Pouvoirs incontrôlés, médiumnité involontaire et siddhi.

Articles et discussions sur La Magie, la spiritualité et la sorcellerie.

Modérateur : Jagannath


Image

ॐ भूर्भुव: स्व: तत्सवितुर्वरेण्यं । भर्गो देवस्य धीमहि धीयो यो न: प्रचोदयात् ।।

Om Bhūr Bhuvah Svaḥ
Tat Savitur Varenyam
Bhargo Devasya Dhīmahi
Dhīyo yo naḥ prachodayāt.


Au cœur de l'expérience de la vie, C'est « Cela »,
La nature essentielle irradiant l'existence, Qui est l'adorable UN.
Puissent tous les êtres percevoir, par un intellect méditatif,
le magnifique éclat de la conscience illuminée.
MandyCa
Messages : 42
Enregistré le : Mar Jan 22, 2013 10:19 am

Messagepar MandyCa » Ven Jan 25, 2013 14:06 pm

Ok , j'ai saisi ce que tu dis . Je vais y "travailler" et pouvoir continuer les ballades , ouf , c'est qu'on est si bien chez Dame nature

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Messages : 1833
Enregistré le : Lun Jan 21, 2008 17:26 pm

Rien compris

Messagepar Valentin » Sam Jan 26, 2013 10:04 am

Je me rends compte que je n'avais finalement pas compris grand chose à la guérison !

Les 3/4 du temps, j'essayais de faire sortir ce qui n'allait pas, alors que ce qu'il faut faire, c'est faire rentrer ce qui fait aller mieux !

Maintenant c'est beaucoup plus simple !

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Sam Jan 26, 2013 14:09 pm

Je pense que pour guérir il vaut mieux laisser faire les instances supérieures sans chercher à comprendre le processus, car on ne sait jamais pourquoi la maladie est là.
Qu'en pensez-vous ?
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Sam Jan 26, 2013 15:04 pm

Si tu exclues les "instances supérieures" de la pratique de guérison, en effet, mais pourquoi les en exclure?
Elles ne sont exclues ni des guérisseurs, ni des médecines occultes, ni de la médecine par les plantes, ni de l'allopathie.

Que les grands yogis qui savent entrer en Nirvikalpa Samadhi négligent complètement toutes ces pratiques, cela n'a rien de surprenant, après tout ils peuvent guérir leurs problèmes par leurs siddhis s'ils le veulent en un claquement de doigts. Que ceux qui ont pleinement réalisé qu'ils ne sont pas le corps laissent de côté les recours extérieurs pour se soigner, pourquoi pas? Après tout la mort ne représente plus rien pour eux. Mais les gens ordinaires ont besoin de se soigner. Pour ne pas entretenir d'attachement au corps, considérons cela simplement comme une adoration du divin, en prenant soin du corps qui est le temple de Dieu.

Sinon une partie de la discussion a été déplacée ici:
http://pandore.net/agora/topic11550.html
Modifié en dernier par Jagannath le Dim Jan 27, 2013 5:47 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Messages : 1833
Enregistré le : Lun Jan 21, 2008 17:26 pm

Messagepar Valentin » Sam Jan 26, 2013 17:47 pm

Je pense que pour guérir il vaut mieux laisser faire les instances supérieures sans chercher à comprendre le processus, car on ne sait jamais pourquoi la maladie est là.
Qu'en pensez-vous ?


Déjà, définis ce que tu entends par instances supérieures, ça m'aidera à formuler une réponse qui ne soit pas à côté de la plaque :)

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Sam Jan 26, 2013 20:21 pm

Je ne pratique pas la guérison, j'ai fait deux ou trois choses parfois mais je ne magnétise pas etc. Dans ma pratique, je m'adresse à Dieu, pour atteindre cet état de confiance dans lequel je sais que la situation va se débloquer, d'une façon qui cependant m'échappe. Parfois, je visualise rapidement une lumière sur la personne, qui est en fait divine et parfaite, sans lui donner de direction, de mission, ou de sens. C'est une façon de me représenter le divin. Mais ça ne dure que quelques instants, juste le temps de cet état de confiance, dans un instant de foi renforcée.

Je ne vois pas les énergies donc je ne sais pas comment les déplacer, ni quelles sont leurs rôles, je ne sais pas non plus pourquoi la maladie/l'événement est là.
Je remarque que certains guérisseurs sont doués mais ne prennent pas en compte le fait que la maladie est peut-être une forme d'énergie qui va reprendre une forme différente après leur action, et donc ressurgir car son travail n'est pas fini. Peut-être parce qu'elle a momentanément obéit au guérisseur, qui a une vision partielle des choses, plutôt qu'au divin ?

Ce n'est qu'une réflexion personnelle du moment.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Sam Jan 26, 2013 20:48 pm

Le processus de guérison (si guérison physique il doit y avoir, car il y a surtout la guérison spirituelle, qui elle décidera du physique), passe par les mains pour l'énergie physique, et par le cœur et la prière pour l'énergie spirituelle.
Les deux énergies sont indissociables.

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Messages : 1833
Enregistré le : Lun Jan 21, 2008 17:26 pm

Messagepar Valentin » Dim Jan 27, 2013 12:47 pm

C'est pas en en discutant qu'on va le découvrir de toute façon :)

Je n'ai jamais rien testé sur personne, les fois où j'ai guéri d'autres gens étant provoquées non par moi mais par un élan.

C'est sur moi que je fais des expériences parce que je commence à réaliser que sans le vouloir, on limite soi-même beaucoup ses capacités.

Jusqu'à il y a peu, j'étais persuadé que je ne pouvais pas me guérir de rhume et de maux de tête.
Je ne sais pas pourquoi j'avais cette conviction, puis j'ai bêtement essayé de m'en soigner, et je n'avais plus rien !

J'avais plusieurs techniques pour calmer mes maux de tête, avant, et j'essayais d'extirper ce qui me faisait mal, pour le faire sortir et qu'il disparaisse. Mais j'ai aussi compris il y a peu que puisque je n'avais aucun réceptacle à qui la transférer, ça me demandait un effort constant que de la maintenir dehors, et que dès que je lâchais, ça revenait en force.

Alors que là, j'ai fait comme c'est censé l'être, en faisant passer à travers ma main ce qui peut guérir n'importe quoi, et je n'ai plus rien.

Je suis d'accord que certains guérisseurs abusent de leur dons et ce, pas forcément par orgueil, mais tout simplement parce qu'ils confondent l'objet de leur concentration. Au départ les élans sont très fréquents, et dans certaines situations où les guérisseurs veulent absolument guérir le plus de gens, et qu'ils sont submergés, ils se disent qu'ils n'auront jamais assez, alors ils donnent plus que nécessaire, en donnant d'eux-même au lieu de laisser faire le fluide. C'est là que ça devient dangereux.

Et si la maladie a besoin d'être là pour terminer son travail, on peut quand même diminuer la souffrance qu'elle provoque.

Enfin, de toute façon, il n'y a qu'en essayant qu'on apprend, j'ai réussi à guérir mon filleul hier, et je ne vais pas regretter qu'il aille mieux !

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Dim Jan 27, 2013 14:57 pm

Si tu as l'occasion de rencontrer un guérisseur, ça pourrait t'aider à mieux comprendre ce que tu vis. Pour moi ça a été mon oncle qui m'a pas mal aidé à un autre niveau. Si tu as l'occasion hésite pas, moi je n'osais pas car on était pas super proches, mais au final c'est tout bénéf ! :)
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Messages : 1833
Enregistré le : Lun Jan 21, 2008 17:26 pm

Messagepar Valentin » Dim Jan 27, 2013 18:04 pm

Oui ça serait bien :)

Mais en attendant, je ne suis quand même pas tout seul, donc tout va bien :)

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 2144
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Messagepar Alex » Dim Jan 27, 2013 19:20 pm

Bertrand: "Au début nous ne percevons pas cela, mais les chercheurs plus avancés qui le comprennent finissent par considérer les situations les plus difficiles comme un présent divin précieux et les moments de joie éphémère comme un mirage trompeur."

Je commence en m'en rendre compte petit à petit et je ne me considère pas comme un chercheur avancé. Mais, si tu le dis c’est que je suis sur la bonne voie. Pas plus tard qu'hier, je m'ennuyais à mourir et je savais pertinemment que cela était un signe que je traversais une étape crucial dans mon avancement spirituel. Je savais également que c'est dans ces moments que je suis le plus vulnérable à l'attrait des plaisirs éphémères. Alors, j'ai succombé en pleine conscience de mal faire. Le cinéma pour commencer et l'alcool pour finir. Cela faisait des mois que je n'y touchais pas si je ne compte pas le temps des fêtes qui n’est pas un meilleur moment non plus. Je vais donc être plus fort la prochaine fois et faire mes pratiques spirituelles plus assidument. Un de mes pires défauts que je puisse avoir c'est bien de tout remettre à demain. Ça va causer ma perte si je continu comme ça.

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 2144
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Messagepar Alex » Dim Jan 27, 2013 19:32 pm

Je suis d'accord avec Bertrand. Tout ce qui s’appelle pouvoirs et dons. Ne touchez pas à cela. La recherche du pouvoir est le mal de notre civilisation et une incompréhension et fermeture systématique du divin. Un autre mal c’est le cynisme. C’est un manque flagrant de compassion et d’amour. Tous deux nous amènent directement à l’abattoir.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Lun Juil 01, 2013 20:49 pm

Extrait de discussion :

F : "[...] Il rentre dans ma tête, c'est parce que quelques fois j'ai l'impression de ne plus contrôler, comme si mon idée était contrôlée, c'est un peu comme quand j'entends les esprits le matin. Je sais quand il va m'appeler, j'ai des flash... Je veut bien avoir certaines faculté mais à ce point."

Mais ce ne sont pas des facultés! Comme cela semble miraculeux, les gens pensent que la médiumnité involontaire est un pouvoir! C'est au contraire un asservissement! Cela ne cause que des ennuis, il s'agit d'une faille béante dans la défense du corps énergétique.

Cet affaiblissement des défenses est souvent du à une violence subie durant le jeune âge, et ce "..." qui n'est rien qu'un parasite occulte a trouvé ta faille pour se nourrir de toi.

Mais tu guériras. Continue la recherche du Soi mais surtout ce qui t'aidera c'est de faire cette recherche dans l'amour de Dieu. L'amour de Dieu répare ces failles dans le corps énergétique et rend la quête spirituelle merveilleuse et agréable.

F : "La recherche de soi, c'est dieu que l'on doit trouver...?"

Il ne faut pas préjuger de ce qu'on va trouver mais chercher.
Si on sait ce qu'on va trouver on ne cherche pas, on se pavane de tout savoir et on n'arrive jamais à rien.

F : "Oui il m'a dit la même chose que toi, que ça venait de mon enfance, j'ai eu une enfance normale, j'avais déjà cela, dans une autre vie peut être."

Ce qui se passe pendant l'enfance est du à ce qui se passe dans d'autres vies.
N'importe quel sévisse même mineur est enregistré par le corps énergétique et laisse des trous parfois terribles. Il peut s'agir d'une opération bébé, il peut s'agir d'un abus d'autorité sur toi, de tout et du reste, un instant où tu as senti une force qui te dépasse et où tu as trouvé comme seule solution de saborder ta propre résistance pour ne pas contrarier cette force. Cela cause empathie incontrôlée et médiumnité involontaire. Il peut s'agir aussi du pouvoir de "...". Je n'ai pas cette information pour le moment. Retrouve le fil de tes rêves, peut-être la princesse intérieure, sois toi-même le lien entre le rêve intérieur et l'amour de Dieu, devient toi-même le chaînon manquant, de façon patiente et progressive, et le corps énergétique guérira.

Les prières dans un endroit prévu à cet effet, avec bougie, méditation et image divine dont nous avons déjà parlé aident considérablement et rendent naturel ce processus de réunion des aspects extérieurs et intérieur du divin. Cette réunion dans le coeur guérit le corps énergétique. La dévotion a un pouvoir mystérieux faramineux.

F : "Mais j'ai trouvé l'amour en moi, je le rends constant autant que je peux."

C'est ce qu'il faut faire mais il faut relier cela au rêve intérieur d'une part, celui de tous tes désirs secrets, et au divin d'autre part. Lorsque l'amour au centre est relié au divin en haut, arrosé par Lui et baigné de ses rayons, et ancré d'autre part dans les profondeurs de l'être, alors c'est là que le corps énergétique se raccommode. On agit sur la base des désirs secrets mais en même temps en totale conformité avec le divin. Il faut y croire, c'est possible. La plupart des gens pensent que les deux sont incompatibles, soit ils s'enfoncent dans les désirs égoïstes, soit ils deviennent des bigots déconnectés de leurs racines terrestres. C'est un long travail de mettre la puissance des désirs au service du divin dans une harmonie parfaite, mais si on y croit, si on ne renonce pas aux lois divines ni à notre secret intérieur, alors on y arrive finalement.

F : "Est-ce que tu me répond que je ne doit pas renoncer à l'amour charnel? ... Et à celui qui m'a poussé dans la démarche?"

Je ne dis pas que tu dois faire quoi que ce soit, ni ne pas faire quoi que ce soit.
Je parle du corps énergétique, des énergies dans le corps, pas de tes activités sexuelles.

Il y a une énergie dans le bas du corps qui est liée aux désirs bruts, cette énergie est grossière mais elle est bonne si elle ne s'oppose pas à l'harmonie divine. Cette énergie est pure et innocente. Mais dans l'assouvissement il est courant de rechercher du plaisir de façon aveugle et d'agir sans prêter attention à l'harmonie divine. Je ne parle donc pas d'assouvir les désirs, je parle d'être à leur écoute compréhensive, de ne pas les rejeter mais au contraire de les considérer avec bienveillance, de chercher comment les exprimer sans les brimer et sans les occulter, mais en restant toujours fidèle à l'harmonie divine, sans faire de mal ni aux autres ni à soi-même (et ce second point est critique). Là le corps énergétique se régénère puissamment.

F : "Je ne parlais pas d'un désir sexuel. Je me suis mal exprimé. Mais d'amour très profond."

J'ai déjà dit qu'il n'est pas du tout nécessaire de renoncer à l'amour pour renoncer à la possessivité et rester libre. L'amour n'a jamais enfermé personne. C'est l'attachement qui cause notre captivité.

F : "Quand tu parles d'allier les deux, de quoi parles tu ?"

Lorsqu'un cavalier veut dresser un cheval, il n'arrivera à rien en étranglant le cheval, en le tuant ou en le rejetant. Mais s'il l'apprivoise et le met peu à peu au service de sa volonté, alors il vient un moment où les deux ne font plus qu'un et le cheval peut mener le cavalier à grande vitesse. De même il n'est pas demandé de tuer les désirs secrets, mais des les apprivoiser et de les mettre au service de l'harmonie divine.

La voie spirituelle est une voie d'équilibre, les valeurs spirituelles privées du feu secret intérieur deviennent une bigoterie creuse, stérile et néfaste, mais le feu secret sans les valeurs divines d'harmonie est tout aussi dangereux. Rien n'est à rejeter.

Avatar de l’utilisateur
Hécate
Messages : 1460
Enregistré le : Jeu Nov 17, 2011 10:36 am

Messagepar Hécate » Mer Nov 06, 2013 12:09 pm

soit demander par la prière à Dieu (ou à la Déesse ou aux anges ou à qui vous voulez en quoi vous croyez fermement) de nous aider (refaire cette prière tous les soirs, en visualisant la Déesse ou un ange ou un rayon divin (etc.) qui vient vers vous, presse son index contre votre troisième oeil 


J'ai faits ça hier soir, car je suis épuisée d'être tiraillée tout le temps, je me suis levée avec un mal de tête, est-ce une cause à effet ?

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Mer Nov 06, 2013 22:38 pm

Quand Bertrand donne des conseils à une personne précise je ne sais pas si c'est prudent d'adopter la pratique pour soi elle n'est pas forcément adaptée, prudence. :)
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Hécate
Messages : 1460
Enregistré le : Jeu Nov 17, 2011 10:36 am

Messagepar Hécate » Mer Nov 06, 2013 22:48 pm

Odin a écrit :Quand Bertrand donne des conseils à une personne précise je ne sais pas si c'est prudent d'adopter la pratique pour soi elle n'est pas forcément adaptée, prudence. :)


C'est les conseils qu'il a donné à tous le monde en cas de Médiumnité involontaire, au début du sujet. :)

Avatar de l’utilisateur
Huli
SuperModérateur
Messages : 984
Enregistré le : Ven Aoû 02, 2013 9:30 am

Messagepar Huli » Jeu Nov 07, 2013 8:43 am

Il faut surtout veiller à rester détendu tout en faisant la pratique indiquée. Mettre son intention sur un point de la tête a tendence a y mettre de la pression.

Au delà de ça travailler sur Yin Tang (le point en question) peut provoquer des sensations désagréables.
lei zou sha gui jiang jing

Avatar de l’utilisateur
Hécate
Messages : 1460
Enregistré le : Jeu Nov 17, 2011 10:36 am

Messagepar Hécate » Jeu Nov 07, 2013 10:37 am

Donc c'est normal ?

Avatar de l’utilisateur
Huli
SuperModérateur
Messages : 984
Enregistré le : Ven Aoû 02, 2013 9:30 am

Messagepar Huli » Ven Nov 08, 2013 9:42 am

Cela dépend.
Si le crâne donne un sensation lourde de plénitude, de pression, de pulsatilité, comparable à de la migraine, non, et car cela signifie qu'il y a stagnation et ce n'est pas souhaitable.

Si en revanche sur le point et légèrement en profondeur de celui-ci on sent une sensation de creux, de fourmillement, l'impression de quelque chose qui perce ou pousse, là, oui. Désagréable (parfois TRES desagréable) mais pas douloureux.

Si l'on se trouve dans la première situation, il faut veiller lorsque l'on pratique à avoir le corps bien détendu. Il ne faut surtout rien forcer. L'intensité de l'intention ne doit pas générer de la tension. Généralement, on crispe les trapèzes, la nuque se serre, les machoires se coincent, les sourcils se froncent, tout cela même de façon imperceptible vérouille la zone supérieure et conduit à la stagnation du Qi ce qui se traduit très vite par des douleurs.
lei zou sha gui jiang jing

Avatar de l’utilisateur
Hécate
Messages : 1460
Enregistré le : Jeu Nov 17, 2011 10:36 am

Messagepar Hécate » Ven Nov 08, 2013 10:01 am

Huli, tu as mis le doigt dessus ;)
C'est ça je me suis crispé et je n'étais pas du tout détendu.
La deuxième situation que tu cites, m'arrive quand je me concentre sur ce point sans faire pression. J'ai voulu aller trop vite sûrement.
D'ailleurs hier soir, impossible de méditer, je me suis endormi.

Avatar de l’utilisateur
Huli
SuperModérateur
Messages : 984
Enregistré le : Ven Aoû 02, 2013 9:30 am

Messagepar Huli » Ven Nov 08, 2013 11:48 am

Kassandra, si tu le souhaites, je peux essayer de te donner quelques clefs si ce type de travail t'intéresse.

Tout dépend évidemment de ce que tu recherches. En tout cas je peux m'efforcer de répondre à tes questions si tu en as, en message privé ou sur le forum, c'est comme tu préfères.

Toutefois, il faut garder à l'esprit que je ne parle que de ce que je connais un peu, c'est à dire la tradition chinoise.
lei zou sha gui jiang jing

Avatar de l’utilisateur
Hécate
Messages : 1460
Enregistré le : Jeu Nov 17, 2011 10:36 am

Messagepar Hécate » Ven Nov 08, 2013 12:07 pm

Oui, ça m'aiderait bien, je préfère en privé oui.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Dim Mar 01, 2015 8:17 am

UP.

angelune
Messages : 4
Enregistré le : Dim Aoû 09, 2015 13:37 pm

coucou!

Messagepar angelune » Dim Aoû 09, 2015 23:32 pm

Merci de m'avoir orienté vers ce sujet! Je m'y reconnais tellement! J'ai ri quand j'ai lu les foutues pannes électroniques... Qui sont quand même + fréquentes quand je suis en colère...
Mon homme lui il a trempé dans la grande magie noire.... Sans donner de détails il maitrisait BCP de choses et ça lui est monté a la tête, jusqu'à ce que la vie le force a l'humilité en le confrontant à maintes difficultés. A présent il veut accroitre ses capacités pour traitement énergétique.... Inutile de vous préciser qunentre lui et moi ça a fait énormément d'étincelles j'avais une colère indescriptible au début de notre relation et pendant 2 ans. Il lui est arrivé toutes sortes de mauvais sorts physiques, financiers... Si moindrement je me mets en colere ou que j'ai de la peine et que je pense à lui de travers, les manifestations ne se font pas attendre. Je m'en veux car c'est à cause de moi, déjà que lui même s'en sortait péniblement... Ma Mere a subi ça de moi aussi (elle son don c'est sentir le danger et prier pr l'écarter). J'ai réhabité avec elle 8mois, avec la rancune de ses mauvais traitements (elle me battait dans mon adolescence), elle a été malade pendant tout le temps de ma présence, et 3mois + tard, moi partie, plus rien! J'étais immature de ne pas pardonner...
Quand vous parlez de maltraitance, je me souviens aussi quand j'avais 3 ou 4 ans, on vivait dans un camp militaire avec bcp d'adultes et malheureusement des pédophiles. Se peut-il que même n'ayant pas concience du coté ''mal'' de ces attouchements, ça a ouvert une brèche? Je n'hallucinais pas, je voyais bel et bien des mondes parallèle là où personne ne voyait ce que je pointais du doigt... j'ai fini par fermer ça. Du moins je le croyais. Rencontres étranges, centaines de sensations de ''déjà vu'', et à peu près tout ce qui a été expliqué par vous.Je ne raconterai pas tout ça serait loong. Je vois fréquemment des voiles ou des petites lumières. Plusieurs fois sur mes photos il y avait des ''orbs''. J'entends des appels, des voix... j'ai souvent été en transe suite à mantras ou prières, j'ai déjà du des visions... Depuis que je prie plus, je me suis éloignée de l'occulte qui selon moi est dangereux lorsque utilisé volontairement ou inconsciemment. C'est une épée à double tranchant je préfère demander directement à la source sans vouloir le contrôler. Bon j'arrête le roman mdrr ^^

angelune
Messages : 4
Enregistré le : Dim Aoû 09, 2015 13:37 pm

rajout

Messagepar angelune » Dim Aoû 09, 2015 23:50 pm

En lisant qq unes des interventions je n'ai pu m'empêcher de penser a cette quête d'amour... Celle qui fait que je ne m'aime pas, au point de succomber aux charmes presque exclusivement de gens qui me maltraitaient (j'ai été folle amoureuse d'un pervers narcissique pendant 1an et demi je n'ai pu m'en libérer qu'en lui pardonnant mais je ne me suis pas pardonnée). Je rejette systematiquement ceux qui m'aiment vraiment.. Je préfère souffrir du manque d'amour inassouvi, que de l'avoir en réalité alors que je le cherche désespérément. C'est paradoxal mais j'y travaille... loool un psy dans la salle? xD

l parait que l'enfant (je dirais même l'adulte) qui vit un traumatisme trop fort a gérer pour lui, crée une sorte de double. Ce double devient une sorte de forteresse derrière laquelle se cache le petit enfant et celuii est invariablement manifesté puis dominé par ''la forteresse'' qui tant bien que mal tente de le protéger. Il faut arriver a réconcilier ces 2. Que l'enfant grandisse, comprenne et avance... C'est parfois le combat de toute une vue qui fait des dégâts...

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Re: Pouvoirs incontrôlés, médiumnité involontaire et siddhi.

Messagepar Odin » Lun Aoû 10, 2015 13:44 pm

Prier chaque jour (ou au moins le plus régulièrement qu'on le peut, faut pas se flageller) devant un autel propre (qui évoque la pureté => nappe blanche, image pieuses pénétrantes etc, ce genre de choses, mais toujours épuré) remet en harmonie avec notre Lumière. Dans ce sentiment de paix secrète, d'intimité avec soi-même et avec le soi divin, tout se remet en ordre. Devant l'autel il n'y pas d'attentes, pas d'égoïsme, pas de fardeau, seulement la prière sincère portée par le désir d'être face à Dieu. Les projets occultes s'effacent devant cette démarche pure et épurée. Les bénéfices sont réels, on avance plus vite qu'en se perdant dans des considérations occultes confuses. Les résultats sont rapides mais on ne les voit pas toujours, pourtant ils sont bien là, on s'en aperçoit avec le temps...
Ça peut paraître déstabilisant et fade au départ, mais on le fait une fois, deux fois, trois fois... et là c'est merveilleux. Ça devient une pratique qui nous manque si on la rate, si bien qu'on se demande comment on faisait avant pour vivre sans.
La télévision a fait beaucoup de tord car chacun est désormais dans la recherche de quelque chose de bluffant, de sensations fortes... pourtant c'est dans cette humilité et cette patience que tout prend corps. Qui n'a jamais ressenti une paix profonde en entrant dans une église ou tout autre lieu consacré, au milieu des bougies et des gens en prière ?
Peu importe les souffrances du passé, la Force est là et nous attend, il faut lui ouvrir la porte et laisser un soleil nouveau inonder notre âme. Si nous ne ne nous détournons pas du passé, c'est lui qui nous dévorera tel un monstre vorace.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4234
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Développer les dons?

Messagepar Totem » Sam Nov 28, 2015 23:24 pm

Morgana40 a écrit :J'ai vécu pendant mon enfance des apparitions d'esprit diverses.
J'ai toujours su que j'avais une prédisposition pour communiquer avec l'au delà mais je ne l'ai pas développer par peur.
Aujourd'hui ces manifestations sont rares et quand cela se produit, je sens et sait que ce n'est pas bon.

Ma mère à un don particulier, dès qu'elle pense à quelqu'un qu'elle n'a pas vu depuis longtemps, cette personne réapparaît soudainement le jour même ou le lendemain.
Elle me répète souvent : "heureusement que je suis cartésienne car sinon je me dirai que c'est de la magie" . C'est pas loin maman.
Bref, comme vous le comprenez je viens d'une famille qui ne croit pas du tout en la magie donc difficile pour moi de trouver mes réponses et même d'avoir une simple discussion à ce sujet.

En ce qui me concerne, j'ai un don d'intuition qui fait que je connais une personne en échangeant quelques mots seulement avec elle, j'arrive même à percevoir parfois son passé, les choses qu'elle aurait pu vivre pour qu'elle soit comme cela aujourd'hui et me trompe rarement.
Je possède aussi un don de séduction, j'arrive facilement a obtenir ce que je souhaite des gens et à ce qu'ils m'apprécient. Dans le milieu professionnel par exemple, je me rappelle d'un travail où je faisais beaucoup d'erreurs que personne ne remarquaient, comme aveuglés quand je leurs parlait. (Je précise que ce n'est pas de la prétention mal placée, au cas où).

J'arrive à un stade de ma vie ou je suis équilibrée, et mon corps et esprit cohabitent parfaitement. Et c'est parce que justement j'ai trouver cette paix intérieure que je pense qu'il est temps de peut être développer mes "dons", je ne sais pas si c'est possible d'ailleurs? et chercher plus loin ce qui me construit.


Bonjour Morgana

Les dons enfin je dirais plutôt des aptitudes que nous possédons tous, plus ou moins endormies selon les individus qui se développent au fur et à mesure du chemin spirituel parcouru mais pas de notre propre chef et leur utilisation peut être un frein sur le chemin et je pense qu’ils vaut mieux les ignorer et continuer à faire comme tu faisais jusqu’ici, à savoir les regarder pour ce qu’ils sont, juste des aptitudes bien petites par rapport à savoir ce qui te construit et effectivement chercher plus loin est la clé.

qalice
Messages : 2
Enregistré le : Sam Nov 28, 2015 14:22 pm

Re: Présentation Morgane

Messagepar qalice » Dim Nov 29, 2015 10:37 am

Bonjour Morgane

C'est une chance que le divin vous offre. Exploitez là pour aider les autres à résoudre leur problème.
J'en serais ravi si vous accepteriez de m'aider

Bien cordialement

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Présentation Morgane

Messagepar Jagannath » Dim Nov 29, 2015 19:38 pm

L'utilisation des dons pour aider les autres, non seulement ne garantie pas qu'on les aidera effectivement, ni -encore moins- que cela nous permettra de progresser nous mêmes. En revanche c'est l'assurance d'un certain nombre de souffrances. Souffrance qu'on accepte volontiers dans le sens où nous faisons tous l'expérience de quelqu'un qui nous soulage des nôtres, donc c'est un juste retour normal de le faire à notre tour.

Le service des autres doit devenir une chose totalement naturelle, un élan spontané du coeur. Il ne s'agit pas de manigancer des stratégies, du genre "je vais prétexter d'aider les autres pour développer mes dons et pouvoirs occultes (et ainsi être admiré)". Cette approche est un piège immonde qui se termine par une sanction sévère - à moins de la corriger avec beaucoup de discipline et d'humilité si on a la chance d'avoir des avertissements avant qu'il ne soit trop tard et si on sait les saisir du premier coup. Et là encore on parle juste d'éviter le pire, pas de progresser spirituellement.

Qu'on se place d'abord en position de serviteur d'autrui, sans rien attendre en retour, surtout pas d'admiration de sa part. Ensuite si les pouvoirs occultes se trouvent se mettre spontanément dans ce courant, il n'y a pas à s'en inquiéter, il faut laisser faire le courant, c'est tout.

En conclusion il est fortement inadéquat d'encourager une personne à développer les pouvoirs occultes, fus-ce sous prétexte d'aider autrui (ou de nous aider nous). C'est pousser une personne avec un appât trompeur, vers une charge qu'elle n'est non seulement peut-être pas du tout prête à assumer, mais qui en plus pourrait -et va dans la majorité des cas- même s'avérer un obstacle des plus dramatiques pour la voie spirituelle.

J'ai fréquenté beaucoup de ces gens qui développent des pouvoirs occultes pour aider les autres. La majorité se mettent dans de sales draps très vite et ne s'en rendent pas du tout compte et il devient extrêmement difficile de les aider à faire marche arrière.

Cependant, encore une fois, il se peut que les pouvoirs occultes se manifestent naturellement lorsque le pèlerin est dans une attitude de pur service par amour inconditionnel. Dans ce cas, il n'y prête aucune attention, il ne se pose pas les questions de savoir si cela doit se développer ou pas etc. Il ne s'en rend même pas compte ou du moins n'y accorde pas la moindre importance considérant toujours le courant divin du pur service comme étant responsable des éventuels bienfaits.

Si d'aventure vous avez commencé à développer des pouvoirs occultes qu'ils soient énergétiques ou médiumniques etc. dans le but prétendu ou réel (c'est toujours un mélange entre les deux à part plus ou moins inégales) d'aider les autres, mais de façon volontaire, sachez que ce n'est pas innocent ni sans conséquences, cela peut devenir le pire obstacle qui soit sur le chemin spirituel et aussi une source de souffrances en tous genres. Pour contrer le second problème il vous faudra absolument avoir une pratique spirituelle sérieuse et quotidienne, une vraie pratique transmise par une personne compétente, cela rétablira un peu l'équilibre des énergies néfastes que vous absorberez. Sans quoi vous pouvez vous noyer n'importe quand. Pour contrer le premier problème qui est de loin le plus grave, il faut pratiquer le service avec beaucoup d'humilité. En gros, il faut faire avec équanimité et avec le même enthousiasme, le service le moins gratifiant (nettoyer la merde etc.) sans préférer l'aide occulte d'aucune façon. Et il faut développer la dévotion, c'est à dire la connaissance directe (pas juste intellectuelle) que tout est donné par le divin et qu'on ne possède rien par nous-mêmes.

Maintenant faites ce que vous voulez, sachez juste qu'une personne éclairée sur la nature des pouvoirs occultes n'encouragera jamais une autre à les développer volontairement. Après quoi il n'y a pas de mal à les développer mais le bénéfice apparent pour le pratiquant est extrêmement trompeur. S'ils se développent naturellement, il n'est pas utile de s'en préoccuper, ce n'est ni bien ni mal.

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Re: Pouvoirs incontrôlés, médiumnité involontaire et siddhi.

Messagepar bastet » Lun Nov 30, 2015 1:36 am

Bref passage.
Je remercie Jagannath d'avoir développé l'essence et l'essentiel.
Je vous demande de bien lire et comprendre ce qu'il dit, avec la patience que je n'ai pas pas forcément (loin s'en faut!).
Les pouvoirs occultes existent (je les connais aussi, les ayant pratiqués et continuant à les pratiquer à doses mesurées), mais à l'arrivée ils ne peuvent en aucun cas remplacer la voie du cœur directe.

Je souhaite à tous de passer une douce nuit, dans la barque de Rê, pour que demain la lumière revienne à l'est.
Faites confiance à vous, à l'autre, et au divin (tout est relié), faites la paix et le silence intérieur en vous. Tout deviendra plus simple et clair à la fois.
Ma pensée vous accompagne, comme chaque nuit.

Et je vous dis (car il faut savoir le dire simplement) : Je vous aime.
Bastet

Avatar de l’utilisateur
Hécate
Messages : 1460
Enregistré le : Jeu Nov 17, 2011 10:36 am

Re: Pouvoirs incontrôlés, médiumnité involontaire et siddhi.

Messagepar Hécate » Lun Nov 30, 2015 9:24 am

Il ne faut pas chercher à développer ces dons, car c'est naturel, on peut aider d'un tas de façon.
D'ailleurs c'est un art, il faut bien connaître, savoir aussi que les dons ne sont pas forcément fait pour aider autrui malheureusement ou heureusement je sais pas, savoir qu'une vision n'est pas forcément à prendre au pied de la lettre et que l'on a pas le droit de bouleverser le cour des choses impunément.

kay
Messages : 5
Enregistré le : Jeu Fév 25, 2016 5:10 am

Re: Pouvoirs incontrôlés, médiumnité involontaire et siddhi.

Messagepar kay » Mar Mar 08, 2016 3:02 am

Bonsoir
Je suis très contente de lire vos commentaires. Cà ma fait comprendre beaucoup des choses que j'ignorais jusqu'à présent merci à vous.

Moi je voyais quand j'étais enfant, en étant grand je ne voyais plus rien. Il y a eu un moment les rêves ont surgi, ce n'était que des mauvaise rêves, genres prémonitoires, parce que s'annoncer les malheurs qui allaient arrivé aux autres sans savoir comment l'arrêter, et ça me choquait d'être prévenu et que je ne pourrai rien faire, et comme j'étais trop bête et c'était la panique, j'appelle la famille pour leur dire le rêve, et quand le rêve se réalise, comme c'était des rêves négatifs, j'étais alors accusée de sorcière, comme si c'est moi qui leur voulait du mal.

Il y a eu un moment, 2 rêves m'ont collé pendant 8 mois, je ne dormais plus de peur que je rêves, ou soit, je bois beaucoup d'alcool pour dormir, et ne pas rêver, dans le rêve, je rêvais que y avais pas d'autres routes pour passer, y avait que 2 routes, une qui passait au cimetière. Et sur la route du cimetière, y avait une tombe puissant qui m'attirer avec une grande force que je ne pouvais rien .
Et l'autre route pour passer, fallait passer la maison d'une vieille avec le dos courbé par la fatigue de la vieillesse, mais elle dégageait une force très négative.
Depuis que je pratique tout ces rêves ont disparu, mais ce que j'ai remarqué, je souffre beaucoup. J'ai des problèmes dans mes relations avec les autres, les gens agissent violemment avec moi , on me chasse au travail , mes relations amoureuses finissent sans raison.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Visions occultes en méditation et source de l'omnipotence

Messagepar Jagannath » Sam Déc 03, 2016 12:37 pm

Je signale qu'on a parlé des visions énergétiques qui peuvent survenir avec les pratiques spirituelles dans le fil sur la méditation :
post108205.html#p108205

Ossegane : "La méditation me met aussi dans des états bizarres: j'ai l'impression qu'après, lorsque je suis avec les gens, ma vue est différente. C'est assez complexe à expliquer; cela m'était aussi arrivé en 2011 quand je méditais depuis 3 semaines tous les jours. J'avais vu un nouveau collègue de boulot et j'avais eu l'impression qu'il avait le visage comme un peu celui d'un elf..mais vraiment léger...un peu déformé....je sais que c'est bizarre à lire mais j'ai des impressions comme ça....comme si je voyais le monde d'une manière différente, comme si je voyais un peu "plus loin" qu'en temps normal ou sous "une fréquence" différente. J'ai l'impression que les gens ont un 2ème visage dans leur visage....ça fait une drôle de sensation. Et des fois, quand je suis avec certaines personnes qui sont envieuses, jalouses, et qui ont souvent imposé leur volonté sur moi, et ben je vois non seulement leur visage se déformer et je sens comme une pression sur ma nuque et dans mon ventre. Et dès que je m'imagine l'infinité du monde, que je ne pense plus à là ou je suis, tout sort de moi. Ca me donne l'impression que ces gens ont une entité sur eux et qu'elle se balade à côté de moi et me pompe....A oui, je sais que ma vue et ce que je vois, dépendent de ma capacité de concentration visuelle, et dépend de mon oeil gauche notamment....si je concentre plus ma vue sur mon oeil gauche, alors je vois les choses totalement différemment. Je vois mieux. Mais sans émotion. Alors que si je concentre plus sur l'oeil droit, je ressens des choses mais j'ai l'impression "d'ouvrir" des portes à travers lesquelles je me vide de mon énergie. "
Jagannath : "Oui ces visions nous en avons déjà parlé sont des étapes intermédiaires de la méditation. Le vrai but est au-delà, par conséquent il ne faut pas y porter attention. Les visions que tu décris sont valables (c'est conforme à la réalité énergétique) mais si on y prête attention, on est bloqué dans une voie sans issue de la spiritualité et on ne peut pas accéder à la paix et aux vraies grâces de la méditation. Il faut donc se détourner de ces visions. Si on les raconte, selon le niveau de subtilité de ce qu'on décrit, cela donne des clés pour les personnes expérimentées qui savent du coup à quel niveau on se trouve. Ce que nous voyons, c'est ce qui nous préoccupe. Cela peut faire rêver à des pouvoirs occultes, ce sont au contraire nos obstacles, nos propres attirances et vasanas. Un sage ne perdrait pas un instant sur ces visions et si vous les racontez avec fierté, les ignorants ressentiront de la jalousie néfaste, mais les sages ne ressentiront que de la peine pour vous (donc dans les deux cas vous êtes perdants). Certains consacrent leur vie à ces pouvoirs occultes et croient que c'est de la spiritualité. Evitez cet écueil, ne les explorez pas, considérez ces visions comme le signe encourageant que vous approchez de la méditation.
Certains n'auront juste pas de vision. C'est normal, cela ne signifie pas que vous méditez mal. Et pour ceux qui les ont, c'est hélas inévitable de s'y attacher, si ce n'est de s'attacher à les utiliser (évitons vraiment ça en refusant de les utiliser ou de les explorer volontairement) on risque toutefois de les prendre pour le but, de croire que c'est quand on a les visions que ça prouve qu'on a bien travaillé. Non. Lorsque la méditation sera plus stable, lorsque les pensées seront moins vigoureuses, voilà le seul signe véritable que le travail progresse. Si les visions n'apparaissent pas, c'est parfait, et lorsque ce soucis de les voir apparaître ou non sera complètement ignoré, lorsqu'on n'y pensera plus du tout indifférent à leur présence ou leur absence, cela montrera qu'on médite bien ;)"


On a aussi parlé des siddhis à propos de l'expérience de Gregory Perelman :
post105647.html#p105642

Jagannath : "Le contrôle de l'univers est soit un sentiment issu de la pure folie (ce que je n'exclue pas) soit le résultat d'une recherche intérieure. En tout cas pas le résultat d'une recherche extérieure dans le monde qui a l'effet inverse : plus on cherche le monde, plus c'est lui qui nous contrôle. Mais avec un problème mathématique nouveau, on ne peut compter que sur soi-même n'est-ce pas? Si la solution n'est pas à l'intérieur, elle ne saurait être ailleurs. Par la recherche ou la méditation, il y a un point d'où surgissent tous les siddhis, dont j'ai déjà parlé suite à ma propre expérience -justement sur un problème mathématique-, et à partir duquel l'univers entier est contrôlé. Mais contrôlé par qui? Voilà la question que j'aurais voulu poser à G.P. ;)
Après cette expérience j'ai en commun d'avoir ramené une solution mathématique (moins glorieuse) et d'avoir perdu totalement gout aux mathématiques. Du jour au lendemain je n'ai plus ni pu ni voulu retourner en cours - c'était devenu impossible. Le point unique d'où surgissent tous les siddhis (et non les siddhis eux-mêmes qui du coup ne sont rien) était devenu ma seule préoccupation. Ce "point zéro" avait certes résolu un problème mathématique (--dont je n'avais plus rien à cirer), mais aussi détruit massivement les prédispositions (vasana) avec lesquelles j'était "entré" dans ce point. J'en suis ressorti plus léger et libéré de certains désirs (en fait on n'en ressort pas : c'est une expression trompeuse faute de mieux - nous n'en sommes jamais séparés)."

Mielikki
Messages : 685
Enregistré le : Dim Oct 25, 2015 13:39 pm

Re: Pouvoirs incontrôlés, médiumnité involontaire et siddhi.

Messagepar Mielikki » Sam Déc 03, 2016 12:55 pm

Ossegane a écrit :si je concentre plus ma vue sur mon oeil gauche


Est-ce que le côté gauche est différent du côté droit ?
"Occultement" parlant ?
Parce que de mon côté, depuis que je suis tout petit, je peux entendre des voix mais seulement de l'oreille gauche, dans une certaine position et un certain état d'esprit.
Maintenant vu que les informations disponibles me mettent plus dans l'embarras qu'autre chose, je ne cherche plus à essayer de les décortiquer, mais c'est bizarre ces histoires de côté gauche.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Pouvoirs incontrôlés, médiumnité involontaire et siddhi.

Messagepar Jagannath » Sam Déc 03, 2016 14:51 pm

Bien sûr la circulation d'énergie dans le corps suit de grands canaux, il y a une circulation verticale, une circulation horizontale et une circulaire. Et chaque côté du corps exprime des choses différentes, l'énergie circulant dans un sens opposé ou complémentaire. Vous pouvez trouver un tas de diagrammes qui représentent ça, qui d'ailleurs se contredisent joyeusement les uns les autres etc, mais ce n'est pas le problème, car ce sont des représentations symboliques qui nous servent à aller vers la source. Disons que si une personne s'est perdue dans ces "visions" on lui donne du boulot qui se base dessus pour revenir quand même à la source. C'est comme ça qu'il faut voir tout le système du tantrisme et des chakras et non pas comme une vérité gravée dans le marbre. C'est très réel, mais pas au sens rigoureux.

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4234
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: Pouvoirs incontrôlés, médiumnité involontaire et siddhi.

Messagepar Totem » Sam Déc 03, 2016 19:00 pm

Bien qu'il soit recommandé de ne pas trop raconter ce qui se vit, que dire de visions apparaissant subitement en sommeil profond au point de réveiller, provocant parallèlement un mal de tête et apparaissent comme une instruction/transmission mais trop complexes pour être comprises, d'ailleurs je me dis qu'elles seraient surtout utiles à une personne douée ayant de grands savoirs, mais pour un petit cerveau je ne vois pas l'intérêt.;-). Ces visions sont elles à rejeter aussi pour autant?

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Pouvoirs incontrôlés, médiumnité involontaire et siddhi.

Messagepar Jagannath » Sam Déc 03, 2016 19:30 pm

Oui bien sûr Totem qu'il faut s'en détacher.

a) Rejeter n'est pas le mot : les siddhis, les visions etc ne sont pas des ennemis, c'est l'attachement qui est l'ennemi - or le potentiel d'attachement est juste considérable. Plus que le sexe ou la nourriture.
b) Il est recommandé de raconter pour avoir des éclaircissements. Si on raconte pour d'autres raisons, on voit l'attachement se lever à l'horizon n'est-ce pas? Mais si on demande des éclaircissements avec l'esprit ouvert - en pouvant accepter des réponses qui nous forcent à nous détacher - alors quel mal pourrait-il en émerger? Aucun.
c) L'identification surgit soudainement en plein sommeil : JE. Cet instant est critique. Tâche de capturer l'instant d'avant, là d'où le "je" est apparu. Cet instant se retrouve une fois traduit en terme de relation (dans la triade sujet-objet-relation) perçu comme une instruction supérieure. Bien entendu que le pauvre sujet limité considère l'origine comme "supérieure".
d) Mais la solution n'est pas dans la réflexion sur l'instruction (je n'ai pas d'objection à en discuter mais il faut d'abord réaliser que toute cette triade : le suprême, l'instruction qu'Il donne et le sujet qui l'écoute terrifié constitue elle-même l'ignorance. La solution n'est donc pas au bout d'une réflexion, mais avant l'apparition du je.
e) L'idée que le cerveau est petit et limité est elle-même l'obstacle. Tout cela est apparu après le réveil soudain. Tout est apparu en même temps : le "je" limité, le cerveau, le message trop compliqué etc. Si seulement tu pouvais capturer cet instant avant le réveil, oh combien futiles te sembleraient toutes tes questions!
f) D'autre part des réponses sont données dans ton thème. Selon l'emplacement de Rahu/Ketu, la même chose qui pour l'un est le chemin des accomplissements est pour l'autre une raison d'attachement et de captivité. Par exemple, pour l'un le couple amoureux constitue des liens de dépendance qui l'enchaînent au monde et le maintiennent dans la misère, pour l'autre le couple est l'occasion de mettre en pratique tout l'idéal divin et de s'accomplir et se transcender dans la mise en pratique de la plus haute spiritualité.
g) Tu as une relation privilégiée avec l'au-delà, nous l'avons vu à de nombreuses reprises, mais au lieu que cette relation soit pour toi l'occasion de mener à la contemplation libre de pensées, elle mène chez toi à un questionnement fiévreux et à de l'agitation. Par conséquent on peut répondre individuellement qu'il faut se détacher des visions etc, c'est même un point crucial. Ceci entendu il est évident pourvu qu'on ne s'y attache pas que le fait que Rahu soit en 12 est un avantage. Certes il gâche la maison d'un certain point de vue mais il s'y épuise et s'y détruit. Contrairement aux autres emplacements de Rahu, cet emplacement-là porte en germe sa propre destruction.
h) Par conséquent il faut effectivement bien se détacher de ces visions même si 'elles portent peut-être des vérités spirituelles de haut niveau (tant il est vrai que ta relation est tout ce qu'il y a de plus authentique) car elles ne mènent nulle part qu'à l'agitation - le détachement est indispensable.
i) Mais pour autant il ne faut pas regretter qu'elles aient lieu et que Rahu soit placé ici car Rahu se trouve du coup - pourvu de se détacher effectivement - nettement moins dangereux ici qu'ailleurs.
j) Dans le cas où tu t'attacherais à développer les pouvoirs occultes, tu t'y épuiserais bientôt de fond en comble. La 12 est la maison de la perte de l'énergie, de l'épuisement.

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4234
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: Pouvoirs incontrôlés, médiumnité involontaire et siddhi.

Messagepar Totem » Sam Déc 03, 2016 20:30 pm

Si ça peut te rassurer, je n'ai juste posé cette question qui concerne une période antérieure de visions révolue depuis un certain temps déjà auxquelles ne ne me suis pas attachée pour autant mais pour lesquelles j'ai eu un questionnement à l'époque sans réponse et que j'ai laissé tomber depuis, mais j'ai pensé que la question ici et une réponse à celle-ci pourrait être utile à d'autres.;-)
En ce qui concerne les pouvoirs occultes là non plus aucun intérêt de ma part....;-)

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 2144
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Re: Pouvoirs incontrôlés, médiumnité involontaire et siddhi.

Messagepar Alex » Dim Déc 04, 2016 23:50 pm

Pour moi,
Côté gauche = la porte du divin
Côté droit = la porte du malin, de l'ignorance et de l'ego

Cela se manifeste par un contact ou des voix... Des voix non-matérielles. Soit par des êtres de l'au-delà ou de ce plan-ci. Ce plan-ci est surtout dans le côté droit.

J'en suis détaché, car sinon ça devient ingérable et insupportable. De toute façon, je n'ai aucun intérêt. Quand je suis dans un état "plus haut en énergie" (pour prendre ces termes, question d'illustrer) , je ne les entends presque plus, surtout le côté droit. Le divin lui, peu importe mon état, il est, pour la plupart du temps, silencieux. Et quand je l'entends, c'est souvent plaisant et toujours amical et aimant et Il choisi bien ses mots. Par contre, les caresses sur la joue sont très fréquentes. Et dans tous les cas, à droite comme à gauche, ce sont toujours de très courtes phrases et ne viennent pas en quantités. Heureusement pour moi ! Au début, quand ça s'est déclenché, ce n'était pas du tout le cas.

Le côté ego est surtout caractérisé par le jugement et le manque d'humilité. Par ignorance, il croit savoir plus que l'autre et veux imposer sa vision.
Bon, je ne vous apprends rien et on n'a pas besoin d'entendre des voix dans sa tête pour savoir ça. ;)

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 2144
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Re: Pouvoirs incontrôlés, médiumnité involontaire et siddhi.

Messagepar Alex » Lun Déc 05, 2016 5:24 am

Le côté ego, c'est aussi se faire complimenter ou te faire dire que tu as "enfin" compris, mais en fait c'est un renforcement de l'ego... C'est une projection de leur propre ego.


Retourner vers « Pandore »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités