Peut-on choisir son animal totem?

Articles et discussions sur La Magie, la spiritualité et la sorcellerie.

Modérateur : Jagannath


Image

ॐ भूर्भुव: स्व: तत्सवितुर्वरेण्यं । भर्गो देवस्य धीमहि धीयो यो न: प्रचोदयात् ।।

Om Bhūr Bhuvah Svaḥ
Tat Savitur Varenyam
Bhargo Devasya Dhīmahi
Dhīyo yo naḥ prachodayāt.


Au cœur de l'expérience de la vie, C'est « Cela »,
La nature essentielle irradiant l'existence, Qui est l'adorable UN.
Puissent tous les êtres percevoir, par un intellect méditatif,
le magnifique éclat de la conscience illuminée.
Avatar de l’utilisateur
suraya
Messages : 204
Enregistré le : Ven Juin 30, 2006 11:43 am

Peut-on choisir son animal totem?

Messagepar suraya » Mar Aoû 22, 2006 14:33 pm

[Animal totem, guide et familier]

Pouvons-nous choisir nous-même notre animal totem? Sans pour autant rentrer en méditation etc. peut-on choisir un animal tout simplement parce qu'on l'aime?

Kangiska

Messagepar Kangiska » Mar Aoû 22, 2006 20:26 pm

Avant de répondre à ta question, il me faut expliquer un aspect assez important au sujet de l'animal totem.

L'animal Totem et le Guide Animalier ne sont pas la même chose.

Le Totem était toujours symbole à ce qu'on appartient, un symbole de lien en quelque sorte.
Il y a le totem de naissance, qui est comme une sorte de signe astral, d'horoscope. Mais oublions ici le symbolisme le plus connu qui se base sur les dates des thèmes astraux européens. Les cherokee avaient une façon complètement différente de trouver leur signe - assez compliqué (à nouveau quelque chose que je n'ai qu'en allemand, et dont j'ai besoin de temps pour la traduction)

L'autre totem est le totem de la 'nation' ou de la famille. Les gens du même totem familier n'ont pas le droit de se marier entre eux.

Et puis, il y a le totem intérieur, notre lien individuel avec le monde animal. On ne choisit pas cet animal comme vivant (je ne peux pas dire si on le choisit ou non avant sa naissance), en quelque sorte on "est" cet animal, on porte sa médecine, ses pouvoirs en nous.


Le guide animal est l'être qui - comme le dit le mot - nous guide, nous aide à trouver le bon chemin pour apprendre les leçons de la vie.

On ne le choisit pas non plus, car les êtres humains ne savent que raremetn dont ils ont besoin.

Notre intérêt et amour pour un animal peut déjà nous montrer de quelle médecine nous avons besoin. Mais de temps en temps, nous recontrons un animal avec lequel nous semblons avoir aucune affinité. C'est alors qu'il faut apprendre à connaître cet animal pour comprendre la médecine qu'il nous apporte.

Avatar de l’utilisateur
Djin
Messages : 2
Enregistré le : Sam Aoû 26, 2006 9:32 am
Magie pratiquée : Haute-pyrénée

Messagepar Djin » Sam Aoû 26, 2006 19:23 pm

Comment peut-on savoir quel animal est notre Totem? est-ce par rapport à notre date de naissance ?

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Pour Djin

Messagepar bastet » Sam Aoû 26, 2006 21:57 pm

Absolument rien à voir avec la date de naissance.

Au fait, quel âge as-tu ? Et quels animaux aimes-tu ? Avec lesquels as-tu des relations spontanées ? Et que représente pour toi un totem ?

markab
Messages : 588
Enregistré le : Ven Juil 07, 2006 10:54 am
Magie pratiquée : Le pays de l'arbre et de l'eau

Messagepar markab » Dim Aoû 27, 2006 0:05 am

Chez les indiens d’Amérique du nord l’animal totem se rencontre. Cela peut être évident dès l’enfance et souvent le nom en était inspiré. Cheval Fou avait toujours des visions de chevaux sauvages. On peut rencontrer son animal totem à l’age adulte aussi (un évènement insolite, une rencontre concrète avec l’animal), un voyant guérisseur peut également en avoir la vision. Des cérémonies permettaient de rencontrer son animal totem.
Chez les celtes, l’animal totem se rencontrait souvent à l’age de 17 ans.
Quoiqu’il en soit il s’agit souvent de quelque chose d’inoubliable pour celui ou celle qui le vit, cela peut faire plaisir mais aussi faire peur, la relation à l’animal qui devient médecine est puissante et intime. On ne peut pas se tromper.


Je vous écris un conte Sioux qui se racontait aux enfants, peut-être aidera t’il quelqu’un à comprendre l’animal totem.


C’est l’histoire d’une petite Souris, qui vit avec une famille de petite souris et des amies petites souris.

Seulement, elle entendait un bruit au lointain, comme un sifflement, là bas vers les montagnes, comme elle était seule à l’entendre on se moquait un peu d’elle.

N’y tenant plus, elle décida de partir en quête de ce bruit incessant, elle rassembla ces affaires, dit adieu à ces proches et se mit en route.

La route est dur lorsque l’on est une petite Souris vulnérable, elle arriva devant un ruisseau qui lui parut plus grand qu’un fleuve tumultueux.

Elle se jeta tout de même à l’eau, le courant l’emporta, et finis par la déposer sur l’autre rive, trempée, épuisée, ayant tout perdu de ces affaires mais vivante.

Se sentant si seule, sans ses amis, ni plus rien, elle se demanda si elle avait fait le bon choix, mais elle entendait toujours ce léger sifflement, donc elle ne douta plus et se remit en route.

Soudain elle entendit un gros souffle, elle se cacha et regarda entre les herbes et elle vit, un bison couché sur le flanc et semblant souffrir.

Comme c’était une très brave petite souris, à petit pas, elle finit par s’approcher et s’adressa à l’immense bête :

-« Bison, qu’as-tu, tu as l’air bien mal ? »

-« petite Souris, je suis bien malade, je me meurs »

La petite souris avait bon cœur et se dit que peut-être qu’elle pourrait faire quelque chose pour Bison. Elle lui demanda :

-« Bison, je ne suis qu’une petite Souris, mais si je peux t’aider, je le ferais le bon cœur »

-« petite Souris, tu pourrais m’aider mais je ne pense pas que tu le fasse »
-« dit toujours, Bison, je suis en quête après un bruit, la bas vers les montagnes, plus rien ne me retiens, je peux t’aider »

-« petite souris, je guérirais si tu me donne un œil »

Elle réfléchit, réfléchit… puis finalement se dit qu’il lui en restera bien un autre, donc elle accepte, et elle donne son oeil au Bison, qui se remet sur pied immédiatement.

Pour le remercier le Bison la prend sur son dos et marche des jours et des nuits durant, puis un matin s’arrête et dit :

-« là s’arrête mon territoire, je ne peux aller plus loin sans risque de me casser les pattes car nous sommes au pied des montagne, bon courage petite Souris »

La petite Souris se sent très heureuse car le sifflement est vraiment devenu plus fort et elle sait qu’elle ne se trompe pas.

Elle se remet en route, et c’est très dur la montagne quand soudain elle entends encore un souffle, mais là elle a très peur car c’est l’odeur d’un ennemi : un Loup !

Comme il ne semble pas bouger, elle finit par s’enhardir, s’approche et trouve le Loup couché et faible.

Elle finit par le questionner, apprend qu’il est mourrant, lui explique sa quête et comme elle a très bon cœur, elle demande au Loup si elle peut l’aider.

Evidement le Loup ne peut imaginer qu’une petite souris puisse aider son pire ennemi, mais il finit par lui dire que si elle veut le guérir, il faudrait qu’elle lui donne un œil.

C’est difficile pour la petite souris, d’autant plus qu’après elle sera aveugle, elle réfléchit, réfléchit…se dit qu’après tout peu importe il lui restera bien ses oreilles pour se guider, et puis aider le Loup…

Elle lui donne son dernier œil, le Loup se guérit et pour la remercier l’emporte sur son dos le plus haut possible.

Ils grimpent des jours et des nuits durant, puis un jour n’en pouvant plus le loup s’arrête là ou il n’y a plus que des rocher et ou plus rien ne pousse.

-« bon courage, petite souris je ne peux aller plus loin »

La petite Souris est aveugle, c’est dur de grimper la roche à l’aveuglette, mais elle ne se décourage pas, le sifflement est devenu tellement puissant que son Cœur explose de joie, plus elle monte et plus il chante dans son Cœur. Quand elle arrive au sommet, elle déploie ses ailes, prend son envol, et part dans les cieux comme seuls savent le faire les Aigles, elle chante…

Avatar de l’utilisateur
Djin
Messages : 2
Enregistré le : Sam Aoû 26, 2006 9:32 am
Magie pratiquée : Haute-pyrénée

pour bastet

Messagepar Djin » Dim Aoû 27, 2006 18:29 pm

Tout d'abord merci de m'avoir répondu.Pour répondre a tes question j'ai 15 ans,j'aime la plupart des animaux mais ces avec le cheval que j'ai le plus de "relation".Aprés,pour moi un totem est un animal qui t'aide dans la vie,un peut comme un ami et je pence que si tu le cotoi tout les jour ou du mouin assez souvent quelque par il doit t'influencé.
Merci a markab pour cette superbe histoire.

gwalchmei
Messages : 4
Enregistré le : Ven Sep 29, 2006 10:41 am

Messagepar gwalchmei » Ven Sep 29, 2006 11:17 am

je me permets de poser une question ici à mon tour: j'ai toujours eu une grande facilité avec les chiens... j'ai une chienne depuis 8 ans et mes parents ont toujours reconnu qu'elle et moi avions une relation à part, ma chienne étant toujours avec moi lorsque je suis présent, obéissant à la moindre de mes demandes, et des fois j'ai l'impression qu'elle me comprend sans que je ne dise rien.... est-ce une piste à suivre?

Kangiska

Messagepar Kangiska » Ven Sep 29, 2006 11:46 am

Bonjour Gwalchmei,

Cette expérience dont tu parles m'est pas inconnu. Dans ce cas on parle plutôt d'un animal dit familier.

Ce sont des animaux domestiqués avec lesquels on a un contact spécial. Chez moi, c'est mon chat tigré avec lequel j'ai une telle "relation"


Amicalement


Kangiska

gwalchmei
Messages : 4
Enregistré le : Ven Sep 29, 2006 10:41 am

Messagepar gwalchmei » Ven Sep 29, 2006 14:38 pm

ok merci de la réponse... et y-a-t'il un moyen "sûr" de trouver son animal totem? ce que je voudrais savoir, c'est s'il faut chercher des similitudes avec le comportement de l'animal, des signes particuliers...?

Kangiska

Messagepar Kangiska » Ven Sep 29, 2006 14:48 pm

Bonjour,

Au fait ce n'est que rarement qu'on est conscient des similitudes dans le comportement. On le remarque plutôt dans la façon dont cet animal réagist sur nous et comment nous nous sentons auprès de cet animal.
Malheureusement on n'a pas toujours la possibilité de recontrer son animal intéreur en réalité.

J'ai eu la chance de me retrouver avec une corneille dans mes bras. L'expérience était merveilleux, mais il est impossible d'expliquer ceci en mots.

Une façon assez sure (là, je deviens arrogante ;) ) c'est de m'envoyer une photo. Bien que cela peut me prendre un peu de temps, je suis assez capable de voir l'animal Totem des gens.
Info directe pour Utilisateurs ainsi que Modérateurs: Je n'utilise des photos envoyés que pour voir Aura et Totem et - en cas de demande - comme contact si quelqu'un me demande de lui tirer les cartes.

Amicalement


Kangiska

gwalchmei
Messages : 4
Enregistré le : Ven Sep 29, 2006 10:41 am

Messagepar gwalchmei » Sam Sep 30, 2006 10:05 am

ok ben je suis pret à envoyer une photo... je l'envoie à quelle adresse email?

Kangiska

Messagepar Kangiska » Sam Sep 30, 2006 10:45 am

Salut,

Je te l'ai envoyé par message privé.


Amicalement


Kangiska

markab
Messages : 588
Enregistré le : Ven Juil 07, 2006 10:54 am
Magie pratiquée : Le pays de l'arbre et de l'eau

Messagepar markab » Sam Sep 30, 2006 21:17 pm

Alors que j’étais très jeune, 17 ans, une femme qui m’impressionnait beaucoup, Susie, me sort comme ça que je suis une oie sauvage. Et elle me laisse la dessus.
J’avoue que j’étais un peu vexée de me faire traiter d’oie.
Quelques mois plus tard, j’arrive à lui en reparler (c’était vraiment pas quelqu’un de facile cette femme).
Elle me regarde et me demande de quoi je me plains, car on trouve des oies volant au dessus de l’Himalaya…

Une autre fois (toujours 17 ans), alors que je m’étais égarée le soir, avec mon cheval dans une forêt, je rencontre un sanglier blanc qui en fait en s’approchant n’en était pas un, c’était un tout petit homme en blanc, et j’ai eu peur a dresser les cheveux sur la tête, lorsqu’il m’a adressé la parole, une peur panique, je suis partie comme une folle. Même mon cheval a eu la trouille, lui qui était un vieux routier.
Un ami druide et conteur, Ozégan, m’a raconté (plusieurs années après) que le sanglier blanc était venu à moi, au moins un qui m’a crue. Car bizarrement chez les Celtes il se présentait ainsi, à 17 ans.

Alors entre être une oie et un cochon sauvage albinos, faut pas se traumatiser sur les animaux totems ! Cela peut être vraiment inattendu…
Markab

Automne
Messages : 4
Enregistré le : Jeu Oct 05, 2006 21:45 pm

Messagepar Automne » Ven Oct 06, 2006 17:48 pm

La meilleure facon de trouver son totem reste, a mes yeux, la meditation en foret. C'est la methode ancestrale. Anciennement c'etait une veritable epreuve mais aujourd'hui plus besoin d'y risquer sa vie ;)
L'animal totem ne se trouve pas en deux minutes, ca peut etre tres long. Il peut soit se manifester par reve ou en vrai. Et anciennement l'animal totem etait garde secret. Et ca peut etre souvent un animal auquel ont aurait jamais pense, ce n'est pas nous qui le choisissons mais lui qui nous choisis :)
)O(La Foret est une Mère, une soeur, une amie..)O(

CyberShi
Messages : 4
Enregistré le : Mer Mar 14, 2007 0:46 am
Magie pratiquée : Paris

Messagepar CyberShi » Mer Mar 14, 2007 1:47 am

Tout d'abord bonjour à vous.

On pourrait dire que le hasard m'a mené sur ce forum, si le hasard avait pour nom Google, ce qui, par ailleurs, n'est plus qu'une question de temps au vu du succés dudit outil "google", m'enfin, cela est une autre histoire.

Il me faut vous dire que, pour écrire ce message, et au moment où je l'écris, se produit une lutte assez sanglante dans mon esprit. Les forces rationnelles se battent de toutes leurs forces contres la perçée qu'ont faite les troupes de l'occulte. A tout moment, et d'ici que mon doigt clique avec le curseur de la souris sur le symbole "envoyer", ce message peut être sélectionné dans son intégralité et effacé d'une simple pression de la touche "Back".

Je vous prie de m'excuser pour ces parenthèses qui ne concernent pas le sujet, mais plus j'aurais écrit, moins j'aurais le courage d'effacer. Stratagème ingénieux des forces de l'occulte. Voyez: je commence déjà d'user plus souvent du "je", preuve que l'état major de la raison bat en retraite.

Donc, il est maintenant temps d'évoquer la raison d'être-écrit de ce message: l'animal totem.

Il y a maintenant deux ans un ami me proposa d'essayer avec lui des champignons hallucinogènes qu'il faisait pousser. La scène se passe en Tunisie dans mon appartement. C'est le milieu de la nuit, nous avons bu pas mal de bière dans la soirée, il n'y en a plus. Il ne reste que les-dits champignons qu'il a ramenés chez moi dans le but de les vendre le lendemain à quelqu'un de sa connaissance. Ouvrant le frigidaires pour vérifier l'insoutenable, ils tombent sous notre regard. Forcèment tentés, nous cédons.

Et c'est là que tout commence. Mon ami voulait commencer à "tripper", seulement, et je ne me l'explique toujours pas, je lui explique que je ne souhaite que m'alonger pour méditer. Ce que je fais. Tout au long de ces 3h30 j'ai été allongé, sans dormir, je le sais parce que tout du long j'ai eu conscience de ce que faisait mon ami dans le salon, dans un état de conscience assez particulier. Le nom que j'ai attribué à cette expérience dans l'immédiat "après" a été "voyage astral". Je ne saurais dire d'où ce nom m'étais venu, ni pourquoi j'ai été si sur d'avoir accompli cela.

Quoiqu'il en soit, juste avant d'avoir cette impression de sortir de mon corps, dans ma chambre est arrivé un sanglier albinos aux yeux rouges qui m'a dit des choses dont je ne me rappelle que confusément (ne me revient que le chiffre 26, qui n'a aucune occurence particulière dans ma vie). Là aussi, juste après - c'est à dire à 6h30 du matin - j'ai cru comprendre avoir eu un entretient avec mon animal totem. Et, là aussi, je n'avais, ni n'ai à ce jour, aucune idée de ce que cela pourrait signifier.

N'ayant pas particulièrement d'attirance pour l'occulte, le mystique, ou quelque soit le nom que l'on puisse donner à ces choses là, je n'ai pas chercher à en savoir plus. Laissant cette expérience sous le rayon de l'hallucination, de l'interaction chimique entre mon cerveau et des champignons un peu bizarres.

Or il y a quelques jours je recroise cet ami et voilà qu'il me reparle de cette expérience. Et là, peut-être parce que je sortais de la lecture de "the Invisible" de Grant Morisson, je commence de me demander ce que peut bien signifier la symbolique du sanglier albinos, et de fil en aiguille à ce que peut bien être un animal totem. Et me voilà à lire des choses finements écrites sur des choses dont mon esprit se méfie de prime abord, mais dont il est néanmoins curieux. Et, encore pire, me voilà inscrit et en train d'écrire, et de décrire, une partie de cette étrange expérience sur ce forum.

Donc, si parmis vous il y en a qui sauraient me dire si le fait que cette expérience ait été déclenché par des psylos invalide tout éclairage "mystique" et toute apparition "réelle" de sanglier albinos, cela serait gentil. De même que si il y en a qui sauraient à quoi peut bien servir un animal totem, leurs lumières seraient les bienvenues. Et je ne parle même pas de ceux qui pourraient m'en dire un peu plus que ce que Google veut bien nous laisser trouver sur la signification et la symbolique du sanglier albinos.

Merci à ceux qui ont tenu jusqu'au bout.
Merci à ceux qui iraient jusqu'à répondre.

Salutation aux autres.

SBA

markab
Messages : 588
Enregistré le : Ven Juil 07, 2006 10:54 am
Magie pratiquée : Le pays de l'arbre et de l'eau

Messagepar markab » Mer Mar 14, 2007 9:48 am

Bonjour SBA

Comme je l’avais un peu raconté plus haut, j’ai eu moi-même une rencontre avec un sanglier blanc.

Un ami conteur connaît une légende celte à son sujet, je vais essayer de le contacter pour en savoir plus à son sujet, car j’ai oublié ce qu’il m’avait raconté à l’époque.

Peut-être est-ce le fait de ta consommation de psilocybes (pourquoi invalides ?!!!), mais personnellement moi je n’en avais pas consommés.
Mais il est clair qu’à doses raisonnables ils développent l’imagination et le ressentis, mais ce n’est certainement pas dans l’esprit de « défonce », ni pour tout le monde.

Je mettrais un post à leur sujet dans le forum vert, histoire d’informer et qu’il n’y ai pas de fascination excessive à leur sujet.

A plus

Markab


Retourner vers « Pandore »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité