2011 10:36 am

Messagepar Hécate » Mar Avr 21, 2015 16:58 pm

Quand les trous sont rebouché, nous n'avons plus d'empathie alors ?

Margotland
Messages : 1479
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Messagepar Margotland » Jeu Avr 23, 2015 21:53 pm

Je suppose simplement que lorsque les trou sont bouchés, cela ne fais plus mal, on ne se laisse plus entraîner par l'environnement ambiant.

Très difficile, même lorsque j'essayais de lutter contre un environnement triste ou malsain, plus tard, voir un jour après cela me rattrape, et je porte sur les épaules un poids qui n'aurais pas dû être, si et seulement si j'étais enracinée.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 12846
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Sam Avr 25, 2015 11:23 am

Il n'y a jamais "plus de trous", le canal central fonctionne comme un tuyau, lorsqu'il n'est plus troué ni obstrué, l'empathie fonctionne de façon suprême : ce qui est en haut et ce qui est en bas n'est plus séparé. Comme dans un supraconducteur avec l'électricité, il n'y a plus de limite d'intensité, ce courant d'empathie est plus fort qu'un fleuve. C'est au-delà même de l'empathie, cela englobe tout ce qui est - il n'y a plus qu'union.

L'empathie soulève le voile légèrement : l'espace d'un instant j'ai la même attention pour l'autre que pour moi-même. Dans l'empathie suprême et universelle, il n'y a plus d'autre, il n'y a plus que la jouissance absolue d'union transcendante avec toute chose. Le plaisir le plus avancé du sexe, des drogues ou de n'importe quelle fonction des sens à côté fait pâle figure. La bienveillance alors est absolue envers toute chose, tout être, car toute chose est adorée comme son propre soi lui-même dans sa pureté lumineuse absolue et sans aucun obstacle, sans la moindre distance.

Mais reboucher les trous est plus difficile que de nettoyer le canal central. La destruction de la structure du canal central par des pratiques occultes non maîtrisées cause des maladies inguérissables (autant énergétiques que physiques) qui durent de nombreuses vies et font obstacle au nettoyage du canal central car l'énergie circule par des chemins détournés qui sont pris pour le chemin naturel mais ne le sont pas. C'est le travail du maître d'observer ces fonctionnements déviants chez chacun et de les ramener vers le centre chaque fois qu'il les voit (il les reconnait naturellement et spontanément, il indique ces erreurs et il montre patiemment le chemin naturel mais pour ceux qui ont développé ces canaux annexes c'est difficile de l'admettre et de revenir aux fondamentaux).
Donc faites très attention au tantrisme, aux pranayamas et aux pouvoirs occultes. La règle est que tout doit être fait dans l'amour et la bienveillance absolue. C'est l'amour pur qui nettoie le canal central, les pratiques techniques (respiration, pranayama, tantrisme, occultisme) ne le peuvent pas, sauf si elles sont faites selon l'instruction d'un maître parfaitement accompli (qui est lui-même l'amour pur en action). C'est pour ça que le Christ indiquait parfois dans certaines circonstances d'abandonner l'occultisme et de pratiquer l'amour du prochain / de Dieu (ce qui revient pratiquement au même). Il n'y a pas toutes les explications techniques énergétiques dans l'évangile, mais elles ne sont pas nécessaires et qui les comprendrait de toutes façons? L'amour est le point essentiel. Comme tu l'as fait remarquer dans un autre fil de discussion, Kasi, il faut commencer par l'amour que l'on connait, mais il ne faut pas se complaire dans ses formes les plus grossières (impures à cause de l'égoïsme qui s'y cache, comme le sentimentalisme et les formes "mélodramatiques" puisqu'on en parlait par ailleurs) et le mener par nos efforts au pinacle de l'amour, l'amour pur/inconditionnel.

Donc que l'amour désintéressé soit le seul guide de tous vos rituels et de toutes vos pratiques magiques, et de toutes vos actions en général.


Retourner vers « Pandore »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités