Guérir de la dépression

Répondre

Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont désactivés

Revue du sujet
   

Étendre la vue Revue du sujet : Guérir de la dépression

Re: Guérir de la dépression

Message par Odin » Lun Mai 08, 2017 21:19 pm

Dgeymi a écrit :Mercredi je vois l'hypnothérapeute, j'espère que la situation va s'arranger. Elle est même prête à discuter avec ma mère parce qu'elle me suit gratuitement


Les choses vont dans le bon sens.

Re: Guérir de la dépression

Message par Mielikki » Lun Mai 08, 2017 20:19 pm

Totem a écrit :sache bien souvent par effet miroir on voit chez les autres ce qui n'est ni plus ni moins chez soi et le monstre tyran dont elle parle pourrait bien être elle-même mais elle ne le sait pas.


Je rajouterais même que ça va dans les deux sens :)
C'est une perte de temps de se renvoyer la balle constamment.

Re: Guérir de la dépression

Message par Dgeymi » Lun Mai 08, 2017 20:13 pm

Merci Shou :)
Et pour les autres merci aussi, je suis un peu perturbée en ce moment dsl de pas pouvoir tout lire calmement.
D'accord cette méditation à l'air super je vais essayer quand j'aurai le temps ^^

Re: Guérir de la dépression

Message par Shou » Lun Mai 08, 2017 19:12 pm

On affuble les autres des maux dont on souffre...
Là souffrance et la colère chez un être, sa frustration peuvent l'amener parfois à des actes odieux sur autrui.
Ta mère... même si son comportement est toxique avec toi est avant tout un être en souffrance.
La fermeté est de mise de ta part pour protéger ton individualité. Sois ferme. Sûre de toi. Tu sais ce que tu vaux. Tu sais que tu n'es pas la liste de mots qu'elle utilise pour te définir. Tu es. Point.
Et ensuite si tu as l'énergie essaie de ne pas ressentir de colère envers elle. Transforme la en compassion pour cet être aveuglé, ignorant, baignant dans la souffrance.
Montre lui ta sérénité. Reste équanime.
Confucius disait : "Vous-même tendez vers le bien, et le peuple sera bon. La Vertu du prince est comme le vent ; celle du peuple est comme l’herbe. Au souffle du vent, l’herbe se courbe toujours." C'est un peu sorti de son contexte mais ça peut s'appliquer dans ton cas.
Si tu tends vers le bien tu ne laisse aucune prise à ceux qui t'accablent. Et ils rentreront d'eux même dans le rang.
Il y a une méditation de compassion très puissante afin de développer celle ci.
En visualisant tout d'abord l'être qui inspire le plus ce sentiment et en l'étendant ensuite à tout le reste du monde.

Re: Guérir de la dépression

Message par Margotland » Lun Mai 08, 2017 18:43 pm

Un océan de compassion pour ton grand coeur ouvert au monde.

Re: Guérir de la dépression

Message par max75011 » Lun Mai 08, 2017 14:51 pm

@Dgyemi: Concentres-toi sur tes actions, c'est elle qui changeront tes prochaine journées, comme tu n'peux pas changer le comportement des uns et des autres, occupes-toi de toi-même et fais ce qui te servira pour la suite, cette situation dans laquelle tu es ne dureras pas éternellement alors autant te concentrer sur ce que tu peux t'apporter à toi dans l'instant présent pour maintenant et pour le futur. :)

@Totem: cc ^^

Re: Guérir de la dépression

Message par Totem » Lun Mai 08, 2017 13:26 pm

J'ai comme l'impression que tes parents sont déstabilisés par ton changement, tu es entrain de devenir une jeune femme et il se peut qu'ils ont peur de perdre la petite fille que tu étais (ça arrive à beaucoup de parents pour ne pas dire la plupart), la réflexion sur la nuisette en dit long.....Comme si les nuisettes n'étaient portées que par des couples mariés, je vois d'ici les célibataires ou couples non mariés monter aux créneaux après ce genre de réflexion...C'est de la bigoterie à ce niveau.;-)
Quelle jeune fille n'a pas eu le désir de se sentir femme en se maquillant en cachette des parents en mettant discrètement des sous-vêtements féminins autre la petite culotte de gamine?... Peut être que ta mère n'a pas vécu cela où alors faudrait lui poser des questions pour savoir à quelle âge elle s'est sentie être une femme....
Tu n'es ni un tyran ou un monstre mais sache bien souvent par effet miroir on voit chez les autres ce qui n'est ni plus ni moins chez soi et le monstre tyran dont elle parle pourrait bien être elle-même mais elle ne le sait pas.
Par exemple ma belle-mère qui m'en a fait voir de toutes les couleurs toute ma vie me disait souvent la même chose que ta mère et j'ai su un jour quand je lui ai demandé ce que je lui avait fait pour ça moi qui me pliait à tous ses désirs et elle répondu que ressemblait trop à ma mère donc c'était de la jalousie par rapport à ma vraie mère, donc elle avait devant elle le portrait de ma mère qu'elle considérait comme une rivale, donc elle était méchante avec moi à cause de ça, par contre elle aimait beaucoup mon frère qui était le portrait tout craché de mon père, c'est dire si ça peut aller loin les motifs de souffrance chez les gens et quand on est enfant on ne comprends pas vraiment ce qu'on a pu faire pour subir de telles foudres, mais en grandissant si on devient plus aguerri on peut mettre les pieds dans le plat et après on sait comment agir pour moins subir.
Ca m'est arrivé plus d'une fois de demander aux gens qui m'accusaient de leur avoir fait du mal de me dire ce qu'il en était et bien souvent ces personnes ne savaient même pas où alors ça venait de médisances qu'elles avaient pris pour argent comptant, il se peut aussi qu'il y ait quelque chose comme ça aussi pour toi, bref c'est un point à éclaircir pour ne plus se sentir responsable de l'humeur des gens.
Tu es quelqu'un qui a du caractère, fait confiance en tes capacités et intuitions et ne te laisse pas déstabiliser, essai de garder ton calme et ta sérénité contre vents et marées, je sais que ce n'est pas évident mais c'est le seul moyen de rester soi-même et ne pas se faire façonner selon le bon vouloir des autres...;-)

Re: Guérir de la dépression

Message par Dgeymi » Lun Mai 08, 2017 7:37 am

Ma mère a réussi à me faire pleurer hier soir. J'ignore si c'était son but (mauvaise langue) mais je me suis réfugiée dans ma chambre le cœur brisé tout ça parce qu'elle trouve que je l'agresse continuellement, ce qui est faux parce que j'essaie de plus en plus de me contrôler, d'être gentille et polie même quand je dois bcp prendre sur moi. J'ai l'impression qu'elle ne voit pas du tout mes efforts. Ca l'a surtout énervé quand je lui ai montré une nuisette en dentelle pas chère du tout (- de 20 €). Elle a dit que c'est pour les couples mariés et que je n'en ai pas besoin. Autant vous dire alors que je n'ai pas besoin de son affection pour me sentir exister, toute cette rage (et affection donc xD) dont elle ne se rend pas compte, elle la dirige contre moi c'est dur :(

Donc après m'avoir traité de gamine capricieuse, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps, mon père a voulu enfoncer ma porte (une habitude bientôt) mais il a abandonné parce que je criais très très fort. Ma mère a mis son grain de sel et tout ce qu'elle a trouvé d'intelligent à faire est de me crier dessus à travers le mince filet de lumière qui a transpercé mon âme comme une dégénérée aux humeurs vénales. On veut la faire plier coûte que coûte (le verbe coerce je le trouve très puissant en anglais) mais elle est une guerrière qui regarde l'horizon pointer malgré tous les échos inertes, malgré toutes les pertes qu'elle doit endurer elle garde le cap, ses yeux brûlant d'un feu secret qu'elle a longtemps inhumé. Plus jamais on ne lui sculptera l'esprit à coup de morale grossière car à présent elle brave toutes les offenses, sa beauté si évidente que même le monde des négations absolues en sera changé.

Sinon pour être plus prosaïque elle m'a crié que je la fais souffrir depuis des années. Donc je suis un tyran, un vrai monstre (???)
Oui parce que je n'ai aucun doute sur son intention vu le ton qu'elle a employé. Mercredi je vois l'hypnothérapeute, j'espère que la situation va s'arranger. Elle est même prête à discuter avec ma mère parce qu'elle me suit gratuitement et ma mère ne comprend pas du tout qu'une personne puisse être bienveillante en aussi peu de temps...

Re: Guérir de la dépression

Message par Shou » Mar Mai 02, 2017 20:40 pm

Un réflexe oui... Pendant des années j'ai fuis les questions des gens préférant même mentir plutôt que de devoir affronter leurs regards. Sauf que c'est à moi que je faisais du mal.
En retournant leur propre curiosité contre eux d'une part tu réaffirme ainsi ton droit à la vie privée, tu protége ton intimité tout en faisant comprendre aux inquisiteurs que tu n'es pas dupe.
De plus tu les mets dans une situation inconfortable : ils se retrouvent face à eux même et leurs propres interrogations. Et peu de gens aiment se regarder ainsi dans un miroir.
Le chat et la souris Dgeymi exactement comme dit Jag.
Cesse d'énerver le chat , balance lui un seau d'eau froide.
Douche ses ardeurs.
Et il n'est pas besoin d'être agressif de ce fait dans ce genre de situation : tu reste serein tout en t'affirmant. La clé est de ne surtout pas s'énerver. Et libre à toi de dire que tu souhaite cesser la discussion si la personne en face cherche à faire basculer le débat dans l'agressivité.

Message par Jagannath » Mar Mai 02, 2017 20:16 pm

Après tout je me dis que c'est de cette façon qu'on a qu'à interpréter la "franchise" dont ta copine voulait parler, vu ainsi, ça devient un bon conseil ;)

Car en effet oui, quand on se comporte comme une souris, Dgeymi, on excite le chat chez notre interlocuteur, qui se fait un malin plaisir de nous pousser dans cette relation de dominé. C'est un vieux réflexe bien installé depuis quelques millions d'années de mammifère prédateur.

Or le conseil de Shou est excellent, ça doit devenir un réflexe de ne pas fuir, mais de commencer par se mettre sur un pied d'égalité en retournant les rôles : "pourquoi toi tu demandes ça?" et ensuite à ne pas fuir mais dire sereinement "je ne veux pas répondre" (et ensuite tenir le coup, quand on a dit non, ça doit être non négociable, et on a droit à la même mauvaise foi que l'interlocuteur. Pourquoi? "Parce que je veux pas, répondre ne m'apporte rien, or maintenant j'ai décidé de devenir égoïste"). Le chat cruel se transformera bien vite en poule vexée qui va s'agiter en gloussant stupidement. Cot cot cot.

Quand je dis que ça doit devenir un réflexe... un réflexe avec tous ceux qui ont cette habitude malsaine de domination sur nous. Avec les gens raisonnables, ou peut botter en touche pour éviter les discussions, ça n'a pas de conséquence néfastes quand ils ne se prennent pas pour des matadors. Et à vrai dire le temps est compté pour les petits tyrans qui développent cette sale habitude avec toi. Quand ils auront épuisé tous les bluffs, il seront un jour forcés de revoir leur stratégie.

Prends soin de toi, tu as un trésor à défendre, une graine a germé, il faut la protéger jusqu'à ce qu'elle devienne un arbuste assez haut pour ne plus craindre de se faire dévorer pare les moutons avides. Après quoi les moutons ne seront plus jamais une menace.

Re: Guérir de la dépression

Message par Dgeymi » Mar Mai 02, 2017 18:35 pm

Oh c'est vrai !
Mes parents ont le don de poser les questions embarrassantes et j'esquive mais la meilleure solution, c'est peut-être de dire ça effectivement ^^

Re: Guérir de la dépression

Message par Shou » Mar Mai 02, 2017 18:19 pm

Quand quelqu'un te pose une question embarassante dans un premier temps demande lui toujours pourquoi elle te demande cela.
Si elle persiste dis lui tout simplement que tu n'a pas envie d'y répondre. Point. Et ne jamais se justifier. Car cela équivaut à vouloir se déculpabiliser.

Re: Guérir de la dépression

Message par Totem » Mar Mai 02, 2017 18:02 pm

Dgeymi a écrit :Ok c'est juste qu'une amie m'a conseillé d'être 100% franche


As tu demandé à ton amie si elle était 100% franche elle-même dans sa vie de tous les jours et si elle n'avait pas des petits secrets qu'elle ne disait à personnes?
Dans la vie il y a des choses que l'ont dit et des choses que l'on ne dit pas, et pas besoin de mentir pour ça, faut juste apprendre à détourner la question embarrassante.

Re: Guérir de la dépression

Message par Dgeymi » Mar Mai 02, 2017 16:19 pm

Merci pour vos conseils.
Ils me sont vachement utiles !
Mettre de la distance et jouer en subtilité c'est tout ce qu'il me reste.
M'amuser (calme) même dans l'acharnement voilà un défi que je compte bien relever ^^

Re: Guérir de la dépression

Message par Mielikki » Mar Mai 02, 2017 16:16 pm

Dgeymi, on en a déjà parlé, je pense, il y a une différence entre être franc et dire tout ce qui te passe par la tête.

Tout le monde a droit à ses secrets d'une part, et d'autre part, toute chose n'est pas bonne à dire à certaines personnes, surtout lorsque tu n'es pas en position de force. Jusqu'à ce que tu acquiers ton indépendance, c'est dans ton intérêt de garder certaines choses pour toi et étant donné que tu es capable de faire les efforts pour, utiliser le coup de la franchise pour arrêter d'en faire, non.

Même si de l'extérieur, les gens ne le voient pas, c'est bien toi qui mènes la danse et qui contrôles tes actions.
Dans tous les cas, c'est un jeu que tu dois jouer, pourquoi ne pas essayer d'en tirer pleinement profit pour faire ressortir ta créativité ?
Ils verront d'eux-même à quel point ils se sont plantés quand ils verront les résultats.

On ne peut pas travailler sur les autres, seulement sur soi.

Re: Guérir de la dépression

Message par Jagannath » Mar Mai 02, 2017 16:09 pm

Honnêtement, jouer franche avec tes parents... C'est un conseil tout à fait inconscient. Tu as le devoir de te protéger et de ne pas donner le code d'accès de ton coffre à des voleurs. Je ne blâme pas tes parents, ils ne savent pas ce qu'ils font. Mais ne te voile pas la face : ils te démolissent si tu les laisse faire.

Re: Guérir de la dépression

Message par Shou » Mar Mai 02, 2017 15:25 pm

100% franche avec tes parents ? Quelle prise de risque !
Est-ce vraiment une bonne chose que de dire tout ce qui nous passe par la tête ? Surtout devant nos proches...
La retenue est une vertu surtout dans notre monde.
L'équanimité aussi. Car peu importe ce que tu pense réellement, les gens n'entendent que ce qu'ils veulent.
Peu importe que tu dises la vérité, ils se berceront d'illusions.
Tu ne t'attirera que leurs foudres et en l'occurrence avec tes parents des menaces.
Les parents... ne souhaitent pas toujours ce qu'il y a de mieux pour leurs enfants. Mais ce qu'il y a de plus pratique pour cadrer avec leur vie.
Parfois... il faut être patient. Travailler malgré eux, dans le secret sans les alerter. Et leur prouver que tu veux mieux que ce qu'ils pensent de toi.
Trouver sa voie. Son cap. Et s'y tenir. Gardes la foi.

Re: Guérir de la dépression

Message par Dgeymi » Mar Mai 02, 2017 14:21 pm

Ok c'est juste qu'une amie m'a conseillé d'être 100% franche mais c'est pas une bonne idée. Jouer alambiqué mais avec sérénité...

Re: Guérir de la dépression

Message par Jagannath » Mar Mai 02, 2017 13:18 pm

Dgey, on en a longuement parlé, il n'est pas nécessaire d'être franc avec celui qui est voué par son ignorance à utiliser ta franchise contre toi pour satisfaire ses propres certitudes. Enfin, disons ce qu'il faut c'est utiliser la franchise sur certains sujets sur lesquels tu sais qu'il peut effectivement t'aider, mais sur les autres, non, résolument pas, c'est ton devoir de ne pas lui donner les armes pour te détruire. Quand tu rentres dans son cabinet, tu dois savoir sur quels sujets tu veux l'utiliser pour ton bénéfice, y compris en étant franche quand c'est utile, mais tu dois savoir ce qui ne le regarde pas et être intransigeante à ce sujet.
D'autre part tu n'es pas malade mentale, vraiment pas. Je ne sais pas pourquoi ta mère a ce désir dégoulinant te faire de toi une incapable, mais elle n'y arrivera pas. Tu es au contraire très capable, et manifestement ils sont dans leurs derniers retranchements puisque pour ne pas admettre qu'ils se sont trompés, ils ne trouvent plus comme solution que de t'enfoncer comme ils peuvent espérant ainsi ne pas avoir à admettre qu'ils se sont trompés en te forçant à suivre leurs "prévisions"...
Dans ton cas, tu gères la chose, sans doute que tu en tires même une force. Moi j'ai une pensée pour tous ceux qui n'ont pas ta capacité de discipline et que leur entourage a réussi à transformer en incapables avec cette façon de faire. Là c'est révoltant, vraiment révoltant. Et hélas très courant.

Re: Guérir de la dépression

Message par Totem » Mar Mai 02, 2017 11:24 am

Shou a écrit :Et pourtant... J'en ai connu des médecins qui à côté avait une vie spirituelle riche. Et là croyez moi on changeait totalement de registre.
Ils faisaient preuve de bien plus de patience, de créativité et d'abnégation. Ils n'hésitaient pas à sortir des sentiers battus quand il le fallait et cela donnait des résultats impressionnants.
.


Par mon travail je connais aussi des médecins et psy comme tu le dis, mais c'est loin d'être la majorité. D'ailleurs je reçois tout le temps le bulletin d'information d'un collectif de Psy. (collectif des 39) qui se bat pour faire changer les choses au niveau psychiatrique, ils ont les pieds et poings liés par l'oligarchie, ils doivent appliquer les règles qui ont été fixées même si elles ne sont pas favorables au patient sinon c'est le renvoi. Un ami psy. très ouvert qui pratique des arts martiaux m'en a parlé aussi, d'ailleurs il n'y a pas mal de blog de psy. sur la toile et certains dénoncent certaines conditions dans leur travail qui ne sont pas bonnes pour le patient.
J'ai un ami ancien chirurgien qui a du arrêter son travail suite à une dépression il y a 8 ans qui l'a plongé dans l'enfer à cause des médicaments, il connait bien l'asile psychiatrique pour y avoir fait plusieurs séjours suite à tentatives de suicide (oui les médicaments induisent le suicide, c'est connu mais pas reconnu explicitement). Aujourd'hui il a un autre regard sur la médecine, et la psychiatrie il sait que derrière cette toute puissance se cache une certaine impuissance qui n'est pas toujours reconnue, il le sait parfaitement vu que c'était son milieu. Pour lui la chimie sur le cerveau peut le dérégler, il avoue qu'en tant que médecin il était pour cela au début de sa dépression, qu'il avait entièrement confiance et puis le choix de la facilité, mais maintenant qu'il y a gouté (il en a essayé toute une panoplie), il peut en parler, pour lui l'enfer où il est maintenant est le résultat de toute cette chimie dont il est devenu addict. Pour l'heure il essaye un é.nième sevrage. Il m'a passé ce lien récemment : http://toxicantidepressants.fr/francais ... rance.html
Personnellement pour le peu que j'ai pu avaler ça a été une galère pour m'en débarrasser.

Maintenant pour certaines pathologies graves je ne dis pas qu'il ne faut pas donner des médicaments, mais le fait est qu'aujourd'hui qu'au moindre petit problème c'est ce qui est prescrit, et aujourd'hui on a toute une société sous chimie. Il n'y a qu'à faire attention autour de soi, au travail ou ailleurs, beaucoup vivent plus ou moins sous chimie et ce que je peux dire c'est qu'en 41 ans de travail je n'ai jamais autant tapé de dossiers de personnes sous anti-dépresseurs, somnifères, anxiolytique et neuroleptiques qu'à l'heure actuelle et bien souvent les gens prennent toutes ces molécules ensemble, ce qui est un super coktail chimique dont on se doute bien ou peut être pas des dégâts que ça doit faire.

Il y a des choses à changer à tous les niveaux mais les lobby pharmaceutiques tiennent la maison et le combat est perdu d'avance tant qu'il n'y a pas de prise de conscience à haut niveau.

Re: Guérir de la dépression

Message par Dgeymi » Mar Mai 02, 2017 9:41 am

Qu'est ce que tu entends par maladie mentale ^^? Je le suis peut-être mais mes parents sont assez gratinés eux aussi. Ça se saurait si l'asile et les antidépresseurs aidaient :(
Oui parce que j'ai cette menace. Jamais ils ne me forceront à reprendre cette route infernale !
Fo the greater good xD
Ils ne me croient capables de rien. Qu'il faut que je prenne l'aménagement pour les études universitaires, que je n'aurais pas mon bac. Regarde les CAP parce que tu n'auras pas ton bac a dit ma mère. Cruelle...
Enfin j'espère arriver à discuter calmement et avec franchise avec le psychiatre mais c'est très très difficile. C'est un serpent et moi aussi je suis un serpent quand je lui parle...

Re: Guérir de la dépression

Message par Shou » Mar Mai 02, 2017 8:01 am

Et c'est compréhensible dans une certaine mesure cette défiance vis à vis de la spiritualité de la part des médecins et plus particulièrement les psy. Ils s'infusent des tonnes et des tonnes de livres et de connaissances pendant plus de 10 ans pour pouvoir exercer. Alors bien évidemment ils ne vont pas être ravis à l'idée de de faire piquer la place par le premier zozo en état de grâce si vous voyez ce que je veux dire.
Et pour en avoir pas mal côtoyé connaissance ne rime pas avec sagesse.... loin de là !
Et pourtant... J'en ai connu des médecins qui à côté avait une vie spirituelle riche. Et là croyez moi on changeait totalement de registre.
Ils faisaient preuve de bien plus de patience, de créativité et d'abnégation. Ils n'hésitaient pas à sortir des sentiers battus quand il le fallait et cela donnait des résultats impressionnants.
Cependant la maladie mentale c'est le plus compliqué à gérer : le trinôme patient-praticien-foi nécessite un équilibre parfait, contrôlé et sain pour garantir la meilleure prise en soin possible.
Et ça n'est pas une mince affaire croyez moi.
Il y a une psy sur Paris qui intègre la dimension bouddhiste à son suivi des patients. Docteur Yasmine Liénard. Je vous invite à faire un tour sur son blog et lire ses livres c'est très formateur.

Re: Guérir de la dépression

Message par Jagannath » Mar Mai 02, 2017 2:58 am

Là en plus c'est d'un psychiatre que Pauline parle.

Re: Guérir de la dépression

Message par Totem » Mar Mai 02, 2017 1:07 am

C'est sûr les psy. n'aiment pas la concurrence surtout quand la concurrence à de meilleurs résultats qu'eux-mêmes.
J'ai le souvenir de m'être fait écharpée par un psy sur son blog. Au début il était charmant, beaucoup d'humour et ça c'est gâté à cause de deux de ses articles, un dans lequel il se payait la tête d'une de ses collègues psy. parce qu'elle avait parlé de spiritisme et qu'elle y croyait, et l'autre parce qu'un de ses malades avait vécu une expérience spirituelle qui l'a guérit du jour au lendemain et qu'il a décortiqué cette expérience en y mettant que des explication psy. Aussi quand j'ai donné mon avis sur ces sujets, il est devenu odieux prétextant qu'il ne voulait pas de telles élucubration sur son blog par rapport à ses lecteurs et m'a interdit l'accès de son blog. Un an après je l'ai retrouvé sur le blog d'un psy. pour ado. qui était bien plus sympa que lui et plus ouvert et il m'a reconnu malgré que j'avais un autre pseudo et rebelotte il m'a agressé verbalement alors que je ne lui adressait pas la parole, bon je lui ai répondu comme il fallait, ce qu'il n'a pas apprécié mais bon il l'avait cherché.:-)

En tous les cas je pense que tu t'en sortiras mieux avec ce genre de thérapeute plus ouverte sur l'être.
Ce genre de thérapie me fait penser à la thérapie transpersonnelle de Stanislav Grof.

Re: Guérir de la dépression

Message par Odin » Lun Mai 01, 2017 21:38 pm

C'est la grâce. :)

Re: Guérir de la dépression

Message par Dgeymi » Lun Mai 01, 2017 20:59 pm

J'ai pas compris comment j'ai pu "arnaquer" l'hypnothérapeute xD
Elle a dit qu'elle état prête à me suivre gratuitement.
Une telle bonté d'âme *_*
Pas comme mon psychiatre qui est un connard, on est d'accord là-dessus toutes les deux.
Il parle de charlatanisme en parlant d'elle alors qu'en 3 ans de suivie avec lui, on n'a jamais avancé d'un pouce...
Je lui ai mis les larmes aux yeux oh !
Elle m'a dit que j'aurais pu être sa fille ^^
Trouver la force en moi pour ne plus jouer le jeu du psychiatre, avoir confiance en mes capacités.
Il n'aura plus d'emprise sur moi.
Je veux être libre (et je le suis déjà un peu aujourd'hui).
Quelle chance incroyable d'avoir rencontré cette hypnothérapeute !
C'est le destin ^^

Re: Guérir de la dépression

Message par Odin » Sam Avr 29, 2017 20:53 pm

Lol. C'est chouette ça s'annonce bien. Il faut profiter de ce lien subtil entre le thérapeute et soi pour aller au fond des choses.

Re: Guérir de la dépression

Message par Dgeymi » Sam Avr 29, 2017 20:16 pm

Oui j'ai une autre séance de prévue. Elle pense que deux séances ça suffit ^^
On verra mais j'y crois ;)
Je sais pas trop. Elle m'a plongé très rapidement dans un état hypnotique en disant de fermer les yeux et elle m'a guidé avec le son de sa voix.
Elle était très fière de moi elle m'a dit :)
D'une perspicacité foudroyante cette femme en plus ^^
J'ai une langue de vipère elle a bien noté xD

Re: Guérir de la dépression

Message par Odin » Sam Avr 29, 2017 20:04 pm

Ça va s'améliorer au fil du temps. Tu as d'autres séances de prévues ? Tu verras ça marche du tonnerre de Dieu. :) Tellement qu'on se demande pourquoi on ne l'a pas fait avant.
C'est quoi comme hypnose ?

Re: Guérir de la dépression

Message par Dgeymi » Sam Avr 29, 2017 19:49 pm

Dsl d'alimenter un vieux topic mais je suis allée chez l'hypnothérapeute pour la première fois. Ça a très bien marché, tellement que quand je suis sortie j'étais super mal : plus de barrières mentales, agression trop intense avec ce qui m'entourait, instabilité : marcher pour ne pas tomber, difficultés à respirer, penser, aligner deux mots cohérents. J'ai un peu paniqué je croyais que c'était sensé faire du bien l'hypnose :(
Je me suis endormie comme une souche quand je suis rentrée.
Un grand vide en moi...
Mon regard devient plus humain de minutes en minutes ^^
Mes parents ne comprennent pas ce qui s'est passé et moi non plus xD

Re: Guérir de la dépression

Message par max75011 » Ven Fév 10, 2017 0:18 am

pour guérir de la dépression dites 56 fois à voies hautes je suis guéris je suis guéris le plus vite et le plus fort possible set ensuite chanter haut et faire que vous êtes guéris et que vous aimez la vie, ensuite appelez la première personne qui vous vient à l'esprit et faîtes lui un beau cadeau, appelez une personne en inconnu et dites lui que c'est son jour de chance parce que vous l'appelez, et offrez vous l'objet d'vos rêves, tout en donnant le reste de votre monnaie à un clochard, et, en coup d'un seul, vous verrez que la dépression aura disparu ;-)

répété l'opération chaque jour pendant 3 semaines si vous vous êtes transformé en cafard entres temps

<3

pour les amateurs de peintures, imaginez que du vert est projeté du haut de votre tête ou de votre bouche tout autour de votre corps et imaginez que ce vert est du rire mélangé à de l'amour tendre, doux et délicat. Répétez chaque jour durant 1 à 6 mois

allez et un dernier pour les grands amoureux de la vie au coeur tendre ;-): répéter 232 000 fois par jours durant 7 ans d'affilée; j'ai un coeur grand ouvert pour tout ce qui existe en ce monde, je donne aux autres et j'abreuve la terre de nourriture féconde, je suis la terre, je suis la vie, je donne aux autres à l'infinie, je les aime comme moi-même, car il sont moi

répéter le autant de fois que vous pouvez, n'hésitez pas à avoisinez les 30000 ou les 40000 si cela vous convient :-)

ou en versions plus rapide ^^; j'aime la vie et je m'aime, j'aime l'autre comme moi-même :-)

Bonne soirée :-)

Re: Guérir de la dépression

Message par Odin » Mar Fév 07, 2017 20:39 pm

Les doshas sont, dans l'ayurvéda (médecine basée sur l'alimentation), trois énergies vitales ou « humeurs » combinant un ou plusieurs des « cinq éléments ». Les aliments agissent tous sur les doshas. :)

Re: Guérir de la dépression

Message par max75011 » Mar Fév 07, 2017 20:21 pm

Le jeûne prolongé ne convient pas à tout le monde,

Nan, comme le chant ou le dessin, se privé de manger est quand même un luxe occidental (sauf certains cas) ^^

par exemple pour moi on m'a préconisé de jeûner au maximum un jour par semaine si j'en ai envie, et encore c'est pas forcément ce qui me convient surtout si je mange sainement.

Chacun a son fonctionnement qui lui est propre, il ne faut pas aller contre son courant intérieur, mais si en effet t'as un train de vie qui fait que tu ne peux pas te priver de repas, ça serait pas très malin de l'faire ^^ par exemple, si tu t'entraines chaque jour au marathon, tu vas pas jeuner en même temps, ce serait idiot.

Pour la nourriture, quand on est déprimé, ça peut faire du bien de ne pas se priver en répondant à une envie même si c'est de la mal-bouffe, comme ça peut nuire, tout dépend de la façon dont la personne déprime.

Tout dépend de la situation, un plaisir peut en effet remettre de l'aplomb dans le corps pour créer une alchimie motrice > c'est un peu comme le coup de la carotte ;-) Desfois tu t'fais masser alors que tu pensais que t'étais trop crever pour retourner travailler et t'es alors reparti pour 2,3 heures de boulot. Les règles alchimiques du corps humain sont, vastes disons..

La personne peut faire des épisodes de boulimie ou à l'inverse se priver à l'excès. Du coup il faut adapter, c'est à ça que je pensais, mais effectivement si la nourriture est saine c'est mieux.

Adapter le jeun ? le corps est intelligent, mais pour beaucoup on a perdu le contact avec, la nourriture saine, certains sports, la présence, le développe, mais ce ne sont pas les seuls paramètres. Si tu balances des pots de peinture sur le mur de ton voisin, alors faut pas s'étonner qu'il ne te sourisse plus le lendemain x) la moindre des choses seraient d'aller repeindre par la suite :p (je parle pour moi, quand j'étais petit x) > le corps c'est pareille, si tu le nourris mal, faut pas s'attendre à ce qu'il réagisse agréablement, et lorsque l'on a été trop dans le " négatif " (sans péjoration) on est quasi-toujours amené dans un flux ensuite de "positif" (positif entre guillemets), donc du coup ça créer un autre déséquilibre qui au final est justement présent, pour ramener l'équilibre, pas mal nan :p ? du coup, si tu fais la fiesta durant 2 jours et d'mi, avec alcools, tabac, et compagni(e)s, c'est le moment idéal de jeuner ensuite, enfin pour moi en tout cas (chacun a son fonctionnement encore une fois, faut jamais oublier ça) pour ensuite reprendre/avoir une alimentation "saine", le mieux étant quand même de manger ce que l'on aime vraiment (sachant que plaisir ≠ amour)

Mais parfois juste se faire plaisir, ça fait du bien aussi.

Personne peut dire le contraire, mais rechercher le plaisir, ça ça créer la souffrance, après, voilà ça dépend des cas ^^ si t'as marché durant une journée sans manger juste en buvant ta gourde, alors là oui t'as pas à te dire "nan faut pas que je me fasse plaisir sinon je vais créer d'la souffrance derrière", j'aurais tendance à dire qu'il faut laisser faire les choses mais au final ça veut tout et rien dire... Enfin, moi je parle beaucoup mais de temps à autres je m'fais un nawash, je l'déguste tout cru :p Nems, Samoussa, Riz cantonais, Nouilles, Beignets et j'en passe, faut pas aller contre son désir mais faut pas non plus prendre de la mort aux rats quand on a 3 ans parc'qu'on aime bien le rouge x) y'a pas de règles chaque situation et chaque cas sont uniques ^^"

Par contre si on est engagé sur un chemin spirituel, la solution la plus adaptée sera toujours de suivre les conseils que donne notre voie : nourriture saine, repas réguliers, etc. La persévérance prévaut car les effets ont lieu sur le long terme.

Bah oui et non en même temps ><"... Si tu pratiques des pompes pour voir ton buste et ta force se développer, tu dois attendre 2/3 mois à peu près avant de voir les premiers effets, mais le truc c'est que si tu t'entraines de manière inattentive, tu vas progresser mais le muscles la peau et les tendons vont pas se développer de manière harmonieuse (je parle en connaissance de cause, et suffit d'aller en salle de sport et d'observer) donc faut perséverér mais faut surtout être attentionné et attentif envers tout (ce que l'on mange, comment on l'mange, pourquoi, d'où ça vient, etc etc)

c'est excellent la carotte, ça pacifie tous les doshas.

c'est quoi les doshas ^^ ? Sa me fait penser aux méridiens, c'est ça ?

Re: Guérir de la dépression

Message par Odin » Mar Fév 07, 2017 19:08 pm

Oui. :) Le jeûne prolongé ne convient pas à tout le monde, par exemple pour moi on m'a préconisé de jeûner au maximum un jour par semaine si j'en ai envie, et encore c'est pas forcément ce qui me convient surtout si je mange sainement.
Pour la nourriture, quand on est déprimé, ça peut faire du bien de ne pas se priver en répondant à une envie même si c'est de la mal-bouffe, comme ça peut nuire, tout dépend de la façon dont la personne déprime. La personne peut faire des épisodes de boulimie ou à l'inverse se priver à l'excès. Du coup il faut adapter, c'est à ça que je pensais, mais effectivement si la nourriture est saine c'est mieux. Mais parfois juste se faire plaisir, ça fait du bien aussi. Par contre si on est engagé sur un chemin spirituel, la solution la plus adaptée sera toujours de suivre les conseils que donne notre voie : nourriture saine, repas réguliers, etc. La persévérance prévaut car les effets ont lieu sur le long terme.

Mdr pour la carotte ^^ c'est excellent la carotte, ça pacifie tous les doshas.

Re: Guérir de la dépression

Message par max75011 » Mar Fév 07, 2017 18:53 pm

Se faire plaisir avec la nourriture dépend c'que l'on entends par le mot plaisir ^^ Les chips coca font plaisir la majorité du temps, le steak C****** aussi, et c'est compréhensible parce que au goût c'est attractif et assez addictif, mais après est-ce que c'est réellement bon pour notre corps, ça j'sais pas.. enfin je pense/trouve que non en vérité :p y'a qu'à regarder les compositions chimiques des paquets... Par contre lorsque l'on ré-apprends à se nourrir réellement avec de bons produits le plaisir revient peu à peu car notre corps réagit agréablement bien lorsqu'on lui amène des bons produits (genre des céleris ou des carottes qui passent pas par la case industrie) au début t'aimes pas ça parce que t'es habitué à avoir 10000 sensations en même temps dans la bouche (c'est c'qui s'passe avec les produits industriels la majorité du temps) puis peu à peu tu redécouvres la saveur des aliments sans que ton corps n'est besoin de fournir d'efforts pour, enfaite étant donné que c'est meilleur pour lui ça se fait tout seul tôt ou tard ^^"

Après pour le jeun c'est différent parce que absorber de la nourriture sous forme de matière est la façon dont elle est consommée par 97, 98% des gens, alors il y'a un risque réel de choquer le corps si l'on arrête du jour au lendemain en effet, mais étrangement certains ont cette aptitude et cette résistance à pouvoir le faire sans s'abimer, et je suis assez sceptique à ce propos parce que, le jeun est utile seulement si c'est pour nettoyer le corps et apaiser l'esprit (vu que l'un est l'autre sont liés), si c'est pour compter les journées que l'on passe à jeuner, autant ne pas le faire, même si ça peut-être un bon moteur pour expérimenter (perso je marche assez bien à la carotte pourtant j'ai pas l'âne comme animal totem ><") mais, ça dépend des gens, faut expérimenter, après tout comme tout change tout l'temps, c'est pas parce qu'on a réussit à jeuner 3 jours la semaine dernière ou à ne pas se priver de pâtes à la carbonara durant toute sa vie que l'on arrivera jamais à le faire, par contre c'est comme dans tout, pour réussir à jeuner il faut vraiment le vouloir, et comme tu le précises odin si on se sent d'y aller doucement alors autant y'aller doucement, mais si on sent d'y aller à fond alors en piste ;)

Re: Guérir de la dépression

Message par Odin » Mar Fév 07, 2017 18:38 pm

Je conseillerais de commencer en douceur : jeûner pour un seul repas d'abord, voir comment on réagit. Ensuite on peut étendre à plus. Un jour de jeûne par semaine c'est déjà bien pour évacuer les toxines et reposer le système digestif.
Le reste du temps, j'aurais tendance à inviter à se faire plaisir avec la nourriture.

Re: Guérir de la dépression

Message par max75011 » Mar Fév 07, 2017 18:30 pm

Si vous êtes en mesure de jeuner plusieurs jours de suite, histoire d'évacuer les toxines présent dans votre corps, sans vous mettre en danger, faîtes-le, pour la dépression c'est pas mal, ça permet d'évacuer pas mals d'infos négatives et dégradantes pour le corps, donc pour l'esprit (infos résidant sous la formes de cellules toxiques)

Si vous trouvez que c'est stupide et dangereux, ne le faites pas. C'est vrai qu'après-tout avoir une alimentation saine constante reste l'une des meilleurs options à prendre ^^"

Re: Guérir de la dépression

Message par Odin » Lun Fév 06, 2017 13:25 pm

Je pense qu'on trouve plus d'exemples dans les livres qui relatent la vie des saints que dans la Bible en elle-même. En tout cas c'est plus abordable pour la plupart d'entre nous.

Re: Guérir de la dépression

Message par Jagannath » Lun Fév 06, 2017 0:58 am

Totem : "S'ils sont parvenus à la sainteté ou à la réalisation comment peuvent-ils traverser une nuit noire de l'âme.....Ca voudrait dire à mon sens qu'ils n'y sont pas encore parvenus."

S'ils n'étaient pas parvenus à la sainteté ou la réalisation, ils ne pourraient pas le supporter.
J'ai déjà expliqué par ailleurs ce dont il s'agit ainsi que les différentes étapes de la prétendue "réalisation".
Je renvois donc à mes précédentes "publications" sur le sujet.

Re: Guérir de la dépression

Message par Totem » Dim Fév 05, 2017 17:32 pm

Mielikki a écrit :Relis la Bible ou lis-la tout court.


Je n'ai pas lu et je n'ai pas envie de la lire;.....est ce grave docteur?;-)

Par contre j'avais lu St. Jean de la Croix sur le sujet.....peut être que je n'ai rien compris à la chose
Donc je vous fais confiance sur le sujet.;-)

Haut