L'amour irrationnel

Répondre

Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont désactivés

Revue du sujet
   

Étendre la vue Revue du sujet : L'amour irrationnel

Message par bastet » Lun Jan 14, 2013 0:44 am

Faut que je recherche dans mes piles de notes.
J'avais une version en cours...

Message par Odin » Lun Jan 14, 2013 0:34 am

Vyriz a écrit :@Odin C'est vrai. (J'ai jeté un coup d’œil au rituel, pratique pour ceux qui n'ont pas de baignoire !)


Je crois que Bastet avait étudié une version sans baignoire mais je ne sais pas si le projet a abouti ?

Message par anthony5790 » Dim Jan 13, 2013 18:26 pm

Oui c'est vrai, et pourtant je sais que c'est pas simple lol.
Mais avec courage et patience rien est impossible!

Message par Vyriz » Dim Jan 13, 2013 18:23 pm

@Odin C'est vrai. (J'ai jeté un coup d’œil au rituel, pratique pour ceux qui n'ont pas de baignoire !)

@anthony Ça parait simple quand tu le dit vu comme ça.

Message par anthony5790 » Dim Jan 13, 2013 18:14 pm

Odin: Le fait de tomber amoureux si vite révèle un grand manque d'affection et la croyance que la paix pourra être trouvée par ce que le monde apporte.

Je suis pas totalement d'accord, il y a le coup de foudre! La chose qui fait que quand tu vois la personne tu sens que c'est elle! Bon, rare sont ceux qui y croient mais je sais que ça existe et c'est peut-être le cas ici!


Citation:
Bertrand à Vyriz : "Je met beaucoup de temps et d'efforts pour ne plus être amoureux de cette personne."

Pourquoi fais-tu ça? Oo


Et bien parce que je ne me sens pas assez bien pour la personne, je me dis donc que j'ai aucune chance. Et puis j'ai peur.



C'est une reaction bon que je peux coprendre car tu manques apparement de confiance en toi, mais si tu l'aimes tu ne pourras pas faire autrement! Comem on dit "On ne peut empêcher un coeur d'aimer"! Pour ce qui est de te sentir assez bien pour la personne j'ai envie de dire, elle doit choisir aussi dans cette affaire! Il est comprehensible d'avoir peur, c'est "la base" de l'amour, avoir peur que l'autre ne ressente pas le même sentiment, puis la peur qu'il nous quitte, nous trompe ou autre, mais il faut se lancer, si ça se trouve elle n'est pas comme tu le crois et ça se passerait très bien entre vous.
Voilà en amour il faut se lancer car la peur peut te faire passer à côté de la personne de ta viece qui serait dommage!!

Message par Odin » Dim Jan 13, 2013 17:47 pm

Le fait de tomber amoureux si vite révèle un grand manque d'affection et la croyance que la paix pourra être trouvée par ce que le monde apporte. Ça me l'a fait pendant longtemps aussi, pour s'en sortir il faut purifier notre perception du bonheur, pratiquer des austérités si on est souvent en couple ; en revanche si on est pas souvent en couple, il est bon de s'engager dans une relation (sinon on déprime) et de faire le travail sérieusement pendant cette relation. La Magie nous portera harmonieusement vers la fin de l'illusion si nous restons accroché au but sans perdre la foi.
Pour les intéressés, le rituel de l'âme sœur vous attend dans la bibliothèque, section Rituels.

Message par Vyriz » Dim Jan 13, 2013 17:32 pm

@Bertrand Ta logique tiens la route.

Message par Jagannath » Dim Jan 13, 2013 17:07 pm

Si tu reconnais un "quelque chose" c'est que ce "quelque chose" tu le connais. Et si tu le connais sans l'avoir jamais appris c'est que c'est toi-même. CQFD.

Message par Vyriz » Dim Jan 13, 2013 14:05 pm

@Bertrand Je savais que t'aurais été le premier à répondre, je t'avais vu connecté :D

Vyriz : "Je met beaucoup de temps et d'efforts pour ne plus être amoureux de cette personne."

Pourquoi fais-tu ça? Oo


Et bien parce que je ne me sens pas assez bien pour la personne, je me dis donc que j'ai aucune chance. Et puis j'ai peur.

Vyriz : "Je me compare à elle et je m'infériorise systématiquement (c'est le mauvais sens du terme)."

Ce regard que tu reconnais en elle et dans lequel tu es plongé le temps d'un regard, qui cause apparemment que tu tombes amoureux, c'est toi-même. C'est parce que tu entrevois ton propre soi que tu ressens un sentiment si troublant. Donc la suite, s'inférioriser, cela revient à s'inférioriser par rapport à soi-même, c'est absurde n'est-ce pas?
Vois les choses ainsi : ce que tu infériorises, c'est l'ego ; il est correct de trouver l'ego méprisable comparé à la vérité rayonnante de Soi. Cet individu que tu trouves nul, laisse-le tel qu'il est, il ne te concerne pas, c'est seulement un rôle, seulement une histoire, tu n'es pas limité à ce rôle.


Comment puis-je voir mon être dans les yeux de quelqu'un d'autre ?

Re: l'amour irrationnel

Message par Jagannath » Dim Jan 13, 2013 2:15 am

Vyriz : "Je met beaucoup de temps et d'efforts pour ne plus être amoureux de cette personne."

Pourquoi fais-tu ça? Oo

Vyriz : "Je me compare à elle et je m'infériorise systématiquement (c'est le mauvais sens du terme)."

Ce regard que tu reconnais en elle et dans lequel tu es plongé le temps d'un regard, qui cause apparemment que tu tombes amoureux, c'est toi-même. C'est parce que tu entrevois ton propre soi que tu ressens un sentiment si troublant. Donc la suite, s'inférioriser, cela revient à s'inférioriser par rapport à soi-même, c'est absurde n'est-ce pas?
Vois les choses ainsi : ce que tu infériorises, c'est l'ego ; il est correct de trouver l'ego méprisable comparé à la vérité rayonnante de Soi. Cet individu que tu trouves nul, laisse-le tel qu'il est, il ne te concerne pas, c'est seulement un rôle, seulement une histoire, tu n'es pas limité à ce rôle.

L'amour irrationnel

Message par Vyriz » Dim Jan 13, 2013 1:50 am

[amour irrationnel, coup de foudre, manque affectif]

Coucou !

J'ai été plutôt passif ces derniers temps, vous m'excuserez !
Alors voilà, des fois, je tombe amoureux d'une personne à qui j'ai à peine parlé (non ce n'est pas de la chimie physique, parce que physiquement les personnes n'ont pas forcément une beauté immense !) J'ai beau ne pas avoir de contact vocal avec la personne (un ou deux mots par mois maximum !), il y a cette "chose", au fond des yeux de la personne qui m'intrigue, qui m'attire, comme si je lisais à l'intérieur d'elle et savait que cette personne était faite pour moi.

Précision : 1) Quand je dis "des fois", c'est plutôt rarement, et je met beaucoup de temps et d'efforts pour ne plus être amoureux de cette personne.
2) Je ne sais pas si le terme d'amour ici est justifié, mais c'est plus qu'un coup de cœur, je sais quand même reconnaître quand je suis amoureux ou pas.

Moi qui suis un peu misanthrope (vraiment très peu), ça m'étonne que j'ai le "coup de foudre" comme ça.
Cependant, ça m'arrive, et c'est horrible (dans les bon et mauvais sens du terme) ; vous savez cette sensation agréable de regarder la personne dont vous êtes amoureux inlassablement. Mais en même temps, je me compare à elle et je m'infériorise systématiquement (c'est le mauvais sens du terme).
Je n'ai pas de question particulière, c'est une rédaction libre que je vous offre, j'accepterai tout avis à ce phénomène.

Haut