[Draconique] Le Dragon bleu et le Dragon jaune

Occultisme, kabbale, alchimie, hermétisme, arts divinatoires etc. On y aborde aussi les groupes initiatiques, occultes, et les sociétés secrètes, bref, les voies mystiques.

Modérateurs : Schae, bastet, Hraefn, Odin

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2597
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Magie pratiquée : Gardien du temple

[Draconique] Le Dragon bleu et le Dragon jaune

Messagepar Schae » Jeu Aoû 09, 2018 12:34 pm

Voici un petit conte Coréen qui nous montre que parfois en revenir à l'essentiel suffit largement face aux diverses sophistications.

Dragon bleu et jaune.jpg
Dragon bleu et jaune.jpg (22.45 Kio) Vu 839 fois


"Au pays du Matin calme, l'empereur pour le vingtième anniversaire de son couronnement, décida d'orner la salle du trône de son palais du plus beau paravent qu'on ait jamais vu jusqu'alors. Il convoqua le peintre le plus célèbre de l'empire, qui habitait dans une caverne loin de la ville. L'artiste se rendit aussitôt à la cour, et l'empereur lui fit part de son désir: sur le paravent de la salle du trône devaient figurer deux dragons, un bleu et un jaune, pour symboliser la puissance de l'empire et la paix qui avait illustré le règne de l'empereur. Le peintre s'inclina et répondit qu'il peindrait deux dragons sur une soie noire, mais il posait une condition : pour que ce paravent soit aussi beau que le voulait l'empereur, il fallait que l'on tisse une soie plus fine que toutes celles qui avaient jamais encore été tissées.

- Je vais me retirer dans ma caverne, ajouta le peintre, jusqu'au moment où la soie sera tissée; j'aurai ainsi le temps de me préparer à peindre les dragons.

Puis le peintre quitta la cour et retourna dans la caverne où il se mit au travail.
L'empereur donna des ordres pour que la fabrication de la soie la plus fine soit immédiatement commencée. Mais cette fabrication fut beaucoup plus difficile que l'empereur ne l'avait imaginé. Il fallut d'abord choisir soigneusement les vers à soie, car ceux qu'on avait élevés jusqu'alors ne pouvaient pas tous sécréter une soie aussi fine que celle que le peintre avait demandée. Ces vers, si soigneusement choisis, exigeaient une nourriture particulièrement délicate, et les feuilles du mûrier dont se nourrissent les vers à soie devaient être triées avec le plus grand soin. Malgré toutes ces précautions, quelques-uns seulement des cocons survécurent.

Ainsi, un très long temps passa avant qu'on ne réussisse à élever un nombre suffisant de cocons pour obtenir la quantité de soie nécessaire pour le paravent de l'empereur. Mais à ce moment, une nouvelle difficulté surgit la soie était tellement fine qu'un très petit nombre de tisserands se montraient capables de la tisser. Il fallut faire appel aux meilleurs artisans de l'empire. Enfin, on réussit encore à surmonter cette difficulté. La soie destinée au paravent fut tissée. Jamais de mémoire d'homme on n'avait vu de soie plus fine. L'empereur la fit tendre sur un magnifique cadre d'ivoire.

Quand le travail fut terminé, l'empereur envoya un messager pour avertir le peintre que la soie était tissée et qu'il devait venir sans retard pour peindre les dragons. Le peintre pria le messager d'avertir l'empereur qu'il n'avait pas encore achevé la préparation de son travail et qu'il lui demandait de patienter. L'empereur, qui avait déjà attendu très longtemps que soit tissée la soie, ne cacha pas sa déception, puis il comprit que le peintre voulait préparer un chef-d'oeuvre et il attendit. Mais chaque fois qu'il passait devant le paravent, il perdait patience. Un jour, n'y tenant plus, il envoya un messager pour rappeler sa promesse au peintre. Celui-ci fit répondre que s'il accédait au désir de l'empereur, il ne serait pas capable de peindre des dragons dignes du plus beau paravent qu'on ait jamais vu. Il lui fallait, affirmait-il, poursuivre ses essais, et il demanda un nouveau délai.
L'empereur, malgré son impatience, fut bien obligé d'attendre. Mais le temps passait, et le peintre ne donnait pas de ses nouvelles. Et chaque fois que l'empereur passait devant le paravent inachevé, il sentait grandir son irritation. Un jour, à bout de patience, il envoya un messager en lui ordonnant de ramener de gré ou de force le peintre à la cour. Le peintre accepta enfin de suivre le messager. Quand il arriva devant l'empereur, il lui déclara qu'il pensait être maintenant capable de peindre les dragons. L'empereur manifesta sa joie. L'artiste se fit apporter de la couleur jaune, de la couleur bleue, deux longs pinceaux et s'approcha du paravent. D'un seul coup de pinceau, le peintre traça un trait jaune, puis d'un autre coup de pinceau, un trait bleu. Il déposa ensuite ses pinceaux et déclara qu'il avait achevé son travail.

Dès qu'on eut annoncé cette nouvelle à l'empereur, celui-ci, heureux de penser qu'enfin le paravent le plus beau qu'on ait jamais vu allait orner la salle du trône, se précipita pour admirer l’œuvre du célèbre peintre. Quand il arriva devant le paravent, il ne put en croire ses yeux : il ne vit sur l'écran que deux traits épais, l'un bleu, l'autre jaune. Persuadé que le peintre avait tout simplement voulu se moquer de lui, il entra dans une colère terrible. Calmement et avec le plus grand sérieux, le peintre lui affirma que ces deux traits étaient le fruit de longues études, poursuivies pendant des années et des années. Puis il s'inclina et voulut prendre congé de l'empereur. Mais l'empereur, hors de lui, toujours persuadé que le peintre avait voulu faire une mauvaise plaisanterie, qu'il avait gâché irrémédiablement la soie merveilleuse dont la fabrication avait demandé tant de temps et tant de soin, donna l'ordre d'arrêter le peintre et le fit jeter en prison.

Lorsque la nuit vint, et bien que sa colère fût toujours aussi grande, l'empereur voulut dormir mais il en fut incapable. Dans l'ombre, les deux traits, bleu et jaune, tracés par le peintre, passaient et repassaient devant ses yeux. Quand il fermait les paupières, les traits, bleu et jaune, allaient et venaient sous ses yeux et semblaient grandir et se mouvoir. Au grand étonnement de l'empereur, ces deux traits devenaient des dragons qui luttaient. Et ces deux dragons étaient rapides et puissants. Ce qui surprenait le plus l'empereur, c'est qu'ils semblaient vivre et grouiller, c'est qu'ils étaient souples et forts, et que cette force et cette puissance et cette grandeur et cette souplesse étaient résumées par les deux traits que le peintre avait tracés sur la merveilleuse soie. L'empereur, après avoir veillé toute la nuit et admiré les deux dragons qu'avait symbolisés le peintre, décida de découvrir le secret de l'artiste qui avait réussi un tel chef-d'oeuvre.

À l'aube, il donna l'ordre de seller son cheval et, accompagné de sa garde d'honneur, partit pour la caverne où le peintre avait travaillé pendant de longues années avant de peindre les deux dragons sur le paravent. La tempête les retarda, la neige et le vent et le brouillard les obligèrent à rebrousser chemin. L'empereur donna quand même l'ordre de repartir. Après avoir voyagé pendant plusieurs jours et plusieurs nuits, ils arrivèrent enfin devant la caverne du peintre. On alluma des torches. En entrant, l'empereur vit deux dragons peints sur les parois de la caverne: l'un était bleu, l'autre jaune. Ils étaient dessinés avec la plus grande exactitude. On distinguait chaque écaille, chaque dent, et leurs narines jetaient du feu. Chaque détail était représenté en bleu et en jaune.

Au bas de cette peinture, une date : celle du jour où l'empereur avait demandé au peintre de commencer à peindre le plus beau paravent qu'on ait jamais vu. À côté de cette peinture, une autre, celle de deux dragons, l'un bleu, l'autre jaune. À côté de cette deuxième peinture, une troisième, puis une quatrième, puis une cinquième, puis une sixième peinture... Toutes les parois de la caverne étaient couvertes de peintures représentant deux dragons, l'un bleu, l'autre jaune. Chaque image était datée. Les années succédaient aux années. A la lueur des torches, l'empereur ne pouvait s'empêcher d'admirer le travail acharné du peintre. Les images succédaient aux images, les esquisses aux esquisses. Et chaque mois, le peintre simplifiait la peinture des deux dragons, l'un bleu, l'autre jaune.

Enfin, après une longue suite de dragons, le peintre avait tracé sur les parois de la caverne les deux traits, l'un bleu, l'autre jaune, qu'il avait peints sur le paravent. Dans ces deux dernières images était résumée toute la puissance des innombrables dragons que le peintre avait dessinés pendant de longues années sur les parois de la caverne. L'empereur reconnut les deux dragons du paravent et il se rendit compte que les dernières images ne pouvaient même pas être comparées à toutes celles qui les précédaient.

Au fur et à mesure qu'il regardait ces peintures, l'empereur fut d'abord étonné, puis de plus en plus satisfait et même, à la fin, il devint très gai. Après avoir regardé une dernière fois les deux traits, l'un bleu, l'autre jaune, il donna immédiatement l'ordre de seller les chevaux car il voulait retourner dans sa capitale : il avait hâte de faire libérer le peintre pour l'honorer et le remercier parce qu'il lui avait permis de comprendre la puissance et la signification des deux traits, l'un bleu, l'autre jaune, qui symbolisaient les deux dragons.

Le peintre fut libéré, et l'empereur fit placer le paravent orné des deux dragons dans la salle du trône. Et chacun reconnut que ce paravent était le plus beau de tous ceux qui avaient été vus jusqu'alors.
"

Conte extrait des "Histoires merveilleuses des cinq continents" (au temps où les bêtes parlaient). Ré et Philippe Soupault.

Avatar de l’utilisateur
Abi
Animateur
Messages : 784
Enregistré le : Sam Mai 19, 2012 8:27 am

Re: [Draconique] Le Dragon bleu et le Dragon jaune

Messagepar Abi » Jeu Aoû 09, 2018 18:12 pm

Merci.

Le pays du matin calme, c'est la Corée, cela fait davantage encore pour l'atmosphère :)

Petit ver à soie que je signale!

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2597
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Magie pratiquée : Gardien du temple

Re: [Draconique] Le Dragon bleu et le Dragon jaune

Messagepar Schae » Jeu Aoû 09, 2018 20:31 pm

Oups, l'erreur a été modifié!

wuxiagirl
Messages : 57
Enregistré le : Dim Aoû 19, 2018 9:24 am
Voie spirituelle : je découvre le monde des esprits de la forêt
Magie pratiquée : aucune je suis novice

Re: [Draconique] Le Dragon bleu et le Dragon jaune

Messagepar wuxiagirl » Jeu Aoû 23, 2018 21:56 pm

Schae c'est magnifique. Serai-tu de Corée?

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2597
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Magie pratiquée : Gardien du temple

Re: [Draconique] Le Dragon bleu et le Dragon jaune

Messagepar Schae » Dim Aoû 26, 2018 9:20 am

Non, je ne suis pas Coréen mais étant donné la voie spirituelle, il faut se tourner partout où se trouve le Dragon.

Avatar de l’utilisateur
Abi
Animateur
Messages : 784
Enregistré le : Sam Mai 19, 2012 8:27 am

Re: [Draconique] Le Dragon bleu et le Dragon jaune

Messagepar Abi » Dim Aoû 26, 2018 14:29 pm

L'autre jour tandis que j'étais dans l'exercice de ma voie spirituelle, un enfant est arrivé, se montrant ma foi bien intéressé par ce que j'écrivais au feutre. Finalement, il a dessiné un dragon.

Ce qui m'a scotché, c'est l'intuition qu'il a eu en le représentant : il a rajouté quelques petits commentaires de son cru, et sans le savoir, et en toute innocence m'en aura appris davantage que tant d'autres qui s'escriment de leur mieux à m'instruire de moi-même.
Modifié en dernier par Abi le Dim Aoû 26, 2018 14:47 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2597
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Magie pratiquée : Gardien du temple

Re: [Draconique] Le Dragon bleu et le Dragon jaune

Messagepar Schae » Dim Aoû 26, 2018 14:47 pm

Les enfants sont de purs miroirs, avec la simplicité de l'innocence et sans passer par quatre chemins ils nous montrent le reflet de nos êtres. Il faut savoir qu'il y a aussi de grands enfants qui ont cette même innocence seulement, ils ont une façon peut-être plus explicative de démontrer ce reflet et pour un adulte, la pilule à plus de mal à passer...

Avatar de l’utilisateur
Abi
Animateur
Messages : 784
Enregistré le : Sam Mai 19, 2012 8:27 am

Re: [Draconique] Le Dragon bleu et le Dragon jaune

Messagepar Abi » Dim Aoû 26, 2018 14:49 pm

On est comme des enfants, il faut nous donner des pilules colorées pour qu'on les avale.

Merci de ton retour, après, il y a des couleurs qu'on n'aime pas, c'est comme ça :)

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2597
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Magie pratiquée : Gardien du temple

Re: [Draconique] Le Dragon bleu et le Dragon jaune

Messagepar Schae » Dim Aoû 26, 2018 15:04 pm

Je viens de lire d'un certain Aleister Crowley que pour arriver à la pure Lumière illimitée, la pure Vérité, il faut parfois faire s'entrechoquer ce que l'on prend pour lumière avec son contraire, et donc également ce que l'on aime avec ce que l'on n'aime pas:

Sequitur de hac re


Tu sais très bien, ô mon fils, comment une Pensée est imparfaite en deux dimensions, étant séparée de sa Contradiction, mais également limitée dans sa Portée, car par cette Contradiction nous n'achevons pas (communément)à l'Univers, sauf celui de son Discours. Et donc, si nous contrastons la Santé avec la Maladie, nous n'incluons rien de plus en leur Sphère d'Union qu'une Qualité pouvant être attribuée à toutes Choses. Qui plus est, il n'est en général guère aisé d'énoncer ou formuler la vraie Contradiction de toute Pensée comme Idée Positive, mais plutôt comme Négation Formelle rédigée en Termes vagues, de sorte que la prompte Réponse n'est qu'Antithèse. Ainsi, à "Blanc", l'on n'oppose point le Syntagme "Tout ce qui n'est point Blanc", car cela est vide, informe; ce n'est ni clair, ni simple, ni positif en termes de Conception; mais l'on répond "Noir", car cela est une Image de sa Signification. Et donc la Cohésion des Antithétiques ne les détruit qu'en Partie, et l'on devient instantanément conscient du Reliquat insatisfait ou déséquilibré, dont l'Eidolon bondit en ton Esprit avec Joie et Splendeur ineffables. Ne le laisse point te décevoir, car son Existence même prouve son Imperfection, et tu dois susciter sa Partenaire, et les détruire par l'Amour, comme avec les précédents. Cette Méthode est continue, et procède toujours du Grossier vers le Subtil, et du particulier vers le Général, dissolvant toutes Choses en Une Seule Substance de Lumière.

Un de ses nombreux essais sur la carte 0, "le Fou" du Tarot de Thoth.

Avatar de l’utilisateur
Abi
Animateur
Messages : 784
Enregistré le : Sam Mai 19, 2012 8:27 am

Re: [Draconique] Le Dragon bleu et le Dragon jaune

Messagepar Abi » Dim Aoû 26, 2018 15:20 pm

"Les messages se doivent d'être clairs et compréhensifs, pour un confort visuel et intellectuel et pour faciliter les échanges. Là, la seconde partie est sybilline. On est dans un lieu d'échanges, pas dans un monologue incompréhensible."

;)

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2597
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Magie pratiquée : Gardien du temple

Re: [Draconique] Le Dragon bleu et le Dragon jaune

Messagepar Schae » Dim Aoû 26, 2018 15:26 pm

Disque raillé? De refléter n'est pas du copier-coller! Un collègue de taf' lorsqu'il ne veut pas entendre ce qui est dit pour qu'il puisse faire comme bon lui semble dit, "moi pas comprendre", et il continue tout de même à faire selon une mauvaise procédure et de mauvais réglages, alors, advienne que pourra pour ceux qui veulent bien entendre ou non...

Avatar de l’utilisateur
Abi
Animateur
Messages : 784
Enregistré le : Sam Mai 19, 2012 8:27 am

Re: [Draconique] Le Dragon bleu et le Dragon jaune

Messagepar Abi » Dim Aoû 26, 2018 15:45 pm

Non non, pas disque raillé, je ne raille personne ici, y voir cela serait une méprise, et toi moins que tout autre.

Il me semble t'avoir compris un peu.

Et je crois comprendre aussi que cet extrait témoigne d'un certain amour pour les propos chantournés.

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2597
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Magie pratiquée : Gardien du temple

Re: [Draconique] Le Dragon bleu et le Dragon jaune

Messagepar Schae » Dim Aoû 26, 2018 18:03 pm

"je ne raille personne ici, y voir cela serait une méprise, et toi moins que tout autre."

Ah bon? Pourquoi aurais-je de telles faveurs? Je ne pense pas mériter d'aucun favoritisme au vu de la montagne gigantesque qui me reste à gravir.

Et je crois comprendre aussi que cet extrait témoigne d'un certain amour pour les propos chantournés.

Il est vrai que parfois j'use de ce que tu dis mais, cela n'a rien à voir avec de l'amour, cela dépend de la situation qui pour ce cas précis me semblait bien s'intégrer. En général en ce qui concerne l'amour, je préfère le Silence et me taire pour mieux apprécier le moment présent.

wuxiagirl
Messages : 57
Enregistré le : Dim Aoû 19, 2018 9:24 am
Voie spirituelle : je découvre le monde des esprits de la forêt
Magie pratiquée : aucune je suis novice

Re: [Draconique] Le Dragon bleu et le Dragon jaune

Messagepar wuxiagirl » Dim Aoû 26, 2018 20:00 pm

schae, dis moi cela veut dire quoi sequiture de ha cre?

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2597
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Magie pratiquée : Gardien du temple

Re: [Draconique] Le Dragon bleu et le Dragon jaune

Messagepar Schae » Dim Aoû 26, 2018 21:35 pm

Je ne suis pas spécialiste du latin, en tapant "Sequitur de hac re" sur un traducteur cela donne "ici suit une discussion sur ce sujet".

Avatar de l’utilisateur
Odin
SuperModérateur
Messages : 6956
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Jñāna Yoga et Yoga du son
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Re: [Draconique] Le Dragon bleu et le Dragon jaune

Messagepar Odin » Lun Aoû 27, 2018 16:34 pm

Abi est coquine à ce que je vois. :P
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Abi
Animateur
Messages : 784
Enregistré le : Sam Mai 19, 2012 8:27 am

Re: [Draconique] Le Dragon bleu et le Dragon jaune

Messagepar Abi » Lun Aoû 27, 2018 18:10 pm

Schae :cela dépend de la situation qui pour ce cas précis me semblait bien s'intégrer.
Certes, à moi aussi.

On peut cependant constater que tu as toi même mis en présence la lumière et l'ombre, avec l'histoire du peintre ayant peu à peu affiné son oeuvre jusqu'à la simplicité, et ce texte de A.C, qui est bien évidemment tout le contraire. Cela ferait presque un koan.

Merci d'avoir tiré une carte pour moi :)

Odin : Vade retro satanas ! :)

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2597
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Magie pratiquée : Gardien du temple

Re: [Draconique] Le Dragon bleu et le Dragon jaune

Messagepar Schae » Lun Aoû 27, 2018 22:08 pm

Eh, eh! Je me suis fait prendre la main dans le sac on dirait seulement vois-tu l'ami, étant donné que tout est en mouvement continuel il me semble, je ne pouvais permettre que les choses s'arrêtent ainsi, non mais imagines, qu'on aurait eu la paix c'aurait été beaucoup trop facile juste comme çà, ben tiens qu'elle est bonne celle-là!... Dans l'espace Infini, lorsqu'une planète ou Soleil meurt, il en renaît presque de suite un autre et ceci provient toujours d'un choc initial, pas toujours perceptible par la plus élaborée des lentilles spatiales actuelles. C'est je crois pas très loin du nid du Phénix qui se reforme sans cesse...


Retourner vers « Ésotérisme »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité