Perte/oubli de croyance

On aborde les sujets personnels autour de la magie. C'est ici qu'on parle de ses expériences personnelles, qu'on demande des conseils.

Modérateur : Totem

Avatar de l’utilisateur
Vyriz
Messages : 204
Enregistré le : Sam Mai 01, 2010 16:01 pm

Perte/oubli de croyance

Messagepar Vyriz » Ven Jan 12, 2018 16:49 pm

Bonjour,
Certains d’entre vous me connaissent rapidement car je fais des va et viens (et surtout de la lecture anonyme) sur le forum depuis plusieurs années.

Je voulais juste avoir vos avis et conseils sur un sujet personnel: mon éloignement (involontaire) du magique et du spirituel.

Voilà, pas grand chose à dire à part que depuis peut-être bien 3 ans environs je n’ai pas pratiqué ni renfloué ma théorie, même les méditations se sont faites rares et rapides. Ce n’est pas que je n’ai pas envie mais la vie a pris le dessus et il est vrai qu’il est difficile d’accorder du temps à quoi que ce soit dans ma phase actuelle de jeune actif qui développe sa vie matérielle.

Pourtant quand je repense au passé je ressens une certaine nostalgie envers mes expériences vécues ici et ailleurs.

C’est pourquoi je viens demander vos conseils pour intégrer à nouveau cette part qui s’est fait absente dans ma vie mais de manière plutôt économe en temps et énergie. Ce n’est pas l’idéal mais c’est un bon début à mon avis.

Je voulais aussi très rapidement aborder autre chose. J’ai souvent l’impression qu’il existe quelque chose, que je ne peux pas définir mis a part que cette chose est puissante et surtout hors de notre accès. Quelque chose de magique qui évoque de l’espoir en moi et d’envies, de découverte. Je sais pertinemment que ça ne m’est pas destiné et pourtant en y pensant je tiens ardemment à la découvrir.
Quel est votre avis sur ce sujet?

A bientôt

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4349
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: Perte/oubli de croyance

Messagepar Totem » Ven Jan 12, 2018 19:21 pm

Vyriz a écrit :Je voulais aussi très rapidement aborder autre chose. J’ai souvent l’impression qu’il existe quelque chose, que je ne peux pas définir mis a part que cette chose est puissante et surtout hors de notre accès. Quelque chose de magique qui évoque de l’espoir en moi et d’envies, de découverte. Je sais pertinemment que ça ne m’est pas destiné et pourtant en y pensant je tiens ardemment à la découvrir.
Quel est votre avis sur ce sujet?

A bientôt


As tu une idée de ce quelque chose ou plutôt qu'est ce qui te fait sentir cela ? Qu'est ce qui te fait dire que c'est hors d'accès.
(A part la source dont nous faisons partie, je ne vois rien d'autre)...

Comment peux tu savoir que ce quelque chose ne t'est pas destiné si tu n'as aucune idée de ce que cela peut être.?

Avatar de l’utilisateur
Vyriz
Messages : 204
Enregistré le : Sam Mai 01, 2010 16:01 pm

Re: Perte/oubli de croyance

Messagepar Vyriz » Lun Jan 15, 2018 14:04 pm

C’est juste un ressenti ^^

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Perte/oubli de croyance

Messagepar Jagannath » Mar Jan 16, 2018 3:42 am

Vy : "C’est pourquoi je viens demander vos conseils pour intégrer à nouveau cette part qui s’est fait absente dans ma vie mais de manière plutôt économe en temps et énergie. Ce n’est pas l’idéal mais c’est un bon début à mon avis."

Le désir de gagner du temps est LE piège en spiritualité. C'est exactement le contraire qu'il faut faire. Si tu pratiques vraiment une heure de méditation par jour, cela te fera gagner énormément de temps par plusieurs phénomènes qui se renforcent les uns les autres,pour ne citer que les plus évidentes :
(1) Tu dormiras moins et mieux.
(2) Tu feras moins d'erreurs donc moins de temps perdu à refaire corriger.
(3) Tu seras plus efficace et plus rapide dans tes actions.
(4) Tu seras en meilleure santé et vivras beaucoup plus longtemps.

Si on refuse ce temps à donner à la spiritualité, sous prétexte qu'on n'a pas le temps, c'est de la mauvaise foi. C'est un prétexte parce qu'on ne veut pas faire l'effort.
Donc ton vrai problème n'est pas le manque de temps mais le manque d'envie. Or j'ai déjà expliqué comment régler ce problème. C'est l'observation la clé. Il faut pratiquer avec sérieux pour commencer et bien observer les bénéfices. Une fois qu'on a VU pour de bon les bénéfices on sait très bien que l'on bénéficie de tous les points de vue du temps consacré aux pratiques, une heure par jour c'est très bien, un peu plus à certaines occasions. Si vraiment on observe, on rend de plus en plus naturelle la pratique spirituelle et on gagne de temps, beaucoup de temps.

Vy : "Je voulais aussi très rapidement aborder autre chose. J’ai souvent l’impression qu’il existe quelque chose, que je ne peux pas définir mis a part que cette chose est puissante et surtout hors de notre accès. Quelque chose de magique qui évoque de l’espoir en moi et d’envies, de découverte. Je sais pertinemment que ça ne m’est pas destiné et pourtant en y pensant je tiens ardemment à la découvrir."

Oui c'est ça c'est l'intuition de l'au-delà. Par-delà notre existence individuelle limitée il y a une existence pure et illimitée, immortelle. Elle est inaccessible à l'individu et pourtant elle lui préexiste. Quand l'individu se dissout (par la mort ou la méditation) alors on fait l'expérience de cet au-delà, cette éternité pure et sans frontière, éternelle et sans fin. L'individu n'est qu'un rêve qui apparaît sur le substrat éternel, la Pure Conscience. Tôt ou tard, l'individu illusoire auquel nous nous identifions va disparaître et se dissoudre dans sa source éternelle. Cet individu que nous pensons être est un phénomène éphémère et transitoire. C'est cette source éternelle que tu "sens". Si l'individu revient à sa Source Eternelle de façon subie (par la mort) il sera inconscient et devra de nouveau revivre dans l'ignorance. Si l'individu se redissout consciemment dans sa source éternelle (par la méditation et la connaissance de Soi et la dévotion et le détachement), alors il met fin à l'ignorance, s'unit à cette source éternelle et ne fait plus qu'un avec l'éternité.

Avatar de l’utilisateur
Vyriz
Messages : 204
Enregistré le : Sam Mai 01, 2010 16:01 pm

Re: Perte/oubli de croyance

Messagepar Vyriz » Dim Jan 21, 2018 18:24 pm

Donc la réincarnation serait dûe à un « manquement » et au moment où l’on atteint cette éternité de manière consciente on ne se réincarne plus? Je pose la question quand même mais dans ce cas là, que vient après?

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Perte/oubli de croyance

Messagepar Jagannath » Lun Jan 22, 2018 1:56 am

La réincarnation est comme une mort ou un suicide de la pleine conscience. Si l'éternité est atteinte en pleine conscience, la réincarnation n'a plus lieu d'être. Il n'y a pas d'après, même le temps fait partie de l'invention de l'incarnation, dans l'éternité, il n'y a plus besoin de temps ni de quoi que ce soit qui vienne après. Mais en fait cette idée qu'il y a incarnation est déjà une simple idée, notre expérience est déjà : l'éternité, simplement nous ne le savons pas. Donc il ne se passe rien de plus que ce qui se passe maintenant pour toujours, à savoir Je Suis, qui est le nom de Dieu, ou l'instant présent éternel. Bref il ne se passe rien de plus ou de moins, l'éternité est déjà là ici et maintenant. La seule différence est qu'elle est reconnue comme telle, c'est tout et que l'imagination d'un individu incomplet qui crève de chercher ce qui lui manque cesse d'accabler la pure conscience illimitée de ses angoisses imaginaires. On pourrait donc résumer pour faire le moins faux possible : il y a après tout ce qu'il y a ici et maintenant. Vois l'ici et maintenant, les ennuis n'existent que lorsqu'on projette passé et futur, dans l'instant présent il n'y a aucun problème, car il n'y a aucun obstacle à "Je Suis".


Retourner vers « Discussions générales sur la magie et la spiritualité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités