[wicca] fête de Yule

Occultisme, kabbale, alchimie, hermétisme, arts divinatoires etc. On y aborde aussi les groupes initiatiques, occultes, et les sociétés secrètes, bref, les voies mystiques.

Modérateurs : Schae, bastet, Hraefn, Odin

Avatar de l’utilisateur
isaang
Messages : 127
Enregistré le : Mer Juil 15, 2009 21:11 pm
Magie pratiquée : wicca

[wicca] fête de Yule

Messagepar isaang » Sam Aoû 15, 2009 18:15 pm

A l'origine :

Yule marque le solstice d'hiver, c'est la nuit la plus longue de l'année. Elle symbolise la renaissance du Soleil qui éclairera la terre pour la prochaine année, c'est le début d'un nouveau cycle.

Yule marque la naissance de plusieurs déités païennes, tels Dionysos, Attis et Odin. De même, c'est à cette époque que, plus tard, on attribuera la naissance du Christ..

Chez les celtes, c'est le moment où le vieux roi du Houx, symbole de l'hiver qui doit mourir, affronte puis laisse le pouvoir au jeune roi du Chêne, qui symbolise le printemps et le renouveau (c'est de ce conflit qu'est issue la tradition de la bûche [voir plus bas] : elle représentait le vieux roi qui était brûlé et dont le sacrifice apportait lumière et chaleur).



Traditions d'hier:

Dans les temps anciens de grands feux de joie étaient allumés à l'occasion de Yule, pour aider et assurer la renaissance du soleil.

Plus tard la tradition des feux a été remplacée par l'allumage de la bûche de chêne dans la cheminée (qui symbolise la réincarnation du Dieu au sein du feu sacré de la Déesse), et la renaissance du soleil est devenue celle de dieux dont il était l'astre. Les tisons de la bûche mise à brûlée servent traditionnellement pour le reste de l'année à tracer les cercles (pour ceux qui les tracent au charbon), et à former des cachets, et l'on gardait un gros morceau de celle ci pour allumer le feu de l'année suivante.

L'une des traditions de Yule était la création d'un arbre de Yule. Pour cela on prend un sapin (c'est l'origine de notre "sapin de noël" actuel), de préférence en pot pour pouvoir le replanter ensuite. Cet arbre pourra être décoré avec des guirlandes de boutons de roses séchés, des bâtons de cannelle, et des sachets d'épices parfumés, suspendus aux branches. On peut aussi suspendre des oranges, des pommes et des citrons, et des cristaux de quartz.



...et d'aujourd'hui :

Déités de ce sabbat : Lucina, Attis, Dionysos, Odin
Encens : cèdre, pin, sapin, romarin.
Arbres : Chêne (symbole de la bûche), conifères, Houx.
Fleur : Poinsettias, Cactus de Jérusalem, Roses rouges, Hellébore.
Couleurs : Or et Argent.
Pierres : Œil de Tigre, Rubis.
Planète : Jupiter
Bougies : Blanches (pour certains, vertes et rouges).

Décoration de l'autel :
Placez sur l'autel une nappe blanche et des bougies blanches.
Décorez l'autel avec des branches de végétation à feuilles persistantes ou de conifères (par exemple du gui, du houx, du pin, du romarin, du laurier, du genévrier, du cèdre...), des poinsettias des roses blanches ou rouges et des hellébores.
On placera en offrande des noisettes, des noix, et des pommes coupées en deux dans le sens horizontal (le centre du fruit formera alors un pentagramme naturel).
Vous pouvez préparer un chaudron contenant de l'alcool à brûler ou une chandelle rouge, ou encore y préparer un feu que vous allumerez pendant le rituel.

Encens de Yule :
Écrasez dans un mortier quatre parts de bois de sapin (si possible l'écorce et un peu de
résine), une part d'aiguilles de pin, deux pincées de feuilles de lierre séchées et broyées, une
pincée de feuilles de romarin, et mélangez le tout à 10 gouttes d'huile essentielle de clou de girofle.Cet encens est à utiliser sur un charbon ardent comme les encens en grains classiques.


Le rituel :
Dressez l'autel, allumez les chandelles et l'encens, puis projetez le Cercle Magique.
Récitez le Chant de bénédiction.
Invoquez la Déesse et le Dieu.
Placez-vous debout devant le chaudron et regardez fixement à l'intérieur de celui-ci en prononçant ces paroles:

« Malgré le sommeil qui enveloppe le monde,
malgré la morsure du vent glacial,
malgré la magie abondante et serrée,
Je ne m'attriste pas; cela aussi passera. »

Allumez le feu à l'intérieur du chaudron (ou la chandelle) avec des allumettes à longues tiges ou une bougie fine. Lorsque la flamme jaillit, dites:

« J'allume ce feu en ton honneur, Déesse Mère.
Tu as extrait la vie de la mort, la chaleur du froid;
Le soleil vit à nouveau; la lumière va croissant.
Bienvenue à toi, Dieu du Soleil aux éternels retours!
Je te salue Grande Mère! »

Faites lentement le tour de l'autel et du chaudron en marchant dans le sens des aiguilles d'une montre. Répétez ce chant pendant quelques minutes:

« La roue tourne; le pouvoir brûle. »

Méditez sur le soleil, sur les énergies secrètes qui restent en sommeil pendant l'hiver, non seulement dans la terre, mais également en nous. Envisagez la naissance non comme le début de la vie, mais comme son prolongement. Accueillez le retour du Dieu.
Au bout d'un certains temps, revenez prendre place devant l'autel et le chaudron où brûle la flamme et dites:

« Ô Dieu du Soleil,
je salue ton retour
Puisses-tu éclairer la Déesse de tous tes feux!
Puisses-tu éclairer la terre de tous tes feux,
répandre des semences et fertiliser le sol.
Sois comblé de grâces,
Ô réincarnation du Soleil! »

Fermez le Cercle Magique.


Source : "La magie Wicca" de C.Wallace, le "grimoire de Morigane", document PDF. Rituel tiré du document PDF "Wicca et livre des ombres", auteur inconnu.

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2657
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Voie spirituelle : Miroir des vérités
Magie pratiquée : Gardien du temple

Messagepar Schae » Dim Aoû 16, 2009 19:56 pm

Merci, Isaang, la fête du Yule annonce l'espoir de la fin de l'endormissement de la nature, et un retour prochain de l'activité de vie.
La Wicca nous apporte une notion supplémentaire, nous permettant une fois de plus de voir que chaque tradition est liée l'une dans l'autre, même si les rituels ne se ressemble pas forcément...

Nous attendons avec impatience la suite des évènements.

Avatar de l’utilisateur
ARTEMIS
Messages : 345
Enregistré le : Mar Juil 19, 2011 15:52 pm
Magie pratiquée : LA LUNE

(Wicca) Yule

Messagepar ARTEMIS » Mer Déc 21, 2011 21:23 pm

Bonsoir chers Pandoriens,

Aujourd'hui, 21 décembre, c'est le solstice d'hiver ou Yule.
Ce qui suit est extrait de l'ouvrage de Scott CUNNIGHAM, La Wicca, Magie Blanche et Art de vivre.


SOLSTICE D'HIVER "YULE", 21 DECEMBRE

La fête du Solstice d'Hiver célèbre la renaissance du Soleil, le début d'une nouvelle vie.
Cette fête empruntée par l'église chrétienne aux traditions antérieures est symbolisée par une atmosphère joyeuse, de riches décorations, le bûcher intérieur (la cheminée et la bûche), des plantes vertes (le houx et le gui) et le sapin.
Ce n'est qu'au IVème siècle après JESUS-CHRIST que le Pape Télesophe fixa au 25 décembre la nativité, suivant ainsi les recommandations du Concile d'EPHESE.
Or, chez pratiquement tous les peuples de l'Antiquité, des fêtes solennelles avaient lieu dans la dernière semaine de décembre, au solstice d'hiver.


LE RITE DE YULE

Des rameaux de végétation à feuilles persistantes tels le pin, le romarin, le laurier, le genévrier et le cèdre ornent l'autel et peuvent être placés sur le sol pour délimiter le Cercle Magique.
L'autel peut également être décoré avec des feuilles séchées.

Le chaudron, qui repose au centre de l'autel (ou devant s'il est trop volumineux), devrait contenir de l'alcool à brûler (alcool dénaturé).
Ou encore, on placera une chandelle rouge à l'intérieur.
Si le rite est célébré en plein air, préparer un feu à l'intérieur du chaudron qui sera allumé pendant le rituel.

Dresser l'autel, allumer les chandelles et l'encens, puis projeter le Cercle Magique.

Réciter le Chant de bénédiction.

Invoquer la Déesse et le Dieu.

Se placer debout devant le chaudron et regarder fixement à l'intérieur de celui-ci en prononçant ces paroles:

"Malgré le sommeil qui enveloppe le monde, malgré la morsure du vent glacial, malgré la magie abondante et serrée, je ne m'attriste pas; cela aussi passera."

Allumer le feu à l'intérieur du chaudron (ou la chandelle) avec des allumettes à longues tiges ou une bougie fine.
Lorsque la flamme jaillit, dire:

"J'allume ce feu en ton honneur, Déesse Mère.
Tu as extrait la vie de la mort, la chaleur du froid;
Le soleil vit à nouveau; la lumière va croissant.
Bienvenue à toi, Dieu du Soleil aux éternels retours!
Je te salue Grande Mère!"


Faire lentement le tour de l'autel et du chaudron en marchant dans le sens des aiguilles d'une montre.
Répéter ce chant pendant quelques minutes:

"La roue tourne; le pouvoir brûle."

Méditer sur le soleil, sur les énergies secrètes qui restent en sommeil pendant l'hiver, non seulement dans la terre, mais également en nous. Envisager la naissance non comme le début de la vie, mais comme son prolongement.
Accueillir le retour du Dieu.

Au bout d'un certain temps, revenir prendre place devant l'autel et le chaudon où brûle la flamme et dire:

"Ô Dieu du Soleil, je salue ton retour.
Puisses-tu éclairer la Déesse de tous tes feux!
Puisses-tu éclairer la terre de tous tes feux,
répandre des semences et fertiliser le sol.
Sois comblé de grâces,
Ô réincarnation du Soleil!"


Fermer le Cercle Magique.


Trés respectueusement.

ARTEMIS
Je te vois

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Sam Déc 01, 2012 11:48 am

Bientôt Yule, qu'allez vous faire ?
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Sam Déc 01, 2012 23:48 pm

Et n'oublie pas qu'aujourd'hui on est... maintenant. Que faites-vous?
Yulle sera à l'image de maintenant. Que "Maintenant" soit intense, magique et rempli de la conscience éveillée, alors demain s'occupera bien de lui-même et Yulle révélera son sens véritable.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Dim Déc 02, 2012 0:55 am

Oui, c'est pour ça qu'il ne faut pas la louper. :)
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Dim Déc 02, 2012 1:11 am

Si ce qui est indiqué était mis en pratique, alors l'idée même de la louper serait impossible et ne pourrait jamais surgir :P

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Dim Déc 02, 2012 1:29 am

:) J'espère ton amour, bien-aimé vieillard, beau garçon aux cheveux d'or brillants.
Je prends ta main pour longtemps.
Je rêve de toi, je parle de toi à mon ami, cet arbre.
Mon amour est un chemin entre les hauts espaces de l'air et la mystérieuse matière noire où dansent les étoiles...
...avec toi.


Petit article :


Yule (prononcé ‘youle’) est une fête hivernale originellement célébrée dans le nord de l’Europe. Le terme moderne de Yule dérive probablement du mot yoole, à partir de 1450, lui-même dérivé du vieil anglais geol. Ce mot a été relié au mot norrois Jol, qui se réfère à une fête païenne scandinave, qui durait douze jours, et qui fut plus tard christianisée, par assimilation à la fête de Noël. Il y a de nombreuses références à Yule dans les sagas islandaises mais peu de récits quant à la manière dont elle était fêtée. On sait seulement que la plupart des symboles associés à la fête moderne de Noël dérivent des célébrations païennes de Yule : la bûche, le sapin décoré, le houx et le gui, notamment.

Yule et le Capricorne :

Image

Image


Au solstice d’hiver, le Soleil entre dans le signe du Capricorne. C’est la nuit la plus longue de l’année et, symboliquement, la renaissance du Soleil puisqu’à partir de ce moment, les jours rallongent. Le Capricorne, ou la Chèvre, est une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 19 janvier au 15 février. Le Capricorne est ordinairement dessiné comme une chèvre à queue de poisson. Cette constellation est une des plus anciennes qui existent, des descriptions d’une chèvre ou d’une chèvre-poisson ont été trouvées sur des tablettes babyloniennes datant de 3 000 ans. Il est vrai qu’à cette époque, le solstice d’hiver avait lieu quand le Soleil s’y trouvait.
Capricorne et chèvre ont une étymologie commune, le latin capra, la chèvre. Selon la mythologie grecque, la chèvre Aïx, était une créature effrayante, créée par Hélios. Quand Zeus lutta contre les Titans, il se confectionna une armure avec la peau de cette chèvre mythique. On peut aussi faire le lien avec la chèvre Amalthée, la nourrice de Zeus. En gage de sa reconnaissance, Zeus lui offrit une corne en lui promettant qu’elle se remplirait éternellement de toutes les fleurs et de tous les fruits de la terre : la corne d’abondance.
La queue de poisson symbolise les eaux nourricières d’où l’être est sorti pour s’élever au plus haut degré spirituel, à l’instar de la chèvre qui grimpe à flanc de montagne. La chèvre à queue en forme de corne d’abondance nous renvoie au don que fit Zeus à Amalthée. Dans les deux cas, il est question des richesses potentielles que contient ce signe, coïncidant avec la période de l’année où la terre, vue de l’extérieur, semble stérile, mais contient en son sein les graines qui ont été semées, promesses d’une récolte abondante.

Néo-paganisme et Wicca :

Comme les formes du néo-paganisme diffèrent grandement et ont diverses origines, les représentations peuvent varier de façon considérable malgré le nom commun.
Dans le néo-paganisme germanique, Yule est célébré par un repas et l’échange de présents. Dans la Wicca, il ne s’agit pas d’une reconstruction de la fête historique, mais les symboles restent semblables : couronnes, bûche de Yule, arbres décorés, gui, houx et lierre, échange de cadeaux, etc…

Traditions et Symbolisme :

La nuit du solstice, les anciens veillaient auprès du feu pour attendre la renaissance du Soleil, le Donneur de Vie qui réchauffe la Terre, lui permettant de faire éclore les graines protégées dans son ventre. En accord avec la tradition, la bûche de Yule devait soit avoir été récoltée sur sa propre terre, soit avoir été offerte, mais jamais elle ne devait être achetée. Une fois traînée jusque dans la maison et placée dans la cheminée, elle était décorée de plantes de la saison, arrosée de cidre ou de bière, et saupoudrée de farine. Puis on y mettait le feu grâce à un morceau de la bûche de l’année précédente (conservé dans cet unique but), et la bûche brûlait toute la nuit, ses braises continuant à se consumer pendant 12 jours après la cérémonie de l’extinction des flammes.


source : http://morriganscave.wordpress.com/2010/11/28/yule/


PS : précisons que la lumière symbolise la conscience. Elle se révèle dans l'épure, par le travail dans l'ombre de l'inconscient, en enfer.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Sam Déc 21, 2013 17:04 pm

Je fais remonter ce sujet qui est d'actualité aujourd'hui.

Bon solstice et bonne fête de Yule.


Retourner vers « Ésotérisme »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité