#ARCHIVE# méditation, yoga, conseils variés et B-A-BA

Répondre

Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont désactivés

Revue du sujet
   

Étendre la vue Revue du sujet : #ARCHIVE# méditation, yoga, conseils variés et B-A-BA

Re: #ARCHIVE# méditation, yoga, conseils variés et B-A-BA

Message par Camilla n'ha Marcella » Lun Fév 22, 2016 2:24 am

Je sais pas, Padawan, je sais pas où ça mène. Parole, Son... Je travaille là-dessus en ce moment. Je voulais simplement m'émerveiller, une fois de plus, que les enseignements des Maîtres expriment tous les mêmes vérités. Pas un scoop, mais je m'émerveille facilement :-) Et pas question de changer !
CnM

Re: Méditer pour se libérer d'envoutement

Message par Padawan » Dim Fév 21, 2016 22:01 pm

Camilla n'ha Marcella a écrit :A toi la main, Padawan :-) Tiens, pour rebondir sur le prologue de Jean (que j'aime également beaucoup) :
"Shrî Mâ dit un jour à propos de ces hymnes :' La Parole est à l'origine du monde ; la création se développe progressivement et se transforme grâce au développement et à la transformation de cette Parole à la fois initiale et éternelle.""
Matri Darshan, Bhaiji, ed. Terre de ciel.
CnM


Oui, "Au commencement était le Verbe, et le Verbe était auprès de Dieu....", Tout ceci semble mener vers la Cabale... Mais, je n'en suis pas là !!!

Méditer pour se libérer d'envoûtement

Message par gaela » Dim Fév 21, 2016 20:26 pm

BONSOIR merci je vais le faire je vous le dirais

Méditer pour se libérer d'envoûtement

Message par Padawan » Dim Fév 21, 2016 19:18 pm

Bien concernant la méditation, voici les grandes lignes:

Tu dois simplement t'installer de façon confortable mais en gardant le dos et la tête bien droite.

Il faut disposer d'un moment de tranquillité complète, le mieux est d'être seul, dans tous les cas, le silence est nécessaire. La durée peut être comprise entre 30 min et 1h, voire plus. Mais au début, tu auras du mal à tenir aussi longtemps.

Tu peux commencer par une prière ou une lecture rapide d'un texte saint qui t'inspire particulièrement, ça c'est pour se mettre dans l'ambiance.

Il s'agit dans un premier temps d'observer le fonctionnement de ton mental.

Lorsque tu vas commencer, tu vas t'apercevoir que ton mental crée un flot incessant d'idées plus ou moins cohérentes et parfois sans rapport les unes avec les autres. Observe bien ce petit ménage un petit moment, c'est très important... Ton travail sera justement d'arrêter ce flot d'idées et d'images ininterrompues générés par ton égo, car en réalité c'est ce mécanisme, qui peut paraître anodin mais qui est en réalité infernal, qui t'éloigne de ton étincelle divine.

Il faut bien comprendre que la pensée est créatrice et peut influencer toute chose, mais on ne peut tirer aucun bénéfice de ce savoir, si l'on ne sait pas discipliner son mental afin de focaliser sa pensée. Pire un mental indiscipliné peut générer de puissantes pensées négatives pour soi-même ou pour son entourage.

La clé est donc dans la discipline mentale, et la recherche de la paix intérieure. Tu auras atteint cette étape, lorsque tu auras réussi à interrompre le flot des pensées parasites en focalisant ton mental sur une seule idée fixe (toujours la même pendant la séance de méditation).

A toi de choisir cette idée avant la séance, son contenu importe peu finalement, il faut que ça soit une pensée agréable qui peut avoir rapport avec le divin, dans tous les cas quelque chose de pas trop complexe, sans quoi le mental va utiliser cette complexité pour t'éloigner de l'état de silence intérieur.

Le mental, aux abois, cherche parfois à nous faire changer d'idée pendant la séance, pour en trouver une nouvelle plus attrayante, c'est évidemment un piège qu'il faut rejeter avec vigueur et conserver l'idée initiale.

Une fois que tu auras réussi à imposer le silence intérieur en gardant ton mental fixé sur une seule idée ou vision fixe, la Lumière reviendra sur le devant de la scène, et grâce à tes nouvelles facultés de focalisation de la pensée, tu pourras commencer à lutter efficacement contre l'envoûtement.

Attention, il faut pratiquer de façon très régulière pour progresser, au moins 3 ou 4 fois par semaine. Par ailleurs, il ne faut surtout pas s'endormir, ça n'est pas de la relaxation, c'est un vrai travail.

Tiens nous au courant, et n'hésite surtout pas à poser des questions si tu en as. Par ailleurs avec ton accord, j'essaierai de t'apporter un peu d'aide la semaine prochaine pour t'aider à démarrer.

Méditer pour se libérer d'envoutement

Message par Camilla n'ha Marcella » Dim Fév 21, 2016 14:15 pm

A toi la main, Padawan :-) Tiens, pour rebondir sur le prologue de Jean (que j'aime également beaucoup) :
"Shrî Mâ dit un jour à propos de ces hymnes :' La Parole est à l'origine du monde ; la création se développe progressivement et se transforme grâce au développement et à la transformation de cette Parole à la fois initiale et éternelle.""
Matri Darshan, Bhaiji, ed. Terre de ciel.
CnM

Méditer pour se libérer d'envoutement

Message par gaela » Dim Fév 21, 2016 12:40 pm

BONJOUR merci beaucoup,si pouvez m'expliquer comment le pratiquer je suis intéresser,je vais prier pour ma cousine aussi par ce que je suis pas fâché contre elle.
encore merci

Re: #ARCHIVE# méditation, yoga, conseils variés et B-A-BA

Message par Fugius » Mer Aoû 26, 2015 21:38 pm

A d'accord, j’espère que ça passera vite alors, la dernière fois que j'ai eu cette sensation, il y a quelques années, j'ai eu quelques problèmes cardiaques temporaires, j’espère que ce n'est pas lié ^^

Re: #ARCHIVE# méditation, yoga, conseils variés et B-A-BA

Message par Odin » Mer Aoû 26, 2015 20:50 pm

C'est une perception temporaire, de tes chakras. :)

Re: #ARCHIVE# méditation, yoga, conseils variés et B-A-BA

Message par Fugius » Mer Aoû 26, 2015 14:48 pm

Je me doute bien que ce n'est pas de la méditation, et je postais ici pour vous demander ce que c'était ^^

Re: #ARCHIVE# méditation, yoga, conseils variés et B-A-BA

Message par Huli » Mer Aoû 26, 2015 14:39 pm

Ce que tu cites n'est pas de la méditation.
Si au cours d'une méditation on a une sensation énergétique, c'est un phénomène, une distraction potentielle.
Il faut revenir à la méditation.

Re: #ARCHIVE# méditation, yoga, conseils variés et B-A-BA

Message par Fugius » Mer Aoû 26, 2015 13:06 pm

Une méditation pour éveiller la sensation du corps subtil :

Votre corps (présent).
Fermez les yeux : cela pourra vous aider. Plus tard, quand il vous sera devenu facile et naturel d'être dans le corps, ceci ne sera plus nécessaire. Dirigez votre attention sur le corps.

Sentez-le de l'intérieur. Est-il vivant ? Sentez-vous la vitalité dans vos mains, vos bras, vos jambes, vos pieds, votre abdomen, votre poitrine ? Sentez-vous le subtil champ énergétique qui infuse tout votre corps et vitalise chaque organe et chaque cellule ? Le sentez-vous simultanément dans toutes les parties du corps comme un seul et unique champ énergétique ?

Maintenez votre attention sur votre corps subtil pendant quelques instants. Ne vous mettez pas à y penser. Sentez-le seulement. Plus vous y accordez d'attention, plus la sensation se clarifie et s'intensifie. Vous aurez l'impression que chacune de vos cellules se vivifie et, si vous êtes très visuel, il se peut que vous perceviez votre corps sous la forme d'une image lumineuse. Même si une telle image peut temporairement vous aider, accordez davantage d'attention á la sensation qu'a toute image pouvant se présenter. Peu importe sa beauté ou sa force, une image a déjà une forme définie.

La porte va s'ouvrir pour vous. Dès qu'une porte s'ouvre pour vous, vous allez ressentir quelque chose que vous n'aurez jamais encore vécu. Vous ne serez plus pris au piège de vos pensées.

Pour terminer, utilisez pleinement vos sens. Soyez véritablement là où vous êtes. Regardez autour de vous et soyez simplement, sans interpréter -- comme le font les oiseaux dans le ciel. Voyez les lumières, les formes , les couleurs les textures . Soyez conscient de la présence silencieuse de chaque objet qui vous entoure. Écoutez les bruits sans les juger, entendez le le silence qui les anime. Touchez quelque chose, et sentez et reconnaissez son essence. Observez le rythme de votre respiration, sentez l'air qui entre dans vos poumons, et l'énergie qui circule dans votre corps.


J'ai eu envie d'essayer cette méditation dans un lieu extrêmement calme, la nuit, dans la nature. Cependant j'ai remarqué quelque chose d'étrange. Quand il est question de reporter son attention sur son corps, je ressent comme une "boule d'énergie" ou plutôt un "cercle d'énergie" à côté de mon cœur, au milieu de la poitrine. J'en ressent un autre un peu plus bas, et un peu moindre , vers le ventre, tous deux centrés par rapport à mon corps. C'est tellement fort que tout le reste est occulté. Une idée de ce que ça peut être ? En lisant ce forum je me suis rendu compte que c'est situé au mêmes endroits que certains chakras. Maintenant je les ressent en permanence ... ce n'est pas gênant mais c'est étrange. Une idée de ce qu'il m'arrive ? ^^

Message par Totem » Lun Mai 18, 2015 23:04 pm

Axelle0611 a écrit :Je ne sais pas si tu as compris ce que je voulais dire. Le spasme ne m'effraye pas, et ce n'est pas parce que c'est nouveau, non, je ne suis pas effrayée par ça; en fait, je ne sais pas pourquoi je suis effrayée, j'ai l'impression que ce qui m'effraye est aussi ce qui produit le spasme, je me sens effrayée lors du spasme, mais pas parce que j'ai un spasme, c'est à cause d'autre chose, mais je ne sais pas quoi.




J'appelle donc ça de l' angoisse.....qui est une peur d'un je ne sais pas quoi....


(modification suite petite erreur de rédaction)

Message par Jagannath » Lun Mai 18, 2015 22:35 pm

Il y a deux façons : soit dissoudre cette peur avant qu'elle n'arrive par les méthodes appropriées, soit l'apprivoiser peu à peu pour qu'elle s'en aille en douceur. C'est à dire :
1) Soit trouver un maître qui te donne des exercices de respiration adaptée ou une relaxation assez précise ou encore une posture adéquate, elle peut ainsi être dissoute avant de commencer la méditation ;
2) ou alors continuer à avancer peu à peu avec tes tentatives naturelles, sans forcer les choses mais sans abandonner, jusqu'à ce que cette peur disparaisse. Il faut juste l'apprivoiser peu à peu.

Message par Axelle0611 » Dim Mai 17, 2015 12:35 pm

Je ne sais pas si tu as compris ce que je voulais dire. Le spasme ne m'effraye pas, et ce n'est pas parce que c'est nouveau, non, je ne suis pas effrayée par ça; en fait, je ne sais pas pourquoi je suis effrayée, j'ai l'impression que ce qui m'effraye est aussi ce qui produit le spasme, je me sens effrayée lors du spasme, mais pas parce que j'ai un spasme, c'est à cause d'autre chose, mais je ne sais pas quoi.

Message par Totem » Dim Mai 17, 2015 12:24 pm

C'est parce que c'est nouveau pour toi....c'est un peu normal d'ailleurs.;-)

Message par Axelle0611 » Dim Mai 17, 2015 11:40 am

En fait, quand j'ai dans un message que j'était effrayée, je ne le suis pas à cause de ce qui se passe, c'est plutôt une sensation qui m'arrive lors du "spasme", mais je n'arrive pas vraiment à définir pourquoi je suis effrayée.

Message par Totem » Dim Mai 17, 2015 11:37 am

Axelle0611 a écrit :Tu a peut être raison. Mais j'ai oublié de préciser quelque chose, c'est que j'ai un don de clairaudience et lors de spasmes particulièrement forts, il arrive que mon oreille se mette à siffler pendant très peu de temps, une fois c'est arrivé très fort et j'ai été à deux doigts de tomber de ma chaise. Mais je ne sais pas si ces informations changent quelque chose car ça n'arrive que la moitié du temps.


Clairaudience et sifflement vont ensemble, ce n'est donc pas grave peut être qu'en méditant tu deviens réceptif. Sinon à part si tu as des problèmes aux oreilles, il ne faut pas prendre peur de ces choses là mais juste les observer car si tu prends peur à chaque petite nouveauté, tu risques d'arrêter très vite la méditation.;-)

Message par Axelle0611 » Dim Mai 17, 2015 11:28 am

Tu a peut être raison. Mais j'ai oublié de préciser quelque chose, c'est que j'ai un don de clairaudience et lors de spasmes particulièrement forts, il arrive que mon oreille se mette à siffler pendant très peu de temps, une fois c'est arrivé très fort et j'ai été à deux doigts de tomber de ma chaise. Mais je ne sais pas si ces informations changent quelque chose car ça n'arrive que la moitié du temps.

Message par Totem » Dim Mai 17, 2015 11:22 am

C'est peut être dû à un relâchement musculaire pendant la méditation, En tant qu'ancienne sportive, ce genre de chose m'arrivait lors de relâchement musculaire et m'arrive encore quand je suis détendue. Je pense qu'il ne faut pas en avoir peur, ça devrait disparaître quand le corps sera habitué à se relâcher.

Message par Axelle0611 » Dim Mai 17, 2015 11:13 am

Et bien c'est dur à expliquer, c'est une sorte de sursaut très fort, en général un de mes bras part en avant (plus souvent le gauche, comme pour dévier un coup) et je me sens un peu (voir beaucoup) effrayée.

Message par Totem » Dim Mai 17, 2015 11:11 am

Axelle0611 a écrit :
D'abord bonjour à tous, je voulais vous faire part de quelque chose d'étrange : j'ai essayer plusieurs techniques de méditation, mais à chaque fois, dès que les premières sensations apparaissent, j'ai une sorte de "spasme", je ne sais pas comment l'expliquer autrement, et je n'arrive pas à poursuivre la méditation. Est-ce que quelqu'un saurait ce dont il s'agit et/ou aurait une solution afin que je puisse réussir à méditer?


Un spasme à quel niveau.??

Message par Axelle0611 » Dim Mai 17, 2015 11:03 am

D'abord bonjour à tous, je voulais vous faire part de quelque chose d'étrange : j'ai essayer plusieurs techniques de méditation, mais à chaque fois, dès que les premières sensations apparaissent, j'ai une sorte de "spasme", je ne sais pas comment l'expliquer autrement, et je n'arrive pas à poursuivre la méditation. Est-ce que quelqu'un saurait ce dont il s'agit et/ou aurait une solution afin que je puisse réussir à méditer?

Message par Hécate » Mar Mar 24, 2015 18:13 pm

Je ferai attention la prochaine fois, elles ont beaucoup de chance en tout cas :)

Message par Jagannath » Mar Mar 24, 2015 17:17 pm

Attention, j'aime les blondes, je n'aime pas qu'on dise du mal d'elles.

Message par Hécate » Mar Mar 24, 2015 17:07 pm

Je n'avais pas compris que tu parlais du détachement, je suis blonde quelque fois .. hihi

Message par Jagannath » Mar Mar 24, 2015 16:47 pm

korvus-kasi : "Quand tu dis "sans réticence", c'est sans peur du vide, de l'inanimé, de soi-même ?"

C'est sans attachement à un futur et sans regret pour un passé, c'est à dire sans les insatisfactions. Attachement au futur ou regret du passé sont des insatisfactions et rien d'autre. Accepter le présent sans l'ombre d'une insatisfaction, tout entier comme il est. : là il y a la paix resplendissante et le troisième oeil s'ouvre naturellement.

Message par Hécate » Mar Mar 24, 2015 11:35 am

Jag: Qu'on commence par faire face au présent en totalité et sans réticence

Cela signifie que le mental est constamment tourné vers un passé ou un futur.

Quand tu dis réticence, c'est une peur du vide, de l'inanimé, de soi-même ?

"A déplacer"

Message par Jagannath » Mar Mar 24, 2015 1:47 am

La plupart des gens n'arrivent déjà pas à faire face aux perceptions des cinq sens ordinaires dans le présent. Pourquoi veulent-ils voir le passé et le futur?

Qu'on commence par faire face au présent en totalité et sans réticence, alors on pourra faire face aussi au futur et au passé si on estime encore que cela a une quelconque importance pour nous. On cherche les secrets dans le passé, le futur, à l'autre bout de la terre, mais jamais là où ils sont : ici et maintenant. Celui qui contemple l'instant présent tel qu'il est sans interférer avec des distractions mentales et des abstractions mentales fictives telles que le passé et le futur et les secrets occultes, son troisième oeil est ouvert. Celui qui cherche ailleurs, il est comme un fou qui crie : "aidez-moi, ouvrez mon troisième oeil!" et qui se faisant le ferme et met sa main devant.

Note : je ne dis pas qu'il est mauvais d'invoquer Neptune pour nous aider, je dis que c'est bien de le faire mais qu'il faut ensuite écouter la réponse de Neptune, et Neptune répond : "ouvre-toi tout entier au présent tel qu'il est, alors le passé le futur et tout le reste sera compris."

Beaucoup de gens appellent Dieu pour leur venir en aide, mais très peu de gens écoutent Sa réponse. Appeler ne suffit pas, il faut ensuite écouter la réponse et l'accepter. Alors seulement l'aide divine se manifeste (très réellement).

Message par Soif De Réponses » Sam Mar 21, 2015 1:57 am

J'ai trouver réponse a ma question, pour ceux que ca interesse également voici le lien qui vous redirigera sur une section du forum :

http://pandore.net/agora/topic1129.html?highlight=ajna

Edit : voici un lien supplémentaire pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur Ajna et son développement (c'est une des première propositions sur google donc rien de secret ici mais je trouve que l'approche du sujet et ce qui en est dit me semble censé et correct)

http://www.lesmainsducoeur.com/ajnachakra.html

Ainsi que un petit rituel consacré au troisième oeil également :

« Je t’invoque, ô Azariel, archange de Neptune qui gouverne les pouvoir de clairvoyance ».
« Je te demande humblement d’ouvrir mon troisième œil et de me permettre de voir la lumière secrète ».
« Laisse-moi voir le futur. Laisse-moi voir le passé ».
« Donne-moi accès aux royaumes mystérieux de l’inconnu. Laisse-moi percevoir et comprendre la sagesse de l’Univers cosmique ».
« Ainsi soit fait ».

Message par Soif De Réponses » Sam Mar 21, 2015 1:22 am

Très bien , merci de ta réponse je vais la prendre en compte des ce soir lors de ma prochaine méditation.

Cependant, tu as préciser que Ajna ne s'ouvre pas comme ceci, sans vouloir bruler les étapes, pourrait tu m'en dire un peu plus à ce sujet?

Biensur je peux également chercher réponse à ma question sur divers autres supports, mais étant donner ce que j'ai pus lire, tu sais de quoi tu parles, je préfererai que la réponse vienne directement de toi ou quelqu'un d'aussi compétent (un lien traitant du sujet de facon sérieuse à tes yeux me conviendras également).

Merci encore.

Message par Jagannath » Sam Mar 21, 2015 1:12 am

En méditant sur le coeur (le centre d'amour pas le coeur physique qui pompe le sang) cette distraction ne viendra plus perturber la méditation en donnant diverses idées comme ouvrir le 3ieme oeil etc (il ne s'ouvre pas comme ceci).

Message par Jagannath » Sam Mar 21, 2015 1:11 am

En méditant sur le coeur (le centre d'amour pas le coeur physique qui pompe le sang) cette distraction ne viendra plus perturber la méditation en donnant diverses idées comme ouvrir le 3ieme oeil etc (il ne s'ouvre pas comme ceci).

Méditation et ajna chakra

Message par Soif De Réponses » Sam Mar 21, 2015 0:08 am

Bonsoir à tous, j'ai une petite question, (pardonnez moi si un post y a déjà été dédié, dans ce cas vous pourrez déplacer ou supprimer mon post sans soucis)

Voici donc ma question et mon cas de figure :

Lors de mes méditations, une fois que j'ai atteint un certain niveau de sérénité, je ressens parfois comme "une pression" au niveau du troisième oeil, (Ajna je crois) , pourtant je ne cherche pas à ressentir cela ni même à travailler particulièrement ce chakra, en effet je cherche simplement à être le plus détendu possible et ne penser à rien, à faire le vide en moi, et il arrive donc parfois que je ressente ce phénomène.

Ducoup, pendant ma méditation, lorsque ce phénomène ce produit, je cherche parfois à "saisir l'occasion" en me disant dans ma tête " ouvre toi " ou "développe toi" dans l'espoir d'obtenir un résultat positif et pourquoi pas "ouvrir une porte"?

Cependant cela n'apporte aucun résultats apparents, j'ai même constater que le fait de me dire "ouvre toi" dans ma tête lors de ma méditation me fais donc penser à quelquechose , et il arrive que le phénomène s'estompe, dans ce cas j'arrête d'y penser et je recommence à faire le vide en moi, et le plus souvent cette "pression" revient d'elle même.

Certains d'entre vous peuvent t-ils m'aiguiller sur cette sensation? Que veut elle dire? Que dois-je faire pour éventuellement faciliter l'ouverture d'Ajna et ma perception?

Je tiens à préciser que cette sensation n'est en aucun cas dérangeante, mais je ne peut l'expliquer ni comprendre son fonctionnement(bien que je pense avoir répondu moi même partiellement à ma propre question, le lachez prise opérant lui même purement et simplement, mais si vous avez des précisions je vous en serai reconnaissant).

Dans l'attente de vos réponses, bonne continuation à tous et merci d'avance :p

Message par bastet » Jeu Sep 04, 2014 23:46 pm

C'est sûr quand on se focalise sur "je médite, je médite, je médite", ben on ne médite pas.

Détends-toi, et sois en accord avec toi.
Jagannath dira que c'est nul, que ce n'est pas de la méditation, mais tant pis. :P

Et puis arrête de demander des conseils et des pratiques : fais le silence en toi et aime-toi et aime les autres, tel que tu es et tels qu'ils sont. C'est tout simple.

Message par Hraefn » Jeu Sep 04, 2014 23:37 pm

Je pensais méditer les yeux fermés puis les ouvrir dès que la nausée viendrait, pour me concentrer uniquement sur l'icone et ignorer ce malêtre. Mais pas de nausée ce soir :-)

Message par Jagannath » Jeu Sep 04, 2014 22:29 pm

La question de Kasandra est ici :
http://pandore.net/agora/topic13198.html

Message par Jagannath » Jeu Sep 04, 2014 18:00 pm

Oui mais il faut vérifier avec la pratique recommandée et tirer les conclusions seulement après ;) Sans la rigueur, le mental et ses hypothèses fictives sont notre perdition assurée!

D'autre part la pratique n'est pas inadéquate pour les causes suggérées, elle est même une partie du remède dans ce cas. Parce que le but est effectivement d'avoir le corps physique, le corps énergétique et le corps subtil qui ne font qu'un. Si par la méditation le subtil fixe le subtil et que de l'autre côté le physique court après le physique, la méditation n'améliorera pas. Heureusement rien ne s'oppose à ce qu'on médite avec les yeux physiques sur une représentation physique du divin (on aime bien les cailloux chez nous aussi).

D'autre part on ne répétera jamais assez l'immense bénéfice de l'activité physique comme don inconditionnel (le service désintéressé d'autrui). Si chacun savait le bienfait infini qu'il retire de donner ses efforts sans rien espérer en retour, chacun passerait son temps à servir son prochain. C'est seulement par ignorance de ces bienfaits que nous restons égoïstes.

Donc que le corps subtil consacre sa méditation sur les choses concrètes, et que le corps physique concret consacre son activité sur les choses subtiles par l'action désintéressée, voilà qui fera la bonne affaire de tout le monde et mettra toute la joyeuse compagnie sur la même longueur d'onde.

Message par Huli » Jeu Sep 04, 2014 16:09 pm

Paradoxalement, c'est bon signe. Tu n'es pas englué dans l'inconscience qui caractérise malheureusement la plupart de nos semblables et tu es engagé dans une forme de pratique qui te ramène vers le centre. Inévitablement, ce qui dans le monde te freine dans ce retour crée de la friction. Si c'est bien de celà qu'il s'agit (restons prudent), c'est qu'il est temps de "vider ta poubelle" !

Message par Hraefn » Jeu Sep 04, 2014 15:45 pm

Ce que tu dis me parle ... je suis justement en train d'essayer de réorienter ma vie, je sens bien que je ne suis pas en adéquation avec ce que je vis. Dans tous les domaines, pro, relationnel, amical, familial ...

Message par Huli » Jeu Sep 04, 2014 15:23 pm

Il y a différentes explications possibles.

Le mental, lorsque l'on commence à réellement le mettre en danger peut envoyer des phénomènes, qui sont des manifestations, physique, sensorielles, ou autres dans le but de distraire le pratiquant. Dans ces cas-là, s'ils sont trop forts pour être ignorés, on peut revenir à une pratique plus simple, fixer un objet (on aime bien les petits cailloux chez nous) ainsi que l'a dit Jag.

Cela peut avoir une explication médicale, mais là il faudra que j'en sache beaucoup plus sur toi.

Cela peut être un problème d'ordre plus spirituel. On dit alors que notre vie n'est pas alignée avec qui l'on est. Plus on avance vers l'introspection, plus ce décalage est insupportable. Il se manifeste par des troubles liés au Chong Mai, le vaisseau énergétique central. Lorsque l'on médite, on aligne son Chong Mai à celui du Monde. Si notre vie est très éloignée de ce que l'on doit être, cela crée une friction proprement insupportable et le genre de vertiges que tu décris.

Haut