Les clavicules de Salomon

Occultisme, kabbale, alchimie, hermétisme, arts divinatoires etc. On y aborde aussi les groupes initiatiques, occultes, et les sociétés secrètes, bref, les voies mystiques.

Modérateurs : Schae, bastet, Hraefn, Odin

Avatar de l’utilisateur
Shou
Messages : 567
Enregistré le : Sam Oct 15, 2016 2:12 am

Les clavicules de Salomon

Messagepar Shou » Mer Avr 19, 2017 19:45 pm

Bonjour à tous, y a t'il ici des personnes ayant déjà été en contact avec un quelconque savoir sur les clavicules de Salomon ?
Je suis tombé dessus par hasard et il s'avère que certains mentales me rappellent d'autres que j'avais "découvert" dans la bibliothèque privée du père d'un ami adepte de certaines pratiques ésotériques.
Quelle en est leur origine ?
Bien à vous et au plaisir de vous lire.

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4230
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Totem » Mer Avr 19, 2017 20:19 pm

A mon avis c'est une question pour Bastet.;-)

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Jagannath » Mer Avr 19, 2017 23:53 pm

J'accorde bien peu de crédit à ce que des éditeurs peu scrupuleux vendent depuis la nuit des temps pour des secrets de sorcellerie. Qu'il y ait des ressemblances avec des choses pratiquées - et même que ce soit pratiqué, je n'en doute cependant pas. Ce serait effectivement très intéressant d'étudier les ressemblances et de chercher où ce bouquin prend ses racines.

Avatar de l’utilisateur
Shou
Messages : 567
Enregistré le : Sam Oct 15, 2016 2:12 am

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Shou » Jeu Avr 20, 2017 13:48 pm

C'est ça le souci avec ce genre de livres... s'il est tombé entre des mains peu scrupuleuses il perd de son authenticité et est bien souvent détourné de son sens premier.
Je sais juste que certains sceaux de Salomon sont véridiques et ont été rapportés et transmis d'après des écrits grecs antiques.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Jagannath » Jeu Avr 20, 2017 15:10 pm

Un livre vendu par un éditeur n'est pas accompagné de la transmission orale nécessaire. Ca disqualifie d'office ce genre d'ouvrage pour ce qu'il prétend être ou ce pour quoi il est pris.
Par conséquent il faut y voir un charme mystérieux, un témoignage historique, des indices d'étude... Mais pas un contenu initiatique de sorcellerie.
La transmission orale est un fait. Celui qui a des dons occultes et est à peu près clair avec lui-même sait les transmettre. Cela peut sembler une curiosité ou une superstition mais c'est en fait un principe essentiel. L'information n'est pas l'élément essentiel et même très loin de là en sorcellerie.

Avatar de l’utilisateur
Shou
Messages : 567
Enregistré le : Sam Oct 15, 2016 2:12 am

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Shou » Jeu Avr 20, 2017 19:15 pm

Sauf que dans mon cas là dire personne est décédée et que toutes les autres personnes ayant eu accès à ce savoir le sont aussi...
On se retrouve ici avec un véritable abandon des anciennes pratiques. Les anciens ne trouvent plus d'"apprentis". Et avec l'ouverture des campagnes aux citadins et cette espèce de "colonisation" galopante cela ne s'arrange pas croyez moi.
J'ai retrouvé la région de mon enfance bien changée...
Et ceux qui se disent médium, biomachin chouette ou magnétiseur ont pignon sur rue et taxent les gens crédules.
Personnellement ils me font juste rire... Nous on allait voir le Père X. ou madame Y. il n'avait pas de pancarte sur sa porte et croyez moi ils en faisaient des miracles ! Et ils ne demandaient pour tout paiement que ce que l'on pouvait bien leur donner car ils ne vivaient pas de cela.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Jagannath » Jeu Avr 20, 2017 20:40 pm

C'est un phénomène mondial. Avec la commercialisation des "dons" la compétence disparaît naturellement. Si on regarde le chamanisme en Amérique du Sud, en Afrique, au Tibet etc, on constate que le mode de pratique traditionnel est menacé. C'est assez logique si on songe que l'aspect désintéressé est la clé de voûte du système. J'ai commencé à observer le phénomène avec l'astrologie védique en Inde, parce que d'après mon intuition, outre la science pure, il y a aussi des dons du même type avec des "remèdes" très similaires aux instructions d'un chamane. Je regarde un célèbre astrologue américain sur sa chaîne youtube qui conteste -probablement avec pertinence- l'efficacité de ces remèdes. Il tire ses conclusions de sa perspicacité et de son expérience de terrain. Pourtant je vois ces mêmes pratiques fonctionner entre les mains d'un authentique astrologue indien issu de tradition orale. Je ne peux m'empêcher de faire un parallèle avec le chamanisme Africain où des sacrifices précis ou des gestes précis sont prescrits pour obtenir une guérison par exemple. Et qui marchent. Enfin... qui marchaient et ne marchent plus que là où l'action est toujours désintéressée à mon avis. Ce qui est de moins en moins fréquent.

J'ai interrogé l'astrologue (indien), prétextant que j'étudie l'astrologie. Il m'a dit qu'il ne me transmettra aucun savoir parce que même s'il se réjouit de voir beaucoup d'étudiants apprendre la science astrologique védique, l'essentiel est impossible à saisir par l'intellect et les études. Je ne lui ai rien demandé d'autre : la formulation laisse clairement la place à la possibilité de transmettre quelque chose, sans que cette chose soit explicitée. C'est pour moi la confirmation de mes observations préalables et c'est rassurant sur la conscience qu'il a du phénomène. Trois ou quatre jours après mon entretien, le "hasard" fait que je me retrouve avec lui pour traduire pendant 3 heures des consultations. Sans préjuger de mes compétences pour "apprendre" (le mot n'a sans doute aucun sens pour ce dont on parle), j'identifie dans ce genre de "coïncidences" (et sans aucun doute à ce propos), le fait évident qu'une force cherche à passer, à se transmettre. Au moins à se rendre disponible.

Cet astrologue indien et celui qui enseigne sur youtube n'ont pas grand chose à voir à part le nom d'astrologue. Le second parle de sa réussite et étale son savoir (passionnant au demeurant) en essayant de convaincre de sa grandeur spirituelle. Le premier refuse d'informer, ne se met jamais en avant, mais j'ai vu moi une partie de la force de son mental à l'ouvrage. Et senti la présence, pas un esprit, mais une force préexistante. Et j'ai vu les pouvoirs occultes qu'elle confère "en apparence" à l'astrologue. Je suis convaincu que la majorité des astrologues avait ce "contact" obtenu par transmission orale, lors de circonstances similaires à ma "coïncidence" -et plus si affinité. Même si leurs connaissances étaient éventuellement limitées comparées à celles des astrologues modernes, les petits astrologues de campagne avaient j'en suis certain tous ou presque cette capacité à rendre fonctionnels les "remèdes" dont il est question ici. Cette espèce est devenue très rare.

Au lieu de s'attacher à vouloir conserver les formes anciennes, ce que je te propose Shou, c'est d'être à l'écoute de la force inspiratrice, celle dont j'ai observé la présence incontestable durant mes trois heures de traduction. C'est Elle qui sait ce qu'elle doit faire. C'est Elle que tu dois mettre au centre de ton approche. Sans préconceptions. On peut perdre le "contact" avec Elle si on ne fait pas attention à Elle (pas vraiment mais on peut du moins l'oublier bien qu'elle soit toujours là). Mais il ne faut pas imaginer que lorsque la forme disparaît, le fond disparaît. Et alors tu sauras quoi faire. Ton désir est une chose, mais Elle, Elle a la... "Technologie" comme Métatron disait de Dieu dans Dogma.

Avatar de l’utilisateur
Shou
Messages : 567
Enregistré le : Sam Oct 15, 2016 2:12 am

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Shou » Ven Avr 21, 2017 14:34 pm

Justement c'est là le but de ma recherche : non pas maintenir à tout prix un savoir en voie de disparition, mais comprendre comment il s'est transformé.
Il s'est passé bien des choses ces derniers mois. J'ai résolu la question du comment chercher quelque-chose qui n'a jamais disparu. Et qui ne peut disparaître surtout.
C'est déjà pas mal.
Maintenant je fais une petite plongée en arrière sur les origines de tout cela car cela me permet d'éclaircir de manière directe les "erreurs" que j'ai pu faire, penser ou dire.
Je suis ainsi j'ai besoin de comprendre, d'intellectualiser dans une première phase pour ensuite rentrer dans une phase intuitive des choses.
Et j'ai besoin de me dévouer au divin.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Jagannath » Ven Avr 21, 2017 15:37 pm

Je n'ai rien à rajouter. A part que je suis impatient de suivre le "cours" de cette enquête ;)

Avatar de l’utilisateur
Shou
Messages : 567
Enregistré le : Sam Oct 15, 2016 2:12 am

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Shou » Sam Avr 22, 2017 20:48 pm

Le truc c'est qu'au final tout me ramène de manière inéluctable aux cultes anciens de la Déesse mère.
Peu importe la tradition où la région du globe les hommes ont de tout temps vénéré l'esprit de la Terre mère.
Je fais surtout un parallèle entre les cultes judéo chrétiens et les religions prévalentes en Afrique du Nord et bassin méditerranéen à la même période.
Pour le moment mes recherches convergent toutes sur un endroit particulier du globe et un culte bien particulier.
De plus les événements de la vie et certaines réponses "occultes" m'ont amené à reconsidérer certaines positions et à en abandonner pas mal.
Mes yeux s'ouvrent sur une réalité qui était là sous mes yeux. Il ne me manquait juste qu'un peu de sagesse et de lâcher prise. Quand on abandonne l'ego c'est là que le divin surgit. Quand on cesse de demander c'est là que l'on reçoit.
Priez, soyez bons et dévoués. Vous serez récompensés... :-))

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Odin » Sam Avr 22, 2017 23:26 pm

Le langage de la Déesse, de Gimbutas, est un livre qui a révolutionné ma vie concernant ce culte dont tous les autres semblent dériver. C'est la révélation de la pensée magique dans son état le plus pur, au contact de la nature et des animaux, par la contemplation et la transmissions, des choses connues, de génération en génération.

Il y a deux piliers :

-La nature, dans laquelle tout est symbole, tout est enseignement, tout est vivant, sur plusieurs échelles (exemple : état "ordinaire" où les animaux sont des animaux, et état magique-symbolique, comme dans un rêve, où les animaux sont des Esprits).
-La transmission orale, la "doctrine" est la même dans toutes les cultures mais le sujet est traité avec des noms différents, et des symboles dessinés, souvent identiques, à quelques variations près.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Shou
Messages : 567
Enregistré le : Sam Oct 15, 2016 2:12 am

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Shou » Dim Avr 23, 2017 9:47 am

Merci pour la référence Odin je vais me plonger dedans.
Je prend aussi conscience que mes années de pratique bouddhistes m'ont permis de développer un sens très critique et une analyse plus pertinente des différents rites de par le monde.
Quand je lis la Bible, Saint Augustin, les sutras ou autres ce n'est pas vraiment le livre en lui même qui me donne l'enseignement. J'ai comme un petit truc qui se met en route dans ma tête et me permet de voir le dit enseignement sous un nouvel angle. Et cela me ramène toujours aux mêmes conclusions : la certitude de l'existence d'une Force sous jacente, pas forcément une entité consciente mais en tout cas un principe créateur, un substrat universel aux réalités dont nous ne sommes que d'infimes émanations. Tout est émanation. Tout est Elle et Elle est tout.
Après peu importe le nom que vous lui donnez : Dieu, Cybéle, Isis, Mithra, Shiva etc.
Tout revient à Elle.

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4230
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Totem » Dim Avr 23, 2017 10:38 am

Shou a écrit :Quand je lis la Bible, Saint Augustin, les sutras ou autres ce n'est pas vraiment le livre en lui même qui me donne l'enseignement. J'ai comme un petit truc qui se met en route dans ma tête et me permet de voir le dit enseignement sous un nouvel angle. Et cela me ramène toujours aux mêmes conclusions : la certitude de l'existence d'une Force sous jacente, pas forcément une entité consciente mais en tout cas un principe créateur, un substrat universel aux réalités dont nous ne sommes que d'infimes émanations. Tout est émanation. Tout est Elle et Elle est tout.
Après peu importe le nom que vous lui donnez : Dieu, Cybéle, Isis, Mithra, Shiva etc.
Tout revient à Elle.


Oui tout revient à cette force/conscience inconnaissable quand à son essence. Nous sommes une infime émanation qui vit bien souvent à contre-courant de celle-ci au lieu de suivre son mouvement.

Avatar de l’utilisateur
Shou
Messages : 567
Enregistré le : Sam Oct 15, 2016 2:12 am

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Shou » Dim Avr 23, 2017 18:55 pm

Le plus dur c'est de suivre le mouvement en fait. Je me demande même si durant mes "années d'errance" je n'étais pas déjà dans le mouvement justement. Comme s'il fallait que j'apprenne un truc en passant par là.

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4230
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Totem » Dim Avr 23, 2017 21:32 pm

Pendant tes années d'errances tu devais être sans doute dans une sorte de "lâché prise"...

Je suis entrain de lire un article qui parle de cette force, voici le chapitre en question :

La Shakti

Il faut dire que la petite Mirra était assez malmenée dans cette rude maison; alors, quand c’était un peu trop rude, elle allait s’asseoir dans sa petite chaise d’enfant et elle regardait tout cela avec ses grands yeux changeants, parfois couleur de noisette dorée, sous sa grosse coque de rubans qui emprisonnait déjà de longs cheveux auburn, ou peut-être châtains, devenus étrangement ambrés plus tard, et une frange coupée bas sur le front comme le bonnet de la reine Tii – elle regardait. Mère, c’est quelqu’un qui a toujours beaucoup regardé. Elle ne regardait pas à droite ni à gauche, ni même dedans, parce que dedans, c’était encore partout dehors, ni ne pleurait parce que ça, cela ne faisait pas partie du programme – on n’était pas la fille de Mathilde pour rien. Elle regardait sans comprendre, ce monde raboteux, bizarre, obscur, qui sentait la naphtaline des grands rideaux et trépidait sous les premiers tramways tirés à quatre chevaux. Et c’était une incompréhension si aiguë que ça faisait comme une compréhension de non-compréhension, une espèce de masse dense qui contenait… quelque chose, qui était comme «l’explication» sans pensée (elle avait cinq ans), qui était peut-être Mirra: une condensation muette. Ça, ça vivait, ça répondait, c’était. Et ça dissipait tous ces fantômes. Ça: la conscience, que je sentais comme une lumière et une force, et que je sentais là, au-dessus de la tête… C’était une sensation très agréable: je m’asseyais dans un petit fauteuil qui avait été fait exprès pour moi et j’étais toute seule dans la chambre et je… (je ne savais pas ce que c’était, rien du tout, n’est-ce pas, rien, mentalement zéro) et une sorte de sensation très agréable de quelque chose qui était très fort et très lumineux, et qui était là, au-dessus de la tête: la Conscience. Et l’impression était: c’est cela que je dois vivre, que je dois être (naturellement pas tous ces mots), et puis je tirais ça en bas parce que c’était ça qui était vraiment la raison d’être de moi… Autrement, tout le temps j’étais dans un étonnement ahuri. Et j’ai reçu des coups, constants. Chaque chose me venait comme un coup de poignard – ou un coup de poing ou un coup de massue – et je me disais: «Comment? comment est-ce possible?» N’est-ce pas, toutes les bassesses, tous les mensonges, toutes les hypocrisies… Et je voyais cela dans mes parents, dans les circonstances, dans les amis, dans tout – un ahurissement. Cela ne se traduisait pas intellectuellement, ça se traduisait par cet ahurissement. J’ai traversé toute la vie jusqu’à l’âge de vingt ou vingt et un ans où j’ai commencé à rencontrer la Connaissance et quelqu’un qui m’explique ce que c’était, comme cela, avec cet ahurissement: «Comment, c’est ça, la vie? Comment, c’est ça, les gens? Comment…?» Et j’étais comme moulue de coups… Alors, quand j’avais du chagrin, je me gardais bien d’aller dire quoi que ce soit à ma mère ou à mon père, parce que mon père s’en fichait complètement et ma mère me grondait (toujours, c’était la première chose qu’elle faisait): j’allais dans ma chambre et je m’asseyais sur mon petit fauteuil, et là je me concentrais et je tâchais de comprendre – à ma manière.
Et l’expérience était automatique: Il suffisait que je m’asseye un moment pour que je sente ça, cette force qui venait.
C’est la toute première expérience de Mère et c’est la clef de tout.
Oui, une force, qui était comme une conscience, parce que «ça» comprenait, c’était la compréhension même, pure, sans revêtement, et pourtant c’était une force parce que ça se percevait d’abord dans la sensation – un enfant touche, sent – comme une densité qu’elle tirait en bas et qui l’emplissait de bien-aise. Et en effet, quand ça descend, on a tout à fait l’impression de s’emplir de fraîcheur et de lumière, comme une plante qui respire. C’est même comme si l’on respirait pour la première fois. Sri Aurobindo dira la «Conscience-Force». C’est la shakti, le moteur des mondes. C’est ce que nous ne comprendrons plus très vite et que nous ne sentirons plus parce que nous la revêtirons de mots, de pensées, de couleurs, de philosophie religieuse ou politique, ou de musique, et nous dirons triomphalement: c’est ma pensée, c’est ma musique, mon évangile – plus ou moins fort selon l’intensité de courant qui passe, mais c’est le Courant qui passe, et qui passe partout: dans l’atome, les plantes ou les galaxies. Quand on touche ça ici, on touche ça là-bas, à des milliers de kilomètres ou dans les individus les plus étrangers, les objets les plus fermés – et plus rien n’est étranger, plus rien n’est fermé ni lointain ni extérieur, parce que tout coule dans ça et par ça: c’est ce qui relie tout, le pont connecteur de tout, l’immédiatement là, la substance même du monde. Conscience-Force – Shakti. C’est la base de l’Unité du monde, celle-là même que nous tenterons, assez vainement, de traduire (ou de restaurer) en équations, en fraternité ou en machines – tous nos télescopes, périscopes, téléphones et télévisions sont nos moyens maladroits de ressaisir ce «télé» qui est sous nos doigts, sous nos yeux et dans nos doigts, nos yeux – ou n’importe où parce que ça peut se saisir sans doigts et sans yeux, immédiatement, comme un petit souffle qui est le souffle de tout et la clef de tout, et la compréhension de tout. Et tant que nous n’aurons pas retrouvé cette substance première du monde, nous tenterons en vain de rapprocher ce que nous avons artificiellement éloigné de nous, coupé de nous, extériorisé de nous, en vain de réunir des frères qui ne peuvent se rejoindre que là, et de briser des frontières (ou de les envahir, ce qui revient au même) qui ne peuvent fondre que là, et nous pourrons éperdument aller sur la lune et sur toutes les lunes sans jamais remplir un vide de nos cœurs ou de nos esprits qui ne peut s’emplir que là, parce que c’est le plein du monde, la vie de la vie, le souffle qui porte nos vains mots et nos musiques, et toutes nos lunes, et qui fait les pensées et qui fait les musiques et qui fait tout. Nous sommes les outils arrogants d’une Force que nous ne connaissons pas, mais qui nous connaît bien, et qui voudrait peut-être un peu plus de sourire pour nous, si nous consentions seulement à la laisser faire son travail au lieu d’intervenir constamment avec «nos» idées saugrenues, «nos» philosophies saugrenues, «nos» religions saugrenues, et toutes les saugrenuités dont nous commençons à voir qu’elles ne sauvent rien et qu’elles ne savent rien et qu’elles ne peuvent rien.

Tous nos exercices yoguiques, nos méditations et nos concentrations ne sont finalement qu’un moyen de faire taire cette petite arrogance extérieure, cette mécanique mentale qui voile tout, obture tout, divise tout – quand c’est tranquille, tout est là. Un enfant sait cela très bien, comme Mirra; mais quand il a le moyen de le dire, il a déjà perdu le contact, et tout est à refaire, ou plutôt à défaire. Oh! nous croyons avoir tant de choses à faire en ce monde, alors que nous avons tout à défaire avant d’en être au premier mot de la connaissance et de l’organisation – et du pouvoir. Mais défaire, ça fait mal, ça descend jusque dans les cellules. Il y a quelque chose de très radical, là, à défaire, avant de pouvoir saisir la grande Coulée dans sa pureté immortelle et sans limites:
Des pouvoirs tout-puissants sont enfermés dans les cellules de la Nature.


https://www.aurobindo.ru/workings/satpr ... lism_f.htm

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Margotland » Lun Avr 24, 2017 6:34 am

Clavicle.gif
Clavicle.gif (596.89 Kio) Vu 3420 fois
La Conaissance devient un fardeau lorsque l'enfant n'est pas éveillé.
Sans innocence c'est arrogance. Et le coeur devient lourd....
Aucun savoir ne vaut l'expérience de la grâce ou de la shakti etc.... Et tout les savoirs s'e découvre par la méditation, par l'écoute intérieure..

Exemple si tu t'imprègnes de Salomon des écrits divers, en arabe c'est Souleyman, par les rêves ou la méditation tu obtiendras des réponses.
Mais il faut se défaire du jugement des pratiques occultes, rester objective.
amor vincit omnia

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Jagannath » Lun Avr 24, 2017 14:32 pm

Shou : "pas forcément une entité consciente mais en tout cas un principe créateur"

Elle est forcément consciente sinon comment aurait-elle pu créer la conscience? Le créateur ne peut donner à la créature que ce qu'il a lui-même. Le principe est donc nécessairement conscient, il ne peut y avoir aucun doute là-dessus.

Avatar de l’utilisateur
Shou
Messages : 567
Enregistré le : Sam Oct 15, 2016 2:12 am

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Shou » Mar Avr 25, 2017 20:01 pm

Mais alors comment la rejoindre ?
Pourquoi à des moments je la "sens" alors que j'ai l'impression de me "diluer" dans mon environnement et pourquoi à d'autres moments je me sens tellement... humain. Un truc lourd, grossier, sous le flux permanent d'une tempête émotionnelle.
Je sais que la méditation serai une bonne alternative afin d'être plus équanime mais... je ne sais pas. Je ressens toujours ce vide spirituel depuis 4 ans... J'ai envie mais en même temps je suis totalement blasé en fait.
A l'époque il y a 15 ans maintenant j'avais ressenti un appel fort. Et la certitude de l'existence de cette entité base-de-tout me suffisait pour m'inspirer et m'aider à avancer.
Mais aujourd'hui... Je ne sais pas. Je me sens comme un enfant coupé de sa mère. Et... Je ne sais plus où la chercher en fait. Et j'ai trop côtoyé de pervers, de manipulateurs ou de pseudos guru qui m'ont aussi dégoûté du spirituel.
Une chose si belle devenue un objet marketing....
Avec ça un entourage qui vois fait pender que vous etes fada, que ça vous passera et que ce n'est qu'une attitude de "bobo".
Certaines choses me semblent plus claires. D'autres encore trop abstraites. Je pense qu'il me faut me dévouer. Prier. Méditer. Et le reste suivra.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Jagannath » Mar Avr 25, 2017 22:31 pm

Shou : "Mais alors comment la rejoindre ?"

Elle est là!

Shou : "Et j'ai trop côtoyé de pervers, de manipulateurs ou de pseudos guru qui m'ont aussi dégoûté du spirituel. Une chose si belle devenue un objet marketing..."

Notre monde est Sa Lila. Elle est partout y compris dans le marketing. Le marketing n'est pas l'ennemi. L'ennemi c'est l'ignorance, sous forme d'action avec le sentiment d'être l'auteur (Rajas) et d'inaction / inertie (Tamas). Notre manichéisme occidental fait que nous avons beaucoup de peine à distinguer les intrications. On a tendance à rejeter en bloc ou a embrasser en bloc, condamnant aveuglément ce qui a un habit qu'on exècre ou ouvrant la porte à la récupération et au noyautage tout ce qui a l'habit qu'on adore. En orient, on prend l'outil pour ce qu'il est : une chose neutre qui attend qu'on fasse avec de bonnes ou de mauvaises choses.

Autrement je voulais préciser que malgré l'image postée par Margot, les clavicules de Salomon, n'ont pas grand chose à voir avec les os du souverain Fils de David constructeur du Temple de Jérusalem : "clavicules" signifie simplement ici "petites clés".

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Margotland » Mer Avr 26, 2017 6:20 am

18077211_1843129935937123_5516341649518647644_o.jpg
18058032_1843129922603791_7636572167912120705_n.jpg
18058032_1843129922603791_7636572167912120705_n.jpg (25.39 Kio) Vu 3313 fois
18057852_1843130155937101_8401541355296947141_n.jpg
18057753_1843130019270448_5436944437187959119_n.jpg
18057973_1843129989270451_3933526643681817221_n.jpg
18057973_1843129989270451_3933526643681817221_n.jpg (29.02 Kio) Vu 3313 fois




ahahahha jag, en faite les clavicules sur l'homme sont un endroit astucieux et ressemblent à des sangles qui relie l'axe vertical et horizontal....


quand à proprement parler ce livre est "une serrure avec sa clef"...


ps; ces photos viennent du livre d'un ami, qui lui vient de son père etc.... (se trouvant à madagascar) je trouve sympa l'idée de l'image pour accompagner ce genre de bouquin qui nécéssite beaucoup de travaux personnels.
amor vincit omnia

Avatar de l’utilisateur
Shou
Messages : 567
Enregistré le : Sam Oct 15, 2016 2:12 am

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Shou » Jeu Avr 27, 2017 11:12 am

Les photos viennent de 2 livres différents et aussi d'Internet.
D'autres part ce sont des copies relativement récentes si on regarde attentivement la qualité du papier, la calligraphie, la syntaxe et l'orthographe des mots.
Les clés de Salomon lui ont été confié par Dieu lors de son règne 1000 ans avant Jésus Christ. Les premiers écrits étaient en hébreu traduit ensuite en grec.
Les clés ne sont pas juste des "recettes" de magie divine ou cérémonielle elles sont aussi un moyen d'approcher, appréhender le divin de manière différente que celle enseignée dans la Bible ou la Torah.
Ces écrits sont relativement récents si l'on se base sur la généalogie des ancêtres du Christ par exemple.
Et cela donne surtout un aperçu bien différent des croyances datant de plus 3000 ans.
A cette époque la magie et le divin étaient partout. Vous viviez dedans en permanence. Et vous ne vous en rendiez même pas compte.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Odin » Jeu Avr 27, 2017 11:35 am

Voilà ce que j'en pense :

Chercher des réponses dans les clavicules empêche de chercher des réponses en soi.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4230
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Totem » Jeu Avr 27, 2017 11:56 am

Pour celui qui a trouvé les réponses en soi c'est une évidence Odin, mais s'il y a de multiples chemins c'est qu'il y a une raison qui vient de mon point de vue du fait que nous ne sommes pas tous des clones et ce qui est évident pour l'un ne l'est pas forcément pour d'autres d'où des clés laissés par d'autres ayant compris ce fait sinon ils n'auraient pas eu besoin de le faire.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Jagannath » Jeu Avr 27, 2017 11:58 am

Odin : "Voilà ce que j'en pense : Chercher des réponses dans les clavicules empêche de chercher des réponses en soi."

Le dire aussi alors du coup... non?

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Odin » Jeu Avr 27, 2017 12:42 pm

Je ne sais pas, mais sans guidance ça me semble compliqué de s'y retrouver dans ces manuscrits.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Margotland » Jeu Avr 27, 2017 12:42 pm

En effet son oeuvre ne date que de 1641... et ces photos ne sont pas pour pratiquer simplement pour donner une idée du grimoire, et c'est principalement un occultiste, avec un héritage de mélange de la science kabbalistique et les pratiques des chaman africain.
Ah tient la Reine de Saba est africaine.
J'appelle beaucoup de travaux personnels; 'appréhender' le divin... .

A cette époque, dont tu parles les rituels et les sacrifices humains étaient très à la mode, on clouait même des gens sur la croix.

D'ailleurs cela me fait penser aux canalisations des oeuvres récentes.... pourquoi aujourd'hui tout le monde s'écrie c'est un faux?
et reste bloqué dans une idée, que c'est que dans les autres époques que la parole divine était transmise.....
Ici la magie est partout et encore plus le divin.

Je pense que les grimoires ne m'ont jamais transmis quoi que ce soit, l'ouverture d'une oeuvre sacrée, dépasse l'entendement intellectuel.
Je rajoute aussi que les images n'étaient pas dans le but de faire sensation sur l'oeuvre, mais le faite d'égayer et de montrer visuellement l'oeuvre puisque dans le message précédent j'ai joué avec l'image du terme clavicules.... De plus, j'ai remarqué des coincidences frappantes entre ce texte, mes méditations et mon ami qui me parlait de son oeuvre...
amor vincit omnia

Avatar de l’utilisateur
Shou
Messages : 567
Enregistré le : Sam Oct 15, 2016 2:12 am

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Shou » Jeu Avr 27, 2017 13:04 pm

La parole divine prend de multiples formes. Et ne s'exprime pas seulement à travers les livres, les occultistes ou les prophètes. Chacun l'entend à sa manière.
Les livres... ne sont que des témoignages d'aspects de la divinité.

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4230
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: Les clavicules de Salomon

Messagepar Totem » Jeu Avr 27, 2017 14:12 pm

Odin a écrit :Je ne sais pas, mais sans guidance ça me semble compliqué de s'y retrouver dans ces manuscrits.


Bien sûr mais il ne faut pas sous estimer le pouvoir d'un manuscrit ou d'un écrit quelconque, il arrive que la révélation peut s'y trouver et quand nous croyons choisir un livre il arrive parfois qu'on ait été guidé vers celui-ci. Des tas de personnes vivent cela et vous le raconte en mettant le mot "coïncidence" derrière bien que quelque part une petite partie d'eux s'est interrogée brièvement sur cette bizarrerie.
Le divin éveille les consciences par petites touches par toutes sortes de moyens, le tout est de les reconnaître mais ça peut prendre énormément de temps.
Réveiller quelqu'un qui dort comme une souche juste en lui appuyant sur l'épaule risque de ne rien donner parce qu'il ne sentira rien mais pas non plus en lui jetant un seau d'eau sur la tête, il risquerait d'avoir du mal le supporter, mais on peut essayer un entre deux.:-)


Retourner vers « Ésotérisme »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité