Atelier d'étude des 22 arcanes du tarot - Niveau 1-bis

Occultisme, kabbale, alchimie, hermétisme, arts divinatoires etc. On y aborde aussi les groupes initiatiques, occultes, et les sociétés secrètes, bref, les voies mystiques.

Modérateurs : Schae, bastet, Hraefn, Odin

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Mar Déc 09, 2014 22:36 pm

Un duo de lames très intéressant à méditer pour le cherchant.
Prendre soin de sortir de la dualité apparente et de la conception ordinaire du mal et du bien, et de la justice.
Je n'en dis pas plus pour ne pas influencer votre réflexion introspective.

Ps : tous les détails sont à examiner, ainsi que l'effet miroir.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Jeu Déc 11, 2014 15:38 pm

Pour des raisons qui me sont personnelles je me retire de l'atelier. Chacun est suffisamment autonome pour terminer les couples d'arcanes. Mon désir initial c'était de faire découvrir la belle harmonie du tarot et ses mystères : c'est fait.

[Edit Bastet]
Odin se retire momentanément.
Je reprends donc à nouveau l'Atelier, en attendant son retour, c'est cela l'esprit d'équipe.
Comme on dit ailleurs : "les ouvriers se relaient et le chantier continue".
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Jeu Déc 11, 2014 16:24 pm

C'est vrai Odin, l'atelier que tu as lancé s'est révélé être très édifiant et il est certainement déjà parvenu au-delà de ses objectifs initiaux. J'espère qu'il continuera d'une façon ou d'une autre.

Avatar de l’utilisateur
Hécate
Messages : 1460
Enregistré le : Jeu Nov 17, 2011 10:36 am

Messagepar Hécate » Jeu Déc 11, 2014 17:13 pm

Je vois l’équilibre sur ces deux lames.

-La justice tient la balance, le diable tient deux êtres de la même manière
-L'une tient l’épée, l'autre le bâton.
-Elles possèdent toutes les deux des ailes, symbole de liberté, malgré l’apparent enchaînement du Diable
-Elle domine chacune sur leurs mondes

Dans ma conception personnelle, l’énergie sexuelle (passion etc.) n'a pas à être rejeté, mais simplement canalisé, dominé, usé à bon escient.
C'est exactement ce qu'elle dit pour moi.

Le Diable cache bien son jeu, il est un élément essentiel, il est l'apparence, IL CACHE SON JEU! j'insiste... ;)

-La justice est l’équilibre
-Le diable est l’élément pour y parvenir

Nous ne pouvons pas parvenir à l’équilibre sans être passé par le Diable.
Ce qui me chiffonne c'est que la justice est sans jugement, pour cela on est d'accord, elle est et ce manifeste point final, mais pour moi le Diable est aussi l’équilibre, je le vois en deux partis, la façade et l'envers du décor...

Je pense avoir compris... derrière son apparence ce cache la vérité, il est provocateur comme Kali, mais c'est lui le miroir, sans lui rien évolue ou inversement, il fait partie intégrante de l’équilibre, il donne le choix .

J'aimerais retourner la Lame pour voir son autre face, qui en est pas une, mais en réalité un ensemble indissociable.


Monologue... hi hi
Modifié en dernier par Hécate le Jeu Déc 11, 2014 22:17 pm, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Proxydore des Rivières
Animateur
Messages : 284
Enregistré le : Sam Juil 14, 2012 20:57 pm

Messagepar Proxydore des Rivières » Jeu Déc 11, 2014 18:40 pm

Je suis frappé par la symétrie des cartes de ton tirage, cher Odin :

La position des personnages, les objets qu'ils tiennent, les couronnes, les ailes, la direction du regard : on constate de nombreux points communs entre les deux cartes.

LE DIABLE, avec son air effronté, ses pattes griffues, apparaît comme une parodie grotesque de LA JUSTICE, dont il imite la position et la gestuelle.

Alors que LA JUSTICE est totalement impassible, comme une machine qui appliquerait mécaniquement ce pour quoi elle a été programmée, LE DIABLE est dans une attitude de séduction : il est nu et exhibe tous les attributs de la passion corporelle (le sexe, les seins, les organes de la sensation branchés sur l'estomac). Ces deux cartes, je trouve, illustrent bien les attitudes possibles que nous autres humains pouvons adopter face à la morale, à la question du Bien, du Juste, du Bon.

Je m'explique :

LE DIABLE, en bon séducteur, se présente comme une JUSTICE alternative, c'est à dire, comme un système de valeur alternatif. Il nous dit : « vous avez le choix, c'est vous qui décidez de ce qui est bien et de ce qui est mal, tout n'est qu'une affaire de subjectivité, la morale, en soi, n'est pas absolue, mais relative, c'est pourquoi vous pouvez vous abandonner totalement et volontairement à vos pulsions les plus avilissantes, cela ne portera pas à conséquence. »

C'est à ce système de valeur que sont enchaînés – volontairement, à en croire leur sourire béat - les deux faunes (ou satyre je ne sais pas). Ils sont totalement subjugués, aveuglés par LE DIABLE, au point qu'ils n'en regardent plus les chaines qui les tiennent serviles.


Je suis d'accord sur le fait que LA JUSTICE est moins sexy que LE DIABLE, mais elle ne nous fais pas prendre des vessies pour des lanternes, elle est ce qu'elle est, automatique, mécanique, systématique : elle n'est ni notre ennemi, ni notre ami, elle n'a pas d'adversaire, elle est une loi cosmique qui régit le monde. Voilà pourquoi elle possède la balance de l'impartialité, et un visage si impassible.

LE DIABLE, lui, est insistant, il s'intéresse à nous, il nous appelle de sa main libre, il nous fait signe. En imitant la posture de la JUSTICE, il veut se faire passer pour ce qu'il n'est pas, il veut paraître digne de confiance, il semble dire « LA JUSTICE est une option comme une autre, mais moi aussi je suis une option, moi aussi j'incarne un système de valeur qui se tient et qui est acceptable ».

Sa stratégie de séduction consiste d'abord à flatter l'intelligence et le soit disant esprit critique des pèlerins les plus orgueilleux, afin de les conduire à la confusion et à la relativisation. C'est de l'ignorance de croire que LA JUSTICE serait une affaire de conviction personnelle, qu'elle relèverait d'une opinion. Comme si notre opinion sur la loi de la gravitation pouvait changer la loi de la gravitation ! Mais c'est ce que LE DIABLE essaye de nous faire croire en ce qui concerne la morale et le bien.

C'est que LA JUSTICE, au contraire de la loi de la gravitation, est cachée sous un tas de robes, et que ses effets ne se révèlent que mystérieusement : les liens de causalité ne sont pas ouvertement et directement intelligibles pour nous autres, parce que le temps de LA JUSTICE n'est pas le temps humain. C'est pour ça que le DIABLE est nu : à première vue, nos actions bonnes ou mauvaises n'ont pas vraiment d'effet à l'échelle « cosmique » : on dirait que tout est relatif, on peut très bien avoir une vie chanceuse et pleine de réussite tout en se conduisant comme un monstre.

LA JUSTICE règne dans les cieux, sur un petit nuage jaune, LE DIABLE est le prince du monde, sur lequel il exerce une emprise totale de ses pieds fourchus : normal que la morale nous semble relative et que les lois de LA JUSTICE nous soient invisibles, sans effort pour rechercher leur trace !

Néanmoins, LA JUSTICE est céleste, et si la causalité prend son temps, elle n'en est pas moins irrémédiable !

Il suffit de regarder trente secondes les deux cartes pour comprendre que se fier au DIABLE est une erreur qui peut coûter cher : tout dans cette créature sent la manipulation et la malice. Il permet de jouir, mais au prix de sa liberté. Quand LA JUSTICE nous rétribue, elle tranche net et sans bavure. La fourche du DIABLE, elle, déchire sans trancher : au début ça ne fait pas trop mal, mais c'est une blessure qui s'infecte et qui, sans crier gare, corrompt et condamne à la mort tout le corps !

Allez, tournons nous vers la JUSTICE les amis : après tout, l'art d'équilibrer une balance, ce n'est rien d'autre que de la précision et de la rigueur, pas besoin d'être surdoué !
"Saint Socrate, priez pour nous !" - Erasme

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4219
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Messagepar Totem » Jeu Déc 11, 2014 20:24 pm

Je vois dans ces deux lames comme deux formes de liberté, l'une vraie et l'autre fausse, avec le diable on peut profiter de tout en étant tout de même enchainés, c'est donc une forme de liberté trompeuse les chaînes étant occultées mais bien présentes, avec la justice la balance représente l'équilibre et la justesse du comportement, et l'épée servirait donc à trancher les liens de servitude quand cet équilibre est atteint.

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Jeu Déc 11, 2014 20:49 pm

Bienvenue Proxy dans l'Atelier.

Ce n'est pas facile quand on n'a pas participé au premier atelier, qui a eu la prudence d'étudier une lame après l'autre.Quelques précisions pour tu sois en phase et raccroches les wagons sur le mode de fonctionnement de cet Atelier.

D'abord, il ne s'agit pas de tirage aléatoire, mais d'un système de compréhension codifié symboliquement pour travailler la dualité et l'union des contraires. Dès le départ de l'Atelier, les duos sont déjà en place.

Il s'agit ici non pas de tirer une conclusion, mais essentiellement de laisser parler les deux lames et voir leurs liens, car l'une sans l'autre n'existent pas.
L'intuition, la contemplation, ne demandent de conclusion définitive comme :
Allez, tournons nous vers la JUSTICE les amis : après tout, l'art d'équilibrer une balance, ce n'est rien d'autre que de la précision et de la rigueur, pas besoin d'être surdoué !


Va plus loin, et oublie l'argumentaire intellectuel.
Ici, nullement question de dire qui a tort ou raison. Chaque approche complète les autres.
Chacun donne son ressenti, c'est tout. C'est l'apprentissage de la pratique.

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Jeu Déc 11, 2014 20:53 pm

N'oublions pas qu'aucune lame n'est supérieure à l'autre, et dire qu'une est meilleure que l'autre c'est tomber dans le piège de la dualité mal comprise et non équilibrée.

La réflexion continue, et ces deux lames vont nous donner un bon travail intérieur à faire.

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Messagepar Margotland » Jeu Déc 11, 2014 21:10 pm

Désolé mais là je sèche, rien ne vient...
Le diable me fais simplement sourire, et la justice me renvoie au mot vérité.
Mais c'est la panique de la feuille blanche....

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4219
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Messagepar Totem » Jeu Déc 11, 2014 21:35 pm

Un diable avec deux diablotins = 3 personnages, une sorte de trinité qui me turlupine.;-)

Avatar de l’utilisateur
Proxydore des Rivières
Animateur
Messages : 284
Enregistré le : Sam Juil 14, 2012 20:57 pm

Messagepar Proxydore des Rivières » Ven Déc 12, 2014 17:49 pm

Merci Bastet pour ces précisions, j'avais trop peu participé à l'atelier précédent, je vais tacher d'en tenir compte ! En fait Totem a très bien dit en quatre lignes ce que je voulais exprimer.

N'oublions pas qu'aucune lame n'est supérieure à l'autre, et dire qu'une est meilleure que l'autre c'est tomber dans le piège de la dualité mal comprise et non équilibrée.


C'est vrai que condamner radicalement LE DIABLE alors que LA JUSTICE nous enjoint, avec sa balance, à l'équilibre et à la mesure, c'est sans doute faire preuve d'intégrisme et passer à côté de quelque chose. LE DIABLE affiche clairement qu'il est le maître du monde : il tient les créatures en laisse, et il a une pleine emprise sur la terre. Dès lors, le rejeter totalement en pensant pouvoir lui échapper (rejeter les plaisirs sensuels, le corps, la jouissance) est aussi fou que de vouloir échapper à sa propre humanité. LA JUSTICE peut nous donner les armes pour accueillir la jouissance de manière équilibrée, sans qu'elle soit un asservissement : l'épée, la force de volonté, et la balance, le discernement.
"Saint Socrate, priez pour nous !" - Erasme

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Ven Déc 12, 2014 18:08 pm

Un ;-) à Proxy.

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Ven Déc 12, 2014 21:08 pm

Au point de vue symbolique, quelques réflexions sur LE DIABLE :

- Ce que tient LE DIABLE dans la main n'est pas un simple bâton mais une torche allumée. Cela ne vous rappelle pas quelque chose?
- Les petits faunes (visiblement femelle et mâle) ne sont pas enchaînés au DIABLE, mais reliés entre eux par un lien qui passe par un anneau.
- Que peut signifier cette langue sur laquelle notre attention est attirée (mimique du personnage et l'image sur son ventre)?
- Les cornes de cerf sont un fort symbole dans plusieurs traditions, notamment le Celtisme avec le dieu Cernunos. Fertilité, vie et mort.
- Sur quoi s'appuie LE DIABLE?

Je vous laisse travailler et méditer sur ces réflexions (ainsi que sur les autres participations) pendant ce week-end.
On ne peut comprendre l'Arcane de LA JUSTICE sans avoir pénétré l'Arcane du DIABLE. Et n'oubliez pas les cycles de la ROUE DE FORTUNE et le message de l'Arcane sans nom, duo étudié précédemment.

Avatar de l’utilisateur
Hécate
Messages : 1460
Enregistré le : Jeu Nov 17, 2011 10:36 am

Messagepar Hécate » Sam Déc 13, 2014 0:37 am

Ce que tu viens de dire, renforce l'une de mes dernières analyse, en me penchant sur les deux lames, le mot Monde est revenu fréquemment à l'esprit.

De plus j'ai dit dans mon dernier post que chacune d'elles dominait sur leur propre monde, je les définissais donc séparés, il n'en est rien, elles sont les deux piliers qui génèrent ou gèrent le monde, mais en parallèle à cela, la compréhension de ces deux aspects permettre de devenir maître de la situation.

Je m'explique, si l'on s’arrête à l’aspect grossier de l'image, nous subissons, au-delà de cette image souvent négatif. Comme le contraire de chaque chose, il y a l'aspect positif derrière l'image et principalement celle du Diable, qui a fini par me convaincre sur son symbole.

Le Diable est comme le corbeau...(souvent mal vu, car charognard.... fo bien qui mange!) pauvre choupinou, il est celui qui nous donne la chance de pouvoir desceller les merveilles du monde, aller au-delà des apparences, c'est franchir les montagnes, c'est aller au plus profond de soi et en ressortir vivant.
Vivant car l’apparence meurt dans le temps pour commencer et parce que plus subtilement la beauté se cache toujours, c'est pour cette raison que le chercheur, cherche sans ne jamais rien trouver car ça là rend plus belle encore.

L'alliance de ces deux lames "maître du monde" sont les clés du MONDE XXI
Modifié en dernier par Hécate le Lun Déc 15, 2014 6:55 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Sam Déc 13, 2014 3:38 am

bastet : "Au point de vue symbolique, quelques réflexions sur LE DIABLE"

Cela nécessiterait presque d'en revenir à l'atelier 1 car tu ouvres beaucoup de perspectives sur seulement cet arcane.

bastet : "Ce que tient LE DIABLE dans la main n'est pas un simple bâton mais une torche allumée. Cela ne vous rappelle pas quelque chose?"

Le porteur de lumière bien entendu.

bastet : "Les petits faunes (visiblement femelle et mâle) ne sont pas enchaînés au DIABLE, mais reliés entre eux par un lien qui passe par un anneau."

Anneau lui-même scellé sur une boule ronde qui pourrait être le monde (sans majuscule, soit les choses mondaines).
La bible indique que le diable règne effectivement sur le monde.
La langue pourrait représenter la parole (vecteur de ce règne) ou le sens du goût (nos penchants, vecteurs de servitude).
Le diable, la servitude, l'ignorance (le savoir relatif) sont nécessaires pour que le monde prospère, sans eux il n'y aurait rien besoin de chercher à l'extérieur de soi... et le monde (toujours sans majuscule) ne prospèrerait pas ; cela peut être perçu positivement ou négativement selon les divers niveaux de perspective. Mais dans l'association actuelle il ne faut pas chercher un niveau de perspective particulier.

Car quels que soient les niveaux de perspective où on se place, le diable et la justice semblent incompatibles au plus haut point. Peu de couples de lames divergent autant que celui-là - pas besoin de revenir là dessus, les autres intervenants l'ont déjà abondamment indiqué.

Que faire de ce couple divergeant? La dialectique consiste à l'accepter ; l'approche symbolique est profondemment dialectique en réalité. Peut-on accepter qu'il existe une justice dans le chaos, la servitude, la tyrannie, l'ignorance? Et inversement?
Odin qui a lancé cet atelier a eu la bonté avant de se retirer de poster une vidéo qui comme par hasard semble étonnamment répondre à cette question. Je cite la conclusion d'Arnaud Desjardins : "Il n'y a que des situations". Acceptons les situations, sans les troubler par des inquiétudes ou des jugements, des projets, des connaissances relatives, un passé et un futur. Ce qui rend le chaos incompréhensible c'est la nature même (ignorance) de notre prétendue "compréhension" (savoir relatif). Dans l'instant présent, la situation, non entachée de ce savoir relatif, il n'y a plus de contradiction. Ordo Ab Chaos.

Plus un couple d'arcane semble divergent, plus il nous force à nous détacher de l'ignorance pour trouver la cohérence.

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Dim Déc 14, 2014 19:13 pm

Effectivement la sentence "Ordo ab Chao" (merci Jagannath) résume bien le lien entre ces deux lames.
Mais il ne faut pas oublier que sans Chaos, pas d'Ordo, ce qui rejoint ce que je disais dans ma dernière intervention : "On ne peut comprendre l'Arcane de LA JUSTICE sans avoir pénétré l'Arcane du DIABLE".

Que l'Arcane XXI LE MONDE soit venue titiller Korvus, c'est loin d'être incohérent, au contraire. Qu'elle continue à creuser la chose.

Le travail commence à donner des résultats. Nous allons continuer.
Je pense que tout le monde a bien compris qu'il ne s'agit pas ici de la justice des hommes et qu'il est inutile de faire un parallèle avec elle.

Quelques réflexions sur LA JUSTICE :
- Derrière elle, deux piliers ou colonnes (que l'on retrouve aussi dans la lame V LE PAPE). Est-ce qu'il y a un lien avec la colonne de la rigueur et la colonne de la compassion de l'arbre sephirothique (pour ceux qui s'y intéressent...)?
- Sur sa tête une coiffe double surmontée d'une couronne. Pourquoi la couronne?
- Au centre de la coiffe un objet rond avec un centre. Pour vous aider, car ce n'est pas évident, cela ressemble curieusement au symbole alchimique de l'or (il s'agit de l'or philosophal du sage, pas du métal). Cherchez l'action alchimique entre les deux lames.
- Quelle est la fonction réelle de l'épée tenue de la main droite?
- Que doit peser les plateaux de la balance tenue de la main gauche? Les faits ou les intentions?
- Que suggère le triangle de tissu qui pend de la ceinture entre les deux plateaux?

Bonne continuation, et que ceux qui n'ont pas encore participé n'hésitent pas. Toute approche est bonne, car elle permet à chacun d'avancer.
Nous allons rester encore deux ou trois jours sur ce duo.

Avatar de l’utilisateur
Hécate
Messages : 1460
Enregistré le : Jeu Nov 17, 2011 10:36 am

Messagepar Hécate » Lun Déc 15, 2014 23:48 pm

Bastet: Derrière elle, deux piliers ou colonnes (que l'on retrouve aussi dans la lame V LE PAPE). Est-ce qu'il y a un lien avec la colonne de la rigueur et la colonne de la compassion de l'arbre sephirothique (pour ceux qui s'y intéressent...)?

L’équilibre est la colonne du milieu, représenté par le personnage tenant le balance à droite, (qui est la compassion) et l’épée à gauche (qui est la rigueur)

Bastet: - Sur sa tête une coiffe double surmontée d'une couronne. Pourquoi la couronne?

Parce que la couronne est au centre, le pilier du milieu, donc la couronne de Kether et que par l'alliance des deux extrêmes poles, crée l'union.

Bastet- Au centre de la coiffe un objet rond avec un centre. Pour vous aider, car ce n'est pas évident, cela ressemble curieusement au symbole alchimique de l'or (il s'agit de l'or philosophal du sage, pas du métal). Cherchez l'action alchimique entre les deux lames.

Je ne pourrais pas donner un terme exact, mais je peux expliquer avec mes mots, je pense à l'ouverture du troisième œil, l'illumination, la paix et la réconciliation des contraires chez un individu, car le diable est l'outil indispensable, seul celui-ci nous aide à faire l’investigation du soi, car il est notre reflet, donc sans lui, revenant sans cesse nous titiller rien ne se passe jamais. il est toujours là et nous oblige à chaque étape franchie à se dépasser


Bastet: - Quelle est la fonction réelle de l'épée tenue de la main droite?

La rigueur

Bastet: - Que doit peser les plateaux de la balance tenue de la main gauche? Les faits ou les intentions?


Le cœur simplement, je ne pense pas qu'il y ait l'un des deux uniquement

Bastet:- Que suggère le triangle de tissu qui pend de la ceinture entre les deux plateaux?

L'union

Avatar de l’utilisateur
Proxydore des Rivières
Animateur
Messages : 284
Enregistré le : Sam Juil 14, 2012 20:57 pm

Messagepar Proxydore des Rivières » Mar Déc 16, 2014 11:17 am

Pour le reste, je ne vois vraiment pas... Mais pour ça :

- Que doit peser les plateaux de la balance tenue de la main gauche? Les faits ou les intentions?

Il me semble que la balance pèse toujours les faits. Mais l'intention et le fait ne sont pas à distinguer radicalement : d'une part, toutes les intentions sont des faits, et d'autre part, la conséquence d'une intention est toujours exactement le reflet de l'intention. Si j'ai une bonne intention, mais que ça donne un résultat désastreux, ce n'est pas par manque de chance : c'est que j'ai en moi des voiles qui me rendent ignorants des lois de la JUSTICE. Or, ces voiles n'existeraient pas si j'avais poussé jusqu'au bout les bonnes intentions : l'ignorance, ce n'est rien d'autre que des mauvaises intentions, des peurs, larvées au plus profond de soi. C'est cela, LE DIABLE : tout ce qui nous fait peur, et qui a trait aux pulsions les plus profondes, les plus violentes, les plus vitales de l'être humain.

On dit que l'enfer est pavé de bonnes intentions. On pourrait dire que l'enfer est pavé des bonnes intentions ... De ceux qui ignorent les lois de LA JUSTICE. Car si on connait les lois de LA JUSTICE, on peut être sûr et certain que toutes nos bonnes intentions donneront de bonnes conséquences !

- Au centre de la coiffe un objet rond avec un centre. Pour vous aider, car ce n'est pas évident, cela ressemble curieusement au symbole alchimique de l'or (il s'agit de l'or philosophal du sage, pas du métal).

Peut-être s'agit-il du symbole de la transparence totale, l'étape ou les lois de LA JUSTICE, de la conséquence réelle de nos actions, nous sont totalement révélées, aussi faciles à lire pour nous que de savoir si il pleut ou si il fait beau.

J'abonde dans le sens de Kassandra quand elle parle de "réconciliation des contraires", car comment arriver à intégrer LA JUSTICE, son esprit, ses lois, si l'on rejette toute la partie du monde sur laquelle règne LE DIABLE, si l'on refuse d'intégrer en nous cette puissance viscérale, que l'on s'interdit pour l'instant ne serait-ce que de regarder ? Pas étonnant qu'on construise l'enfer avec de bonnes intentions tant qu'on perçoit cette puissance viscérale comme LE DIABLE : on a un gros point d'ombre en nous, un énorme truc qu'on refuse d'intégrer. Par conséquent, il nous est impossible de connaître les réelles conséquences de nos intentions, parce que dans nos intentions, sans qu'on s'en rende compte, se glisse en négatif tout ce que l'on refoule : LE DIABLE.

C'est comme demander à un daltonien (qui ne voit pas certaines couleurs) de peindre un tableau de Pollock (https://financialrisk.files.wordpress.com/2014/06/jackson_pollock_painting.jpg).
"Saint Socrate, priez pour nous !" - Erasme

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Jeu Déc 18, 2014 2:28 am

Les maîtres du tarot nous invitent à contempler une figure divine sublime venue du fond des âges. Nous sommes devant Ishtar, dont Le Diable, ici, a quasiment le même aspect. C'est une déesse assez complexe, source de vie, elle peut aussi être comparée à Perséphone car elle règne également sur les enfers. Le couple La Justice - Le Diable pourrait faire penser à Perséphone-Hadès. Inséparables depuis la nuit des temps. Plus tard Ishtar sera assimilée à Lilith, de part son aspect de séductrice, Dame de l'amour (maîtresse de l'énergie vitale). (d'ailleurs Le Diable se tient debout sur un Lingam)
Tout nous indique qu'elle est la personnification de l'énergie créatrice de toute vie, elle est la mère de tous les désirs, la grande Maya, l'essence même de la Magie, la grande Guérisseuse.

Ishtar était androgyne, elle était comme la planète Vénus, qui était féminine (Étoile du soir) mais aussi mâle (Étoile du matin). C'est aussi un nom qui fût donné à Lucifer, le porteur de lumière.

Elle nous appelle à réunir les contraires. Féminin, masculin, ombre, lumière, sagesse, folie.

Le Diable a huit yeux, comme les huit directions de l'espace, c'est le chiffre de Vénus.


On est donc très loin de l'image d'un démon. En revanche, lorsque ce principe est non-connu, il semble nous tyranniser, et nous effraie comme une force démoniaque.

La Justice est l'aspect qui nous permet d'accueillir cette force encore non-acceptée. Elle nous tend l'épée de la raison car c'est à nous seul de faire le travail du discernement. Dans sa lame on peut se voir comme dans un miroir. C'est notre propre conscience qui est l'outils : le seul et unique. C'est Excalibur, le pouvoir de la foi totale.


Il faudra séparer le subtil de l'épais dans le feu alchimique du diable, cette force irrésistible qui surgit en nous sous forme de désirs (et des émotions qui en naissent).

La flamme divine doit être utilisée à bon escient, la balance est là pour nous y aider car toute opération alchimique doit respecter un équilibre parfait et dépend entièrement de la grâce de la pure harmonie (justice). Agir de la bonne façon, au bon moment, en pure conscience.


Nous sommes invités à devenir des guerriers en nous raccordant à la source sublime de toute vie. A chaque instant une question surgira : "fais-tu le bon choix ? Ne me renie pas, pèse le pour et le contre, souviens-toi notre alliance, éclaire ton chemin, pèse, tranche, puis dépose ton fardeau à mes pieds, dépouille-toi de tout désir, ne me demande rien car je te le donnerai."


Sans une juste compréhension de ces deux principes incarnés par ces arcanes, il ne peut y avoir de liberté. C'est en lui-même que le cherchant doit trancher la tentation de s'accrocher au monde. Il lui faudra renoncer au dernier obstacle : lui-même. Trouver Dieu, ce n'est que trouver son propre Soi.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Ven Déc 19, 2014 22:49 pm

Vous avez bien travaillé.
Après ces riches interventions, que je ne commenterai pas car chacun doit assumer son approche et respecter celle de l'autre, je pense que nous sommes prêts à passer à l'étude suivante.

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Ven Déc 19, 2014 23:14 pm

VII-LE CHARIOT et XVI-LA MAISON DIEU


ImageImage

Voici un nouveau duo. Comme d'habitude, certains trouveront une lame rassurante et l'autre inquiétante. Et pourtant... elles sont complémentaires.
Cependant il se pourrait que cela soit plus facile que pour le couple précédent qui était très percutant... plus facile apparemment.

Il n'est pas inutile de le répéter à chaque fois : dans une premier temps, contemplez chaque lame et laissez le symbole agir.
Puis examinez bien les détails sans vouloir globaliser.
Livrez vos impressions telles qu'elles sont, et avec le travail commun, chacun affinera selon sa perception.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Sam Déc 20, 2014 14:23 pm

Le pèlerin porte en lui le soleil et la lune, il tire les reines de sa vie.
Il accueille la grâce (maison dieu) et la met en action. Il porte une armure, tel un guerrier.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Messagepar Margotland » Sam Déc 20, 2014 19:46 pm

Explosion de couleurs.... Le vent en poupe, le cœur en jubilation, je voyage et je sème.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Dim Déc 21, 2014 13:11 pm

Ce que cela m'inspire graphiquement (merci Odin pour m'avoir enseigné cette approche) :

La grande vérité de la doctrine parfaite a été éparpillée par le grand feu divin (les confettis semblent partir aux 4 vents). Le pèlerin prend la route pour réunir ce qui est épars et retrouver la vérité telle qu'elle est.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Ven Déc 26, 2014 14:15 pm

Intervention supplémentaire, je me permets de me laisser aller en l'absence d'autres réponses pour enrichir encore un peu l'interprétation de ce couple :

Le chariot nous montre qu'il ne peut y avoir qu'un seul conducteur. Mais qui est-il, ce conducteur ? Le conducteur ne peut pas être un tiers, avec toute sa bonne volonté, mais ce n'est pas non plus une personne seule sur le char qui se trouverait encore dans la dualité.

En réalité, le chariot se conduit seul quand on le laisse faire avec conscience, tout en gardant un oeil vigilant pour les aides rencontrées sur le chemin. En ayant unit les opposés on se retrouve automatiquement dans la trinité (tête couronnée). On n'est plus dans la réaction, mais dans la réponse.

A partir de là on peut voyager sans crainte dans le monde éblouissant et sauvage du divin. La flamme divine ne détruit pas le monde, elle détruit les certitudes du monde dual (les trois ouvertures dans la tour). C'est pourquoi il faut être très prudent car on peut détruire les rêves de quelqu'un ou ses propres rêves si on s'éloigne trop du fameux équilibre "deux poids deux mesures".
Il y a de l'or dans le ciel comme dans la terre, mais celui qui nous est accessible se trouve à même le sol, à portée de main.

On a le choix : soit on laisse tout tomber au sol et on honore la terre mère (manifestation visible de Dieu), soit on ramasse l'or tombé de nos poches, et on revient à la tyrannie de nos passions.
La liberté est tout près de nous (aussi proche que la terre sous nos pieds) tout comme nos passions.

C'est un monde fertile, irrigué.
La couronne de la tour (siège de la raison) doit pouvoir s'ôter à tout moment, elle est éphémère, ce n'est qu'un outils, non un but.

Les deux personnages ont la bouche fermée, comme s'ils retenaient leur souffle. Ils ne s'intéressent plus au raisonnement de la couronne (pensée non-domptée), ils s'en sont éloigné pour mieux écouter la voix silencieuse de la terre.

Le feu et l'eau (en magie sombre on préfère le sang) sont tout deux des symboles divin dans son aspect le plus subtil, on peut d'ailleurs associer le féminin à l'eau, le masculin au feu. La terre symbolise la Mère (elle nous nourrit). Elle est humilité. L'air est un élément médiateur, et un messager. Il oeuvre en secret au sein des trois autres. Il symbolise aussi notre mental : sur l'arcane de la maison dieu, on voit qu'il est enchanté et porte les éclats de l'étincelle divine.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Hécate
Messages : 1460
Enregistré le : Jeu Nov 17, 2011 10:36 am

Messagepar Hécate » Sam Déc 27, 2014 22:49 pm

L’interprétation d'un départ en vue de récupération de ces biens est vraiment correcte, mais je le vois différemment.

Le Chariot est placé devant La maison Dieu.
La maison Dieu est pour moi le nettoyage, serte, un nettoyage balaie littéralement l'objet, mais l'important est de connaitre l'objet ;)

Moi je vois un chemin clair et limpide, la colonne de pierre me fais penser à un chemin pavé, (avec Le Chariot devant bien sur) maintenant balayé et propre pour la venue de notre pèlerin.

La maison Dieu est une lame très intriguant, on dirait une cocotte-minute, elle me fait penser au Diable que l'ont noirci en général sans trop lui donner sa chance, moi je les appelle les lames Yin/Yang.

Elle me fascine car, un dragon en colère sort de la colonne (vertébrale) l’énergie s’échappe, mais les petits galopins usurpateurs s’échappent également pour ramassé ce qu'ils sont venu chercher.

À mon avis le pèlerin peut partir tranquille. :P

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Messagepar Margotland » Dim Déc 28, 2014 12:49 pm

Un voile se soulève sur le pèlerin en mouvement, les roues du chariot sont symbolique d'un nouveau cycle associé à la maison Dieu qui apparaît ici comme notre athanor d'où le feu spirituel sort, afin de réaliser une expérience.

Mise ensemble c'est étonnant la ressemblance avec l'explication d'un voyage astrale où d'un dédoublement.
Le chariot représente l'individu en voyage tandis que la maison dieu symbolise cet effet d'être à la renverse, d'être à deux endroits différents, avec des bulles dans le ciel qui font vraiment partie d'un monde onirique.

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Lun Déc 29, 2014 23:59 pm

On avance.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Mar Jan 06, 2015 17:17 pm

On veut la suite ^^
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Jeu Jan 08, 2015 23:23 pm

Bastet ayant un empêchement j'envoie la suite :

L'AMOUREUX - L'ETOILE

ImageImage
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Dim Jan 11, 2015 15:03 pm

Suis-je amoureux de mon étoile ou du doute ?

Voilà ce qui me vient à l'esprit.

Autre question possible :

Est-ce que j'essaie de convaincre, ou est-ce que je confie mon intellect aux grandes eaux de la conscience suprême ?
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Messagepar Margotland » Lun Jan 12, 2015 12:22 pm

Je suis dans une érosphère, j'avance par amour et pour l'amour, mais le choix d'une personne ne pourras être acquis seulement si tu t'aimes et te connais toi même, alors déverse, comme le verseau, un amour sincère pour la terre entière, suit l'étoile de ton ange gardien pour cultiver un amour bénéfique, et le donnez aux autres.

Voilà ce que l'ensemble des arcanes me dis, aimes toi puis partage le divin t'aideras.

Avatar de l’utilisateur
Hécate
Messages : 1460
Enregistré le : Jeu Nov 17, 2011 10:36 am

Messagepar Hécate » Mer Jan 14, 2015 19:26 pm

L'Amoureux voit au-delà de ça vue matérielle (ici) il est tombé Amoureux de l'Alchimie, la Magie.

Mais c'est plus fort que ça, je pense que c'est l'Alchimie manifesté, animé.

L'Amoureux a plusieurs attributs, le désintéressement, le doute, le regard au-delà, la jeunesse etc.mais ici vient se mêler l’étoile.

Le couple:

l'Alchimie et l’innocence, la Magie et l’être qui la comprend, donnent la manifestation de la Magie, je veux dire ces bras et ces jambes.
Comme Amma par exemple ou plein d'autres.

PS: j'y reviendrai surement, je n'ai pas tellement le temps en ce moment.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Jeu Jan 15, 2015 0:12 am

Je pense que tu pourrais avantageusement mettre en parallèle ce couple avec tes questionnements spirituels actuels. =)
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Jeu Jan 15, 2015 23:57 pm

De retour.
Je ne sais pas si c'est une bonne nouvelle pour vous, mais tant pis. hihihihi
Merci mon cher Odin d'avoir veillé sur l'atelier.

Ce nouveau duo est plus compliqué que la première apparence rassurante qui ramène de façon illusoire à une approche plus affective que symbolique.
Je vous assure qu'il y a du travail à faire.

Ps : malheureusement, ce sont deux arcanes qui font les choux gras des pseudos tarologues et des cabinets de voyance.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Jan 16, 2015 6:15 am

Comme j'ai un temps très limité, je me content de livrer ce que cette association m'inspire à la volée.

Encore deux arcanes qui semblent contradictoires : le choix volontaire et conscient avec l'abandon au destin. Sans doute une des contradictions les plus profondes à résoudre. Beaucoup de pèlerins pensent que le détachement qui permet le mélange du mental individuel au mental cosmique revient à une sorte de retrait, de négation de notre existence. Mais cette négation n'a rien d'une réalisation, c'est ainsi dans le sommeil profond, on reste sans identité... pourtant si tout le monde entre en sommeil profond chaque nuit, cela ne fait pas de chacun un grand sage. Le détachement dont il est question en spiritualité est seulement le détachement des fruits de l'action, cela ne dispense pas - bien au contraire- de faire des choix conscients, avisés et même inspirés. Et même plus : la pleine conscience de chaque choix est en réalité indispensable pour réunir le mental individuel et le mental suprême.

"Rechercher la perfection en chaque action est absolument requis pour réaliser le Soi" (citation approximative) indiquait Ramana Maharshi. Il s'agit d'un état d'attention ininterrompu, un choix conscient incessant.
Modifié en dernier par Jagannath le Sam Jan 17, 2015 6:20 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Messagepar Margotland » Ven Jan 16, 2015 10:59 am

Nota bene: et oui Bastet, l'amoureux est un arcane qui nous fascine surtout avec l'étoile à ces côtés qui est dénudée et un ventre bien arrondis....
Cela laisse à penser.....

Symboliquement le parallèle entre les deux j'y verrais une approche par plan, les astres sont à l'honneur en premier plan, le cosmos et son mouvement en rotation encore puis on a le triangle formé par les trois personnages, et le triangle formé par la femme et les deux cruches ( là je parle de l'étoile).

Alors si on équilibre ces sentiments, si on s'éloigne de l'affectif et que je pense pèlerin à la recherche du bonheur, que peut m'apprendre ce duo?
Une histoire, je suis l'amoureux qui prend conscience d'une dualité purement fictive crée par un mental agité, l'ange me lance une fléche divine, tel un touché du soleil, tel Rûmi se faisant étreindre par chams, alors je 'mange' ces deux femmes, d'homme je deviens femme et je progresse vers une réalisation de liberté, d'énergie naturel si près de ma source.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Mer Jan 21, 2015 19:55 pm

S'évader de la dualité*, suivre son étoile (la grâce).


*le complot est dans la sphère de la dualité.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 2131
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Messagepar Alex » Dim Jan 25, 2015 8:21 am

Je vais dans le sens de Jagannath... (toujours aussi intelligible :) )

J'avouerai que je ne comprend pas toujours ce qui est écris sur le forum, mais je fais de grands efforts (même s'il y a de la place à amélioration)... Mais, à tout comprendre d'un seul coup, je ne serai pas ici pour avancer. À part peut-être pour échanger...

Je regrette un peu de ne pas avoir participé plus tôt...

L'amoureux, le principe masculin, dirige ses actions guidés par l'Étoile, son Coeur...
L'Étoile (principe féminin) est l'état intérieur de notre homme.

Il se donne ainsi aux autres pour dévoiler (enlever le voile) et trouver Sa Source Unique. Pour que tous retournent à cette Source Unique.

Margo: "et les deux cruches ( là je parle de l'étoile)"

Loll

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Dim Jan 25, 2015 18:47 pm

Je crois que ce duo ne vous a pas inspiré vraiment, car il paraissait trop facile (vu l'appel profane et pseudo ésotérique qu'il suscite), alors qu'il est très difficile.
Il y a un message profond entre libre arbitre et destinée, concepts apparemment contradictoires. Cela fera chemin en vous avec le temps.

Nous allons passer à l'étude suivante.


Retourner vers « Ésotérisme »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité