Fabriquer ses élixirs floraux, fleurs de Bachs...

La Terre, les plantes, la guérison, l'alimentation, l'écologie et la nature en général.

Modérateurs : Odin, Huli


Image
"L’homme n’a pas tissé la toile de la vie. Nous n’en constituons qu’un fil. Tout ce que nous faisons à la toile, c’est à nous que nous le faisons." Chef Seattle.
Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Fabriquer ses élixirs floraux, fleurs de Bachs...

Messagepar Odin » Lun Jan 05, 2015 23:21 pm

Fabrication des remèdes
Fleurs de Bach,
comment faire ses élixirs floraux



Comment sont fabriquées les Fleurs de Bach ?

Image

Première phase : solarisation ou ébullition :

La méthode par la solarisation :


Le Dr Bach a détaillé dans ses écrits les fleurs à traiter par solarisation (appelée aussi macération solaire) au nombre de 20 :

Agrimony - Aigremoine
Centaury - Centaurée
Cerato - Plumbago
Chicory - Chicorée
Clematis - Clématite
Gentian - Gentiane
Gorse - Ajonc
Heather - Bruyère
Impatiens - Impatience
Mimulus - Mimule
Oak - Chêne
Olive - Olivier
Rock Rose - Hélianthème
Rock Water - Eau de Roche
Scleranthus - Alène
Vervain - Verveine
Vine - Vigne
Water Violet - Violette d'eau
White Chestnut - Marronnier blanc
Wild Oat - Folle avoine

La fabrication des remèdes de Bach semble reproduire le phénomène naturel de la rosée du matin. L'eau ayant canalisé les forces dynamiques de la fleur, s'imprègne ainsi de l'esprit de cette fleur sous l'effet des rayons du soleil et deviendra un remède puissant grâce aux vibrations particulières des fleurs. Les élixirs floraux des fleurs s'épanouissant au printemps et en été sont généralement élaborées par la méthode du soleil : les fleurs à pleine maturité sont cueillies vers 9 heures le matin dans un endroit pur et non pollué, puis placées dans un récipient en verre aux minces parois, propre et rempli d'eau pure de source. L'eau idéale serait une eau pure d'une source voisine. Toute la surface de l'eau est couverte d'une couche épaisse de fleurs (en évitant de toucher les fleurs et l'eau avec les doigts). Le bol est laissé en plein soleil généralement dans leur milieu naturel pendant trois ou quatre heures. C'est la phase de solarisation. Si des nuages passent pendant l'infusion solaire, la préparation est à recommencer.

Les sommités florales sont ensuite retirées avec une tige de la plante préparée. L'eau vitalisée est ensuite filtrée puis embouteillée dans des flacons de verre teinté ou fumé munis d'un compte-gouttes à moitié remplis de cognac (brandy) qui sert de conservateur et scellés, par exemple avec un bouchon en liège. Le mélange est ensuite doucement remué durant une minute environ pour être dynamisé. Ces préparations appelées à tort "teintures-mères" ne sont pas commercialisées pour le grand public, elles se conservent longtemps, elles restent efficaces même s'il se forme un dépôt. Le flacon étiquetté et daté permet aux producteurs de fabriquer les remèdes de première dilution (stock bottle). Les flacons d'élixirs commercialisés contiennent un mélange d'eau et d'alcool et quelques gouttes de cette "essence mère".
En savoir plus sur les teintures mères.

Selon Ulrich Rampp : "L'eau a la capacité de capter l'empreinte de la fleur ou de la plante dynamisée sous l'action des rayons solaires, de mémoriser l'énergie vitale et les vibrations du lieu et du moment. Après absorption d'un élixir, cette empreinte chemine en nous jusqu'au noeud émotionnel. Elle nous met alors en contact avec un état émotionnel positif qui débloque la situation problématique et favorise un processus de guérison réel."

La méthode de l'ébullition :

Dans sa méthode, le Dr Bach préconise l'ébullition pour les 18 autres remèdes. Les espèces florales fleurissant tôt dans l'année lorsque le soleil n'est pas à son zénith, et les végétaux moins fragiles sont préparées par la méthode de l'ébullition. Ces végétaux sont également cueillis un matin ensoleillé. Une marmite est remplie aux 3/4 de ces végétaux, ceux-ci sont recouverts d'eau minérale, qui est portée à ébullition une demi-heure, en remuant avec une tige de la plante. La préparation refroidie est filtrée avec un filtre en papier puis versée dans une bouteille remplie à moitié de cognac. L'alcool sert à stabiliser et conserver le remède. C'est à partir de cette teinture mère que l'on préparera les flacons de réserve. Cette méthode est utilisée pour :

Aspen - Tremble
Beech - Hêtre
Cherry Plum - Prunus
Chestnut Bud - Bourgeon de marronnier blanc, juste avant qu'ils n'éclatent en feuilles
Crab Apple - Pommier sauvage
Elm - Orme
Holly - Houx
Honeysuckle - Chèvrefeuille
Hornbeam - Charme
Larch - Mélèze
Mustard - Moutarde
Pine - Pin sylvestre
Red Chestnut - Marronnier rouge
Star of Bethlehem - Etoile de Bethléem
Sweet Chestnut - Châtaignier
Walnut - Noyer
Wild Rose - Eglantier
Willow - Saule


Deuxième phase : Les flacons de réserve (stock bottle) :

Seconde phase de la préparation des remèdes de Bach : Le flacon de réserve s'obtient en remplissant de cognac un flacon stérile de 30 ml. muni d'un compte-gouttes et en ajoutant deux gouttes du flacon de la "teinture mère" de la fleur choisie.


source : http://www.cfaitmaison.com/sante/faire-fleurs-bach.html
Fais de l'Amour ta magie

Retourner vers « Temple de Gaïa »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité