[Draconique] Introduction à la Magie Draconique

Répondre

Les BBCodes sont désactivés
Les smileys sont désactivés

Revue du sujet
   

Étendre la vue Revue du sujet : [Draconique] Introduction à la Magie Draconique

Re: [Draconique] Introduction à la Magie Draconique

Message par Schae » Mar Mar 15, 2016 9:29 am

Voici un texte sur lequel je suis tombé sur la toile qui à mon avis représente bien les prémisses de l'ouverture aux Dragons. J'en reprends les termes qui me paraissent le plus important, et ait amputé volontairement certains passages qui n'ont pas lieu d'être dans une voie authentique. Le reste du site auquel je donnerais l’adresse en fin de post, n'engage que son auteur lui-même qui essaie de retranscrire intellectuellement son expérience mais, je ne penses pas que cela pourrait servir à des débutants dans cette voie sauf si un grand discernement est déjà en soi car, les images données me paraissent issues plus de l'héroïc-fantasy, que d'une réelle initiation mystique. C'est à chacun de parcourir les diverses interprétations faites par divers auteurs pour s'en faire une idée, idée qui doit devenir une réelle expérience, l'auteur le dit d'ailleurs lui-même.

Le souffle des Dragons

Il m’est donné de recevoir des témoignages dont le partage enrichit chacun. Il peut s’agir de retranscriptions de rêves lucides, de visions ou d’expériences d’écriture inspirés avec un esprit dragon. Pour surprenantes que soient toutes ces rencontres avec les dragons, tout un chacun se doit de suivre son intuition dans la perception de sa propre expérience. Personne ne peut et ne doit donner une interprétation extérieure. Cela doit jaillir de notre lumière intérieure dans la douceur d’une confiance en soi en expansion. Ne cherchez pas dans le regard ou l’opinion d’autrui une interprétation à faire sienne.

L’écoute et le partage des expériences des autres illuminent notre propre ressenti intérieur par rapport à ce que l’on a vécu.

Ne pas prendre quelque chose d’extérieur pour l’amener en soi mais accueillir le déclic extérieur pour forger sa propre compréhension.

Parmi les situations vécues, les témoignages me racontent des naissances de dragons ou des guidances de vie par des dragons. Plus récemment, on m’offre des partages de rêves lucides dont le point culminant est le souffle d’un dragon sur la personne. Par la récurrence de cet acte, je choisis de retranscrire ici les deux derniers messages qui m’ont été adressé.

Le dragon d’Yves

J’ai rêvé d’un dragon. Il crachait seulement de la chaleur intense de sa bouche mais pas de feu. Il me regardait et je le regardais. Dans ce songe ou rêve, je ne savais que trop bien que cette chaleur pouvait me brûler vif. Alors est montée en moi une confiance d’amour et je me suis avancé vers lui dans ses vapeurs. Je suis passé à travers sans aucune brûlure comme s’il testait quelque chose en moi comme une confiance voire même mon amour envers-lui. Et là, le plus merveilleux se produisit. Après avoir passé ce nuage de vapeur sans sentir aucune chaleur, je me suis approché de lui et je lui serrai le cou comme on fait avec un cheval. Et lui de sa part mettait sa tête sur moi, sur mon épaule. Mais le plus beau… sincèrement… je sentais un tel amour entre nous mais vraiment fort comme si nous nous retrouvions et que rien ne nous séparerait quoiqu’il arrive. C’était tellement réel, comme si j’y étais et je le ressens encore en-dedans de moi au moment où je t’écris. Et ce songe c’est terminé comme ça.

Le dragon de Mohammed

Voici ce dont je me souviens…. je regardais la télé et soudain une envie de dormir, d’un seul coup je vois alors la tête de mon animal de pouvoir « un tigre à dents de sabre », qui se présente à moi sans avoir eu à « l’invoquer ». Je reprend mes esprits, mais quelque instant plus tard même scénario, je décide donc d’aller me coucher, et là ni une ni deux je tombe en plein voyage chamanique, le tigre me prend sur son dos, et galope toujours en montant , puis il me dépose sur une falaise et s’en va immédiatement, et là un gigantesque dragon blanc s’élève devant moi en apparaissant par le bas de la falaise, me fixe et me souffle dessus, ensuite je me suis endormi, voilà tout ce dont je me souviens, et depuis je cherche à comprendre!

J’invite ensuite mon compagnon dragon, [...] à nous éclairer sur la signification précise du souffle du dragon.

« Nos relations avec les hommes sortent d’un long sommeil. L’union de nos races se fera de nouveau jour. Le temps glorieux des dragons et des dragonniers n’est pas révolu. [...] Une grande joie se répand parmi les peuples des dragons. Nous sommes multiples comme vous êtes multiples. [...] Cela peut vous déconcerter mais une préparation est requise malgré vos progrès.

Le souffle divin que nous prodiguons n’est qu’un prélude à une plus grande coopération entre nous. Nous vous ouvrons la voie en vous dépouillant de ce qui vous entrave. Déployez vos ailes comme nous déployons les nôtres. L’appel aux dragonniers est lancé. Nombre d’entre vous êtes visités par nos semblables. Point d’élus parmi vous. Seulement ceux qui sont prêts sont invités. Nous sommes patients. Nous vous attendons au fur et à mesure que chacun soit reconnu comme prêt. Nous vous guidons mais soyez les maîtres de votre destinée.

Par notre souffle, nous vous sortons de votre léthargie. Nous ouvrons votre cœur pour ressentir notre amour. Nous vous insufflons l’énergie nécessaire à votre réveil. C’est à vous de nous rejoindre si c’est votre souhait. Nous éclairons la voie qui mène à nous. Mais c’est à vous de parcourir le chemin.

Notre souffle vient vous débarrasser de vos schémas comportementaux et de vos conceptions limitées qui vous empêchent de nous percevoir. Nous vous mettons à nu, pour dégager la radiance de votre cœur, pour que vous la ressentiez enfin, pour que vous ressentiez la radiance de notre cœur, pour enfin vibrer à l’unisson. Ce n’est pas à un amour béat que nous vous convions. Mais à un amour chargé de volonté qui vous donnera la force intérieure de vous mettre en action.

Que le souffle des dragons vous découvre, vous découvre ce que vous pensiez être vous mais qui n’est qu’illusion. Nous vous permettons de découvrir ce que vous avez toujours été et la vibration amour qui vous habite. Nous avons un aspect guerrier et nous utilisons à bon escient cet attribut. Ne voir que cela, ce n’est aussi ne voir que la surface des choses. Sous l’apparence exprimée des hommes et des dragons, nous sommes tous vibration d’amour. C’est sur elle que se fonde la relation fusionnelle dragon–dragonnier, quelque soit l’armure que chacun revêt. L’appariement entre un dragon et un dragonnier ne se conçoit pas à l’extérieur mais à l’intérieur de nos êtres dans cette force universelle et indestructible de la vibration amour.

[...]Ne doutez pas de l’aspiration du cœur qui vous habite. [...] La voie des dragonniers est longue et complexe mais elle nous amènera tous, y compris nous les dragons, vers des horizons merveilleux. »

Source: https://www.leretourdesdragons.com/souf ... ragonnier/

Il faut signaler que ceci ne constitue qu'une première étape d'ouverture car, le souffle ne donne en fait que l'appréhension de cet amour incommensurable, son ressenti en nos cœurs pour que l'on en est une première approche, seulement ceci ne sera effectif qu'un certain temps car, le mental à cause de la puissance d'amour qui submerge les sens telle une vague énorme, va prendre à un moment donné ce pouvoir pour une puissance individuelle, personnelle, une certitude d'en être l'auteur, un pouvoir qui va monter à la tête et je suppose que la plupart en seront les victimes dont moi-même je l'ai été. C'est un peu comme monter jusqu'à la plus haute cime de la montagne, pour lorsque l'on arrive en son sommet le plus haut, retomber au plus bas car, la notion et les appréhensions n'en auraient été qu'intellectuelle, et s’arrêteront à la limite du concevable pour l'intellect, là-haut tout au-dessus de cette montagne qui s'arrête en son plus haut point.

L'Amour du Dragon n'est aucunement à séparer de l'Amour Divin, il en est une émanation qui provient de lui et a pris cette forme pour ceux qui choisissent cette voie. L'article parle de multiples Dragons... certes ce n'est pas à écarter mais, ceci est du domaine de la séparation et le but de toute pratique spirituelle il ne faut pas l'oublier, est la réunification de tout ces éléments qui ne proviennent en fait que d'une seule et même unique source.

Re: [Draconique] Introduction à la Magie Draconique

Message par Schae » Lun Mar 14, 2016 10:56 am

Lis ce que te dis le Dragon en ton coeur, et tu sauras.

Re: [Draconique] Introduction à la Magie Draconique

Message par pareyt007 » Jeu Jan 14, 2016 22:00 pm

Je voulais savoir si je suis un dragon d'eau car j'entends une voix qui se répète sans arrêt qui dit mon prénom, mes vêtements deviennent un peu mouillés pourtant il ne pleut pas et j'ai pas courus du tout après ça devient sec, j'arrive à avoir la peaux bleu et des yeux de dragon de temps en temps, une fois j'ai rêver d'un monstre des mers ou qui m'a attaqué, sinon j'arrive à sentir la présence des gens, sentir la moindre odeur sauf le nez bouché, j'arrive le moindre insectes même petit devant moi, quand je ferme les yeux et je touche un endroit de mon corps, je fais des rêves prémonitoires, j'arrive à avoir le corps presque sec et les cheveux humides, mon signe astral c'est le cancer je suis dans l'ouest de la France

Message par ovo » Ven Juin 08, 2012 16:27 pm

ok merci! je vais tenter une approche...

Message par Schae » Mer Juin 06, 2012 19:01 pm

A ce que j'en sais et d'après l'expérience que j'en ai, ceux qui se lient à un Homme ont effectivement eux même un développement à faire, ils doivent transmettre pour s'alléger de leur connaissance et de leur sagesse, et d'aller plus haut, ou plutôt de devenir plus grand et plus gigantesque, et le but est qu'ils se fondent entièrement dans l'essence Divine pour en devenir au final une émanation.

Lorsque tu parles de fonctions, je suppose que tu sous-entends des spécificités qui peuvent se transmettre au Daraco, de toute façon, d'avoir un tel guide amène à devenir clairvoyant et obtenir le discernement, l'ouverture progressive du Troisième Oeil en somme. Les capacités spécifiques seront apprises par le Daracos de lui-même et le Dragon va l'aider dans cette quête si besoin en est, à moins qu'il puisse être capable de soumettre des "Familiers" qui eux ont chacun un pouvoir bien spécifique à eux, et qui peut se deviner en observant les alentours de son lieu d'habitat.

Message par ovo » Mer Juin 06, 2012 16:05 pm

Mais sont ils comme nous?.. Dans le sens ou ils auraient un développement
spirituel a faire ? Ou es qu’ils sont simplement une des manifestations (aussi énorme soit elle) de la réalités limiter a une ou plusieurs fonctions?..

Message par Jagannath » Mer Mai 30, 2012 23:59 pm

Lorsque j'ai dit "ils sont très rares", je devrais ajouter : "et très chanceux". Car en réalité nulle merveille du monde ne peut se comparer à cette grâce là.

Message par bastet » Mer Mai 30, 2012 21:48 pm

Le silence intérieur bienfaiteur!
Premier pas sur la voie initiatique.

Message par Hraefn » Mer Mai 30, 2012 16:18 pm

Très bien, je me tais donc.

Message par Jagannath » Mer Mai 30, 2012 15:39 pm

L'intérieur de la terre qu'il faut visiter et rectifier. Mais pourquoi dis-tu ça? qu'est-ce que cela signifie? Pardon mais tu résumes ça à des émotions, croyances et certitudes. Je sais que tu sais que c'est pas ça, puisque tu admets simplifier largement. Alors pourquoi le dire? Je me demande si le silence n'est pas préférable.

Pour ma part je répète que la victoire sur le dragon signifie MOURIR (à soi-même) et que cela s'adresse à des pèlerins avancés, pas à nous, qui ne ferions qu'aggraver considérablement la confusion en essayant de l'analyser intellectuellement. J'ai déjà lu assez de bêtises, je ne souhaite pas que Pandore en colporte d'avantage en prétendant vulgariser ce qui est du domaine initiatique et qui ne peut certainement pas être vulgarisé. Le fait est : l'initiation est accessible seulement à ceux qui ont la capacité à s'abandonner à un processus divin, non intellectuel puisqu'il doit en révéler la source (l'intellect ne peut pas révéler sa propre source, pas plus qu'un homme ne peut marcher sur sa propre tête) et ils sont très rares ceux qui parviennent à faire ce premier pas et deviennent capables de recevoir une initiation mystique authentique. Si pandore parvenait à inspirer une seule personne pour faire ce pas, ce serait déjà hautement miraculeux, alors ne prétendons pas ici sur Pandore décrypter les symboles qui concernent les chercheurs avancés sur cette voie. Que le dragon dont il est question ici soit déjà trouvé, ce serait déjà un premier accomplissement dont nous sommes loin... il sera toujours temps alors de discuter du sens du terrassement si vous voulez. A quoi sert de parler d'objets intellectuels fictifs? A rien à part à s'attacher à notre mental et à ses raisonnements malades. Donc identifier est nécessaire avant tout et c'est déjà très subtil. Qu'on comprenne déjà le sens des mots. Rien que comprendre le sens du dragon ici serait un noble accomplissement et il n'y a aucune chance que cela se produise en décrivant intellectuellement le dragon ou en le résumant à des émotions...

Ensuite quand à
- l'intérieur de la terre
- visiter
- rectifier
Mais soyons patients de grâce!! Chaque chose en son temps. N'essayons pas de poser la plus haute pierre du donjon avant d'avoir commencé à creuser les fondations. Ces textes alchimiques occultes réellement s'adressent à des initiés avancés, ils n'ont pas du tout été prévus pour être donnés publiquement à un public non averti et ils sont arrivés jusqu'à nous par la négligence de personnes chez qui l'initiation n'a pas marché correctement. Ce n'est pas une plaisanterie ce que je dis là, ce n'est compréhensible qu'à des personnes ayant déjà une grande expérience -- et aux yeux des vrais alchimistes (qui ne se révèlent guère publiquement), toutes nos spéculations à ce sujet ne font que nous décrédibiliser gravement.

Si on veut entrer en relation avec ces textes sans recevoir l'initiation orale adéquate (et les initiations authentiques sont tellement rares) alors qu'on se contente de méditer dessus sans les commenter ni les analyser. C'est particulièrement vrai pour la Table d'Émeraude qui dès qu'on commence à avoir de petites cognitions à son sujet ne fait que révéler l'immense fatras d'âneries à son propos qui est colporté par une bande d'incapables n'ayant tout simplement rien compris du tout et parlent à tort et à travers. Ne croyons pas que cela ne se voit pas quand nous parlons de textes mystiques que nous ne comprenons pas. Cela saute immédiatement aux yeux des pratiquants sérieux et ils ne répondent rien parce qu'ils savent qu'ils ne peuvent pas corriger un manque d'humilité aussi dramatique que le notre.

Message par Hraefn » Mer Mai 30, 2012 12:28 pm

Dans l'expression "terrasser le dragon", le dragon, pour simplifier largement, symbolise entre autre nos émotions, nos croyances, nos certitudes... L"interieur de la terre" qu'il faut "visiter" et "rectifier".

Message par Jagannath » Mer Mai 30, 2012 12:09 pm

Schaemann : "La draconique avant d'être mis en pratique, doit être symbolique et ce symbole du Dragon doit être compris, sous peine de ne voir aucune manifestation de l'entité, et ce même si le désir de l'opérant est ardent, et d'ailleurs je crois que tout chercheur avant de commencer, doit avoir cette initiation symbolique car, le symbole est le condensé de tout ouvrages contenant 1000 pages, et qui ne sont que des mots qui explique ce même symbole."

Merci pour ce rappel essentiel. Un lien peut être établi avec les dragons par le simple amour, et c'est déjà merveilleux, mais lorsqu'il s'agira de mettre en pratique des manifestations véritables, le pont offert par l'initiation symbolique authentique sera indispensable.

Odin : "Bertrand, je ne comprends pas pourquoi c'est différent avec le dragon ? Est-ce que ce n'est pas Lui que nous adorons à travers chaque divinité ?"

Parce qu'on ne peut pas prétendre adorer une divinité et en même temps nier Sa manifestation. Le dragon est Sa manifestation dynamique (énergie). Je comprends ton trouble car aujourd'hui tout est compris à l'envers avec le dragon terrassé, mais dans cette symbolique c'est une forme qui est confondue dans son imposture et non pas un être qui est tué.

Dans l'interprétation actuelle héroïque-fantaisie, on comprend la chose exactement à l'envers, c'est à dire que l'ego du guerrier gagne sur les forces brutes de la nature. Alors qu'en réalité la forme chaotique de l'énergie est justement l'ego. C'est l'ego qui doit mourir, c'est tout ce que cette image signifie. Le vainqueur véritable est celui qui est complètement mort à lui-même, mais cela ne peut pas être mis en image directement, alors l'image de Saint Georges ou Saint Michel terrassant le dragon a été utilisée. Mais elle s'adresse à des initiés, les autres ne peuvent pas comprendre du tout son sens. Et comme dans notre société tout le monde croit être capable de tout comprendre sans préparation (l'orgueil est la qualité la mieux partagée), la chose est tout simplement prise complètement à l'envers. A vrai dire cette image s'adresse à des pèlerins avancés et il n'y a aucun intérêt à la commenter d'avantage ici à part rajouter encore de la confusion dans l'esprit des lecteurs. En tous cas ceux qui ont diffusé cette image ont livré des perles subtiles aux cochons et désormais tous les ego de millions de gens ne rêvent que de se renforcer en tuant de pauvres dragons ce qui est une idée complètement stupide et symptomatique d'une société profondément décérébrée.

Message par Odin » Mar Mai 29, 2012 18:47 pm

Schae, il faut que je relise tout ça l'esprit clair. :) Je reviens dans pas longtemps.

Message par Schae » Mar Mai 29, 2012 0:31 am

Le sujet à été divisé suite à l'intervention de Lorenna ici:

Le Dragon terrassé

Message par Schae » Lun Mai 28, 2012 19:18 pm

Odin,

Je ne suis pas sûr que l'on puisse considérer le Dragon comme une divinité, ils sont plutôt des émanations du Divin, qui a mis toute sorte de créatures (Anges, Dragon, Esprit etc...) à notre disposition pour que chacun puisse trouver ce qui lui correspond, et chacune de ces émanations même si elle va prendre une forme différente pour chacun, n'est en fait issu que de la même essence primitive. Etant donné que l'on ne peut nous autres mortels définir Dieu à cause du voile qui nous est mis à notre naissance ici-bas, il nous permet grâce à toutes ces entités qui sont bien plus proche de nous, de pouvoir s'en faire une idée qui doit elle-même évoluer.

Etant donné mon initiation Chamanique, je les qualifie plutôt d'Esprits (très proche des esprits purs) régissant les éléments composant notre univers, et ainsi l'on retrouve des Dragons Elémentaires (Feu, Air, Eau, Terre), les Dragons de Cohésion ou d'Equilibre (Lumière, Ténèbres, et probablement Neutre qui forment l'axe de la balance), ou encore des Dragons ayant la connaissance des cycles de l'univers et de notre monde. Ceux-ci pourraient être considérer comme des entités supérieures, d'autres sont inférieures et peuvent transmettre des capacités particulières mais, très limitées et sont plutôt ce que l'on peut appeler des "familiers". Je n'aime pas définir quelque chose de supérieur ou d'inférieur pourtant, dans le cas de la Draconique c'est le cas.

Marc andré Ricard parle de Dragons (petits?) et de Grands Dragons mais, ces derniers ne sont que force de cohésion (Lumière ou Ténèbres), et c'est là que la plupart des Draconistes ne sont pas en accord, certains préfère comme moi parler de Dragons supérieurs possédant les éléments, la force de cohésion et la connaissance des cycles, et les Dragons inférieurs n'étant que des familiers et véritablement établi en certains lieu Naturel, ou l'Homme n'a pu encore poser sa patte destructrice.

La draconique avant d'être mis en pratique, doit être symbolique et ce symbole du Dragon doit être compris, sous peine de ne voir aucune manifestation de l'entité, et ce même si le désir de l'opérant est ardent, et d'ailleurs je crois que tout chercheur avant de commencer, doit avoir cette initiation symbolique car, le symbole est le condensé de tout ouvrages contenant 1000 pages, et qui ne sont que des mots qui explique ce même symbole.

Message par Odin » Lun Mai 28, 2012 15:48 pm

Bertrand, je ne comprends pas pourquoi c'est différent avec le dragon ? Est-ce que ce n'est pas Lui que nous adorons à travers chaque divinité ?

Message par Jagannath » Lun Mai 28, 2012 8:29 am

La question d'Ovo m'avait échappé, merci Schae d'avoir partagé ton expérience pour lui répondre.
Pour ma part la synthèse demandée était dans la citation d'Ovo (la dernière phrase) donc je ne sais pas quoi ajouter.
Si ce qui manque est seulement une approche pratique, là je m'en remets à Schaemann : puisqu'il en a fait sa voie, il peut partager!

Message par Odin » Dim Mai 27, 2012 23:18 pm

Peut-être un petit coup de pendule pour affiner la recherche ?

Message par Schae » Dim Mai 27, 2012 23:06 pm

Ah en me relisant, j'ai dénoté une petite incohérence du fait d'une absence d'explications.

Je disais que les Dragons pouvaient avoir été des humains et se sont totalement détachés de leur âme humaine pour devenir Dragons, sans cela et avec le mode de vie que cette pratique demande, ils n'auraient put aller plus loin que le monde d'Asiah, où se trouvent les 10 ordres des âmes bienheureuses, les Izschim.
Ils sont devenus des entités pour pouvoir justement se rapprocher un peu plus du Dieu manifesté à mon avis.

Message par Schae » Dim Mai 27, 2012 22:54 pm

J'ai hâte car, en fait je n'attendais que toi!

Message par bastet » Dim Mai 27, 2012 22:44 pm

Je suis enchantée par ce que tu dis Schae, même si il se peut que je ne sois pas en phase avec certaines choses après une lecture plus approfondie, mais c'est mon impression générale du moment.

Trop tard ce soir pour pour répondre au débouté, demain je vais pratiquer un rituel où la salamandre sera à l'honneur à un moment donné.
Je reviendrai.

Message par Schae » Dim Mai 27, 2012 22:37 pm

Les Dragons ne sont pas seulement "Nature", ils sont "cosmos, univers". Si tu restes sur ta faim Ovo, alors nourris-toi de leur sagesse et peut-être en sera-tu rassasié, mais la voie Draconique ainsi que toutes les autres demandent Assiduité, sérieux et surtout de s'abandonner dans une confiance totale avec le Dragon, elle demande également étude et recherches intérieures.

Tous les "Daracos" ou Mage Draconique commencent par Marc-André Ricard et ses rituels soi-disant de Haute-magie, et d'ailleurs vu que les ouvrages concernant cet art sont fait ... celui-ci, la plupart par fainéantise je suppose ne vont pas aller plus loin et vont sans cesse réitérer ses rituels, jusqu'à ce qu'ils se lassent pour abandonner totalement cette voie... Je trouve d'ailleurs avec tous le respect que je lui dois pour avoir tenter de mettre en place une magie Draconique Cérémonielle, que son petit commerce spirituel marche à fond les gamelles depuis que son ouvrage "La magie des Dragons" est devenu un best-seller dans le milieu de l'art Draconique. Personnellement, je ne lui fait pas confiance et je crois qu'il n'y a pas que moi...

Seulement il en existe un autre, D.J. conway qui a par son intuition et son travail, inséré des pratiques Chamaniques dans l'art Draconique et ses ouvrages sont:
-Danser avec les dragons
-Magie Mystique des dragons
Bien sûr, ceux qui me connaissent comprendront pourquoi il est devenu mon chouchou^^

La magie Draconique n'est pas encore quelque chose de définie et peut-être que jamais elle ne le sera, car la créature s'adapte à l'opérant, il existe donc autant de façon de faire qu'il y a de Daracos, il faudra encore plusieurs ouvrages qui doivent venir, et bien d'autres chercheurs qui vont peut-être un jour établir enfin, un réel art Draconique authentique.

En attendant, suivez votre intuition, et surtout buvez toutes les paroles de la créature Draconique, elle est une entité admirable sur qui l'on peut compter, et elle n'hésitera pas si la recherche est sincère, à donner des « coups de griffes » en cas de manquement à répétition à la morale et à la piété qui est demandée pour pouvoir recevoir de telles énergies en soi.

Dans le cas contraire, si les fruits du lien entre la créature et l'Humain ne donnent plus rien et commencent à pourrir, le Dragon disparaîtra de lui-même car, d'autres gens auront peut-être besoin de sa connaissance pour évoluer, il ne perdra pas son temps.

---

J'ai lu le message d'Artémis et la réflexion m'a mené aux mêmes idées, seulement je ne pense pas qu'il n'y ait que les Séraphins qui puissent être considérés comme Dragons, mais tous les Choeurs angéliques. En effet, et après avoir mené maintes discussions sur le sujet (Hors de Pandore), il s'avère d'après certaines observations, que les Dragons peuvent avoir 2, 4, ou 6 ailes voir pas du tout, en fonction de leur élévation sur le plan spirituel.

Un jour, alors que je faisais appel au Dragon par un rite d'invocation où je désirais en savoir plus sur la hiérarchie Draconique, une vision m'est survenue et j'ai vu l'Arbre de Vie avec ces dix séphires et ses 32 sentiers, seulement à l'intérieur des sphères il y avait une créature Dragon qui y siégeait à chaque fois de différents aspects. J'ai compris ce jour-là que ces entités étaient issues du monde de Jesirah, seulement je ne sais toujours pas si l'on peut mettre une inter-relation entre les Anges et les Dragons, pourtant cela paraît évident.
Quand je pense que la plupart croient dur comme fer qu’ils ne peuvent provenir que d’un coin de l’astral qui s’appel « draconia ». Si seulement ces gens savaient réellement ce qu’étaient l’astral et qu’il était situé dans le « cône d’ombre » de la Terre par rapport au Soleil... Ils ne font qu’alourdir d’un voile fluidique supplémentaire leur âme, qu’ils devront un jour où l’autre se débarrasser difficilement pour en être libéré !

J’en viens également à me demander si les Dragons ne furent pas des Hommes avant, qui ont décider de se détacher entièrement de leur âme humaine pour devenir esprit Dragon et aider des personnes en quête des mondes spirituels car, ils évoluent également dans l’ascension si leur « mission » est accomplie et de ce fait, tendent une « échelle » à leurs protégés pour qu’ils puissent eux-même, remonter les différentes séphires comprises, et les différents mondes découlant de la Cause Première…

Message par ovo » Jeu Mai 03, 2012 21:58 pm

Bertrand a écrit :Il n'est pas nécessaire de comprendre pourquoi le feu brûle (réaction chimique d'oxydoréduction, ça demande des années d'étude à comprendre) pour savoir que le feu brûle. Comprendre pourquoi il n'y a pas de meilleur guide que le dragon, similairement, demande des années d'étude du tantrisme ou de toute autre voie draconique. C'est impossible à expliquer ici simplement, pas plus qu'on ne peut expliquer comme ça d'un seul coup de clavier pourquoi le feu brûle.

Mais heureusement, de même qu'il n'est pas nécessaire d'avoir fait 5 ans d'étude de chimie pour savoir que le feu brûle effectivement, de même il n'est pas nécessaire d'avoir fait 5 ans d'étude de voie draconique pour savoir que le dragon est un excellent guide, il suffit pour cela de développer une dévotion pour lui et de suivre sa guidance.

Même si l'aspect intellectuel n'est pas requis pour comprendre, je peux tout de même donner quelques indices pour débroussailler : le dragon est lui-même le principe dynamique qui sous-tend toute forme de guide dynamique, c'est à dire qu'il est en lui-même -c'est sa définition même- celui qui agit comme guide à l'intérieur de n'importe quel guide, au niveau énergétique.

Personnellement je suis toujours rester sur ma faim concernant les dragons, et comme tu a l'air de savoir de quoi tu parle je serais très intéresser d'en apprendre d'avantage..
Es-que tu pourrais tenter de faire une synthèse (même complexe) sur la nature des dragons?

[Edit petit robot de la correction de l’Administration : faire un petit effort sur les fautes d'accord et de grammaire. Merci.]

Message par Schae » Sam Fév 25, 2012 20:57 pm

Hraefn a écrit :Dommage que Schae ne soit pas par ici ces temps ci


Et justement je passe peut-être un peu tard et je vois que c'est déjà fini, alors je retourne au fond de ma grotte...

Au revoir...

Message par Jemda » Sam Jan 14, 2012 14:52 pm

Très bonne idée Odin ! Merci beaucoup tout le monde pour toute vos réponse !

Message par Odin » Sam Jan 14, 2012 10:40 am

Jemda, si tu veux développer un lien avec le dragon, tu peux créer un petit rituel quotidien pour t'ouvrir à lui (il a toujours été là) : méditer une minute ou deux sur lui, lui faire une petite prière, une offrande, lui demander de se révéler dans ton coeur et de te guider sur le chemin.

Message par Jemda » Sam Jan 14, 2012 7:10 am

D'accord

Message par Jagannath » Sam Jan 14, 2012 6:46 am

http://pandore.net/agora/topic885.html

Si tu permets on va fusionner ta question avec le fil de discussion déjà existant. Ok?

est-ce qu'il y a un dieu dragon

Message par jemda » Sam Jan 14, 2012 6:21 am

A Hraefn: pourquoi, laisse le vent du soir décider
A Bertrand: merci!

est-ce qu'il y a un dieu dragon?

Message par jemda » Sam Jan 14, 2012 6:12 am

Et que veut dire :<<Laisse>>?

Message par Jagannath » Sam Jan 14, 2012 6:04 am

Jemda, la passion pour les dragons révèle l'intuition d'une force secrète, immense, potentiellement violente mais naturellement merveilleuse qui dort secrètement.
Le culte des dragons est une approche correcte. La prière est le B-A-BA mais des rituels c'est encore bien mieux. Il y a tout un tas de développement à la magie draconique, je ne suis pas spécialiste, mais il y a des choses valables et d'autres vraiment nulles, n'hésite pas à demander conseil ici pour ne pas sombrer dans des pratiques complètement fantaisistes comme il y en a beaucoup sur internet.

est-ce qu'il y a un dieu dragon?

Message par jemda » Sam Jan 14, 2012 4:39 am

Pour tout vous dire, je suis passionné par les dragon depuis l'age de 6 ans . C'est une des raison qui me pousse à me tourner vers les dragons . En Chine , il représente les forces de la nature , les énergie spirituelles et le Chi . Je fais du Kung-Fu alors , ça aurais du sens , mais j'ai encore besoin de piste.Merci pour tout vos conseil !

Message par Hraefn » Ven Jan 06, 2012 22:09 pm

Dommage que Schae ne soit pas par ici ces temps ci, il aurait pu t'apporter beaucoup de réponse...

Message par Zora* » Ven Jan 06, 2012 20:53 pm

Garde le bien ton briquet ^^ !

Message par Jagannath » Ven Jan 06, 2012 6:49 am

Zora : "Mais heureusement j'ai un [...] briquet, chez moi !"

Lumineux raccourci de mon approche ;)

Message par Zora* » Jeu Jan 05, 2012 22:54 pm

Bien ! J'ai retrouvé mon prof de chimie !

"Bertrand
Mais heureusement, de même qu'il n'est pas nécessaire d'avoir fait 5 ans d'étude de chimie pour savoir que le feu brûle effectivement, de même il n'est pas nécessaire d'avoir fait 5 ans d'étude de voie draconique pour savoir que le dragon est un excellent guide, il suffit pour cela de développer une dévotion pour lui et de suivre sa guidance. "

Fait attention le Dragon te pousse vers le chiffre 5 !

Cela dit il fait partit de ces divins chiffres de l'équilibre de l'être ! Les 5 sens, le 1er billet en Euros (5 euros) et j'en passe...^^

Mais t'inquiète pas : un bélier ascendant lion comprend le feu divin et l'énergétique !


NB: En toute bonne foi, j'ai oublié les paramètres de l'oxydoréduction ! La honte !
Mais heureusement j'ai un biquet, heum non un briquet, chez moi !

Message par Jagannath » Jeu Jan 05, 2012 6:33 am

Il n'est pas nécessaire de comprendre pourquoi le feu brûle (réaction chimique d'oxydoréduction, ça demande des années d'étude à comprendre) pour savoir que le feu brûle. Comprendre pourquoi il n'y a pas de meilleur guide que le dragon, similairement, demande des années d'étude du tantrisme ou de toute autre voie draconique. C'est impossible à expliquer ici simplement, pas plus qu'on ne peut expliquer comme ça d'un seul coup de clavier pourquoi le feu brûle.

Mais heureusement, de même qu'il n'est pas nécessaire d'avoir fait 5 ans d'étude de chimie pour savoir que le feu brûle effectivement, de même il n'est pas nécessaire d'avoir fait 5 ans d'étude de voie draconique pour savoir que le dragon est un excellent guide, il suffit pour cela de développer une dévotion pour lui et de suivre sa guidance.

Même si l'aspect intellectuel n'est pas requis pour comprendre, je peux tout de même donner quelques indices pour débroussailler : le dragon est lui-même le principe dynamique qui sous-tend toute forme de guide dynamique, c'est à dire qu'il est en lui-même -c'est sa définition même- celui qui agit comme guide à l'intérieur de n'importe quel guide, au niveau énergétique.

Message par Zora* » Mer Jan 04, 2012 22:56 pm

Je ne vois toujours pas pourquoi !

Message par Jagannath » Mer Jan 04, 2012 6:48 am

Zora : "Pourquoi le dragon serait le meilleur guide ? Pourquoi pas l'aigle ou le boeuf !?? Ou le Bélier ?"

Ces derniers ont le dragon pour guide eux aussi, ils peuvent devenir de bons guides à leur tour mais c'est de seconde main :)

Message par Zora* » Mar Jan 03, 2012 22:04 pm

Pourquoi le dragon serait le meilleur guide ? Pourquoi pas l'aigle ou le boeuf !?? Ou le Bélier ^^ ?

Haut