[Leçon] Apprenons la nécromancie!

Répondre

Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont désactivés

Revue du sujet
   

Étendre la vue Revue du sujet : [Leçon] Apprenons la nécromancie!

Re: [Leçon] Apprenons la nécromancie!

Message par Totem » Dim Juil 22, 2018 10:44 am

PasBureauPlainte a écrit :et j'ai pas l'habitude de me relire après donc encore désolé


Eh bien voilà un travail qu'il va falloir faire sur soi et ça peut être magique....;-)
Je suppose que celui qui fait un rituel de magie prend l'habitude de vérifier si tout est fait dans les règles de l'art, eh bien c'est pareil pour l'orthographe et tout le reste dans la vie de tous les jours
J'ai donc corrigé les fautes cette fois ci, mais pour la prochaine fois faudra faire un petit effort ne serait-ce que donner moins de travail à ceux qui corrigent les textes afin qu'ils soient lisibles pour les autres.
Merci d'avance pour ta compréhension.;-)

Re: [Leçon] Apprenons la nécromancie!

Message par Odin » Dim Juil 22, 2018 10:29 am

"PasBureauPlainte" justement il y a un forum pour savoir comment faire, mais il est privé et sur demande. :)

Re: [Leçon] Apprenons la nécromancie!

Message par PasBureauPlainte » Dim Juil 22, 2018 6:34 am

Désolé pour l'orthographe mais j'ai le correcteur automatique qui fais n'importe quoi et j'ai pas l'habitude de me relire après donc encore désolé

Re: [Leçon] Apprenons la nécromancie!

Message par Schae » Dim Juil 22, 2018 0:13 am

Oui, et un minimum d'effort orthographique crédibilise largement mieux un commentaire qui n'apporte pas grand chose de plus au schmilblick.

Re: [Leçon] Apprenons la nécromancie!

Message par PasBureauPlainte » Sam Juil 21, 2018 22:50 pm

Bonsoir, j'attrape le sujet en route mais comme je le comprends ce post décrit juste la mort et leur témoignage alors que d'autres cherchent réellement à savoir comment faire. Le réel problème auquel il faut faire face c'est que des gens essayent la "magie" (sorcellerie) de toute sorte mais que très peu peuvent y arriver donc le vrai enjeu n'est pas de s'investir tout de suite et tout son temps sans réellement savoir si on peut y arriver et sur quoi tomber après. En conclusion les questions des 1ères pages sont sympa mais cela sert à rien car les EMI par exemple sont sensés être connus de tous ceux qui ont un minimum de culture.

Re: [Leçon] Apprenons la nécromancie!

Message par Jagannath » Ven Juil 20, 2018 3:25 am

J'ai de gros doutes sur la possibilité de trouver des personnes aptes à s'investir correctement. Il y a un forum réservé pour les magies noires et obscures mais il est au point mort. Les gens qui courent après ce genre de choses courent en général après la facilité. Dès lors difficile de leur demander un investissement sérieux. Malheureusement par la facilité, on sait ce qui attend les imbéciles tout prompts à faire des sacrifices contre des pouvoirs gratuits. Le mieux qui puisse leur arriver, c'est que personne de compétent ne croise leur route.

Re: [Leçon] Apprenons la nécromancie!

Message par Jeremy » Mer Juin 13, 2018 20:36 pm

Hum dommage que la discussion n'ait pas continué.

On peut encore en discuter ici ou pas ?

Re: [Leçon] Apprenons la nécromancie!

Message par Camilla » Dim Avr 02, 2017 19:13 pm

Découvrir "Qui Suis-je", c'est passer d'élément ignorant du Jeu, ballotté par les pièges et les courants du Jeu, à Joueur ;-) Non ? Bon, ben je joue dans mon coin, alors :-)

Re: [Leçon] Apprenons la nécromancie!

Message par Jagannath » Sam Avr 01, 2017 17:05 pm

Merci Val pour ces éléments constructifs pour la discussion et qui sont effectivement des observations fiables.
Cependant vos conceptions ne sont pas contradictoires malgré les apparences. Tout simplement parce que quand tu dis "je" ("J'ai des souvenirs d'une dizaine de mes vies antérieures") le "je" en question est comme l'indique Camilla un agrégat. Pourquoi ces dix vies et pas les millions d'autres? L'ego ( = individualité) actuel est une illusion basée sur la lecture plus ou moins aléatoire des disques recompilés de certaines de ces vies. Ou de morceaux de disques passés à la moulinette puis au tamis pour en garder seulement certaines parties et recollés pour faire un nouveau disque, ce qui explique que certaines de ces dix vies sont connues de façon assez étendue, que d'autres il n'en reste que des bribes etc.

Tant qu'on part du principe que notre "je" actuel est réel, tant qu'on s'identifie à une individualité limitée, on trouve vos points de vue opposés, mais quand on comprend sa nature, l'opposition s'évapore en un clin d'oeil.

On peut comparer ça aux rêves. Même un adulte peut dans ses rêves redevenir écolier et rêver qu'il cherche sa classe le jour de la rentrée, puis dans le rêve suivant il rêvera de son travail sauf que sa soeur sera devenue le chef du service. Et dans un troisième il conduira un camion dans la ville de son enfance devenue métropole du futur. Puis la nuit suivante il fera d'autres rêves avec des éléments eux-mêmes piochés dans ceux de la nuit d'avant, plus d'autres, plus anciens. Nos prétendues "vies" ne sont ainsi que des rêves. Entre deux rêves aussi il y a une attente, des "passages" parfois difficiles etc. Simplement la recompilation lors de la mort est plus approfondie que lors du changement de rêve ou lors du passage du rêve à la vie de veille.

C'est le même processus mais au lieu de piocher dans un réservoir limité des expériences antérieures appelé Prarabdha Karma (qui se recompile sans cesse sous de nouvelles formes au passage d'un état de conscience à un autre), la recompilation se fait depuis un réservoir gigantesque de millions de vies passées appelé Sanchita Karma. Lorsqu'une personne se souvient vraiment très bien de ses vies antérieures sur terre elle peut même s'apercevoir
que le monde lui-même s'est recomposé d'une autre façon depuis un souvenir vers un autre.

Il existe donc plusieurs niveau d'agrégations/désagrégations. Dans une autre incarnation, d'autres morceaux de disques seront piochés et recompilés aussi. L'idée d'un "je" évoluant actuellement dans une incarnation et ayant eu des incarnations avant se base elle-même sur ces éléments agrégés (recompilés) formant un mirage de continuité logique et chronologique. Dans d'autres vies cette idée d'avoir plusieurs vies était née et a été réutilisée, remaniée, associée à des éléments différents du pool d'agrégats disponibles etc. Quel intérêt de se pencher la-dessus? A moins d'aimer avoir le vertige, mieux vaut chercher "Qui suis-je?" et mettre fin à ces questionnements par l'expérience directe JE SUIS.

Note (édit) : j'ai écrit ça en même temps que Camilla et en découvrant sa réponse après avoir écrit la mienne, je souris en constatant qu'on dit les choses de façon à peine différente. Mais je suis quand même plus encore plus radical qu'elle en faisant remarquer que juger de la ténuité des liens entre les différents "je" est en soi un simple élément de ces recompilations. Ca n'a pas de pertinence absolue, ce n'est ni plus vrai de dire qu'on est un agrégat ou de dire qu'on existe de vie en vie. Ce sont simplement des décors de fond différents pour une pièce de théâtre toujours la même et toujours différente, qui se réécrit sans cesse avec de nouvelles associations. On ne parviendra à aucune connaissance réelle en adoptant une conviction ou une autre, tout au plus on peut se servir de l'un pour mieux détruire l'autre jusqu'à ce qu'on finisse par se lasser de recompiler sans fin, et qu'on se tourne vers l'intérieur par l'investigation "Qui suis-je?" qui seule peut mettre fin à cette fièvre.

Re: [Leçon] Apprenons la nécromancie!

Message par Camilla » Sam Avr 01, 2017 16:35 pm

Mielikki, bonsoir.
Oui, selon une "visu" que j'ai eue eu 77, il y a un délai. Un délai pendant lequel quelque chose vit la vraie vie. C'est une période de repos. Plus le temps apparent passe (selon un référentiel terrestre), et plus les périodes incarnées semblent courtes, et plus le "temps passé" dans cette "vraie vie" se stabilise.

Certains "souvenirs" de "vies antérieures" semblent parfois contradictoires ou discordants. C'est logique, si on admet que ce que nous appelons l'âme est un agrégat. Donc impermanent par nature. Le "je" ne se manifeste, n'a une existence, éphémère, que pendant une incarnation. Ce "je", formé d'autres composantes que le "je" précédent, vit une vie incarnée, et pense se "souvenir" d'autres vies, ce qui n'est pas totalement faux, mais peut conduire à des ressentis étranges et en apparence inexplicables.

Cette vie actuelle que je vis me donne un peu l'impression d'être une élève-pilote placée dans un simulateur. Si dans cette incarnation "je" n'ai jamais rien connu d'autre que le simulateur, la vie que je vis semble extrêmement réelle, et d'une certaine façon, elle l'est. Temporairement. Jusqu'à ce que la porte du simulateur s'ouvre (recyclage du corps) et que le "je" disparaisse, que l'agrégat qui est à la base de ce "je" temporaire se fragmente, chaque composante retrouvant consciemment sa nature originelle, mais enrichie de l'expérience que le groupe vient de s'approprier pendant le passage dans le simulateur.

Dans ces conditions, le "Je", l'unique "Je", "Cela qui Est", n'est que faiblement corrélé avec chacun des "je" {ayant existé/existant/qui existera}. Et toujours selon ces conditions, la mort d'un corps physique, dont les éléments sont rapidement recyclés, n'est qu'un événement de peu d'importance dans l'existence du "Je". Dans Mon existence.

Ce "je" actuel s'est vu lors d'une visualisation longue, une sorte de vidéo, dans laquelle "je" vis un "je" abominable selon mes critères actuels. Lui même observé par un second "je" qui avait une toute autre nature. Le "je" actuel observait tout cela. C'était très intéressant, passionnant même, et riche d'enseignements quant à la réalité et la cohésion du jiva.

Bien sûr, tout ceci ne correspond qu'à des expériences vécues et des réflexions inspirées par ce "je" actuel, ce "je" qui anime les doigts qui frappent ce clavier. Loin de moi l'idée de prétendre que ceci représente La Vérité. "je" avait simplement le désir de transmettre ces quelques réflexions à qui aura la bonté de les lire.
CnM

Re: [Leçon] Apprenons la nécromancie!

Message par Mielikki » Sam Avr 01, 2017 0:14 am

Camilla a écrit :Lors de la séparation entre corps physique et "âme", celle-ci explose littéralement en ses diverses composantes, chacune se rapprochant de son semblable issu d'un autre être, ou de ce qui semble être un autre Etre.


Je n'avais pas vu que ce sujet avait repris donc désolé si ça vient un peu tard mais: est-ce que tu as déjà vu quelqu'un/un animal mourir ?
Je pose la question sérieusement parce que personnellement ça m'est arrivé plusieurs fois et "l'âme" n'a pas du tout explosé, elle avait (pour les personnes) la même forme que le corps qu'elle venait de quitter (mais intacte) et pour les animaux, elle avait une forme "vague" mais rien d'explosé.

Je crois qu'on avait tous développer notre vision de l'après-mort dans d'autres sujets séparés, mais je vais quand même ré-exposer le mien qui n'a pas vraiment changer, même si c'est toujours bizarre d'essayer de mettre des mots sur un concept si compliqué.

Dans l'autre sujet, je disais que quand l'âme quitte le corps, il se passe une espèce de dissociation entre la personnalité de la vie qui vient de se terminer et l'essence de vie qui permet au corps d'être animé. Cela dit, la dissociation n'est que partielle puisqu'un lien entre l'âme et les différentes vies qu'elle a pu revêtir est toujours là. J'avais parlé d'une espèce de bassine dans laquelle l'âme se trempait pour se purifier et délaisser ses souvenirs qui restent "accessibles" même si ça n'est pas toujours le cas (peu importe le support visuel, pour moi, à la mort du corps, l'âme se purifie, stocke ses souvenirs quelque part, et se réincarne).
Du coup, pour moi, on peut contacter n'importe quel "esprit", peu importe s'il s'est réincarné ou non, ses souvenirs sont stockés et l'âme, même réincarnée, continue de les animer perpétuellement à travers son existence propre.

Par contre je reviens sur ce que j'avais dit ici au tout début: que l'âme ne se réincarne pas forcément tout de suite et peut attendre le moment propice pour le faire.
J'ai des souvenirs d'une dizaine de mes vies antérieures, et même si je sais que je n'ai pas tout vu, il y a des écarts énormes entre certaines, et je sais bien qu'entre plusieurs, "j'ai" attendu "ailleurs" pendant un moment pour m'incarner de manière propice.
Sans partir dans les détails, en plus de ça, je sais bien que le passage d'un plan (divin par exemple) à un autre, en plus d'être extrêmement douloureux, passe par un nombre incalculable d'étapes, c'est très bizarre, et pour le coup, là aussi, l'incarnation n'est pas directe et il y a bien une "attente".

Maintenant ça n'est que ma vision personnelle des choses que j'ai déduite à travers mes expériences, ça n'est pas à prendre comme une science infuse.

Re: [Leçon] Apprenons la nécromancie!

Message par Fugius » Ven Mar 31, 2017 23:09 pm

Je viens de survoler ce sujet qui à été ressuscité (hé hé pour rester dans le thème ).
C’était plutôt intéressant ce format de leçons, pourquoi ne plus en faire ? Plus de demande ? Plus l'envie / le temps ?

Du coup je me posais quelques questions, déjà sur la nature de ce qui est appelé lors de la divination (esprit ? âme ?). Si on parle de l'esprit (conscient, sinon il n'y à pas lieux de l'appeler), il y à une notion de disponibilité non ? Le cours n'étant jamais allé suffisamment loin, je n'ai pas vu de réponse (j'ai peut-être lu trop en diagonale aussi :p ), que se passe-t-il si l'esprit s'est réincarné ... non l'esprit conscient n'est pas réincarné, du coup qu'est-ce qui est appelé par le nécromancien ? Au fonds l'impression que ça me donne c'est que ce qui est rappelé par le nécromancien c'est un souvenir, rien de plus qu'un souvenir d'une personne, comme une image de la personne à la fin de sa vie, complète. Je ne vois pas beaucoup d'autres explications, ça poserait trop de problèmes sinon.

Oui, à mon avis c'est surement la question la plus importante à ce sujet. En réfléchissant un peut c'est la seule réponse que je trouve, en tout cas si je devais trouver une façon de faire, je partirais sûrement de cette idée. Si certains connaissent une réponse courante, différente, je suis curieux x).

Au delà de tout ça, je ne vois pas l’intérêt de la nécromancie, si ce n'est le côté recherche / découverte, je ne vois pas l’intérêt de questionner le passé ^^.

Re: [Leçon] Apprenons la nécromancie!

Message par Shou » Ven Mar 31, 2017 13:53 pm

Je prend le sujet en plein vol mais il m'inspire vraiment.
Alors voilà je me lance
1) Ce que je sais sur la mort.
J'ai sans doute une vision très bouddhiste de la chose. Pour moi ce n'est qu'un passage, une transition d'un état à un autre. Le transfert de la conscience après la destruction du corps physique.
2) Ce que je pense qu'il se passe après la mort.
L'énergie vitale s'épuise. L'équilibre entre les éléments du corps se rompt entraînant la dissolution de ceux ci. Tu es poussière et retournera à la poussière. Le corps physique s'affaiblit graduellement. Seule la conscience subsiste se préparant à une transition. Cependant cette transition ne se fait pas sans souffrances de par notre attachement à notre égo et notre forme corporelle. C'est à cet instant qu'il est crucial de pratiquer le lâcher prise.
A mon sens il n'est pas possible de communiquer avec tous les défunts. Nous communiquons avec des âmes errantes : personnes mortes de mort violente dont la conscience est "fixée" à un endroit, personne ayant sciemment décidé de rester dans cette existence, êtres éveillés ayant décidé de rester entre deux mondes pour nous guider, pourquoi pas plusieurs tulkus d'une seule et même conscience. Je ne sais pas...
3) Ce que j'ignore et les questions que je me pose.
Avec qui communiquons nous ? Car cela remet en cause les fondements même de la médiumnité.
J'ai une autre theorie aussi... peut être que nous communiquons avec la conscience de personnes vivantes... lorsqu'elles rêvent par exemple, et avons accès à leurs souvenirs ou autre...

Re: [Leçon] Apprenons la nécromancie!

Message par Camilla » Sam Mar 25, 2017 14:41 pm

Bon, allez, retour au début et à l'ensemble du fil de discussion... bien que la Nécromancie ne m'intéresse absolument pas. Beaucoup de triturage de méninges pour une illusion de résultat dans le meilleur des cas

Une question n'a JAMAIS été posée (sauf de manière voilée, par Jagannath), et pourtant elle me semble princeps. On examine, au fil de ces pages, un être (humain en général) qui serait composé "d'un corps et d'une âme". Ame une et indivisible, ça va de soi. Et si tel n'était pas le cas ?

"Tous les agrégats sont impermanents", nous a enseigné le Bouddha. Toute cette question a largement été étudiée, tant par l'hindouisme que par le bouddhisme et le lamaïsme (question du jiva, des namschés).

Des 40 années que j'ai consacrées à cette étude, tant dans mon coin qu'avec quelques amis, tant par la lecture et la méditation que par expérience directe, il ressort que non, ce que d'aucuns appellent l'âme, et telle qu'envisagée dans ces pages, n'est pas un agrégat stable, fixe et monolithique.

"Le semblable attire le semblable", disaient les vieux Adeptes. Lors de la séparation entre corps physique et "âme", celle-ci explose littéralement en ses diverses composantes, chacune se rapprochant de son semblable issu d'un autre être, ou de ce qui semble être un autre Etre. Ce nouvel agrégat étant formé, il peut se produire incarnation dans un nouveau corps matériel. Car les samskaras doivent être réglés, ce qui a été tordu doit être remis droit.

Ces samskaras, ces "empreintes" sont consciemment appréhensibles, si on a le courage de s'examiner sans concessions.

Un livre clef dans ce domaine, si on le lit sans préjugés : "De naissance en naissance", de Denise Desjardins.
Un second : "Les demeures philosophales", de Fulcanelli (*)

Voici, résumé en quelques lignes, ce que j'ai appris au long de ces années. Pour certains, c'est peu. Pour moi, c'est Tout.
Bon voyage, mes amis, je rentre bientôt chez moi :-)
CnM



(*) Les Demeures Philosophales, T.2 :
"L’élaboration même de l’Elixir lui démontre que la mort, transformation nécessaire, mais non pas anéantissement du réel, ne doit pas l’affliger. Bien au contraire, l’âme, libérée du fardeau corporel,jouit, en plein essor, d’une merveilleuse indépendance, toute baignée de cette lumière ineffable, accessible seulement aux esprits purs. Il sait que les phases de vitalité matérielle et d’existence spirituelle se succèdent les unes les autres d’après les lois qui en régissent le rythme et les périodes. L’âme ne quitte son corps terrestre que pour en animer un nouveau. Le vieillard d’hier est l’enfant de demain. Les disparus se retrouvent, les égarés se rapprochent, les morts renaissent. Et l’attraction mystérieuse qui lie entre eux les êtres et les choses d’évolution semblable, réunit à leur insu ceux qui vivent encore et ceux qui ne sont plus. Il n’y a point, pour l’initié, de véritable, d’absolue séparation, et la seule absence ne lui peut causer de chagrin. Ses affections, il les reconnaîtra aisément, quoique revêtues d’une enveloppe différente, parce que l’esprit, d’essence immortelle et doué d’éternelle mémoire, saura les lui faire discerner...
Ces certitudes, matériellement contrôlées au long du travail de l’Œuvre, lui assurent une sérénité morale indéfectible, le calme au milieu des agitations humaines, le mépris des joies mondaines, un stoïcisme résolu et, surtout, ce puissant réconfort que lui donne la connaissance secrète de ses origines et de sa destinée.
"

Re: [Leçon] Apprenons la nécromancie!

Message par Jagannath » Sam Mar 25, 2017 14:02 pm

Le discours de cet intervenant n'a rien à voir avec la science, il n'a manifestement aucune idée de ce qu'implique la méthode scientifique, de l'histoire de la science, de rien du tout en fait. Heureusement que les vrais scientifiques -ceux qui font la science et non pas ceux qui y croient comme on croit à une superstition / les scientistes- étaient plus ouverts d'esprit et étaient tous sans exception de grands mystiques, qui eux aussi "croyaient à toutes ces conneries"! ;-)

Note : on ne devrait laisser parler "au nom de la science" que ceux qui l'ont étudiée sérieusement, ce qui n'est de toute évidence pas le cas de cet hurluberlu.

Re: [Leçon] Apprenons la nécromancie!

Message par bastet » Sam Mar 25, 2017 3:44 am

La science est essentielle et fait largement partie du chemin ésotérique (pour rejoindre l'essence).
D'ailleurs certains grands esprits de la science l'ont compris.
Je ne citerai pas de noms par crainte d'en oublier, ils ne sont pas si nombreux au fil des siècles et millénaires, mais cela demande quand même plusieurs pages. Certains ont été tués, certains torturés, certains rejetés, certains incompris, certains encensés (tout cela selon la mode du temps).

Ils ne sont pas nombreux mais lumineux (avec tout le respect que je porte aux scientifiques actuels qui sont des apprentis et font un bon travail d'apprentis, enfin j’espère).

Pour passer un palier au dessus : science, connaissance et conscience sont indissociables.
Et une fois de plus, nous retournons au Gnoti Seauton : "Connais-toi et tu connaîtra l'univers". L'inverse est vrai aussi, c'est indissociable.

Re: NON !!!! POURQUOI !!!

Message par Totem » Sam Mar 25, 2017 0:32 am

Science avant tout !! a écrit :Bonjour a tous je me disais...
et si on arrêtais de croire en toute sorte de conneries ( pardonnez moi le terme je n'ai rien trouvé de moins vulgaire et non bêtise n'était pas assez fort ) et que l'on admettais pas tout simplement que nous sommes uniquement un ensemble de cellules, lui même un ensemble de molécules, lui même un ensemble d'atomes ect... ET POINT A LA LIGNE !!!!!!
Je ne comprendrais jamais pourquoi l'Homme a besoin de croire en un nombre incalculable de conneries (pardon même histoire ).
POURQUOI MAIS POURQUOI est ce que l'on ne pourrai pas vivre puis mourir et terminé sérieux !!


Comme vous avez mis les pieds dans un domaine que vous ignorez totalement apparemment, on pourrait tout aussi bien dire que :
Chacun étant nécessairement ignorant en dehors de son propre domaine.....
On mesure le degré d’intelligence d’un individu à la somme des incertitudes qu’il est capable de supporter...


Ne dit on pas d'ailleurs que science sans conscience n'est que ruine de l'âme.........
Les pères de la science l'avaient bien compris, ils n'ont pas jeté l'âme et le monde subtil à la poubelle comme l'ont fait les "scientistes" actuels.;-)

Re: [Leçon] Apprenons la nécromancie!

Message par Odin » Sam Mar 25, 2017 0:06 am

Dans ce cas là pourquoi crois-tu à un nombre incalculable de conneries ? Par exemple croire que tu es le corps.

NON !!!! POURQUOI !!!

Message par Science avant tout !! » Sam Mar 25, 2017 0:02 am

Bonjour a tous je me disais...
et si on arrêtais de croire en toute sorte de conneries ( pardonnez moi le terme je n'ai rien trouvé de moins vulgaire et non bêtise n'était pas assez fort ) et que l'on admettais pas tout simplement que nous sommes uniquement un ensemble de cellules, lui même un ensemble de molécules, lui même un ensemble d'atomes ect... ET POINT A LA LIGNE !!!!!!
Je ne comprendrais jamais pourquoi l'Homme a besoin de croire en un nombre incalculable de conneries (pardon même histoire ).
POURQUOI MAIS POURQUOI est ce que l'on ne pourrai pas vivre puis mourir et terminé sérieux !!

Message par Jagannath » Jeu Oct 22, 2009 10:12 am

Dantes,

Il n'est mentionné nulle part dans notre règlement, qu'il est interdit de poster les rituels de magie nécromantique (ou de n'importe quelle magie) sur notre site.

Donc si tu trouves des rituels dont tu veux parler, mais qui te semblent inadaptés à la rubrique "débutants", on peut soit en discuter dans "Rituels" (qui reste un lieu public et sous reserve que l'animatrice en chef de "Rituels" les accepte), ou bien, si il est préférable de les mettre hors de vue du public (ce n'est pas ma politique, mais les avis divergent sur le sujet), on peut aussi les mettre dans une zone privée où l'on pourra débattre hors de la vue du public. Si c'est ton choix, tu n'a qu'à demander et je te donnerai un tel accès. De toutes les façons une partie de la discussion actuelle doit être enlevée de "débutants", ce que je ne vais pas tarder à faire, sans doute à mon retour de Paris.

Message par Camilla n'ha Marcella » Jeu Oct 22, 2009 2:53 am

Bonjour Dantes !

Je me pose une question : plein de messages (5 pages !) sur un domaine qui peut prêter à confusion, et je n'ai toujours pas compris ce que tu attends du fait de creuser dans ce sens (sans jeu de mot pourri :-) )

Pourrais-tu arrêter juste un instant (il ne faut pas plus) la bande de singes verts qui te sert de mental, et éclairer ma petite lanterne ? ;-)

D'avance merci !
AMDG
Camilla n'ha Marcella

Message par dantes » Jeu Oct 22, 2009 0:40 am

Il faut que je vous donne un extrait du site: http://encyclopedie.naheulbeuk.com/arti ... article=99

Comme je disais plus haut, ce site m'a trop fait rire. Voici un sortilège qu'il donne. Aucun rituel n'est écrit dans ce site...... Simplement un sort dit en mots :)

Boudin aux pommes :
Un sort un peu bricolé, qui permet de transformer le sang de votre victime en boudin à l’intérieur de ses veines. Il y en a qui apprécient avec des pommes fruits... Notez que les oignons sont fournis avec le sort.


Pouvais pas m'empêcher de le mettre au moins une fois sur ce sujet, car oui ce sont des sorts pour nécromancien :)))))))))))

Message par dantes » Jeu Oct 22, 2009 0:04 am

Avant de continuer, je voulais apporter un extrait d'un site, où je n'ai pas pu m'empêcher de rire :) (je savais qu'il me serait utile tôt ou tard).

Par contre, les premières lignes sont je crois importantes à amener après tous ces évènements; et ceux-là ne m'ont pas fait rire.

"S'il est bien une discipline qui sent le souffre, qui a mauvaise réputation et qui attire les persécutions et les bûchers, c'est la Nécromancie. Pourtant, à y regarder de plus près, on est en droit de se demander si une telle réputation est bien justifiée...
La réponse est oui, sans hésiter.
Les mages nécromants ou nécromanciens - ou nécros'; dans le langage pauvre et imbécile des aventuriers de tous bords - sont des êtres sanguinaires, dangereux et irresponsables. Leurs rêves de puissance n'ont d'égal que la folie qui les anime. Et comme ils sont aussi mégalomanes qu'inconscients, leurs espoirs de puissance sont souvent déçus."


Je ne dis en rien ici que c'est ce qui peut arriver. Par contre, je trouvais le texte bon pour toutes formes de mage nécromancien qui ne pratique pas dans la lumière mais bel et bien dans l'ombre.

Par ailleur, je prendrai le temps de réécrire mon texte effacé d'une autre façon. Je garderais les sites et rituels en ma possession, mais n'en ferais aucune mention.

Par contre, dit d'une façon très rapide ici car je n'ai pas d'inspiration ce soir, je vais résumer mes dernières hypothèse rapidement en faisant une petite morale bien vite sur les sites dont je m'inspire. Avant tout, j'ai dit: "Quand il y a une noirceur, il y a toujours une lumière."

Et je vais le démontrer très simplement. Tous les sites que j'ai vu, sans aucune exception, mêlent la magie blanche à la nécromancie. Le seul problème, que j'ai vu souvent, est simple. Ils mettent trop d'importance sur le côté sombre de l'art en lui-même. Par contre, on ne peut pas enlever ou étudier uniquement l'énergie de la mort. Comme il faut se rappeler le triple choc. Déduction ici, si on voit uniquement la mort, on finira mort.

Alors, tout ça dit, je vous souhaite une bonne soirée.

Message par Valentin » Mer Oct 21, 2009 21:17 pm

Oh mais tu peux leur parler, faut-il encore qu'ils te répondent..
Et ça dépend à qui tu veux d'addresser aussi..
Et puis, ils ne parlent pas vraiment, ce qu'ils veulent te dire ils le font par images ou par émotions ressenties la plupart du temps..
Tu peux aussi les entendre parler, des fois ou souvent..

Mais je parle de méduimnité..

Qu'est ce que la nécromancie au fond, une façon de s'approprier un don de médium ?
J'avoue que je crois avoir confondu un peu beaucoup de choses depuis le début de cette enquète, et que c'est toujours le cas..

Les choses dont je parle ne nécéssite pas un apprentissage ( ou alors c'est celui d'une vie antérieure mais bon on va pas non plus aller chercher midi à 14h, sinon on va pas en finir, surtout avec moi *.* ), c'est une chose qui ne se controle pas et qui vient qu'on le veuille ou non..

Message par dantes » Mer Oct 21, 2009 20:25 pm

Alors, une questions s'impose.

On parle de nécromancie ou de clairvoyance ici.

De voir les morts et de leur parler. J'ai vu un livre de clairvoyance qui parlait de ça.

Message par Schae » Mer Oct 21, 2009 20:19 pm

Pourquoi donc vouloir appeler les morts à nous, alors qu'ils sont déjà là à nos côtés et veillant sur notre bonne marche de vie?. En fait la nécromancie ne sert pas à les appeler à nous, mais permet à notre esprit de comprendre leur langage, gare à ceux qui veulent s'approprier leur inexistence concrète!

Message par bastet » Mer Oct 21, 2009 19:47 pm

Dantes, avec la phrase que tu as relevée de ma brève intervention, j'ai tout dit et je ne vois rien à rajouter.

Message par dantes » Mer Oct 21, 2009 17:57 pm

Premièrement, je vais répondre à ta première question. J'ai 27 ans et je viens juste de commencer à voir et à utiliser la magie.

Comme j'ai dit une fois à Bertrand en message privé, aucunement mon intention de faire le mal avec la nécromancie. Par contre tu dois le savoir aussi bien que moi, internet est rempli de ce genre de technique. Mon but n'est pas de les faire ou encore de les utiliser. Mais de les amener à un niveau lumineux. Quand il y a une noirceur, il y a toujours une lumière. Le pourquoi, je n'ai pas vraiment le choix que de voir ces rituels et techniques pour en arriver à une façon plus éclairée et positive du sujet. À moins, que quelqu'un connaisse un endroit, un livre ou autres façons de pouvoir suivre cette voie d'une façon lumineuse, je ne vois pas comment on peut arriver à comprendre cette branche.

Pour la mort, je ne vois absolument rien. Simplement un état qui va nous arriver un jour ou l'autre. Je l'ai côtoyé de près voilà plusieurs temps de ça, mais malgré tout, ici je ne la crains pas. Le pourquoi, je garde un détachement complet lorsqu'une personne parle de ce sujet. Alors, je n'ai aucune idée de comment la matérialiser.

Je ne connais rien de la nécromancie. Je tente de la comprendre au fur et à mesure que j'écris mes textes ici. Tout ce qui est écrit, est simplement des hypothèses. C'est le commencement de toute recherche. On commence avec un paquet d'idées et on les élimine au fur et à mesure que les réponses, nous arrivent. Mais il est entièrement possible de se tromper et l'importance de parler avec d'autre personne pour en arriver aux bonnes conclusions.

J'espère que ce texte va vous faire comprendre le pourquoi j'ai écrit mon dernier texte :).

Message par dantes » Mer Oct 21, 2009 17:11 pm

Bon la j'avoue que je suis dans une impasse ici. Je voulais écrire de quoi de nouveau, mais après le passage de Zelda, j'avoue que je me questionne si c'est une bonne idée de continuer.

Par contre, Bastet, pourquoi tu veux arrêter d'apporter tes commentaires? Je trouvais ton dernier message constructif en un point.

Je te cite:

Ne peut-on laisser les défunts en paix et laisser faire le Grand Esprit pour la répartition de l'énergie ?

Étrangement, je vois du vrai dans cette simple phrase. On touche peut-être un point important ici sur la nécromancie.:)

Message par dantes » Mer Oct 21, 2009 16:57 pm

Désolé Zelda, mon but n'était pas de faire une atteinte au vrai mage négative, mais bien de montrer ce qui m'amenais à avoir de nouveaux chemin à ce sujet.

Je fouille dans une voie qui malheureusement, n'est pas expliqué aussi simplement qu'une autre branche ésotérique. Alors, je m'excuse encore d'avoir mis cette technique.

Message par bastet » Mer Oct 21, 2009 16:25 pm

Je suis désolée, mais je ne peux me faire à ces pratiques, ni les comprendre.
Ne peut-on laisser les défunts en paix et laisser faire le Grand Esprit pour la répartition de l'énergie ?

Bon, promis, je n'interviens plus et vous laisse à vos recherches.

Bastet

Message par Jagannath » Mer Oct 21, 2009 9:38 am

Dantes : "Donc si je comprends ce que tu dis [...], le fantôme, esprit ou peut importe, est en fait simplement nous qui créons ces situations....."

Si on les créait, ensuite ils existeraient n'est-ce pas? Donc lorsque je dis qu'on s'aperçoit qu'ils n'existaient pas, cela implique qu'ils n'ont jamais été créés.

En fait selon le point de vue, ta phrase est juste, ou fausse. De ton point de vue et pour le moment, elle est fausse.
Si cette formulation n'est pas exacte, c'est que le "nous" (qui créons ces situations) n'est pas encore utilisé dans le sens qu'il faudrait.
Alors la bonne manière de l'exprimer c'est de dire :
"Le fantôme, esprit ou peut importe, est en fait simplement une conception du mental."
Mais cette bonne formulation, elle ne pourra pas apparaître clairement tant qu'on n'aura pas vaincu/absorbé le démon. Il est tout à fait inutile de dire avant "le démon n'existe pas". Cela ne nous aidera pas à le vaincre, au contraire... Mais c'est seulement après, une fois qu'il est absorbé, que l'on peut affirmer : "il n'existait pas" retrouvant ainsi peu à peu notre souveraineté sur notre royaume intérieur. On ne fait pas que gagner leur énergie, on débarasse aussi durablement notre mental de ce qui l'encombre.

NB : Je donne ici ces indications pour Dantes en particulier. Les autres en font évidemment ce qu'ils en veulent, mais pour ceux qui n'ont pas le bagage nécessaire, cette pratique est absolument contre-indiquée (je crois que cela va sans dire, mais cela va encore mieux en le disant.) En fait cela n'a rien à faire dans la rubrique "débutants", et j'attends de voir l'évolution de la discussion pour déplacer tout ou partie.

Message par dantes » Mer Oct 21, 2009 0:04 am

Avec tout ça, j'ai oublié de poser ma question.

Bertrand:

Si on était prêt, on va s'apercevoir à ce moment-là qu'il n'existait pas

Donc si je comprends ce que tu dis et l'introduction que j'ai lue dans le livre: Poltergeists et hantise de Mireille Thibault. Le fantôme, esprit ou peut importe, est en fait simplement nous qui créons ces situations.....

Message par dantes » Mar Oct 20, 2009 23:58 pm

À oui j'oubliais, je ne suis pas seul dans cette recherche. Je l'aie précisé plus haut, car je trouve important de le dire. La majorité de mes conclusions, m'arrive avec une aide précieuse des dragons, qui me font réfléchir d'abord et avant tout, à ce sujet lui-même. Je commence mes interrogations et les réponses m'apparaissent par eux-même. Je ne ressens jamais que je suis tout seul dans cet apprentissage. Au contraire, je crois même que les dragons aiment bien le petit autel que je me suis fait pour mettre mon grimoire au milieu de mon salon et je les vois souvent quand je m'interroge a ce sujet.

Message par dantes » Mar Oct 20, 2009 23:48 pm

Pour te répondre Bastet:

La source directe et pure enseigne que la mort n'existe pas

Quand je parle de mort, je parle de notre corps physique. L'âme elle continue de vivre, pour aller chercher une autre enseignement plus tard. Je rajouterais même à mes propres conclusion que: notre âme se retrouve dans le plan, astral inférieur (je me fis à mes connaissances sur la magie draconique ici pour amener cette précision). Je précise est le quai où les morts, nouvellement, attende d'être redirigé vers où ils doivent aller selon leur évolution sur le plan physique. Donc quand je parle de mort, je parle ici de notre corps physique. Alors, en aucun temps, je fais référence à notre mort. J'avoue ici que j'aurais dû apporter mes conclusions de ma recherche de l'âme, mais je nie aie pas pensé sûr le coup :)

Message par bastet » Mar Oct 20, 2009 23:25 pm

C'est bien ça qui me fait peur : c'est qu'il avance tout seul en commençant par l'ombre.
Que la Shekinah le protège.

La source directe et pure enseigne que la mort n'existe pas, car tout est vie et renouvellement, jusqu'à la réintégration au Principe.
Il faudrait peut-être mettre aux oubliettes le terme "nécromancie" ?
Encore une question de sémantique.

Message par Jagannath » Mar Oct 20, 2009 22:40 pm

Dantes : "Il y a un seul point que je n'aime pas dans tout ça. Rien de méchant, mais seulement qu'est-ce qui va se passer après avoir absorbé l'énergie vital d'un démon ou fantôme."

Si on était prêt, on va s'appercevoir à ce moment là qu'il n'existait pas et retrouver ainsi une connaissance secrète et beaucoup de force intérieure.
Si on était pas prêt, on nourrira le doute et les questions, et on perdra de la force intérieure. C'est à dire qu'on n'aura pas absorbé son énergie, mais qu'on l'aura mélangée à la notre, ce qui est très différent.

Vaincre et absorber des démons est une technique à part entière pour des pratiquants de traditions extrêmement sérieuses, tant dans le bouddhisme que dans le catholicisme monastique. C'est un avatar de la voie de l'investigation, une méthode très directe vers la Connaissance.


Dantes : "Il y a plus à chercher et je pense en arriver à une conclusion simple qui va permettre à toutes les personnes qui veulent apprendre la nécromancie adéquate à en faire usage avec amour et paix. Donc de comprendre, ce que peut bien nous réserver la mort :). Je travaille avec acharnement, pour ne pas vous faire attendre, mais quand on commence, tout est compliqué :)."

Je ne commenterai pas, mais j'apprécie néanmoins.


Bastet : "Je respecte tes recherches, mais je n'y adhère pas du tout. On est loin de la Lumière de la Kabbale."

Sous prétexte qu'elle est souvent utilisée de manière ignorante, il ne faut pas supposer à priori que la nécromancie utilisée de manière éclairée n'est pas elle aussi une grande source de lumière. Une source directe et pure.
ABVSVM NON TOLLIT VSVM, c'est à dire : il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain.

L'avantage c'est que Dantes continue la leçon tout seul, il n'a manifestement pas besoin d'un cours pour avancer :)

Message par bastet » Mar Oct 20, 2009 22:38 pm

Hé ben, on est pas sorti de l'auberge !

En tout cas, ce n'est pas moi qui te donnerai un rituel nécromantique, j'aurai trop peur que tu t'égares dans des ombres intérieures.
Je respecte tes recherches, mais je n'y adhère pas du tout. On est loin de la Lumière de la Kabbale.

Bastet

Message par dantes » Mar Oct 20, 2009 22:33 pm

en passant, je viens juste de m'acheter un nouveau livre sur le domaine. Poltergeist et hantise de Mireille Thibault. J'ai amené ma question que je me posais par rapport à la mort:l'homme accepte de faire des recherches au niveau de la science et des technologies, pourtant, certain ne veulent pas rechercher sur la mort en elle-même, mais je peux donner cette réponse. La science et technologie est la preuve que l'homme évolue. Par contre, ils ne veulent pas se donner raisons, car ils ont peur de se faire prendre pour fou. Alors, ils utilisent des moyens dérivés pour donner une explication à leur théorie. Le pourquoi la science ce développe si vite. Mais du peut que j'ai lu, il est vraiment intéressant de constater, un, la différence entre poltergeists et hantise et deux de voir ce qui les déclenchent. Oui oui oui, il n'est pas habitude qu'un fantôme est pris le contrôle d'une personne. Il se veut plus souvent qu'une personne déclenche ces phénomènes. Alors, il faudra que je finisse ce livre au plus vite pour parler des morts :). Bien sûr ce n'est pas le seul livre que j'ai acheté, mais je varie. Alors, prochaine paye, un autre livre différent à ce sujet :).

Message par dantes » Mar Oct 20, 2009 22:08 pm

Je vous est référé à la pulsation de la nécromancie.

Je continue ici, vu que je suis un petit peu impatient de voir ce qui va en résulter. Mais voici, mais analyse de la pulsation de la nécromancie. Après avoir lu sur le site de pandore, plusieurs fais, que des personnes ont amenées. J'en arrive à une conclusion sur l'énergie de la nécromancie. Premièrement, je qualifie cette énergie de naturelle. Il est normal de dire qu'on nait, qu'on vit et qu'on meurt. Cela engendre donc une énergie tout à fait naturel. Donc je crois (car je n'aie pas encore eu la chance de retourner dans un cimetière) que l'énergie de la nécromancie est puisée dans le calme, la paix et le bien-être. Ceci dit, il me reste à savoir si vraiment il y a une couleur à l'énergie de la nécromancie, comme plusieurs sites mentionne. Je fais référence à un rituel simple mais d'une importance très propre à la nécromancie, car elle peut ouvrir plusieurs portes sur ce domaine. Ce rituel, je l'étudie toujours, car il y a un seul point que je n'aime pas dans tout ça. Rien de méchant, mais seulement qu'est-ce qui va se passer après avoir absorbé l'énergie vital d'un démon ou fantôme. Je précise ici que les rituels que j'ai en ma possessions, sont d'un temps plus ancien que le nôtre. Je ne crois pas en temps que tel qu'il ne fonctionne pas où sont méchant. Par contre, il faut quand même se remettre dans notre société de tous les jours. Et je me vois mal vous dire, aller trouver deux os humains et jeter les sur une église pour que le lendemain, un prêtre se tape une crisse de cœur en voyant les ossements. Il y a plus à chercher et je pense en arriver à une conclusion simple qui va permettre à toutes les personnes qui veulent apprendre la nécromancie adéquate à en faire usage avec amour et paix. Donc de comprendre, ce que peut bien nous réserver la mort :). Je travaille avec acharnement, pour ne pas vous faire attendre, mais quand on commence, tout est compliqué :).

Haut