Mon choix d'objets (questions débutant)

Outils opératifs pour mettre en œuvre les énergies cosmiques et commencer en soi un processus alchimique. Les quatre armes élémentales constituent la part essentielle de l'équipement magique pour ceux qui désirent pratiquer la Magie Elémentale de façon cérémonielle et opérative. Réunir ou fabriquer ces armes est la première partie du travail magique.

Modérateur : bastet


Pour s'inscrire à l'atelier :
- En haut à droite cliquez sur votre pseudo.
- Onglet Groupe d'Utilisateurs.
- Sélectionnez "Atelier armes élémentales".
- Sélectionner Adhérer au Groupe Sélectionné.
- Envoyer.
Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Mon choix d'objets (questions débutant)

Messagepar Jagannath » Dim Aoû 20, 2017 17:05 pm

Bastet,

J'avais l'intention de faire ces exercices avec le plus de simplicité possible : je n'ai pas envie d'y consacrer beaucoup d'argent. Pas par mépris du sujet, mais par respect pour les autres choses toutes aussi sacrées qu'on peut faire avec cet argent.
J'avais envie de simplicité innocente dans la consécration de ces quatre objets, et j'espérais que cette consécration faite avec un peu de coeur soit la partie importante, et non pas la recherche d'objets magnifiques ou le sacrifice financier (dont il ne me semble pas que la magie soit demandeuse ???) pour pouvoir présenter ici mes objets avec fierté. Je n'ai pas l'intention de fabriquer quoi que ce soit moi-même : c'est peut-être bien (?) de fabriquer mais j'espère que ce n'est pas nécessaire parce que ce n'est pas le genre de magie que j'ai envie de pratiquer, des invocations qui demandent des semaines de travail : ce temps je préfère consacrer à aider mon prochain (et j'ai besoin d'un peu de repos parfois, je suis en convalescence) qu'à faire des objets avec mes maigres compétences manuelles.

J'avoue me sentir un peu dépassé par les grands projets de deux tri (Tribises et Tripoldiel) de fabrication manuelle et de projets alchimiques complexes. Je suis sûr que s'ils l'entreprennent ainsi c'est bien pour eux, mais je m'inquiète de voir l'atelier devenir très porté sur le choix et la fabrication d'objets (étais-ce ton intention?)
Bref je projetais de suivre cet atelier avec la solution de facilité, un choix rapide d'objets guidés par la forme recommandée, et le fait qu'ils me plaisent de façon simple et innocente. Il me semble qu'en Ardèche on avait entrepris avec succès des invocations avec les moyens du bord, je me souviens que j'étais à la porte des gnomes, que je m'étais mélangé les pinceaux en procédant trop rapidement à leur donner congé, mais que cela ne les avait pas empêchés de se manifester ensuite puisque j'en ai vu un avec stupéfaction pour leur nature si magnifiquement innocente justement.
Merci de me dire si je m'égare, il est encore temps que je m'échappe de cet atelier s'il devient un concours de fabrication manuelle et d'objets précieux ;)

Si tu veux bien de moi, je m'excuse par avance, ce n'est pas par manque de respect que je veux choisir des objets peu coûteux, et facile à trouver, bien au contraire, mais c'est d'une part par goût personnel pour la simplicité et surtout, pas question que je me complique la vie pour la partie accessoire de l'atelier.

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Re: Mon choix d'objets (questions débutant)

Messagepar bastet » Lun Aoû 21, 2017 19:48 pm

@Jagannath

J'avais l'intention de faire ces exercices avec le plus de simplicité possible : je n'ai pas envie d'y consacrer beaucoup d'argent. Pas par mépris du sujet, mais par respect pour les autres choses toutes aussi sacrées qu'on peut faire avec cet argent.
J'avais envie de simplicité innocente dans la consécration de ces quatre objets, et j'espérais que cette consécration faite avec un peu de coeur soit la partie importante, et non pas la recherche d'objets magnifiques ou le sacrifice financier (dont il ne me semble pas que la magie soit demandeuse ???) pour pouvoir présenter ici mes objets avec fierté. Je n'ai pas l'intention de fabriquer quoi que ce soit moi-même : c'est peut-être bien (?) de fabriquer mais j'espère que ce n'est pas nécessaire parce que ce n'est pas le genre de magie que j'ai envie de pratiquer, des invocations qui demandent des semaines de travail : ce temps je préfère consacrer à aider mon prochain (et j'ai besoin d'un peu de repos parfois, je suis en convalescence) qu'à faire des objets avec mes maigres compétences manuelles.

Il est nullement question de budget, d'investissement financier, l'argent "de trop" dont nous disposons devant en priorité servir à aider le prochain.
L'important est la recherche de l'objet qui deviendra, plus tard, une des quatre armes élémentales. Il vaut mieux parfois faire confiance au divin hasard, car l'objet te choisit tout autant que tu le choisis. Qu'il soit simple ou plus luxueux n'a pas d'importance.
Même dans les poubelles on pourrait trouver un objet qui ne demande qu'à prendre vie..
Nous ne sommes pas dans un atelier de compagnons opératifs où il faut prouver que nous savons travailler la pierre, le métal, le bois et toutes les techniques afférentes, mais dans un atelier de simple Magie Cérémonielle en fusion avec la quatre éléments de la Nature Naturante (Natura Naturans).
J'avoue me sentir un peu dépassé par les grands projets de deux tri (Tribises et Tripoldiel) de fabrication manuelle et de projets alchimiques complexes. Je suis sûr que s'ils l'entreprennent ainsi c'est bien pour eux, mais je m'inquiète de voir l'atelier devenir très porté sur le choix et la fabrication d'objets (étais-ce ton intention?)

Je comprends parfaitement leur démarche et je la respecte. L'un a un art manuel, l'autre un art physico-chimique, et ils l'expriment. C'est leur liberté, comme la mienne est d'accepter d'avoir deux mains gauches (sauf pour faire la cuisine) et une connaissance scientifique lambda.
Il n'y a pas de critères pré-établis, ni de compétition, ni de comparaison.
Bref je projetais de suivre cet atelier avec la solution de facilité, un choix rapide d'objets guidés par la forme recommandée, et le fait qu'ils me plaisent de façon simple et innocente. Il me semble qu'en Ardèche on avait entrepris avec succès des invocations avec les moyens du bord, je me souviens que j'étais à la porte des gnomes, que je m'étais mélangé les pinceaux en procédant trop rapidement à leur donner congé, mais que cela ne les avait pas empêchés de se manifester ensuite puisque j'en ai vu un avec stupéfaction pour leur nature si magnifiquement innocente justement.
Merci de me dire si je m'égare, il est encore temps que je m'échappe de cet atelier s'il devient un concours de fabrication manuelle et d'objets précieux ;)

Un très grand moment en Ardèche avec les moyens du bord. Et c'est dans la spontanéité que l'on comprend que les moyens du bord sont divins. Si toutefois on a compris les bases nécessaires.
Si tu veux bien de moi, je m'excuse par avance, ce n'est pas par manque de respect que je veux choisir des objets peu coûteux, et facile à trouver, bien au contraire, mais c'est d'une part par goût personnel pour la simplicité et surtout, pas question que je me complique la vie pour la partie accessoire de l'atelier.

Tu es chez toi, et tu le sais bien. Pas plus ni moins que tous les cherchants sincères.
Pour ceux qui auront fait leur premier parcours sur la recherche sincère, quel que soient leurs approches individuelles, cette première partie de l'atelier n'est que la préparation indispensable.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Mon choix d'objets (questions débutant)

Messagepar Jagannath » Lun Aoû 21, 2017 20:09 pm

Bastet : "Tu es chez toi, et tu le sais bien."

Je n'ai certes pas peur de faire des choix économiques. Mais j'ai lu aujourd'hui même un autre participant du forum qui avoue ne pas s'inscrire par peur des coûts. Il me semble donc que je n'ai pas tort de m'inquiéter que cet atelier ne donne pas l'impression d'être une compétition dans la fabrication ou la trouvaille d'objets. Cela n'enlève rien à la démarche alchimique ou à la fabrication manuelle, mon sujet n'était pas de critiquer les démarches mais de vouloir éviter qu'elles paraissent la norme! Car il me semble important de préciser qu'on peut participer à l'atelier et en capter l'essentiel avec les moyens du bord ou du moins des choix très simples.
J'ai un peu de mal même avec la notion de "c'est l'arme qui vous choisira". Je n'ai pas tant que ça l'occasion de faire les brocantes. J'ai réellement des choses plus urgentes à faire et je n'ai pas de greniers de famille à visiter. La solution qui me semble la plus plausible reste d'acheter par internet une dague pas trop chère et en promotion sans l'avoir réellement vue de près. Ne peut-on pas accueillir ce qu'on trouve/reçoit avec simplicité comme un don divin sans pour autant avoir un coup de foudre spécial? J'ai grandement l'impression que oui - si je m'en tenais à mon intuition pour moi-même ce serait même la solution la plus honnête. Mon côté démocratique sans doute, et mon goût pour la simplicité me font me méfier des coups de foudres et autres grandes manifestations du destin. Qu'on peut accueillir bien entendu quand elles se présentent mais dont la recherche à mon sens a quelque chose d'égocentrique, j'ai vu trop de monde s'éloigner de l'essentiel à la recherche de prodiges ou --la grande mode du moment-- les "synchronicités". On dirait que les gens sont tellement perdus ces temps-ci et non conscients de l'extraordinaire des choses simples qu'ils poursuivent les synchronicités et autres signes spirituels comme autant de médailles à arborer pour prouver leur lien unique avec le Destin. Comme si qui que ce soit pouvait être privé de ce lien essentiel et commun à tous les êtres vivants!
Ou bien je serais forcé d'attendre patiemment qu'une occasion se présente mais je ne suis peut-être pas près de commencer l'atelier alors, car je ne suis pas un passionné de dagues, je n'en vois jamais.

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2831
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Voie spirituelle : Miroir des vérités
Magie pratiquée : Gardien du temple

Re: Mon choix d'objets (questions débutant)

Messagepar Schae » Lun Aoû 21, 2017 20:29 pm

Lorsqu'une chose est désirée avec patience et intensité, elle se manifeste d'elle même. Le cherchant qui voudra se procurer les armes nécessaire pour la pratique de la Magie cérémonielle aura un lien particulier avec cette arme qui se montrera au moment adéquat et avec toute la force de ce désir, bien plus qu'un simple achat sur le net où se trouve moult objet qui n'ont pas plus de valeur que cela à être mis derrière une vitrine virtuelle. Le côté ego-centrique que tu sembles percevoir de cette façon de se procurer les choses est à mon avis, plus dû au fait de leur utilisation ultérieure et je ne nie pas que l'acquisition de cette façon puisse amener à cela.

Cela me rappelle une histoire que tu avais laissé, à propos d'un disciple qui voulait ardemment jouer de l'harmonium pour pouvoir accompagner les louanges de la Divinité, alors qu'il ne connaissait aucunement la musique de lui-même. Son maître a reculé l'échéance jusqu'au bout et a joué avec la patience de son disciple. Finalement, au moment où il reçu l'instrument, il put en jouer directement sans en avoir eu de cours particulier, son désir était tant intense que directement, il pût accompagner les chants.

Je crois pour l'avoir expérimenté moi-même (par faute de moyens et avec toute la patience que je put avoir), que l'acquisition d'une arme de cette façon se rapproche de cette histoire, rien à voir avec un coup de foudre, c'est une attente qui se forme au fur et à mesure. C'est comme si avec la force de ce désir, l'arme et l'opérant se forgeais déjà leur propre union, et que une fois réuni, la cohésion est directe, l'opérant connais l'arme et sais déjà comment la consacrer et l'utiliser...

Avatar de l’utilisateur
Huli
SuperModérateur
Messages : 992
Enregistré le : Ven Aoû 02, 2013 9:30 am

Re: Mon choix d'objets (questions débutant)

Messagepar Huli » Lun Aoû 21, 2017 21:07 pm

Une chose dont on ne parle pas beaucoup est le caractère sacré qu'on attribue à l'objet rituel.
C'est sûr, c'est mieux si on fabrique la dague avec le bon alliage de métaux qui nous correspond.
Pourtant, chérir un objet rituel, lui accorder tout son respect, le ranger soigneusement, l'utiliser avec solennité est encore plus important.
Ce qui en fait quelque chose de sacré est au fond l'importance qu'on lui accorde. Çà, ça marche aussi bien avec une dague en inox bon marché.
lei zou sha gui jiang jing

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Re: Mon choix d'objets (questions débutant)

Messagepar bastet » Lun Aoû 21, 2017 22:20 pm

Voilà !
Le sacré est dans notre coeur.
Si tu peux, tu fais. Si tu ne peux pas, tu fais quand même !
A l'arrivée nous serons ensemble.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Mon choix d'objets (questions débutant)

Messagepar Jagannath » Mar Aoû 22, 2017 1:15 am

Schae : "Cela me rappelle une histoire que tu avais laissée, à propos d'un disciple qui voulait ardemment jouer de l'harmonium"

Faut-il désirer ardemment pour avoir le droit de parler aux éléments? Je crois moi que vous faites un contre-sens. Voyez les filles les plus "convoitées". Cent gars la désirent à la folie. Elle va directement avec celui qui ne l'idéalise pas et la considère comme une fille ordinaire. Moi je crois que l'attachement ne vaut pas grand chose. Qu'il crée surtout des blocages.

Je vous vois parler de performance. Telle arme fabriquée soi-même aura plus de vibration etc. Quand j'ai vu le gnome il n'avait l'air guère intéressé par la performance. Je crois que j'aurais pu avoir un pentacle en carton, pourvu que je le traite avec tendresse, ça ne l'aurait guère dérangé. Les enfants n'ont pas cette notion de performance. Avec un bout de bois vermoulu il fait un sabre laser et avec trois cartons entassés un vaisseau spatial. Je me trompe peut-être, je n'ai pas fait l'atelier - je ne fais que poser des questions à Bastet pour savoir si je peux m'y prendre ainsi. Mais en attendant vos arguments ne me convainquent pas. Je crois que ce besoin de performance et de mieux faire que les autres est un énorme obstacle pour la pratique spirituelle. Suivre la tradition, oui c'est génial. Suivre son intime conviction est important aussi, je veux dire si pour toi il faut passer par un désir intense je t'en prie, ne t'en prive pas pour moi. Mais quand on essaye de me faire passer cela pour une nécessité ou pour le principe même qui rend un objet "puissant", c'est là où je tique. Je ne sais pas pourquoi mais ça ne me parle pas du tout.

Tu te souviens de l'histoire du disciple qui voulait apprendre l'harmonium. Le maître lui a peut-être appris en rêve, savez-vous qu'on peut apprendre des techniques en rêve? Une sportive rêveuse lucide qui n'avait jamais de sa vie fait de patinage a commencé à apprendre le patinage en rêve lucide avec sérieux. Après quelques semaines de travail, elle a mis des patins et est monté sur la glace : elle savait parfaitement patiner.
Bref cette histoire montre non pas la force du désir et de l'attachement (l'attachement à la performance pour avoir les meilleurs outils moi ne me dit rien qui vaille) mais plutôt le pouvoir du renoncement. Car il avait chaque fois renoncé à son désir de performance, pour suivre les instructions du maître qui lui trouvait toujours une activité au service d'autrui à chaque fois qu'il trouvait du temps pour apprendre l'harmonium, c'était toujours annulé par le maître. Après des mois de ce traitement pendant lesquels le disciple a renoncé à chaque fois avec discipline à son désir et à son attachement, pour pratiquer le service désintéressé. Un jour surprise, le maître lui tend l'harmonium, lui pose les doigts dessus, et paf, il sait en jouer. Bref ce n'est pas du tout son attachement qui a permis au disciple de savoir jouer sans avoir besoin d'apprendre, c'est au contraire son détachement. Je devrais peut-être donner l'explication quand je raconte ce genre d'histoires, je pensais qu'elle était claire mais apparemment je me trompais puisqu'elle a été comprise à l'envers! Je le connais ce disciple mais il ne m'a pas raconté l'histoire lui-même. C'est maintenant un disciple qui a de grosses responsabilités humanitaires et qui n'est pas facilement disponible pour papoter, donc je ne connais l'histoire que de seconde main, je ne sais pas si ça s'est passé exactement comme ça, mais en tout cas il a su jouer sans avoir besoin d'apprendre, voilà ce que les gens disent.

Je vais t'en raconter une autre d'histoire. Un camarade de chambrée au monastère avait fait un petit pèlerinage pour rencontrer un ermite, probablement un saint en tout cas il avait une certaine réputation, installé dans quelque vieux temple oublié. Mon camarade était allé à sa rencontre et avait pour l'occasion obtenu une cendre sacrée (vibhuti) à lui donner en offrande - une cendre bénie par un maître réputé (c'est le genre de cendre que les ermites utilisent pour se mettre sur le front). Il espérait faire plaisir à l'ermite en lui offrant une cendre sacrée supérieure (sans doute très performante!) et quelques autres cadeaux. L'ermite lui a dit de garder ses cadeaux. Mon camarade a insisté et lui a indiqué que la cendre était de haute provenance. L'ermite a fait non de la tête et pour illustrer son propos a pris sur ses doigts la poussière du sol du temple et se l'est frottée sur le front en guise de cendre sacrée. Je trouve que son geste illustre assez bien mon propos ici.

Mais bon je ne suis que le débutant suprême de cet atelier moi Schae, il y a des choses importantes dans la manière de suivre une tradition je ne fais qu'émettre mes doutes. Que Bastet me dise que je dois faire de la recherche des objets une grande quête et je la croirai, simplement pour le moment elle ne me l'a pas dit. Donc je demande si je peux effectivement acheter la première dague pas chère dans une boutique en ligne parce que honnêtement, je ne sais pas comment faire autrement et parce que je *pense* (je n'ai aucune certitude) MOI être capable de la recevoir dans ma boite aux lettres comme si elle m'était envoyée par les sylphes et la recevoir telle qu'elle est avec ses défauts et son imperfection. Mais c'est aussi mon caractère à moi d'aimer les plus ordinaires et de mettre de côté les choses prétentieuses. Je ne prétend pas que c'est bon pour tout le monde. Si un participant pense qu'il ne pourra pas respecter une dague si elle lui a coûté moins de dix euros et s'il n'a pas courir ciel et terre pour la trouver, je trouve ça dommage, mais je n'irai pas le contrarier et lui imposer ma perception. Je parle aussi à cause de ce que moi j'ai ressenti avec le gnome. Il m'a semble à moi bien plus porté sur le soin innocent que sur les grandes quêtes spirituelles. Si d'autres personnes ont une autre expérience avec les gnomes et que ceux-ci les ont encouragés à poursuivre de grandes quêtes, ça me surprendrait mais je veux bien les croire et les laisser faire.
Personnellement quand je l'ai vu le gnome, mon coeur a fondu sur place, je n'avais jamais bu être plus innocent et pur. J'étais désemparé - on aurait dit un petit autiste et je n'ai même pas osé interrompre son introspection merveilleuse.

Bref je continue dans ce débat parce que j'ai *moi* l'impression qu'il y a un contre-sens dans cette volonté de faire des armes performantes ou cette notion d'attachement. Je ne doute pas que c'est bien pour vous si c'est ce qui vous motive -- personnellement ça ne me parle pas du tout - à moi. N'ayant pas autorité sur le sujet il n'est pas question que j'impose mon point de vue, mais à moins que la tradition me dise que j'ai tort (j'ai totale confiance en Bastet qui connait vraiment son sujet) je persiste à demander qu'on ne m'impose pas en retour (ni à moi ni à d'autres participants innocents*) une conception basée sur la performance, l'attachement, la quête mystique épique ou le besoin d'événements miraculeux dans le choix des armes. Je changerai peut-être d'avis qui sait, autant quelque dague superbe me tombera dans les mains et je serai sans doute déçu de ne pas avoir la simplicité à laquelle j'aspirais, mais je prendrai le cadeau divin quand même. La parole est à Bastet -si je fais erreur par ignorance de quelque principe, je veux bien me corriger.

* à la limite moi c'est pas grave, j'ai appris à ne pas écouter ceux qui veulent faire passer leur croyance pour des dogmes. Mais si je suis un peu insistant, ce n'est pas juste pour mon bon plaisir, c'est que je ne veux pas qu'on impose ce genre de dogme à des participants innocents qui vont penser qu'ils ne peuvent pas suivre l'atelier si la quête matérielle des objets devient trop rigide. Après encore une fois, tout dépend ce que nous dit la maîtresse de l'atelier. Si cet aspect est important, alors il ne faut pas esquiver par flemmardise. Ce n'est pas le genre de considération que j'entretiens. Même le prix n'est pas un problème s'il est indispensable de choisir une grande qualité : la plupart des gens sont prêts à se payer des gadgets technologiques hors de prix qui leur entretiennent la diversion mentale et ne veulent pas mettre d'argent dans quelque chose qui peut les bénir au-delà de l'imagination... Ca n'a pas de sens.

Avatar de l’utilisateur
Huli
SuperModérateur
Messages : 992
Enregistré le : Ven Aoû 02, 2013 9:30 am

Re: Mon choix d'objets (questions débutant)

Messagepar Huli » Mar Aoû 22, 2017 9:49 am

Il y a besoin de clarifier sinon personne ne va rien comprendre.

D'une part :
- donner de l'importance à l'objet rituel, admettre sa dimension sacrée
- créer du lien avec l'objet rituel (en le choisissant, en le fabricant), c'est à dire avec le symbole, c'est à dire avec le divin

D'autre part :
- concevoir l'objet en fonction de critères ésotériques (lignes de force, qualités élémentaires des matériaux, porosité énérgétique) de façon à faciliter les procéssus (énergétiques notamment). C'est le prolongement de la rigueur technique dans la gestuelle ou la prononciation.

Tout est important, ou rien ne l'est, cela dépend où l'on se place et le degré de naturel que l'on a atteint.

- au début, on doit surtout faire beaucoup de rituels, en étant attentif à tous les aspects formels mais sans se perdre dans le détail technique. On doit avant tout se convaincre que c'est possible. Comme au théâtre, c'est plus facile d'entre dans le personnage quand on a un beau costume et un beau décor.
- quand cela commence à marcher un peu, puis de mieux en mieux, on peut aller chercher à approfondir et paufiner chaque petit détail technique (de façon à optimiser les effets), chaque aspect symbolique (de façon à tout clarifier et s'imprégner au maximum) comme l'artisan qui tend vers la perfection. Cette étape n'est pas obligatoire, mais elle facilite l'acquisition du naturel par imprégnation totale.
- ensuite, on cherche à libérer un peu et on commence à essayer de se passer des accessoires (en les figurant avec les mains par exemple) mais en continuant de les utiliser dans sa pratique quotidienne
- On fait aussi bien avec que sans, mais on conserve tout ou partie de la forme
- On n'a plus besoin réellement de la forme du rituel, on comprend profondément les processus, on peut les générer spontanément par l'intention

Cet échelonnement est une simplification. Il est évident que quelqu'un qui a déjà par d'autres pratiques fluidifié à l'extrême le processus de matérialisation de l'intention parce qu'il a clarifié le mental, ou qu'il maîtrise l'énergétique pourra franchir certaines étapes plus vite ou s'épargner certaines contraintes, mais en prenant garde car dans le rituel plus qu'ailleurs, chaque aspect se subdivise en de nombreux niveaux de compréhension, et l'on a vite faire de passer à côté de quelque chose à se croire au dessus de ceci ou en décidant que celà n'est pas pour nous sans avoir essayé d'aller y voir.
lei zou sha gui jiang jing

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Mon choix d'objets (questions débutant)

Messagepar Jagannath » Mar Aoû 22, 2017 12:09 pm

D'accord mais je ne parle pas de me passer d'un objet bien fait sous prétexte que je serais expérimenté. Je parle d'un truc plus grave qui est qu'on (tribises) me dit que ce sera meilleur si je le fais moi-même alors que la coupe sera sans doute moins bien si je la fais moi-même. Le symbole est dans l'objet lui-même je n'ai pas à y tracer de runes ou des choses de ce genre. Est-ce réel que dans mon cas la coupe sera meilleure si je fais une longue quête à son sujet? J'en doute fortement, je ne demande qu'à être convaincu mais je n'ai eu pour le moment aucun argument qui permette de le penser à part "c'est comme ça". Or comme je vois que cette conception constitue un obstacle à faire l'atelier pour certains je vois mal pourquoi on s'en encombrerait si ce n'est pas justifié. Maintenant j'admets mais je n'ai jamais dit le contraire, que si pour certains les synchronicité de la quête et autres manifestations de la volonté qu'elle permet aident à se convaincre que ça va marcher, c'est une bonne chose.

En revanche Huli tu précises avec raison qu'il faut au début se convaincre que ça va marcher. Ce que j'ai remarqué c'est que beaucoup de gens croient du coup que c'est le fait de croire / d'être convaincu qui fait que ça marche. Alors que les pratiquants expérimentés n'ont pas du tout ce genre de "croyances". Donc ça demande une précision : en fait croire que ça marche a seulement un effet positif indirect : quand on pense que ça va marcher, on ne se pose pas de question dans la pratique et le mental est plus facilement concentré. Et c'est ce mental concentré qui fait que ça marche. Pas la croyance elle-même qui n'est réellement qu'une béquille. Si on croit que c'est la croyance qui compte, alors on risque un autre effet négatif, celui de penser : si ça ne marche pas c'est que je crois pas assez avec tout ce que ça implique comme complications à batailler avec nos croyances qui ne sont pas la véritable clé. Et qui font finalement qu'on s'éloigne de l'essentiel : un mental stable sur le but.

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Re: Mon choix d'objets (questions débutant)

Messagepar bastet » Mar Aoû 22, 2017 21:52 pm

Y croire ou ne pas y croire, que cela soit par conviction ou par simple curiosité, c'est d'une importance très relative.

L'important est de mettre un premier pas sur le chemin sans se poser d'inutiles questions et en toute liberté d'esprit. Et laisser l'effet se faire, que ce soit dans un sens ou l'autre...
Dans une des invocations aux Elémentals, il est dit "enfants de l'innocence du monde". Soyons ces enfants et prenons le plaisir de la découverte.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Re: Mon choix d'objets (questions débutant)

Messagepar Odin » Mar Aoû 22, 2017 22:03 pm

C'est intéressant car on touche vraiment à l'aspect concret de la magie. L'air, le feu, l'eau, la terre et comment les manifester. Ça me fait penser à Gandalf qui ne trouve pas la bonne formule pour ouvrir la porte de la Moria. Héhéhéhé.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Re: Mon choix d'objets (questions débutant)

Messagepar bastet » Mar Aoû 22, 2017 23:33 pm

Oui Odin.
La magie des quatre éléments est une magie naturelle et tellement riche et puissante dans son amour de la Manifestation de la Vie.
Le cinquième élément ne peut se manifester que par la compréhension des quatre éléments.
Douce nuit.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Mon choix d'objets (questions débutant)

Messagepar Jagannath » Mer Aoû 23, 2017 0:26 am

bastet : "Le cinquième élément ne peut se manifester que par la compréhension des quatre éléments."

C'est un programme très prometteur ça Bastet.

Avatar de l’utilisateur
tribises
Messages : 87
Enregistré le : Dim Fév 26, 2017 22:01 pm
Voie spirituelle : initiatique et spirituelle
Magie pratiquée : En recherche

Re: Mon choix d'objets (questions débutant)

Messagepar tribises » Mer Aoû 23, 2017 21:07 pm

Moi aussi, je pense.


Retourner vers « Les armes élémentales (Atelier en cours) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité