Confort moral, 40 ans après

Répondre

Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont désactivés

Revue du sujet
   

Étendre la vue Revue du sujet : Confort moral, 40 ans après

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Dim Mar 11, 2018 16:25 pm

On m'a demandé sur ce post "pourquoi démontrer la magie?"
En fait, quand je lis les critiques, comme le journal de Zététique, on pense, dit et écrit beaucoup de mal de la parapsychologie.
Un physicien et parapsychologue Harold E. Puthoff voit traiter ses dernières œuvres de "pseudoscience".
Justement, je viens de trouver un moyen de reprendre l'œuvre au noir, avec le sulfure mercurique béta, et chercher des extensions dimensionnelles physiques (en théorie des semiconducteurs).
Mais, cela peut aussi être interprété banalement, exposer "son physique" au lieu d'interactions (d'ailleurs, physique peut être aussi en relation avec corps à corps, agression, brutalité, on dit d'ailleurs "violence physique" au lieu de "violence psychologique et morale"), voire avec noirceur.

D'où l'intérêt de telles expériences, d'autant plus que si je peux faire coïncider exactement la physique du HgS béta en théorie des bandes (semiconducteurs) et la théorie psychologique et parapsychologique, j'ai des chances de réussir de la PK (psychokinèse) reproductible.

Je pense que mon épouse est un peu sous l'influence de Liber Mutus, elle a eu des perceptions visuelles.

Moi aussi, quand je travaillais en petit emploi de CAE au Lycée de Malakoff en 2008, j'ai proposé mes services en matière de générateurs haute tension à la SODERN, entreprise développant des générateurs de neutrons (militaire), et j'ai vu un genre de gendarme par perception extra-sensorielle.

Ci dessous nos photos (pas les plus récentes) et la petite sirène de Copenhague sur un galet de plomb ayant servi à des opérations, un pignon de moteur( de mes moteurs anciens) et une coupelle avec aimant puissant.
J'avais glissé entre l'aimant et le pignon ma carte de visite, une autre plus ancienne où j'avais déposé un nom de domaine .../.../spacetimeinstrum.com, et ma photo, avec l'instruction de téléphoner à mon épouse, qui a eu des perceptions visuelles extra-sensorielles persistantes. Je ne continue pas trop ce genre d'expérience, car on ne sait pas ce que cela peut connecter, jusqu'où cela va.
Notez qu'un aimant peut être une tierce partie, ce qui peut être génant.
sirène magnétique.JPG
sirène magnétique

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Sam Jan 27, 2018 13:14 pm

En fait, avec, je fais des rêves toutes les nuits.
Je l'avais fait représenter sur l'affiche destinée à la vraie Heidi, non pas parce que c'était une menace, mais parce que nous avions bavardé de ce genre de sujet en Suède, sans que ce soit important.
J'envisageais une application "industrielle" de ce dessin, industrielle au sens "Nicolas Flamel et son épouse travaillaient de grande industrie"

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par Totem » Dim Jan 21, 2018 23:49 pm

tripolediel a écrit :Merci,
aujourd'hui, j'ai retrouvé ma dague, que j'ai affutée à la meule électrique, puis affinée avec du papier de verre.
.


Je suis contente que tu aies retrouvé ta dague, car en te lisant je me suis dis que tu finirais bien par mettre la main dessus... cool, c'est fait.;-)

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Dim Jan 21, 2018 23:18 pm

Merci,
aujourd'hui, j'ai retrouvé ma dague, que j'ai affutée à la meule électrique, puis affinée avec du papier de verre.
Je l'ai placée depuis cet après-midi, et pour toute cette nuit, sur les grilles de mon générateur électrostatique.
Ensuite, je l'affinerais encore, puis l'utiliserais pour un rituel, avec un plat de cuivre et des sources de lumière, dans mon atelier.
Si je peux trouver un outil convenable, j'y graverais mon nom en runique, avec leader et sealer.
Notez que:
1)j'ai eu l'idée qu'on allait me rendre l'échelle qu'on m'avait volée il y a des années, et que je la retrouverais sur le pas de mon portail.
Le lendemain, je retrouvais à cet endroit la casquette que ma femme, Jana, avait laissé tomber de notre voiture.
2)un soir, j'ai entendu un craquement en direction de mon atelier (depuis notre chalet), où je fais aussi des rituels.
Le lendemain, je m'apercevais que j'avais oublié de déconnecter pour la nuit la ligne électrique de l'atelier.
Cela et bien d'autres observations encore.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par Totem » Mer Jan 17, 2018 12:35 pm

Bonjour et bonne année 2018 Tripolédiel.;-)

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Mar Jan 16, 2018 23:42 pm

Bonsoir, nous avons passé les fêtes de fin d'année, le solstice d'hivers.
A cette occasion, j'ai construit un ampli de 15 Watts pour la fête catholique, mais ça n'a pas beaucoup servi.
J'ai réparé quelques appareils, et passé la visite technique de notre voiture, bonne jusqu'en janvier 2020.
A part cela, je n'ai toujours pas retrouvé ma petite dague pour l'élément air, le fil émaillé de ma coupe fer - inox pour l'élément eau s'est cassé, donc je vais rebobiner mieux, pour reprendre mes exercices spirituels.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Jeu Nov 23, 2017 20:52 pm

Oui, effectivement. Il faut préciser.
Un microampère est un millionième d'ampère, c'est le niveau de courant usuel des innombrables éléments métal-oxyde-semiconducteurs des innombrables circuits des appareils électroniques usuels, il y en a des milliers dans des jouets, et des dizaines de millions dans des ordinateurs personnels.
Un nanoampère est un milliardième d'ampère, un picoampère un millième de milliardième, et un femtoampère le millionième de milliardième.
Ce dernier très petit courant est le minimum possible des meilleurs (anciens) tubes électromètres, comme le E2 des années 60, et le minimum de courant de surface des isolants, par exemple des empreintes digitales.
Le concept de trace, empreinte, se retrouve dans mes perceptions extra-sensorielles: il est possible que l'on ressente de tels ultra faibles courants.
J'en profite pour présenter l'annonce, par Brenda Dunes, du décès très récent du Pr. Robert C. Jahn du laboratoire de parapsychologie de l'Université de Princeton, le PEAR Princeton Engineering Anomalies Research.

Robert C. Jahn.JPG
décès du Pr. Robert C. Jahn, physique - parapsychologie

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par Jagannath » Ven Nov 17, 2017 22:58 pm

Pour nos lecteurs qui ne sont pas familiers avec les unités de mesure, je précise que "femtoampèremétre" ne veut pas dire "détecteur de fantômes" (bien qu'on puisse envisager de l'utiliser pour ce genre de choses) : c'est "seulement" un ampèremètre très précis.

;)

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Mar Nov 14, 2017 19:39 pm

Avec l'hiver et les travaux d'entretien, on avance lentement dans nos projets.
Je me suis aperçu qu'un capteur femtoampèremétrique que j'ai construit, photo ci dessous, était capable d'enregistrer des mouvements corporels à un mètre, va pour cette expérience, mais il faut soit un amplificateur d'isolement, soit alimenter ma table traçante sur batterie, ce qui reste à faire.
Quand j'avais 16 ans, j'écoutais le feuilleton "Belphégor" sur TF1 avec un récepteur à superréaction équipé d'un transistor Thomson 161T1, permettant aussi d'écouter les fréquences d'approche de tours de contrôle d'aéroport (ce qui est interdit).J'en ai refait.
J'ai un grand dossier "paranormal", où se trouvait le texte de conférence "Le Monopôle Magnétique en Physique et Astrophysique", Fac d'Orsay, mai 1983, et avec lequel j'ai fait des expériences (tours étant péjoratif)de parapsychologie.
Il y a dans ce dossier beaucoup d'autres fichiers de parapsychologie, dont mon autobiographie de 14 à 34 ans.
Le fichier "le monopôle" s'est effacé exactement après la page 61 (il en avait 194), et l'original est à Tananarive.
161T1, page 61. Ma précédente belle famille était de l'Orne, 61. Coïncidences? Il y a peut être un sens à trouver.

femtoampèremètre.JPG
femtoampèremétre capteur à distance

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Mar Oct 17, 2017 21:23 pm

Je ne suis pas parti dans faire semblant de progresser sans rien faire, en fait, je dois me déplacer pour l'entreprise de mon épouse, d'autres rendez-vous, et il y a des réparations compliquées à faire, par exemple une canalisation de 10 mètres.
La coupe electromagnétique est toujours posée sur mon bureau, avec les fils à rebobiner.
J'ai déplacé le LIBER MUTUS avec d'autres documents, pour voir s'il y a des influences détectables (rêves par exemple).

Quelqu'un sur ce site me posait la question: "pourquoi démontrer la magie?"

Le professeur Henri Broch, dans son Institut de Zététique, proposait 1 million de Francs, soit 150 mille Euros, à qui démontrerait un phénomène paranormal, n'importe lequel, mais selon les critères de la science exacte: personne n'a réussi. Comme la femme d'Ulysse, Pénélope (à ne pas confondre avec Peynet lope).

Voilà une bonne raison. J'ai quelques jours de câblage devant moi, pour quelques nouveaux appareils à essayer.
montage résonant 3.JPG
essai de mise au point de la coupe


Avec un autre appareil de PES (perception extrasensorielle), j'ai eu une extinction de voix pendant semaines, une laryngite pas soignée .
Je me suis dit "une voix pour une voix" (c'était les élections aussi), d'autant plus que DFP signifie Diisopropyl Fluoro Phosphonate (le gaz innervant anglais), mais aussi Déficit Fonctionnel Permanent. Donc, prudence.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par Jagannath » Ven Sep 29, 2017 3:52 am

Tripo : "Pour faire bien , [...] et juste."

Voilà de nobles objectifs.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Jeu Sep 28, 2017 13:57 pm

Bon, je continue à faire mes petits préparatifs.
En 1995, j'étais dans une médiocre situation, et je suivais pendant un an la formation Rosi-Crucienne par correspondance.
J'ai fait plusieurs rêves:
1)je montais la Tour de la Maison - Dieu (lame 16), et l'ascension était de plus en plus difficile, il manquait des marches, il y avait le vide à ma gauche, et je savais que je ne pourrais jamais revenir en arrière.
6 mois plus tard, j'avais un flirt poussé avec Valérie, je retrouvais une meilleure condition, en 1997, je soutenais mon rapport d'ingéniérie (non accepté) à l'ENSEA, et en 1999, je rencontrais Jana, catholique, et l'épousait.
Franz Bardon a un catalogue de ses entités, dont l'un ou l'une attend au sommet de la Maison Dieu avec une faux.
Cela parait bien peu angélique.
2)la vallée allait être envahie par les eaux (rêve en 1995). Je voyais un oxyde orange lumineux. Je n'avais qu'une issue: m'échapper par le tunnel du gaz (un peu mon coupleur FPO), quoi que cela puisse être.
L'année dernière, 3 ans après le décès de ma mère à Tana, la vallée de Montargis et Souppes-sur-Loing a été envahie par les eaux.
Nous sommes au sommet de "la Montagne Saint Germain", comme la rue de la Montagne Sainte Geneviève, où j'allais étudier à 16 ans en 1969 à la Bibliothèque Sainte Geneviève, et, 7 ans plus tard, faisais des essais de flirts, avec des résultats désastreux.
Je n'ai pas l'intention de reprendre des Etudes Rosi-Cruciennes, quoi que, certes, ce soit un groupe initiatique renommé. Mais ils ont leurs règles, lois, et leur propre but.
Certains Scientifiques Rosi-Cruciens travaillent aux USA sur la ZPE, Zero Point Energy (voir à Harold E. Puthoff et Tom Bearden)
Parce que, comme dans le roman de René Barjavel "La Nuit des Temps", "ce qui n'existe pas existe", et il s'agit de trouver comment cela fonctionne.
Pourquoi? Pour faire bien , mieux (quoique le mieux soit l'ennemi du Bien), et juste.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Mar Sep 19, 2017 21:58 pm

Alors, j'ai retrouvé d'autres pièces, et le fil de mon bobinage s'est cassé, donc je dois le démonter et le débobiner, et, pour que le ciboire parle, c'est une idée (pas forcément sure, parce que le spirituel n'a pas de relation simple avec le matériel) de lui donner la bande passante acoustique de 300 à 3000Hertz.
J'avais aussi gravé une rune sur une flûte en plastique pour enfant, achetée à Leclerc.
Ce n'est pas une bonne idée, car il faut prendre un instrument de qualité, et dont on sait jouer.
Je n'ai pas encore retrouvé ma dague à aiguiser, mais j'ai retrouvé le couteau d'électricien, donné par un artisan médium en 1982.
Mais, la dague est plus fine et élégante.
J'ai quelques perceptions extra-sensorielles, dont je n'ai rien de remarquable.
Un rêve, peut être en rapport avec Laurence d'Arabie:
j'étais en voiture avec un arabe, en Arabie Saoudite, et je disais au chauffeur que je préfèrerais être ramené en pays catholique.
Pour le moment, rien de bien nouveau.
Comme Jagganath me demande souvent où en est mon générateur mégavolt, il faudrait peut être que je commence par une version 500kilovolts, en rachetant des diodes haute tension et un tube de lexan de 80 x 1200mm.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Mar Sep 05, 2017 12:08 pm

Donc, j'ai effectué la première mise sous tension du ciboire, résonant vers 277 Hertz avec une demi self et un condensateur de 2,2 microfarad.
Qu'est ce que ça va produire? Pour le moment, je n'en sais rien.
montage résonant 2.JPG
montage de ciboire résonant

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Sam Sep 02, 2017 12:18 pm

ciboire électromagnétique.JPG
ciboire électromagnétique ferrite - inox

La coupe électromagnétique, à brancher et essayer. Bien sur, il faut que les autres éléments soient prêts.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Lun Aoû 28, 2017 21:52 pm

Pour répondre à Jagganath sur mon générateur mégavolt, ici, je n'ai que le pied en cuivre provenant d'un condensateur ultra-haute tension, tous les condensateurs de 1nF 15kV que j'ai acheté à l'étranger, et le transformateur et matériel de commande.
Le tube de pyrex de 100 x 2000mm est à Tana, ainsi que largement la plus grande partie de mes redresseurs très haute tension.
Je pourrais faire des photos de ce matériel, le tube de pyrex a été fabriqué à la Fac de Paris VI et cela me couterait au moins 400€ d'en refaire un en France.
Pour le moment, mon épouse a souvent des douleurs violentes, et les priorités sont de monter un générateur d'ultra-sons de 100 Watts et un inducteur à thyristors de 1kW.
J'ai a peu près toutes les pièces, sauf le câble en fil de cuivre divisé ("fil de Litz" ou Litzendraht) et les pièces du générateur d'ultra-sons, ce qui vaut environ 120€.
J'avais d'ailleurs acheté un tube en lexan, pour remplacer le pyrex, mais je ne sais pas où je l'ai rangé, dans mes ateliers.
Par exemple, pour les armes élémentales, je prépare un ciboire ferrite - inox qui devrait parler, mais je n'ai pas de bois d'if, et n'ai pas encore retrouvé ma dague, à affuter.
D'ailleurs, il y a une étrange coïncidence: j'ai capté une entité acoustiquement avec mon petit récepteur, mais, depuis, j'ai pratiquement une extinction de voix: est ce une voix pour une voix?
récepteur  de Barkhausen .JPG
récepteur magnéto-acoustique

VAN DE GRAAF GENERATOR 1.JPG
projet de générateur mégavolt

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par Margotland » Ven Aoû 25, 2017 6:50 am

bonjour tripo, lors de mon voyage à Damanhur, j'ai fortement pensé à toi.
Deux raisons, pour la première fois j'ai entendu la musique de la nature par un appareil qu'ils ont inventé, il y avait un boitier noir qui pouvait sur trois instruments piano, guitare, saxo exprimer le langage des plantes et ce boitier possédait des pinces que l'on accroche à la plante.
Magique la plante reste silencieuse puis lorsque quelqu'un approche elle chante..... Vous tombez alors dans un amour de la nature.....

Deux, les Selfica, grâce à un circuit de cuivre et une pierre précieuse placé au centre, cette objet transporte une sorte de Conscience non humaine...

Si cela t'intéresse, je peux t'envoyer des photos.

Bisous

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par Jagannath » Dim Aoû 20, 2017 11:21 am

Oh quand tu en auras le loisir, raconte nous aussi tes expériences avec les arbres.
Pour passer du coq à l'âne, tu as des photos de tes travaux sur le générateur mégavolt?

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Sam Aoû 19, 2017 17:25 pm

nos arbres 2.JPG
nos arbres, chez nous

Je ne retrouve pas pour le moment la dague, je n'ai pas de branche d'if, je n'ai pas encore d'idée pour assembler la coupe, peut être en inox et ferrites TV.
Je n'ai pas non plus retrouvé des documents anciens et importants.
Cela rappelle le Que-sais-je de Marcel Boll contre le paranormal, contrairement au Que-sais-je sur le métapsychique.
Marcel Boll a caché de l'argent dans un appartement, et fait venir une vingtaine de radiesthésistes: aucun n'a su trouver l'argent caché.
J'ai essayé des rituels avec un Louis d'Or et mon anneau nuptial, ce qui a bien produit des observations paranormales, mais pas la redécouverte de ces objets.
Evidement, je ne m'attends pas à ce que cela fonctionne aussi simplement.
Si j'étais très riche, je choisirais un ciboire d'or massif orné d'émeraudes.
Je me contenterais, pour le moment, de ferrites, acier inoxydable et champ électromagnétique.
Je me dis, en y croyant d'ailleurs, que l'or et les émeraudes viendront ensuite, on en trouve de temps à autres à Madagascar.
J'ai parcouru votre post de rituels avec les arbres. J'ai aussi une petite expérience en la matière, et nous avons de grands chênes chez nous.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par Jagannath » Lun Aoû 14, 2017 23:06 pm

Merci pour les renseignements et bienvenue dans l'atelier armes élémentales.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Lun Aoû 14, 2017 22:57 pm

En fait, je compte faire l'atelier de Bastet "forces élémentales"
J'ai deux locaux mal rangés de 21 mètres carrés, en plus du domicile de 37 mètres carrés et d'une remise de la taille d'un garage, et j'étais persuadé que ma dague était tombée derrière la perceuse à colonne et la meule, j'ai rangé cette pièce là sans rien trouver.
Donc, il faut que je cherche ailleurs.
Pour la baguette, je préfèrerais du bois d'if, de tradition alchimique et runiste, mais, pour en faire un arc, il faut le faire sécher 5 à 6 ans.
Je pense qu'on doit trouver du bois partiellement sec, mais il ne sera plus vierge.
Pour le ciboire de l'élément eau, peut être faudrait il en acheter un en bronze.
Je peux aussi en faire un électrique en inox - ferrite.
De toutes façons, tout doit être élevé et assemblé et consacré suivant des rituels précis.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Lun Juil 31, 2017 20:01 pm

Mes moyens financiers sont limités, mais la bouteille standard d'acétylène ou d'oxygène, 1mètre cube à 200 bars pour l'oxygène, moins pour l'acétylène qui ne peut être très comprimé car il devient explosif, doit tourner autours de 40 à 60 Euros.
Je pense que la bouteille d'hydrogène 1 mètre cube 200 bars est dans les mêmes ordres de prix, mais il faut acheter le détendeur en plus, l'hydrogène et l'oxygène sont dangereux.
Tous ces gaz sont en vente libre, tant que ce n'est pas du chlore, du fluor, du fluorure de perchloryle, ou de l'oxychlorure de carbone...

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par Jagannath » Lun Juil 31, 2017 17:39 pm

Pour le moment je ne trouve pas de revendeur près de chez moi. De nos jours on ne peut plus avoir une info basique sans installer une appli (et non je ne veux pas faire de mon mobile un nid d'applis bidons à usage unique). Mais je suppose que je trouverai facilement si je change de méthode, par exemple avec les bonnes vieilles pages jaunes. En revanche je me demandais si c'était réglementé l'achat d'hydrogène ou si un particulier peut l'acheter sans difficulté. Il me semble que c'est en vente libre, en fait le problème reste le prix qui juste pour s'amuser me semble un peu décourageant (à vue de nez la bouteille jetable donc faible pression donc quantité pas très importante tourne à presque 200 euros).

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Lun Juil 31, 2017 16:23 pm

Je répondrais encore à Jagganath sur l'hydrogène:
on peut faire réagir l'acide chlorhydrique (Leclerc par exemple) sur des tournures de fer et de zinc (de vieilles gouttières par exemple), dans une bouteille en verre munie d'un bouchon percé et caoutchouc ou en liège, dessécher l'hydrogène par passage sur chlorure de calcium ou produit pour déshumidicateur d'air bien séché au four à 250°C, remplir un réservoir tampon genre Montgolfière fait d'un sac poubelle de 100 litres attaché à de la tuyauterie PVC et un raccord en Té en plastique ou laiton comme on en trouve dans les magasins pour aquariums, et recomprimer à 7 kilos par centimètre carrés avec le compresseur de réfrigérateur, et remplir d'hydrogène une bouteille de camping gaz munie d'un robinet pointeau brasé, ou vissé avec du cyanoacrylate pour être bien étanche. Il est souhaitable de faire le vide d'abord dans la bouteille camping gaz car le mélange air - hydrogène comprimé est explosif. Un manomètre, comme on en trouve à LIDL pour les pneus, est souhaitable, pour mesurer la pression.

J'ai déjà tracé des sceaux de Salomon sur des factures de l'Air Liquide et des ordonnances de médicaments.

Dans la revue "sorcières et sortilèges" achetée à Drancy en 2000, il était conseillé de ne pas faire trop de sorts à la fois, sinon on n'y comprendrait rien.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par Odin » Lun Juil 31, 2017 9:33 am

C'est drôle ça, l'air liquide. J'aime bien l'idée. Jagannath non en effet c'est intuitif finalement. :) Mais Patrick B a cette façon si bien à lui de nous faire rêver avec ses mots.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Lun Juil 31, 2017 8:02 am

Moi, j'achète mes gaz, acétylène et oxygène surtout, chez la dame de châtillon qui est le dépositaire officiel de l'Air Liquide.
Normalement, on achète les gaz au dépositaire mandaté de l'Air Liquide.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par Jagannath » Lun Juil 31, 2017 0:00 am

Tripo, je voulais te demander, comment on fait si on veut se procurer de l'hydrogène à prix raisonnable pour gonfler des ballons et les faire s'envoler? Est-ce que c'est permis?
Je sais qu'il faut faire attention à ne pas faire exploser le tout mais je n'aime pas l'hélium qui est cher, plus lourd et qui s'enfuit plus vite.

Odin : "il manque l'explication sur la transformation intérieure"

A-t-elle besoin d'explication?

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par Odin » Dim Juil 30, 2017 22:14 pm

Je retrouve pas mais à défaut j'ai mis la main sur une vidéo montrant le même procédé fait par un autre alchimiste :



C'est dommage car il manque l'explication sur la transformation intérieure qui s'opère en même temps que l'opération, dans le coeur de l'alchimiste...

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par Cless » Dim Juil 30, 2017 21:54 pm

T'as un lien vers la vidéo Odin ?

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par bastet » Dim Juil 30, 2017 21:53 pm

L'Alchimie est toujours magique, surtout quand elle est intérieure et vient du coeur.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par Odin » Dim Juil 30, 2017 21:10 pm

Oui, il y a aussi des vidéos où on le voit transformer du plomb en or. C'est magique.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Dim Juil 30, 2017 20:48 pm

EMETTEUR PORGRAVE.JPG
EMETTEUR "PORGRAVE" ETHERODYNE


Je suis allé voir des vidéos de Patrick Burensteinas, avec sa faconde et sa personnalité qui passe bien à l'écran.
Il a eu un père ferrailleur, donc attaché à la matière métallique.
Mon grand père était électronicien et militaire, et il y avait dans notre cave plein de vieux appareils électriques et électroniques, qui ont guidé ma formation et mes goûts, d'ailleurs j'achète souvent des lots de vieux appareils aux domaines, voire récupère dans les rues toutes sortes de choses, comme les bouteilles de gaz dont je fais des réservoirs d'air comprimé, et des compresseurs de réfrigérateurs dont je fais des compresseurs d'air ou pompes à vides.
Pour en arriver à la matière philosophale: il dit purifier la matière jusqu'à l'état de transparence, et voir l'envers de la réalité.
C'est exactement ce à quoi je suis arrivé avec mon speculum alchimique, mon miroir superluminal éthérodyne.
Donc, j'estime que je suis en bonne voie.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Dim Juil 30, 2017 18:25 pm

Jagganath a écrit autrefois, que lorsqu'on s'adresse à une entité, c'est en position d'infériorité, cette entité est forcément supérieure, puisqu'il ou elle va accomplir quelque chose qu'on ne peut faire soi même.
Je vais lire Patrick Burensteinas.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par Odin » Dim Juil 30, 2017 12:31 pm

Est-ce que tu as déjà vu des interventions de Patrick Burensteinas ?

C'est donc de mon honneur & orgueil de participer à des conférences et faire des rapports.


Pourquoi ne pas abandonner cette idée ? Si tu abandonnes cette idée d'honneur et d'orgueil, tu vas trouver tout ce que tu cherches sans avoir besoin de fournir aucun effort.
Cherche pour toi dans le secret.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Dim Juil 30, 2017 12:28 pm

Merci Bastet, pour ton support.
Nous avons une situation financière difficile, et sommes toujours à la recherche de travail, la moitié de nos revenus passant dans des créances.
D'autre part, malgré mes deux doctorats (mon épouse également) et 4 brevets, et mariage réussi depuis 18 ans, j'ai été accusé d'échec par des médecins, en 1994 et en 2003, apparemment mes phénomènes électriques spirituels ayant été pris pour de l'alcoolisme, de l'épilepsie, et de la drogue. C'est donc de mon honneur & orgueil de participer à des conférences et faire des rapports.
Dans le passé, on ne s'est pas intéressé à mon travail, d'où l'importance de faire des calculs et les publier.
Depuis 2009, nous avons vendu dans de bonnes conditions 3 appartements, et échappé aux pires difficultés.
Nous avons encore 7 ans d'endettement devant nous.
La magie semble avoir aidé à franchir ces difficultés, d'où patience et fidélité.
Nous sommes à une époque où d'extra-ordinaires choses sont annoncées par Harold E. Puthoff, que je lis depuis l'agrèg en 76, Eric Davis, Harold Sonny White, Roger Penrose.
Comme j'ai ce genre d'idée et des appareils en cours et à développer, je poursuis, en espérant des contributeurs de 1000 à 100.000 Euros.
Le 28 juin 2016, j'ai essayé un rituel de la Reine Hagiel pour gagné au loto en choisissant les numéros à l'aide du Tarot de Marseille informatisé (magic brain) d'Alejandro Jodorovski. J'ai gagné 5€60, et Montargis a été submergé par les eaux.
Donc la méthode n'était pas au point, mais je ne désespère jamais.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par bastet » Dim Juil 30, 2017 0:17 am

Un petit coucou à Tripo que j'aime bien.
Mais enfin, cher Tripo, depuis le temps pourquoi ne pas atteindre une simplicité et sérénité naturelles?
Tu es un être en perpétuelle souffrance et recherches ésotérico-scientifiques. Un peu de bonheur quotidien devrait être une plus grande quête.
Respire mon Tripo et prend le bonheur de tous les jours.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Jeu Juil 27, 2017 16:26 pm

Notez que la saga "les rois maudits" à l'époque de Jeanne d'Arc, le duc de Kent, et les templiers, a les titres suivants:
1)le roi de fer
2)la reine étranglée
3)les poisons de la couronne
4)la loi des mâles
5)la louve de France
6)le Lys et le Lion.

La réalité à l'air de coller d'assez près, ou alors, comme écrit Henri Broch; c'est, comme la Bible, un texte universel, correspondant à toutes les situations.

Ou alors, supposons que l'or des templiers provienne de Rennes-le-Château. J'y suis allé à 4 reprises depuis 1972, 1973, 1985, et 2001.
J'avais copié sur un calque à la bibliothèque de Carcassone le plan du Cromlech établi par l'Abbé Boudet, mais j'ai lu aujourd'hui le site consacré à l'Abbé Boudet, et il apparaît que son Cromlech est faux, constitué de pierres naturelles.

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Mer Juil 12, 2017 13:27 pm

Je dois dire que j'ai une plus ancienne expérience avec le Telshield et le mercure et des faits étranges, remontant à 1983.
Je vous la raconterais.
A 14h55, après avoir répondu à des offres d'emploi sur internet, j'ai eu une intuition:"c'était le psychologue scolaire. Il croyait que c'était un boulot pour les enfants, physicien à l'armée" ainsi que des commentaires sur l"arme" ruban de fer blanc (de l'alliage ferro-nickel Telshield en fait).
C'est vrai que cette notion d'arme est très dérisoire, mais je ne vois encore rien d'utile à écrire dessus.
15h26 "c'est véridique, ils pensaient que c'était un pauvre faisant de l'étude scolaire".

C'est vrai que le GULTV, Grand Unifié Longitudinal Tunnel Vacuum, n'est vraiment pas grand sous cette forme, pas plus que sous la précédente.

En fait, quand on dépasse avec un ruban de fer ou une feuille de papier coloriée ou pas, le résultat serait cet objet dérisoire, pas le mécanisme de délocalisation.
Voilà qui résume tout le mal qu'on peut dire de telles idées, et les précautions à prendre.
It's gibberish. It's scientific buzzwords thrown about with little care for their meaning.

It's popular among the kind of people who imagine they can invent new physics by tinkering, without learning the current state of physics. They fancy themselves 18th-century style scientists, except that this isn't the 18th century any more, and throwing 21st-century buzzwords at the problem doesn't change that.

They imagine themselves misunderstood geniuses. They're just cranks. If you're reading a web site, and you're not sure, run the crackpot index:

http://math.ucr.edu/home/baez/cr...

En cherchant les ondes longitudinales EM, j'ai trouvé la signification de GIBBERISH, voire TRIPE:
Tout ce qui est obscur et dépourvu de sens:
unintelligible or meaningless speech or writing; nonsense.
"he talks gibberish"


synonymes : nonsense, rubbish, balderdash, blather, blether; Plus
informaldrivel, gobbledegook, mumbo jumbo, rot, tripe, hogwash, baloney, bilge, bosh, bull, bunk, guff, eyewash, piffle, twaddle, poppycock, phooey, hooey, malarkey, dribble;

informalcobblers, codswallop, tosh, cack, cock, stuff and nonsense, double Dutch;

informalhavers;

informalgarbage, flapdoodle, blathers, wack, bushwa, applesauce;

informalbunkum, tommyrot, cod, gammon, toffee;

vulgar slangshit, bullshit, horseshit, crap, bollocks, balls;

vulgar slangcrapola;

vulgar slangbulldust


"he just stared at her as if she was talking gibberish"



antonymes : sense

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par Cless » Dim Juil 09, 2017 22:13 pm

Content que ton chat aille bien maintenant :)

Re: Confort moral, 40 ans après

Message par tripolediel » Dim Juil 09, 2017 20:31 pm

Remarquez que si, sur Futura Sciences, on se moque de moi, j'ai encore à rédiger mon rapport sur les générateurs haute tension chez ETAT, et sur l'expérience d'Espace-Temps à interféromètre de Schlieren.
Je peux toujours me présenter, moi et mon travail, à des conférences de la Société des Electriciens et Electroniciens SEE, de la Société Française de Physique, de IEEE et de la WSEAS.

En fait, j'ai tendance à adopter un style post travail, qui ne fait pas très sérieux.Le reste est supposé acquis, mais bien sur, ce n'est pas du tout le cas en fait, surtout avec des gens qui ne me connaissent pas.

Je ne suis plus à l'âge où on doit tenir compte d'un tas d'éléments et d'apparences, pour paraître ceci et pas cela.
Je fais comme cela me chante, en ne tenant compte que de mon épouse et de mes proches.

Après tout, le professeur Olivier Costa de Beauregard, Chercheur au CNRS et Directeur d'Etudes chez Dassault, a été qualifié par la presse de "roi des mages". Toutefois, une telle conduite n'est pas sociale, et OCB a fini sa vie isolé et seul.

Haut