Pensées négatives qui se réalisent

On aborde les sujets personnels autour de la magie. C'est ici qu'on parle de ses expériences personnelles, qu'on demande des conseils.

Modérateur : Totem

Avatar de l’utilisateur
biscotte
Messages : 82
Enregistré le : Lun Oct 31, 2011 19:09 pm

Pensées négatives qui se réalisent

Messagepar biscotte » Lun Déc 05, 2011 22:52 pm

[Pensées négatives qui se réalisent]

Je souhaiterais parler d'un "phénomène" qui m'est arrivé trois fois. Je me confie ici à vous, parce que je voudrais comprendre ce qui s'est passé. Je ne sais pas comment expliquer tout ça.

La première fois :

ça s'est passé juste après ma rupture avec l'homme que je croyais "l'homme de la vie" (j'avais alors 26 ans). Mais j'ai découvert, qu'il n'hésitait pas à me tromper et donc à me mentir ouvertement! J'étais anéantie, je me suis sentie détruite de l'intérieur (j'ai mis du temps à remonter la pente). Donc, quand j'ai découvert le pot aux roses, je lui en ai voulu tellement que je lui ai souhaité de vivre ce qu'il me faisait vivre (par là j'entendais "d'aimer une personne que d'autres aiment, mais qu'elle ne lui appartienne pas...". j'avais pensé à une prostitué) (je sais c'est très méchant de ma part).


la seconde fois :

Quelques mois sont passé, il m'a appelé, il était en souffrance, il me raconte qu'il refusait d'aller voir son frère en prison, qu'il lui en voulait, mais son frère souhaitait le voir. Je ne sais pas ce qui m'a pris à ce moment là mais je lui ai dit qu'il était impératif qu'il aille le voir, que s'il ne le faisait pas il regretterait plus tard son geste. J'ai beaucoup parlementé avec lui pour le convaincre de faire ce pas vers son frère car il était malgré tout sa famille même s'il avait commis des délits graves pour lui. Bref, à la fin de la discussion, je lui ai dit, va le voir car on ne sait jamais ce qui peut arriver (là j'ai pris l'exemple de ma mère qui a regretté de n'être pas aller dire au revoir à ma grand-mère), en lui disant cela j'avais comme la "certitude" que son frère partirait dans l'autre monde. Je l'ai poussé à lui rendre visite. Il m'avait promis qu'il irai le voir mais pas tout de suite. Il ne m'a jamais dit s'il l'a fait ou pas finalement.

Il me dit qu'il a autre chose à me dire, qu'il n'a trouvé personne avec qui en parler à part moi. Il m'explique qu'en faite il était amoureux d'une femme spéciale, qu'il aimerait se marier avec mais sa famille n'accepterait jamais la fille. J'essaye d'en savoir plus, et là il me dit que c'est en faite une prostitué, qu'elle a arrêté de faire de la prostitution et qu'elle cherche un autre travail. Ah cette annonce mon cœur n'a fait qu'un bon!...c'est ce que je lui souhaitais! bordiou!...je me suis senti bien mal là.

Plus tard, j'ai appris que son frère à été poignardé quelque jour après sa sortie de prison. Là j'ai juste paniqué à mort. Il va s'en dire que mon ex ne m'a plus jamais rappelé!.



La troisième fois :

c'était il y a quelques semaines, un de mes boss m'a juste fait passé pour une incapable, une sans cœur etc (je me suis sentie humilié devant le patient). En faite, il ne voulait plus qu'on enregistre des urgences, car un de ces ami allait pas tarder à arriver, mais bien évidemment une urgence arrive juste à ce moment. J'ai quand même pris ce jeune homme qui avait l'air souffrant, pour moi il pouvait encore le recevoir (il était à peine 10H30 et son rdv était prévu à 11H00). Il avait entendu ma conversation avec le patient, de son bureau il m'appelle sur mon poste téléphonique en me hurlant dessus 'son bureau est à coté de l'accueil et sa porte était ouverte). Le patient était gêné pour moi et moi pour lui. Il me regardait ne sachant pas quoi faire. Donc, mon boss attend que je dise au patient que malheureusement on ne pourra pas le recevoir pour venir comme une fleur à l'accueil, et lui dire veneeeeeeeez, je vais vous voir avec son air mielleux et faux!!! J'étais d'une colère noire, je l'ai haï sur ce coup! Pour me détendre je suis allez dans une autre pièce, en entrant j'ai vu le vase en verre, dans lequel, il voulait planter des fleurs. J'ai regardé ce vase et pensé bien fort "j'espère que ce vase se brisera en mille morceaux, pour avoir traité ainsi ce pauvre homme et moi-même". Le lendemain matin, il arrive vers moi de beau matin et me dit "tu ne devineras jamais ce qui m'est arrivé?". J'avais oublié moi entre-temps, je lui demande que c'était-il passé, et là il me dit, écoute au moment de prendre le vase que je venais de rempoter (je ne sais pas si on dit comme ça), il a cassé entre mes doigts et s'est brisé en mille morceaux! Imaginez ma tête!

Voilà j'espère que j'ai été claire dans mes propos. Pourriez-vous m'aider à comprendre ça ? J'ai peur de ça, car j'ai l'impression que ça ce manifeste que quand je suis très en colère (quand je suis touchée en plein cœur). Est-ce mon côté "mauvais" qui se manifeste ? Est-ce que ça arrive souvent ? C'est ça des pensée négatives.

Bon j'ai l'air stupide avec mes questions, mais ça me fait flipper. J'ai besoin de comprendre.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mar Déc 06, 2011 0:41 am

Tu utilises des styles d'expression très enflammés, avec beaucoup de points d'exclamation... à t'entendre on dirait qu'il s'est passé des choses extraordinaires.

Les gens sont drôles sur les sites de spiritualité, on leur dit que les pensées ont un impact réel, qu'il faut donc cultiver les bonnes pensées et la prière pour autrui. Manifestement ils ne croient pas un seul mot de ce qu'on leur raconte puisque lorsqu'ils observent cela se passer dans leur propre expérience, ils s'imaginent que c'est extraordinaire.

Ben non, c'est pas extraordinaire, tout le monde a des pensées et ces pensées modèlent le monde, c'est pareil pour tous, c'est tout sauf exceptionnel. Alors plutôt que de s'inquiéter de ce qui de toute évidence est la loi même de fonctionnement du monde, pourquoi ne pas plutôt pratiquer la prière et les bonnes pensées? Hein? Je ne vois pas ce que l'inquiétude pourrait apporter de bon dans un tel contexte.

Avatar de l’utilisateur
Hraefn
Modérateur
Messages : 1535
Enregistré le : Mer Aoû 11, 2010 12:24 pm
Contact :

Messagepar Hraefn » Mar Déc 06, 2011 13:03 pm

C'est le fameux verbe créateur dont on parle souvent...

Ces faits se produisent aussi quand on souhaite de belles choses mais, étrangement, on ne s'y intéresse que lorsque ces pensées sont négatives. Pourtant le "procédé" est exactement le même.

Vis-tu aussi pleinement ta joie quand une bonne chose que tu avais pensée se produit que ton inquiétude lorsqu'il s'agit d'une pensée moins honorable ? Si tu fais l'expérience, tu t'apercevras que tu trouveras bien plus souvent des sources de joies que d'inquiétudes. Lorsque tu trouveras une jolie fleur un jour maussade, une pomme particulièrement juteuse lorsque tu auras soif, de l'aide quand tu aspires à améliorer ton français ;)
Tu t'apercevras vite, comme le dit Bertrand, que ce n'est ni rare ni extraordinaire.

Avatar de l’utilisateur
Opale
Messages : 1416
Enregistré le : Mer Sep 14, 2011 10:58 am

Messagepar Opale » Mar Déc 06, 2011 13:06 pm

Ce que tu écris peut être troublant, on a beau savoir que cela est possible, le vivre est une chose différente c'est comme comprendre une chose mais de là à l'appliquer il y a des étapes.
Il est sûr que nous pouvons provoquer certaines choses, mais cela peut aussi être des prémonitions.
Tu peux tout à fait voir ces événements, mais les interpréter de travers!
Personnellement je te dirai de faire attention, s'emporter et souhaiter de mauvaises choses n'est pas anodin!
Ce n'est pas facile de gérer cela mais essaie de respirer un bon coup avant d'exploser.

Comme le dit Hraefn cela est aussi vrai pour les belles choses mais nous les reconnaissons moins.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mar Déc 06, 2011 13:42 pm

Opale : "on a beau savoir que cela est possible, le vivre est une chose différente"

Mais tout le monde le vit! Il est évident que les personnes au mental agité accumulent sans cesse des problèmes et en causent à leur entourage. Les pensées négatives ont toujours un impact négatif, et la seule différence c'est que biscotte à su l'observer.
A vrai dire c'est bien qu'elle s'en soit rendu compte, maintenant il faut aussi qu'elle s'aperçoive que cela a toujours marché ainsi et qu'il en va de même pour tout le monde, même pour ceux qui ne s'en aperçoivent pas.

Sinon tu as raison Opale, bien entendu qu'il y a une part de prémonition. Les pensées négatives agissent en se mêlant au karma déjà existant. La colère supprime les barrières. L'amour aussi supprime les barrières, choisissons l'amour :)

Avatar de l’utilisateur
Opale
Messages : 1416
Enregistré le : Mer Sep 14, 2011 10:58 am

Messagepar Opale » Mar Déc 06, 2011 14:08 pm

Me suis mal exprimé voulais dire ce que tu dis si bien ;)

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mar Déc 06, 2011 16:25 pm

Bien sûr Lorenna, ton expression : "se révèle avec la colère" est très juste, c'est qu'ils sont actifs tout le temps, mais ont été observé à l'occasion de la colère parce qu'ils prennent des formes plus radicales.

[Message de la modération : plusieurs interventions de Lorenna auto-supprimées avant et après créent des trous dans les échanges...]

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mar Déc 06, 2011 17:57 pm

La colère est une sorte d'abandon Lorenna, et à ce titre c'est une imitation du véritable détachement. En abandonnant tout contrôle de nous-même à un sentiment égoïste, on parvient à une clairvoyance partielle qui ressemble vraiment à la clairvoyance yogique, les pouvoirs occultes apparaissent etc. C'est à cause de cela que nous aimons être en colère bien qu'on dise le contraire, en fait si nous retombons si facilement en colère c'est qu'on aime cet état.

Cependant ce sentiment fusionnel que l'on a avec la colère est très néfaste, très destructeur et il détruit toute l'énergie spirituelle que nous avions accumulée par de gros efforts afin de construire l'état de clairvoyance yogique, celle du mage véritable, la vraie union avec la magie. Justement parce que cet état obtenu artificiellement avec la colère ressemble à celui de la vraie connaissance par certains de ses symptômes, il nous attire dans l"égoïsme et ruine nos efforts pour nous libérer des pièges vicieux de l'égoïsme. Le vrai état d'union du mage ou du yogi (malgré des interprétations différentes, mage et yogi sont de parfaits synonymes) est permanent et paisible. Comme dans l'état de colère dont nous parlions, le mage parvenu à la paix voit le karma des autres avec beaucoup de clarté, et il peut l'influencer, l'alléger ou le déclencher au moment opportun. Il peut aussi par ses pensées influencer la vie d'autrui. Mais cet état est son état permanent, et c'est un état de félicité, de plus sa propre vie est ainsi facilitée : le mage ne rencontre plus de difficultés, tout se produit conformément à son aspiration et selon une harmonie merveilleuse, de plus son énergie s'accumule et le met en union avec l'énergie du cosmos. A l'exact opposé, l'individu colérique dissipe son énergie, la perd et l'éparpille, il peut parvenir à de rares instants à une lucidité profonde mais cet état est de très courte durée, et sa vie devient peu à peu un fiasco, accumulant les obstacles et les problèmes graves, et il s'éloigne peu à peu de la paix et du bonheur. Chaque crise de colère mène automatiquement à un affaiblissement, un sentiment de faiblesse et d'impuissance et entretient autour de nous une aura sombre que les mages et les yogi peuvent voir facilement, et qui repousse les bons fruits de la vie, nous empêche de faire de bonnes rencontres, et fait échouer nos entreprises.

Il ne faut donc pas contester que la colère a un étrange pouvoir séducteur ainsi qu'une réelle capacité à soulever le voile pour contempler quelques instants la réalité, mais il faut comprendre que le processus même est extrêmement destructeur et trompeur.
Modifié en dernier par Jagannath le Mar Déc 06, 2011 18:08 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
biscotte
Messages : 82
Enregistré le : Lun Oct 31, 2011 19:09 pm

Messagepar biscotte » Mar Déc 06, 2011 21:47 pm

Merci de vos réponses, ce qui me faisait peur c'était justement de tomber dans ce "piège" de la colère. Je suis de nature plutôt conciliante, à chercher une sortie positive à tout problème. Mais bien évidemment parfois ça m'échappe, comme ces instants-là.

Je n'ai pas envie de causer ou détruire qui que ce soit ou quoique ce soit, mais je ne comprenais pas au début ces manifestations, d'où mes questionnements. j'ai fini par comprendre que ça partait d'un moment négatif et finissait par un résultat négatif. donc rien de bon. Je voulais juste être rassurer que je ne le faisais pas volontairement (quoique du coup se mettre en colère ne justifie en rien l'action, ok je viens de percuter à l'instant ;-) re merci).

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Mar Déc 06, 2011 21:51 pm

La colère peut aussi avoir un côté bénéfique quand elle est provoquée par l'iniquité, l'injustice flagrante, la misère, l'oppression et la violence auxquels les autres sont affrontés.
C'est une colère altruiste pour protéger un être en état de faiblesse, elle peut atteindre un niveau divin et rétablir momentanément un équilibre.

Pour ce qui arrive à nous-mêmes, inutile et contre-productif de se mettre en colère. Se mettre un peu en pétard suffit amplement, juste pour lâcher le jet de vapeur et ensuite réfléchir plus calmement et surtout éviter tout esprit de vengeance personnelle qui n'a pour but que de satisfaire notre ego, et qui de plus finit toujours par nous retomber dessus.

Je fais une brève intervention un peu lapidaire (encore des chaudrons sur le feu), mais vous saurez très bien développer à ma place et critiquer constructivement. ;-)

Avatar de l’utilisateur
biscotte
Messages : 82
Enregistré le : Lun Oct 31, 2011 19:09 pm

Messagepar biscotte » Mar Déc 06, 2011 21:55 pm

ah oui je voulais juste ajouter ceci, j'avais peur d'être quelqu'un de mauvais, comment vous expliquez ça. Ce n'était pas de la réjouissance que j'en retirai de cas si communs mais la peur d'être quelqu'un finalement de méchant, mauvais... De plus, je me demandais si cela ne venait pas de mon passé (je ne parle pas de vie antérieur mais de mon enfance). mais bon, donc se focaliser sur le côté positif et tout ira mieux :-).


Retourner vers « Discussions générales sur la magie et la spiritualité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités