Cacao cru. Bon ou pas?

La Terre, les plantes, la guérison, l'alimentation, l'écologie et la nature en général.

Modérateurs : Odin, Huli


Image
"L’homme n’a pas tissé la toile de la vie. Nous n’en constituons qu’un fil. Tout ce que nous faisons à la toile, c’est à nous que nous le faisons." Chef Seattle.
Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 2093
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Cacao cru. Bon ou pas?

Messagepar Alex » Mar Avr 10, 2018 22:11 pm

Il y a une belle recette simple pour le petit-déjeuner que j'ai trouvé ici que j'aimerais bien essayer https://youtu.be/gfVwvpF-Qjg
Trois ingrédients: 2 bananes, baie de goji et cacao cru.
À ne pas confondre avec le cacao en poudre que nous retrouvons partout.

J'ai fais des recherches pour le cacao cru dans un régime ayurvédique et voici ce que j'ai trouvé: http://www.mangersantebio.org/9840/les- ... eservation
Dans la description du kapha je m'y retrouve. Et pour le rééquilibrer le cacao cru fait parti des aliments appropriés.

Je sais que Jagannath proscri le chocolat. Mais, là on parle du cacao cru qui n'a pas les même vertu apparemment. Alors, j'aurais aimé savoir si le cacao cru est approprié ?

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14555
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Cacao cru. Bon ou pas?

Messagepar Jagannath » Mer Avr 11, 2018 14:31 pm

Ou ai-je proscrit le chocolat?
Jamais.

Alex le cacao cru a des vertus pour la santé incontestables et il est aussi conseillé par certains ayurvédiciens. Et c'est très bon!
Reste que comme tout stimulant il est rajasique. Si tu veux suivre un régime purement sattvique il faut donc l'exclure, mais je n'ai jamais obligé personne à faire cela. Le régime sattvique est une aide remarquable pour un mental paisible, mais il n'est pas toujours adapté à tous, niveau santé il faut voir un praticien compétent pour lui demander si on peut effectivement sans dommage suivre le régime purement sattvique, si tel est notre désir (sans se laisser embarquer dans ses propres considérations sur la santé : pour le sadhak la pratique spirituelle prime sur les autres considérations des médecines alternatives qui ont des propositions spirituelles aussi mais bien plus indirectes que le régime purement sattvique qui est l'aide la plus directe et remarquable).

Par contre ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit je n'impose à personne un régime d'aucune sorte (ca peut me causer beaucoup de tort de raconter ce genre de chose, merci de faire attention).

Avatar de l’utilisateur
Abi
Animateur
Messages : 735
Enregistré le : Sam Mai 19, 2012 8:27 am

Re: Cacao cru. Bon ou pas?

Messagepar Abi » Dim Avr 15, 2018 23:11 pm

Le chocolat, ai-je appris aujourd'hui, est souvent là pour compenser un manque énergétique (donc déprime par exemple).

Quand on est totalement déprimé (tamas), il a donc son utilité d'aide temporaire je pense. C'est ce que je me disait du moins à peu près à un moment où pour moi un petit chocolat chaud n'était pas de refus.
On sait qu'on abuse à un moment, l'habitude devient plus forte, à la faveur de l'amollissement qu'on en ressent, cela gâte quelque peu le plaisir qu'on y prends

Petite analyse d'un addicted.

(ca peut me causer beaucoup de tort de raconter ce genre de chose, merci de faire attention).
Au contraire, peut-être ? Ill n'y a rien de plus salutaire que ce genre de mortifications!

(bon je participe à la faveur d'une insomnie, mais cela ne signe sans doute pas le grand retour des petits tours d'Abi)

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 2093
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Re: Cacao cru. Bon ou pas?

Messagepar Alex » Jeu Avr 19, 2018 1:05 am

Il arrive des fois (trop souvent) oû je suis dans un état tamasique avancé. C'est bien de savoir (et je m'en doutais un peu) que cela peut nous recrinquer un peu. De toute façon, le sattvique n'est déjà pas au rendez-vous. Comme aide temporaire, comme tu dis, cela me semble correct.

Après une journée de travail éreintante à la multinationale. J'ai pris un petit sac d'amande enrobé de chocolat et je me suis senti déjà beaucoup mieux après pour travailler dans mon atelier en fin de journée avec de la bonne musique de Hans Zimmer pour les films des Pirates des Caraïbes. :)

Il y a certains matins aussi qui m'aiderait je crois avant de travailler. Mais, malgré ma fatigue extrême le matin, j'ai remarqué que j'aimais mieux être endormi que trop agité. Mais, il y a des matins en manque d'énergie qui s'étend sur la journée où vraiment j'aurais besoin d'un coup de pouce au travail. Heureusement, je me suis libéré du café. C'est un vrai poison et addictif en plus. J'aime mieux en arracher qu'être trop agité.

Avatar de l’utilisateur
Odin
SuperModérateur
Messages : 6842
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Magie pratiquée : Enchanteur

Re: Cacao cru. Bon ou pas?

Messagepar Odin » Jeu Avr 19, 2018 14:38 pm

Un sommeil réparateur et une bonne méditation ça aide à commencer la journée. :) J'ai observé qu'invoquer Ganesh au levé ou faire le Gayatri aidait aussi. Pour ma part, l'effet de fatigue dans les reins (c'est là que je ressens la fatigue) et l'esprit embrumé, viennent souvent d'un manque d'eau. Boire beaucoup me régénère.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14555
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Cacao cru. Bon ou pas?

Messagepar Jagannath » Dim Mai 13, 2018 21:09 pm

Abi : "(ca peut me causer beaucoup de tort de raconter ce genre de chose, merci de faire attention).
Au contraire, peut-être ? Ill n'y a rien de plus salutaire que ce genre de mortifications!"

Quel horrible manque d'empathie :( Ce serait adressé à un autre membre du forum qu'à moi j'aurais sévi immédiatement. Je ne tolère pas qu'on ait si peu de compassion pour les autres ici. En l'occurrence je m'en fiche uniquement parce que c'est à moi que tu t'adresses.
Tous les maîtres de tradition orientale ou occidentale avertissent très durement contre ce genre de dérive qui consiste à prétendre qu'il n'y a pas besoin de faire le bien parce que le mal est souhaitable et bénéfique. Alors je ne vais pas me lancer dans des explications Abi, reprends-toi un peu par toi-même, comme tu le dis "on sait quand on abuse". J'espère que c'est vrai pour toi.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14555
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Cacao cru. Bon ou pas?

Messagepar Jagannath » Dim Mai 13, 2018 21:33 pm

Alex : "J'ai pris un petit sac d'amande enrobé de chocolat et je me suis senti déjà beaucoup mieux"
Alex : "Heureusement, je me suis libéré du café. C'est un vrai poison et addictif en plus."

Oh mais toujours cette tendance à l'excès.
Parle pour toi Alex, le café est un, poison pour celui qui ne sait pas en contrôler la consommation, laisse les autres apprécier leur café si ça leur chante un peu! Ton attitude est d'autant plus ridicule que le chocolat est un stimulant très similaire au café.

Je le redis tout dépend de vos objectifs. Il y a trois types d'objectifs :
1) Sattva : Si vous voulez la paix intérieure au plus vite et êtes prêts à faire le sacrifice de votre confort le plus immédiat, alors supprimez les stimulants, tous et totalement. Et arrêtez de toujours défendre ceux que vous prenez en condamnant ceux que vous ne prenez pas, ca s'appelle pas de la sagesse mais de l'égocentrisme!
2) Rajas : Si vous valorisez plus l'action désirée que la paix intérieure, si c'est plus important pour vous d'être rapidement efficace le matin, alors tant pis pour la paix intérieure, prenez du café ou du chocolat comme vous voulez! Sachez juste que rapidement l'effet ne fonctionne plus et que la prise du stimulant n'est plus là que pour compenser le manque - bref rapidement si cela devient quotidien, il n'y a plus d'avantage, mais à la place un dépendance. Donc si vous valoriser d'avantage l'action, ne prenez jamais des stimulants tous les jours, prenez-les les jours où le besoin est vraiment valable pour être au mieux de vos capacités quand la situation l'exige particulièrement.
3) Tamas : Si vous valoriser davantage l'habitude, le train-train, la répétition de rituels auxquels vous êtes attachés par l'habitude creuse, si vous vous sentez rassurés dans les addictions et l'agitation mentale, alors prenez du café tous les matins, ou 10 fois par jour, et du chocolat à tous les repas ou 10 fois par jour.

Tant que vous faites ce que vous voulez en l'acceptant, en l'assumant, je n'ai rien à redire. Mais quand je vois une personne qui se trouve dans la situation 3) (que je ne condamne pas en tant que telle) parce qu'elle se rassure en s'accrochant à son agitation intérieure chocolatée qu'elle prend pour une méditation divine et qu'en plus cette personne a l'audace de juger ceux qui font la même chose qu'elle avec leur café ou leur thé, j'estime qu'il faut quand même dire "stop".
(3) Dans la plupart des cas, les consommations de drogues en tous genre sont associées à des habitudes, c'est à dire à Tamas, l'aspect le plus GROSSIER de l'existence. N'ESSAYEZ PAS DE VOUS CHERCHER DES EXCUSES. Vous n'en avez pas besoin. Je ne condamne pas Tamas, je condamne seulement ceux qui maquillent Tamas et essayent de le faire passer pour ce que ça n'est pas.
(2) Dans d'autres cas, plus rares, mais quand même courants, les drogues sont consommées pour des raisons Rajasiques, afin de favoriser l'action de manière occasionnelle. Ces consommateurs-là arrêtent spontanément la consommation dès qu'ils n'ont plus besoin du boost et en général comprennent très vite que la drogue ne marche pas 3 jours de suite, donc ils en font un usage très mesuré pour des occasions spéciales.
(1) Dans de très rares cas les drogues sont utilisées de manière Sattvique, lors d'initiations (Chamaniques par exemple), de cérémonies religieuses (messe, cérémonie du thé etc) ou lors d'agapes spirituelles (présentes dans toutes les traditions à des dates particulières ou pour certaines occasions qui restent exceptionnelles).

Essayez de ne pas vous mentir. Faire passer votre tendance à l'inertie et à l'addiction pour de la sagesse ne fera jamais de vous des sages, juste des idiots que les personnes lucides identifient tout de suite tant votre langage vous trahit automatiquement.
Personne ne vous condamnera d'admettre votre tendance à Tamas. Croyez-vous qu'on est dépourvus de ces tendances? Admettre vos tendances est toujours tout à votre honneur. Et en étant un peu plus honnêtes et tolérants avec vous-mêmes, vous apprendrez à devenir plus tolérants avec les autres et à éviter des jugements à l'emporte-pièce sur les addictions des autres pendant que vous cultivez les vôtres. Parce que ça c'est VRAIMENT pas à votre honneur.
Être honnête avec soi-même est la première pierre pour construire quoi que ce soit de spirituel. Vous êtes vous-mêmes le premier temple au divin. Tâchez de tenir ce temple propre de tout jugement négatif sur les autres et de tout mensonge sur vous-mêmes. On ne peut jamais faire le nettoyage nécessaire de ce temple au divin si on commence par prétendre que la crasse et les rabaladis accumulés à l'intérieur sont un autel et des reliques sacrées. La première chose est de s'accepter tel qu'on est avec bienveillance et tolérance. Ensuite cette bienveillance et cette tolérance rayonneront tout alentours. C'est pourquoi les sages insistent tant sur le fait de s'abstenir de mentir.

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 2093
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Re: Cacao cru. Bon ou pas?

Messagepar Alex » Lun Mai 14, 2018 2:38 am

Merci Jagannath.

Mais, tu dis: "Et en étant un peu plus honnêtes et tolérants avec vous-mêmes, vous apprendrez à devenir plus tolérants avec les autres et à éviter des jugements à l'emporte-pièce sur les addictions des autres pendant que vous cultivez les vôtres."

Je ne jugeais personne. Je suis juste heureux d'avoir arrêté le café après toutes ces années. Même chose pour l'alcool. Le chocolat, c'est occasionnel. Je voulais voir aussi son côté néfaste, mais je ne trouve pas que c'est aussi dangereux pour moi (je parle pour moi) que le café. Je vais tout de même arrêter. Même chose pour le sucre. Je suis addict au sucre. Je suis dans une transition pour une meilleure alimentation intégrale bio et sattvique. Et je vais complètement supprimer les plats tout faits. Je me sens dans la même phase de transition que lorsque j'avais arrêté la viande.

Cela dit, tout ça n'en tient qu'à moi. Je ne suis pas du genre à imposer quoi que ce soit. Nous avons toutes nos bêtes noires. Et chacun à son vécu, ses expériences et son chemin à parcourir (qui est propre à chacun).

Et je sais que j'ai un problème de tolérance envers moi-même. La Vie m'apprend justement à me pardonner, respirer et à être plus tolérant. Il n'en tient qu'à moi de faire les premiers pas et ceux qui suivent. Une fois cela appris, il faut quand même avancer et développer la rigueur. Non pas une rigueur auto-flagellante (comme j'avais l'habitude d'être et qui n'aboutit qu'à la déception et le traumatisme), mais une rigueur Aimante et patiente. La seule vraie voie possible. Ces deux formes de rigueur sont opposées et n'ont pas la même source...

Avatar de l’utilisateur
Odin
SuperModérateur
Messages : 6842
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Magie pratiquée : Enchanteur

Re: Cacao cru. Bon ou pas?

Messagepar Odin » Lun Mai 14, 2018 10:28 am

Je pense que ça doit rester à l'appréciation de chacun du moment où on le vit pour soi sans regarder ce que font les autres. Le texte de Jagannath m'aide à y voir plus clair. En prenant conscience de la façon dont ça fonctionne, on a tout de suite mieux envie de suivre ces conseils. Tandis que si on fait les choses sans comprendre, on peut (suivant le contexte et l'expérience de chacun) le subir et être tenté de l'imposer aux autres car au fond on pense qu'on se prive d'un plaisir.
A un moment donné, j'étais embêté par une personne qui me disait régulièrement que je devais arrêter de boire du café. On a ouvert un livre au hasard et on est tombé sur un passage où un maître a incité ses disciples à reboire du café (après 20 ans sans café ni thé) parce qu'ils avaient développé un orgueil à se croire supérieurs à ceux qui en buvaient en cachette parce qu'ils n'arrivaient pas à s'en passer.
Soyons sincères : le café n'est qu'un prétexte, un outil utilisé pour observer ce qui se passe en nous pour tout ce qui se présente au niveau mental. Ce qui compte, c'est la sincérité de l'aspirant. Se morfondre n'aidera pas, il faut faire les choses avec joie même si on n'y arrive pas, avoir une pensée coupable n'aidera pas, ce qui n'empêche pas le respect sacré du but.
Le café étant une drogue, la réprimande n'aidera pas, on peut seulement rappeler les bienfaits de ne pas en boire comme vient de le faire Jag.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4251
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: Cacao cru. Bon ou pas?

Messagepar Totem » Lun Mai 14, 2018 11:47 am

Il y a une chose que l'on oublie dans tout ça, mais au delà de l'addiction il y a aussi le fait d'écouter son corps et essayer de le comprendre.
Je me souviens quand j'étais jeune je buvais du café le matin au déjeuner et j'aimais ça, j'en buvais aussi dans l'après-midi. J'avais parallèlement souvent des problèmes intestinaux et des nausées et des insomnies et c'est lorsque j'ai commencé à travailler qu'une collègue m'a dit que c'était sans doute à cause du café et effectivement ces problèmes ont disparu quand j'ai arrêté. Aujourd'hui je ne bois plus qu'un petit café après le repas du midi qui ne m'indispose pas. Quand au sucre j'avais lu après avoir lu dans livre de régime les bienfaits de sa suppression, j'ai essayé de le supprimer pendant 3 mois en traquant même les aliments sucrés naturellement et le résultat a été un regain d'énergie et une perte de poids de 8 kgs (de la graisse).
Aujourd'hui je n'ai plus la même envie du sucre qu'autrefois, ça m'écoeure assez vite, ça veut dire que le corps s'habitue vite au bienfait qu'on lui a donné quelque temps et qu'après il râle si on veut lui faire ingurgiter à nouveau ce qu'il n'aimait pas mais qu'on lui imposait.

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 2093
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Re: Cacao cru. Bon ou pas?

Messagepar Alex » Lun Mai 14, 2018 14:30 pm

Oui, le fait d'écouter son corps est mon processus. Cependant, c'est bien parfois d'écouter les conseils (bien livrés) parce qu'on s'apperçoit des bienfaits par la suite. Sur le coup c'est souvent bien difficile de faire la part des choses... L'écoute de son corps une fois nourri, en bien ou en mal, permet de bien observer les subtilité du mental et de l'âme.

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 2093
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Re: Cacao cru. Bon ou pas?

Messagepar Alex » Lun Mai 14, 2018 14:43 pm

Par exemple, j'ai développé un profond dégout pour certains produits comme le café et l'alcool pour son effet néfaste sur le mental.


Retourner vers « Temple de Gaïa »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité