L'Amour universel

On aborde les sujets personnels autour de la magie. C'est ici qu'on parle de ses expériences personnelles, qu'on demande des conseils.

Modérateur : Totem

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

L'Amour universel

Messagepar Jagannath » Sam Jan 14, 2012 7:08 am

[amour universel, dévotion]

Extrait d'un petit livre en Tamoul : Ollam Ondre (Tout est UN).

"Il y a un effort qui surpasse tous les autres. Il peut sembler beaucoup moins opératif que la dévotion à Dieu sous une forme religieuse, mais quoi qu'on puisse en penser, il est bien plus efficace encore. C'est simplement d'étendre son amour à tous les êtres sans exception, qu'ils soient bons ou mauvais. En l'absence d'un tel amour pour tous les êtres, la dévotion en Dieu n'est qu'une parodie. En quoi Dieu aurait-il besoin de nous? Le fait de désirer recevoir de Dieu l'accomplissement sans accomplir nous-mêmes notre devoir envers ceux qui ont besoin d'aide dans le monde doit clairement être attribué à notre égoïsme. Dans la présence de Dieu rien de tel n'a de place. Tous les travaux qui se font en Sa présence sont tout à fait dénués d'égoïsme. Par conséquent, concevez que tous les Coeurs sont à Lui et qu'Il est dans tous les Coeurs, et ainsi, soyez dévoué à lui par cette voie. Dieu devient le serviteur zélé de ceux qui développent une si haute et pure dévotion."

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Sam Jan 14, 2012 10:49 am

Ça rejoint le sujet sur le détachement ("donner à Dieu, abandonner à Dieu").
Bertrand je me demande finalement si c'est bien d'aborder ça, est-ce que ça peut être compris par une lecture ? Je me dis que chacun va ensuite se dire "ça y est, j'ai compris, je suis super avancé" ou au contraire "je suis super nulle je n'y arrive pas". Pourquoi ne pas se concentrer sur les pratiques quotidiennes qui ne nécessitent pas de compréhension spéciale, qui révèlent leur sens par elles-mêmes, de façon sûre et sans risque de gonfler l'ego ?
Comme tu le dis souvent, grâce aux pratiques la prière devient action, finalement il n'y a plus de différence entre les deux, et je pense qu'au final réalise ce que tu dis juste avant.
Dans une voie bien ancrée, avec un maître et surtout de réelles pratiques, on peut parler du but sans risquer de ne plus voir que lui comme une "finalité", mais ici sur un forum, où tant de malentendus sont possibles, on risque de gonfler les egos en servant sur un plateau le but de la Réalisation du Soi qui reste un concept, forcément erroné, non ?

Je m'interroge, je constate que beaucoup de personnes s'égarent (moi y compris) en poursuivant la chimère du Soi plutôt que de se concentrer sur l'instant présent où Il est (mais même en disant ça, je m'égare moi-même car je n'ai aucune idée de ce qu'Il est, lui l'innommable, le mystère à la profondeur insondable).

Bon hier je suis tombé sur une vidéo où Amma disait que son but ce n'est pas que les gens l'imitent comme des moutons, mais de les aider à devenir autonomes. Pour moi ça rejoint ce que tu dis, mais à son contact ça se passe de compréhension intellectuelle vu qu'elle incarne cette prière. C'est une pratique aussi mais tellement subtile !
Mais je me demande comment on peut y parvenir par une simple lecture en se fixant cet objectif, ça a quelque chose de trop linéaire, un but à atteindre, et donc éloigné, un mirage. Est-ce que pour nous, pratiquants de la magie, il ne vaudrait pas mieux embrasser le divin sous la forme qui nous plaît le plus parce qu'il nous donne sans condition sous cette forme, plutôt que de se torturer à se dire qu'on est pas assez aimant envers tous les êtres ?
J'ai par exemple remarqué quelque chose : le fait même d'aider les gens par la magie, les attire vers nous comme des papillons vers une lumière, donc on est forcé au bout d'un moment de pratiquer hors rituel magique, de façon désintéressée. Au départ je ne comprenais pas, je me sentais envahi, puis j'ai tilté. Alors je ne me pose plus de questions et j'agis.

C'est ma réflexion du jour, j'attends ta réponse. :)
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
biscotte
Messages : 82
Enregistré le : Lun Oct 31, 2011 19:09 pm

Messagepar biscotte » Sam Jan 14, 2012 13:16 pm

Je ne pense pas que ce soit aussi simple que ça, je crois même que c'est aussi difficile, car aimer sans aucun apriori, sans aucune pensée négative, sans dégoût ou sans que notre égoïsme s'en mêle (se dire tient ! je viens de faire le bien, j’ai gagné une bonne action). Il est pour moi très difficile de dire que cette voie là est facile et je ne pense pas que mon égo s'enorgueillira. Car l'amour universel est un chemin aussi ardu que les prières. Le plus difficile est de faire sans aucune arrière- pensée. Prier pour prier (quand il n'y a pas cet amour, quand ça devient mécanique) n’a aucunes « valeurs » à mon sens, prier parce que nous aimons notre « divinité » (j'utilise ce mot pour ne pas tous les cités) et sans conditions, ça a plus d'importance.
Odin est ce que tu pense que les pratiques quotidiennes ne nécessitent pas de compréhension spéciale ? C'est quoi pour toi une compréhension spéciale ?
Je pense que chaque pratique quel qu'elle soit nécessite une compréhension toute simple. Il n'y a pas de compréhension simple ou compliqué, c'est nous qui nous compliquons les choses.
Il y a une « divinité » qui se présente sous différentes formes à chacun de nous (ça c'est mon point de vue), pour l'accepter, la suivre, la comprendre, plusieurs voies nous sont données car nous sommes différents les uns des autres dans notre unicité. Mais lorsqu'on se penche sur ces différentes voies, on constate qu'elles nous mènent au même endroit et là on comprend que dans notre différence nous sommes liés par la même chose.

Odin comment être aimant envers le divin sans être aimant envers tous les êtres (ça ça fait parti des épreuves) puisqu'il est dans chacun de nous tous sans exception ? Aimer le divin c'est aimer l'univers tout entier jusqu'au dernier grain de sable dans le désert, la dernière goutte de pluie d'un mois de mousson, la dernière microparticule dans le cosmos. Je sais que ce n'est pas ce que tu voulais dire. Mais faire le choix de n'accorder ton amour qu'à une divinité sans se « torturer » (pour moi je dirai que c'est une façon de mesurer l'amour qu'on porte au divin, donc une épreuve positive) sur l'amour du prochain n’a pas de sens pour moi. Je ne pense pas non plus que ce soit « un but à atteindre » mais ça fait parti des pratiques à avoir quotidiennement et donc ce n'est plus « un but » à chercher à tout prix à finaliser mais simplement à pratiquer là et maintenant, alors il n'est plus un objectif et encore moins un mirage, même s'il reste une épreuve difficile (vu notre super égo sur-dimensionner qui veut tjours "être").
Je réponds ici sans avoir vu la vidéo dont tu parle, excuse-moi par avance si j’ai mal compris ou mal interprété tes réflexions. J'espère que je ne te bouscule pas trop Odin, ce n'est pas mon intention, je suis aussi à la recherche de la voie tout comme toi et de la façon de la pratiquer sans erreurs d'interprétations.
J'espère que je ne me suis pas trop égarée là, parce que ça bouillonne sous ma cafetière ;-). Encore mille excuses si j'ai causé du tort à quelqu'un.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Sam Jan 14, 2012 13:59 pm

Odin : "Bertrand je me demande finalement si c'est bien d'aborder ça, est-ce que ça peut être compris par une lecture ?"

Le seul but de mon intervention est que les lecteurs ayant assez de maturité en tirent la décision d'adorer Dieu en servant son prochain.

Odin : "Je me dis que chacun va ensuite se dire "ça y est, j'ai compris, je suis super avancé" ou au contraire "je suis super nulle je n'y arrive pas"."

C'est exact, la plupart des lecteurs en concluent qu'ils ont compris et que donc tout va bien puis oublient la mise en pratique comme de naturellement. Les rares qui se décident à mettre en pratique de manière inébranlable, eux, trouvent la paix assez rapidement. C'est pour ces chercheurs-là, aussi rares soient-ils, que ce genre de propos est répété encore et encore. Pour qu'ils accrochent le wagon qui mène à transcender toutes les limitations. Il est correct que c'est presque inutile pour les autres qui ont besoin qu'on leur montre l'exemple quotidiennement, et hélas la télé leur montre l'exemple contraire. Il est inutile de vouloir mettre la charrue avant les boeufs : commençons par ramasser la première étoile de mer, puis la seconde, etc.

Odin : "Pourquoi ne pas se concentrer sur les pratiques quotidiennes qui ne nécessitent pas de compréhension spéciale"

Toutes ont besoin d'une compréhension spéciale. Si on n'a pas compris qu'une pratique va nous mener au plus haut bien, on ne la pratique pas. Aussi il est nécessaire d'expliquer d'abord, souvent de nombreuses fois, avant que la personne mature réalise que c'est cela qu'elle veut faire. Encore une fois il est exact que cette compréhension ne surgira pas chez ceux qui considèrent que l'intellect peut tout percevoir. Ceux-là peuvent lire autant de livres saints qu'ils veulent, ils pourront briller dans les salons, mais ne sont pas qualifiés pour la voie mystique ni pour aucune voie véritable en fait. Avec ceux-là il est *très difficile* de faire évoluer les choses, il faut faire de la spéléologie dans cet immensité sépulcrale de leur intellect et trouver les rares petites étoiles oubliées, enterrées sous un fatras de certitudes, et qui ont une chance de réveiller leur coeur d'enfant.

Odin : "les pratiques qui révèlent leur sens par elles-mêmes, de façon sûre et sans risque de gonfler l'ego ?"

Il n'y en a pas. Tu sais ici dans le monastère où je suis, il y a des chercheurs avancés, et aussi des gens pleins de mépris. Ces derniers peuvent parfois faire énormément de pratiques, il feront dix ou quinze mille mantras par jour, des austérités et le reste. Mais incapables de voir les austérités et le don de soi des autres membres du monastère, ils les considèrent avec mépris, sans doute persuadés d'avoir fait plus de mantras qu'eux, et tout à fait sûrs que leurs expériences de médiation sont infiniment supérieures à celles des autres. Donc je trouve correct de rappeler que ce type de dévotion, où l'amour est incapable de se déverser sur tous, reste essentiellement du théâtre. Si on pense être le seul à comprendre Dieu et qu'on méprise les autres, c'est une terrible impasse, tandis que si on comprend que Dieu est en chacun et si on devient capable de l'adorer en servant notre prochain avec amour, sans exclure personne, alors Dieu se révèlera sans doute! En tous les cas si Dieu se révèle, l'attitude de service d'autrui devient tout à fait naturelle et évidente.

Odin : "Comme tu le dis souvent, grâce aux pratiques la prière devient action, finalement il n'y a plus de différence entre les deux, et je pense qu'au final réalise ce que tu dis juste avant."

C'est vrai, les pratiques dévotionnelles pour notre divinité d'élection si elles sont faites dans un bon esprit nous mèneront automatiquement à servir autrui lorsque nous aurons atteint la maturité nécessaire. Mais si elles sont faites dans un mauvais esprit, il n'y a pas de progrès dans l'amour de l'autre et il faut alors se remettre en question. Si l'amour de tous indistinctement s'éveille, c'est signe que la voie dévotionnelle se développe correctement, sinon, c'est qu'on est sur de mauvaises fondations, et on parviendra si on le désire vraiment à les rendre bonnes par des ajustements progressifs.

Odin : "Dans une voie bien ancrée, avec un maître et surtout de réelles pratiques, on peut parler du but sans risquer de ne plus voir que lui comme une "finalité", mais ici sur un forum, où tant de malentendus sont possibles, on risque de gonfler les egos en servant sur un plateau le but de la Réalisation du Soi qui reste un concept, forcément erroné, non ?"

Ce but est meilleur que le but des plaisirs du monde, même s'il est conçu de manière erronée. Sans quoi il n'y aurait aucune utilité à en parler...

Odin : "Je m'interroge, je constate que beaucoup de personnes s'égarent (moi y compris) en poursuivant la chimère du Soi"

Tout ce qui est chimère n'est pas le Soi. Comprend et ajuste ce que tu poursuis en éliminant ainsi ce qui n'est pas le Soi. S'il est dit que le Soi est un chimère c'est évidemment qu'il est confondu avec un objet extérieur à atteindre. La recherche du Soi a déjà été un peu expliquée, et il a déjà bien été dit et répété qu'on doit éliminer ces conceptions fausses jusqu'à ce que seul le Soi rayonne.

Odin : "Mais même en disant ça, je m'égare moi-même car je n'ai aucune idée de ce qu'Il est, lui l'innommable, le mystère à la profondeur insondable."

C'est pourquoi si tu ne parviens pas à tenir fermement le fil de la recherche du Soi sans te laisser emporter par ces considérations intellectuelles, il est donné l'autre voie : s'abandonner à Dieu. Tu dis toi même que tu es perdu, que tu n'as aucune idée de ce qu'il faut faire. Bien que tu aies perçu intellectuellement que tu ne sais absolument pas quoi faire, tu continues toujours d'agir comme si tu savais mieux que Dieu, en voulant décider des choses toi-même plutôt que Lui! N'est pas une bien drôle de contradiction? L'abandon total et inconditionnel à Dieu est la réalisation de Dieu qui est équivalente à la réalisation du Soi.

Odin : "Bon hier je suis tombé sur une vidéo où Amma disait que son but ce n'est pas que les gens l'imitent comme des moutons, mais de les aider à devenir autonomes. Pour moi ça rejoint ce que tu dis, mais à son contact ça se passe de compréhension intellectuelle vu qu'elle incarne cette prière."

Oui, c'est tout simple... Pourquoi est-ce si simple? Parce qu'elle est déjà véritablement le Soi. Tu l'appelles Amma et la vois à l'extérieur sans comprendre encore qu'elle est seulement ton Soi et rien d'autre. Je réponds cela d'Amma parce que tu la perçois ici comme ton maître, mais pour les autres lecteurs, je dois évidemment préciser que c'est le cas de toute vraie relation maître-aspirant : les Bouddhistes tibétains constatent les mêmes raccourcis fulgurants avec le Lopön, etc.

Odin : "Mais je me demande comment on peut y parvenir par une simple lecture en se fixant cet objectif, ça a quelque chose de trop linéaire, un but à atteindre, et donc éloigné, un mirage."

Oui mais c'est parce qu'on t'a parlé de tout ça qu'un jour tu as décidé d'aller voir un maître. Ce processus est décrit dans les premières étapes (voir l'article sur Varaha Upanishad)
De plus tu es gonflé de parler d'un but éloigné, d'un mirage! Il est pourtant dit depuis le début : "réalisation DU SOI" et il a déjà été expliqué (alors que ça devrait aller de soi) que c'est donc nécessairement précisément tout SAUF un but éloigné. C'est la seule chose qui ne soit pas éloignée et qui n'a jamais pu l'être ni ne le sera jamais. On te dit donc précisément de renoncer à tout but éloigné, et de trouver le Soi, ou bien de t'abandonner sans condition à Dieu ce qui revient au même. L'argument qu'on te donne un but éloigné n'est pas correct, mais il révèle que pour le moment tu n'a pas procédé à ce qui est demandé, que tu continues de chercher à l'extérieur ce qui est à l'intérieur.

Odin : "Est-ce que pour nous, pratiquants de la magie, il ne vaudrait pas mieux embrasser le divin sous la forme qui nous plaît le plus parce qu'il nous donne sans condition sous cette forme"

Oui mais nous devons vérifier qu'Il nous donne effectivement, ou plutôt que nous parvenons à recevoir réellement (que nous ne sommes pas trop illusionnés par l'ego, nous en faisant perdre le bénéfice, laissant notre divinité d'élection remplir d'ambroisie un tonneau percé de multiples trous béants!). L'indice donné ici (amour inconditionnel de toute l'humanité et toute forme de vie) est un indice majeur qu'il faut garder en tête.

Odin : "plutôt que de se torturer à se dire qu'on est pas assez aimant envers tous les êtres ?"

Il n'y a pas besoin de se torturer, il suffit de comprendre progressivement que notre divinité d'élection bien aimée est aussi en eux et peu à peu on avancera. La torture n'aide pas, mais les efforts sincères porteront leurs fruits certainement :)
Modifié en dernier par Jagannath le Dim Jan 15, 2012 1:51 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Opale
Messages : 1416
Enregistré le : Mer Sep 14, 2011 10:58 am

Messagepar Opale » Dim Jan 15, 2012 1:37 am

Pourquoi croire que ce but est éloigné?
La seule chose qui nous empêche de l'atteindre c'est notre intellect.

A quoi sert de pratiquer si on ne comprend pas le but, pourquoi le faire?

Odin a écrit :"Pourquoi ne pas se concentrer sur les pratiques quotidiennes qui ne nécessitent pas de compréhension spéciale, qui révèlent leur sens par elles-mêmes, de façon sûre et sans risque de gonfler l'ego ? "


J'ai du mal à saisir cette idée, mais j’interprète peut être de travers.
On ne peut pas échapper à la confrontation avec notre égo, il y a qu'en ce confrontant a lui que nous pouvons le faire taire.
C'est comme vouloir comprendre entièrement une souffrance sans jamais souffrir.
Cela peut faire peur mais sans cela comment avancer?

Torturer de ne pas être aimant envers tous, cela ne mène à rien.
Mais ce demandé pourquoi on aime pas aide à avancer, non ce dire je suis nul.

Bien souvent la réponse est que celui en face de nous ne répond pas aux critères que notre égo nous dicte tout simplement.
Le problème est de voir au delà de nos critères, de ne pas juger, de ne pas attendre un retour et ainsi pouvoir aimer l'autre tel qu'il est.
Voilà le travail à accomplir.

Tout ce que nous vivons, nos épreuves nous permettent d'avancer et par la même aider un autre à le faire.

Enfin c'est ce que je pense.

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 2144
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Messagepar Alex » Dim Jan 15, 2012 5:39 am

Opale: "Bien souvent la réponse est que celui en face de nous ne répond pas aux critères que notre égo nous dicte tout simplement.
Le problème est de voir au-delà de nos critères, de ne pas juger, de ne pas attendre un retour et ainsi pouvoir aimer l'autre tel qu'il est.
Voilà le travail à accomplir."

Oui, c'est ce que j'en ai conclu. Il suffit de l'appliquer en tout temps et de perdre nos anciennes habitudes. Pour ma part, ça prend un petit effort constant (et La grâce divine) et les anciennes habitudes disparaissent tranquillement.

Je me dis également, que parfois, les personnes à qui l’ont pourrait haïr ou ne moins aimer sont le plus souvent des personnes qui ont le plus besoin d'amour et de soutien. Également, ces pensées négatives qui surgissent à l'endroit de ces personnes ont également besoin d'amour et n'ont pas lieu d'être parce qu'il n'y a personne de parfais, que ces personnes d'essence divine sont en continuelle transformation et pour les raisons qu'Opale nous décris. C'est de cette façon que la Paix et l'Amour, je l'espère, triomphera. :)

Tout le monde, je crois, est en route ou découle de Dieu ou, du moins, est le potentiel de Dieu. Et une chose qui est certaine, c'est que Tout découle de Dieu.
Modifié en dernier par Alex le Lun Jan 16, 2012 6:03 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Opale
Messages : 1416
Enregistré le : Mer Sep 14, 2011 10:58 am

Messagepar Opale » Dim Jan 15, 2012 13:10 pm

Une chose qui paraît évidente ne l'est pas toujours sous la forme que l'on croit, il faut la vivre car comment expliquer une chose qui n'a pas d'explication car elle se vit simplement et en toute confiance dans la Lumière.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Dim Jan 15, 2012 13:51 pm

Oui mais justement, les pratiques quotidiennes peuvent être perçues sans prétention, et faites avec amour, dans l'intimité et le secret, alors que tout de suite on peut se dire : je vais être le meilleur je vais aller aider plein de gens et m'en vanter à tout va, je suis pur, élevé, avancé, et venir faire de belles phrases sur Dieu sur Pandore. Limite on se prend un peu pour la jeanne d'arc du coin quoi. ^^
Les différentes interventions sur le forum me poussent à le percevoir comme ça, je ne dis pas que c'est le cas, mais c'est l'impression que ça donne. :)

ps : par compréhension spéciale j'entends que l'objectif n'est pas de devenir parfait mais simplement faire de son mieux pour adorer sa divinité d'élection sans rechercher l'approbation des autres.
Je ne pense pas que la sagesse se "recherche". C'est contradictoire de se dire : je vais devenir sage. Est sage celui qui n'a pas cette prétention. Tant que le déclic n'a pas lieu, à mon avis... on nage dans l'imitation.
Ce n'est que mon avis.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Opale
Messages : 1416
Enregistré le : Mer Sep 14, 2011 10:58 am

Messagepar Opale » Dim Jan 15, 2012 15:15 pm

Si tu te vantes d'aider les autres, ils comprendront que tu le fais dans ce but.
Si les mots ne viennent pas du coeur leur auteur sera bien vite démasqué par le lecteur car il ne les ressentira pas.

Dans tous les cas il sera démasqué tôt ou tard.

On peut aussi ce dire "je fais mes pratiques quotidiennes dans l'intimité et dans le secret, donc je suis meilleur je ne me vante pas."
Donc l'ego est toujours là.

L'ego ne s'efface pas parce qu'on fait cela dans l'intimité.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Dim Jan 15, 2012 15:33 pm

:) Effectivement je pense qu'il y aura toujours une part d'ego c'est inévitable, mais pour ne pas risquer de se casser la figure, soyons humble et considérons tous les niveaux de la pyramide sans omettre ni la base ni le sommet (surtout la base). :) La pratique proposée par Bertrand n'est qu'une part de l'Art de vivre, qui est ce que l'on apprend finalement, mais sous son apparente simplicité se cache un grand piège qu'il ne faut pas sous-estimer. Soyons humbles s'il vous plaît ne tentons pas de donner une image de sagesse que nous n'avons pas.
Ce n'est pas une critique mais quelque chose qui me semble vraiment important à assimiler, je me remets moi-même sans cesse en question à ce niveau je sais que c'est très très dur, on pense toujours avoir trouvé une stabilité mais cette certitude est notre pire ennemie. ^^
Je sais qu'on risque de me dire qu'en donnant ce "conseil" je me place moi-même dans la position de celui qui veut donner une image de sagesse, mais je ne peux pas vraiment faire autrement pour tenter d'expliquer mon point de vue. J'espère que ça ne sera pas perçu comme une leçon de morale mais plutôt comme un conseil qui me semblait avisé et justifié... =)

Bon je n'ai pas répondu point par point à vos messages mais la raison est toute simple, c'est que je vous rejoins dans ce que vous dites. :) La seule chose que je tenais à souligner c'était le piège à éviter et à ne pas sous-estimer (quoi qu'on apprend de ses erreurs donc ce n'est qu'un avis personnel, chacun suit son chemin). :)
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 2144
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Messagepar Alex » Dim Jan 15, 2012 20:03 pm

J'ajouterais qu'au lieu de juger (par l'ego) les gens de bonne foi par leur ego, l'on devrait s'intéresser par la lumière intérieure qui transcende l'apparence du message. Ça risquerait moins d'enflammer tous les egos de part et d'autre. Je crois qu'ici les gens qui ont posté leurs messages étaient de bonne foi pour bien transmettre leur ressenti et leurs expériences personnelles. Ça ne veut pas dire qu'ils n'ont pas tort, mais respectons les ! Alors, je suis d'accord avec toi Odin... Soyons humble.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Lun Jan 16, 2012 2:45 am

Odin : "Oui mais justement, les pratiques quotidiennes peuvent être perçues sans prétention"

Pourquoi l'amour universel devrait-il être perçu avec prétention? A moins de manquer cruellement de bon sens, poursuivre le but de l'amour universel devrait justement aider à ne pas sombrer dans la vanité, car vraiment on aura de nombreuses occasions de constater qu'on n'y est pas parvenu! Prétention et amour universel sont incompatibles : s'il y a prétention, il y a refus de l'autre. La voie proposée ici a justement l'avantage de confondre nos duperies mieux que de faire ses rituels dans son coin : avec cette approche, si il a des personnes qu'on n'aime pas, cela se voit très vite! Odin, mon message ne s'adresse pas à ceux qui veulent parler sur les forums et se faire passer pour sages, mais à ceux qui cherchent réellement la sagesse. Ceux qui viennent pour apprendre une rhétorique, que je dise ça ou autre chose, qu'on parle d'amour universel ou de petite puja à la maison, ils trouveront toujours moyen d'intégrer ce qui est dit à leur roman personnel. Personne ne peut les empêcher, ils sont libres s'ils veulent de gâcher les perles spirituelles auxquelles ils ont accès pour poursuivre une ombre qui mène à la mort et au malheur.

Odin : "alors que tout de suite on peut se dire : je vais être le meilleur je vais aller aider plein de gens et m'en vanter à tout va"

Lol! Que celui qui a réellement réussi à aider tous ses frères humains avec un amour égal aille s'en vanter après... ce n'est pas du tout un problème. Odin, si tu parviens à aimer chacun également, et à aider tous sans discrimination comme étant Dieu pour toi, tu pourras te vanter tant que tu veux, cela ne sera plus un danger pour ta progression spirituelle. Mais à vrai dire le désir de te vanter aura complètement disparu à ce stade.

Odin : "Les différentes interventions sur le forum me poussent à le percevoir comme ça, je ne dis pas que c'est le cas, mais c'est l'impression que ça donne."

Oui, j'aime bien ta réflexion, elle montre que tu cherches honnêtement la bonne formule. Voici la réponse : si on avait sur Pandore un maître parfait capable de donner de tes conseils tout en incarnant parfaitement l'exemple de cet amour universel, ce serait fabuleux. Comme nous n'avons pas cela sous la main, il faut arriver à faire abstraction des personnalités imparfaites et se concentrer sur la vérité profonde du message malgré l'imperfection de l'intervenant. En gros si tu vois mon imperfection dans mes propos je ne vais pas te contredire car elle est bien là, mais le travail du pèlerin à ce stade, c'est de détourner son regard des imperfections (d'autrui et de soi-même) et de se concentrer pleinement sur la vérité spirituelle. Donc quand perfection (du message profond) se mélange avec imperfection (des intervenants qui en parlent) comme ici, il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain, il faut faire le tri (discernement) et te concentrer pleinement sur la perfection du message seule, et pas sur les imperfections des intervenants qui ne remettent en fait pas en cause la vérité du message. Alors tout ira bien. Développer un tel discernement qui rend capable de toujours voir la perfection du message spirituel sans être troublé par les imperfections du "background" dans lequel ce message est révélé, est l'outil principal pour avancer de façon très sûre dans la spiritualité.

Odin : "simplement faire de son mieux pour adorer sa divinité d'élection sans rechercher l'approbation des autres."

Si on aime chacun équitablement, il n'est pas gagné qu'on aura l'approbation des autres, vois l'histoire du Christ et de tous les saints martyrs. Donc c'est bien que tu aies le discernement pour faire la différence entre le niveau des apparences et le niveau de la pratique réelle. Sache qu'il faut abandonner la poursuite de l'apparat (le discours) et poursuivre seulement la pratique (l'amour universel véritable) - si tu es résolument déterminé à arriver à la pratique réelle, tu ne remarqueras même plus l'imperfection de l'intervenant qui en parle, tu seras simplement fasciné et attiré par la pure pratique proposée, tu ne verras plus qu'elle uniquement, tu ne percevras même plus l'être imparfait qui t'en fait la réclame et alors tu avanceras très très vite.

Odin : "Je ne pense pas que la sagesse se "recherche". C'est contradictoire de se dire : je vais devenir sage. Est sage celui qui n'a pas cette prétention. Tant que le déclic n'a pas lieu, à mon avis... on nage dans l'imitation."

Une fois que la sagesse est atteinte, il n'y a plus besoin de "devenir sage". C'est évident. Tant qu'elle n'est pas atteinte cependant, il est nécessaire de chercher de son mieux à le devenir. Tu parles d'un déclic. Ce déclic ne peut avoir lieu que par l'effort soutenu pour y parvenir, c'est pourquoi toutes les traditions, toutes les religions authentiques, pressent les pèlerins à tendre toujours vers la sagesse. On ne peut pas faire l'économie de cet effort soutenu.

Odin : "Ce n'est que mon avis."

Ici plutôt que de donner mon avis, j'essaye de répéter les instructions des innombrables sages qui nous ont laissé les textes sacrés etc. et qui, je crois, sont pleine de bon sens.

Odin : "La pratique proposée par Bertrand n'est qu'une part de l'Art de vivre"

De l'avis des grands sages c'est tout simplement suffisant, il n'y pas besoin d'aucune autre part! Aimer et servir tous comme étant Dieu suffit et celui qui peut faire ça n'a besoin ni de mantra, ni de puja, ni d'aucune autre pratique. Puisque tu parlais d'Amma, elle aussi l'a dit ("Il est très facile de réaliser Dieu pour celui qui perçoit Dieu en chacun"), mais il y a le même message du Christ et de nombreux grands saints, toutes traditions confondues.
Si on ne parvient pas à cet amour universel directement, alors les autres pratiques sont en effet nécessaires pour y tendre progressivement : on commence par aimer la divinité d'élection, peu à peu on identifie cet amour pur qu'on a pour Elle et ses bienfaits, etc. Il y a un chemin sur lequel on avance ainsi, et lorsqu'on a atteint une certaine maturité, on entend le message de l'amour universel et on en comprend la profonde vérité, alors peut commencer la pratique de l'amour universel. Les choses viennent naturellement, cela doit murir doucement : la fleur ne se révèle complètement qu'après avoir éclos au moment où elle était prête : il est vrai que la fleur ouverte est contenue dans le petit bouton, mais elle ne peut se révéler qu'au moment adéquat après une préparation consciencieuse. Si on essaye de l'ouvrir avant cela peut la détruire.

Donc les pratiques quotidiennes faites dans la discrétion et l'humilité sont effectivement très nobles, mais il est bon de garder en vue leur but final qui est l'amour universel.

    Il fut un temps où je me détournais de ceux qui n'avaient pas ma foi.
    Maintenant mon coeur est devenu capable d'entrer dans toutes les formes :
    pâturage pour les gazelles et couvent pour le chrétien, temple pour les idoles et pèlerins de la Ka'ba,
    Tables de la Thora et livre du Coran.
    Ma religion est celle de l'Amour.
    Quel que soit le chemin que prenne la caravane de l'Amour, ce chemin est celui de ma foi.

    Ibn'Arabi

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Lun Jan 16, 2012 12:53 pm

Merci Bertrand je suis rassuré et trouve des réponses à mes questions. :)
Je suis bien fière de vous tous et soudain gonflé d'espoir quand je vois cette solidarité et cette envie de comprendre. :D
Bon je vais redescendre un peu de mon cheval et arrêter de taper sur tout le monde mdr ^^
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mar Jan 17, 2012 2:57 am

Lorsque l'amour commence à embrasser tous les êtres, indépendamment des circonstances et de tout jugement : c'est cela le signe véritable du progrès spirituel. Ce ne sont ni les visions, ni la profondeur de la méditation, ni (surtout pas) les pouvoirs occultes. Lorsque la spiritualité devient une expérience réelle, c'est par l'amour universel que cela se manifeste, en acte, par le service désintéressé et spontané d'autrui. C'est cela et rien d'autre qui indique vraiment qu'on est sur la voie de la paix véritable et divine. Même des êtres mauvais et décadents peuvent connaître la transe méditative, peuvent avoir des visions occultes et des pouvoirs mystérieux, mais seuls ceux qui ont réussi à purifier leur coeur ressentent pour tous les êtres un amour égal, inébranlable, qui n'est jamais remis en question par les circonstances.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Mar Jan 17, 2012 14:21 pm

Vi, pour les aspirants à la magie, il faut qu'ils acceptent en chemin de renoncer aux pouvoirs occultes, ils n'ont pas d'autres utilité que la connaissance de soi.
Pour ceux qui en veulent une belle illustration, je leur recommande vivement de lire Les cahiers de l'adepte, ce n'est pas du luxe vue la quantité d'âneries qu'on trouve sur le net.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Opale
Messages : 1416
Enregistré le : Mer Sep 14, 2011 10:58 am

Messagepar Opale » Mar Jan 17, 2012 14:55 pm

"Tout être humain, même s'il fait preuve de cruauté et d'égoïsme, a la capacité de s'éveiller. Cette faculté est latente en chacun. Il y a un Krisna, un Rama, un Boudha ou un Christ en chacun de vous. La lumière de Dieu pourrait se lever en vous à tout instant, elle attend simplement l'occasion favorable. Les grands maîtres voient cette lumière cachée qui attend de se révéler, de transpercer les murs de l'égo."

"Plus vous donnez d'amour, plus votre cœur se remplit d'amour. L'amour est comme un fleuve sans fin. Donc, mes enfants, aimez-vous les uns les autres."

Amma.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Mar Jan 17, 2012 16:01 pm

Oui, la vie est remplie d'occasions de mettre en pratique ce que nous avons compris intellectuellement. Les pratiques que je rappelais nous aident à y voir plus clair et à continuer l'action juste dans le monde matériel. Rares sont ceux qui y parviennent sans aucunes béquilles. :)
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Opale
Messages : 1416
Enregistré le : Mer Sep 14, 2011 10:58 am

Messagepar Opale » Mar Jan 17, 2012 16:42 pm

Il est difficile d'ignorer les attaques d'autrui, notre ego n'aime pas ça, sur le moment nous n'aimons pas cette personne.

L'autre agit guidé par son ego pour prouver qu'il est au dessus de nous, au fond si nous réagissons à cette attaque c'est notre ego qui réagit non notre coeur, qui lui s'enfiche de cette apparence.

Avatar de l’utilisateur
Damabiah
Animateur
Messages : 869
Enregistré le : Sam Jan 20, 2007 21:11 pm

Messagepar Damabiah » Mar Jan 17, 2012 18:46 pm

Opale a écrit :Il est difficile d'ignorer les attaques d'autrui, notre ego n'aime pas ça, sur le moment nous n'aimons pas cette personne.

L'autre agit guidé par son égo pour prouver qu'il est au dessus de nous, au fond si nous réagissons à cette attaque c'est notre ego qui réagit non notre coeur, qui lui s'enfiche de cette apparence.



Ton coeur réagit d'une certaine façon au ressenti de ton ego, puisque tu ressens une émotion à ce moment là.

D'où vient la colère, la frustration, la peine etc...? De l'ego, car c'est un besoin insatisfait. L'insatisfaction née de l'ego, mais elle se concrétise, se matérialise dans le coeur. Et le coeur le renvoie à l'égo qui l'amplifie. C'est un peu le serpent qui se mord lui même. Il faut "interrompre" ce circuit.

Le détachement est la seule façon de court-cicuiter cette réaction en chaîne. ;)
Ouvres tes chakkras et que la force soit avec toi

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mer Jan 18, 2012 2:02 am

Odin : "Les aspirants à la magie, il faut qu'ils acceptent en chemin de renoncer aux pouvoirs occultes, ils n'ont pas d'autres utilité que la connaissance de soi."

Les pouvoirs occultes ne sont d'aucune aide pour la connaissance du Soi.
Le Soi n'est pas une chose extérieure qu'on pourrait connaître avec des outils ou avec nos sens : si c'était le cas, ce ne serait pas le Soi.

Qu'on renonce à la personnalité limitée, c'est tout ce qu'il y a à faire, alors peu importe qu'il y ait ou non pouvoirs occultes : ils ne sont un obstacle qu'à ceux qui y sont attachés.

Avatar de l’utilisateur
Zora*
Messages : 799
Enregistré le : Dim Nov 01, 2009 11:42 am
Contact :

Messagepar Zora* » Mer Jan 18, 2012 22:01 pm

+et = au résultat par le néant !? Pas facile !


Retourner vers « Discussions générales sur la magie et la spiritualité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités