Coupeurs de feu, transmission, et les différents karmas

De l'art des Rituels : échanges, demandes, conseils. Une bibliothèque est également mise à disposition.

Modérateurs : bastet, Hraefn, Huli

Avatar de l’utilisateur
Hraefn
Modérateur
Messages : 1535
Enregistré le : Mer Aoû 11, 2010 12:24 pm
Contact :

Coupeurs de feu, transmission, et les différents karmas

Messagepar Hraefn » Jeu Mar 08, 2012 11:34 am

[ mots clefs : coupeurs de feu - guérisseurs - karma - don - transmission ]

J'aimerai recueillir quelques formules utilisées par ceux que l'on appelle les coupeurs de feu, ces gens qui soignent les bobos de la vie quotidienne (et oui, j'ai des enfants maladroits :p), en connaissez-vous que vous voudriez partager ?

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Messages : 1833
Enregistré le : Lun Jan 21, 2008 17:26 pm

Messagepar Valentin » Jeu Mar 08, 2012 13:39 pm

Ces formules sont gardées secrètes donc si tu veux les soigner fait directement appel à eux, ou à un guérisseur "quelconque".

Personnellement je ne comprends pas très bien comment ça fonctionne car ils disent eux-même transmettre le don de personne à personne, avec les rituels qui vont avec.

C'est sûrement en rapport avec les druides, mais j'y connais rien.

Si tu n'en trouves pas appel un guérisseur qui peut aussi bien soigner les brûlures sans utiliser de formules.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Jeu Mar 08, 2012 14:39 pm

Le don est transmis par un processus naturel, dans certains cas inconsciemment (ce qui n'est pas très bon car le don devient en partie incontrôlé) et d'autres fois consciemment, si le transmetteur a une conscience assez claire des choses, il sait à quel moment et à qui il doit le transmettre. S'il est trop confus il le transmettra sans faire exprès et l'aspect initiatique se perdra rendant ces dons un peu chaotiques et décousus. Souvent le don est transmis de grand-père à petit-fils (ou grand-mère à petite-fille) mais ce n'est pas rigide.

Lorsqu'il y a formule, elle est propre à une lignée de transmission, elle n'est pas généralisable.

Quelqu'un qui veut apprendre cela sans être l'héritier d'une telle lignée peut quand même apprendre (les premiers ont bien du apprendre!), mais il lui faut pour cela développer soi-même le don avec des moyens occultes. Les techniques pour développer les pouvoirs occultes sont déjà connues je suppose. La régularité d'une pratique occulte est la clé. Il faut environ deux ans d'une pratique systématique quotidienne et régulière, pour développer un pouvoir occulte (enfin plus ou moins selon les prédispositions de la personne, certains apprennent beaucoup plus vite notamment s'ils en ont déjà l'habitude donc on va dire entre 3 mois et 4 ans maximum).

Je ne donne pas de technique particulière car la technique pour développer les pouvoirs occultes est propre à la voie de chacun mais sur certaines voies, je peux les indiquer.
Modifié en dernier par Jagannath le Jeu Mar 08, 2012 14:48 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Opale
Messages : 1416
Enregistré le : Mer Sep 14, 2011 10:58 am

Messagepar Opale » Jeu Mar 08, 2012 14:46 pm

Cela ce donne pas si facilement que ça, c'est une capacité que l'on peut transmettre à sa lignée, mais il y a aussi ceux qui le possède hors lignée sans explication.
Je disais donc de faire attention cars certains disent le donner sans rien faire de particulier, alors voila ;)

Bien souvent il y en à prêt de chez nous, par le bouche à oreille :)

p.s: désolé j'ai commencé à écrire et ma cuisine ma appelé (mon dessert à faillit partir poubelle) ;p
Modifié en dernier par Opale le Jeu Mar 08, 2012 16:16 pm, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Messages : 1833
Enregistré le : Lun Jan 21, 2008 17:26 pm

Messagepar Valentin » Jeu Mar 08, 2012 16:42 pm

:p

J'ai vu un reportage sur un coupeur de feu qui n'avait pas de lignée et attendait la bonne personne pour lui transmettre le don.

S'il est évident qu'une personne préférerait donner ce qu'il possède à sa famille, je voulais juste préciser que ça peut se faire à n'importe qui.

De plus si je comprends assez bien comment il fonctionne, c'est-à-dire de la même manière que la plupart des dons, on ne le donne pas, on ouvre seulement la voie à l'autre, qui doit être bien préparée, et c'est bizarre comme ça rejoint ce dont j'ai parlé à Betrand récemment..

Et oui je suis d'accord avec toi, le don de "coupe feu" n'est pas unique à la transmission familiale ou autre, et il continue d'apparaître comme d'autres dons.

Ce que je comprends moins chez les coupeurs de feu c'est qu'il soigne uniquement les brûlures alors que le procédé est le même pour des blessures normales..

Avatar de l’utilisateur
Opale
Messages : 1416
Enregistré le : Mer Sep 14, 2011 10:58 am

Messagepar Opale » Jeu Mar 08, 2012 17:03 pm

Il arrête le feu, la chaleur si tu préfères.
Quand on ce brûle même si on enlève la cause le feu continue de brûler les tissus., c'est la qu'intervient le barreur de feu.
Dans une coupure par exemple c'est net, donc cela n'est pas la même chose ;)

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Messages : 1833
Enregistré le : Lun Jan 21, 2008 17:26 pm

Messagepar Valentin » Jeu Mar 08, 2012 17:33 pm

Je sais ce qu'il se passe lorsqu'on soigne une brûlure, mais que ça soit une coupure ou une brûlure, pour un guérisseur, le procédé est le même, je ne vois donc pas pourquoi les barreurs de feu ne soignent que le feu..

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Jeu Mar 08, 2012 17:33 pm

Valentin : "attendait la bonne personne"

Oui parce que le pouvoir lui-même la lui désignera. Ce n'est pas un choix réellement du porteur mais un choix du pouvoir. C'est pourquoi seuls ceux qui ont une clairvoyance suffisante arrivent à le transmettre correctement. Et c'est de plus en plus rare.

Valentin : "on ne le donne pas, on ouvre seulement la voie à l'autre, qui doit être bien préparé"

Oui et non, j'ai eu une amie qui avait reçu ce don de sa grand-mère mais il n'y avait pas eu transmission consciente, la grand-mère n'était pas assez clairvoyante pour cela. Du coup elle ne sait pas l'utiliser. En fait, oui, ça marche, il lui suffit de toucher la brûlure, mais elle n'est pas à l'aise avec et le considère comme une bizarrerie. Comme la grand-mère n'était pas assez clairvoyante, le don s'est débrouillé comme il a pu. Mais dans le cas idéal, la personne sait exactement à quelle personne le don sera transmis et sait aussi comment faire pour l'y préparer sans qu'elle le sache. En fait ce sont des reliquats des pouvoirs du chamanisme, les chamanes fonctionnent exactement pareil et transmettent de la même façon.

Il y en a plein d'autres des dons de ce genre, certains savent guérir des maladies très précises, on m'a relaté des choses étonnantes.

Valentin : "Ce que je comprends moins chez les coupeurs de feu c'est qu'il soigne uniquement les brûlures alors que le procédé est le même pour des blessures normales."

Le processus répond à une sagesse et un équilibre, une intelligence cosmique. Parce que si le processus de guérir qui est un transfert est peut-être le même pour tous les problèmes, le processus pour dissiper les éléments associés est très différent selon qu'il s'agit d'une brûlure ou d'une coupure ou d'une verrue, d'un kyste, d'une fracture etc. C'est à cause de ça que le don doit être transmis à la bonne personne. Le don choisit la personne qui a la capacité de dissiper la chose sans en souffrir trop fortement.

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Messages : 1833
Enregistré le : Lun Jan 21, 2008 17:26 pm

Messagepar Valentin » Jeu Mar 08, 2012 17:37 pm

Je ne comprends pas bien.

Donc les barreurs de feu soignent la blessure et le karma qui va avec (et tous ceux qui guérissent une maladie font de même) et les guérisseurs uniquement les symptômes ?

Ou tu veux dire que si un barreur de feu soigne une blessure il ne va subir aucun contrecoup alors qu'une guérisseur normal oui ?

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Jeu Mar 08, 2012 17:38 pm

Les barreurs de feu utilisent des "prières" précises et des signes, mais au moment de l'initiation/transmission je pense qu'il y a vraiment une charge qui passe de la personne à l'autre ; c'est une forme de rituel, avec ses règles (comme l'heure de transmission, parfois une date précise...). Ce qu'il ressort de ce que j'ai pu voir c'est que ces personnes transmettent leur don seulement quand elles décident de ne plus le mettre en oeuvre, quand elles vieillissent par exemple, car elles savent que sinon elles ne l'auront plus ou bien de façon diminuée.
La personne qui reçoit le don reçoit donc une énergie bien réelle, elle doit être prédisposée (vie antérieure etc) à recevoir ce don, sinon elle va en pâtir. D'ailleurs ce don s'inscrit dans le chemin de vie d'une personne, si elle n'a pas le temps de l'utiliser par exemple, ça ne servirait à rien...

On peut aussi recevoir des dons en rêve ou au cours d'initiations données directement par des entités supérieures, mais il faut faire un certain cheminement pour en arriver là, qui demande d'avoir développé une relation intime avec elles et pareil, faut que ce soit utile dans notre parcours...
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Damabiah
Animateur
Messages : 869
Enregistré le : Sam Jan 20, 2007 21:11 pm

Messagepar Damabiah » Jeu Mar 08, 2012 18:34 pm

je connais un gars qui fait passer les coliques aux chevaux. (les coliques sont assez fréquentes et mortelles chez le cheval) Je lui ai demandé s'il pouvait me transmettre la "formule" magique, car si j'ai bien compris de quoi il s'agissait, ça serait une prière.

Le monsieur avec regret ne peut me transmettre car il m'a dit qu'il faut que ce soit une transmission de vieux à jeune... en clair qu'il faut que je sois plus jeune que lui, à moins que je m'adresse à celui qui lui as transmit...

Vous pensez que cette condition de transmission orale est possible?
Ouvres tes chakkras et que la force soit avec toi

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Jeu Mar 08, 2012 18:39 pm

Damabiah, oui, c'est possible, c'est même le cas général.

Val, le symptôme n'est pas séparable du karma, personne ne peut faire disparaître une maladie sans enlever le karma. La question est de savoir ce qu'il devient. J'avais fait un exposé plus complet sur les différents types de karma, je ne vais pas tout répéter, mais les karmas les moins enracinés* sont dissipés par un organisme en bon fonctionnement qui n'a pas de blocage sur l'élément correspondant. Pas besoin d'être un saint pour prendre en charge sans en pâtir le karma d'une brûlure anodine, une bonne circulation énergétique dans le corps suffit (ce n'est déjà pas donné à tout le monde). Ensuite certains karma sont plus difficiles, les plus irréductibles, même un saint plongé en transe ne peut pas les éradiquer sans en assumer lui-même au moins une proportion**. Et certains karma sont irréductibles par nature, car ils sont l'essence divine du sens de notre vie. Un mage accompli peut encore en reculer l'échéance, en diminuer l'impact pour l'individu, mais pas les supprimer. Ceci explique les histoires de saints qui ont retardé l'échéance de leur propre mort à la demande des disciples, mais ils n'ont fait que la retarder de quelques années.

* "Enraciné" signifie qu'il prend sa source dans l'une des enveloppes : si c'est dans le corps physique, le karma est superficiel et peut être détruit par la simple attention ; s'il est porté par le corps astral, il faut une bonne circulation énergétique, s'il est enraciné jusqu'au corps mental il devient très difficile à éradiquer et ne peut qu'être réduit et transplanté, s'il prend racine jusque dans le corps causal, il est irréductible hors d'un miracle qualifié et peut au mieux être reculé.

** L'incident suivant s'est produit plusieurs fois auprès d'une sainte que je connais bien : un disciple qui a un bon sens de l'observation s'aperçoit (ou les autres le lui racontent) qu'elle prend de tous les visiteurs de nombreuses maladies, accidents, souffrances et autres malheurs. Touché par tant de bonté, le disciple va la voir et lui demande à partager son fardeau. Chaque fois elle refuse en disant ceci : "même une parcelle infime ce que que je porte te tuerait sur le champ". Une fois cependant, la personne qui a fait cette demande était un guérisseur vraiment accompli et rompu dans le fait de prendre sur lui les maladies des autres, raison pour laquelle elle a accepté d'en confier une infime parcelle. Le pauvre homme a souffert le martyr comme jamais et a témoigné aux autres que même une infime parcelle est pire que le pire enfer qu'on peut se figurer. Par conséquent, toutes ces histoires de guérisons, ce sont juste des histoires de karma, et les sociétés traditionnelles guidées par cette intelligence cosmique où les dons se sont développés afin que ceux qui sont capables d'aider les autres sans en souffrir puissent le faire, étaient bien inspirées. De nos jours, beaucoup de gens veulent éviter les malheurs et sont prêts à donner leur karma à d'autres mais bien peu sont prêts à faire l'inverse et à consentir un petit effort pour soulager l'autre, du coup de moins en moins de bienfaiteurs se ramassent tout ça pour eux, des milliers de gens viennent les voir pour être soulagés et ils se débrouillent avec. Ces saints-là ont depuis longtemps donné leur corps en holocauste à l'humanité et payent simplement eux-mêmes par compassion les dettes que des millions d'entre nous avons contractées. Apprendre à guérir de petits maux chez les autres peut sembler une goutte d'eau dans la marre, mais si chacun en fait un petit peu, on peut peut-être aider à ce que l'humanité ne sombre pas toute entière dans un immense naufrage sous le poids de son propre karma, ce qui est en train de se produire, ni plus ni moins.

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Messages : 1833
Enregistré le : Lun Jan 21, 2008 17:26 pm

Messagepar Valentin » Jeu Mar 08, 2012 22:50 pm

Ok donc pourquoi un coupeur de feu est-il limité au soin des brûlures ?

Avatar de l’utilisateur
Opale
Messages : 1416
Enregistré le : Mer Sep 14, 2011 10:58 am

Messagepar Opale » Jeu Mar 08, 2012 23:17 pm

Si je comprend bien il est limité cars si il prend un karma d'une autre nature il ne pourrait résister à la souffrance de celle-ci.

Bien peu peuvent en prendre plusieurs cars ils doivent prendre la souffrance sur eux.

Et ils existent ceux (karma) qu'on pourrait dire inévitable où personne ne peux l'enlever seulement l'adoucir ou le reculer tout au plus cars cela fait partit de son chemin.

Donc on peut intervenir sur les douleurs, maladie... mais selon le chemin des personnes. Nous ne pouvons intervenir dans les dessins du Divin.

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Jeu Mar 08, 2012 23:47 pm

Cher Hraefn, je suis un peu surprise de ta question. Toi proche de la nature tu as déjà des tas de recettes dans ta besace.

Mais il faut dire que j'ai reçu les enseignements de ma tante-marraine et de ma grand-mère m'ont permis de réagir sereinement aux bobos (et pire) de mes enfants et petits-enfants. Une magie naturelle s'appuyant sur une connaissance pragmatique (non scientifique mais très pertinentes) et beaucoup de calme et d'amour, donc aussi psychologie naturelle.
Avoir rapidement le bon geste spontané sans se lamenter, faire au mieux de ses connaissances avec les moyens du bord, rassurer surtout et prier (une petite demande de soutien du plan supérieur n'est pas inutile).

Je ne parle que des bobos, pas des maladies graves. Là, et je rejoins Bertrand, le karma peut être en cause.

Il faut avoir beaucoup de discernement et beaucoup d'amour pour comprendre. Il se peut que nous soyons dans le cas d’œuvrer pour une fin paisible et rédemptrice plutôt que pour la guérison physique. La véritable guérison doit être spirituelle, et là notre égoïsme, et notre ego tout court, doivent passer au placard.

Bon, venant lire rapidement entre deux chaudrons, j'espère que je ne suis pas hors sujet.

Bastet

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Mar 09, 2012 0:40 am

Val, c'est peut-être à la juste mesure de ce qu'il est capable d'assumer. Si tu lui faisais supporter le karma d'une maladie ou d'un accident, peut-être qu'il ne saurais pas le digérer et qu'il en souffrirait. J'imagine que le don choisit les personnes qui ont des facilités spéciales, mais je n'en sais rien, là je fais juste des hypothèses.

Mais en fait les échanges de karma sont incessants. Tous ceux qui ont de l'empathie peuvent aider et partager. Le don est juste une grâce supplémentaire qui fait que sur un sujet précis, l'échange est spectaculaire et très bénéfique.

Avatar de l’utilisateur
Opale
Messages : 1416
Enregistré le : Mer Sep 14, 2011 10:58 am

Messagepar Opale » Ven Mar 09, 2012 1:34 am

Tout ne s'explique pas forcément, bien que l'approche de Bertrand est pertinente.
Il nous appartient pas de comprendre une chose qui est donné dans un but précis et dans un schéma qui nous dépasse et que nous ne sommes peut être pas prêt à comprendre.
Il y a des personnes qui sont désigné pour accomplir certaines choses.

Comme le dis Bertrand nous ne pouvons qu'émettre des hypothèses, même ceux qui on ce don ne peuvent pas vraiment expliquer le pourquoi ;)

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Mar 09, 2012 8:57 am

Opale, pour rebondir sur ton commentaire, tout le paradoxe est qu'il faut en effet admettre que nous ne comprendrons pas tout... mais qu'il faut absolument toujours essayer de comprendre toutefois. C'est ainsi qu'on parvient finalement à transcender l'intellect limité. Pour le sage ces affaires de karma sont très claires* (quoi qu'indicibles) et elles doivent le devenir effectivement pour tous les pèlerins grâce à leur investigation.

Renoncer à savoir (intellectuellement) peut sembler de la sagesse et ça en est en vérité, mais renoncer à chercher est une horrible hypocrisie. Nous devons chercher de tout notre coeur, tant que la pleine lumière ne s'est pas entièrement révélée et jamais la recherche ne s'arrêtera car cette pure lumière infinie se révèlera justement à la source même de cette recherche incessante. J'ai vu tellement de pèlerins abusés par la vanité qui à un moment donné prétendent ne pas avoir besoin de chercher parce qu'ils ont trouvé! Quelle triste méprise! Il font passer à leurs propres yeux l'ignorance hideuse pour de la sagesse en mimant les sages. Gardons-nous de mettre fin à notre pèlerinage sous prétexte que l'intellect est trop limité : par la recherche incessante seulement, l'intellect sera transcendé** et sa source omnipotente se révèlera au coeur du processus de recherche lui-même.

* La véritable clairvoyance permet de percevoir avec une précision et une limpidité totale tous ces échanges de karma, les sages voient sans aucune ambiguïté notre karma et savent avec précision nous aider à le prendre en charge. Cela se vérifie sans cesse en leur compagnie.

** La recherche incessante purifie les intentions et lorsque le désir de comprendre sera devenu pur et embrassera paisiblement tout ce qui est, dans cet instant éternel et béni, le secret sans fin se révèlera dans la minute et sans aucun effort comme étant CELA qui est, l'alpha et l'omega, qui nous conduit depuis le premier instant et ne nous a jamais quitté, CELA qui toujours a été et toujours sera, l'Adorable, le Bien-Aimé, qui comble tous nos souhaits pour les siècles des siècles.

Avatar de l’utilisateur
Hraefn
Modérateur
Messages : 1535
Enregistré le : Mer Aoû 11, 2010 12:24 pm
Contact :

Messagepar Hraefn » Ven Mar 09, 2012 9:23 am

Merci pour vos réponses :)
Comme Valentin je pensais que le processus était le même, peu importe le "bobo" traité et je me demandais pourquoi sur certains (problèmes musculaires par exemple) j'avais de très bon résultat, alors que sur d'autres aucun ! On rejoind là la question posée par Betrand sur le magnétisme, dans le forum pandore.
Bertrand, tu parles de technique pour développer l'occulte, mais tous ces exercices que nous faisons avec toi ou Odin ne vont-ils pas dans ce sens ?

Avatar de l’utilisateur
Opale
Messages : 1416
Enregistré le : Mer Sep 14, 2011 10:58 am

Messagepar Opale » Ven Mar 09, 2012 9:58 am

;)

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Ven Mar 09, 2012 10:05 am

Je pense que les exercices nous aident à nous ouvrir à la Connaissance, qui seule peut nous aider à transcender le karma ; c'est à dire que même si le karma est là, on peut le traverser et subir toutes les épreuves qui se présentent.
Bertrand, comment penses-tu qu'Amma et Shiva-Shakti s'y prennent pour nous aider ?

C'est vraiment un sujet passionnant, comme quoi avec un peu de compréhension on peut surmonter toutes sortes d'épreuves et adopter une attitude positive face à pas mal de choses. :) De mon point de vue, la compréhension de ces lois est source de paix et de bien-être (suffit de voir comment les peuples dits "primitifs" sont pacifiques et en paix avec eux-même).
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Mar 09, 2012 12:02 pm

Hraefn : "Bertrand, tu parles de technique pour développer l'occulte, mais tous ces exercices que nous faisons avec toi ou Odin ne vont-ils pas dans ce sens ?"

Les exercices spirituels visent à purifier le mental, le vital et le physique. Dans cette purification, la réalité transcendante se fait peu à peu jour. Durant ce processus, des possibilités nouvelles apparaissent il est vrai, selon le caractère de chacun, on appelle cela les siddhi chez les hindous, les charismes chez les chrétiens, les pouvoirs occultes en occultisme etc.
Mais ces choses là se mettent en place naturellement selon le caractère de chacun, quelqu'un qui voudrait développer un pouvoir occulte en particulier ne doit pas se contenter de cela, mais avoir une pratique soutenue spécifique pour développer ce pouvoir, et là il ne s'agit pas de spiritualité mais d'occultisme. Cela ne devrait jamais prendre le pas sur le but spirituel, mais c'est permis avec un minimum de discernement et réflexion sur soi-même. C'est pourquoi j'ai séparé les deux. Les pouvoirs occultes qui se développent naturellement par la pratique spirituelle dépendent du caractère et des vies passées. Ils dépendent des austérités qu'on a consenties naturellement sur notre propre voie intuitive et de celles des vies antérieures. Ils ne sont donc pas choisis si ce n'est pas un processus naturel qui va de soi. Chez certaines personnes, en fonction de leur tendance naturelle à faire des austérités et de leur caractère et de leurs vies passées, il s'en développe en abondance, chez d'autres il se peut que rien de visible n'apparaisse (le miracle se fait à un niveau plus subtil). Mais dans tous les cas, pour développer un pouvoir occulte spécifique, des pratiques sont nécessaires.

Je peux donner en exemple les récitations de mantra, depuis la répétition en boucle d'un bija-mantra ou d'un maha-mantra, les récitations de noms divins ou de la Guru-Gita, tous ces récitations sont utilisées comme pratique spirituelle centrale par certains et sont très très hautement considérés pour leurs vertus spirituelles. Pourtant d'autres usages sont possibles et les textes sacrés sanskrits indiquent aussi de quelle manière le réciter (quel endroit, quel heure, quelle direction) en fonction de bénéfices mondains qu'on peut désirer, en particulier les siddhi. Cela peut sembler contradictoire, mais il est important qu'on comprenne que toute forme de succès est issue du même renoncement. Bien entendu ces textes soulignent que l'accomplissement spirituel est le plus élevé et qu'il contient tous les autres. Un pèlerin qui réfléchit bien sur le sujet comprendra tout cela et pourra librement développer les pouvoirs occultes pour le seul bien d'autrui.

Bien entendu j'ai donné en exemple les pratiques hindoues, mais il en va exactement de même dans les pratiques de l'hermétisme qui sont extrêmement semblables à vrai dire, ainsi que dans toutes les traditions spirituelles et occultes de chez nous, (la tradition chrétienne catholique est comprise, elle est vraiment à 100% une branche de même arbre avec absolument toutes les similitudes).

Odin : "Bertrand, comment penses-tu qu'Amma et Shiva-Shakti s'y prennent pour nous aider ?"

J'ai décrit par ailleurs comment des saints de cette envergure peuvent gérer notre karma. C'est sans limite semble-t-il, et je n'aurai pas le temps de raconter tous les témoignages que j'ai reçus ainsi que les preuves dans ma propre expérience. Une seule histoire les résumera toutes, mais sous d'autres formes, je l'ai vécue moi-même et j'en ai reçu de nombreux autres récits qui sont tous au-dessus de tout soupçon.

J'ai une amie qui fait de l'escalade. Un jour elle se retrouve avec un grave dilemme : elle est invitée à partir dans une expédition qu'elle désire vraiment faire, mais c'est le moment où elle s'était libérée pour aller voir Amma. Finalement, elle décide de renoncer à l'expédition et d'aller auprès d'Amma. Durant ce séjour, elle fait une chute impressionnante et se blesse (sans gravité) et explique que cette chute est inexplicable, qu'elle a glissé alors qu'elle avait des prises tout à fait sûres mais que cela lui a échappé comme par magie. Elle a fini couverte de bleus de la tête aux pieds, mais dans l'expédition en montagne à laquelle elle a renoncé, il s'est produit un accident terrible, au point que l'ami qui l'a invitée en est mort.

J'ai un autre ami à qui elle a donné des instructions mais qui a désobéit, cela s'est produit trois fois, à chaque fois il aurait du en mourir, à chaque fois elle l'a sauvé miraculeusement quand même. Il a fallu tous ces miracles avant qu'il ne se décide à l'écouter. Cela prouve que si nous ne parvenons pas à nous abandonner, le karma n'est pas résolu, elle ne peut qu'offrir une nouvelle chance, mais elle ne peut pas nous empêcher de nous accrocher à notre propre karma.

Notre karma est comme un puzzle compliqué, les grands saints y voient très clair et peuvent changer les pièces de place et reformer un ensemble cohérent à notre avantage, ils font cela si nous sommes décidés à suivre la voie spirituelle afin qu'on ne soit pas interrompu. Ou bien ils le font simplement parce qu'on est venu les voir pour ça. Dans tous les cas ils le font si on s'abandonne à leurs soins. Amma accorde ce traitement à tous, elle prévient elle-même que sa nature de compassion fait qu'elle l'accordera à ceux qui viennent la voir pour ce genre de bénéfices, même si ce n'est pas dans leur intérêt et que ça reste à nous de bien réfléchir à ce que nous voulons.
Ces karma sont portés par les flux énergétiques (prana), un saint exceptionnel a véritablement la capacité de les prendre et de jouer avec. Il peut aussi changer la répartition et prendre à l'un pour donner à l'autre, en fonction de ce qui est le plus avantageux pour eux. Le cas d'Amma est extrême puisqu'elle en prend sur elle une quantité astronomique.

Donc pour répondre à ta question, leur contrôle du prâna est considérable (absolu dans le cas d'Amma), ce qui implique clairvoyance et libre manipulation de tout ce qui est karmique. Mais dès qu'une relation maître-disciple authentique s'instaure, il faut savoir que ce processus est automatique, je dis cela pour que tu ne vois pas le processus seulement sous l'angle des siddhi, Amma n'est pas juste un individu qui accumule des siddhi astronomiques, c'est simplement un être de pure compassion, chaque atome de son corps n'est que compassion. Mais je souhaite que tu saches que ce processus est implicite dès qu'il y a abandon au maître. Et il doit y avoir abandon. Si dans la rue tu vois une vieille dame qui porte de lourdes courses et avance avec peine et que tu te proposes pour l'aider, si elle refuse, tu ne lui prendras pas ses sacs de force, tant pis pour elle, elle devra monter ses 4 étages toute seule alors que tu l'aurais fait sans rien demander en échange. Il en va de même avec le maître, il est prêt à tout prendre en charge sans contrepartie, mais en général, nous nous accrochons à notre karma et il nous laisse nous débrouiller avec. Le problème est le même que l'on aille voir un saint à l'autre bout du monde ou qu'on entre dans une société initiatique même ici en occident. Ceux qui peuvent se confier corps et âme aux soins du maître recevront des grâces infinies, les autres s'accrocheront à leur karma médiocre et n'en sortiront pas. Arriver à ne pas s'y accrocher est vraiment un point essentiel car toute notre habitude, toute notre conception du monde est basée sur le principe de s'accrocher à notre karma et nous le perpétuons jusque dans les niveaux les plus subtils et invisibles. Tu as du observer que dans la méditation du Shiva-Shakti par exemple le paquet est fait pour nous inviter à cet abandon de manière patiente et bienveillante, parce qu'elle sait que c'est notre grande difficulté, si nous y parvenons durant la méditation, elle s'occupera de notre karma, à n'en pas douter, mais si nous nous accrochons, il ne se passe rien. C'est encore plus net dans la méditation "manasa puja" indiquée au début du livre d'Archana chez Amma. Et c'est tout identique dans toutes les sociétés initiatiques même chez nous, tout le rite franc-maçon est un accompagnement progressif dans ce travail d'abandon de soi au Grand Architecte. Sans cet abandon, tous nos efforts sont vains.

Conclusion :

Afin de ne pas nous égarer trop et revenir au sujet d'origine, je voudrais juste souligner que le secret est dans ce que j'ai dit plus haut : la compassion. Ne voyons pas les choses sous l'angle des siddhi qui font paraître tout cela très austère, tachons simplement de développer une compassion pure et authentique, tout à fait désintéressée. Cela se développe par la pratique du service désintéressé d'autrui. Si cette pure compassion se développe, alors l'empathie se développe et elle est la base des échanges de karma bénéfiques et mène directement à la clairvoyance. Et si la clairvoyance se développe sur la base d'une empathie équilibrée par ses fondations de pure compassion, au cas où certains pouvoirs occultes soient utiles pour aller plus loin, le pèlerin saura non seulement lesquels, mais il trouvera sur son chemin exactement les instructions dont il aura besoin pour les développer. C'est un fait sur et certain : il ne peut pas en être autrement.

Voilà sous forme de diagramme pyramidal comment les siddhi (pouvoirs occultes) peuvent être correctement intégrés.

......................................................................===......................................................................
....................................................................SIDDHI....................................................................
.............................................................==========...............................................................
..........................................................==CLAIRVOYANCE=..........................................................
................................................======================.................................................
............................................======EMPATHIE_EQUILIBREE====...........................................
..................................=================================......................................
...........................==============PURE_COMPASSION============..............................
.................================================================......................
........=====================SERVICE_DESINTERESSE===================...........
=================================================================

Tant qu'on construira sur autre chose que les fondations solides de l'action désintéressée, la compassion restera un leurre, l'empathie un déséquilibre, la clairvoyance une épée de Damoclès, et les siddhi des dangers mortels. Mais si les fondations sont saines, l'ensemble est une bénédiction pour l'humanité. (Tiens on rejoint délicieusement le post d'Odin hier sur les pyramides!)

Les étages de la pyramide peuvent correspondre aux sept chakras :
Siddhi -> Sahasrara
Clairvoyance -> Ajna
Empathie équilibrée -> Vishuddha
Pure compassion -> Anahata [haute compassion, coeur] & Manipura [Emotion de compassion]
Service désintéressé -> Swadhistana [action énergétique] et Muladhara [action physique]

Ainsi qu'à leur correspondances avec les sphères de la Kabbale etc.
Modifié en dernier par Jagannath le Ven Mar 09, 2012 12:53 pm, modifié 9 fois.

Avatar de l’utilisateur
Hraefn
Modérateur
Messages : 1535
Enregistré le : Mer Aoû 11, 2010 12:24 pm
Contact :

Messagepar Hraefn » Ven Mar 09, 2012 12:21 pm

La pratique de l'occultisme ne peut-elle pas être dangeureuse si l'apaisement du mental n'est pas atteind avant, car le désir de maîtriser de tels dons peut avoir un fond egotique même si il reste tourné vers les autres ?

Avatar de l’utilisateur
Hraefn
Modérateur
Messages : 1535
Enregistré le : Mer Aoû 11, 2010 12:24 pm
Contact :

Messagepar Hraefn » Ven Mar 09, 2012 12:24 pm

Nous avons du poster en même temps, du coup tu as répondu à ma question :)

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Mar 09, 2012 12:26 pm

Il semble que j'y ai répondu sans en avoir pris connaissance en éditant mon post et en faisant quelques ajouts :) Décidément, il y a quelque magie dans l'air ces jours-ci sur Pandore :)

NB : le point critique est dans le mot "désintéressé". Si l'action est désintéressée, la paix du mental l'accompagne *par définition*. C'est même à ça qu'on reconnaît qu'elle l'est :P
C'est donc sur le fait que l'action soit désintéressée que se fonde tout édifice sain.

Avatar de l’utilisateur
Hraefn
Modérateur
Messages : 1535
Enregistré le : Mer Aoû 11, 2010 12:24 pm
Contact :

Messagepar Hraefn » Ven Mar 09, 2012 12:42 pm

Mais à nos petits stades, faire une action désinteressée nous apporte du plaisir, de la fierté ou je ne sais quoi encore, donc est-elle si désinteressée que ça ?

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Mar 09, 2012 12:50 pm

Hraefn, le désintéressement n'empêche pas le plaisir, en fait le bonheur véritable est issu du désintéressement. N'imagine pas que ressentir du plaisir est un obstacle à l'action désintéressée, c'est inévitable et il n'y a aucun mal à en jouir.
Pour que l'action soit désintéressée, il faut et il suffit qu'elle ne soit pas faite *pour* le plaisir qui en est issu.

Si cela te semble difficile pour le moment, c'est normal, comment qu'on s'y prenne il y a toujours une graine d'intéressement à toutes nos actions pour le moment et les sages admettent que c'est seulement lorsque la vérité a émergé qu'il est possible de réellement pratiquer l'action purement désintéressée. Avant cela, faisons simplement de notre mieux pour poursuivre cet idéal, nous y parviendront alors certainement.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Ven Mar 09, 2012 13:21 pm

Merci :) L'action désintéressée pure peut se faire par éclairs, par exemple si tu croises un enfant tout maigre allongé sur un trottoir en train de mourir, tu vas instantanément t'oublier et le sauver. :) Dans ces cas là on ne se pose plus de questions, on agit sans se soucier de notre état intérieur : il faut juste agir.

Bertrand, je commence à comprendre pourquoi je suis tour à tour guidé par différents Gurus (même si c'est Cela qui Est en chacun d'eux) : à chaque fois que je suis incapable de percevoir leur lueur sur un certain mode, un autre prend le relais pour passer par la porte qui est restée ouverte. :)
Modifié en dernier par Odin le Ven Mar 09, 2012 13:22 pm, modifié 2 fois.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Messages : 1833
Enregistré le : Lun Jan 21, 2008 17:26 pm

Messagepar Valentin » Ven Mar 09, 2012 20:03 pm

Mais je comprends toujours pas..

Si un guérisseur soigne plein de personnes en exploitant son don un maximum pour se prouver à lui-même quelque chose ou dans un but égoïste (peut-être pas entièrement mais même s'il est partiel ça entraîne des conséquences) il en subit des retours négatifs car il est percuté par le karma de la personne d'en face ou par je ne sais quoi, ça n'empêche cependant pas que la personne guérisse (physiquement du moins) et que le don fonctionne, en l'occurrence pour des brûlures, il y a pas photo que la personne n'aurait plus une marque.

Si un guérisseur soigne une personne parce qu'il en ressent l'élan, alors il n'a rien à craindre puisqu'il n'agit même pas vraiment lui même.

Donc, je ne comprends pas cette histoire d'assumer un karma parce que ça n'a pas grand chose à voir à partir du moment où la personne contrôle son don et qu'elle peut l'utiliser quand elle le veut.

Ou alors les coupeurs de feu ne sont dans la possibilité de soigner les brûlures et ce uniquement lorsqu'ils le doivent à l'instar des guérisseurs..

Je suis désolé si je parais acharner mais je rencontre certaines frustrations vis à vis de ce don, et personnellement il semblerait que je ne puisse l'utiliser que lorsque j'ai justement ces élans.

Je sais qu'il existe certaines manières de les provoquer mais bon..

Ce que je comprends pas c'est que je peux l'utiliser à volonté sur moi, juste par curiosité limite, et que quand j'essaye par exemple sur mon chat, si je ne ressens pas l'élan ou que je ne me mets pas en état pour l'amener à moi (ce que je n'ai finalement encore jamais fait, à vrai dire c'est assez spécial, parce que je reçois plus de visions explicatives sur mon don qu'autre chose, n'osant l'expérimenter sur personne d'autre que moi, sauf lorsque je soigne à distance mais c'est pas du tout pareil) et bien ça ne fonctionne pas du tout.

Or je sais qu'il est possible de le faire puisque d'autres personnes en sont capables lorsqu'elles connaissent assez bien leur dons, sauf que pour x raisons je n'y arrive pas.

Pas évident quand on est tout seul, enfin presque, je suppose que ces visions viennent bien de quelque part, sauf qu'elles répondent pas toujours à mes questions et qu'elles m'en amènent même d'autres.

Mon papy est très malade pour le moment, je n'essaye même pas de le soigner.
Quand il s'agit de vieilles personnes, j'ai toujours des doutes, mais il semble que ma présence seule l'apaise un peu..

Bref...

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Ven Mar 09, 2012 20:39 pm

Val, ta présence lui apporte beaucoup, car il fait ainsi provision de ton amour pour son futur voyage.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Mar 09, 2012 21:09 pm

Valentin : "Si un guérisseur soigne plein de personnes en exploitant son don un maximum pour se prouver à lui-même quelque chose ou dans un but égoïste (peut-être pas entièrement mais même s'il est partiel ça entraîne des conséquences) il en subit des retours négatifs"

Une part dégoïsme apparait toujours. Si le but de fond est noble, les déséquilibres finiront par être rétablis. Si le but égoïste prend le dessus, le pauvre guérisseur court au drame, c'est ce que j'avais observé avec une dame quand je vous avais demandé vos avis pour confirmer mon sentiment qu'elle faisait n'importe quoi.

Valentin : "car il est percuté par le karma de la personne d'en face ou par je ne sais quoi, ça n'empêche cependant pas que la personne guérisse (physiquement du moins) et que le don fonctionne, en l'occurrence pour des brûlures, il y a pas photo que la personne n'aurait plus une marque."

Exact. Même si le but est égoïste, le pouvoir occulte est un pouvoir occulte et il marche.

Valentin : "Si un guérisseur soigne une personne parce qu'il en ressent l'élan, alors il n'a rien à craindre puisqu'il n'agit même pas vraiment lui même."

Il est très facile de s'imaginer qu'on a un élan. C'était le cas de cette dame qui pensait toujours être guidée par Dieu mais qui accumulait le karma et devenait insupportable et à moitié folle. donc c'est exact mais avec des réserves. Seule une personne accomplie dans cet art peut réellement juger de manière valide ce qu'il en est.

Valentin : "Donc, je ne comprends pas cette histoire d'assumer un karma parce que ça n'a pas grand chose à voir à partir du moment où la personne contrôle son don et qu'elle peut l'utiliser quand elle le veut."

Ca a un rapport. Ce que tu appelles un "élan" (au sens divin) est un état de pureté intérieur. Il a plusieurs degrés. Si le guérisseur est en état de concentration, les karma les plus archi superficiels sont dissous sans autre forme de procès, mais les autres existent toujours et le guérisseur a de fortes chances de les prendre sur lui. Si le guérisseur est en état de contemplation, les karma superficiels n'ont pas de prise et sont dissous. Si le guérisseur est en état de transe véritable (samadhi) les karma un peu moins superficiels sont aussi éradiqués mais les karmas plus profonds restent. Si le degré de la transe est très profond (mais en quel cas à part à être un saint il est immobile et inconscient du monde donc ne peut pas soigner) il peut dissoudre des karma encore plus enracinés. Et d'autres encore, il ne peut pas les supprimer car ils sont la présence même de Dieu, le sens inaltérable de la vie de l'individu.

Tu vois ton affirmation dépend du niveau de karma concerné.

Valentin : "Ou alors les coupeurs de feu ne sont dans la possibilité de soigner les brûlures et ce uniquement lorsqu'ils le doivent à l'instar des guérisseurs."

S'ils ont une bonne clairvoyance, ils sont appelés et savent ce qu'il leur faut faire et ce qu'il ne faut pas. Sans cela, ils peuvent soit avoir des ennuis, soit avoir des échecs incompréhensibles pour eux.

Valentin : "Je suis désolé si je parais acharner mais je rencontre certaines frustrations vis à vis de ce don, et personnellement il semblerait que je ne puisse l'utiliser que lorsque j'ai justement ces élans."

Dans ce cas, développe deux choses :
- La clairvoyance pour ne pas te tromper et forcer les choses lorsque c'est dangereux pour toi (comme la dame qui devenait à moitié folle après ses séances)
- La paix intérieure. A un certain stade, les possibilité deviennent infiniment plus vastes car la transe devient naturelle.

Valentin : "Or je sais qu'il est possible de le faire puisque d'autres personnes en sont capables lorsqu'elles connaissent assez bien leur dons, sauf que pour x raisons je n'y arrive pas."

Oui, reviens à ma pyramide, développe la clairvoyance comme indiqué, tout cela sera alors clair, tu sauras quoi faire et aussi, si tu en as envie, pourquoi c'est ainsi. Je ne suis pas capable là de te dire ce qu'il en est. Mais comme de toutes façons le chemin à suivre est le même quoi qu'il en soit, en le basant sur des fondations solides, tu n'as pas vraiment besoin d'aide :)

Valentin : "Pas évident quand on est tout seul, enfin presque, je suppose que ces visions viennent bien de quelque part, sauf qu'elles répondent pas toujours à mes questions et qu'elles m'en amènent même d'autres."

Oui, c'est la clairvoyance et elle seule qui apporte les vraies réponses. Les réponses que je pourrais t'apporter si j'en avais, entreraient dans ce cycle sans fin en créant d'autres questions etc.

Valentin : "Quand il s'agit de vieilles personnes, j'ai toujours des doutes, mais il semble que ma présence seule l'apaise un peu."

C'est bien que tu en aies conscience, cela va dans la bonne direction :)

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Mar 09, 2012 21:18 pm

Odin : "Bertrand, je commence à comprendre pourquoi je suis tour à tour guidé par différents Gurus"

Il n'y a qu'un seul Guru :)

Odin : "à chaque fois que je suis incapable de percevoir leur lueur sur un certain mode, un autre prend le relais pour passer par la porte qui est restée ouverte."

Oui, lorsque l'oeil intérieur est capable de garder en vue le but (la lueur) sans plus fléchir, alors ces changements de forme ne sont plus nécessaires car il n'y a plus rien qu'on ait peur d'affronter, on suit alors une forme du Guru jusqu'au bout où l'on découvre que toutes les formes étaient Lui, l'adorable UN.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Ven Mar 09, 2012 21:26 pm

Je reviens sur l'empathie, il y a un petit truc qui me chiffonne ! ^^
Je me demande s'il y a partage du karma ?

J'ai quelques petites choses à préconiser à ceux qui souhaitent améliorer leur équilibre (énergie etc), mais il faudra suivre les instructions et s'y tenir. Il s'agit d'un travail sur le respire (énergie vitale) à faire matin et soir, plus un exercice de connaissance de soi (autocritique), et enfin, une méditation sur le respire mais liée aux éléments afin de tendre à les harmoniser en soi (à faire régulièrement, je connais pas la fréquence exacte). Tout cela aide à se maintenir en bonne santé, et restaure notre protection naturelle.
Ça pourrait autant aider les guérisseurs que les autres. :)
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Messages : 1833
Enregistré le : Lun Jan 21, 2008 17:26 pm

Messagepar Valentin » Ven Mar 09, 2012 22:20 pm

Il est très facile de s'imaginer qu'on a un élan.


A partir du moment où on en a eu un vrai, c'est vrai que ça peut se reproduire, le fruit de notre imagination est en fait le souvenir tangible de cet état, ce qui ne provoque l'état en lui-même qu'en partie, même s'il en donne une vraie illusion. Le problème c'est le "en partie", on prend quand même sur soi même si c'est limité, c'est toujours trop.

Ce que tu appelles un "élan" (au sens divin) est un état de pureté intérieur. Il a plusieurs degrés.


Je ne pense pas qu'il y ait plusieurs degrés, en tout cas ça contredit mon expérience personnelle, après n'étant pas immense je peux me tromper, mais ce que j'appelle élan, est une chose qui nous pousse hors de notre corps, pourtant on est toujours dedans, comme la fois où je t'ai expliqué que j'avais l'impression de jouer un rôle avec la vision à 360° et tout.

A ce moment là il est très difficile de prendre conscience de quoi que ce soit puisqu'on est conscient de tout, du coup on fait ce qu'il y a à faire, et une fois le fil conducteur éteint, on revient à l'état normal.
Le seul moyen de le stopper est de l'arrêté avant qu'il n'arrive, et c'est pour ça que pour moi je vois clairement la différence entre un vrai et un faux.
Je n'ai pas de volonté de guérir une personne, mais un "besoin" (ce n'est pas un besoin mais c'est une sensation sur laquelle je ne peux pas mettre de mots) de la soulager, et ça n'est pas forcément un fardeau physique auquel je fais référence.

Je ne vois pas comment il pourrait y avoir différents niveaux de cet état, la seule évolution possible que je vois c'est d'étendre la portée de cette prise de conscience et de la poussée à travers le monde entier voir plus.


La clairvoyance pour ne pas te tromper et forcer les choses lorsque c'est dangereux pour toi.


Si je désire soigner une personne mais que je ne ressens pas d'élan, je le fais à distance et par transfert, je souffre sans doute moins de cette manière et au moins ma santé mentale se porte bien.
De plus je n'ai encore jamais été confronté à une situation où je devais soigner une personne de façon évidente (ex : fracture etc.) à part sur moi même donc je n'ai pas ressenti d'élan beaucoup de fois, et je l'ai ressenti plusieurs fois en vivant mes visions, réellement c'est arriver une seule fois, et c'était plus de l'empathie que de la guérison occulte.

La paix intérieure. A un certain stade, les possibilité deviennent infiniment plus vastes car la transe devient naturelle.


Si je la cherche ça n'est pas prioritairement pour mon don, je crois que pour avoir ces élans il faudra que je lâche prise beaucoup plus et je ne suis pas encore prêt à ça.
Je sais très bien que le regard des gens n'a aucune importance mais j'ai joué le jeu pendant trop longtemps pour qu'il ne laisse des traces, j'attends juste le bon moment pour m'en défaire totalement, je crois que s'il est toujours là c'est qu'il y a une raison..

Oui, c'est la clairvoyance et elle seule qui apporte les vraies réponses.


Je commence en fait si la clairvoyance est l'unique acteur de ces visions, tu sais j'ai beaucoup de visions de ce type, depuis que j'ai eu accès à certains souvenirs de mes vies antérieures, mais depuis un certain temps je me demande si toutes les visions que j'ai sont à propos de mes vies ou simplement des visions qui sont là pour m'aider à comprendre un minimum comment gérer tout ce qui m'arrive.
Et même si ce sont des souvenirs, je suis sûr que je ne les débloque pas tout seul et que je suis aidé..



Bastet, je ne sais pas s'il va mourir, je pourrais le savoir mais je n'en ai pas envie, tout ce que je sais c'est que pour le moment, il sourit et c'est tout ce dont j'ai besoin :)

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Mar 09, 2012 22:21 pm

Le karma est sans cesse partagé. L'empathie y participe.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Mar 09, 2012 22:32 pm

Val : [élan] "Je ne vois pas comment il pourrait y avoir différents niveaux de cet état"

La réalité que dans cet état ce qui est fait est seulement exactement ce qui devait être fait est objective et il n'y a pas de "niveaux" dans cet état.
La où il peut y avoir des niveaux, c'est jusqu'à quel stade d'inconscience de toi-même par immersion dans la pure conscience tu es plongé lorsque le karma est expurgé dans ce processus, mais de toutes façons, lorsque l'état que tu décris est ressenti, le travail se fera au niveau qu'il faut, c'est automatique et réglé au poil.

Valentin : "j'ai beaucoup de visions de ce type"

Ce que j'appelle la clairvoyance, c'est pas d'avoir des visions. Enfin si c'est le même processus, mais la vision est incontrôlé et pas sur les bases solides qu'il faut. En fait c'est de la voyance, sans le "clair". Dans la clairvoyance, tout cela est seulement expression de la paix intérieure et pure évidence.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Sam Mar 10, 2012 11:13 am

Je souhaite revenir sur quelques risques de malentendus :

1) Ce que j'ai appelé "dissoudre".
Il ne s'agit pas du fait que le karma s'envole, le désagrément aura lieu, mais il n'impactera pas l'humeur durablement ni ne constituera un obstacle sur les activités de la personne. C'est seulement dans ce sens là qu'il est "dissout". L'attention est la clé : ceux qui font l'atelier avec Odin voient qu'une pensée à laquelle on est attentif en pleine conscience perd sa teneur et ne dure pas trop. Il en va de même avec les fruits du karma (les pensées ne sont qu'un cas particulier du phénomène général).
Si notre attention est pleine et rayonnante (c'est pour ça que je parlais des niveaux de transe) le karma s'épuise vite car il est entendu et accueilli sans rechigner - et en plus on n'y réagit pas en créant du nouveau karma si on est en paix, (alors que si on est agité, on agit sans réfléchir et on en crée d'avantage). Dans l'exemple que j'ai donné de mon amie alpiniste, c'est pareil, au pied du maître elle est en pleine attention, cela rend possible que ce karma soit réduit, tandis que notre attitude avec la souffrance est d'essayer de l'ignorer le reste du temps ou de la cacher (faire l'autruche) ce qui fait que le karma s'exprime longtemps. Elle aurait peut-être fini en chaise roulante (c'est son sentiment) si elle était allée à cette expédition. Quand on guérit, ce que j'appelle "dissoudre" est le même phénomène. Celui qui est pleinement immergé dans la contemplation de Dieu voit des karma même assez sévères glisser sur lui et se résorber rapidement. Mais celui qui est agité et dont l'attention est incontrôlée, menée en bateau par les émotions et les pensées, il ne peut pas accueillir ce qui arrive, il s'agite en tout sens, et un même karma peut mettre des mois et des années à se digérer, et en plus causer la créations de nombreux autres karma car la personne se plaint ou agit inconsidérément en conséquence.
C'est pour ca aussi que rester toujours fixé sur le positif est très important, cela veut dire qu'on ne laisse pas notre mental nous mener en bateau, et que tout notre corps énergétique est en bonne santé, capable d'accueillir le karma en conscience, sans émotion, et de le digérer tel qu'il est.

2) Lorsque je parle de transfert, il ne faut pas imaginer qu'un bouton soigné sur le malade veut dire un bouton sur le guérisseur.
En fait ce que j'ai observé avec la dame qui devenait à moitié folle à force de guérir (très efficacement) un tas de truc, c'est que le désordre physique du malade elle le transforme en désordre mental chez elle, donc elle ne s'aperçoit de rien, et si on le lui dit, elle pense que c'est nous qui créons l'agitation mentale dont elle est la proie mais elle ne peut pas se remettre en question. Or pour moi l'agitation/désordre mental est bien plus grave que le désordre physique, et à vrai dire depuis petit j'ai tendance moi à convertir l'agitation mentale de l'entourage en maladie ou en souffrance physique, ce qui est bien mieux à mon avis, et ça rendait ma collaboration forcée avec cette femme vraiment difficile.

3) Donc ne pas s'imaginer que si on a guérit quelqu'un cela veut dire que le problème a disparu, le karma s'est forcément exprimé sous une forme, et probablement une forme à laquelle on ne comprend rien. En corolaire, même si j'ai dit que c'est bien que chacun aide les autres comme dans le modèle des coupeurs de feu, ça ne veut pas dire qu'on doit prendre sur soi par fausse compassion tout et n'importe quoi. Beaucoup de prudence est de mise sur ce chemin car on peut causer plus de tort que de bienfaits. Les soins "conventionnels" et pleins d'amour pour autrui sont préférables au fait de se prendre pour un saint ou un grand mage et de terminer à moitié fou en faisant chier tout le monde...

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Sam Mar 10, 2012 15:38 pm

Je ne comprends pas vraiment comment ça fonctionne, mais quand on a un résultat magique en s'en étant remis à la Divinité*, tout va pour le mieux, je ne sais pas comment c'est possible, car "Dieu" n'a pas besoin de nous, et pourtant, ça marche. A moins que je n'ai pas assez de recul et que des catastrophes se produiront prochainement... LOL (mais bon comme le disait Valentin, dans certains cas c'est vraiment une demande qui vient directement "d'en haut", je sais pas trop pourquoi c'est comme ça que ça se passe...)

*C'est à dire qu'on atteint un état où on sent qu'on est en contact avec le Divin et que c'est lui qui agit, dans sa perfection, nous formons juste la demande, donc nous sommes une sorte d'intermédiaire, mais pas plus que ça, nous n'y sommes pour rien dans ce qui se passe. C'est une sorte d'état presque non-duel, bien que rien ne change à part une prise de conscience qui s'évapore assez vite...
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Opale
Messages : 1416
Enregistré le : Mer Sep 14, 2011 10:58 am

Messagepar Opale » Mar Mar 13, 2012 19:34 pm

Valentin,

Tout don grandit en même temps que tu progresses sur ton chemin.
On peut fortifier ce que l'on sait faire, mais on ne peut aller plus vite que la musique.

Dans tout don il y a une acceptation de voir les choses tel qu'elles sont, tu les sais mais tu ne peut pas encore les accepter.

Celui qui va trop vite, celui qui le fait sans avoir une certaine paix intérieur ou pour de mauvaise raison finira par ce faire du mal.

Odin à vu juste, mais cet état demande une certaine paix intérieur.

Nous sommes messagers et instruments mais nous ne décidons pas.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mar Mar 13, 2012 21:35 pm

Si c'est le divin qui agit, je vois pas pourquoi la moindre question se poserait.


Retourner vers « Rituels »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité