Loup et Brebis

La Terre, les plantes, la guérison, l'alimentation, l'écologie et la nature en général.

Modérateurs : Odin, Huli


Image
"L’homme n’a pas tissé la toile de la vie. Nous n’en constituons qu’un fil. Tout ce que nous faisons à la toile, c’est à nous que nous le faisons." Chef Seattle.
Avatar de l’utilisateur
Hécate
Messages : 1460
Enregistré le : Jeu Nov 17, 2011 10:36 am

Loup et Brebis

Messagepar Hécate » Dim Avr 19, 2015 20:37 pm

Sur Facebook il y a une discussion sur les brebis qui sont tués par les loups, les bergers en ont ras-le-bol, la seule solution qu'ils ont trouvé c'est de les tuer.
Comment faisaient les anciens pour protéger leur troupeau il doit y avoir une autre solution non ?

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Dim Avr 19, 2015 21:15 pm

Facebook n'est pas le meilleur endroit pour comprendre le contexte.
C'est un outil de manipulation et il faut vraiment faire le tri pour détecter ce qui se cache derrière comme politique, économie, truandage aux assurances, justification des chasseurs fous à la gâchette qui les démange, etc...

Ce qui est urgent est de préserver le loup qui est en voie de disparition, et si il disparaît un chainon important de la chaîne sera détruit.
Les brebis ne sont pas en voie de disparition.
Modifié en dernier par bastet le Dim Avr 19, 2015 22:15 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Hécate
Messages : 1460
Enregistré le : Jeu Nov 17, 2011 10:36 am

Messagepar Hécate » Dim Avr 19, 2015 21:26 pm

Oui je sais que Facebook n'est pas très génial, c'est une de mes connaissances qui a fait ce commentaire, car l'un des membres de sa famille perd ces brebis, alors bêtement je n'ai pas pu m’empêcher de donner mon point de vue, après je comprends qu'ils puissent avoir de la peine à perdre leurs troupeaux, mais de là à vouloir les tuer...

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4207
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Messagepar Totem » Dim Avr 19, 2015 21:41 pm

C'est un peu le problème qu'il y a à l'île de la Réunion avec les requins que les hommes veulent chasser et tuer parce que des personnes se font attaquer et tuer, mais le problème est que ces personnes vont surfer dans les endroits interdits à la baignade ne tenant pas compte des interdictions., hors le requin est aussi en voie de disparition (100 millions massacrés par an pour leur aileron et pour le sport).
Les éléphants ne sont pas en reste non plus comme bien d'autres espèces.
Pour la paix, l'argent ou le sport l'homme est prêt à tout.

Avatar de l’utilisateur
Proxydore des Rivières
Animateur
Messages : 284
Enregistré le : Sam Juil 14, 2012 20:57 pm

Messagepar Proxydore des Rivières » Dim Avr 19, 2015 22:02 pm

Il me semble que le loup était éteint et qu'il a été ré-introduit ce dernières années !

Cela a amené les bergers français à changer leurs chiens. Au XXe siècle ils avaient de simples chiens de troupeau, pour garder les brebis contre les petits prédateurs (genre renards). Mais ces chiens sont trop petits pour luter contre des loups, qui font de véritables carnages dans les troupeaux. C'est pourquoi les bergers ont pris l'habitude d'avoir quatre ou cinq "patou" (chien de montagne des Pyrénées), des chiens de protection, à la place de leur chien de berger classique. Le patou est une bête magnifique mais dangereuse : pour en faire de bons chiens de garde, les patous ne sont pas du tout sociabilisés avec les humains, ils sont laissés avec le troupeau jour et nuit, si bien qu'ils se considèrent eux-même comme des membres du troupeau. Le problème, c'est qu'ils n'obéissent pas du tout au berger, qui n'a pas trop d'autorité sur eux, et qu'ils représentent une vraie menace pour les randonneurs. Chaque année, il y a des dizaines de blessés à cause des patous qui les prennent pour des prédateurs potentiels et qui les mordent ! D'autant plus que les bergers n'interviennent pas, parce que ces chiens ne sont pas dressés pour obéir à l'homme. Et imagine qu'un patou ça peut peser 70kg, impossible de luter quand tu te fais attaquer par deux ou trois de ces chiens !!

C'est vrai que les brebis ne sont pas en voie de disparition, mais par contre, les bergers vont finir par le devenir : c'est déjà un métier qui demande un dévouement intégral, et qui permet à peine de vivre décemment dans des conditions normales. Alors imagine quand un loup tue 5, 10, 20, 50 brebis dans l'année ! Le pire, c'est que les bergers sont traumatisés : ils se lèvent le matin, et retrouvent des brebis égorgées, du sang partout sur les autres bêtes, toutes tremblantes... Les bergers finissent par passer la nuit au milieu de leur troupeau, la peur au ventre, à l'affut des loups (qui sont indétectables, des maîtres absolus de la discrétion), à devenir paranos, à délaisser leurs familles...

Et il me semble que la solution des anciens bergers est malheureusement la suivante : ils tuaient les loups, c'est peut-être pourquoi il n'y en a quasiment plus en France...
"Saint Socrate, priez pour nous !" - Erasme

Avatar de l’utilisateur
Hécate
Messages : 1460
Enregistré le : Jeu Nov 17, 2011 10:36 am

Messagepar Hécate » Dim Avr 19, 2015 22:36 pm

C'est exactement ce que me dit mon ami proxy, (d'ailleurs quel est ton vrai prénom... lolll) vous faites exactement les mêmes remarques, il dit aussi que la réintégration des bêtes a été mal faite et puis que ce n'est pas ainsi que l'on retrouvera l’équilibre...

Avatar de l’utilisateur
Odin
SuperModérateur
Messages : 7301
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Jñāna Yoga et Yoga du son
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Dim Avr 19, 2015 22:40 pm

Un élément de réponse :

http://www.reporterre.net/Le-berger-qui ... s-peur-des

La cause serait l'agrandissement des troupeaux (même chose que dans tous les systèmes en agriculture, où les problèmes sont autres) :

Que faire pour connaître le loup ?

Accepter de s’intéresser à lui. Il faut l’état d’esprit de la cohabitation pastorale.

Les troupeaux sont-ils trop gros ?

Le loup pourrait bien être une nouvelle chance pour un pastoralisme qui conviendrait aux bergers. Les bergers pyrénéens reconnaissent par exemple que mille brebis tarrasconnaises sont impossibles à garder serrées pour les protéger du loup et de l’ours. Par contre, des troupeaux de trois cents brebis seraient protégeables.
C’est l’intensification moderne du monde de l’élevage qui a amené un pastoralisme de grands troupeaux à taille inhumaine sur lesquels les grands prédateurs ont la tâche facilitée. Le loup devient l’arbre qui cache la forêt du mal être animal : les bergers s’accordent à considérer que l’individualisation des soins n’est pas possible dans ces conditions, ont par exemple du mal à isoler rapidement et soigner une brebis boiteuse.



Ma grand-mère me racontait que quand elle était gamine elle surveillait ses troupeaux, et chassait les loups avec des cailloux et un bâton. Si les bergers d'aujourd'hui ne s'en sortent pas comme ça c'est qu'il y a une couille dans le patté à remettre en ordre.

LE LOUP ET LES BERGERS

Un Loup rempli d'humanité
(S'il en est de tels dans le monde)
Fit un jour sur sa cruauté,
Quoiqu'il ne l'exerçât que par nécessité,
Une réflexion profonde.
Je suis haï, dit-il, et de qui ? De chacun.
Le Loup est l'ennemi commun :
Chiens, chasseurs, villageois, s'assemblent pour sa perte.
Jupiter est là-haut étourdi de leurs cris ;
C'est par là que de loups l'Angleterre est déserte :
On y mit notre tête à prix.
Il n'est hobereau qui ne fasse
Contre nous tels bans publier ;
Il n'est marmot osant crier
Que du Loup aussitôt sa mère ne menace.
Le tout pour un Âne rogneux,
Pour un Mouton pourri, pour quelque Chien hargneux,
Dont j'aurai passé mon envie.
Et bien, ne mangeons plus de chose ayant eu vie ;
Paissons l'herbe, broutons ; mourons de faim plutôt.
Est-ce une chose si cruelle ?
Vaut-il mieux s'attirer la haine universelle ?
Disant ces mots il vit des Bergers pour leur rôt
Mangeants un agneau cuit en broche.
Oh, oh, dit-il, je me reproche
Le sang de cette gent. Voilà ses Gardiens
S'en repaissants eux et leurs Chiens ;
Et moi, Loup, j'en ferai scrupule ?
Non, par tous les Dieux. Non. Je serais ridicule.
Thibaut l'Agnelet passera
Sans qu'à la broche je le mette ;
Et non seulement lui, mais la mère qu'il tette,
Et le père qui l'engendra.
Ce Loup avait raison. Est-il dit qu'on nous voie
Faire festin de toute proie,
Manger les animaux, et nous les réduirons
Aux mets de l'âge d'or autant que nous pourrons ?
Ils n'auront ni croc ni marmite ?
Bergers, bergers, le loup n'a tort
Que quand il n'est pas le plus fort :
Voulez-vous qu'il vive en ermite ?
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Dim Avr 19, 2015 23:25 pm

Merci Odin.

Avatar de l’utilisateur
belladone
Messages : 541
Enregistré le : Dim Avr 19, 2009 21:03 pm
Magie pratiquée : Belgique

Messagepar belladone » Lun Avr 20, 2015 20:52 pm

Ca ma saoule, ces histoires de brebis dévorées par les loups.
C'est pas comme si on ne les élevait pas pour les manger, ces brebis (ou leurs jeunes, ou leurs frères...).
L'Homme... vraiment... #soinsane

Avatar de l’utilisateur
Hécate
Messages : 1460
Enregistré le : Jeu Nov 17, 2011 10:36 am

Messagepar Hécate » Lun Avr 20, 2015 22:12 pm

http://m.nicematin.com/luceram/un-loup- ... 84282.html

Regarde Bella et dit moi ce que tu penses de l'homme?
La seule chose que je sais, c'est que l' animal ne tue pas par haine, mais par instinct, ce qui n'est pas le cas de cet homme qui glorifie son trophée!!


Retourner vers « Temple de Gaïa »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité