Xième débat sur l'église catholique et la tolérance...

Articles et discussions sur La Magie, la spiritualité et la sorcellerie.

Modérateur : Jagannath


Image

ॐ भूर्भुव: स्व: तत्सवितुर्वरेण्यं । भर्गो देवस्य धीमहि धीयो यो न: प्रचोदयात् ।।

Om Bhūr Bhuvah Svaḥ
Tat Savitur Varenyam
Bhargo Devasya Dhīmahi
Dhīyo yo naḥ prachodayāt.


Au cœur de l'expérience de la vie, C'est « Cela »,
La nature essentielle irradiant l'existence, Qui est l'adorable UN.
Puissent tous les êtres percevoir, par un intellect méditatif,
le magnifique éclat de la conscience illuminée.
Baron Samedi
Messages : 177
Enregistré le : Ven Jan 19, 2007 18:34 pm
Magie pratiquée : La Magie

Messagepar Baron Samedi » Mer Jan 20, 2010 5:38 am

J'ai retenu de ces échanges un point essentiel trés clairement exprimé par Bertrand: l'Eglise a perdu une grande majorité de ses fidèles depuis qu'elle a extirpé la transcendance de ses rites. La messe est devenue en quelque sorte une cérémonie humaine faisant abstraction du monde divin.
Par exemple, les prières au bas de l'autel ont été supprimées (elles servaient à éloigner les Esprits de l'autre côté). Avec les nouveaux autels, le prêtre tourne le dos au Tabernacle, le Notre Père a été changé; "Et ne nous abandonnez point à la tentation" Matth.VI,13 et maintenant "Ne nous soumets pas à la tentation"! Qui nous soumet à la tentation? Le Créateur ou le Diable? Etc.. etc..
A mon sens, l'interprétation du concile Vatican II par les Evêques français
a été désastreuse. Voici un texte tiré dudit concile; vous constaterez simplement les sophismes diffusés par nos chers évêques.

((

36. La langue liturgique

1. L’usage de la langue latine, sauf droit particulier, sera conservé dans les rites latins

2. Toutefois, soit dans la messe, soit dans l’administration des sacrements, soit dans les autres parties de la liturgie, l’emploi de la langue du pays peut être souvent très utile pour le peuple ; on pourra donc lui accorder une plus large place, surtout dans les lectures et les monitions, dans un certain nombre de prières et de chants, conformément aux normes qui sont établies sur cette matière dans les chapitres suivants, pour chaque cas.

3. Ces normes étant observées, il revient à l’autorité ecclésiastique qui a compétence sur le territoire, mentionnée à l’article 22 (même, le cas échéant, après avoir délibéré avec les évêques des régions limitrophes de même langue), de statuer si on emploie la langue du pays et de quelle façon, en faisant agréer, c’est-à-dire ratifier, ses actes par le Siège apostolique.

))

L'article premier est trés clair: "L'usage de la langue latine, sauf cas particulier, sera conservé dans les rites latins." Cela signifie qu'en Chine ou au Vietnam les fidèles ont le droit de pouvoir comprendre les rituels qu'ils suivent. Quant à nous, charmants latins, déserteurs d'églises, nous nous tournons vers d'autres spiritualités aux senteurs exotiques parceque les notres sont devenues sans saveur.

Pour terminer, voici une parole de Jésus (Matth.,V, 37.) "Mais contentez-vous de dire: Cela est, cela est; ou, Cela n'est pas, cela n'est pas; car ce qui est de plus vient du mal."

Je comprends cette parole ainsi: la vérité est une et indivisible.

Les deux citations du N.T. proviennent d'un ouvrage écrit par le R.P. Henry James Coleridge "Les Béatitudes" Paris, 1890 P.Lethielleux, libraire éditeur.

Bonne journée à tous
B.S.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mer Jan 20, 2010 8:35 am

Oui Baron, c'est incroyable, je connais tellement de gens qui ont commencé leur voie spirituelle sur le catholicisme avec un vrai désir de pratique... Et qui se sont finalement tournés vers des spiritualités orientales, tout à fait déçus par le catholicisme...

Il y a, il faut dire, un phénomène de filtrage : je dirais que chez nous, ne nous parvient des spiritualités orientales, que la partie pratique authentiquement spirituelle. Parce qu'on ne prend pas beaucoup la peine d'importer la bigoterie (ou que c'est elle qui ne prend pas la peine de s'exporter).
Il faut tout de même réaliser que réciproquement, il y a en Inde des tas de gens qui en ont marre de leur bigoterie locale et du laxisme de la religion hindouiste et qui pour se lancer dans de vraies pratiques, se tournent vers les missions catholiques et la foi catholique.
Nul n'est prophète en son pays, et étrangement, en dehors de l'Europe, les catholiques ont parfois encore un vrai message à faire passer -et ils ont beaucoup de succès-.

Avatar de l’utilisateur
Malduk
Messages : 85
Enregistré le : Dim Déc 20, 2009 19:51 pm

Messagepar Malduk » Mer Jan 20, 2010 13:08 pm

Zelda a écrit :Je reviens à ma phrase :
Ce n'est pas une religion ou la politique qui sont dangereux, c'est ce qu'en font leurs représentants....

C'est comme l'alcool, il n'est pas dangereux, ni inutile, bien au contraire, mais ça dépend de la manière dont tu l'utilises....

Donc pour en revenir à la religion, et aux chrétiens, certains religieux par leur attitude peuvent vous dégouter de la religion.

Je connais des prêtres absolument geniaux, malheureusement ils ne courent pas les rues!!!!

Zelda


Tout à fait.
A partir du moment ou le sacré tombe entre les mains d'intégristes ou de manipulateurs, alors cela fait des dégâts.
Mais ceux qui ont soufferts seront récompensés, et les persécuteurs seront punis.

Baron Samedi
Messages : 177
Enregistré le : Ven Jan 19, 2007 18:34 pm
Magie pratiquée : La Magie

Messagepar Baron Samedi » Jeu Jan 21, 2010 2:36 am

Bertrand, tes dires me semblent justes; les occidentaux fuient le catholicisme du fait de sa spiritualité dépressive et les orientaux s'en rapprochent. D'un côté comme de l'autre le rêve s'empare des consciences. Ce n'est pas le fruit du hasard. Je ressens un rapprochement intense en ces prémisses de l'ère du Verseau entre deux ethnies fondamentalement différentes, les peuples de l'Occident et ceux du soleil Levant. Cependant il existe une mesure céleste, délicieuse, propagée par les Anges ou les guides spirituels; elle indique l'unité intrinsèque des peuples de la terre. C'est en ce point précis, Bertrand, que ma pensée rejoint la tienne: nous allons vers eux et il viennent vers nous. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, il est trés facile de deviner ce qui va advenir; un rapprochement jamais réalisé dans le passé. L'Occident s'épuise en de vaines conquêtes matérielles. Les peuples de l'Orient sont un creuset fécond de spiritualités magnifiques. Les chemins sont multiples mais la source ne peut être qu'unique. Qui peut préférer un instant dérisoire en regard d'une Eternité?

Trés chers amis, je vous souhaite le Bonsoir. B.S.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Jeu Jan 21, 2010 17:23 pm

Il fût un temps où ils étaient mélangés... quand les celtes dominaient l'Eurasie. :)
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Jeu Jan 21, 2010 19:08 pm

o_O ? Qui était mélangé?

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Jeu Jan 21, 2010 22:19 pm

Je veux dire qu'il n'y avait pas forcément de rupture entre l'Orient et l'Occident, certaines cultures en portent encore des traces. :)
Fais de l'Amour ta magie

Baron Samedi
Messages : 177
Enregistré le : Ven Jan 19, 2007 18:34 pm
Magie pratiquée : La Magie

Messagepar Baron Samedi » Ven Jan 22, 2010 0:00 am

Alexandre avait tenté un rapprochement. Il avait atteint l'Indus.
Seulement, c'était par les armes, pas par les âmes. Vous connaissez la suite de cette affaire sans landemain: rien.

Avatar de l’utilisateur
FLC
Messages : 221
Enregistré le : Jeu Juin 29, 2006 13:56 pm
Magie pratiquée : Lilith

Messagepar FLC » Sam Jan 23, 2010 2:13 am

Merci Bertrand.
FLC

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Jeu Oct 21, 2010 7:04 am

gwendir : "Faut dire j'ai une petite rancœur face à la soumission et rentrer dans les rangs. J'imagine que La Déesse ne me demande pas ça (comme d'autres religions ne s'en privent pas.)"

Ce sont les institutions religieuses qui inévitablement perdent le contact avec la source qui nous parlent ainsi. Mais les religions à l'origine ont toutes le même message de compassion et d'amour.
Le processus est le suivant :
- Un sage faisant l'expérience divine permanente explique à ses disciples comment y parvenir.
- A cet effet il leur donne des préceptes utiles qu'il faudra suivre non pas pour raison morale, mais pour se transformer intérieurement.
- Les disciples sont de plus en plus nombreux, interprètent chacun à leur manière, et finissent par mettre en place une institution (une Eglise par exemple) qui se charge de faire connaître l'enseignement du maître.
- Peu à peu les consignes du maître qui étaient faites pour se libérer deviennent un dogme dans lequel certain s'enferment et que certains veulent imposer au monde comme une vérité incontestable.
- L'Eglise devient une institution morale et conquérante et semble agir à l'opposé des enseignements du maître.

Le ver est dans le fruit dès le début, car même les premiers disciples sont confondus par les apparences et interprètent de travers les consignes, mais plus le temps passe, plus la source est difficile à discerner et plus les contresens sont nombreux. Pourtant même aujourd'hui et même dans une vieille institution corrompue comme l'église catholique, beaucoup de gens ressentent encore l'appel authentique de la source (dans notre exemple il s'agit de Jésus Christ) et accomplissent les pratiques dans le bon esprit qui était enseigné au commencement (certains monastères catholiques sont encore les héritiers de pratiques spirituelles véritablement efficaces).

Ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain. De même que la communauté chrétienne a soigneusement essayé de détruire les institutions païennes qui étaient devenus corrompues à l'époque (malgré des origines elles-aussi très authentiques) et y est parvenue en grande partie, de même de nouvelles tendances vont détruire l'édifice catholique actuel. Mais tout cela est le jeu de l'ignorance, du manque de compassion et de discernement, car les réformateurs d'aujourd'hui sont les corrompus de demain. On devrait plutôt s'attacher à garder toujours en vue la source qu'essayer de réformer au niveau de la forme.

Avatar de l’utilisateur
FLC
Messages : 221
Enregistré le : Jeu Juin 29, 2006 13:56 pm
Magie pratiquée : Lilith

Spiritualité et chrétienté

Messagepar FLC » Dim Sep 07, 2014 0:00 am

Le ver est dans le fruit dès le début, car même les premiers disciples sont confondus par les apparences et interprètent de travers les consignes, mais plus le temps passe, plus la source est difficile à discerner et plus les contresens sont nombreux. Pourtant même aujourd'hui et même dans une vieille institution corrompue comme l'église catholique, beaucoup de gens ressentent encore l'appel authentique de la source (dans notre exemple il s'agit de Jésus Christ) et accomplissent les pratiques dans le bon esprit qui était enseigné au commencement (certains monastères catholiques sont encore les héritiers de pratiques spirituelles véritablement efficaces).


Voilà une vision juste de l'Eglise. L'interprétation de la source provoque l'éffondrement de la spiritualité. La religion n'est pas créée par la divinité mais par l'homme d'où les dérives abjectes qui plongent les adeptes de ladite religion dans d'affreux tourments.
FLC


Retourner vers « Pandore »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités