Si la vie n'était qu'un rêve, et la réalité un reflet?

Articles et discussions sur La Magie, la spiritualité et la sorcellerie.

Modérateur : Jagannath


Image

ॐ भूर्भुव: स्व: तत्सवितुर्वरेण्यं । भर्गो देवस्य धीमहि धीयो यो न: प्रचोदयात् ।।

Om Bhūr Bhuvah Svaḥ
Tat Savitur Varenyam
Bhargo Devasya Dhīmahi
Dhīyo yo naḥ prachodayāt.


Au cœur de l'expérience de la vie, C'est « Cela »,
La nature essentielle irradiant l'existence, Qui est l'adorable UN.
Puissent tous les êtres percevoir, par un intellect méditatif,
le magnifique éclat de la conscience illuminée.
Avatar de l’utilisateur
Zoziau83
Messages : 17
Enregistré le : Lun Aoû 17, 2009 21:25 pm
Magie pratiquée : Centre-Var

Si la vie n'était qu'un rêve, et la réalité un reflet?

Messagepar Zoziau83 » Jeu Aoû 20, 2009 4:13 am

[réalité, projection, vacuité, irréalité, rêve, rêve lucide, reflets, échos]

Je me demande si finalement, nous ne nous bloquons pas tous, et si nous n'avons pas tous ce don et d'autres...

Il me vient peu à peu que la réalité dite "objective" n'est qu'un convention de l'esprit, un cadrage que nous nous imposons afin de faire correspondre nos sens à cette convention admise par tous, de manière fixe et définitive.

Ce n'est pas que ce que nous voyons et sentons est faux, ou inventé, mais ce n'est qu'une manière parmi d'autres d'exprimer la réalité.

Je ne sais pas si vous voyez où je veux en venir...

Plus prosaïquement, notre réalité constatée au quotidien n'est constitué que de reflets, d'échos. Nous traduisons par "bruit" les ondes dites "sonores" qui frappent nos oreilles, et lorsque nous voyons un arbre, il ne s'agit en réalité que des photons qui l'ont frappé et on rebondit sur lui sans être absorbés. Un objet bleu ? Il a absorbé toutes les longueurs d'onde de la lumière, sauf le bleu... finalement il est tout, sauf bleu. Voyons-nous l'arbre ? Nous voyons son écho lumineux. Mais pas l'arbre. Idem pour le toucher, et pour les autres sens.

Nos sens sont limités, et en plus l'interprétation que nous faisons des constatations visuelles, sonores, tactiles me semble convenue, apprise depuis la naissance. C'est un choix délibéré, une acquisition progressive mais qui nous enferme ensuite pour la vie.

Mais il y a d'autres manières d'interpréter les choses, une infinité. Ca reste toutefois, à mon avis, des interprétations de la réalité, pas la réalité elle-même. Qui nous est inaccessible tant que nous en restons spectateurs - la montagne n'a aucune idée d'elle-même, que son reflet déformé dans le lac, que son ombre portée sur la vallée, que les mouvements du vent qu'elle détourne...

(Oui, pas mal la tête dans les nuages, surtout en pleine insomnie, mais mon estomac cette nuit me rappelle que je suis bien terrestre et soumise aux mêmes lois que tout un chacun... où c'qu'est mon bicarbonate ? :-S)
Zoziau

"Rien n'est jamais acquis..."

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Jeu Aoû 20, 2009 12:04 pm

Zoziau83 a écrit :Je me demande si finalement, nous ne nous bloquons pas tous, et si nous n'avons pas tous ce don et d'autres...

Il me vient peu à peu que la réalité dite "objective" n'est qu'un convention de l'esprit, un cadrage que nous nous imposons afin de faire correspondre nos sens à cette convention admise par tous, de manière fixe et définitive.

Ce n'est pas que ce que nous voyons et sentons est faux, ou inventé, mais ce n'est qu'une manière parmi d'autres d'exprimer la réalité.

Je ne sais pas si vous voyez où je veux en venir...

Plus prosaïquement, notre réalité constatée au quotidien n'est constitué que de reflets, d'échos. Nous traduisons par "bruit" les ondes dites "sonores" qui frappent nos oreilles, et lorsque nous voyons un arbre, il ne s'agit en réalité que des photons qui l'ont frappé et on rebondit sur lui sans être absorbés. Un objet bleu ? Il a absorbé toutes les longueurs d'onde de la lumière, sauf le bleu... finalement il est tout, sauf bleu. Voyons-nous l'arbre ? Nous voyons son écho lumineux. Mais pas l'arbre. Idem pour le toucher, et pour les autres sens.

Nos sens sont limités, et en plus l'interprétation que nous faisons des constatations visuelles, sonores, tactiles me semble convenue, apprise depuis la naissance. C'est un choix délibéré, une acquisition progressive mais qui nous enferme ensuite pour la vie.

Mais il y a d'autres manières d'interpréter les choses, une infinité. Ca reste toutefois, à mon avis, des interprétations de la réalité, pas la réalité elle-même. Qui nous est inaccessible tant que nous en restons spectateurs - la montagne n'a aucune idée d'elle-même, que son reflet déformé dans le lac, que son ombre portée sur la vallée, que les mouvements du vent qu'elle détourne...

Voilà j'aime bien ce que tu développes. Il faut aller plus loin!
Si notre réalité est constituée d'échos et reflets, alors de quoi ces échos sont-ils les échos? Quelle est la source des échos et reflets?

Voilà, les graines de la recherche spirituelle sont dans cette question.
Et nombre de nos sujets sur ce forum sont des façons d'aborder le problème, ou des méthodes d'investigation.

Avatar de l’utilisateur
Zoziau83
Messages : 17
Enregistré le : Lun Aoû 17, 2009 21:25 pm
Magie pratiquée : Centre-Var

Messagepar Zoziau83 » Jeu Aoû 20, 2009 15:48 pm

Justement, Bertrand, qu'est-ce qu'un arbre, derrière l'écho sonore ou le reflet lumineux ? Cette chose que nous avons définie, avec des limites physiques, une structure, des couleurs, un mouvement, ce solide existe-t-il vraiment ? Ou plutôt, n'inventons-nous pas le concept de solide, ou d'objet, par convention, alors que la réalité n'a rien à voir avec cela ?

J'ai fait un rêve. Dans ce rêve je voyais la structure intime des choses, je les vivais et j'en faisais partie. J'allais au delà de l'illusion construite par notre cerveau.

La première chose que je me disais, c'était "Mais je SAIS tout cela, je connais cela ! Je ne fais que retrouver ce que je sais déjà."

Mais je me rendais compte, aussi, que cette perception "ouverte" était incompatible avec l'éveil, avec un état de conscience ordinaire, car le cerveau conscient reconstruit le monde à l'ordinaire afin qu'il soit... fonctionnel ? Rassurant ? Cohérent ? Je savais donc que j'oublierais ce que j'aurais "vu", et je me disais "Je ne dois pas oublier, je ne dois pas oublier" tout en sachant que ce n'était guère possible...

Et de fait... Mais je garde de très fugaces impressions, comme des points lumineux se déplaçant à toute vitesse, reliés par un réseau vibrant (je ne sais comment expliquer cela, car c'est un infime souvenir), et la certitude que nous baignons là-dedans, même si nous l'occultons au quotidien.

D'ailleurs, une nuit que je dormais dehors, sous les étoiles, coincée sur le dos entre mes deux filles, en ouvrant les yeux pendant la nuit j'ai eu une vision du ciel nocturne tout à fait particulière : le nombre d'étoiles était infini, j'avais l'impression de les voir en profondeur, très très loin dans l'espace, et il y avait ce genre de réseau lumineux et vibrant qui les reliait, par strates je crois, comme des quadrillages superposés.

J'ai cligné des yeux, tenté d'accommoder ma vue pour retrouver un ciel "normal", mais rien à faire, c'était tellement étrange, cette vibration lumineuse du ciel, et pourtant je me sentais bien sur ce matelas, sous la couette, entre mes enfants endormies. Je ne crois pas que je dormais (mais quand bien même...) J'ai fini par accepter cette étrangeté et me suis rendormie. Ca ne s'est pas reproduit, mais je garde cet vision précieusement comme un cadeau. Comme si le voile de la réalité ordinaire s'était déchiré pour moi cette nuit-là.

(Nan, suis pas une visionnaire hystérique, je vis un quotidien très ordinaire, entre les enfants, le ménage et la basse-cour, avec des tâches tout ce qu'il y a de triviales; je ne fume ni ne bois, et je ne sais même pas méditer parce que mon mental est incapable de se mettre en pause, même durant mon sommeil)
Zoziau



"Rien n'est jamais acquis..."

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2657
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Voie spirituelle : Miroir des vérités
Magie pratiquée : Gardien du temple

Messagepar Schae » Jeu Aoû 20, 2009 17:35 pm

Zoziau,
Si il t'arrives encore d'avoir des visions du ciel, tu peux les raconter sur le topic suivant:

Visions célestes

Il y a déjà quelques récits de ce genre...

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Jeu Aoû 20, 2009 18:09 pm

Zozio : "J'ai fait un rêve. Dans ce rêve je voyais la structure intime des choses, je les vivais et j'en faisais partie. J'allais au delà de l'illusion construite par notre cerveau."
Un rêve d'omniscience. C'est bien ça. L'état de contemplation avancé est parfois obtenu en rêve. Je note que puisque tu voulais te souvenir, tu étais consciente et lucides et j'en profite pour te proposer la lecture de notre fil de discussion sur les rêves lucides :
http://pandore.net/agora/viewtopic.php?t=6151

Zozio : "La première chose que je me disais, c'était "Mais je SAIS tout cela, je connais cela ! Je ne fais que retrouver ce que je sais déjà.""
Pourquoi cela t'apparait-il ainsi? Parce que contrairement à l'idée répandue, la connaissance n'est pas ce qu'on acquiert an ajoutant des informations, mais ce qu'on acquiert en enlevant l'ignorance. L'ignorance est un voile.
On fait l'expérience de cela chaque fois qu'on a un flash sur ce qui va se passer, ou qu'on a une prémonition et ce genre de choses. Mais au lieu de voir simplement que c'est l'ignorance qui s'est levée un petit peu, on s'imagine que cette information nous est parvenue Dieu sait comment.

Zozio : "Mais je me rendais compte, aussi, que cette perception "ouverte" était incompatible avec l'éveil, avec un état de conscience ordinaire, car le cerveau conscient reconstruit le monde à l'ordinaire"
Ce qui est absent dans le sommeil et qui vient rendre cela impossible à l'état de veille est l'ego. Etre à l'état de veille sans ego, cela s'apprend. Nous avons largement abordé les diverses pratiques spirituelles qui permettent de progresser dans cette voie.

Zozio : "Afin qu'il soit... fonctionnel ? Rassurant ? Cohérent ?"
Simplement, je crois, afin d'assouvir notre vanité.

Zozio : "Je savais donc que j'oublierais ce que j'aurais "vu", et je me disais "Je ne dois pas oublier, je ne dois pas oublier" tout en sachant que ce n'était guère possible..."
En fait ce qu'il faut, c'est ne pas remettre le voile par-dessus la vérité que l'on expérimente comme évidente dans ce moment-là.
L'énorme force de notre habitude hélas est en général victorieuse, mais si l'on parvient à s'accrocher à cet état de profonde contemplation, on peut le maintenir, et même vaincre le retour de l'égo. Il faut s'accrocher avec la même force de desespoir qu'une personne qu'on tente de noyer applique à essayer de remonter respirer. si on ne s'investit pas totalement dans le fait de s'accrocher à la vérité, alors nos désirs vont à nouveau nous submerger et nous ramener à la conscience dite normale.
Cette pratique est désignée dans l'hindouisme comme nididhyâsana. Elle est interessante pour les personnes qui parviennent spontannément aux états de profonde contemplation où la vérité est vue. Mais il y a bien d'autre façons de parvenir à retrouver cet état durant la veille; c'est bien l'objectif de la méditation d'y arriver.

NB : Pour les personnes qui pratiquent le rêve lucide ou qui ont spontannément des rêves lucides, il n'est pas trop dur d'avoir de tels moments de félicité en rêve lucide. en fait cet état est même presque automatique à l'instant ou apparait la lucidité, et si on se retient de poursuivre quelque désir que ce soit, il peut être maintenu.

Zozio : "Et de fait... Mais je garde de très fugaces impressions, comme des points lumineux se déplaçant à toute vitesse, reliés par un réseau vibrant (je ne sais comment expliquer cela, car c'est un infime souvenir), et la certitude que nous baignons là-dedans, même si nous l'occultons au quotidien."
La vie est comme un film qui passe sur un écran. Tu as vu l'écran, la substance même sur laquelle tout cela se déroule. Tu as probablement perçu que cela était éternel et en ce genre de moments, on est conscient que la mort ne mets absolument fin à rien de réel.
C'est bien cette expérience. Elle est souvent aussi dans les témoignages des personnes ayant vécu des expériences de mort cérébrale et qui s'en souviennent. (NDE/EMI).
Cette expérience peut être retrouvée par la méditationet une discipline. Y compris à l'état de veille.

Zozio : "D'ailleurs, une nuit que je dormais dehors, sous les étoiles, coincée sur le dos entre mes deux filles, en ouvrant les yeux pendant la nuit j'ai eu une vision du ciel nocturne tout à fait particulière : le nombre d'étoiles était infini, j'avais l'impression de les voir en profondeur, très très loin dans l'espace, et il y avait ce genre de réseau lumineux et vibrant qui les reliait, par strates je crois, comme des quadrillages superposés."
Superbe. Encore une expérience similaire.

Zozio : "J'ai cligné des yeux, tenté d'accommoder ma vue pour retrouver un ciel "normal", mais rien à faire, c'était tellement étrange, cette vibration lumineuse du ciel, et pourtant je me sentais bien sur ce matelas, sous la couette, entre mes enfants endormies. Je ne crois pas que je dormais (mais quand bien même...) J'ai fini par accepter cette étrangeté et me suis rendormie."
C'est bien : en plus l'expérience était stable.

Zozio : "Ca ne s'est pas reproduit, mais je garde cet vision précieusement comme un cadeau. Comme si le voile de la réalité ordinaire s'était déchiré pour moi cette nuit-là."
C'est exactement cela.

Zozio : "Nan, suis pas une visionnaire hystérique"
Certainement pas : ton expérience est celle que les mystiques des quatre coins du monde vivent ou apprennent à obtenir par leurs prières, leurs méditation ou leurs ascèses. De plus c'est une expérience qui apporte énormément de sérénité et d'équilibre -> c'est à ce genre de résultat qu'on sait qu'il s'agit une expérience authentique de la réalité. (Les délires au contraire diminuent la sérénité...)

Sujets affiliés :

Avatar de l’utilisateur
Shadow
Messages : 491
Enregistré le : Sam Oct 31, 2009 23:21 pm

Et si la vie n'était qu'un rêve?

Messagepar Shadow » Dim Mar 13, 2011 0:34 am

Bonjour, cela fait bien longtemps que je ne suis pas venus sur ce forum (1 ou 2 ans je crois)
Mais me revoilà en quête de réponses ou tout du moins de pistes:

Voila depuis quelques temps je me pose cette question: Si toute notre vie n'était qu'un rêve, qu'un songe,ou juste un film imaginaire pensé par quelqu'un (nous ou même autrui?),ainsi comment savoir si c'est la réalité?
Car prenons l'exemple d'une mise en abime de rêve (soit un rêve dans un rêve) car quand on rêve qu'on a mal dans un rêve cela parait réel,véridique,donc par extension en rêvant qu'on a mal dans un rêve déjà dans un rêve,sans le réveil comment savoir si la réalité que je perçoit n'est pas fantasmée,rêvée? Si toute notre existence n'était juste basée que sur mon tropisme,dans une de mes folies, ou dans le fil de mes pensées,ou si j'étais ou nous étions tous pensé par autre chose?

Voila ca fait beaucoup de questions après ce long silence :D

En espérant que vous pourrez m'éclairer de vos lumières.
Shadow's return

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2657
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Voie spirituelle : Miroir des vérités
Magie pratiquée : Gardien du temple

Messagepar Schae » Dim Mar 13, 2011 7:25 am

Rien à redire Shadow, non seulement les fautes d'orthographes sont inexistantes et je tiens à te féliciter, et de plus les réponses que tu cherches sont dans les questions, il n'y a pas besoin de s'aventurer plus loin, tout est là!

Tiens, un briquet pour allumer une bougie et éclairer la pièce.
Modifié en dernier par Schae le Dim Mar 13, 2011 13:48 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Dim Mar 13, 2011 7:57 am

Shadow, la vie est en effet un rêve.
Comment trouver ce qui est réel?
Tu dis que le rêve est irréel parce qu'il prend fin : il est transitoire.
La vie l'est aussi. Lorsque la mort survient, il est clair que rien n'a existé, tout était expérience, et rien n'était réel. Exactement comme lorsqu'on se réveille d'un rêve.

Qu'est ce qui est réel? Ce qui n'est pas transitoire mais éternel.
Qu'est-ce qui est éternel?
C'est la quête de tous les mystiques. On peut l'approcher de deux façons qui toutes deux mènent au but :
- l'approcher comme étant externe (Dieu nous rêve, recherche de Dieu et abandon du "je" qui n'est que transitoire donc irréel) qui mène à une fusion totale avec Dieu.
- l'approcher comme étant interne : si je suis celui qui rêve, alors qui est ce Je? Ce n'est pas ce que j'appelle "je" dans la vie courante (le corps l'esprit etc qui sont transitoires) mais ce doit être la source d'où tout cela provient. La source sera vue si je détourne mon attention de tout le reste et si je reste concentré sur la source dont tout cela provient. Alors le JE est expérimenté, qui finalement est identique à Dieu.

Les deux approches sont différentes mais l'expérience qui en résulte est absolument la même et se nomme l'illumination. Après des tentatives intenses et pleines de sincérité, le chercheur aura des expériences où il percevra directement cette réalité. Après des efforts soutenus et réguliers, il finira par s'établir calmement dans cette vérité et à ne plus être troublé par le monde, c'est cela l'illumination.

La compréhension intellectuelle ne suffit pas, les pratiques spirituelles sont les méthodes données depuis la nuit des temps par les sages qui ont réalisé la vérité afin d'aider les autres dans cette voie. Elles sont nombreuses et comme c'est l'un des sujets essentiels de notre forum, je te laisse les chercher toi-même dans nos fils de discussion, sans me répéter ici.

Avatar de l’utilisateur
Hraefn
Modérateur
Messages : 1535
Enregistré le : Mer Aoû 11, 2010 12:24 pm
Contact :

Messagepar Hraefn » Dim Mar 13, 2011 12:57 pm

Quant à l'emploi du "je", je suis un peu dubitatif pour être honnête. Même si nous sommes tous une partie d'un tout, nous n'en avons pas moins pour autant nos identités propres.

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2657
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Voie spirituelle : Miroir des vérités
Magie pratiquée : Gardien du temple

Messagepar Schae » Dim Mar 13, 2011 13:48 pm

Identités propres dont il faut se détacher.

Cless
Modérateur
Messages : 636
Enregistré le : Mar Jan 04, 2011 22:31 pm

Messagepar Cless » Dim Mar 13, 2011 14:10 pm

Mais si on a cette identité propre, c'est pour quelque chose ou non ?

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Dim Mar 13, 2011 14:48 pm

mrced : "Même si nous sommes tous une partie d'un tout, nous n'en avons pas moins pour autant nos identités propres."

C'est notre impression actuelle. Nous pensons : "j'ai des identités propres", mais qui est ce "je" dont nous parlons? Voyons d'abord cela, tant que ce "je" est juste un mot et n'est pas identifié, c'est un vaste fourre-tout sur lequel on peut mettre des identités propres et autres... Si on cherche véritablement le "je" en question on devra l'isoler de toutes ces "identités propres" pour qu'il ne reste que CELA qui les porte. Mais une fois que les "identités propres" sont écartées pour observer le "je" qui les porte, ce "je" a mystérieusement disparu lui aussi! L'expérience montre donc qu'il est seulement l'amas de ces "identités propres" que personne en vérité ne porte. Le "je" est donc constitué seulement de choses qui ne sont pas lui (amusant paradoxe) et n'a par conséquent pas d'existence - à part imaginaire et transitoire.
Quand à CELA qui reste, CELA n'a pas d'identité propre, c'est le SOI réel ou Dieu selon comment tu veux l'appeler.

Cless : "Mais si on a cette identité propre, c'est pour quelque chose ou non ?"

Le "on" qui les a étant aussi imaginaire que les identités elle-mêmes, il n'y a plus besoin de raison, et toute raison qu'on donnerait serait une raison imaginaire pour expliquer une chose imaginaire -c'est sans objet-.
Dans un rêve on pense avoir une chose à faire avec des outils qu'on croit réels. Au réveil on rit car cette chose était imaginaire comme le corps qui devait la faire et les outils avec lesquels on croyait devoir la faire.
Similairement, il apparait durant la transe de la méditation profonde que le sujet, l'objet et l'action de la vie de veille étaient tous trois imaginaires, exactement comme lorsqu'on se réveille d'un rêve et qu'on s'aperçoit que le travail urgent qu'on avait à faire dans le rêve n'a rien de réel et que l'urgence du coup disparait avec la croyance erronée en la réalité du rêve qui avait lieu pendant le rêve. Cependant, pendant le rêve, même si quelqu'un te dit que tout cela est imaginaire, tu ne le crois pas! Il est donc impossible de comprendre cela durant l'état de veille ordinaire, cela est compris seulement pendant la méditation profonde et seulement pendant la durée de la transe; lorsque la transe cesse, comme quelqu'un qui retombe dans son rêve, tout apparait réel de nouveau et on ne peut pas croire que c'est imaginaire, et on dit "mais j'ai mon identité propre" etc., comme il advient lorsqu'on est pris dans un rêve.
Dans un rêve on est ignorant qu'il s'agit d'un rêve. Dans la vie de veille, on ignore qu'on est dans une sorte de rêve imaginaire, sauf lors de la transe de la méditation et seulement pendant sa durée. Mais l'ignorance revient tant que l'état de transe en question n'est pas devenu permanent.

Avatar de l’utilisateur
Shadow
Messages : 491
Enregistré le : Sam Oct 31, 2009 23:21 pm

Messagepar Shadow » Dim Mar 13, 2011 15:27 pm

Bertrand a écrit : Après des tentatives intenses et pleines de sincérité, le chercheur aura des expériences où il percevra directement cette réalité. Après des efforts soutenus et réguliers, il finira par s'établir calmement dans cette vérité et à ne plus être troublé par le monde, c'est cela l'illumination.



Je crois que nous vivons tous des moments, pas forcement l'illumination qui est un état permanent, mais qu'à certains moment on "capte" des morceaux d'eternel.

Je l'ai vécu une fois, juste sentir la main de celle que j'aime dans la mienne,et là plus de moi ou d'aucune autre personne,juste l'instant éternel (qui parait contradictoire dit comme ca)

Qu'en pensez vous ?
Shadow's return

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Dim Mar 13, 2011 15:47 pm

Shadow : "Je l'ai vécu une fois, juste sentir la main de celle que j'aime dans la mienne, et là plus de moi ou d'aucune autre personne, juste l'instant éternel"

Oui, cette expérience que tu décris est bien une vision fugitive de la réalité éternelle.
Cette vision est due à l'extrême intensité de ta concentration induite par le sentiment amoureux et l'attente intense de cet instant.
Méditer signifie parvenir à la même transe (et au même bonheur) par ses propres moyens pour rendre cette félicité stable.
Tu as bien constaté dans ton expérience que lorsque les pensées et le "je" ont disparu il reste quelque chose d'illimité que plus rien ne recouvre. Chaque moment de bonheur dans la vie est un moment où le voile se soulève un peu... ou beaucoup... mais brièvement. Les pratiques spirituelles ont pour but de lever le voile complètement. Lorsque le voile est complètement levé, cet intense bonheur que tu as connu brièvement est l'état naturel que plus rien ne peut perturber.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Lun Mar 14, 2011 18:56 pm

Quelle importance au fond de savoir si la vie est un rêve ou non ?
C'est bien d'en prendre conscience mais on s'aperçoit que ça ne sert pas à grand chose de le savoir, si ce n'est à mettre en marche une vraie démarche spirituelle et magique. C'est la seule façon de jouir du rêve et de se libérer de ses souffrances. :)
Enfin je fais que répéter, mais bon, j'avais envie. :D
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Ainsell
Messages : 161
Enregistré le : Mer Mar 19, 2008 0:49 am

Messagepar Ainsell » Sam Mai 07, 2011 21:48 pm

Un p'tit Hors sujet ?
Non.. Cela me fait penser que j'ai eu cette sensation, plusieurs fois également, peu être pour me rassurer, c'est bien de se dire que " ca ne peut pas être pire, que ce n'est qu'un rêve et qu'un jour, on se réveillera "
Un de mes ami croit dure comme faire à cette idée .. C'est un Blasé de la vie à vrai dire .. Il cherche n'importe quel prétexte pour ne pas prendre la peine, le temps de vivre, c'est Telleeeement plus simple de ses décharger, de se déresponsabilisé de toutes charges .. Oula, je divag'..

Je voilais simplement vous Transmettre une référence, a la base : Inception .

C'est un film qui traite de ce même sujet, relativement intéressant, selon moi( Grosse narcissique)

Kisouilles Pandoriens !
[ I'm not dead ]

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Sam Mai 07, 2011 22:08 pm

Le sujet est aussi abordé ici :
http://pandore.net/agora/viewtopic.php?t=6586

Ainsell : "Il cherche n'importe quel prétexte pour ne pas prendre la peine, le temps de vivre, c'est Telleeeement plus simple de ses décharger, de se déresponsabilisé de toutes charges"

Si la vie n'est qu'un rêve, alors il doit au contraire prendre gaiement ses responsabilités en main! Ben oui! Si c'est qu'un rêve, il n'a aucune raison d'avoir peur ni d'avoir la flemme... Tu vois, ton ami est en pleine contradiction. Il utilise un raisonnement intellectuel pour justifier de ne rien faire. Si il était sincère, il n'aurait aucun besoin de se justifier (à quoi ca sert d'expliquer à un personnage de rêve qu'il y a pas besoin de se bouger les fesses? Si il argumente ainsi c'est qu'il croit en la réalité du monde et qu'il veut la fuir. C'est dommage. Cela se paye cher ce genre de mauvaise foi car le monde a beau être un rêve, il met des coups de pieds au cul sérieux à ceux qui font volontairement un mauvais usage inversé de la philosophie. Le jour où il se plaindra de ce qui lui arrive, je ne suis pas sûr qu'il sera de bonne humeur quand on lui dira : "ben le monde n'est pas réel, quelle importance?"

Avatar de l’utilisateur
Axinor
Messages : 90
Enregistré le : Lun Juin 26, 2006 14:08 pm
Magie pratiquée : Canada

Messagepar Axinor » Dim Mai 15, 2011 2:43 am

Bonjour Bertrand et Shadow

Voilà une discussion qui m'interpelle !

La vie est un rêve!

Comme lorsqu'on écoute un film au cinéma. Si les images que nous voyons nous déplaisent, se rendre taper contre l'écran ne donnerait rien et le film se déroulerait sans qu'on n'y change strictement rien.

Par contre, si on se rend à l'arrière et qu'on s'attaque au projecteur, là tout sera différent. Nous aurons du résultat.

Je nomme ceci ( mettre le boeuf devant la charrue ).

Tout par de notre esprit. Tout prend ses racines dans notre esprit. L'inconscient, ce puissant outil qu'on tente de reprogrammer selon notre désir, prend en réalité de 17 à 21 jours pour le faire. Ensuite, il est à notre service nuit et jour, sans relâche.

C'est l'outil le plus puissant à notre service. Utilisons-le.

Notre inconscient, ou subconscient, connaît toutes les informations spatio-temporelles de l'Univers. Si on pouvait s'y relier comme on le voulait, ne serait-ce pas merveilleux?

La façon d'y parvenir est pas l'entrainement de notre esprit. On entraine le corps, mais l'esprit est souvent mis de côté, négligé. Or, c'est de là que prend racine la force et la puissance d'une personne.

Si on réalise que nous sommes dans un rêve, que la vie est un rêve, alors, nous ne sommes pas simplement un corps. Nous sommes beaucoup plus que ça. Notre corps est donc notre outil qui permet à notre esprit de grandir, d'apprendre et de maturer au fil des années.

Une découverte en 2010 qui m'a litéralement jetée en bas de ma chaise est celle-ci: notre inconscient croit que nous sommes seuls sur terre.

Si on dit du mal, si on pense du mal d'une autre personne, notre inconscient croit que nous nous adressons à nous-même. Oufff....

Ceci expliquerait une Loi de l'Univers à laquelle personne n'échappe. La Loi du retour.
Ce qu'on souhaite nous revient. Que ce soit le bien ou le mal, tout finit par revenir à son envoyeur.

Vous avez sans doute entendus ou encore lus les livres qui parlent du Secret. Le fameux Secret de Rhonda Byrne.Je les ai tous dévorés, pour en venir à cette conclusion, il y manque un ingrédient. Lequel? je me disais souvent, et j'ai continué de chercher jusqu'a ce que je tombe sur l'explication que l'inconscient croit que nous sommes seuls sur terre, il ne voit pas les autres personnes.

Avec notre conscient, notre cerveau penseur et nos yeux, nous voyons bel et bien que nous ne sommes pas seuls, mais l'inconscient l'ignore...

Sachant ceci, nous avons donc une formidable corde à notre arc, ceci change toute la donne.Wow! Que c'est merveilleux et utile de savoir ceci. Ça change tout.

On surveille nos jugements sur tout, que ce soit les personnes infirmes, les obèses, les pauvres, les riches, les vilains, les gentils, les voleurs etc...

On devient observateur au lieu d'être pris dans le jus. On écoute les conversations d'une oreille distraite, au lieu de mordre et de s'obstiner afin d'avoir raison.

Est-ce mieux d'avoir raison, ou d'être heureux?

Moins on porte de jugements à commencer sur notre entourage, sur ce qui se passe aux infos dans les journaux à potins et à la télé, moins notre inconscients absorbe des conneries qui viennent tôt ou tard nous faire trébucher.

Un bref ex: Si on déteste et qu'on maudit les personnes riches, on se condamne à ne jamais le devenir. Aussi simple que ça!

Avatar de l’utilisateur
Axinor
Messages : 90
Enregistré le : Lun Juin 26, 2006 14:08 pm
Magie pratiquée : Canada

Messagepar Axinor » Dim Mai 15, 2011 2:45 am

Bon, je voulais éviter de créer un pavé interminable, donc je vais me clore le clapet, lol

Je reviendrai afin de poursuivre le fil de cette discussion qui est cool et intéressante.

Bonne semaine tt le monde!

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Dim Mai 15, 2011 8:58 am

C'est très sympathique ton approche Axinor, c'est l'ascension de la même montagne mais pas une autre face. J'apprécie beaucoup :)

Avatar de l’utilisateur
Axinor
Messages : 90
Enregistré le : Lun Juin 26, 2006 14:08 pm
Magie pratiquée : Canada

Messagepar Axinor » Dim Juin 10, 2012 2:41 am

Oui Bertrand tu as raison.

Il existe plusieurs manieres de gravir la montagne.

Celui ou celle qui dira détenir la seule facon qui existe sur tette, humm... je vais fuir sa compagnie. lol


Retourner vers « Pandore »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité