Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

On aborde les sujets personnels autour de la magie. C'est ici qu'on parle de ses expériences personnelles, qu'on demande des conseils.

Modérateur : Totem

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

Messagepar Jagannath » Jeu Mai 26, 2011 10:54 am

L'histoire qui suit est très ancienne, mais elle est réelle.
Dans l'Inde du moyen âge, il y eut un enfant, né dans une famille de Brahmanes, qui, à l'âge de 3 ans, fut amené par son père au temple de Shiyali et laissé seul au bord du bassin sacré, pendant que le père prenait un bain.

Image

Voyant son père disparaître sous l'eau pour nager, l'enfant se mit à hurler croyant qu'il avait disparu. Immédiatement Shiva et Parvati apparurent.

Image

Shiva demanda à Parvati de nourrir l'enfant de son lait. Elle tira son lait dans un gobelet et le tendit à l'enfant. Celui-ci but et fut heureux. Lorsque le père sortit de l'eau il vit seulement son fils souriant, avec sur les lèvres encore les traces du lait, ce qui mit un peu le père en colère : il voulait savoir si l'enfant avait pris du lait quelque part mais l'enfant était d'abord silencieux. Quand son père commença à le harceler pour savoir, le bambin se mit à chanter des hymnes à la gloire de Shiva comme composés sur l'instant : "O Toi l'Unique aux boucles d'oreilles, Toi le Voleur qui m'a volé mon mental..." etc. Cet enfant devint après cette expérience un poète de talent et un saint (bhakta) de grand renom. On l'appelait Jñansambandar.

Image

Un enfant aussi jeune et capable de dire des vers poétiques avec une telle facilité, voilà un étrange prodige. Pendant mon voyage en Inde j'ai rencontré à plusieurs reprises un tel enfant prodigieux, je ne sais pas si c'est un saint ou s'il a été nourri par Parvati, en revanche il s'est entiché d'une célèbre sainte indienne au point qu'il dit qu'il ne peut pas vivre sans elle, alors ses parents l'amènent régulièrement la voir. Lorsque je l'ai rencontré la première fois, il avait je crois à peine 4 à 5 ans, ce qui est confirmé par son physique tout menu de petit enfant, de bambin. Mais son comportement est généralement celui d'un adulte bien qu'il garde de la petite enfance une manière de montrer son affection et de se perdre dans ses jeux. Il ne pleure jamais que je sache, ne fait jamais de caprice, est toujours manifestement dans un état de grâce et de bonheur, parfois facétieux comme un petit enfant, mais jamais dans l'aspect irresponsable. Cet enfant chante des chants dévotionnels apparemment sans que ses parents lui aient jamais demandé d'en apprendre (mais pas de sa propre composition comme c'était le cas de Jñansambandar) avec un talent fabuleux, évidemment, un enfant qui chante avec une telle dévotion, c'est émouvant à l'extrême. Il a aussi le talent invraisemblable de raconter des chapitres entiers du Mahâbhârata (une oeuvre poétique et spirituelle majeure de l'Inde) avec ses propres mots, dans un très bon anglais (qui n'est pas sa langue maternelle) et surtout avec un talent d'acteur complètement hors du commun, jouant de sa voix, faisant rouler les "r" en feignant un grand sérieux laissant l'assistance écroulée de rire, ou utilisant sa petite voix d'enfant avec une telle innocence que le spectacle est un pur ravissement. Bien entendu il n'a besoin d'aucune note, il connait toute l'histoire par coeur (elle est *très* longue...) Cet enfant nous a offert des moments merveilleux, je l'ai vu chanter avec un micro devant des milliers de personnes en conservant son innocence et sa joie intactes, du coup, tout le monde est sous le charme profond, mais peu réalisent à quel point il est enfant, presque bébé, parce qu'il est si à l'aise, sans aucune trace de fierté... qu'on le croit en général plus âgé malgré sa petite voix charmante.

Il a sans doute cinq ou 6 ans désormais et j'espère le revoir évidemment. Contrairement à ce qui se passerait chez nous, en Inde on n'en fait pas vraiment un plat; ses parents vivent comme avant et par bonheur personne n'a jamais eu l'idée saugrenue de le faire chanter pour l'argent ou la gloire, donc seuls sa famille ou ceux qui fréquentent les mêmes temples ont eu la chance de l'entendre, ou alors dans la compagnie de la sainte où il chante souvent et où il raconte le Mahâbhârata ou d'autres poèmes épiques.

Bon il faut que j'aille préparer le repas, je raconterai peut-être plus tard ce qui est arrivé ensuite au poète Jñansambandar.
Modifié en dernier par Jagannath le Sam Juin 11, 2011 17:37 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Re: Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

Messagepar Margotland » Dim Juin 04, 2017 17:30 pm

ensuite?
amor vincit omnia

Cless
Modérateur
Messages : 649
Enregistré le : Mar Jan 04, 2011 22:31 pm

Re: Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

Messagepar Cless » Dim Juin 04, 2017 17:46 pm

J'aime ce genre d'histoire, raconte nous en d'autres !

Ah mais ce message date de 2011 ! Tu as revu l'enfant depuis ?

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

Messagepar Jagannath » Dim Juin 04, 2017 18:13 pm

Tirujñansambandar a été marié selon les principes des mariages arrangées de l'époque, à une jeune femme. Pour les noces, le temple où la célébration avait lieu baignait dans une lumière surnaturelle éblouissante, les amants sont entrés dans la lumière et on ne les a plus jamais revus.

L'enfant dont j'ai parlé plus haut je le revois de temps en temps, la dernière fois que je lui ai parlé il y a quelques années il apprenait le sanskrit, je lui ai demandé de me lire quelques lignes en devanagari et il lisait déjà mieux que moi. Il ne chante plus en public comme autrefois et ne raconte plus d'histoires, il va au collège, je ne sais pas ce qu'il étudie.

Avatar de l’utilisateur
Fugius
Messages : 342
Enregistré le : Lun Aoû 17, 2015 0:32 am

Re: Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

Messagepar Fugius » Lun Juin 05, 2017 1:19 am

J'ai bien aimé l'histoire, par contre je me demandais, pourquoi la plupart des gens, quand ils commencent à conter une histoire de cette nature doivent se justifier avec des "c'est une histoire vraie" ou "c'est une histoire réelle" ?

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

Messagepar Jagannath » Lun Juin 05, 2017 10:04 am

Les "gens" ici c'est moi (?)

Des lecteurs assez avisés savent qu'il n'y a guère de différence, mais pour ceux qui ne parviennent pas à comprendre la nature du monde et le tiennent pour réel, savoir que cela a *vraiment* (selon leurs critères) *existé* est capable de les rassurer et de leur faire comprendre que ces histoires nous concernent tous et parlent vraiment de nous, de notre propre divinité, et non pas d'êtres imaginaires.
Beaucoup des miracles présents seront pris dans le futur pour des vieilles histoires et superstitions et beaucoup des miracles passés sont depuis longtemps pris pour des superstitions. Tirujñanasambandar n'est pas si ancien que ça, il y a eu de multiples témoins. Il faut parvenir à ne pas séparer ces faits miraculeux de notre propre expérience. On tend à résister, on tend à ne pas accepter ces choses pour "réelles" afin de se protéger (souvent contre le sentiment misérable "à moi cela n'arrive pas"), mais si on adoptait la posture inverse, celle de se dire que notre expérience est du même type, une expérience par-delà les limitations prétendues du monde, on pourrait découvrir le miracle partout. Beaucoup plus récemment encore, Ramana Maharshi a plusieurs fois été sur le point de partir dans le même genre de circonstances, mais chaque fois un événement inattendu et invraisemblable l'a ramené pour assumer son incarnation (qui est une bénédiction pour nous) humaine jusqu'au bout. Ca peut sembler rocambolesque, mais une fois un de ses dévots l'a carrément kidnappé par une coïncidence prodigieuse au bon moment alors qu'il partait pour rejoindre le monde des siddhas invisibles d'Arunachala. La grande lumière s'est produite aussi dans des temples où il était (même s'il n'y a pas eu de témoins connus). Plusieurs fois il a dit au revoir à ses dévots mais l'un d'eux a réussi à le convaincre de rester. Et une autre fois, ce sont des frelons qui l'ont arrêté alors qu'il avait trouvé le chemin qui est compté dans les histoires sur Arunachala et qui mène à l'intérieur de la montagne -dont on ne revient pas- Etc. A l'instant où il est mort, une "comète" (?) s'est élevée dans le ciel visible dans une grande partie du pays et ses dévots qui l'ont vue ont saisi ce qu'elle manifestait.
C'est une réalité que les dieux ont marché sur le monde et sont là près de nous, séparés de... RIEN, juste invisibles par notre ignorance, ils sont comme de l'autre côté du miroir, à *rien* de nous. Ce fait ne peut être intégré réellement que progressivement, comme dans l'allégorie de la caverne de Socrate (Platon). Plus que des justifications, il faut donc y voir une invitation ;)

Entre l'incident avec Shiva et le lait de Parvâti, et son départ il n'y a que quelques années, mais Tirujñanasambandar pendant ces quelques courtes années a écrit de magnifiques poèmes en Tamoul et fait partie des saints poètes révérés dans la culture Tamoule. Ce sont des poèmes qu'il a écrits et que les enfants de nos jours apprennent encore à l'école, parfois au même âge que celui qu'avait le poète quand il les a écrits! Malheureusement la subtilité de la langue Tamoule est telle qu'il est difficile de les traduire efficacement. Même problème que pour le sanskrit et autres langues anciennes divines.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Re: Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

Messagepar Odin » Lun Juin 05, 2017 13:54 pm

Ça me rappelle ce moment où la branche s'est pliée pour me saluer, difficile de mettre des mots sur ce qui se passe à ce moment là.
Modifié en dernier par Odin le Lun Juin 05, 2017 19:51 pm, modifié 1 fois.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4319
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

Messagepar Totem » Lun Juin 05, 2017 14:48 pm

Jagannath a écrit :C'est une réalité que les dieux ont marché sur le monde et sont là près de nous, séparés de... RIEN, juste invisibles par notre ignorance, ils sont comme de l'autre côté du miroir, à *rien* de nous. Ce fait ne peut être intégré réellement que progressivement, comme dans l'allégorie de la caverne de Socrate (Platon). Plus que des justifications, il faut donc y voir une invitation ;)



Cette réalité peut être touchée à n'importe quel moment, mais bien souvent les personnes ne le voient pas où si elles perçoivent quelque chose d'insolite elles mettent cela sur leur imagination ou une coïncidence même si les faits sont tangibles.
Une petite histoire parmi tant d'autres qui m'est arrivée où j'ai pu constater le sommeil des gens qui m'entouraient.
Une année où j'étais en vacances chez ma mère aux Antilles, le jour de notre départ pour revenir à en France il faisait un temps magnifique, le ciel était tout bleu, chose qui n'a jamais eu lieu en 30 ans de départ des Antilles où à chaque fois il pleuvait des cordes. Le matin je dis à ma mère que c'est étrange qu'il n'y ait pas de pluie comme à l'accoutumée où ma mère me disait que la Martinique pleurait parce que partais et là dessus elle répond que la journée n'était pas finie qu'il fallait encore attendre. Eh bien un quart d'heure avant le départ de la maison pour aller à l'aéroport, nous prenions une coupe de champagne, le ciel tout bleu s'est chargé de gros nuages noirs, un vent violent s'est engouffré dans l'appartement a fait claquer toutes les portes et fenêtres et est ressorti comme il était entré, j'ai senti à ce moment comme une présence dans ce vent et j'ai souri comme si c'était quelqu'un que je connaissais mais je ne savais pas qui ou quoi, les autres ont trouvé bizarre ce vent venu et reparti aussi vite et ont même fait des réflexions dessus puis sont passés à autre chose. L'instant d'après une pluie violente est tombée, nous sommes partis sous cette pluie et en sortant nous nous sommes aperçus que qu'un gros nuage très noir était uniquement au dessus de l'immeuble et tout autour le ciel était bleu et pas de pluie, là encore tout le monde s'est posé des questions sur cette bizarrerie puis retour aux choses habituelles, et cela m'a étonné qu'il n'y ait pas plus d'intérêt à ce fait. Je me suis dis personnellement qu'il y avait quelque chose de divin là dessous (à l'époque je ne m'intéressais pas à la spiritualité) et c'est après cette aventure que beaucoup d'autres signes sont venus à moi ouvrant ma perception sur le monde invisible auquel je croyais sans m'y intéresser pour autant et que ma vie a changé radicalement.

Tout ça pour dire que si l'on ouvre les portes de la perception, l'autre côté du miroir se révèle à nous.;-)

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Re: Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

Messagepar Odin » Lun Juin 05, 2017 19:55 pm

Oui. Le monde de la magie est toujours là. Tout dépend de nous.





Merlin 1998 Sam Neill - Hand Magic Moon Scene...
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Abi
Animateur
Messages : 841
Enregistré le : Sam Mai 19, 2012 8:27 am

Re: Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

Messagepar Abi » Lun Juin 05, 2017 22:09 pm

Sambandar est même sur certaines pièces de monnaies indiennes, un peu comme si nous avions des pièces de monnaie à l'effigie des Saints, de Socrate...un temps ici révolu.

Avatar de l’utilisateur
Fugius
Messages : 342
Enregistré le : Lun Aoû 17, 2015 0:32 am

Re: Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

Messagepar Fugius » Lun Juin 05, 2017 23:26 pm

Merci, des réponses super intéressantes ! (Je suis toujours fasciné par les miracles et les choses peu banales sans vraiment savoir pourquoi)

Jag si je ne parlais que de toi je t'aurais nommé .
J'ai juste saisi l'occasion, on voit ces justifications très souvent, moi je me demande si c'est vraiment efficace, pour un sceptique qu'on lui dise "c'est vrai" ou qu'on ne dise rien il doutera quand même. Ceci dit je parle un peu pour ne rien dire là ^^.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

Messagepar Jagannath » Mar Juin 06, 2017 5:13 am

Je n'ai pas dit que le but est de convaincre un sceptique Fugius! (Jag hausse les épaules)
Pourquoi vouloir convaincre qui que ce soit?

Avatar de l’utilisateur
Shou
Messages : 571
Enregistré le : Sam Oct 15, 2016 2:12 am

Re: Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

Messagepar Shou » Mar Juin 06, 2017 7:02 am

Fugius a écrit :Merci, des réponses super intéressantes ! (Je suis toujours fasciné par les miracles et les choses peu banales sans vraiment savoir pourquoi)

Jag si je ne parlais que de toi je t'aurais nommé .
J'ai juste saisi l'occasion, on voit ces justifications très souvent, moi je me demande si c'est vraiment efficace, pour un sceptique qu'on lui dise "c'est vrai" ou qu'on ne dise rien il doutera quand même. Ceci dit je parle un peu pour ne rien dire là ^^.


La meilleure justification est de ne pas se justifier et de laisser les gens expérimenter par eux même.
Un sceptique sera toujours sceptique tant qu'il n'aura pas "vu". Et parfois même en ayant "vu"...
Il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

Messagepar Jagannath » Mar Juin 06, 2017 12:49 pm

Il est impossible de ne pas voir la magie le divin et les miracles, mais ce qui est possible c'est de ne pas les reconnaître!

Cless
Modérateur
Messages : 649
Enregistré le : Mar Jan 04, 2011 22:31 pm

Re: Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

Messagepar Cless » Mar Juin 06, 2017 13:24 pm

Fugius a écrit :Merci, des réponses super intéressantes ! (Je suis toujours fasciné par les miracles et les choses peu banales sans vraiment savoir pourquoi)

C'est normal, sinon tu ne serais pas ici :p
Ça me fait pareil, je pense que c'est parce que tu réalises que la vie est bien plus merveilleuse que ce qu'on veut te faire croire.

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4319
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

Messagepar Totem » Mar Juin 06, 2017 14:29 pm

Il y a des millénaires déjà, les rishis disaient la pauvreté des sceptiques :
“En ceux-là, la Merveille n’est point, ni la Puissance” (Rig-Véda VII.61.5).

Avatar de l’utilisateur
Huli
SuperModérateur
Messages : 986
Enregistré le : Ven Aoû 02, 2013 9:30 am

Re: Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

Messagepar Huli » Mer Juin 07, 2017 18:52 pm

L'Acedia des pères du désert...
lei zou sha gui jiang jing

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Re: Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

Messagepar Margotland » Dim Juin 11, 2017 15:44 pm

Mon Nityanandan a une autre version, étrange on dirait qu'il a lu avec moi puisqu'il a fait l'histoire de Jnanasambandar un satsang il y a une semaine..

Après avoir bu le lait de Parvati, les textes parlent d'un incendie qui n'était que la lumière de Shiva venue fusionner avec ce poète. Qui assis écrivit 11 upanishad.
Bien plus tard sa mère le pressait au mariage mais il déclara vouloir rester chaste jusqu'à sa mort.
amor vincit omnia

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Un enfant prodigieux : le poète Jñanasambandar

Messagepar Jagannath » Dim Juin 11, 2017 20:25 pm

Dans mon histoire c'est bien ce qui s'est passé, il est resté chaste.


Retourner vers « Discussions générales sur la magie et la spiritualité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités