lien amoureux

Modérateur : Totem

yannick
Messages : 2
Enregistré le : Mar Nov 24, 2015 17:25 pm

lien amoureux

Messagepar yannick » Mar Nov 24, 2015 18:14 pm

Bonjour

je ne sais pas si je suis au bon endroit pour publier.
Je suis à la recherche de conseils sur ma situation amoureuse et potentiellement un rituel, une aide. Je ne sais pas trop comment l'exprimer.

J'ai rencontré il y a 6 mois une personne. Pas de coup de foudre immédiat, pas de papillons dans le ventre, pas d'attirance extraordinaire. Mais nous nous sommes tout de suite trouvé des points communs, une grande admiration et beaucoup de bienveillance l'un pour l'autre. C'était nouveau pour chacun de nous. Nous avons en effet tous les 2 vécu des relations violentes et destructrices. Un espèce de lien indescriptible. Mélange de bien être quand on est ensemble et de plaisir charnel. D'envie de se retrouver mais sans que ce soit impératif et ne nous empêchant pas de vivre en étant l'un sans l'autre.
Nous avons mené notre petite barque d'histoire sentimentale en nous disant que c'était peut être ça l'amour en fait et que c'était impossible qu'on ne soit pas comme "des âmes sœurs" parce qu'entre nous ca matchait si bien. Comme jamais nous ne l'avions rencontré.
Il fait beaucoup d'efforts et a malheureusement parfois eu des mots dépassant sa pensées. Je m'explique : Il m'a dit des jolis mots d'amour comme on en dit à sa chérie. Il y a 1 semaine on s'est disputés, je sentais qu'il en faisait trop et je lui ai dit mon intuition. Il m'a expliqué qu'il me disait ce qu'il pensait que j'avais envie d'entendre, pensant que j'avançais plus vite que lui dans le fait d'être totalement amoureuse. Il m'a alors dit qu'il ne savait pas décrire ses sentiments et que même si nous étions bien ensemble il ne sentait pas venir le "declic amoureux".
Après de longues heures d'échange nous avons convenu de faire une pause. De prendre le temps de décanter, nous demandant si notre relation pourrait repartir après cette crise.
De son côté il voulait voir si en n'ayant pas de contact avec moi j'allais lui manquer. Selon lui c'est le marqueur essentiel pour savoir si on est amoureux.
Dès le lendemain soir il m'a téléphoné, prenant de mes nouvelles et me parlant de sa journée comme nous avions l'habitude de faire. Mais cette fois sans faux semblant. Pas de "bisous" pour ponctuer ses phrases.
Il m'a envoyé un message hier soir me disant que pour lui c'était dans son esprit inconcevable que je ne sois plus sa chérie mais qu'il avait toujours besoin de ce recul. Je lui ai répondu que je le comprenais et que j'attendrais qu'il se pose.
Ce matin il m'a appelé mais nous sommes restés dans la banalité. Nos enfants respectifs, nos programmes de la journée,...
J'ai fini par lui dire que c'était compliqué pour moi car tout d'abord je ne savais pas s'il m'appelait parce que je lui manquais ou par habitude, et ensuite que je ne savais pas très bien comment me positionner : "chérie ou plus chérie".
Je suis désolée j'ai été un peu longue dans mes explications mais elles me paraissaient nécessaires.

Je médite et je suis très observatrice des gens, de leurs réactions, j'ai une très bonne intuition. J'ai toute conscience de l'amour vrai, pas de l'amour possessif qui nous pousse dans des diktats de société. Et aujourd'hui je me dis que nous l'avons trouvé, comme si nous étions liés. Mais de son côté je sais qu'il a peur, que le fait de ne pas ressentir cette violente attirance et cette sensation de manque, de possession le déstabilise.
Alors je viens chercher ici un moyen de l'aider à avancer. Attention je ne cherche pas un rituel de retour affectif ou autre. Je ne veux pas à tout prix qu'il devienne esclave de cette relation. Simplement j'ai tellement envie qu'il soit, que nous soyons heureux et qu'il puisse savourer cet amour vrai.
J'ai réfléchi à la situation et me suis dit dans un premier temps que je pourrais ne pas répondre à ses appels et à ses messages mais je sais que ce qu'il cherche (les signes d'une relation de possession) ne viendront pas (puisqu'on est pas dans ce registre, je le sens) et que cela risque de nous éloigner. Et en même temps c'est lui qui revient systématiquement vers moi. Et en répondant je reprends la même logique qui le laisse dans un espèce de ressenti de "elle doit rester dans ma vie mais je ne sais pas ce que je veux".
Existe-t-il un rituel, quelque chose que je puisse faire pour qu'enfin nous nous trouvions en phase ? Qu'il puisse ne plus avoir peur d'avancer avec moi dans sa vie ? Ou qu'il sache, qu'il sente ce qu'il veut au fond de lui. Je me répète je ne veux rien forcer et pas de rituel de retour mais c'est au fond de moi un peu comme si je sentais ce lien très profond.

Je ne suis peut être pas à la bonne place mais j'espère que quelqu'un pourra me répondre. Je visite souvent ce site et je suis persuadée que vous serez de bon conseil

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14173
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: lien amoureux

Messagepar Jagannath » Jeu Nov 26, 2015 12:07 pm

Yan : "De son côté il voulait voir si en n'ayant pas de contact avec moi j'allais lui manquer. Selon lui c'est le marqueur essentiel pour savoir si on est amoureux."

C'est triste de confondre ainsi la possessivité avec l'amour. L'amour consiste à ne faire qu'un, c'est la non-séparation. Bien entendu c'est normal que des amoureux ressentent le manque - l'amour n'a pas encore atteint la maturité dans laquelle on aime sans rien attendre en retour. C'est le cas de la majorité des gens.
En tout cas la possessivité n'est pas le marqueur de l'amour, elle est même le sentiment qui finira par détruire l'amour à coup sur. L'amour n'a besoin d'aucun marqueur, d'aucun signe, l'amour est au-delà des signes. Quand on aime on le sait, mieux que n'importe quoi d'autre car c'est une connaissance directe qui ne passe par rien d'intellectuel. L'amour est la connaissance la plus directe qui soit. Si on ne sait pas qu'on aime, alors c'est qu'on ne ressent pas d'amour. Mais on peut apprendre à développer le sentiment d'amour.

Yan : "Mais de son côté je sais qu'il a peur, que le fait de ne pas ressentir cette violente attirance et cette sensation de manque, de possession le déstabilise."

Oui oui, il a une expérience difficile -probablement dans l'enfance et dans la relation avec ses parents- qui fait qu'il est désemparé si l'amour ne prend pas la forme d'une violente possessivité. Mais ce n'est qu'un aspect de la façon dont l'amour se manifeste pour lui - un aspect auquel il doit se confronter maintenant.

Yan : "Simplement j'ai tellement envie qu'il soit, que nous soyons heureux et qu'il puisse savourer cet amour vrai."

Ce qui prouve que la possessivité est là chez toi aussi. Mais sous une forme qu'il ne reconnait pas et qui ne le rassure pas. Commence par te rassurer toi-même et abandonner ce désir de tout décider. Le divin a un plan pour vous deux, il n'est pas utile de vouloir modifier cela pour deux raisons :
- Ce plan est le meilleur.
- Ce plan n'est pas modifiable (on n'arrête pas un train avec son pied).
Vous n'êtes pas séparés.
* Je ne dis surtout pas d'abandonner l'amour, il n'y a même pas besoin d'abandonner le désir de l'avoir pour toi, il ne dérange pas tant que tu comprends correctement que ce désir est le fruit de ton ignorance du plan divin. Donc garde ton désir il est innocent, il ne pose pas de problème, et confie-le à Dieu. Dis Lui tout ce que tu désires et tu verras, tu recevras ce que tu désires de cette façon bien plus facilement de par tes efforts personnels.
* Je ne dis pas d'abandonner les efforts personnels non plus. Je dis juste de ne rien attendre en retour.

Procède ainsi, abandonne la possessivité, dépose tes désirs au pieds du divin sans plus rien attendre en retour et aime-le simplement sans vouloir rien contrôler. Ton amour retrouvera son innocence, sa simplicité, il le ressentira et corrigera par le bon exemple que tu lui montre ses conceptions erronées de l'amour. L'amour est très simple, si on essaye de le faire rentrer dans des cages pour mieux se rassurer (se rassurer de quoi? Nous n'avons aucun contrôle sur le lendemain!) alors il s'envole et disparait. Aucune cage ne peut le retenir.

Bref plus tu essayeras de soumettre ton amour à la possessivité, plus tu lui montreras le mauvais exemple et plus il fera de même jusqu'à disparition totale de l'amour. Et dans ce processus vous êtes deux. Toi tu ne peux pas contrôler sa conception à lui, tu n'as aucun pouvoir dessus et tu dois renoncer à vouloir manipuler son fonctionnement. Y renoncer radicalement. Tu peux simplement lui montrer le bon exemple en abandonnant **pour de vrai** la conception erronée de l'amour. La simplicité est contagieuse. Le complexité aussi. Choisis.

Yan : "J'ai réfléchi à la situation"

Arrête de réfléchir, là où il y a réflexion il n'y a pas le moindre amour. Ne demande pas de l'amour de sa part en échange de réflexion de ta part, le deal est totalement biaisé!

yannick
Messages : 2
Enregistré le : Mar Nov 24, 2015 17:25 pm

Re: lien amoureux

Messagepar yannick » Dim Nov 29, 2015 9:38 am

Merci beaucoup de ces mots précieux.
Je vais me recueillir et m'en remettre au divin. Tâcher aussi de lui montrer la voie tout en m'efforcant de ne pas m'égare moi même. Certainement ce qui sera le plus compliqué puisque je sais que j'ai encore des réflexes de possessivité. Je me demande tout en m'en remettant au divin s'il faut que je m'éloigne de lui ou s'il faut que je reste près de lui en entendant ses doutes.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14173
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: lien amoureux

Messagepar Jagannath » Dim Nov 29, 2015 19:14 pm

Ne t'inquiète pas de la forme, seulement du fond. Quoi que tu fasses, fais-le avec le sentiment de t'abandonner totalement au divin - le sentiment d'impuissance totale d'un petit enfant. Et sans rien attendre en retour. Procède ainsi car c'est cela, le fond, qui compte et non pas la forme de savoir si tu dois être proche ou loin ou etc. Cela viendra tout seul, tu n'as pas en réalité de choix à faire -- tu n'as pas le choix de la forme. Et tu t'en rendras compte si tu procèdes comme indiqué.


Retourner vers « Envoûtements d'amour, retours affectifs »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité