[Histoire] Les rites funéraires, qu'avons-nous perdu ?

Articles et discussions sur La Magie, la spiritualité et la sorcellerie.

Modérateur : Jagannath


Image

ॐ भूर्भुव: स्व: तत्सवितुर्वरेण्यं । भर्गो देवस्य धीमहि धीयो यो न: प्रचोदयात् ।।

Om Bhūr Bhuvah Svaḥ
Tat Savitur Varenyam
Bhargo Devasya Dhīmahi
Dhīyo yo naḥ prachodayāt.


Au cœur de l'expérience de la vie, C'est « Cela »,
La nature essentielle irradiant l'existence, Qui est l'adorable UN.
Puissent tous les êtres percevoir, par un intellect méditatif,
le magnifique éclat de la conscience illuminée.
Mage Khaos
Messages : 6
Enregistré le : Ven Juil 07, 2017 7:48 am
Magie pratiquée : Chaotique

[Histoire] Les rites funéraires, qu'avons-nous perdu ?

Messagepar Mage Khaos » Sam Juil 08, 2017 6:28 am

Salut à toi cher lecteur,

Au fil du temps et de mes voyages, j'ai été intrigué par les rites funéraires des civilisations, est-ce dû à mon intérêt pour la Démonologie? Je pense que oui, que faisons-nous pour les esprits de nos défunts?
Je me suis penché sur la question, creuser ma mémoire, lu énormément, fais des recherches, et je te fais maintenant part de ma synthèse.
J'ai bien dit synthèse qui va résumer bon nombre de civilisation, nous pouvons tous en discuter pour améliorer cette discussion.
Pourquoi ce sujet vas-tu demander? Bien qu'étant européen, j'ai voyagé pas mal en Europe, Afrique, Proche-Orient pour enfin m'installer en Chine.
Depuis, je fus intrigué par leur rites funéraires, je me suis renseigné et me suis souvenu, pourquoi avons-nous perdu nos rites?

Voyons cela ensemble, il n'y a ici aucunes accusations envers quelles que croyances que ce soit, chacun est libre de croire, je vais juste énoncer des faits. Es-tu prêt? Alors, prenons ensemble la machine à remonter le temps...

Il y a longtemps...très longtemps... (non pas Star Wars :P)

L'Homme se sédentarise, se regroupe en clan, et ce phénomène apporte avec lui son rite funéraire. Simple certes mais déjà avec honneur, bien que l'Homme soit déposé à même le sol et recouvert de pierres comme stèle, il était avec ses atours: Chef, Guerrier, "Sorcier"... A ce moment du début de la Civilisation, l'homme respectait déjà les rangs, et les esprits. Dans la majeure partie des cas, les tombes étaient orientées vers le point culminant de la Lune.
Dès à présent, on va remarquer que la Lune a son importance, tiens c'est étrange, la Lune n'est-elle pas un référence magique pour les rituels?
Ce type de rituel va perdurer pendant des siècles.

Faisons à présent, un grand parallélisme entre les Civilisations, ce qui va couvrir les premiers peuples jusqu'à environ la période de l'inquisition.
Les Améridiens:
La plupart de leurs défunts étaient incinérés, toujours avec la Lune, en harmonie avec les esprits qu'ils représentaient: Loup, Aigle, Ours... et avec les honneurs dû à leur rang: Chef, Guerrier, Sorcier-Guérisseur, Guérisseur, Chaman. Il y avait des offrandes aux esprits, des prières, des chants jusqu'à ce que l'esprit rejoigne la Lune.

Les Peuples Sud Américain: Aztèques, Inca, Toltèques....
Ils ont tous une racine commune, bien qu'adorant de Dieu Solaire, la Déesse Lunaire était le guide pour les défunts.
Tout comme les Améridiens, il y avait le respect du rang, les atours accompagnaient le défunt, momification.
La momification était le chemin vers l'éternité, le corps était honoré et l'esprit pouvait ainsi se libérer de toutes contraintes.

Les Egyptiens:
Tout comme les Sud Américain, ils momifiaient leurs défunts, les atours accompagnaient le défunt et il avait même droit à une embarcation pour rejoindre Râ le Dieu Solaire. L'adoration du Soleil pour les Egyptiens ne fait aucuns doutes, bien que la Lune soit présente aussi.

Les Grecs:
Vous remarquez que l'on reste toujours dans le principe du rituel funéraire avec atours, mais changement ici, on donne de l'Argent au défunt pour payer Charon (Kharon, les 2 orthographes sont autorisées), le passeur, afin de faire travers aux défunts le Styx et l'Acheron et de les amener au le Royaume d'Hadès.

Les Vikings:
Là, on attaque un gros morceau, car il y a des règles, des rangs. Mais comme dit précédemment, je vais faire un très gros résumé, si vous voulez en savoir plus il y a des Wiki très bien fait à propos de cela.
Les élites (noble, roi ou guerrier), une mort honorable est nécessaire pour entrer au Valhalla régit par Odin ou au Fólkvangar régit par Freya.
Un guerrier choisi pour rejoindre un de ces deux destinations aura l'honneur de se battre durant le Ragnarök.
Une personne désignée comme ayant eu une mort peu honorable sera envoyée au Hel ou au Neflheim.

Les Celtiques (les Gaulois en font partie):
Ici, on est dans nos racines ancestrales, on accompagne le défunt, il y a soit crémation ou inhumation, lors d'inhumation il était de coutume d'adjoindre une statue de la Déesse Mère avec le défunt, les atours était toujours présent.
Les rites sont sacrés par Mère Nature, donc le culte de l'arbre est très présent, nous somme dans la relation du Féminin, donc la Lune joue aussi son importance.

La Rome Antique:
Nous restons dans le même principe de classe, avec les atours et tout ce qui est dû au rang, grosse différence ici, seuls les riches se font incinérer (en général), pauvres et esclaves vont à la fosse commune.

Chine:
La tradition Chinoise est complexe et longue, bien que le défunt soit inhumé, il y a tout un procédé d'honneur au mort, qui peut durer jusqu'à plusieurs semaines. Il est de coutume de brûler de l'argent (aujourd'hui appelé papier-monnaie) pour permettre au défunt de bien vivre dans l'au-delà et de ne manquer de rien.
J'ai vu des personnes brûler des maisons et voitures en carton, pour que le défunt puisse se déplacer ou avoir un toit. Régulièrement, les chinois brûlent du papier-monnaie pour leur défunts.
A Qing Ming (connu aussi comme le jour du nettoyage des tombes, l'équivalent de la Toussaint)(15ème jour après l'équinoxe de Printemps), les chinois vont nettoyer les tombes des ancêtres, prier et partager de la nourriture.

L'après Inquisition et le Christianisme:
Le Christianisme prît une part importante dans les croyance et changea les rîtes funéraires, pour en arriver à ce que nous connaissons actuellement, veillée au mort, inhumation cérémonielle, honneur (Toussaint).

Mais quel est le point commun entre tous? La réponse est simple et tombe sous le sens, TOUTES, je dis bien TOUTES ces religions/croyances/rites sont des accompagnements au mort jusqu'à la vie dans l'Au-Delà. Les rites différents, les noms changent mais le point commun est le même, honorer nos défunts et leur donner une vie meilleure là où ils sont.
Le Chaos est un nouveau commencement !

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4250
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: [Histoire] Les rites funéraires, qu'avons-nous perdu ?

Messagepar Totem » Sam Juil 08, 2017 9:23 am

Mage Khaos a écrit :
Mais quel est le point commun entre tous? La réponse est simple et tombe sous le sens, TOUTES, je dis bien TOUTES ces religions/croyances/rites sont des accompagnements au mort jusqu'à la vie dans l'Au-Delà. Les rites différents, les noms changent mais le point commun est le même, honorer nos défunts et leur donner une vie meilleure là où ils sont.


Je dirais même que le point encore plus commun est aussi que pour la plupart des êtres humains, le défunt vit par delà la mort physique dans un ailleurs ; mais on peut remarquer que les personnes qui rejettent la spiritualité et les rituels, pensent qu'après la mort physique, il n'y a plus d'existence, pour elles après c'est le néant, quoi qu'il soit bien difficile d'avoir une idée du néant.;-)

Mage Khaos
Messages : 6
Enregistré le : Ven Juil 07, 2017 7:48 am
Magie pratiquée : Chaotique

Re: [Histoire] Les rites funéraires, qu'avons-nous perdu ?

Messagepar Mage Khaos » Sam Juil 08, 2017 10:18 am

Totem a écrit :Je dirais même que le point encore plus commun est aussi que pour la plupart des êtres humains, le défunt vit par delà la mort physique dans un ailleurs ; mais on peut remarquer que les personnes qui rejettent la spiritualité et les rituels, pensent qu'après la mort physique, il n'y a plus d'existence, pour elles après c'est le néant, quoi qu'il soit bien difficile d'avoir une idée du néant.;-)


Tout à fait d'accord avec toi :) et idée du Néant: http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/n%C3%A9ant/53988 voilà :D
Et quand on y regarde bien, pensons-y un peu, la Nature a horreur du vide! ;)
Le Chaos est un nouveau commencement !

Avatar de l’utilisateur
Huli
SuperModérateur
Messages : 986
Enregistré le : Ven Aoû 02, 2013 9:30 am

Re: [Histoire] Les rites funéraires, qu'avons-nous perdu ?

Messagepar Huli » Sam Juil 08, 2017 12:28 pm

Le sujet est en lui-même très intéressant et c'est très bien de vouloir contribuer. Toutefois, je ne vois pas où tu veux en venir Mage K. Tu énumères des éléments vraiment anecdotiques (pour être poli) sur différents groupes culturels, pour certains comme s'ils étaient uniformes et comme si leurs traditions étaient demeurées identiques à toutes les époques. Tu nous dis d'une manière un peu pompeuse avoir beaucoup lu et étudié la question et pourtant tu cites Wikipedia comme source. Pour finir, tu n'aboutis après un inventaire sans profondeur ni analyse qu'à une conclusion très convenue. J'espère que tu vas entrer vraiment dans le sujet par la suite, car là, je reste sur ma faim :-) !
lei zou sha gui jiang jing


Retourner vers « Pandore »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités