Voie sombre/lumineuse || Deux rêves à contenu initiatique

On aborde les sujets personnels autour de la magie. C'est ici qu'on parle de ses expériences personnelles, qu'on demande des conseils.

Modérateur : Totem

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Voie sombre/lumineuse || Deux rêves à contenu initiatique

Messagepar Jagannath » Mar Oct 13, 2009 16:12 pm

Dantes a écrit :Salut Bertrand,

Jusqu'ici, tu ma apporté plusieurs réponses que je cherchais. Maintenant, cette question je te la pose car je pense que tu peux m'apporter une réponse comme tu le fais si bien. Sans me donner une réponse toute faite, donne moi simplement un autre chemin sur lequel je vais pouvoir réfléchir.

Ça fait deux fois que je fais un rêve qui me fait réfléchir énormément. Le voici en partie : La première fois, se fut simple et bref, j'ai vu, de profil, une femme avec la tête coupée. Elle tenait sa propre tête dans ses mains devant elle. Elle était entouré d'un fond noir d'encre. Je ne peux même pas donner cette comparaison, tellement le noir paraissait venir d'un autre plan. Un noir si froid, qu'il m'a réveiller instantanément. Je me suis rendormi bien vite. Une seconde fois, je me suis réveillé après avoir vu, un bras d'une blancheur de plâtre qui m'étais tendu. J'ai vu une bouche s'en approcher pour l'embrasser, mais je me suis réveillé avant même de voir si la bouche à embrasser le bras.

Par la suite, deux jours plus tard pour être exact, je rêve que je descends les escaliers d'un temple, pour aller me lancer dans une piscine et y faire une série d'acrobaties dans l'eau. En sortant de l'eau, deux filles m'attendent sur une couverte. Je n'est pas vues leur visage en particulier, mais je suis sur de ne jamais les avoirs vues. Ces deux filles et moi rentrons dans le temple. Il y a plusieurs étages au temple. Je ne comprends pas pourquoi j'apporte un intérêt au étages, mais ce sentiment était très ancré en moi quand je me suis réveillé ce matin. Les trois, nous sommes poursuivi par des méchants (je suis pas encore sûr de ce qui nous suivaient, car j'ai vu quelque chose, ou quelqu'un le j'utilise simplement "des méchants"). Tout le long de mon rêve, les filles ne me parlent jamais. Par contre, à la fin, une d'entre elle (vu que je suis convaincu que l'autre est partie tuer les méchants) me fais signe que je ne peux rien faire du tout. Toujours sans parler, c'est ce que j'ai ressenti.

De mon analyse, je crois que ceci me démontre que je dois sérieusement continuer sur la voie de la magie. Par contre, ce qui trouble mes réflexions, c'est que je ressens que mes deux rêves sont inter-reliés. Ce que je me demande ici : (même si j'ai une partie de réponse)
J'ai commencer à étudier la magie draconique. Je ressens très bien l'appel que les dragons me font. Par contre, ce simple nom Akâsha me fait réfléchir. Autant mon premier rêve, je crois que c'est elle que j'ai vue. Tu sais aussi bien que moi que peu importe la légende ou encore mythe, une vérité existe. Dans le cas des vampires, je le démontre très bien avec ma recherche, on parle de personne qui ont existé et qui ont commis des actes similaires. Donc le pourquoi je m'interroge autant sur ce que je dois étudier. La draconia et le vampirisme, la draconia ou encore le vampirisme. Trois choix, mais que je te demande car ici il me faut une réponse dite et non qui viens uniquement de moi seul.

Merci d'avance si tu prends le temps de lire ce texte. Je sais jamais pourquoi, je préfère tes réponses (même si je sais que se sont les miennes), dans le fond, je ses très bien pourquoi j'aime tes réponses :).

Merci de ton aide et de tout ce que tu m'as fait comprendre.


Dantes : "Ça fait deux fois que je fais un rêve qui me fais énormément réfléchir. Le voici en partie : la première fois, se fut simple et bref, j'ai vu, de profil, une femme avec la tête coupée. Elle tenait sa propre tête dans ses mains devant elle."

C'est une déesse obscure. Elle représente la voie sombre. La tête coupée est la destruction de l'ego, c'est donc la voie obscure poussée à sa perfection.

Dantes : "Elle était entouré d'un fond noir d'encre. Je ne peux même pas donner cette comparaison, tellement le noir paraissait venir d'un autre plan. Un noir si froid, qui ma réveiller instantanément."

Le néant, mais aussi la béatitude absolue.

C'est véritablement La Déesse Sombre qui t'es apparue, c'est une vision majeure, initiatique; cette vision est une très bonne chose qui montre que la réalité a ouvert une faille dans les apparences. Petit à petit, cette faille grandira et tu découvriras la Réalité.

Dantes : "Par la suite, deux jours plus tard pour être exact, je rêve que je descend les escaliers d'un temple, pour aller me lancer dans une piscine et y faire une série d'acrobaties dans l'eau."

L'eau c'est la foi et le détachement. Là tu as une vision de la voie lumineuse.

Dantes : "Il y a plusieurs étages au temple. Je comprend pas pourquoi apporter un intérêt au étages, mais ce sentiment était très ancré en moi"

Oui oui, il signifient l'élevation et la connaissance. Ils indiquent que sur cette voie tu acquièreras la connaissance et t'élèveras, ce qui est pour toi une aspiration, comparée à la voie obscure qui mène au chaos.

Dantes : "nous sommes poursuivis par des méchants"

Ces "méchants" ne sont pas des méchants, ils sont au contraire les gens lumineux dont tu as peur, parce que tu sais que si tu prends la voie lumineuse, tu devras dévoiler ce que tu caches et ce sera douloureux. Ces soit-disant "méchants" ne sont là que pour t'aider à ne plus te cacher, mais pour le moment cela t'effraye. C'est normal, et tu ne dois pas en conclure qu'il y a une difficulté insurmontable. En fait en suivant la voie avec patience, toutes les difficultés liées à notre peur de paraître disparaissent de façon simple et naturelle. D'ailleurs tu as déjà commencé sur notre forum et des choses qui t'auraient paru très difficiles autrefois ont été pour toi très faciles et n'ont posé aucune difficulté.

Dantes : "Je suis convaincu que l'autre est partie tuer les méchants."

Oui c'est exactement ce que je disais : la fille représente la Déesse et en allant tuer les méchants, elle ne tue personne, mais te donne l'assurance que les problèmes qui t'effrayent seront écartés le moment venu, en t'engageant sur la voie de la lumière. C'est la même Déesse sous son aspect lumineux.

Dantes : "Me fait signe que je ne peux rien faire du tout. Toujours sans parler, c'est ce que j'ai ressenti."

Cette indication d'impuissance est encore un indice de la voie lumineuse : c'est l'abandon des velléités égoïstes, la voie lumineuse consiste à renoncer à tout cela. Lorsqu'on a renoncé à toute ambition mondaine et matérielle, on retrouve notre pleine divinité.

Dantes : "De mon analyse, je crois que ceci me démontre que je dois sérieusement, continuer sur la voie de la magie."

Tu n'as même pas le choix, tu es de toutes façons sur la voie spirituelle, et l'investigation commencée ne peut plus s'arrêter :)
L'appel de la Vérité est plus fort que les illusions mondaines, par sa nature même! Une fois que tu as entamé, tu ne peux plus t'arrêter. Tu as commencé cela durant des vies antérieures et ton travail passé ressurgit maintenant.

Dantes : "Par contre, ce qui trouble mes réflexions, c'est que je ressens que mes deux rêves sont inter-reliés."

Exactement, ils représentent chacun une voie. Ce sont deux rêves initiatiques qui t'invitent à choisir : pas forcément de manière pressante, mais tu sais maintenant que deux évolutions s'offrent à toi. La voie sombre ou la voie lumineuse.

Dantes : "Merci d'avance si tu prends le temps de lire ce texte. Je sais jamais pourquoi, je préfère tes réponses (même si je sais que se sont les miennes)"

Justement parce que ce sont les tiennes. Nous autres hommes sommes habitués à chercher les réponses à l'extérieur, persuadés que nous sommes de ne pas les avoir. C'est pourquoi, sur notre route, la vérité prendra forme humaine pour nous répondre. C'est ainsi qu'apparaît un maître. Mais le maître n'est là que pour nous amener à comprendre que toutes les réponses sont en nous. Il y parviendra seulement avec le temps.

Dantes : "Merci de ton aide et de tout ce que tu m'as fait comprendre."

Encore une fois, je n'y suis pour rien. Tu fais usage de politesse pour que je continue à te répondre. C'est un attachement inutile pour deux raisons :
1) Tant que ta recherche est sincère je te répondrai, même si tu me parles comme à un chien, parce que je ne perçois pas ces choses du domaine de l'apparence, mais je perçois seulement le réalité de ta recherche.
2) Le fait même que tu obtiennes une réponse ne dépend pas de moi, mais seulement de la sincérité de ta recherche. Donc si ce n'est pas Bertrand qui répond ce sera quelqu'un d'autre, ou autre chose, ou simplement tu découvriras les réponses dans ton coeur. Parce qu'on doute de cela, on s'attache aux apparences, mais tout ceci est douloureux et parfaitement inutile. Tu peux continuer à poser des questions, mais débarrasses-toi de la peur qu'on t'abandonne : La Déesse n'abandonne jamais ses enfants, et tout ce que tu reçois t'est donné par Elle et Elle seule. Il n'y a pas de Bertrand qui donne quoi que ce soit au milieu.

Dans tous les cas si tu cherches avec détermination, tu trouveras. C'est une force, une loi de l'univers. C'est Elle seule qui agit, il n'y a pas de Bertrand au milieu qui t'aide : tout cela vient de toi, uniquement de toi.

NB : Je n'ai pas répondu à ta question sur la voie que tu dois suivre. Parce que tu la suivras de toutes les façons, il est inutile et nuisible que je fasse un choix pour toi, dans le sens ou cela entretiendrait une illusion fallacieuse.

Avatar de l’utilisateur
dantes
Messages : 694
Enregistré le : Mar Déc 16, 2008 6:59 am

Messagepar dantes » Mar Oct 13, 2009 23:39 pm

Voici le dernier rêve que j'ai fait.

Je suis et reste dans une école. On est la nuit. Je commence à courir dans la rue avec une vingtaine de personnes. On est pourchassées par quelque chose ou quelqu'un. Tout le monde cours, étrangement, je ne ressens aucune douleur physique. Je comprends très vite que nous sommes pourchassées par un loup-garou. Je le vois prendre un des étudiants qui courtavec moi. Je pense que c'est un loup-garou, car sa musculation est disproportionnelle au corps-humain. Tout son contour, m'apparait de poil. Comme je ne suis pas capable de voir un bras, ou une jambe. Tout est noir (je fais référence au loup-garou).

Nous allons jusqu'à une rue ou des ruines de maisons se trouvent. J'y entre seulement avec un homme très développé physiquement. Nous cherchons à deux (je n'ai aucune idée de ce qu'on cherche) lui entre dans une maison et moi je continue. Je me retourne et reviens sur mes pas. Là je voie deux yeux bleus. Un bleu couleur d'une mer parfaite. Je précise, que les yeux étaient d'un bleu foncé. Je crois percevoir des éclairs dans ses yeux. Par contre, je ne suis pas sûr ici. J'hésite avec le mouvement de la mer. Je ne suis pas trop sûr de ce que j'ai vu. À ce moment, il sort de sa cachette. Je vois son corps noir sans aucune définition. Comme s'il portait un manteau encore plus noir que la nuit. Sans être aussi noir que celui qui entourait la déesse sombre. Il se met à attaquer l'homme musclé, mais avec un certain recul. Comme s'il me disait qu'il ne le tuera pas. Je me sauve de cette scène et retourne à l'école. Par contre, je pars d'une vitesse que moi-même je comprends pas. Comme si je pouvais ralentir le temps pour me déplacer plus rapidement. Un homme me suis de l'autre côté de la rue en bicyclette (je ne reprends pas le même chemin) Je vois qu'il me parle et me fait des signes, mais je n'entends rien. Il finit par me dépasser quand on est proche de l'école. J'arrive dans la cour d'école, croisse plein de personnes. Un homme me demande comment a été le trajet (j'hésite avec le mot chasse, car je ne suis vraiment pas sûr ici). Je ne dis rien, mais l'homme baisse la tête, en disant d'un air triste : je vois. Je me dépêche de me rendre à ma chambre. Quand j'y rentre, je me souviens qu'il y avait deux lits et deux lumières. Par contre, je vois un seul lit qui est le mien. Je me dis qu'ils ont du déjà enlever l'autre lit car, la personne est morte dans cette course. Une des deux lumières brûle quand j'ouvre celle-ci. Il reste la lumière au-dessus de la porte. Je regarde la fenêtre qui me parait immense. J'en ai carrément peur. La lumière éclaire seulement la porte et le restant est plongé dans la noirceur nocturne. Je tiens fermement la poignée de porte. J'entends cogner, j'ouvre et vois deux filles. Une de race blanche et l'autre de race noire. Ici j'en suis sûr, je vois une troisième personnes, comme je ne la vois pas. Je fais la parenthèse, car il m'est arrivé la même chose quand j'ai été rejoindre les deux filles sûr le bord de la piscine dans mon deuxième rêve. La fille noire, se jette dans mes bras, comme si je faisais partie d'une équipe de sport et en serais le joueur vedette. Je la repousse et ferme la porte. J'ai l'impression que le temps recul. J'ouvre la porte et encore la même scène. Par contre, avant que je referme la porte, l'homme qui était avec moi dans les ruines de maisons, tourne le coin et me prend dans ses bras. Tout ce que je réussis à dire: tu la vus. Il me répond oui.

Ici j'ai pris le temps de penser, car je n'étais pas sûr. Maintenant, j'en suis sûr. L'homme, quand il a tourné le coin, j'ai vu des poils au niveau de son basin. Son physique était tellement développé, qu'aucun humain pourrait courir aussi vite. Plusieurs cicatrices sur son corps, je pense que le loup-garou qui nous traquait, me réconfortait à ce moment.

Autant les premiers rêves que j'ai fait, je ne voyais aucun sens de ma vie quotidienne, autant celui-ci, me permet de voir des habitudes que je garde. Je m'explique, j'ai travaillé de nuit pendant environ sept mois. C'est suffisant pour vous dire que ça change toutes vos habitudes. Je suis incapable de dormir avec mes rideaux fermés. Ils doivent être ouverts. Le pourquoi de la faible lumière qui était seulement sur la porte.

Deuxièmement, je rêve de changer le monde et je pensais à prendre des personnes, qui pourraient m'aider à construire un endroit où rien ne pourrait nous empêcher de faire ce qu'on veut. Je suis déjà doué pour faire de l'argent en faisant rien, mais je crois ici que ce rêve, me dit que je ne suis pas prêt à prendre autant sur mes épaules. Quand je pars avec une vingtaine de personnes, je reviens et je pense être tout seul sauf le loup-garou.

Je sais si bien pourquoi, je rêve d'une dualité, je crois. Comme ma vie a toujours été partagée. Je ne pense pas être capable de vous dire exactement le pourquoi je suis si entre les deux, lumière ou noirceur. Mais je le comprends très bien. Le jour où je déciderais de vous le faire savoir, je crois que ce jour, je connaîtrais le chemin que j'ai décidé de choisir. Pour l'instant, je me remets en question et n'arrive pas à aucune réponse. Même dans mes relations les plus intimes, je choisis le partage...... Comme la nuit quand je me couche, je sais que quelqu'un entre chez moi, mais je ne vais pas voir. Mais pourtant, je pense que certaines réponses m'attendent là quand je ne vais pas voir. Le pourquoi peut être que ce soir, j'irai voir ce qui m'attend. Comme je suis indécis sur cette idée. Je laisse mes deux portes débarrées, mais je veux voir personnes. Pourtant, même s'il ou elle est rentré souvent par la porte de la cuisine, maintenant il ou elle rentre par la porte d'entrée. Je sais qu'il ou elle est là, mais pourtant je ne vais pas le voir. Je reste bien caché dans mes draps si chauds et réconfortants.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mer Oct 14, 2009 9:12 am

Dantes : "Voici le dernier rêve que j'ai fais."

Et bien ton travail sur tes rêves est intéressant, mais tu n'as plus besoin de moi pour l'explorer correctement. Comme si tu voulais démêler une pelote, il suffit qu'on te donne un bout du fil, et il ne te reste plus qu'à continuer de tirer pour dérouler toute la pelote.

Dantes : "Je ne pense pas être capable de vous dire exactement le pourquoi je suis si entre les deux, lumière ou noirceur. [...] Pour l'instant, je me remets en question et n'arrive pas à aucune réponse."

L'indécision est en soi la réponse. Cela tu ne le verras que plus tard, mais sois tranquille, tout est déjà là, c'est seulement ton habitude de considérer les choses sous l'angle matériel et mondain qui empêche que soit perçues toutes les réponses. Or tu repousses petit à petit cet épais brouillard. Patience, à être trop pressé, on perd son chemin, mais jusqu'ici, tout va bien.

Dantes : "La nuit quand je me couche, je sais que quelqu'un entre chez moi, mais je ne vais pas voir. [...] Il ou elle est rentré souvent par la porte de la cuisine, maintenant il ou elle rentre par la porte d'entrée. Je sais qu'il ou elle est là, mais pourtant je ne vais pas le voir. Je reste bien caché dans mes draps si chaud et réconfortant."

On dirait des épisodes de vision astrale avant l'endormissement. N'est-ce pas cela? Un être qui te rend visite non pas matériellement mais astralement? Apparemment ça en a toutes les caractéristiques, mais à toi de me dire.

Avatar de l’utilisateur
dantes
Messages : 694
Enregistré le : Mar Déc 16, 2008 6:59 am

Messagepar dantes » Mer Oct 14, 2009 15:48 pm

Bertrand: On dirait des épisodes de vision astrale avant l'endormissement

Oui, je pense que c'est exact Bertrand. Je ressens une présence. Occasionnellement, je peux mettre ma main au feu qu'il me regarde dans mon lit, par contre, il ne rentre jamais complètement dans ma chambre. Je perçois une série d'onde énergétique, se dessiner en tête. Sans pouvoir dire concrètement, les traits qu'il a.

Par contre, ce genre de situation ne m'est pas étrange. Quand je marche dans la rue, si je vais travailler, ou simplement que je suis assis dans mon fauteuil, il m'arrive très régulièrement de voir quelque chose bouger. Sans pouvoir dire ce que j'ai vu, je lui attribue souvent le titre d'une personne qui a passé. Je sais maintenant que mon erreur est de tenter de les rendre humains.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mer Oct 14, 2009 16:09 pm

Dantes : "Je sais présentement, que mon erreur ici est de tenter de les rendre humains."

Ce n'est pas une erreur, tu décris ce que tu ressens et c'est la seule chose qui compte. Séparer astral et matériel, rêve et réalité etc. sont seulement des habitudes du mental qu'il est inutile d'entretenir. Il n'y a en fait pas de différence entre ces mondes et états, qui sont tous la projection d'une même réalité préexistante.

Avatar de l’utilisateur
dantes
Messages : 694
Enregistré le : Mar Déc 16, 2008 6:59 am

Messagepar dantes » Ven Oct 16, 2009 15:16 pm

Un nouveau rêve. Cour, mais que je crois, demande une réflexion majeure.

Pour ne pas à avoir à écrire deux fois, je vais donner ma première définition que je crois à dans le sujet: http://pandore.net/agora/viewtopic.php?t=7677

Mais voici mon rêve.

" V " est le savoir........

Je précise, que ce " V " s'est construit et non apparu d'un coup.

Je ne peux pas m'empêcher de poser cette question.

La Déesse sombre et la Déesse lumineuse, qui sont je crois en fait une seule. Est-ce qu'elle à un nom?

La réponse je les peut-être déjà, mais c'est plus fort que moi :)

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Oct 16, 2009 17:18 pm

Dantes : "La Déesse sombre et la Déesse lumineuse, qui sont je crois en fait une seule."

Il serait mieux de dire tout simplement qu'elle n'a pas de forme sombre, qu'elle n'est que lumière, mais la vérité est qu'Elle aime tellement ses enfants qu'Elle peut parfois les accompagner (pour certains d'entre eux qui en ont besoin) d'une manière qui n'est pas conventionnelle par rapport aux conceptions qu'on se fait. En quel cas il me faut laisser faire la nature sans essayer d'expliquer ce qui tient du pur mystère. La majorité des gens doivent -sans pour autant la rejeter- éviter d'avoir à faire avec la forme sombre et se garder de trouver là quelque licence à agir sans vertu, mais certains ont le don de la comprendre car ils saisissent cette forme de l'infinie compassion. Et d'autres qui en ont besoin doivent lui faire confiance lorsqu'ils la rencontrent.

Dantes : "Est-ce qu'elle à un nom?"

Elle en a des milliers, car elle a des milliers de manifestations différentes. Elle est La Magie et la grande énergie primordiale.

Avatar de l’utilisateur
dantes
Messages : 694
Enregistré le : Mar Déc 16, 2008 6:59 am

Messagepar dantes » Ven Oct 16, 2009 18:13 pm

Voici ce que je vois maintenant de deux de mes rêves.

Ce que j'ai vu, est en fait moi. Longuement, j'ai préféré la voie sombre, je l'aie explorée, j'ai appris de mes erreurs pour en arriver à une forme plus raffinée, plus pure. Par contre, malgré cette voie que j'ai pris le temps de connaître sous sa forme la plus simple, j'ai appris et agis sur la voie lumineuse.

La première vision que j'ai vue de la Déesse sombre. Je me suis réveillé en sursaut quand j'ai vu le fond noir. Pourtant, c'est bel et bien ce que j'ai appris de lui. Je ne suis plus capable de voir le bien ou le mal, je vois un tout. Petit exemple rapide pour ce que je tente d'écrire. Hier j'ai commis une erreur avec ma copine. J'ai dit quelque chose que je n'aurais pas du. Je pouvais ressentir sa colère, quand elle me renvoyait ses messages textes. Pourtant, à ce moment, je comprenais avoir fait une erreur, mais ne comprenais pas pourquoi elle était fâchée. Je lui apportais une réponse, qui a mes yeux me paraissais évidente, et ce que j'avais dit auparavant me paraissais simplement drôle. Pourtant, je n'arrivais pas à comprendre.

Pour le troisième rêves. Le loup-garou. J'étais incapable de voir son corps, comme s'il avait un manteau. Ses yeux bleus, étaient un indice pour moi. En fait, c'était la Déesse qui se cachait à mes yeux. Le pourquoi, à la fin où je dis que j'ai vu l'homme qui est le loup-garou, était elle qui me réconfortait. Toutes les lumières faibles, étaient en fait toutes les fois où je penchais et apprenais le chemin de la lumière.

Bertrand: tu devras dévoiler ce que tu caches et ce sera douloureux.

Ce texte même que je viens d'écrire, en est la preuve. Je ne désire pas obliger ma copine à me suivre dans ce chemin que j'ai décidé d'entreprendre. Le pourquoi, je lui parle sans lui parler de ce que je fais. Je savais trop bien que tôt ou tard, elle finirait par succomber à sa curiosité. Maintenant, elle connait mon nom d'usager et va se promener sur pandore de temps à autre pour voir ce qui me pousse à rechercher autant depuis quelques semaines. Alors, peut-être que ce message va me causer plus de problèmes en soit qu'il peut paraitre. Mais on verra bien avec le temps.

Avatar de l’utilisateur
dantes
Messages : 694
Enregistré le : Mar Déc 16, 2008 6:59 am

Messagepar dantes » Ven Oct 23, 2009 14:12 pm

Un quatrième rêve.

J'ai vu un livre de note. Seulement deux pages. Deux points ont attiré mon attention. Un nouveau triangle renversé, avec deux lignes de plus et quatre mots qui je sais ont un sens très particulier dans mes recherches. Par contre, je ne suis pas encore capable de les compléter totalement. Comme ces quatre mots on deux parenthèses.

eau (mer) (____)
terre (___) (____)
âme (___) (____)
Saint-Esprit (___) (___)

La dernière parenthèse, ça j'en suis sûr, c'est de l'hébreu et encore plus convaincu, qu'il s'agit des quatre premiers mots, traduits en hébreu.

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Messagepar Margotland » Dim Nov 10, 2013 12:18 pm

Dantes ici tes textes je les comprends. :) !
Quel beau rêve ,une femme avec la tête coupée et du sang noire..

C'était il y'a quatre ans....
Et aujourd'hui tu rêves encore ???

C'est beau de lire avant et maintenant, les parcours des personnes encore présentes....



Amor vincit omia

Avatar de l’utilisateur
dantes
Messages : 694
Enregistré le : Mar Déc 16, 2008 6:59 am

Messagepar dantes » Dim Nov 10, 2013 20:44 pm

Margotland : « Quel beau rêve, une femme avec la tête coupée et du sang noire.. »

Je te reprends ici. Ce n’est pas du sang noir. C’est le noir "absolue" que j’ai voulu représenté, inspiré de Salvator Dali! Je rajouterais, que je ne vois pas du sang, mais une reproduction simple des montres molle de Dali!

Margotland : « Et aujourd'hui tu rêves encore ??? »

Non je ne rêve plus. Si Elle est revenu me rendre visite, Elle est venu me voir sous une autre forme ou autre!

Pour simplifier la suite du sujet, je reposte le dessin ici.

Image

Avatar de l’utilisateur
dantes
Messages : 694
Enregistré le : Mar Déc 16, 2008 6:59 am

Messagepar dantes » Lun Nov 11, 2013 23:24 pm

Suite à un vieux texte dépoussiéré, hiii je vais avoir une fesser de tati bastet ici, je te précise un point Margotland

Non elle ne vient plus me voir. Dit d’une façon simple, elle ne voulait pas venir me serrer la pince à tous les jours. Une fois a été suffisante. Par contre, d’autre son venu me voir.

Nous restons dans les rêves ici.

La source toute poussiéreuse : Hokmah, sagesse. En plus elle est incomplète….. Iiiii la fessé va faire mal :).


Retourner vers « Discussions générales sur la magie et la spiritualité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : MSN [Bot] et 4 invités