Histoires de Jagannath sur la voie mystique

On aborde les sujets personnels autour de la magie. C'est ici qu'on parle de ses expériences personnelles, qu'on demande des conseils.

Modérateur : Totem

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Histoires de Jagannath sur la voie mystique

Messagepar Jagannath » Sam Juil 09, 2011 1:00 am

Ce texte regroupe et résume (et remplace) les divers écrits du webmaster sur lui-même qui étaient présents sur le forum suite aux questions des membres.

Quelques réminiscences que j'avais pendant l'enfance (vers 3 - 7 ans) et qui me sont revenues depuis :

    - A la maternelle, j'étais heureux et ne portais que très très peu d'attention au monde. Il y avait surtout un rêve intérieur. Les maîtresses me croyaient complètement idiot car je ne les écoutais jamais et ne faisais donc jamais correctement ce qu'on me demandait. Heureusement j'ai eu des résultats brillants aux tests d'intelligence pour rassurer mes parents et partir à l'école primaire contre l'avis de la maîtresse qui disait "qu'on pourrait tuer un âne à coup de figue le temps qu'il réagisse" et me considérait comme un attardé. Mes comportements n'étaient pas très rassurants : au zoo je n'avais aucun intérêt pour la panthère noire comme les autres de mon âge, mais je pouvais rester des heures (vraiment) à regarder les canards dans un état contemplatif de totale empathie fusionnelle avec eux.

    - Lorsque j'ai commencé à lire correctement, il y eut l'histoire de Blondine et Bonne-Biche par la Comtesse de Ségur (les nouveaux contes de fées) : le comportement de la grande magicienne Bonne-Biche, trahie, m'a donné un aperçu fulgurant de l'Amour pur désintéressé divin et du pardon. Ce fut une réminiscence édifiante de la présence de La Déesse qui a éveillé un forte fascination pour La Déesse et un étrange espoir en moi.

    - Décès d'un être cher, une femme d'une grande sagesse, à ce jeune âge, j'avais le don de continuer de la voir en rêve et de parler avec elle. Elle m'a alors parlé de là où elle se trouvait après la mort. Ce que n'est que beaucoup plus tard que j'ai réalisé que ce qu'elle m'avait conté durant mes rêves était semblable à ce dont parlent les gens qui ont fait des expérience de mort cérébrale (NDE/EMI).

    - Durant cette partie de l'enfance j'avais parfois le souvenir de personnes qui savaient tout sur moi. Je prenais cela pour une idée idiote. Seulement beaucoup plus tard je me suis rendu compte que je les connaissais effectivement et que j'avais rendez-vous avec Elles durant cette vie (voir voyage en Inde auprès d'un Maître).

    - Petit, on disait que j'étais dans la lune. J'avais des moments de grand bonheur, parfois avec, parfois sans pensées discursives; et bien que je percevais le monde alentours, je n'y portais plus aucun intérêt. Comme on me reprochait cela à l'école, j'ai pensé que je devais lutter contre ça. Plus grand, il m'a fallu réapprendre à trouver ces états de félicité par le travail acharné en méditation.

    - A cette époque il ne m'avait pas été donné de mantra divin, mais je récitais des phrases étranges. Là aussi, je pensais petit que c'était un problème car je ne savais rien des pratiques spirituelles, comme pour mes méditations involontaires qui causaient que l'instituteur ou la maîtresse me considéraient négativement. Seulement plus tard j'ai compris pourquoi je récitais ces phrases à la recherche de mon mantra.

    - Je m'intéressais déjà à la science, je voulais surtout comprendre comment les grands scientifiques avaient réussi à avoir l'idée des nouvelles théories

Au collège :

    - A 10 ans nous avons étudié le panthéon égyptien. Ce fut une forte réminiscence de la Déesse lorsque nous avons étudié Isis. Je me suis adressé à Elle intérieurement durant la leçon et ai reçu une réponse.

    - Vers 13 ans j'ai eu une expérience de félicité qui m'a convaincu de rechercher cet état à nouveau sans trop savoir comment.

    - Je m'intéressais toujours à la science, je voulais toujours et de plus en plus comprendre comment les grands scientifiques avaient réussi à avoir l'idée des nouvelles théories.

Au lycée :

    - Je commençais à réaliser que si tant de gens de bonne foi parlent de magie, cela ne peut pas être faux. Mais j'essayais d'abord d'expliquer cela par les sciences. J'envisageais que la croyance en la magie est réellement très utile car elle donne un accès direct à l'inconscient et permet de réaliser prodigieusement vite ce que la psychologie ne peut faire qu'en de longues années. Mais en ce temps là j'étais plutôt rationaliste.

    - La philosophie m'intéressait beaucoup, bien que ne connaissant que les philosophes occidentaux, il semble que j'étais déjà attiré par des enseignements orientaux (Ainsi Parlait Zarathoustra).

    - De ce point de vue je cherchais à comprendre ce qui cause que l'âme fait l'expérience du corps et du monde. Ma recherche était très similaire à l'enseignement primordial de l'Inde, l'investigation du Soi. Mais j'ignorais alors tout des spiritualités orientales.

Époque étudiant :

    - J'avais de nouveau des expériences d'état contemplatif où le monde m'apparaissait d'une absolue perfection, et je découvrais que le "je" était le problème qui troublait la paix divine. Durant les expériences, je souhaitais disparaître à jamais pour laisser place à cette harmonie parfaite, mais en même temps, je ne voulais pas mourir du tout et je ne voyais pas à cette époque d'autre solution à cette énigme.

    - Il y eut pour moi comme un coup de tonnerre. Souvenez-vous que je voulais absolument comprendre (cette question me hantait depuis l'enfance) comment on peut résoudre un nouveau problème.
    Résumons : à l'école on nous apprend depuis le début à recopier un raisonnement. Pour résoudre un exercice, on se contente d'apprendre une manière de résoudre pour la reproduire sous diverses formes. Mais moi ce que je cherchais depuis le début, c'est comment le premier à avoir trouvé la solution avait pu faire. A cause de cela je faisais des études de Math, je voulais comprendre, seulement aucun prof n'a jamais su m'expliquer.
    Or nous avons un jour reçu un problème qu'aucun des étudiants n'arrivait à faire. Après avoir tourné en rond longtemps, j'ai fini par me mettre disons dans une sorte de méditation spontanée, décidé à oublier tout ce que j'avais appris pour partir de zéro. Ce qui se produisit, c'est que la réponse apparut instantanément de cette paix intérieure (du "zéro"). La réponse au problème était là, comme si elle y avait toujours été, sans tambour ni trompette. C'était un problème assez dur, à vrai dire, je l'ai posé à tous les meilleurs en Math que je connaissais, profs, ingénieurs, agrégés de Math, personne n'a jamais trouvé cette solution.
    J'ai compris alors que la source de tout le savoir humain est contenue dans la paix intérieure lorsque le mental vide de certitudes est calme et infini, ainsi que toute la création. Je savais maintenant formuler correctement ce que je cherchais depuis tout ce temps et je voyais que ce n'était pas écrit dans les livres ni enseigné par les professeurs. Pendant encore quelques jours, des restes d'habitudes se sont poursuivies (j'ai rédigé ma copie de math avec soin) mais très vite il m'a été impossible de trouver encore de l'intérêt dans les études qui pourtant m'avaient relativement passionné jusque là et à vrai dire, j'ai à ce moment là cessé totalement de fréquenter l'université. Ce que j'avais découvert était le but de mes études, mais je compris alors que c'est ce dont parlent les mystiques et les religieux, la Source de toute la création, et désormais c'est cela seul qui m'intéressait.

    - La suite est facile à deviner : je me suis rendu compte que les voies spirituelles enseignent justement ce que l'école n'enseigne pas, c'est à dire la voie vers cette paix intérieure et vers la source de tout le savoir et de toute l'intelligence humaine, comment qu'on veuille l'appeler. C'est dans cette période que j'ai créé le site Pandore, c'était à peu près en l'an 2000.

La période de recherche spirituelle :

    - D'une certaine façon, ceux qui sont fidèles au site Pandore depuis longtemps m'ont accompagné depuis cette époque. Bien que je passais du temps à essayer de conseiller les autres à la lumière de mes propres expériences, je cherchais tout de même une voie initiatique auprès de la Déesse, et je cherchais dans les voies occidentales, initiatiques ou ésotériques. La Voie nous joue des tours car j'avais sous la main parmi les habitués du site exactement la personne que je cherchais, mais je ne lui avais jamais dit ce que je cherchais, elle ne m'a jamais parlé de sa voie personnelle et je n'ai jamais su qu'elle était une initiée de la Déesse capable de m'enseigner ce que je voulais à ce moment-là. Le destin nous réservait autre chose.

    - L'expérience très marquante de ma recherche, fut une réponse qui m'est venue de l'hindouisme, alors que j'avais tout à fait ignoré jusque là les voies orientales qui ne m'attiraient à vrai dire pas du tout. J'ignorais quasiment tout du panthéon hindouiste avant cette nuit particulière :
    Le soir je lis des histoires de sages sur des sites internet et je tombe fasciné par cette image de Ramana Maharshi et de la vache Lakshmi à Arunachala. Un sentiment profond s'est emparé de moi.
    Image
    Je met l'image en fond d'écran avant d'aller me coucher et durant la nuit je fais l'expérience très forte d'un rêve lucide et conscient où je rencontre deux divinités hindoues. Cette expérience est profondément marquante, mais ce qui l'est encore plus, c'est que je découvre seulement petit à petit que ce rêve est lié à Arunachala et au sage dont j'ai soigneusement gardé la photo, que les dieux que j'ai vus en rêve existent dans la religion hindouiste et que ce qu'ils m'ont montré durant le rêve est en substance l'enseignement traditionnel de l'Inde.

    - Bien entendu, après une telle expérience, Ramana Maharshi devient pour moi la piste principale de recherche spirituelle et je m'aperçois qu'il enseigne aussi cette forme de recherche du Soi que je pratiquais sans le savoir à l'époque de l'adolescence.

    - Après avoir découvert la puissante sensation de la lucidité en rêve, j'ai fait des recherches intenses aussi dans le domaine du rêve lucide. J'en ai raconté quelques uns dans d'autres fils de discussion du site et c'est certainement un domaine passionnant. J'ai aussi recherché la lucidité en sommeil profond et la paix du mental à l'état de veille (méditation).

    - L'hindouisme m'intéressait beaucoup mais dans l'état actuel, il me manquait toujours le lien avec la Déesse que je cherchais depuis si longtemps. Mes recherches dans l'hindouisme m'ont donc mené à aborder la Déesse par le panthéon hindou (Devi, Kali, Durga, Lalitambika) et à me rapprocher d'un Maître hindou à la recherche d'initiations liées à la Déesse (qui pour moi est toujours la Déesse de La Magie).

    - Bien entendu il m'a fallu voyager en Inde ce qui m'a permis de me rendre à Arunachala, l'endroit entraperçu dans le rêve lucide et où vivaient autrefois le sage Ramana Maharshi et la vache Lakshmi et où j'ai rencontré d'autres sages ; j'ai aussi visité d'autres régions de l'Inde pour y apprendre des pratiques du culte de la Déesse auprès d'un maître. Ce sont aujourd'hui toujours mes pratiques quotidiennes. Fréquenter un des grands maîtres de l'Inde est certainement une des expériences les plus édifiantes qui soient. On y fréquente le miracle et La Magie de près, et, à vrai dire, le divin et la Déesse Elle-même. Beaucoup de ces choses ne doivent pas êtres racontées et ne le seront pas, car il appartient à chacun de les découvrir en suivant sa propre voie.


Les anciens sujets qui racontaient ces histoires du webmaster manquaient cruellement de concision, je les ai enterrées sans scrupule dans les archives des modérateurs d'où ils ne sortiront plus :P
Modifié en dernier par Jagannath le Mar Déc 02, 2014 13:55 pm, modifié 6 fois.

Harishankara
Messages : 103
Enregistré le : Jeu Déc 01, 2011 16:47 pm
Magie pratiquée : Sudharshana

Messagepar Harishankara » Sam Jan 07, 2012 21:34 pm

Quelles étaient ces deux divinités stp?
Be like water my friend....

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Dim Jan 08, 2012 2:42 am

Le Seigneur Shiva et son fils Ganesh.

Harishankara
Messages : 103
Enregistré le : Jeu Déc 01, 2011 16:47 pm
Magie pratiquée : Sudharshana

Messagepar Harishankara » Dim Jan 08, 2012 6:09 am

C'est merveilleux quelle grâce :). Tu as du rechercher sincerement auparavant pour qu'ils t'apparaissent dans cette vie.
Be like water my friend....

Avatar de l’utilisateur
Odin
SuperModérateur
Messages : 7309
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Dim Jan 08, 2012 12:53 pm

J'adore ton parcours Bertrand, on s'y reconnaît, au delà des différences ici ou là, on voit qu'il y a une vraie recherche et une réelle guidance de la providence. :)
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Wuxia
Messages : 101
Enregistré le : Mer Nov 16, 2011 20:34 pm

Messagepar Wuxia » Dim Jan 08, 2012 21:13 pm

Tu as reçu des appels bertrand
quel est le nom de ta déesse?
Je te souhaite de poursuivre ce beau chemin spirituel

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Lun Jan 09, 2012 3:24 am

Wuxia : "quel est le nom de ta déesse?"

Tous les noms de la Déesse me conviennent. Formellement, c'est toutefois sous la forme de Kâlî et de Lalithambike essentiellement qu'Elle intervient dans mes pratiques ou sous le noms d'Isis/Aset.

Harishankara
Messages : 103
Enregistré le : Jeu Déc 01, 2011 16:47 pm
Magie pratiquée : Sudharshana

Messagepar Harishankara » Lun Jan 09, 2012 17:18 pm

Matta jaya om Lalitambikeyé ,Matta jaya om lalitaambikeyé.
On chante souvent ce bhajan ici Bertrand. :) Ici a La reunion la bakti pour la déesse domine. Ici on l'appelle Karli mais la plupart des gens ignore que cette Forme elle est Durga.

Bertrand est ce que je pourrais te raconter un de mes reves . Je sais qu'il a un sens mais
je n'arrive pas a comprendre.
Be like water my friend....

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mar Jan 10, 2012 3:35 am

Oui.

Harishankara
Messages : 103
Enregistré le : Jeu Déc 01, 2011 16:47 pm
Magie pratiquée : Sudharshana

Messagepar Harishankara » Mar Jan 10, 2012 9:29 am

Ok merci. Voila comme je l'ai dis au par avant je me suis lancé dans une etude de mes reves. J'ai du laisser tomber quelque temps. Et voila que je m'y replonge.
En faites j'ai du mal a me rappeller de tous les details. Voila je reve d'une piece close ou je joue avec Sri Krisna sous sa forme encore enfant . Il me prend dans ses bras et me temoignes beaucoup de mots affectif. Puis je voie un dessin au sol comme un kolam. C'est une svastika et entre chaque branche du motif est disposé un fruit .
Le lendemain je recherche des informations sur le net a propos de la svastika. Je trouve une representation des pieds de Sri Krisna avec plusieurs motifs dessinés sous ses pieds
. Parmis ces motifs il y avait justement une swastika entouré de 4 fruits de Jambu. Il se triuvent qu'on en trouve ici a la Reunion. Je n'en avais vu depuis mon enfance. Mais le gout me venait a l'esprit quand j'y pensais.

J'ai lu que le Sidharta a une de ses premieres experiences de dyanam sous un arbre a jambu lorsqu'il etait adolescent.

Quelque jour plus tard un ami et moi nous rendons a un Temple de la Déesse Durga.
Lors de la sorti de la Divinité je parviens a nous frayer un passage dans la foule jusqu'a elle. Et en touchant la statut j'ai ressenti l'inverse je l'ai vu me toucher avec un sourir. Pris d'une vive emotion le mental se vida. Comme l'emotiom de retrouver quelque chose de perdu et l'envi d'y retourner. Nous ne voulions plus la quitter et nous avons suivis la procession jusque tard dans la nuit. Et il se trouve qu'il y a justement des dizaines d'arbre a jambu autour de ce temple.

Durant l'analyse de mes reves j'ai compris qu'il s'agissait de fait que je n'arrivais pas en regardant en face durant l'etat de veille. Mais ce reve la pour la 1ere fois ne semble pas etre produit par moi Puisqu'il contenait des symboles que j'ignorais. Voila pourquoi je m'interroge sur sa reelle signification.
Be like water my friend....

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mar Jan 10, 2012 10:19 am

Les rêves divins n'ont pas de signification car le divin est au delà de toute signification. Tu crois en la réalité des significations, mais c'est seulement le pouvoir du divin qui joue et crée cette croyance en l'existence de significations. Comment Celui qui a tout créé pourrait-Il être soumis aux lois qu'Il a inventées par jeu? Sri Krishna est au-delà de toute signification et se révèle par Son propre pouvoir mystérieux, comme étant au-delà d'elles. Le pouvoir absolu ne répond à aucune logique, il est Sat-Chit-Ananda : Être-Conscience-Félicité. Un et sans second.

Pourquoi veux-tu donner des significations et ainsi essayer d'enfermer l'infini dans une boîte? Si tu fais cela, tu perds l'infini et tu te retrouves avec une boite pleine d'idées limitées. S'abandonner à Sri Krishna suffit.

Harishankara
Messages : 103
Enregistré le : Jeu Déc 01, 2011 16:47 pm
Magie pratiquée : Sudharshana

Messagepar Harishankara » Mar Jan 10, 2012 10:47 am

Bien. Merci. :)
Be like water my friend....

Aurélia
Messages : 73
Enregistré le : Dim Mai 02, 2010 17:32 pm
Magie pratiquée : savoie

:)

Messagepar Aurélia » Mar Juil 17, 2012 18:48 pm

voilà que je découvre ce post... seulement maintenant :)

Cela me rend heureuse.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Jeu Juil 31, 2014 9:42 am

Alex : "Jagannath, est-ce que ta prise de conscience lors du "problème de math" était de l'ordre de la fin totale de l'ignorance ou seulement une connaissance relative à ton problème de Math?"

L'ignorance n'est qu'une illusion, je pensais ignorer la réponse au problème jusqu'à ce que en rejetant tout ce que je savais, je m'aperçoive que la solution était là depuis toujours. Aucune solution n'est apparue, simplement la fausse ignorance s'est levée. Elle se lève par le détachement.

Précisément le paradoxe est que cela semble être une connaissance ensuite puisque je connaissais la solution. Mais après avoir eu cette expérience consciemment, je n'étais plus dupe de cette apparence superficielle. Même si j'aurais pu dire "j'ai trouvé la solution" ce qui aurait paru vrai à un observateur extérieur, je ne pouvais en fait pas parler ainsi.

Encore une fois, ma chance n'a pas été de trouver ainsi la solution, ce qui n'aurait été qu'utiliser la Source pour "accommoder l'illusion" - comme tu dis si bien - d'un peu plus de mirage et d'orgueil. Et c'est ce qui se serait produit si cette expérience n'avait pas été assez lucide pour qu'une chose se casse en moi à jamais. Une certaine souffrance/ignorance/doute a disparu une fois pour toute. Chacun accède en réalité sans cesse à cette expérience, c'est l'expérience naturelle et elle est claire si on sait saisir l'intervalle entre les pensées. Mais nous ne le savons pas, nous ne sommes pas lucides.
Non ma chance a été d'être pleinement conscient pendant cette expérience. C'est comme la conscience durant le sommeil profond, lorsqu'il n'y a pas d'illusion en place. Cela demande un désir très intense capable de surmonter nos attachements. Dans mon cas, je cherchais cette source du savoir dans les sciences depuis si longtemps et avec tant d'ardeur que j'étais désespéré. J'avais décidé "c'est maintenant ou jamais" et j'ai été prêt à faire l'effort d'oublier tout ce que je savais (me détacher de tous mes acquis) par l'énergie du désespoir. Comme je n'avais aucune bagage spirituel, j'ai fait cela seulement par l'intuition directe sans réfléchir à ce que je faisais. Pour rester conscient lorsque tous les éléments de la conscience ordinaire sont supprimés comme dans le sommeil profond ou lors de mon expérience, il faut assurément une incroyable détermination comparable à celle de survivre quand on est en danger de mort. Alors on établit le lien entre l'inconscient et la conscience ordinaire. Ou vous pouvez dire entre le temps insensible et le temps sensible, ou entre le silence et la parole etc... Toutes ces formulations reviennent au même, l'essentiel est d'en choisir une qui nous convient et d'en faire soi-même l'expérience.

Dans mon cas, je n'ai pas eu à y réfléchir, la douleur du manque d'explication s'est cassée en moi à jamais, après cette expérience, tout mon intérêt s'est naturellement sans même que je comprenne vraiment pourquoi, détourné de la science et s'est tournée vers le but de rendre l'expérience naturelle. Car en effet il ne suffit généralement pas de l'avoir une fois pour que le lien entre le conscient ordinaire et l'inconscient infini (entre le temps ordinaire et l'instant éternel) reste ouvert. Mais le souvenir suffit à chercher naturellement dans la bonne direction. C'est à cause de cela que j'ai créé le site Pandore, puis que j'ai voyagé en Inde et reconnu de façon naturelle ceux chez qui il n'existe plus d'ignorance et chez qui la porte est grande ouverte en permanence. Ayant eu l'expérience une fois de manière suffisamment claire, on ressent ensuite clairement si cette expérience est en place chez les autres (et ils nous attirent irrésistiblement). Celui qui ne conçoit plus de séparation avec la Source et est en permanence immergé dans cette source de la Connaissance, il est réellement omniscient.

J'ai bien entendu rencontré des personnes qui suivaient les mêmes maîtres réalisés pour les mêmes raisons. La compréhension de ces raisons est plus ou moins confuse selon les pèlerins, la plupart ne savent pas l'expliquer et ils disent qu'ils ressentent une chose particulière avec le Maître est que cela ne souffre pas de doute. Mais c'est simplement qu'ayant eu de manière plus ou moins lucide une expérience de ce type, ils savent la reconnaître chez le Maître. On ne reconnait chez autrui que ce qui est déjà en nous-mêmes. Enfin j'ai rencontré beaucoup de "maîtres" en Inde, mais ceux qui sont réellement immergés dans la source sont extrêmement rares. Les autres ont simplement la même expérience occasionnelle d'immersion, certains yogis savent la provoquer par des techniques comme les pranayamas, les mystiques de Dieu parviennent même par l'intensité de leur dévotion à y rester comme intoxiqués en grande partie la plupart du temps ; etc. Mais l'immersion complète, lorsque l'illusion de l'individualité n'est pas seulement provisoirement/partiellement immergée, mais définitivement dissoute dans sa propre source, tout en ayant encore un corps physique, avec une omniscience manifestée, c'est très rare. (Selon les textes traditionnels bouddhistes, il y a des ères entières de l'humanité sans un seul Bouddha présent et les ères où un Bouddha est présent sont particulièrement profitables.)
Ceux qui y sont parvenus à cette immersion complète, sont devenus des rivières d'amour inextinguibles, inépuisables, des sources d'énergie infinie qui ne font que donner et déverser la grâce sans aucune limite sur absolument tous ceux qui viennent taper à la porte.

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4206
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Messagepar Totem » Jeu Juil 31, 2014 11:15 am

Jagannath a écrit :

Les autres ont simplement la même expérience occasionnelle d'immersion, certains yogis savent la provoquer par des techniques comme les pranayamas, les mystiques de Dieu parviennent même par l'intensité de leur dévotion à y rester comme intoxiqués en grande partie la plupart du temps .


Ont-ils besoin de recourir à ces techniques quand l'être intérieur est présent???

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Aoû 01, 2014 6:26 am

Le but est la pleine conscience de la réalité Totem. Les techniques sont très utiles, mais elle ne mènerons au but que lorsqu'elles seront utilisées de façon totalement désintéressée. En attendant leur résultat même aide à parvenir réellement à l'action désintéressée. Lorsque la conscience rayonne dans un mental parfaitement immobile, les attachements sont naturellement détruits, comme c'est arrivé pour mon attachement aux explications scientifiques après l'expérience.

Si les techniques ne sont pas parfaitement désintéressées, alors elle ne peuvent mener à l'immersion complète sans retour pour finalement parvenir au Nirvâna. Néanmoins elles restent une expérience d'absolue félicité, elles améliorent la santé du corps, elles augmentent considérablement l'intelligence, elles sont la source de tous les pouvoirs occultes et apportent des bienfaits à l'environnement.

Harishankara
Messages : 103
Enregistré le : Jeu Déc 01, 2011 16:47 pm
Magie pratiquée : Sudharshana

re

Messagepar Harishankara » Dim Nov 02, 2014 17:09 pm

Bonsoir à tous. J'aurais une question. Selon vous pouvons nous reculer sur la Voie?
Be like water my friend....

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Dim Nov 02, 2014 22:37 pm

Évolution/Involution.
Rien d'anormal...

Avatar de l’utilisateur
Opale
Messages : 1415
Enregistré le : Mer Sep 14, 2011 10:58 am

Messagepar Opale » Lun Nov 03, 2014 17:51 pm

Voilà un an que je vis seule, les choses ne ce passent pas toujours comme j'aurais imaginée, voulu, la première fois rage, désespoir, pleure, puis le constat:

- j'ai décidé de rager cars aucune raison réel au final,
- cela ne change rien,
- je passe à côté de beaucoup de choses et je n'aide personne,

Quand une fois de plus c'est loupé et bien, c'est la vie, un calme serein qui me permet d'aider plutôt que t’entraîner dans le doute et le désespoir.

J'ai souvent cru avoir compris, trouver, voir maîtriser, mais non et vous savez quoi c'est génial, passer son temps à vouloir à tout prix plier la vie à son envie, vouloir comprendre sans admettre parce que ce n'est pas ce que je voulais c'est juste une perte de temps, je ne sais pas où je vais, ni vraiment comment, je sais juste une chose, prendre la vie pour ce qu'elle est et pas pour ce que je voudrais qu'elle soit est finalement bien plus facile. Cela ne veut pas dire être statique, blaser, bien au contraire ....
Juste faire ce que je peux pour aider, ne pas me laisser aller au désespoir.

Je me souviens des conseils de Bastet et Bertrand et cela m'aide bien souvent.

Aucun mal à reculer, à stagner juste admettre que si cela est le cas c'est qu'il y a une raison, avoir confiance et ne pas abandonner.
Modifié en dernier par Opale le Mar Nov 04, 2014 15:34 pm, modifié 2 fois.

Harishankara
Messages : 103
Enregistré le : Jeu Déc 01, 2011 16:47 pm
Magie pratiquée : Sudharshana

Messagepar Harishankara » Mar Nov 04, 2014 14:33 pm

Merci pour les réponses Bastet et Opale. Je me reconnais bien dans la tienne Opale. Elle est aussi rempli de compassion. Ma peur véritable ce n'est pas de reculer , c'est de perdre de vue ma Voix. Il n'y a aucune certitude sur la Voix , je peux vous dire que j'ai eu de belle preuve de l'existence du Suprême. Mais il y a des jours où , c'est le vide. Où je me sens indigne de Lui et c'est la que je m'en éloigne. En vérité lorsque je doute , je doute de moi , j'oublie que je suis Lui et qu'aucun de ses enfants ne peut échouer.
Be like water my friend....

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Mar Nov 04, 2014 15:06 pm

Ne pas confondre Voie et Voix.
Les deux termes n'implique pas la même chose, même si à l'arrivée ils se rejoignent forcément.

Essayer d'abord de comprendre ce qu'est la Voie et ce qu'est la Voix.
L'une est le chemin et l'autre est la parole.
Être déjà clair dans la compréhension des mots est déjà un grand effort demandé. Et ainsi on peut comprendre et se faire comprendre.

Courage!

Avatar de l’utilisateur
Opale
Messages : 1415
Enregistré le : Mer Sep 14, 2011 10:58 am

Messagepar Opale » Mar Nov 04, 2014 15:17 pm

Tu t'éloignes pas vraiment, c'est juste une impression, je pense qu'on ne peut pas s'en éloigner c'est nous.

Quand ça va mal, fermer les yeux , faire le vide et bien souvent un sentiment de bien être arrive, on est bercé comme un enfant qui a un gros chagrin et on voit les choses autrement, on relativise...

Fait confiance, laisse toi bercé, tu n'es jamais seul :)

C'est pas toujours facile de le faire mais que c'est bon!

Quand j'y arrive pas, quand je craque, je ne culpabilise plus, je ne vois plus cela comme un échec, j'apprends de tout même du mauvais, j'essaye d'en tirer une leçon mais sans me prendre la tête.

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4206
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: Retrouver l'amour que j'avais pour la vie et les autres

Messagepar Totem » Mar Déc 02, 2014 11:32 am

Tsukasa à Jagannath : "Concernant ton nom, tout d'abord, dis-m'en plus : d'où te vient-il ? Comment l'as-tu acquis ? "Seigneur de l'Univers", n'est-ce pas un peu exagéré ?"
Jagannath : "C'est un nom traditionnel indien donné par le maître qui m'a donné l'initiation. Il ne faut pas le comprendre au sens moderne de "seigneur" c'est à dire au sens de tyran de l'univers. Il faut le comprendre au sens noble du temps où le "seigneur" était celui non pas qui impose sa volonté au peuple, mais au contraire se sacrifie pour lui (le vrai sens de la noblesse). C'est pourquoi une meilleure traduction pour notre époque ignorante serait : "le protecteur de l'univers". C'est un des noms donnés à Krishna."

Je sais que je vais poser de questions idiotes mais tant pis...;-)
En quoi consiste en gros l'initiation qui permet de donner ce nom?
Est ce qu ça avance à quelque chose?
Le créateur de l'Univers n'est-il pas déjà protecteur de celui-ci???

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Retrouver l'amour que j'avais pour la vie et les autres

Messagepar Jagannath » Mar Déc 02, 2014 13:43 pm

Totem : "En quoi consiste en gros l'initiation qui permet de donner ce nom?"

En disant "l'initiation", je ne faisais pas référence au nom, mais à l'initiation à des pratiques.

Totem : "Est ce que ça avance à quelque chose?"

L'initiation et la pratique qui l'accompagne n'a pas pour but d'avancer à quelque chose mais de reculer à la source.

Totem : "Le créateur de l'Univers n'est-il pas déjà protecteur de celui-ci?"

Oui tu as compris : les noms qui sont donnés sont tous des noms de la même source (du divin). Les noms donnés par le maître sont à la fois tous synonymes et tous pertinents individuellement dans leur manière de l'exprimer. Totem, in fine, tous les noms sont seulement des noms de Dieu, y compris "Totem" et "Bertrand". Les traditions où l'on donne des noms divins ne font qu'aider à le percevoir, mais il ne faut pas s'arrêter là, il faut parvenir à l'expérience claire que tous les noms sont divins.


Retourner vers « Discussions générales sur la magie et la spiritualité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité