Les araignées et moi...

La Terre, les plantes, la guérison, l'alimentation, l'écologie et la nature en général.

Modérateurs : Odin, Huli


Image
"L’homme n’a pas tissé la toile de la vie. Nous n’en constituons qu’un fil. Tout ce que nous faisons à la toile, c’est à nous que nous le faisons." Chef Seattle.
Avatar de l’utilisateur
naturellement
Animateur
Messages : 788
Enregistré le : Mar Nov 13, 2007 17:45 pm
Voie spirituelle : La mienne
Magie pratiquée : Aucune

Les araignées et moi...

Messagepar naturellement » Sam Sep 27, 2014 5:25 am

Depuis toute petite, j'ai peur des araignées, comme beaucoup d'entre nous.
J'ai décidé que j'en ai marre d'avoir peur et de faire des bonds jusqu'au plafond dès que j'en vois une.
Je veux les aimer.
J'ai commencé à lire un petit peu sur elles pour mieux les connaître.
J'ai réussi à en toucher une petite et à en observer plusieurs sous verre avant que mon chéri ne les relâche dehors. Les observer me calme. Parler d'elles me calme.
Quand je rentre à la maison, je dis haut et fort (ça fait rire mon copain) : "Bonjour les araignées, je suis là, s'il vous plaît cachez vous car j'ai toujours peur de vous, etc"

Je sais qu'elles ont peur de moi au moins autant que j'ai peur d'elles. Pour moi, elles sont des petits machins avec plein de pattes qui marchent super vite et apparaissent par surprise. Pour elles, je suis une géante qui fait vibrer le sol, les murs et leur toile quand je me promène.

J'ai des points communs avec elles. Elles aiment les endroits sombres et humides, elles se sauvent dès que quelqu'un approche mais peuvent être curieuses si on les approche pacifiquement. Enfin c'est ce que j'ai lu, jusque là.
Je cherche.

Avatar de l’utilisateur
Huli
SuperModérateur
Messages : 986
Enregistré le : Ven Aoû 02, 2013 9:30 am

Messagepar Huli » Sam Sep 27, 2014 7:08 am

:)
lei zou sha gui jiang jing

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2657
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Voie spirituelle : Miroir des vérités
Magie pratiquée : Gardien du temple

Messagepar Schae » Sam Sep 27, 2014 8:50 am

Une légende de la femme Araignée

Il était une fois, il y a très longtemps, si longtemps que le monde n'avait pas la même apparence que de nos jours. En ce temps-là, il n'y avait qu'un immense continent qui flottait sur un immense océan, et la balle qu'est le monde était soigneusement ajustée dans son terrier creusé dans le manteau du ciel.
En ce temps-là, Femme-Araignée vivait dans un pays loin dans le Sud, une terre d'une étrange beauté où les gens marchaient sur le sable, sous un ciel qui connaissait rarement la pluie.
Femme-Araignée vivait dans le sable, sur une immense toile qu'elle avait tissée, et ses enfants vivaient avec elle, écoutant les sabots des moutons qui sonnaient joyeusement sur le toit.
Un jour la terre frissonna et trembla, se fendit et craqua, et l'île de Vancouver se sépara du continent et dériva, et les soeurs et les frères se dirent tristement au revoir.
Le monde avait commencé à se glisser hors de son terrier.
Se coulant dans les brèches du trou du ciel, les Oiseaux du Tourment apparurent. Jusqu'alors, les êtres vivants n'avaient connu aucune souffrance, aucun chagrin, aucun désagrément, car les Oiseaux du Tourment ne pouvaient pas atteindre le monde. Mais quand le monde se mit à se glisser hors de son terrier, les Oiseaux du Tourment se faufilèrent et s'avancèrent petit à petit et les êtres vivants commencèrent à souffrir terriblement et à pleurer amèrement.
Femme-Araignée entendit les pleurs. Elle laissa ses nombreux enfants s'occuper de ses nombreuses affaires et grimpa par le fil d'argent qui montait de sa maison.
Femme-Araignée se mit à tisser un nid d'argent autour du monde qui glissait, lançant des fils jusque sur la lune, tournant et nouant le motif magique qu'elle était seule à pouvoir tisser, puis elle escalada son tissage et prit place sur la lune en se hissant et se tirant de son petit corps vigoureux qui forçait et suait.
Quand le monde fut de nouveau à sa place, Femme-Araignée prit un morceau d'arc-en-ciel et le redressa soigneusement puis elle tissa un filet et le noua au bout. Elle inventa ainsi la première crosse avec laquelle elle attrapa les Oiseaux du Tourment qui volaient dans le ciel, un par un, et elle les renvoya d'où ils venaient.
Les seuls qu'elle ne put pas attraper et rejeter au dehors étaient ceux qui portaient le mal de dent, le mal d'oreille, le mal de tête et le mal de ventre.
Femme-Araignée monta dans le plus grand arbre du monde et lui fit part de ses inquiétudes. L'arbre s'offrit de bon coeur et devint le pôle où se tient Femme-Araignée pour que la terre reste immobile.
Aujourd'hui encore, vous pouvez voir des toiles argentées dans les branches des arbres et comment les enfants de Femme-Araignée et ceux du grand arbre s'entraident: les arbres hébergent les araignées et les araignées attrapent les insectes qui autrement infesteraient et détruiraient l'arbre. Quand vous les verrez, pensez à la façon dont les arbres et les araignées travaillent ensemble pour faire que ce monde soit un endroit sûr où nous pouvons vivre.
Quand le monde fut sûr, Femme-Araignée retourna sur son territoire et dans la maison qu'elle avait construite sous le sable, et elle vécut avec ses enfants, là où elle pouvait entendre le trottinement des sabots des moutons sur le toit, entendre le son des flûtes des bergers, et entendre les chants et les rires des femmes lorsqu'elles tissent la laine pour en faire des couvertures et des vêtements.


_____________________

Est né par la suite l'attrapeur de rêve qui se trouve tout au-dessus des tipis, là ou la fumée ressort. Il emprisonne dans sa toile les mauvais rêves et les mauvaises choses jusqu'au petit matin, où les premiers rayons du Soleil vont faire évaporer ces vapeurs de ténèbres pour qu'ils disparaissent.

Remercions et surtout laissons les Araignées qui forment une superbe toile sur nos fenêtres, elles forment non seulement l'attrapeur de rêves, mais aussi empêche les insectes de venir nous embêter à longueur de printemps et été, laissons-les dans les coins sombres c'est là qu'elles peuvent le plus se nourrir.

Si certains pensent que c'est pas génial pour la décoration, et bien tant pis pour eux, qu'ils fassent ce qu'ils veulent mais, qu'il ne viennent pas se plaindre!

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Sam Sep 27, 2014 12:26 pm

J'adore avoir toujours une araignée au plafond!

Avatar de l’utilisateur
naturellement
Animateur
Messages : 788
Enregistré le : Mar Nov 13, 2007 17:45 pm
Voie spirituelle : La mienne
Magie pratiquée : Aucune

Messagepar naturellement » Sam Sep 27, 2014 15:03 pm

Schae, j'ai vraiment aimé lire cette petite histoire. C'est très beau et me fait ressentir encore plus d'affection pour les araignées. :)
Je cherche.


Retourner vers « Temple de Gaïa »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités