Question cucul

Ce forum est ouvert à ceux qui veulent apprendre et poser des questions de débutants.

Modérateurs : Totem, naturellement

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 2088
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Question cucul

Messagepar Alex » Jeu Avr 02, 2015 5:09 am

Pensez-vous que de parler de nos faiblesses comme une vérité nous tire vers le bas, nous éloignant de la Source ?

Je le fais souvent par précaution de ne pas paraître plus avancé qu'il n'y paraît ou de paraître au-dessus de mes affaires.
Modifié en dernier par Alex le Sam Avr 04, 2015 23:46 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Proxydore des Rivières
Animateur
Messages : 284
Enregistré le : Sam Juil 14, 2012 20:57 pm

Messagepar Proxydore des Rivières » Jeu Avr 02, 2015 8:55 am

Ca dépend des fois il me semble ! Parfois ça fait du bien d'entendre quelqu'un qu'on admire dépeindre ses faiblesses, les problèmes qu'il rencontre. Ça nous rassure sur le fait qu'il est humain aussi. Et on peut alors se dire : si lui, humain, faible et inconstant, est arrivé aussi loin, pourquoi pas moi ?

Par exemple, l'année dernière avec un ami j'ai fait une marche en montagne avec un guide qui avait l'air indestructible : jamais fatigué, toujours stoïque, impeccable sur lui, jamais un mouvement d'humeur malgré la difficulté du chemin. Nous à côté on était détruits ! Un matin, on marche derrière lui, et d'un coup on le voit foncer dans les bosquets, et dégobiller comme jamais. Il nous explique ensuite qu'il tolère très mal les pains aux raisins, mais qu'il ne peut pas s'empêcher d'en manger tellement il aime ça. A chaque fois, ça ne manque pas, il vomit et il a mal au ventre toute la journée. Il sait qu'il devrait arrêter, mais bon ... Un peu plus tard, à midi, je le vois qui se lève : qu'avait-il à la bouche ? Un autre pain au raisin ! Il nous a regardé en rigolant et à dit "la chair est faible !".

Par contre, je sais pas ce que tu en penses, mais parfois on arrive à déceler chez les gens la fausse modestie, qui est un raffinement d'orgueil, et ça il n'y a rien de pire ! Donc selon moi il y a deux manières de "se rabaisser" :

Une qui est à éviter, c'est quand "se rabaisser" est une stratégie de séduction, c'est à dire, quand on veut paraître humble pour se mettre l'autre dans la poche.
Une qui peut être adéquate, c'est quand on sent que l'autre a vraiment besoin d'être rassuré et de reprendre confiance en lui vis à vis de l'image qu'on lui donne.

C'est une question d'esprit sans doute : si on est humble, si sincèrement, on ne se sent absolument pas supérieur à autrui, on pratique toujours la deuxième sorte de rabaissement, et jamais la première !

De plus, je trouve que parfois on a tendance à se rabaisser "par respect pour Dieu", ou "parce que Dieu nous regarde et nous juge", etc... Dans ce cas là, je pense qu'on se méprend : on imagine Dieu comme une entité psychologique qui jugerais, comme un homme invisible au dessus de notre épaule, nos efforts pour paraitre humble. C'est une sorte de paranoïa, on se figure qu'on doit "tout faire pour paraître humble au regard de la Source, sous peine de graves conséquences"... Comme si la Source était un flic qui nous observait, nous suivant partout avec une épée de Damoclès, prête à la lâcher sur notre tête à la moindre erreur.

Alors que Dieu est hors de toute psychologie ! Ça c'est notre cinéma personnel, notre illusion, notre théâtre mental, mais ça ne concerne pas du tout la spiritualité, qui débute, il me semble, à partir du moment ou on cesse de considérer le cinéma cérébral et névrotique comme le monde réel.
"Saint Socrate, priez pour nous !" - Erasme

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Jeu Avr 02, 2015 12:11 pm

Excellente réponse de Proxy, c'est ce qu'on cache derrière qui compte : est-ce pour faire du bien à quelqu'un, ou pour faire du mal?

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 2088
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Messagepar Alex » Jeu Avr 02, 2015 18:40 pm

Merci pour vos réponses.

Je ne crois pas que j'ai fait de la fausse modestie dernièrement.

Je le fais pour être honnête envers le lecteur...

Quand je laisse parler le Coeur, mes paroles peuvent peut-être sembler comme quelqu'un d'avancé... Ce que je ne suis pas.

Mais, je me pose la question puisque le fait de remettre en avant plan l'ego, le faible, après avoir laissé parler le Coeur, je me demande si ce n'est pas contre productif pour tout le monde, moi compris...

C'est peut-être mon sentiment d'imposteur que je dois éradiquer...

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4206
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Messagepar Totem » Jeu Avr 02, 2015 19:00 pm

Alex a écrit :

C'est peut-être mon sentiment d'imposteur que je dois éradiquer...


je crois que tu te juges durement, je te trouves très naturel au contraire...;)

Sinon j'aime bien ton questionnement......je ne pense pas que parler de ses faiblesses tire vers le bas mais plutôt tire vers le haut parce qu'en en prenant conscience cela peut être corrigé où du moins atténué.
Enfin ce n'est qu'une pensée et comme toute pensée peut être que ce n'est que du vent...;-)
Modifié en dernier par Totem le Jeu Avr 02, 2015 19:14 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4206
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Messagepar Totem » Jeu Avr 02, 2015 19:03 pm

Jagannath a écrit :

Excellente réponse de Proxy, c'est ce qu'on cache derrière qui compte : est-ce pour faire du bien à quelqu'un, ou pour faire du mal?



Dieu seul le sait.....;)

Avatar de l’utilisateur
Eloha
Messages : 233
Enregistré le : Jeu Fév 12, 2015 21:53 pm

Re: Question cul-cul (simplet et très ordinaire)

Messagepar Eloha » Ven Avr 03, 2015 9:27 am

:)

Alex a écrit :Pensez-vous que de parler de nos faiblesses comme une vérité nous tire vers le bas, nous éloignant de la Source ?

Je le fais souvent par précaution de ne pas paraître plus avancé qu'il n'y paraît ou de paraître au-dessus de mes affaires.



... Reconnaître ses propres faiblesses et s'auto améliorer vis à vis de celles-ci, ne peut que porter aux progressions.

Stagner sur leurs reconnaissances en y trouvant des prétextes, ne peut qu'enfermer.


:)
...

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Avr 03, 2015 10:46 am

Il faut juste garder une attitude de service désintéressé et cesser de se regarder le nombril. Toute l'énergie qu'on perd à se préoccuper de soi et à se demander si le nombril est trop à droite ou trop à gauche ou trop grand, trop bas et pas dans le bon sens, c'est de l'énergie perdue à jamais qu'on aurait pu consacrer à la contemplation de notre source ou à servir le divin chez nos semblables par nos actes. Je sais, comme ça la question "est-ce que je fais bien les choses" a l'air importante et nous obnubile, mais la vérité c'est qu'elle ne cause que des problèmes, à la place, on devrait juste essayer de servir au mieux sans attendre d'admiration ou de considération, ni même de légitimation ou d'approbation.

Bref qu'on passe son temps à faire de notre mieux au lieu de se demander si on fait bien. Les détails rentreront dans l'ordre tout seuls car avec une telle attitude, on recevra une aide providentielle chaque fois que nécessaire.


Retourner vers « Débutants »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités