Dons, pratique et facultés de famille, dons transmis famille

Ce forum est ouvert à ceux qui veulent apprendre et poser des questions de débutants.

Modérateurs : Totem, naturellement

Avatar de l’utilisateur
kaïzuran
Messages : 20
Enregistré le : Ven Jan 02, 2009 21:45 pm

Dons, pratique et facultés de famille, dons transmis famille

Messagepar kaïzuran » Jeu Mar 26, 2009 23:24 pm

[transmission, dons, pratique, facultés, famille, hérédité familiale]


J'ai cru comprendre que pas mal de gens sur ce forum avaient de "petits" dons quels qu'ils soient en matière de magie. Ce que j'aimerai savoir c'est si les dons sont filiaux ou pas pour beaucoup d'entre vous ?
Le tient on forcément de quelqu'un de notre famille ou cela peut il se manifester "comme ça" ?
J'ai dénombré 4 personnes, sur 2 générations dans ma famille "proche", ayant fait de la magie (différentes pratiques.) Je ne m'englobe pas encore. (Si je le faisait ça ferait 5 personnes sur 3 générations)
Le fait même que l'on pratique de la magie dans une famille peut il prédisposer à sa pratique au fil des générations ? Certains développeront ils plus facilement des capacités en particulier ?

(excusez moi si je ne suis pas très claire et je pose beaucoup de questions mais je suis très fatiguée en ce moment, et j'ai de la purée à la place du cerveau.)
Bretagne, ma Bretagne
Tu es mon poumon, mon coeur

Avatar de l’utilisateur
choupette
Messages : 134
Enregistré le : Ven Jan 02, 2009 1:57 am

Messagepar choupette » Ven Mar 27, 2009 9:31 am

Je n'en sais rien pour les autres, mais dans ma famille, c'est chose courante, à part mes grands-père, du côté maternel (branche de la grand-mère), la pratique n'est pas courante, mais les capacités de médium, empathe...
A près, je pense que tout le monde possède ces capacités, et ce dès leurs naissance, mais seulement, la pratique est plus ou moins tolérée, ou réalisée...Nous naissons tous avec des "dons" (comme tu dis), je pense que le milieu familial n'a rien à voire là dedans, par contre, il est évident que quelqu'un dont la famille le tolère et le pratique, les capacités seront mieux vécues, et développées plus facilement...
Et l'acceptation vient souvent de leur milieu. Personnellement, je suis d'une famille orientale, qui s'est déplacée vers le Sénégal, dans tous les cas, il y a des superstitions, des chamans ou vaudou...et là-bas, c'est une chose courante que d'aller les voir...
J'espère avoir répondu à ta question, bien qu'elle ne soit pas très bien posée ou je suis très fatiguée !

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Mar 27, 2009 10:21 am

"Le fait même que l'on pratique de la magie dans une famille peut il prédisposer à sa pratique au fil des générations ? Certains développeront ils plus facilement des capacités en particulier ?"

Je n'essayerai pas de répondre au "pourquoi" c'est ainsi, mais les faits sont là :
Il est très courant que les dons de médiumnité, de guérison, et tout un tas d'autres dons, liés ou non à la pratique magique, se transmettent dans une même famille. Parfois d'une génération à l'autre, bien souvent en sautant une génération (exemple : de grand-mère à petite-fille.)
Certaines personnes dotées d'une solide intuition savent (voire même choisissent,) auquel de leur petits enfants le don sera transmis.

Dans certains cas les médiums involontaires qui ont des soucis avec leurs facultés incontrôlées peuvent s'avérer être les petits enfants d'une personne qui a préféré étouffer ses dons que de les apprivoiser. Dans ce cas, au lieu de se transmettre avec sérénité, le don réapparaît indompté et devient source de difficultés.

Notez comment les personnes qui croient en la réincarnation précisent que ces réincarnations se passent souvent dans la même famille où on était, et souvent dans la descendance directe. Si c'est vrai, voilà une bonne raison de donner une bonne éducation à vos enfants et de leur apprendre à faire de même avec les leurs. Et aussi de leur expliquer les dons ou facultés que vous avez, pour qu'ils soient à l'aise avec : ce sont peut-être eux qui vous éduqueront dans la prochaine vie ;)

Avatar de l’utilisateur
kaïzuran
Messages : 20
Enregistré le : Ven Jan 02, 2009 21:45 pm

don dans une famille

Messagepar kaïzuran » Ven Mar 27, 2009 21:39 pm

Ma grand mère à, pour des raisons que je ne développerait pas, rejeté les pratiques magiques (mais à conservé la foi en Dieu). La génération suivante à eut son lot de personnes faisant de la magie, dont le magnétisme, etc... Et moi, la petite fille, suis la seule des petits enfants à avoir un rapport avec la magie. Je fait de l'empathie, ait des pressentiments justes, rêves prémonitoires, et pratique télékinésie et pyrokinésie (cette dernière fonctionne extrêmement bien.) Mais l''empathie, les pressentiments... ça ne prévient pas, je ne sait pas comment gérer. Ça ne part pas dans tous les sens, mais ça va et ça vient, j'aimerais que ce soit plus régulier, pareil pour mes rêves.
Bretagne, ma Bretagne

Tu es mon poumon, mon coeur

Camilla n'ha Marcella

Messagepar Camilla n'ha Marcella » Ven Mar 27, 2009 21:45 pm

Bien mon avis également, Bertrand...

Kaïzuran : j'avais lancé la question du contrôle de l'empathie ailleurs, il y a des années. Avis unanime : nous ne savons pas la contrôler.

Avatar de l’utilisateur
kaïzuran
Messages : 20
Enregistré le : Ven Jan 02, 2009 21:45 pm

Messagepar kaïzuran » Ven Mar 27, 2009 21:52 pm

merci camilla !
Bretagne, ma Bretagne

Tu es mon poumon, mon coeur

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Mar 27, 2009 22:34 pm

Camilla n'ha Marcella a écrit :[l'empathie] Avis unanime : nous ne savons pas la contrôler.

Et c'est bien normal : les échanges énergétiques et la sensibilité à la pensée ou à l'état émotionnel de nos alter ego est présente chez tout le monde, et bien entendu pas seulement chez les empathes.
La différence vient seulement du fait que ces derniers identifient assez "automatiquement" l'origine de ce qu'ils ressentent. Mais ce qu'une personne non empathe ne comprendrait pas, elle le ressentirait néanmoins elle aussi.

Contrôler son empathie, cela reviendrait à peu près au même que de décider que la prochaine fois qu'on verra une poule on ne reconnaîtra pas que c'est une poule. C'est absurde ;)

Par contre on peut réaliser que ce n'est pas le don d'empathie lui-même (il n'est qu'une reconnaissance du processus) qui cause les désagréments que subit parfois l'empathe, mais bel et bien la tangible présence des émotions qui s'appliquent à contaminer tout ce qui raisonne avec elles!

La "résonance" entre dans la catégorie des phénomènes liés au principe de similitude. La similitude ne peut exister qu'entre deux choses séparées. Sans division, pas de similitude. La contamination par résonance appartient donc aux phénomènes liées à la forme, non au fond.

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Ven Mar 27, 2009 23:10 pm

L'empathie, à mon avis, est bien plus compliquée que ça et en même temps beaucoup plus simple.

Elle est bénéfique pour aider et soulager, mais elle peut être redoutable si on devient une éponge ou un dictateur de l'autre.

Quand à la contrôler, impossible. Il faut apprendre à avoir mal d'aimer les autres. Et l'accepter. On est pas pour autant en "sainteté" mais tout bêtement en "humanité".

L'"humanité", ça fait mal. Vous le saviez sans doute. Mais on n'y renonce pas pour autant.

Bastet

Avatar de l’utilisateur
chaostiks
Messages : 136
Enregistré le : Dim Aoû 31, 2008 13:52 pm

Messagepar chaostiks » Dim Mar 29, 2009 14:31 pm

Dans ma famille, il parait que j'avais une grand-tante qui faisait de la magie mais elle est morte et je ne l'ai jamais vu, mon père allait la voir pour de la voyance et des conseil.C'est tout ce que je sais de sa pratique et personne ne m'en à jamais parler à part mais parents qui ne sont pas très ouvert.
vaincre avec une épée et être vaincu par un baiser

Avatar de l’utilisateur
kaïzuran
Messages : 20
Enregistré le : Ven Jan 02, 2009 21:45 pm

Messagepar kaïzuran » Dim Mar 29, 2009 18:28 pm

Je reconnais que l'empathie ne peut pas se contrôler, il reste un soucis majeur et c'est, comme le dit si bien Bastet, l'éponge. A une époque (je pense que c'était les débuts "réels" de mon empathie) les gens ont vu que je pouvait les comprendre relativement bien : ils se sont "précipités", et au bout d'un moment j'ai tout dégorgé, parce que j'avais trop absorbée. Un équilibre dans l'approche à autrui est fondamental pour l'empathe, sinon tu sombres encore plus que les gens que tu approches. En effet Bertrand le contrôle n'est possible, mais il faut un minimum se "préserver" (je n'aime pas ce terme car il ne colle pas entièrement à ce que je veux dire) Le plus dur pour un empathe est aussi, en effet, de ne pas dicter la démarche à suivre à la personne qu'il aide -s'il en aide une bien entendu... Ça rejoint un peu ce que nous disions sur le forum vert : il faut proposer une voie à autrui, pas l'imposer.

Il faut apprendre à avoir mal d'aimer les autres. Et l'accepter.
L'"humanité", ça fait mal. Vous le saviez sans doute. Mais on n'y renonce pas pour autant.


Et pan ! Une phrase d'une beauté et d'une vérité sans pareilles... Décidément il n'y a que Bastet pour nous dire des choses comme ça...
I love you <3 ;)
Bretagne, ma Bretagne

Tu es mon poumon, mon coeur

Avatar de l’utilisateur
N-mantic
Messages : 1116
Enregistré le : Mer Mai 14, 2008 19:43 pm

[recyclé] Hériter des pouvoirs de la famille

Messagepar N-mantic » Mer Juin 24, 2009 2:55 am

    Fil récupéré et assemblé par la modération.

  • Valsorti. 23/01/08.
    " Est-il possible d'obtenir des "pouvoirs" personnels, par sa famille ? "

    Jidty. 23/01/08.
    " Non. C'est lors de ton incarnation, tu choisis un corps qui te sera utile pour développer tes capacités psy. Ce n'est pas ta famille qui te procure ton don, c'est la génétique que tu as choisi d'obtenir.

    Voilà une variante que je trouve importante.
    "

    Bertrand. 24/01/08.
    " Cela ne contredira pas ce que propose Jidty, mais il est bien souvent vérifié que dans une même famille, les dons se transmettent de père en fils, ou de grand père à petit fils. Pour rendre ceci compatible avec le commentaire de Jidty, et bien je la cite : "tu choisis un corps qui te sera utile". "

    Meje. 24/01/08.
    " Je rejoins Jidty et Bertrand. Cependant, "en obtenir" peut aussi signifier recevoir d'eux une expérience, un apprentissage, un dialogue, une initiation qui t'ouvre un peu plus à ces choses que tu ressens déjà. "
Necromantic was here...

Louis
Messages : 202
Enregistré le : Mar Avr 29, 2014 9:44 am

Messagepar Louis » Mer Fév 11, 2015 23:20 pm

Je recherchais le sujet que j'avais créé à mon arrivée ici et je suppose que c'en est la récupération vu que je vois ma question dans le dernier post.

Je suis allé à l'hôpital aujourd'hui car ma tante est aux soins intensifs depuis 3 semaines après s'être faite renversée, et je me disais (vu que je n'en suis pas à ma première visite) que c'était quand même génial que je ne ressente plus les maux de tout le monde comme j'en avais l'habitude.

Puis on voit ma tante (qui recommence à parler même si elle n'a pas encore totalement récupéré à cause d'un traumatisme), et mon grand-frère était là.
C'est quelqu'un d'extrêmement introverti, qui parle peu etc.
Pourtant petit, il était très proche de mon petit frère et moi, puis il a eu sa chambre et il s'est fort éloigné.
J'ai toujours soupçonné que c'était également du à une forme d'empathie, certaines personnes la gèrent différemment, moi c'était l'exact opposé de lui, et je le soupçonnais simplement parce que mon petit frère et moi avons tout deux hérité de dons, et j'étais sûr et certain que lui aussi, même s'il n'en a jamais parlé ou ne les a jamais manifesté devant moi.
Et donc j'en reviens à l'hôpital, je le regardais essayer de se concentrer uniquement sur ma tante pour éviter les énergies extérieures puis arriva le moment où il n'arrivait plus à laisser glisser et sbim, il a fait un malaise.
Bref, je ne sais pas trop pourquoi j'écris, d'un côté ça m'a fait sourire de voir mon frère dans un état de faiblesse vu son statut "d'alpha", d'un autre ça m'a rappelé comment j'ai eu du mal à gérer moi-même ce genre de situation.
L'introversion, c'est un cercle vicieux avec l'empathie non ?
Plus on s'enferme dedans, moins on en sort, moins on s'en sort.
En attendant il a quand même réussi à passer incognito à mes yeux jusqu'à maintenant, il a dit que ça n'était qu'aux hôpitaux que ça lui arrivait (et c'est la première fois qu'on y allait ensemble).
Enfin je suis content, d'une part parce qu'il a quand même mis tout en oeuvre pour gérer son problème, et d'une autre parce que.. je le savais niark niark niark :D

indigo
Messages : 27
Enregistré le : Lun Oct 31, 2011 22:14 pm
Magie pratiquée : toutes et aucune

Messagepar indigo » Ven Fév 13, 2015 2:20 am

Du coup, je suis le seul à être le premier de la famille (que je connais) à avoir ce type de don...?

Moi, ça m'amène à une autre question : Est-ce que c'est génétique ? Jagannath dit que généralement, ça saute une génération, ce serait donc un caractère héréditaire ? (je suis pas un expert dans ces termes-là, donc si je me trompe, Mea Culpa ^^")

Le rapprochement est peut-être (voire sûrement) trop simple, mais c'est aussi une possibilité à envisager, non ?


Et pour te répondre, Kaïzuran, j'ai une théorie dessus (due à mes ressentis vis-à-vis de personnes ayant ou non un don, et de leurs parents). Ce que je pense, c'est qu'il y a un "porteur" et un "déclencheur". Le Porteur porte le don en lui mais est incapable de l'utiliser, et le Déclencheur n'a pas de don, mais, pour une raison x ou y, peut permettre l'utilisation d'un don à sa descendance (si le Porteur a transmis son don).
C'est pas du tout au point, mais ça pourrait expliquer le fait que des dons se retrouvent chez certaines personnes sans antécédent familial (c'est d'ailleurs ce que j'ai le plus vu jusque là).

C'est peut-être une théorie "pseudo-génétique" fumeuse, mais je pense que c'est plausible :)

Indigo
soyez comme vous êtes.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Fév 13, 2015 16:31 pm

Il existe une corrélation avec la génétique mais elle n'est pas importante, cette théorie que tu nous présente, Indigo, est due au fait que tu penses que la génétique humaine peut être à la base des choses spirituelles. C'est normal, toute notre éducation "scientifique" (scientiste en vérité) nous a lavé le cerveau avec ce genre d'idée.

Je ne dis pas que la génétique n'est pas une science pertinente, elle l'est, mais pas pour les raisons généralement comprises, en réalité, c'est l'inverse : c'est la spiritualité qui préside à la génétique, la génétique n'est qu'une manifestation matérielle (un écho atténué, comme un reflet de reflet de reflet...) des principes spirituels. Donc la génétique indique des choses, mais elle ne détermine pas les choses. C'est à dire si une personne doit naître avec des dons importants à cause de lois supérieures (loi du karma), alors sa génétique va le manifester dans une certaine mesure et ce sera conforme à un héritage de gènes.

Mais conclure que c'est la génétique qui préside aux dons est une erreur de logique, la même erreur de logique qu'on ferait si on faisait le raisonnement suivant :
Les boutons de rose s'ouvre au lever du soleil, DONC c'est l'ouverture des boutons de roses qui fait se lever le soleil.
C'est une inversion de la cause et de la conséquence.

indigo
Messages : 27
Enregistré le : Lun Oct 31, 2011 22:14 pm
Magie pratiquée : toutes et aucune

Messagepar indigo » Mer Mar 18, 2015 22:50 pm

Il existe une corrélation avec la génétique mais elle n'est pas importante, cette théorie que tu nous présente, Indigo, est due au fait que tu penses que la génétique humaine peut être à la base des choses spirituelles. C'est normal, toute notre éducation "scientifique" (scientiste en vérité) nous a lavé le cerveau avec ce genre d'idée.

Je ne dis pas que la génétique n'est pas une science pertinente, elle l'est, mais pas pour les raisons généralement comprises, en réalité, c'est l'inverse : c'est la spiritualité qui préside à la génétique, la génétique n'est qu'une manifestation matérielle (un écho atténué, comme un reflet de reflet de reflet...) des principes spirituels. Donc la génétique indique des choses, mais elle ne détermine pas les choses. C'est à dire si une personne doit naître avec des dons importants à cause de lois supérieures (loi du karma), alors sa génétique va le manifester dans une certaine mesure et ce sera conforme à un héritage de gènes.


Je suis tout à fait d'accord avec toi, et je me suis mal exprimé : en fait, je me demandais s'il y avait des lois similaires à celles de la génétique dans ce domaine.

Petit exemple : une âme nait un jour, avec un don qu'elle ne peut pas utiliser. Un autre jour, elle rencontre une autre âme, dont elle tombe amoureuse. Sans le savoir, celle-ci peut éveiller les dons. Malheureusement, elle ne peut utiliser ce pouvoir consciemment.
Plus tard, un enfant nait de ces deux âmes. Ayant un parent porteur d'un don et un parent "éveilleur", il aura la capacité d'utiliser le don porté par le premier parent.

En fait, ce principe peut se rapprocher de celui de deux pièces de puzzle qui s'assemblent pour faire un tout.

C'est dans ce sens là que va ma théorie : cela ne concerne que les âmes, et non la génétique. Mais comme je ne savais pas comment appeler ce concept, j'ai utilisé le terme "génétique", car c'est ce qui s'en rapprochait le plus :)
soyez comme vous êtes.

Avatar de l’utilisateur
Eloha
Messages : 233
Enregistré le : Jeu Fév 12, 2015 21:53 pm

Messagepar Eloha » Jeu Mar 19, 2015 11:27 am

:)


bastet a écrit :L'empathie, à mon avis, est bien plus compliquée que ça et en même temps beaucoup plus simple.

Elle est bénéfique pour aider et soulager, mais elle peut être redoutable si on devient une éponge ou un dictateur de l'autre.

Quand à la contrôler, impossible. Il faut apprendre à avoir mal d'aimer les autres. Et l'accepter. On est pas pour autant en "sainteté" mais tout bêtement en "humanité".

L'"humanité", ça fait mal. Vous le saviez sans doute. Mais on n'y renonce pas pour autant.

Bastet



Pourquoi situer l'empathie dans un concept "émotionnel" .. ? stp


Merci :)
...

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Jeu Mar 19, 2015 12:59 pm

Tu la places dans quel "concept" ?

Avatar de l’utilisateur
Eloha
Messages : 233
Enregistré le : Jeu Fév 12, 2015 21:53 pm

Messagepar Eloha » Jeu Mar 19, 2015 14:15 pm

:)

bastet a écrit :Tu la places dans quel "concept" ?



Des facultés :)
...

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Jeu Mar 19, 2015 15:01 pm

indigo : "je me demandais s'il y avait des lois similaires à celles de la génétique dans ce domaine."

Il y a des lois, des cycles et des liens mystérieux qui raccordent les relations familiales et les choses occultes. C'est plus lié aux astres qui gouvernent ces choses qu'à la génétique, mais les astres peuvent indiquer si il y a des dons psychiques actifs ou latents, et si les enfants en hériteront (et si oui lesquels) ce qui montre que c'est bien gouverné par des lois et des cycles.

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Ven Mar 20, 2015 3:32 am

@Eloha
Si l'empathie n'est pas ressentir les émotions des autres et se mettre à leur place, alors nous ne parlons pas de la même chose.
Je suis intéressée par ta définition et ton expérience de l'empathie.

Avatar de l’utilisateur
Eloha
Messages : 233
Enregistré le : Jeu Fév 12, 2015 21:53 pm

Messagepar Eloha » Ven Mar 20, 2015 9:17 am

:)


bastet a écrit :@Eloha
Si l'empathie n'est pas ressentir les émotions des autres et se mettre à leur place, alors nous ne parlons pas de la même chose.
Je suis intéressée par ta définition et ton expérience de l'empathie.



Je le situe dans une faculté et non dans une attitude compassée, parce que l'empathie est de ressentir l'emplacement des maux "physique" des autres.
sans pour autant être à coté d'eux, ni même les voir.


L'empathie informe sur les natures d'une douleur physique en l'autre... Ce n'est pas une volonté , ni un choix de se mettre a la place de l'autre, mais une manifestation ressentit, informant d'un mal "physique" en l'autre.


... L'attitude compassée va avec les sensibilités. :)
...


Retourner vers « Débutants »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité