LE LABORATOIRE

De l'art des Rituels : échanges, demandes, conseils. Une bibliothèque est également mise à disposition.

Modérateurs : bastet, Hraefn, Huli

Avatar de l’utilisateur
Hraefn
Modérateur
Messages : 1537
Enregistré le : Mer Aoû 11, 2010 12:24 pm
Contact :

LE LABORATOIRE

Messagepar Hraefn » Dim Oct 09, 2011 21:57 pm

"Il reste à dire en quoi l'artiste diffère de l'artisan. L’œuvre souvent redresse l'idée en ce sens que l'artisan trouve mieux qu'il n'avait pensé dès qu'il essaie ; en cela il est artiste. Un beau vers n'est pas d'abord en projet, et ensuite fait ; mais il se montre beau au poète ; et la belle statue se montre belle au sculpteur à mesure qu'il la fait ; et le portrait naît sous le pinceau. Ainsi la règle du Beau n'apparaît que dans l’œuvre et y reste prise"
Alain

Plume.jpg
Plume.jpg (63.24 Kio) Vu 379 fois

Il est beau aussi de fabriquer soi-même son matériel rituélique.
Vous trouverez ici quelques recettes.

Avatar de l’utilisateur
Hraefn
Modérateur
Messages : 1537
Enregistré le : Mer Aoû 11, 2010 12:24 pm
Contact :

Messagepar Hraefn » Dim Oct 09, 2011 22:02 pm

SOMMAIRE :

- Fabriquer ses bougies naturelles soi-même ->Ici
- Tailler une plume pour l'écriture ->Ici
- Fabriquer son encre ->Ici
- Fabriquer son papier ->Ici
- Fabriquer son aquarelle ->Ici
Modifié en dernier par Hraefn le Dim Oct 09, 2011 23:02 pm, modifié 11 fois.

Avatar de l’utilisateur
Hraefn
Modérateur
Messages : 1537
Enregistré le : Mer Aoû 11, 2010 12:24 pm
Contact :

Messagepar Hraefn » Dim Oct 09, 2011 22:02 pm

Odin a écrit :Fabriquer ses bougies naturelles soi-même :


(vidéo en anglais)
Modifié en dernier par Hraefn le Dim Oct 09, 2011 22:49 pm, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Hraefn
Modérateur
Messages : 1537
Enregistré le : Mer Aoû 11, 2010 12:24 pm
Contact :

Messagepar Hraefn » Dim Oct 09, 2011 22:16 pm

Tailler une plume d'écriture :

Il faut une plume ni trop fine, ni trop épaisse. Traditionnellement on utilise une plume d’oie, mais celles de corneille, de canard ou de cygne fonctionnent tout aussi bien.
Avant tout il faut préparer la plume. Tenez la pointe de la plume au dessus de braises quelques minutes (ou 1h en étuve dans une cocotte minute). Cette étape va durcir la pointe et la débarrasser de sa pellicule graisseuse. Passez ensuite un petit coup de papier de verre très fin pour qu’elle soit douce en main.
Coupez l’extrémité de la plume avec une lame de rasoir pour avoir un bord net, ensuite entaillez-la sur la longueur sur environ 1 cm puis supprimez l’une des parties. Taillez la partie restante en pointe et enfin faites une encoche d’environ 5 mm au milieu de cette pointe. Ébavurez au papier de verre fin.

Une plume s’use relativement vite, vous devrez en retailler la pointe régulièrement. Et il n’est pas facile d’écrire avec une vraie plume, quelques lignes d’entrainement vous seront nécessaires !

Avatar de l’utilisateur
Hraefn
Modérateur
Messages : 1537
Enregistré le : Mer Aoû 11, 2010 12:24 pm
Contact :

Messagepar Hraefn » Dim Oct 09, 2011 22:19 pm

Fabriquer son encre :

- Première recette : mélangez ensemble un jaune d'œuf, une cuillère à café de gomme arabique, 125 ml de miel liquide, une cuillère à café de pigments naturels et quelques gouttes d’antiseptique (l’eau de cuisson de quelques clous de girofle est parfaite). Laissez sécher. Diluez avec un peu d’eau lorsque vous en avez besoin. Attention, cette encre tâche et est indélébile !

- Deuxième recette : broyez 10 gr de noix de galle du chêne et faites-les macérer dans un demi-litre d'eau pure pendant une semaine (pour extraire les tannins). Filtrez, puis faites réduire à feu vif le jus de macération jusqu'à ce qu'il n’en reste qu'un quart (attention, la casserole sera définitivement tâchée). Laissez refroidir puis ajoutez 7 gr de sulfate de fer (s’achète en jardinerie) et 10 gr de gomme arabique.

Vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles pour parfumer et personnaliser votre encre.

Avatar de l’utilisateur
Hraefn
Modérateur
Messages : 1537
Enregistré le : Mer Aoû 11, 2010 12:24 pm
Contact :

Messagepar Hraefn » Dim Oct 09, 2011 22:23 pm

Fabriquer son papier :

Dans une grande marmite faites bouillir de la cendre de bois (récupérée dans la cheminée), pour faire une solution caustique qui aidera à désintégrer les fibres végétales. Pensez à mettre des gants ! Filtrez le mélange dans une passoire et récupérez l’eau. Faites bouillir les végétaux (paille, écorce, foin…) jusqu’à ce qu’ils se désagrègent. Bien rincer. Mixez afin d’obtenir une pâte homogène, si elle est trop épaisse rajoutez un peu d’eau. Enfin, ajoutez un liant (gélatine alimentaire, gomme arabique, agar agar ou vieux papier. La quantité de liant dépend de la quantité de pâte, de 5 à 10 gr par litre). Vous pouvez aussi ajouter de l’huile essentielle ou des épices pour parfumer le papier.

Ou

Laissez tremper du journal, du vieux papier… toute une nuit dans de l’eau. Égouttez et mixez afin d’obtenir une pâte homogène, si elle est trop épaisse rajoutez un peu d’eau. Vous pouvez aussi ajouter de l’huile essentielle ou des épices pour parfumer le papier.

Versez le mélange dans une grande bassine. Utilisez un tamis ou fabriquez en un en agrafant un grillage à très petits trous sur un cadre en bois et plongez le dans la bassine. L’épaisseur de votre feuille dépendra de la quantité de pâte sur le tamis. Laissez égoutter quelques minutes puis retournez le tamis sur un torchon épais. Là, vous pouvez décorer vos feuilles de plantes séchées, de graines… Disposez dessus un autre torchon, puis une autre feuille, un autre torchon… et enfin une planche. Posez du poids sur la planche ou utilisez des serre-joints et laissez sécher. Au fur et à mesure du séchage, rajouter du poids ou serrez les serre-joints.

Avatar de l’utilisateur
Hraefn
Modérateur
Messages : 1537
Enregistré le : Mer Aoû 11, 2010 12:24 pm
Contact :

Messagepar Hraefn » Dim Oct 09, 2011 22:25 pm

Fabriquer son aquarelle :

C’est très simple. Laissez fondre un volume de gomme arabique dans deux volumes d’eau pure. Ajoutez 30% de miel liquide et quelques gouttes d’antiseptique (faire bouillir quelques clous de girofle donne un bon antiseptique "maison") : vous avez votre liant de base. Prélevez un peu de ce liant et ajoutez y du pigment* jusqu’à obtenir une pâte homogène ni trop liquide, ni trop épaisse. Remplir de petits godets (ou des bouchons de bouteille en plastique) et laissez sécher.
Si vous ajoutez un peu de blanc de Meudon à votre pigment, vous allez opacifier votre peinture et ainsi fabriquer de la gouache.

* certains pigments sont faciles à fabriquer. Par exemple la suie donne du noir, la spiruline du vert, la rouille différents tons d'orange. Vous pouvez aussi récupérer des craies pour enfants et les broyer finement, utiliser de la terre de votre jardin si elle n'est pas trop argileuse... Sinon on en trouve dans les magasins de dessin ou les biocoop.


Retourner vers « Rituels »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité