Mes goûts littéraires, fantasme, domination

On aborde les sujets personnels autour de la magie. C'est ici qu'on parle de ses expériences personnelles, qu'on demande des conseils.

Modérateur : Totem

Avatar de l’utilisateur
Dgeymi
Messages : 315
Enregistré le : Dim Sep 25, 2016 16:37 pm

Mes goûts littéraires, fantasme, domination

Messagepar Dgeymi » Sam Nov 26, 2016 19:20 pm

Il est parfois difficile d'expliquer pourquoi l'on aime telle ou telle chose. Par ailleurs, nos critères d'appréciation ne correspondent pas souvent avec l'idée apparente que les autres se font de nos goûts personnels (enfin, pour moi c'est le cas, j'ai pas dû connaitre beaucoup de personnes qui me cernaient plus en profondeur).

J'ai toujours été fascinée par les méchants dans l'histoire et surtout ceux qui étaient intelligents et charismatiques (je pourrais être charismatique si je m'en donnais les moyens). En effet, je porte une affection particulière pour le personnage d'Isoka dans le manga Hunter x Hunter (j'adore les romances gays, le couple Isoka-Gon ou Isoka-Kirua seraient délectables) et le personnage de Mélisande Shahrizai dans la trilogie de Phèdre par Jacqueline Carey.

Au grand dam de mes parents (s'ils savaient mais en fait non, ils ne savent pas), la souffrance physique ou morale me passionne. Un penchant qui n'est pas très accepté moralement. J'essaie de passer à autre chose pour ne pas prendre mes désirs pour des réalités mais je suis vraiment dans mon élément quand on parle de puissance dominatrice (je suis plus sadique que masochiste), de mégalomanie, de conspirations, de mensonges (c'est Rahu qui m'influence). J'adore tout ce qui est flou, ambiguë, destructeur. Je ne pense pas qu'il y a beaucoup de gens pour partager ouvertement mes aspirations mais j'assume quand même.

Curieusement, ça ne m'empêche pas d'être gentille, réservée, inoffensive. S'ils savaient la tempête qui se déchaine dans mon cœur quand on parle de ce genre de choses, ils ne me regarderaient plus d'un même œil.
De temps en temps, je fais de la poésie et je me suis aperçue que c'est un bon moyen de sonder mon inconscient. Tout dépend de mon humeur du jour, je peut être tantôt sombre, sanglante et nécrophile, tantôt rêveuse de beautés pâles, de lacs, de neiges éternelles, de pureté inviolable.

J'ai pas dû lire beaucoup de romans d'amour mais je conseille la série Outlander dont j'ai lu les deux premiers tomes. C'est de là que je tire le prénom Jaime = Dgeymi qui est un prénom aussi bien masculin que féminin (cependant plus rare pour les filles). Il y a une série qui marche plutôt bien sur la série de romans, si vous voulez regarder (promesse de scènes hot pas vulgaires).

J'ai toujours trouvé ce passage amusant :
“I had one last try.
"Does it bother you that I'm not a virgin?" He hesitated a moment before answering.
"Well, no," he said slowly, "so long as it doesna bother you that I am."

Ou la fois où Jaime, fraichement marié à Claire, l'infirmière du XXè siècle lui donne une punition d'homme :
“I dinna know what's a sadist. And if I forgive you for this afternoon, I reckon you'll forgive me, too, as soon as ye can sit down again."
"As for my pleasure..." His lip twitched. "I said I would have to punish you. I did not say I wasna going to enjoy it." He crooked a finger at me.
"Come here.”

Ah ah ah !
Modifié en dernier par Dgeymi le Dim Nov 27, 2016 9:14 am, modifié 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Re: Mes goûts littéraires

Messagepar Margotland » Sam Nov 26, 2016 19:38 pm

Hahaha....
C'est très bon... Mais en 'vrai' la domina n'est pas naïve et le jeu est tout de même subtil aimer faire du mal en sachant que le mal fais du bien au maso....
Il y a sur Facebook un très talentueux poète qui mêle très subtilements dominance_soumission en parallèle de l'âme_ego... Si cela t'intéresse je lui demande si je peux partager un poème ici-même.
amor vincit omnia

Avatar de l’utilisateur
Dgeymi
Messages : 315
Enregistré le : Dim Sep 25, 2016 16:37 pm

Re: Mes goûts littéraires

Messagepar Dgeymi » Sam Nov 26, 2016 19:45 pm

Si cela t'intéresse je lui demande si je peux partager un poème ici-même.


Oui, je veux bien que tu lui demandes. Inconsciemment, je rejetais en partie mon attirance pour le sado-masochisme parce que je pensais que c'était mal, tordu, pervers (c'est pervers, en anglais on dit kinky). Mais en fait, je suis fan (il faut bien sûr savoir poser les limites).
Modifié en dernier par Dgeymi le Sam Nov 26, 2016 20:18 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Re: Mes goûts littéraires

Messagepar Margotland » Sam Nov 26, 2016 19:57 pm

Il y a le rôle du Maître et la nature du Maître, il y a des vices cachés, et des natures assumées, certains en joues, d'autres pas. Le Maître est un homme, avec ses doutes, ses craintes, ses peurs, ses regrets, ses remords, or, il est aux yeux de sa soumise un super-héros, il doit s'affirmer, être droit, juste et ne rien faire passer comme émotion, pour dorer son statut et surtout, pour prouver à sa soumise qu'elle peut lui faire confiance, qu'avec lui, elle sera entre bonnes mains et que son apprentissage sera parfait. Or, je pense qu'il faut plutôt jouer la carte de la franchise, de l'honnêteté, casser l'image d'un être qu'on idolâtre, c'est ainsi que je m'affiche avec ma soumise qui a progressé et dont sa dépendance est optimale.

Jean-Claude Goupil
amor vincit omnia

Avatar de l’utilisateur
Dgeymi
Messages : 315
Enregistré le : Dim Sep 25, 2016 16:37 pm

Re: Mes goûts littéraires

Messagepar Dgeymi » Sam Nov 26, 2016 20:26 pm

Tu m'en apprends des choses ! Quel monde fascinant. J'imagine très bien...
Je suis admirative. J'espère que je trouverais ma voie un jour comme toi.

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Re: Mes goûts littéraires

Messagepar Margotland » Sam Nov 26, 2016 20:32 pm

Bémol... Ce n'est pas une voie pour aller au but ultime, selon mon expérience, j 'ai très vite ressentis un blocage avec la violence...
A ton rythme, vivez vos rêves..
amor vincit omnia

Avatar de l’utilisateur
belladone
Messages : 541
Enregistré le : Dim Avr 19, 2009 21:03 pm
Magie pratiquée : Belgique

Re: Mes goûts littéraires

Messagepar belladone » Sam Nov 26, 2016 21:16 pm

Fantasme n'est pas réalité ;-)

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Re: Mes goûts littéraires

Messagepar Margotland » Sam Nov 26, 2016 21:38 pm

Très drôle Bella, la réalité est dans ce qui est... Et non dans l illusion du coup si tu le souhaites tu peux être ton fantasme... Vu que la vie est une constante experimentation, illusion, jeu, maya... Soi.. est le seul commandement... Le reste que des clefs pour se regarder, se retracter... Bref pour etre Un.
amor vincit omnia

Avatar de l’utilisateur
belladone
Messages : 541
Enregistré le : Dim Avr 19, 2009 21:03 pm
Magie pratiquée : Belgique

Re: Mes goûts littéraires

Messagepar belladone » Sam Nov 26, 2016 21:48 pm

Hello Margot,
Je ne comprends pas ton message.
Le mien me semble limpide et destiné à Dgeymi : fanstasmer une relation sado-maso n'est pas la même chose que la vivre.
Il y a toute une littérature SM particulièrement intéressante (notamment parce qu'elle sous-entend que le pouvoir est chez la soumise et non chez le maître - j'ai écrit une nouvelle dans ce style, si tu veux, je te la partagerai) et le fantasme est un vieux classique qui intéresse beaucoup, intrigue, "parle". Rien de neuf sous le soleil même si ce n'est pas un sujet pour les déjeuners familiaux.
Mais il me semble important de bien distinguer ici l'univers du rêve d'une expérience réelle. Surtout quand on a ton âge.
Take Care.
Bella

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Re: Mes goûts littéraires

Messagepar Margotland » Sam Nov 26, 2016 22:05 pm

Je te demande alors es_tu vraiment reveillés?

C'est un fantasme, commun et comme tu le dis, on en parle pas en famille.

Ecrire est ta manière d'y toucher... Pour ensuite l'expier...
Donc en faite, on étudie ce besoin De S/M... De différentes manières...
En parler comme le fait Dgeymi est peut-être un moyen pour elle de ne pas se sentir coupable de ses désirs...
Surtout pour le dominant la visée n'est pas forcément la luxure... Être Maître de l autre, c 'est d'abord être Maître de Soi...

Nb; merci excepté cet écrivain sur Facebook, je ne lis pas cette littérature....
amor vincit omnia

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Mes goûts littéraires

Messagepar Jagannath » Sam Nov 26, 2016 23:12 pm

Notre polarisation n'est pas un vice, c'est la différence de potentiel en électricité qui permet la puissance électrique. C'est cette polarité qui crée la force de vie. Rien de vicieux. Encore faut-il comprendre car le vice peut toutefois s'immiscer.

Dge : "Au grand dam de mes parents (s'ils savaient mais en fait non, ils ne savent pas), la souffrance physique ou morale me passionne. Un penchant qui n'est pas très accepté moralement. J'essaie de passer à autre chose pour ne pas prendre mes désirs pour des réalités mais je suis vraiment dans mon élément quand on parle de puissance dominatrice (je suis plus sadique que masochiste), de mégalomanie, de conspirations, de mensonges (c'est Rahu qui m'influence). J'adore tout ce qui est flou, ambiguë, destructeur. Je ne pense pas qu'il y a beaucoup de gens pour partager ouvertement mes aspirations mais j'assume quand même."

C'est une description pointue de Rahu, mais la domination est aussi liée à Saturne, pour toi Saturne est du côté partenaire, alors c'est la partenaire qui doit être dominée dans le fantasme. Bien entendu, Rahu est associé à ton mental (Mercure) donc tu le connais bien. Mais note quand tu dis "il m'influence" que c'est le mental qui est influencé. Ce n'est que la parure de l'âme, pas sa profondeur.
Bref tu te trompes tout de même sur le nombre de gens qui aiment. Chacun sera plus sadique ou plus maso, mais ceux qui ne sont vraiment ni l'un ni l'autre à 100% ne sont pas si majoritaires que tu crois. Bella a résumé en disant "ce n'est pas un sujet pour le déjeuner familial" mais si tu sais à qui, comment et quand en parler, tu verras bien que tu n'es pas seule. Et on ne les voit pas parce qu'à part certains qui ont des configurations très néfastes les poussant à passer à l'acte sans permission et sans limites, tous ces gens sont comme toi, bien "gentille, réservée, inoffensive".

Dge : "S'ils savaient la tempête qui se déchaine dans mon cœur quand on parle de ce genre de choses, ils ne me regarderaient plus d'un même œil."

Ce qui serait bien surtout c'est qu'au lieu que chacun s'imagine être une sorte d'anomalie, puisque tout le monde ment pour montrer une façade bien aseptisée, les gens aient moins honte et parlent plus ouvertement, se jugeant moins les uns les autres et surtout eux-mêmes. Effectivement le fantasme n'est pas concrétisation. Et en cas de concrétisation, dans l'immense majorité de ceux qui savent parler des fantasmes et ne s'imposent pas une chape de jugement et de peur, un jeu est suffisant, quelques mots de la poulette qui se dévalorise pour jouer, une main serrée sur elle mais sans douleur, par une douce retenue due à l'affection, à l'amour et le mental peut s'enflammer sur les fantasmes les plus fous sans qu'aucun mal ne soit fait à personne. Le problème est plus pour ceux qui s'interdisent de penser, qui sont dans le déni de leurs fantasmes et par manque d'éducation ne peuvent pas y mettre de mots, ni conserver la frontière et finissent par faire de vraies horreurs : le Marquis a causé beaucoup de tort tant qu'il n'avait pas appris à mettre des mots et à écrire des romans sur le sujet, mais une fois devenu écrivain, il est devenu capable de vivre le fantasme de la bonne manière. Bella indique que le pouvoir dans ce duo est du côté du dominé ; c'est vrai dans le sens où c'est celui dont le corps (et le caractère ça va ensemble) est idéalisé qui doit être le dominé pour enflammer le fantasme. Dans le couple il faut être d'accord. Il y a bien un archétype mais il peut être tordu à loisir. Ca peut tout autant être l'homme qui se perçoit comme érotique et veut être dominé par une femme qui partage cette vue ; ou la relation peut exister entre homosexuels etc, les règles ne sont pas rigides.

Cependant il faut surveiller ses pensées. Elles influencent le monde. Je ne dis pas qu'un fantasme violent est en lui-même coupable de causer du mal car il fait naître en même temps le désir de protéger -c'est d'ailleurs ce paradoxe qui est au centre du fantasme- mais veillons à garder de bons sentiments et de la bienveillance sincère. Cela reste un domaine avec lequel il faut faire attention. Communiquer ouvertement me semble plutôt un gage de stabilité. Comme tous les domaines de Rahu cela nous enchaîne au monde et comme toujours pour Rahu tant qu'il n'est pas du genre à passer à l'acte contre autrui, je recommande la voie du milieu. Ne pas se faire violence, ni se culpabiliser, ni se censurer, mais se souvenir quand même que le but est à l'opposé, dans le détachement. Pour le pèlerin qui entame une sadhana, et pour qui le contrôle mental est une priorité, on pourra être plus expéditif, l'abstinence totale même de pensée est une option, mais même dans ce cas ce qui marche réellement, c'est de développer les vertus opposées et les vices perdent en puissance de façon naturelle et sans l'impression de "perdre" un plaisir. Le fantasme ne disparaît pas, il devient plus subtil jusqu'à se fondre dans sa source.


Retourner vers « Discussions générales sur la magie et la spiritualité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités