Reportage sur Jeanne d'Arc

Répondre

Les BBCodes sont désactivés
Les smileys sont désactivés

Revue du sujet
   

Étendre la vue Revue du sujet : Reportage sur Jeanne d'Arc

Re: Reportage sur Jeanne d'Arc

Message par Odin » Lun Oct 15, 2018 21:56 pm

Il n'y a pas de Bête. C'est l'absence d'amour qui tue. Même si certains font de la magie noire, ce n'est pas ça l'obstacle qui nous menace : "la plus grande menace qui pèse sur l'humanité, ce n'est pas une troisième guerre mondiale, c'est la séparation entre l'homme et la nature" (amma).
C'est le "démon" de l'ignorance qui nous détruit, on regarde les travers des autres mais on fonce collectivement dans le mur au lieu d'agir ensemble pour mettre en pratique les solutions et innover et créer pour réparer les dégâts existants.
Nous avons renié la manifestation de Dieu (la nature) et nous avons peu à peu renié notre propre Soi au profit d'une image superficielle basée sur la consommation.
On n'y arrivera que lorsque la conscience que tout est vivant reviendra. Sans cette conscience, le respect envers la nature et envers soi-même est impossible. Et donc on causera notre propre chute.

Re: Reportage sur Jeanne d'Arc

Message par Shou » Lun Oct 15, 2018 21:54 pm

Et Dieu sait que la Bête est à l'ouvrage en ce moment. Perso j'ai même peur de sortir parfois

Re: Reportage sur Jeanne d'Arc

Message par Odin » Lun Oct 15, 2018 21:53 pm

Il faut toujours choisir l'unité et la solidarité, car quand l'ennemi se présente il utilise la division et la cupidité pour attirer les collabos. Regarde l'empire romain par exemple. Les romains ont pu s'étendre en conquérant les royaumes divisés, puis se sont maintenus en utilisant les collabos.

Re: Reportage sur Jeanne d'Arc

Message par Shou » Lun Oct 15, 2018 21:45 pm

Puissions-nous être témoins de cela.

Puissions-nous être prêts lorsque cela arrivera, que nos coeurs soient assez forts pour pouvoir accomplir Sa volonté et aider les autres.

Re: Reportage sur Jeanne d'Arc

Message par Odin » Lun Oct 15, 2018 21:32 pm

Oui, ce n'est pas grave on peut y répondre aujourd'hui avec une autre sensibilité. Alors, j'en avais justement parlé oralement avec Jagannath, et on avait conclu que la situation de l'époque était tout aussi difficile qu'à notre époque. Les français risquaient de se faire écraser et le monde aurait peut-être sombré dans le chaos bien avant notre époque à cause de la disparition du dharma français qui a maintenu les valeurs essentielles.

A notre époque il y a déjà des incarnations divines, elles sont très nombreuses. Il y en a dans divers endroits, je peux citer celles que je connais : le mont Kailash, la montagne Arunachala (ce sont des siddha, des yogis dotés de tous les pouvoirs magiques, ayant réalisés Dieu de leur vivant), il y en a ailleurs aussi avec une mission précise qui a été livrée au monde : Amma qui revient en France cette année, Mère Meera basée en Allemagne, Shiva-Shakti dans le Tamil Nadu (qui nous propose une méditation à nous membres du forum), Paramahamsa Vishwananda... Dans les récents il y a eu Sathya Sai Baba, Mâ Ananda Mayî, Premananda, Ramana Maharshi, et tout un tas d'autres.

Il y en a aussi qui œuvrent en secret, j'ai un doute par exemple sur Malala Yousafzai qui a fait un discours troublant juste après son réveil de l'attaque terroriste qu'elle a subi. Elle dit qu'elle voyait tous les gens prier et qu'elle est revenue pour cette raison, avec une autorité bluffante qui me fait penser qu'il y a quelque chose de très lumineux en jeu dans cette incarnation. Mais bon c'est juste un ressenti personnel. Il y a certainement de grandes âmes qui oeuvrent aux quatre coins du monde. Je pensais à elle car elle oeuvre pour la scolarisation des filles : c'est la chose la plus importante pour mettre fin à la folie qui s'est emparée de la planète, trop dans le yang.

Dans le Kali Yuga, il est annoncé que Kalkî, un autre avatar divin, doit venir pour rétablir le dharma.

kaliyuga-06.jpg


Il ne fait aucun doute que Dieu oeuvre à chaque instant dans ce sens. Pour l'anecdote, durant le voyage en Inde on a été confronté à des bad guys avec Jagannath. Shiva-Shakti (on logeait dans l'ashram) nous a protégé. Nous avons compris qu'elle nous invitait à ne rien faire, qu'elle s'occuperait de tout, qu'elle avait une solution. Un jour, on descend dans le hall où elle donne le darshan le matin, et ils arrivent, s'assoient dans le hall et nous fixent, toujours dans une tentative d'intimidation. Shiva-Shakti s'est levée, et elle a commencé à donner le darshan en allant sur la gauche alors que d'habitude elle commence toujours à droite. Elle est allée directement vers eux, les a regardé droit les yeux. Son regard était sombre, sa peau plus noire que d'habitude, le temps semblait en suspend, il y avait une lourdeur dans la pièce. Elle semblait ne pas sourire. Les deux types se sont enfoncés dans leurs sièges. Je n'aurais vraiment pas aimé être à leur place. Ca ressemblait très fort à un "essaie ne serait-ce que de les toucher, je te réduirai en cendres toi et tous tes compagnons". Personnellement c'est ce que j'ai ressenti, car elle leur avait déjà dit qu'on était de bonnes personnes quand ils sont venus la voir la première fois, alors que normalement elle fait voeu de silence. Après ça, ils nous ont laissé tranquilles (on avait subi un interrogatoire et ils nous suivaient, c'était très oppressant).
Dieu est vraiment à l'oeuvre, et lorsque le moment l'exigera, il détruira ces démons iniques, c'est une certitude.
Cependant faisons de notre mieux pour suivre notre chemin spirituel en respectant l'homme et la nature car c'est ce qu'on attend de nous.

Re: Reportage sur Jeanne d'Arc

Message par Cless » Lun Oct 15, 2018 20:49 pm

Ce serait bien si Dieu pouvait avoir l'idée de nous envoyer une autre Jeanne d'Arc par les temps qui courent.
Enfin, si ça se trouve, il/elle est déjà parmi nous mais nous ne le voyons pas :(
Je ne suis pas historien mais la situation à l'époque semblait vraiment moins difficile que de nos jours, pourtant Jeanne est apparue pour rétablir le Dharma. Y a-t-il si peu de monde qui prie pour qu'il en soit de nouveau ainsi ?

Edit: Jagannath avait déjà répondu plus haut on dirait au même type de question en fait !

Re: Reportage sur Jeanne d'Arc

Message par Jagannath » Mar Déc 26, 2017 21:28 pm

Je n'ai pas lu celui-là Alex, tu nous diras ce que tu en as pensé.

Re: Reportage sur Jeanne d'Arc

Message par Alex » Mar Déc 26, 2017 18:07 pm

Je commence à lire la biographie de Jeanne d'Arc écrit par Hortense Dufour de la maison d'édition Flammarion. Le titre; "Jeanne d'Arc, la chanson et la geste." Vous connaissez ? Sur la couverture, nous pouvons lire une citation: "Dieu premier servi"

J'ai lu les premières pages et c'est vraiment très bien écrit. Elle dépeint le tableau de l'époque d'une manière très ludique. Elle semble s'être extrêmement documenté aussi. Le livre fait 700 pages. Je n'ai jamais lu un aussi gros livre de toute ma vie. Mais, il fait en envie. :-)

Re: Reportage sur Jeanne d'Arc

Message par Jagannath » Lun Déc 25, 2017 11:11 am

Normalement Odin, les historiens, les vrais, font le travail de vérifier cela sur la foi des documents d'origine. Si Charles VII n'avait pas abandonné Jeanne normalement ils l'auraient découvert. Autant il y a bel et bien eu des tas de faux historiens qui ont essayé de salir Jeanne (c'est curieux comme les mystiques honnêtes réussissent à avoir contre eux à la fois ceux qui sont contre leur église mais aussi ceux de leur église) et ce dès après son bûcher, mais les vrais historiens les ont tous démentis, le travail d'un historien c'est un travail de détective pour vérifier toutes les informations et elles SONT vérifiables, car il existe un tas incroyable d'archives et d'éléments de témoignages indirects sur ce qui s'est vraiment passé. Les complotistes ont toujours les mêmes méthodes sophistiques pour transformer en évidences des hypothèses complètement farfelues que tout historiens sérieux détecte immédiatement comme du toc. Comme pour tous ces films sur youtube qui nous racontent les géants qui ont construit les monuments du passé etc. (Sans compter les enjeux plus modernes comme tous les bouquins de merde sur le 11 septembre [9/11] et les vidéos pourries des complotistes de tous bois) Il faut apprendre à détecter cette sophistique du mensonge, le but encore une fois de ces gens n'est ni la vérité, ni le mensonge, c'est seulement l'argent. Ils vivent de leurs dénonciations et entretiennent une paranoïa absurde, au final ce sont les vrais historiens qui en pâtissent. Et si on apprend vraiment l'histoire, on comprend comment ça marche.

Il faut se méfier des complotistes qui de tout temps sont là pour vendre du papier. Il y a un certain nombre d'historiens vraiment au-dessus de tout soupçons sur Jeanne D'Arc qui ont réellement participé à l'enquête. (A savoir que oui Odin, les intriguants de l'époque ont tout fait pour salir Jeanne D'Arc, mais c'est clairement totalement établi par les historiens sérieux, il n'y a pas de problème là-dessus et pas besoin pour le prouver d'imaginer que Charles VII ne l'a pas abandonnée. Charles VII était peut-être simplement un rationaliste. Penser que le fait qu'elle l'a sauvé le rendait forcément reconnaissant est absurde en politique : en politique on veut au contraire se débarrasser des gens dont on est redevable pour construire un vrai gouvernement, il y a un grand nombre de raisons pour ça, à commencer pour n'en citer qu'une par le fait qu'elle a bien trop de pouvoir. Tous les hommes politiques le font, regardez Chirac qui a ruiné soigneusement tous ceux qui ont construit sa victoire. C'est un processus normal.

Re: Reportage sur Jeanne d'Arc

Message par Odin » Lun Déc 25, 2017 10:56 am

Je serais tenté de dire que Charles VII n'a pas abandonné Jeanne. Ce qui m'alerte, c'est le sort réservé à Gilles de Rais quelques années plus tard alors qu'il avait combattu aux côtés de Jeanne... A mon avis, les ennemis de Jeanne ont poursuivi leur oeuvre après sa mort. C'est même probable que Gilles aie été dépeint comme un barbe-bleue EXPRÈS pour salir Jeanne à posteriori. Du coup laisser entendre que Charles VII aurait trahi Jeanne relève de la même fourberie : diminuer encore l'aura de la sainte. Il n'a probablement rien pu faire pour la sauver ou alors c'est Jeanne qui l'a voulu ainsi.
Encore aujourd'hui on relève les mêmes techniques vicieuses pour salir l'oeuvre de bien des personnes qui oeuvrent pourtant pour la lumière. Il faut voir le sort réservé aux lanceurs d'alertes accusés d'être des terroristes, quand ce n'est pas ça on leur colle une affaire bien glauque sur le dos (abus sexuels prétendus, pseudo-détournement d'argent, etc). Si on ne trouve rien sur eux on s'en prend à une personne de leur entourage, on ressort les vieux dossiers ou on en invente quand il n'y en a pas. Pour les cas extrême à l'échelle d'une nation, voir le cas de Kadhafi, Bachar... la liste est super longue.

Re: Reportage sur Jeanne d'Arc

Message par bastet » Lun Déc 25, 2017 4:29 am

Mon cher Cless, il se peut que Charles VII était très politique et bien emberlificoté dans sa nullité. C'était une "époque révolue non démocratique", mais quand on voit ce qui se passe actuellement, c'est pareil.
Comme il se peut que l'histoire de Jeanne a été très déviée dans les livres scolaires.
Mais ce que je crois, c'est que Jeanne (historiquement reconnue, contrairement à Jésus dont les archives romaines ne sont pas consultables) était une personne admirable et un être éveillée, en dehors des gnangnans des livres scolaires et de la récupération politique d'un parti dont je ne veux même pas citer le nom.
La véritable histoire de Jeanne a rarement fait l'objet d'écrits objectifs, malgré tous les documents authentiques de son procès en réserve dans la Bibliothèque Nationale. Ceux qui ont voulu savoir, curieusement, n'ont pas eu accès à tous les documents de l'époque.

Mais qu'on le veuille ou pas, il y a des êtres de Lumière qui traversent les siècles. Encore faut-il les voir et les entendre.

Re: Reportage sur Jeanne d'Arc

Message par Cless » Lun Déc 25, 2017 0:38 am

Pourquoi Charles VII a-t-il abandonné Jeanne d'Arc lorsque celle-ci a été capturée et condamnée ? Pourquoi ne pas l'avoir aidé alors qu'il est monté sur le trône grâce à elle ?

Message par Abi » Mer Jan 21, 2015 3:19 am

ou sont les saints ?
C'est clair que c'est la bonne question! Il ne te reste plus qu'à appliquer le conseil de J à leur sujet.

Sinon merci pour la vidéo Odin, on voit que Jeanne d'Arc ressemble beaucoup à la figure du Prophète des musulmans tu l'as bien ressenti!

Message par Jagannath » Mar Jan 20, 2015 3:45 am

Proxydore des Rivières : "Je sais ce que tu vas me répondre : choisis ta voie, et accroche toi à cette voie avec la persévérance la plus absolue, jusqu'à la Source."

J'ai déjà répondu à de nombreuses reprises à cette question, ton souvenir des réponses est incomplet, tu as occulté l'essentiel pour continuer de faire de cette question une question compliquée alors qu'elle est profondément simple.
Je vais répondre à nouveau, mais tu dois faire l'effort de comprendre au-delà des mots, sans cela la question ressurgira inchangée dans 2 mois ou 2 ans. Donc lis attentivement et prend le temps de comprendre en observant en toi-même ce qui est décrit, le principe de l'ignorance.

Proxydore des Rivières : "C'est véritablement magnifique ce que tu nous dis Jag, et ça fait sens quand on te lit, mais comment concrètement fait-on pour s'attacher à la Source, pour trouver Dieu ou le Soi ?"

Tu es déjà le Soi! Tu n'as rien besoin de trouver! Il n'y a qu'à supprimer l'ignorance qui te fait te prendre pour un individu limité et alors le Soi sera évident de lui-même.

Concrètement au lieu de supprimer l'ignorance nous passons notre temps à l'entretenir en mettant tous nos projets et notre énergie au profit de cet individu limité auquel nous nous identifions par ignorance. Il n'y a rien d'autre à faire que de cesser cette espèce de suicide qui consiste à entretenir l'ignorance du Soi en se prenant pour le non-Soi. Seulement notre habitude est si fortement ancrée qu'on ne peut pas cesser par simple décision : bien vite de nouveaux projets irrésistibles apparaissent dans notre mental. Ils cesseront de réapparaître si nous mettons la totalité de nos efforts dans la recherche éperdue du Soi ou de Dieu et dans l'action désintéressé. C'est seulement en occupant totalement notre mental à ces pratiques que les vieux circuits viciés vont se vider de leur substance. Cela doit être un effort continu, ininterrompu. Lorsque cet effort est devenu vraiment ininterrompu, alors le Soi se révèle de lui-même.

Proxy : "Mais pourtant j'ai l'impression de n'avoir jamais rencontré personne, y compris parmi ceux qui pratiquent leur tradition avec la plus grande discipline et la plus grande volonté, qui semble vraiment avoir réalisé ce que tu nous décrit."

Ils y parviendront ceux qui aspirent de tout leur être à trouver cette source, ils y parviendront car c'est ELLE qui les appelle. Tu n'as rencontré personne? As-tu cherché avec assez d'abnégation? Es-tu prêt à partir les chercher à l'autre bout du monde ou attends-tu seulement de voir ceux qui viennent à toi? Tu dis que tu n'en a pas rencontré mais il y en a.

Proxy : "Ce que tu nous décrit est si sublime, si exceptionnel que la personne l'ayant réalisé ne pourrait pas être autre chose qu'une boule d'amour inconditionnel, un "saint" comme François d'Assise"

Peu de saints l'ont réalisé complètement mais Saint-François en fait partie. Ceux qui l'ont parfaitement réalisé en effet sont des êtres remarquables, leur seule présence suscite une paix profonde autour d'eux. Mais avant de l'avoir réalisé complètement, et de devenir amour-infini-rayonnant on peut déjà espérer par la pratique indiquée ici, de nombreux progrès. Qui peuvent impliquer entre autre de la sainteté, et qui tous se caractérisent par un mental rempli de paix et de félicité divine. D'abord le pèlerin exclue tous les circuits de l'illusion, ceux qui entretiennent l'ignorance (identification) en mettant la totalité de ses efforts au service de la recherche éperdue de Dieu et dans le service désintéressé. Il suffit de quelques courtes années de ce régime en respectant les instructions d'un maître compétent, pour réaliser tout à fait que nous ne sommes pas le corps. Un tel pèlerin sait qu'il est immortel et il est libéré de l'angoisse de mourir, il est aussi libéré des dogmes et de la pression sociale car il n'est plus concerné par les idées reçues concernant l'individu-corps. Il est au-delà de tous les concepts grossiers. Il est libre de cheminer sur la voie intérieure véritable au lieu d'errer dans les méandres du mental conditionné. Et il connait une félicité ininterrompue.
D'autre part l'effort pour lui n'est plus une souffrance, il est naturel. Il peut dès lors orienter ses efforts vers une voie de réalisation directe telle que la recherche du Soi ou des pratiques dialectiques bouddhistes avancées, ou bien vers une voie de sainteté pour devenir un exemple pour le monde, ou encore un bodhisattva pour qui la voie est le service désintéressé de l'humanité, ou un chercheur solitaire. Dans tous les cas l'amour est devenu son moteur principal.

Proxy : "Pourtant, parmi ceux qui se lancent dans leur voie avec le plus grand dévouement, je pense aux moines ou aux prêtres, où sont les saints ?"

Seule une faible partie met réellement en pratique les instructions. La majorité ne parvient pas à se détacher des désirs, souvent c'est simplement parce qu'ils n'ont pas de maître compétent et ne savent juste pas que le moyen n'est pas de s'imposer des choses par la force (cela échoue à coup sûr) mais de remplacer véritablement les circuits qui alimentent l'ignorance par ceux qui la détruisent. Ne comprenant pas les vrais principes spirituels, et n'ayant pas de maître pour les leur expliquer, ils se perdent dans les méandres de la religiosité qui n'est d'aucune aide pour devenir un saint.
Après quoi il y a quand même beaucoup de saints, je veux dire si on fixe notre attention sur ceux qui échouent, on trouvera beaucoup de prétextes pour ne rien faire, mais si on regarde ceux qui n'ont pas cherché de prétextes, qui ont consacré leur vie à Dieu, il est clair que beaucoup réussissent - et ceux qui réussissent sont ceux qui arrêtent de chercher des excuses, qui arrêtent de se focaliser sur "c'est difficile" et agissent avec détermination!
Donc il faut arrêter de chercher des poux à ceux qui ne réussissent pas, et s'intéresser plutôt à la vie de ceux qui ont réussi, il y en a tant et tant qui témoignent qu'une vie dédiée au service de l'humanité est possible et qu'elle est pleine de félicité contagieuse!

Ceux qui réalisent totalement Dieu de leur vivant sont effectivement bien plus rares. A tel point que catholicisme ne le mentionne même pas bien que ce soit le cas de Saint François. Les diverses traditions s'entendent pour dire que c'est rare, que c'est un petit peu moins rare lors de la mort mais même là c'est encore rare.

Proxy : "Des dépressifs, des frustrés, des routiniers ou des illusionnés, ça oui ! Des saints, je n'en ai jamais rencontré."

Va les chercher là où ils se trouvent! Encore une fois, si tu veux réussir quelque chose sur la voie spirituelle, concentre-toi sur ceux qui réussissent. Un seul qui réussit suffit à prouver que c'est possible. Trouve celui-là.

Proxy : "Combien de pèlerins qui prient et prient sans cesse, et qui n'avancent pas d'un iota, ni dans le bonheur, ni encore moins dans la réalisation de leur Source véritable."

Proxy ceux qui prient et prient sans cesse avec amour y parviendront tous. S'ils n'y parviennent pas c'est que la prière est hypocrite ou qu'il n'y a pas l'amour sincère de Dieu dans ces prières. Celui qui prie pour la réalisation parce qu'il espère en tirer profit, être adulé ou autre, où est sa sincérité et son amour de Dieu? Il peut prier pendant mille ans, il en tirera peut-être des petites joies superflues de temps en temps, mais spirituellement, il ne se passera rien de rien. Ceux qui réussissent ont un amour de Dieu si immense qu'ils sont capables d'abandonner tout le reste, y compris les rêves de gloire et de reconnaissance.

Proxy : "Je me permets de dire cela parce que, dans les moments de désarrois, les réactions, les attitudes, les comportements des gens "engagés sur une voie spirituelle" sont en tout point semblable avec le premier badaud venu, qui n'a pas la moindre idée qu'il est autre chose que ce qu'il voit dans le miroir."

Tu as observé que le savoir intellectuel ne modifie pas les mauvaises tendances. Bien, c'est ce que nous répétons tant et tant ici. Nous ne cessons de dire que la compréhension intellectuelle n'est d'aucune utilité à part à faire comprendre qu'il faut aller dans l'action concrète et l'expérience directe. Donc au lieu de ressortir cet argument, tiens-le pour acquis et tires-en les conclusions qui s'imposent : laisse l'intellect et engage-toi dans la pratique.

Proxy : "Et quant à Dieu qui enverrait des saints rétablir l'harmonie dans nos sociétés : tout laisse croire que ce n'est pas le cas, vue la décadence absolue dans laquelle on plonge depuis des siècles sans que rien ne semble pouvoir nous arrêter. Pourquoi Dieu rétablirait-il l'harmonie contre notre libre-arbitre?"

Odin n'a pas parlé de rétablir contre notre libre-arbitre. Jeanne d'Arc est arrivée pour rétablir la justice parce que des milliers de chrétiens justes et courageux continuaient à se battre pour le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes face à un ennemi sournois qui ne respectait aucun principe. La chevalerie française s'est faite massacrer, et le peu de survivants qui restaient au temps de Jeanne d'Arc savaient très bien qu'ils n'avaient aucune chance face aux anglais sans une aide divine remarquable ; pourtant leur foi en Dieu était telle qu'ils ont continué à se battre pour ce droit divin. C'est là que Jeanne d'Arc est arrivée et lorsqu'ils l'ont suivie, là encore, les batailles semblaient toutes perdues d'avance. Quelle puissante foi les animait pour partir malgré tout vers ce qui semblait une défaite assurée? Si nous faisons preuve aujourd'hui de la même foi et du même engagement, alors Jeanne d'Arc reviendra. Si nous nous foutons éperdument de l'avenir de l'humanité, si nous ne sommes pas prêts à abandonner notre confort et à nous engager totalement comme le fit la chevalerie française en ce temps-là, Elle ne viendra pas pour l'empêcher de sombrer. Ceci dit l'époque actuelle étant des plus difficiles, les efforts de ceux qui restent justes malgré tout, suffisent à mettre en action la compassion divine.

Message par Totem » Lun Jan 19, 2015 22:47 pm

Proxydore des Rivières a écrit :


Et quant à Dieu qui enverrait des saints rétablir l'harmonie dans nos sociétés : tout laisse croire que ce n'est pas le cas, vue la décadence absolue dans laquelle on plonge depuis des siècles sans que rien ne semble pouvoir nous arrêter. Pourquoi Dieu rétablirait-il l'harmonie contre notre libre-arbitre ?


Pourtant il en envoie........ mais il y a un voile qui empêche les hommes de les voir et de les entendre.
De plus le libre arbitre n'existe qu'à un certain point....

Message par Odin » Lun Jan 19, 2015 22:33 pm

Proxydore des Rivières a écrit :Et quant à Dieu qui enverrait des saints rétablir l'harmonie dans nos sociétés : tout laisse croire que ce n'est pas le cas, vue la décadence absolue dans laquelle on plonge depuis des siècles sans que rien ne semble pouvoir nous arrêter. Pourquoi Dieu rétablirait-il l'harmonie contre notre libre-arbitre ?


Regarde le documentaire et tu en auras un bel exemple qui résoudra pas mal de questions. :)

Message par Proxydore des Rivières » Lun Jan 19, 2015 20:59 pm

C'est véritablement magnifique ce que tu nous dis Jag, et ça fait sens quand on te lit, mais comment concrètement fait-on pour s'attacher à la Source, pour trouver Dieu ou le Soi ?

Je sais ce que tu vas me répondre : choisis ta voie, et accroche toi à cette voie avec la persévérance la plus absolue, jusqu'à la Source. Mais pourtant j'ai l'impression de n'avoir jamais rencontré personne, y compris parmi ceux qui pratiquent leur tradition avec la plus grande discipline et la plus grande volonté, qui semble vraiment avoir réalisé ce que tu nous décrit.

Ce que tu nous décrit est si sublime, si exceptionnel que la personne l'ayant réalisé ne pourrait pas être autre chose qu'une boule d'amour inconditionnel, un "saint" comme François d'Assise ou Norbert de Xanten. Pourtant, parmis ceux qui se lancent dans leur voie avec le plus grand dévouement, je pense aux moines ou aux prêtres, ou sont les saints ? Des dépressifs, des frustrés, des routiniers ou des illusionnés, ça oui ! Des saints, je n'en ai jamais rencontré. Combien de pèlerins qui prient et prient sans cesse, et qui n'avancent pas d'un iota, ni dans le bonheur, ni encore moins dans la réalisation de leur Source véritable.

Je me permets de dire cela parce que, dans les moments de désarrois, les réactions, les attitudes, les comportements des gens "engagés sur une voie spirituelle" sont en tout point semblable avec le premier badaud venu, qui n'a pas la moindre idée qu'il est autre chose que ce qu'il voit dans le miroir.

Et quant à Dieu qui enverrait des saints rétablir l'harmonie dans nos sociétés : tout laisse croire que ce n'est pas le cas, vue la décadence absolue dans laquelle on plonge depuis des siècles sans que rien ne semble pouvoir nous arrêter. Pourquoi Dieu rétablirait-il l'harmonie contre notre libre-arbitre ?

Message par Odin » Lun Jan 19, 2015 13:43 pm

Oui Jag, ce que je voulais dire c'est qu'on n'a pas besoin de personnes qui nous imposent un dogme, mais de personnes qui montrent l'exemple. :) C'est par leur exemple qu'on se sent tout petit et qu'on se remet en question.

Message par Jagannath » Lun Jan 19, 2015 8:18 am

Nous sommes en plein dedans Alex.

Oui Alex, de même que toute vague qui se jette sur la plage retourne finalement à la mer, de même que tout air inspiré est voué à être expiré, de même que toute personne qui est née doit mourir, de même tout ce qui apparaît est voué à disparaître. Comme dans la respiration, il y a une phase d'expansion et une phase de rétraction. La finalité de la loi universelle suprême (loi de l'action et de la réaction, vraie en sciences, en physique tout autant qu'en spiritualité, appelée aussi loi du karma) est de ramener tout ce qui est à sa propre source, c'est la loi suprême, toutes les autres lois sont des reflets ou échos de cette loi première, c'est Elle la loi de grande unification que cherchent les physiciens et elle est la mère de toutes les lois qui ne sont que des variations d'Elle. La démultiplication apparente de la loi unique n'est qu'une illusion, on voit 1000 lois différentes par manque de discernement. Ce passage de l'unité à la multiplicité par un jeu de miroirs/reflets/échos est amplement décrit par la Kabbale.

Mais la loi suprême et unique encore une fois est que tout ce qui est doit revenir à sa source car rien n'en a jamais été séparé. Cette source est à la fois ce dont tout est issu, ce qui crée tout, ce qui maintient tout, ce qui détruit tout et ce dans quoi tout revient à la fin (je suis l'alfa et l'oméga). Cette Source est la seule chose qui ne soit pas éphémère, qui soit éternelle, cette source est pure félicité, Elle est sa propre énergie suprême (sa Shakti) qui contient l'énergie de tous les univers et de tous les mondes, des mondes divins aux mondes infernaux, de tous les multivers passés et à venir. Elle est l'être, Elle est la conscience, Elle est la félicité, on l'appelle le Soi ou encore Dieu/La Déesse.

Etant la créatrice de toutes choses, cette source a créé le monde, la fiction dans laquelle nous pensons exister séparément, même le désir que cette fiction soit éternelle est Sa création, c'est Elle aussi qui le détruira. Elle est Shiva et Shakti.

Il n'existe aucun bonheur durable dans les attachement au monde, tous se terminent par la perte et la douleur. Mais l'attachement à ELLE, la source éternelle, est pure félicité, elle est dévotion, bhakti, Elle supprime l'ignorance et donne la Connaissance suprême, c'est à dire Elle se donne Elle-même à qui s'abandonne tout entier à Elle. Celui qui renonce aux illusions du monde et s'en remet à Elle, celui-là La reçoit Elle en cadeau, et tous les mondes lui appartiennent alors. En ayant par amour pour Elle, abandonné le peu que dans sa fièvre il croyait posséder, il La reçoit Elle en retour, la Connaissance suprême, et avec Elle, il reçoit tout ce qui est comme étant son propre Soi et lui appartenant totalement et à tout jamais.

Message par Alex » Lun Jan 19, 2015 6:30 am

La Kali Yuga est-elle inévitable?

Message par Jagannath » Lun Jan 19, 2015 2:41 am

Totem : "Disons que les hommes aiment avoir quelqu'un au dessus d'eux à adorer"

Si c'était cela Totem, ces gens qui décident de qui doit être adoré ou non me seraient encore fort sympathiques : il serait encore possible de les instruire et de leur apprendre à tourner cette adoration vers sa source, ou bien de la développer comme extérieure jusqu'à ne faire plus qu'un avec l'objet de l'adoration (voie de la connaissance ou de la dévotion).
Hélas ils sont bien plus souvent dans l'adoration de leur propre ego et se complaisent dans le sentiment de posséder la sainteté (par procuration en quelque sorte) de par leur autorité à juger, à canoniser et à gouverner.

Or comme les vrais saints dérangent cet ordre des choses hypocrite, ils ne sont jamais reconnus de leur vivant ni même pendant assez longtemps après. C'est seulement lorsqu'ils n'ont pas le choix et après de longues tergiversations que les prélats finissent par les reconnaître officiellement à reculons.
Dans le cas de Jeanne, ces élites intellectuelles de l'époque ont tout fait pour qu'on l'oublie ou pour la salir pendant des siècles. Mais la sagesse populaire lui est restée fidèle, alors pour ne pas perdre la face (et leur pouvoir sur le peuple), les prélats ont fini par la canoniser.

Plus récemment Mère Thérésa qui est clairement la sainte issue du catholicisme la plus lumineuse depuis fort longtemps fait l'objet des mêmes tergiversations. Et oui, lorsque des hindous venaient la voir, ils lui confiaient parfois qu'ils avaient foi en leur religion hindoue et demandaient si c'était vrai qu'il fallait devenir catholique pour être sauvés. Elle leur répondait que ce n'était pas nécessaire de changer de confession pour parvenir à Dieu. De quoi déranger le Vatican... Mais Mère Thérésa est une immense sainte ici, le peuple lui restera fidèle. Les prélats sont simplement encore une fois en train de se ridiculiser et finiront sans doute par la canoniser dans cent ans.

Odin : "c'est pas pour les adorer comme des êtres supérieurs."

En même temps si on ne reconnait pas leur supériorité, c'est qu'on a vraiment les yeux pleins de m.... et si on ne les adore pas c'est qu'on a le coeur froid comme une pierre.

Totem : "Par exemple le Saint de la plupart des athées c'est Nietsche"

Nietzsche, ayant proclamé que Dieu est mort, il est évident qu'il admet pleinement son existence, la proclamation de la mort de Dieu revient à une proclamation quasi gnostique du dernier cycle (Kali Yuga), j'expliquerai cela si nécessaire. Nietzsche considère aussi Jésus-Christ comme un prophète de haut niveau même s'il en fait aussi la critique mais cette critique ne doit pas être prise au pied de la lettre -- plutôt comme une mise à jour pour son époque. En tout cas W.F.N. n'est pas du tout dans ce qu'on appelle ici l'athéisme ; l'athéisme contemporain relèverait plutôt selon Nietzsche de la culture du "dernier des hommes" (c'est à dire le niveau de dégénérescence le plus avancé du Kali Yuga) où on ne croit en rien non pas par discernement mais par confort, juste pour s'arroger le droit à tout. Nietzsche est réellement un des plus éminents philosophes occidentaux modernes, il est même bien au-delà de philosophe ; mais il n'a pas beaucoup oeuvré pour être compris des masses, c'était sans doute sans importance pour lui -- et son oeuvre reste totalement obscure pour qui la reçoit seulement au niveau intellectuel.

Message par Odin » Dim Jan 18, 2015 18:54 pm

A l'origine c'est plutôt un sentiment d'humilité et qui est censé nous faire reconnaître la beauté de la vie de ces personnes, c'est pas pour les adorer comme des êtres supérieurs. :)

Message par Totem » Dim Jan 18, 2015 17:26 pm

Jagannath a écrit :bastet : "D'autant plus que la petite Jeanne n'aurait vraiment apprécié d'être récupérée, ni être placée parmi les saints.
Elle est au delà de ces honneurs factices, comme tous les saints authentiques."


C'est à dire que quand on n'a pas les moyens d'être un héros, on adore se placer en juge de qui l'est ou ne l'est pas. Ca donne l'impression sans doute d'être au-dessus!


Disons que les hommes aiment avoir quelqu'un au dessus d'eux à adorer, pour un croyant ce sera un saint et pour un non croyant ce sera un auteur..... Par exemple le Saint de la plupart des athées c'est NIETZSCHE.;-)

Message par Jagannath » Dim Jan 18, 2015 14:54 pm

bastet : "D'autant plus que la petite Jeanne n'aurait vraiment apprécié d'être récupérée, ni être placée parmi les saints.
Elle est au delà de ces honneurs factices, comme tous les saints authentiques."


C'est à dire que quand on n'a pas les moyens d'être un héros, on adore se placer en juge de qui l'est ou ne l'est pas. Ca donne l'impression sans doute d'être au-dessus!

Message par bastet » Sam Jan 17, 2015 19:04 pm

D'autant plus que la petite Jeanne n'aurait vraiment apprécié d'être récupérée, ni être placée parmi les saints.
Elle est au delà de ces honneurs factices, comme tous les saints authentiques.

Message par Odin » Sam Jan 17, 2015 17:46 pm

Vu les événements, c'est encore plus inspirant.

Ou comment insister l'air de rien. xD

Petite Jeanne, priez pour nous.

Reportage sur Jeanne d'Arc

Message par Odin » Lun Déc 22, 2014 22:04 pm


Un très beau reportage sur la vie et la mission de Sainte Jeanne d'Arc, qui nous rappelle que les gardiens célestes viennent réellement restaurer l'harmonie dans nos sociétés, dans nos valeurs, dans le respect de la vie, quand elle est profondément menacée.

A travers les lignes, on comprend comment entretenir la petite flamme même au milieu du chaos. Je me suis senti tout petit devant sa foi.
Méfions nous de toutes les récupérations diverses et variés sur cette sainte et soyons attentif à son message d'amour. Même si on aime pas étudier la vie des saints, franchement là ça vaut le coup, j'ai adoré. D'ailleurs je vais placer Jeanne d'Arc dans mes saints patrons favoris.

Haut