Anges déchus, démons et âmes en errance

Occultisme, kabbale, alchimie, hermétisme, arts divinatoires etc. On y aborde aussi les groupes initiatiques, occultes, et les sociétés secrètes, bref, les voies mystiques.

Modérateurs : Schae, bastet, Hraefn, Odin

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Anges déchus, démons et âmes en errance

Messagepar bastet » Jeu Jan 07, 2010 10:54 am

Ce nouveau topic est initialisé depuis ce témoignage de LadyC18 posté sur "Discussions générales".
Schaemann et moi-même avons pensé que la difficile approche du côté dit "obscur" relève bien de l'Esotérisme.

LadyC18 a écrit :Il y a un peu moins de 2 ans un évènement pas drôle du tout s'est produit, suivi de plusieurs autres dans le même genre.

Bon, je vais commencer par le début, ça risque d'être un peu long.

C'était durant l'été, j'étais déjà sorcière depuis plusieurs années mais ne pratiquait pas très souvent.
Moi, depuis toute petite j'ai toujours senti des présences, surtout chez moi et chez mes ami(e)s (jamais dans des places publiques ou dehors).
Mais là, j'ai commencé à sentir des présences maléfiques autour de l'Église qui est près de chez mon copain.

Puis d'une façon brusque, j'ai commencé à avoir mal entre les deux yeux, ce n'était pas vraiment une douleur, c'était plutôt une forte pression. Cette ''pression'' dura presque 2 semaines non stop, tellement, qu'à la fin j'en suis devenue habituée.
Durant tout le temps que je sentais cette ''pression'' je commençais à sentir mon 3e œil s'ouvrir et je commençais à sentir encore plus de choses qu'avant, sans savoir pourquoi cela se produisait ni ce qui l'a provoqué.
Je me sentais en parfaite harmonie avec moi même, physiquement, mentalement, psychiquement.
En me promenant dehors le soir vers 10h avec mon copain je me suis sentie en harmonie avec la nature, mais une telle harmonie!!! J'ai jamais vécu cela auparavant!
C'était tellement fort, ce sentiment de bien-être et d'amour de la nature et de tout ce qui m'entourait que j'avais envie de donner des calins aux arbres et d'embrasser les fleurs, et même le gazon ! lol.
À un certain moment je me demandais si je ne devenais pas folle. J'en ait parlé au moment même avec mon copain, qui croit à ce genre de choses et il m'a dit, je ne sais pas pourquoi, que ce n'était pas bon signe, que quelque chose de mal se préparait... (P.S. on copain quelques mois avant à reçu une forte attaque psychique et à entendu des démons, (j'étais présente et c'était terrifiant) et il m'a ensuite dit que c'est comme ça que lui aussi ça avait commencé). Lui il avait très peur pour moi.
J'ai commencé alors à me dire qu'il avait tort, et qu'il ne comprenait rien au ''feeling'' tellement bon que je ressentais envers toute chose.

Peu de temps après, ce ''bon feeling'' à disparu, il a laissé place à autre chose...
Je sentais de plus en plus mes dons de voyance ou de je sais pas quoi s'amplifier, J'avais des maux de tête très souvent et je ''ressentais'' de plus en plus de mauvaises présences. À ce moment là je n'étais plus capable de ressentir le bien, je ne sentais que le mal (tout comme lorsque j'étais enfant), et il y en avait partout.

Ensuite quelque jours ou une semaine plus tard, durant une nuit j'étais restée faire la fête avec mon copain, on écoutait de la musique, on dansait, on parlait, et vers 12h-1h du matin je suis entrée sans même savoir comment dans un genre d'état de transe (c'est ce que je crois mais je ne suis même pas sure à 100% que ce fut cela car je [n'ai] ne suis jamais entré en transe de ma vie!).
Je me sentais vraiment bien, calme, zen et boum! je usis entrée en transe. Là j'ai eu une connexion tout à fait magique, merveilleuse avec mon copain, lui aussi était vraiment zen et on sentait l'énergie de l'autre, c'était vraiment wow!
À un moment donné j'ai même pu lire dans ses pensées sans le vouloir et lui dans les miennes.

Puis plus tard dans la soirée, mon niveau ''d'énergie '' étant si haut (du moins c'est ce que je crois), j'ai [senti commencé](?) à voir des choses. Au début j'ai vu dans l'écran de la télé (fermé) deux femmes d'une autre époque (années 30 environ), assises chacune à côté de moi et j'étais en elles et moi aussi j'appartenais aux années 30, j'étais un peu différente mais c'était moi. Puis elles se tournaient vers moi (moi de l'écran) et on parlait ensemble et à un moment et on a regardé l'écran et on s'est vues, moi et les deux autres dames mais elles faisaient comme si de rien n'était et que c'était normal. J'ai vraiment trouvé ça étrange.
Cela à quand même duré longtemps, alors je me suis dit [pas de e] que c'était surement mon imagination, alors j'ai détourné la tête, et suis revue sur l'écran et la même chose continuait de se produire et d'un coup s'est parti. En passant je voyait tout ca en noir et blanc, je ne sais pas pourquoi.

Puis je suis allée vers la salle de bain et en m'y rendant j'ai croisé un fantôme ! Il était semi transparent d'une couleur foncé, presque noir, mais pas complètement et il portait un chapeau, il avoir l'air du type cowboy. Je l'ai regardé et nos regards se sont croisés (j'ai eu un peu peur là). Puis il à continué son chemin, il se promenait dans l'appartement et regardait fixement comme s'il cherchait quelqu'un. Lorsque je suis entrée dans ma chambre, comme c'était la nuit et que la lumière était allumé et les stores ouverts, j'ai regardé dehors, je ne voyais que mon propre reflet, puis lorsque je suis allée fermé la fenêtre, je l'ai vu dans le reflet de la vitre!! Il était derrière moi, mais plus loin ! J'ai vraiment eu la trouille !

J'ai tout de suite été en parler avec mon copain et avant même que j'ai le temps de lui décrire le fantôme il me l'a lui même décrit ! Exactement comme je l'ai vu en plus ! Je lui ai demandé comment il a su et il m,a dit l'avoir lui-même vu un matin lorsqu'il était entre sommeil et réveil.
Je n'avais donc pas halluciné !

Puis rêvant dans le salon pour parler j'ai vu un bébé démon!!!!
Il était devant moi, près de mon copain ! Juste à côté ! Il était comme un vrai bébé dodu avec une couche LOL ! Mais encore une fois il était à moitié transparent mais en couleurs cette fois-ci.
Le bébé me regardait droit dans les yeux, et il avait quelque chose de bien spécifique ce bébé.... Il avait les yeux ROUGES!!!! Mon copain réalisant que quelque chose n'allait vraiment il me demanda ce qui se passait et je lui ai dit qu'en ce moment même je vois un bébé démon. Il a eu très peur et m'a dit de ne surtout pas le fixer dans les yeux.

Mais le problème est que ses yeux m'hypnotisaient à un tel point!! C'en était incroyable ! Et il dégageait une telle méchanceté, une mauvaise énergie comme je n'ai jamais sentie!!!
Normalement j'aurais été morte de peur, j'aurais sûrement crié ou quelque chose mais à ce moment là j'étais dans un état second si on peut dire, et je ne sais pas pourquoi mais je me sentais psychiquement supérieure à lui.
Lorsque j'ai dit ça à mon copain, il a eu peur pour moi et pour avoir lui même déjà affronté de démons, il m'a dit que le fait de me sentir ''supérieure'' n'est qu'un illusion due à mon second état, mais que ce n'est pas réel.

J'ai alors, juste à ce moment là, RÉALISÉ ce qui venait de se passer [j'ai] je suis sorti de cet état et me suis couchée sur le divan et me suis concentrée afin de ne plus rien voir ni sentir, j'ai alors récite une prière et j'ai imaginé mes chakras se refermer, surtout mon 3e œil. Et là l'inexplicable s'est produit !
Un gros BOUM dans l'univers ! Je ne sais pas comment mais il s'est créé un BOUM d'énergie IMMENSE lorsque j'ai fermé mes canaux. Mon copain l'a senti aussi, c'est lui qui me l'a dit car moi je l'avais senti mais je croyais que c'était juste moi, ou que c'était dans ma tête. Mais non, il m'a dit que lui aussi l'a senti et que c'était immense. Je n'ai jamais, depuis 2 ans, réussit à m'expliquer ce phénomène.

Depuis ce BOUM, je n'ai pus jamais RIEN ressenti, de bien ou de mal, aucune énergie même minime.

Ah oui, j'avais oublié de vous raconter aussi que quelques jours avant cet incident, dehors lorsque je me suis promenée la nuit avec mon copain encore, j'ai vu un démon encore ! Mais là c'etait la première fois. Il était comme une ombre lorsque vous marchez dehors, mais il était de l'autre côté du trottoir, et complètement à la verticale, (contrairement à une ombre). Il était beaucoup plus opaque que l'autre démon que j'ai vu ou que les fantômes. Il était noir, mais NOIR, il avait une forme presque humaine, en fait, il avait la ''silhouette'' humain mais il n'avait pas de bras ou de jambes (comme un ombre), ou comme si c'était collé sur son corps. Lui aussi avait les yeux TRÈS ROUGES, et même à plusieurs mètres de distance, ils brillaient TELLEMENT!!! J'ai presque paniqué à ce moment là ! C'était littéralement des yeux rouges sur fond noir ! Et ses yeux m'ont hypnotisés encore plus que ceux du bébé!! Lorsque je l,ai regardé (et longtemps) dans les yeux (sans le vouloir) je sentait une partie de mon âme aspirée vers lui... C'était vraiment étrange et apeurant, je ne sais comment vous l'expliquer.
Tellement que mon copain me tirait par la main pour que j'avance et moi j'avais la tête tournée vers l'arrière en marchant, je ne POUVAIS PAS détacher mes yeux!!! Puis je l'ai vu disparaître derrière une camionnette blanche garée à cet endroit la.
Je peux vous dire qu'à la fin je tremblais comme je n'ai jamais tremblé dans toute ma vie !

Je ne sais pas quel était le message de tout ça, mais ça ne me semblait guère de bonne augure !

Depuis, j'essaye de rouvrir mes chakras car maintenant je me sens prête, et je sais qu'on ne voit pas que de mauvaises choses et de toute façon je me sens plus forte maintenant et rien ne fonctionne. RIEN je sais pas ce que j'ai fait ce soir là mais aucun travail de méditation ou autre n'arrive à me débloquer à présent.

Alors, là je vous demande votre avis... connaissez-vous ces démons là?
Ou en avez-vous entendu parlé ? Si oui savez vous leur nom ou leur niveau quelque chose comme ça ?
Comme mon copain a déjà eu une vrai bataille psychique avec des démons je crois qu'ils en étaient après lui, mais que moi je les voyait tout simplement car j'avais le don et je me trouvait là, parce qu'en y pensant, ils ne m'ont rien fait.
Avez-vous une idée de comment je pourrais ouvrir de nouveau mes chakras ?

En tout cas, pour ce qui n'étaient pas sûrs de l'existence des démons, je peux vous témoigner qu'ils existent bel et bien!

Je voudrais apporter une précision qui peut, peut-être, aider à la réflexion.

Les démons comme les anges (ils sont d'une commune essence) n'ont pas de corps physique ni anthropomorphique (caractéristiques comportementales ou morphologiques humaines).
Si on peut les ressentir fortement par les vibrations qu'ils émettent, on ne peut les voir et la forme qu'ils revêtent est une illusion à laquelle ils se plient, une apparence qu'ils acceptent de prendre, pour vaincre notre incroyable incrédulité.

Maintenant, dans les apparitions, quelle est la part de réalité et la part d'imaginaire, c'est une autre question.


[Edit Bastet : La réflexion est maintenant ouverte sur cette approche ésotérique et initiatique des Anges déchus, démons et âmes en errance.]

Bastet
Modifié en dernier par bastet le Ven Jan 08, 2010 15:54 pm, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2657
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Voie spirituelle : Miroir des vérités
Magie pratiquée : Gardien du temple

Messagepar Schae » Jeu Jan 07, 2010 19:19 pm

Il me semble qu'avec le témoignage de Claudia, nous sommes en face d'une étape importante dans l'initiation spirituelle ou magique. Ce qu'elle voit est effectivement des démons, non pas parce qu'ils sont réellement présents, c'est une projection de son mental qui se fixe sur une concentration d'énergie qui se ballade aux endroits où ces apparitions font surface. Son mental de par son analyse logique et de par ses propres croyances lui feront apparaître des "démons". Si son mental était plutôt conditionné à voir des anges, c'est ce qu'elle aurait vu.

Claudia, il faudrait que tu dises à ton copain que le monde invisible n'est pas seulement composé de démons, cherchant à attaquer la première proie qui passera devant elle, c'est entièrement faux! Et pour te faire comprendre pourquoi, je vais t'expliquer ma première expérience sur ces mêmes apparitions d'ombres aux yeux rouges:

"Un soir avec des amis, nous étions aller faire un barbecue en pleine forêt sur un emplacement défini pour cela. A un moment, nous avions décidé d'aller visiter un château partiellement en ruine, un peu plus loin et pour y accéder, on peut faire un bout de chemin en voiture, puis s'arrêter sur un parking de Terre où il y a un refuge. Le reste doit se faire à pied, et il faut monter une colline boisée et en partie rocheuse sur un peu plus de 200 mètres. Il était minuit et la pleine lune inondait notre chemin de sa lumière, c'étais vraiment merveilleux mais rien comparé au moment où nous sommes rentrés dans les ruines...

Mes camarades enivrés par les vapeurs d'alcool faisaient les pitres, personnellement j'étais passé de cet état à une contemplation du site, en voyant ces ruines éclairées par la lumière lunaire. Elle étais tellement forte que le moindre détail ne pouvait ne pas être vu. Un sentiment de paix m'envahissait et le château semblait prendre vie... Cela ne dura toute fois pas éternellement car, je voyais progressivement l'intensité lumineuse s'amoindrir petit à petit, alors même que le ciel étais totalement dégagé et les étoiles brillaient de pleins feux. L'état d'extase est devenu un sentiment d'oppression, puis devenu une sensation de danger imminent. Les murs commencèrent à briller d'eux mêmes d'une faible luminosité, et des formes se mouvaient dans cette lumière, on aurait dit des formes humanoïdes emprisonnées. Puis tout à coup je sentis que nous n'étions plus les bienvenues. Je dis sans tarder à mes amis qui ne se rendaient compte de rien, qu'il fallait vite partir avant que la lune ne puisse plus nous éclairer, mais ce n'étais qu'un prétexte.

Faisant mine de faire la course, nous descendions à toute vitesse la colline, cela me paru être un temps s'allongeant sans fin, et j'entendais des craquements de branches tout autour de moi, ainsi que des grognements comme le son que font les sangliers, ils nous encerclaient. Nous sommes arrivés au parking et je ne voulais pas me retourner, pourtant la curiosité fut bien plus forte, et je vis une forme faite de vapeurs d'ombres avec des yeux rouges qui brillait dans la nuit. Je la fixais et elle me regardait. J'avais l'impression qu'elle me parlait et j'eus compris que l'on se reverrait souvent.

Mes croyances de l'époque me firent croire à un démon et pourtant, quelle erreur je fis d'avoir mis deux ans à essayer de la chasser par diverses récitations de psaumes et prières car, elle me fit souvent des misères pendant mes nuits et surtout lorsque je me retrouvais dans un lieu d'accumulation énergétique ou nœud de Hartmann, un carrefour d'énergie. Mon mental m'a fait croire à des attaques démoniaques, et le jour où je me suis rendu compte qu'il n'en était rien, c'est à ce moment je sus que cette entité étais un envoyé pour m'enseigner et m'apporter une dimension spirituelle à ma vie.

Je prit donc un soir de lune noire mon courage à pleine main, et retournais au château tout seul, je n'avais plus rien à perdre car, sans cela il n'y aurait plus eu aucun sens à ma vie, j'étais terrifié à imaginer ce qui allait se passer... Sur le chemin, une petite lueur me suivit à distance et elle n'avait aucune animosité, je me sentis rassuré en sa présence, et dans la montée elle prit progressivement la forme d'un loup et je ne comprenais pas car, il n'y a plus aucun animal de cette espèce depuis bien des lustres en Alsace. C'étais en fait la matérialisation de mon animal totem et protecteur. J'arrivais dans les ruines et le loup ne m'avais pas suivi en ce lieu. J'appelais donc cette entité d'ombre pendant plusieurs dizaines de minutes mais, rien ne se passa, absolument rien même pas une étoile filante dans le ciel... Je contemplais la plaine en contrebas et admirais le paysage histoire de ne pas être venu pour rien puis je repartis. Le loup est de nouveau apparu et me suivi jusqu'à la lisière de cette colline boisée puis, disparu tout à coup. Entrant dans la voiture je me posais sur le siège et prêt à démarrer la voiture, puis tout à coup deux points rouges apparurent juste devant le pare-choc, ce fus un choc soudain mais je mis ma peur au placard.
J'entrais en contact avec elle, mais je m'arrête là car, c'est top secret. Tout ce que je peux t'en résumer, c'est que ces deux ans où je me croyais attaqué par des démons étaient en fait un subterfuge de l'entité pour "me foutre un coup de pied au cul". J'en avais effectivement besoin!
"

Ce que tu vis avec ces visions est probablement une étape dans ton cheminement initiatique et cela me rappelle le passage de la condition d'apprenti au niveau de Chaman dans la plupart des structures Chamaniques. Ils se voient en rêve éveillé se faire déchiqueter, lacérer, lapider et dévorer leur corps physique et leur différentes enveloppes spirituelles ne laissant que la structure osseuse. Cela est bien sûr une représentation de la destruction du petit monde personnel pour l'ouvrir aux mondes dits invisibles, et que le futur sorcier soit libéré de toute projection mental et croyance issu de celui-ci. Le petit monde qui se disloque pour n'en laisser plus rien, seulement un grand vide qu'il faut remplir de sa propre collecte des choses mystérieuses.
Chacun le vie et le voit différemment, mais le but en soi est exactement identique pour tout chercheur. Certain ne le supporte pas et risque d'en être déstabilisé psychologiquement du fait que leur mental est bien trop exacerbé pour y parvenir. Ce qui est certain c'est qu'une fois passé cette épreuve, l'être en est sensiblement renforcé.

Schaemann
Modifié en dernier par Schae le Ven Jan 08, 2010 14:18 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Ven Jan 08, 2010 12:24 pm

Les déchus oui, ils SONT l'épreuve... d'où cette impression de danse avec eux, de fusion...
Les démons sont cette part d'obscurité...

Nous sommes tous comme une branche de l'Arbre de Vie (universel, dans le tronc commun à toute les cultures).
Arbre de VIE.
Cette VIE, cette essence, c'est ce grand Tout dont nous faisons partie, que nous CONSTITUONS.

Personne n'est en Bas ni en Haut, même si nos yeux, notre perception mentale, nous laissent voir des racines et une cime.

C'est comme ça que je le ressens.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2657
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Voie spirituelle : Miroir des vérités
Magie pratiquée : Gardien du temple

Messagepar Schae » Ven Jan 08, 2010 14:46 pm

Zelda a écrit :Les démons sont des entités, ou parfois des âmes de mortels qui ont pour une raison ou une autre été totalement perverties, et se nourrissent du mal.


Mais qu'est-ce donc que le mal? Il n'existe qu'en tant que concept purement humain, et crée instamment par les institutions religieuses pour donner des limites aux actions des croyants. C'est donc quoi le mal? De faire ce qui est interdit par les lois? Aujourd'hui même il y a eu une bataille de boules de neige entre collègues, et j'ai touché quelqu'un à qui cela n'a pas plu. Il m'a dit :"c'est interdit, tu n'as pas le droit de faire cela." J'ai donc fais le mal parce que ce n'est pas convenable à sa convenance? Je suis donc un hors-la-loi alors, et condamné à devenir un démon c'est cela?
Mince alors... Je sens déjà les flammes de l'enfer me lécher les pieds.

Zelda a écrit :Les déchus sont des anges qui pour les raisons que vous connaissez tous ont "perdu" leur statut Divin.


Ah bon? Il me semblait pourtant que les anges ont un statut angélique, et même outre cela les "déchus", Dieu leur a laissé tous leurs pouvoirs. Ils n'ont donc perdu aucun statut.

Zelda a écrit :Et contrairement à ce que l'on croit, la principale mission ( de rachat d'eux même ou pas) est de faire évoluer l'homme dans l'épreuve. Ceci est le "travail" des Déchus.


Ah çà je ne peux pas dire le contraire.

Zelda a écrit :Les démons eux n'apportent rien aux hommes, si ce n'est de les engloutir dans le mal dans lequel ils stagnent.


Est-ce si différent de l'épreuve que donne les déchus aux hommes pour évoluer? L'épreuve ne sera en aucun cas facile et elle peut même faire très "mal".

Alors je ne comprends toujours pas la différence entre démons et déchus, si il en est une... Ma lanterne reste tout autant éclairée qu'elle l'étais, pas assez ou peu, pas beaucoup de différence en tout cas. Quoi qu'il en soit ceux qui verront des "déchus" ou se feront attaquer par des "démons" le seront pour une "raison" bien particulière, ainsi que ceux qui seront protégés par des anges et à la rigueur pourront les voir le sera aussi. C'est en fonction de la personne à qui cela arrive et également le facteur lieu énergétique entre en ligne de compte. Bien sûr, je ne dis pas qu'ils ne peuvent apparaître n'importe où et seulement à des places bien délimitées, les énergies peuvent être déplacées momentanément, ou indéfiniment.

Schaemann.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Jan 08, 2010 14:56 pm

Schaemann : "Le Mal n'existe qu'en tant que concept purement humain, et crée instamment par les institutions religieuses pour donner des limites aux actions des croyants."

Quand tu te brûles, ça fait mal ou pas? Quel rapport avec les institutions religieuses?
Là vraiment j'ai du mal à suivre des raisonnements aussi tarabiscotés, on dirait que c'est vraiment pour le plaisir d'accuser :/

Quant au mal au sens moral et religieux, sa raison d'être n'est pas d'empêcher les gens d'agir, mais au commencement, il est inventé pour les aider dans leur introspection. Il y a toujours des gens pour faire mauvais usage d'un bon outil, mais ça c'est un autre problème qui est tout à fait indépendant de l'institution religieuse.

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2657
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Voie spirituelle : Miroir des vérités
Magie pratiquée : Gardien du temple

Messagepar Schae » Ven Jan 08, 2010 15:47 pm

Je me suis un peu emporté sur le coup, il n'y avait aucune intention d'accuser quoi que se soit, que les institutions religieuses veuillent bien me pardonner. Ce "mal" représente pourtant une certaine discrimination envers des croyances ou religions qui ne sont pas celles qui désignent ce mal.

Pour exemple, la cosmogonie suméro-babylonienne possède une liste de 7 divinités et ajoutés à ceux-ci cinq groupes supplémentaires. Le christianisme une fois qu'il est devenu institution en a fait des démons. N'est-ce pas en cela une forme de rejet que de diaboliser ce qui existait avant?
L'islam pour autre exemple interdit formellement d'avoir des pratiques autres que celles qui ont été défini par le prophète et prent pour dépravation toute autre forme de religion. Pourtant il existe le soufisme qui enseigne des techniques pour entrer en transe... Parlons-en à un fervent musulman et voyons sa réaction, s'il connaît un tant soit peu leurs pratiques.
A l'heure actuelle vu le nombre croissant d'apparition de nouvelles croyances et pratiques, chacun se veut posséder "la vérité" et tout autre connaissance religieuse est désignée comme être une formation du malin.

Je ne dénonce aucunement cette façon de faire, chacun veut protéger sa foi et c'est tout à fait compréhensible, mais de là à prendre pour "mal" tout ce qui es différent désigne bien un doute qui subsiste dans leurs fondations spirituelles si il en est une.

Bertrand a écrit :Quand tu te brûles, ça fait mal ou pas?


Bien sûr, et si je me brûle ce sera entièrement de ma faute car, soit je n'aurais pas fait attention, ou alors j'aurais voulu aller au-delà de la résistance à la douleur. Avoir mal n'est pas un mal! Expérimenter de nouvelles choses n'est pas non plus formation du malin, alors pourquoi personnifier le mal en désignant l'autre, méthode qui se fait quelque soit la religion concernée? Je ne comprends toujours pas.

Il fut un jour où l'occident croyais que la Terre étais plate comme une assiette, et à la limite du monde siégeait des créatures monstrueuses et dévoraient le marin qui se serait hasardé trop loin. Il y eu un jour des explorateurs qui ont passé outre et qui ont fait découvrir au monde que la Terre étais parfaitement ronde. Ceci est resté dans l'esprit de tout un chacun jusqu'à ce que des satellites d'observations soient placés tout autour de la planète. Désormais, elle n'est plus ronde, mais ressemble plus à une pomme de Terre. Quelle sera la prochaine étape alors?

Quoi qu'il en soit, nous ne devons pas empêcher l'évolution des
croyances en mettant une frontière entre ce qui est défini comme tel et ce qui est au-delà et pour cela, nous avons ces hors-la-loi un peu farfelus qui vont prendre des risques et découvrir de nouvelles données qui vont reformuler ce qui existe déjà, et ainsi apporter au monde l'évolution et/ou l'élévation tant recherchée par chacune de ces dites "institutions".
Modifié en dernier par Schae le Ven Jan 08, 2010 17:37 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
N-mantic
Messages : 1116
Enregistré le : Mer Mai 14, 2008 19:43 pm

Messagepar N-mantic » Ven Jan 08, 2010 15:48 pm

Je crois que Shae parlait du Mal dans le sens d'une action allant à l'encontre d'une morale ou du éthique.
Il n'est cependant, tu as raison, par forcément religieux, mais il reste relatif.
Exemple : l'adultère est Mal dans la morale de la religion, mais il n'est plus vraiment un Mal dans notre société moderne.
(Ca a perdu de son impact social en tout cas).

Se brûler, pour rester dans les termes exacts, relève du "mauvais". Le bon et le mauvais sont des notions qui se définissent en fonction des sens.
Le Bien et le Mal n'existent pas dans l'absolu, mais se distinguent en fonction d'une morale définie.
La brûlure est définie par les sens, et non par une morale...
Donc elle appartient au mauvais, et pas au dit Mal.

Enfin voilà, petite parenthèse pour souligner ce qui m'a semblé être un mauvais contre-exemple, bien que ton avertissement à ne pas toujours accusé l'église était juste ;) .


============== Edit =================

Comme me l'a signalé Shae, on a dû lui et moi poster en même temps car mon message était sencé venir à la suite de celui de Bertrand :p
Donc je laisse le mien comme une aparte au topic, parce que ça me fait plaisir de ressortir mes cours de Philo :p (mais c'est aussi une observation personnelle =O).
Huhu, donc, reprenons donc le court de ce topic, après la précédente intervention de Shaemann !
Necromantic was here...

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Messages : 1833
Enregistré le : Lun Jan 21, 2008 17:26 pm

Messagepar Valentin » Ven Jan 08, 2010 16:19 pm

Hum, juste une question Schaemann, parce que je n'ai pas compris un point, quand tu dis ceci :

Est-ce si différent de l'épreuve que donne les déchus aux hommes pour évoluer? L'épreuve ne sera en aucun cas facile et elle peut même faire très "mal".

Schaemann a écrit :Alors je ne comprends toujours pas la différence entre démons et déchus, si il en est une... Ma lanterne reste tout autant éclairée qu'elle l'étais, pas assez ou peu, pas beaucoup de différence en tout cas. Quoi qu'il en soit ceux qui verront des "déchus" ou se feront attaquer par des "démons" le seront pour une "raison" bien particulière, ainsi que ceux qui seront protégés par des anges et à la rigueur pourront les voir le sera aussi. C'est en fonction de la personne à qui cela arrive et également le facteur lieu énergétique entre en ligne de compte. Bien sûr, je ne dis pas qu'ils ne peuvent apparaître n'importe où et seulement à des places bien délimitées, les énergies peuvent être déplacées momentanément, ou indéfiniment.


Si comme toi, les gens ne font pas la différence entre déchus et démons, alors comment peux-tu savoir qu'un démon ait déjà apporté une telle expérience à quelqu'un ?
Si ça se trouve, c'était tous des déchus, et puis c'est tout.. :)

Je ne prétends pas connaître quoi que ce soit sur le sujet, mais pour moi, un démon ne fait pas quelque chose sans but, et s'il fait quelque chose, c'est qu'il en tirera un profit, même le plus minime..
Donc voilà, mon avis n'a peut-être aucune valeur, puisque je n'ai pas eu un tas d'expérience de ce genre, mais si ça peut donner une piste, tant mieux^^
Modifié en dernier par Valentin le Ven Jan 08, 2010 19:34 pm, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Ven Jan 08, 2010 16:21 pm

Tout avis a une valeur.

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2657
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Voie spirituelle : Miroir des vérités
Magie pratiquée : Gardien du temple

Messagepar Schae » Ven Jan 08, 2010 17:00 pm

Valentin a écrit :Si comme toi, les gens ne font pas la différence entre déchus et démons, alors comment peux-tu savoir qu'un démon ait déjà apporté une telle expérience à quelqu'un ?
Si ça se trouve, c'était tous des déchus, et puis c'est tout.. :)

Je ne prétends pas connaître quoi que ce soit sur le sujet, mais pour moi, un démon ne fait pas quelque chose sans but.


Un démon ne ferais donc pas quelque chose sans but... peut-être bien et celui-ci est donc de soutirer de l'énergie vitale d'un humain par la force, pourquoi donc fait-il cela? Pour se nourrir de la lumière d'autrui je suppose car, il doit en manquer cruellement vu qu'il entouré de ténèbres. Il jalouse donc les vivants et leur fais subir les pires sévices ressortant de ses idées lubriques et sadiques, mais il ne pourra pas s'en prendre à n'importe qui, seulement à ceux qui doutent et sont déjà entrain de stagner voir, d'involuer vers une forme larvaire de croyance en leur propre existence et donc, seulement ayant foi en un matérialisme exacerbé.

Les déchus quant à eux ne soumettrais pas à l'épreuve quelqu'un sans raison alors, mais ces derniers font également cela dans un but particulier comme l'a dit Zelda plus haut, pour "se racheter" et accéder donc à nouveau au mérite de la lumière divine. Les personnes à qui cela arrivent sont de même en recherche de cette lumière perdue.

Je ne fais pas de différence entre les deux entités car, leur but est identique et qui est d'accéder à de la lumière et leur redonnera de la force et de la puissance à continuer "d'exister", et si quelqu'un est confronté à l'un ou l'autre, c'est qu'eux-mêmes sont dans un état d'esprit semblable et dans la même recherche. "Qui se ressemble s'assemble" expression qui prend tous son sens ici.

Les larves astrales quant à elles seraient-elle démons ou déchus, ou encore une autre approche d'entités issues et/ou emprisonnées dans les ténèbres? Je crois que la différence ne se fait que sur la dénomination rien de plus.
Modifié en dernier par Schae le Ven Jan 08, 2010 17:40 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Messages : 1833
Enregistré le : Lun Jan 21, 2008 17:26 pm

Messagepar Valentin » Ven Jan 08, 2010 17:32 pm

Et bien, pour moi, un démon fait quelque chose avec un but qui est un profit, et il n'est pas toujours le commanditaire de ses actes, puisque presque n'importe qui peut faire un pacte avec..
Ils ne se limitent pas non plus à voler l'énergie par la force, et peuvent faire des choses un peu (beaucoup) plus théâtrales, mais tout ce qu'ils font leur profitent à eux, et eux uniquement. Les anges déchus, leur profit n'est que moindre, et c'est surtout leur cible qui va profiter de leur action, de plus, s'ils font ça, toujours pour moi, c'est parce qu'ils se souviennent de leur ancien statut, et même s'ils habitent dans l'ombre, ils ne sont pas dépourvus de lumière.. Comme le tonner, ils grondent, mais ce n'est pas vraiment eux qui frappent, c'est plutôt préventif..

Et pour moi, les larves, ce ne sont aucun des deux, "seulement" des entités semblables à des sangsues, sauf qu'elles le sont sur un plan spirituel et non sanguin :p


EDIT : Désolé Bastet, je savais pas comment on faisait^^
Modifié en dernier par Valentin le Ven Jan 08, 2010 20:07 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Malduk
Messages : 85
Enregistré le : Dim Déc 20, 2009 19:51 pm

Messagepar Malduk » Ven Jan 08, 2010 18:34 pm

Mes croyances de l'époque me firent croire à un démon et pourtant, quelle erreur je fis d'avoir mis deux ans à essayer de la chasser par diverses récitations de psaumes et prières car, elle me fit souvent des misères pendant mes nuits et surtout lorsque je me retrouvais dans un lieu d'accumulation énergétique ou nœud de Hartmann, un carrefour d'énergie. Mon mental m'a fait croire à des attaques démoniaques, et le jour où je me suis rendu compte qu'il n'en était rien, c'est à ce moment je sus que cette entité étais un envoyé pour m'enseigner et m'apporter une dimension spirituelle à ma vie.


Et puisque ce n'étaient pas des démons, tes prières n'ont eu aucuns effets ?

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Ven Jan 08, 2010 18:53 pm

Valentin, Malduk et tout le monde : quand vous mettez une intervention précédente en citation, merci de mettre le nom de l'auteur.
Pas pour des questions de copy-right, mais pour savoir à qui vous vous adressez, autrement c'est galère de suivre.

Bastet

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2657
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Voie spirituelle : Miroir des vérités
Magie pratiquée : Gardien du temple

Messagepar Schae » Ven Jan 08, 2010 20:13 pm

Malduk,

Effectivement tu as bien compris, les prières n'ont eu aucun effet vu que, je n'étais pas directement en danger. Pourtant, l'histoire que je t'ai vaguement résumée il y a quelques jours concernant la main faite d'ombre durant une paralysie de sommeil, m'a extirpé de son emprise et ceci s'est produit la même année, mais je pense que je fus cette fois-là confronté vraiment à un démon car, le "je vous salue Marie..." à fonctionné aussi sec. Peut-être que cela fit parti de mon apprentissage.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Sam Jan 09, 2010 8:38 am

N-mantic, ta distinction entre mal et mauvais me surprend : en ce qui me concerne, pour le mot "mal", j''accepte le sens le plus immédiat qui est celui que l'on utilise lorsqu'on dit : "ca fait mal".
Si on se brûle ça fait mal.

Ce sens est-il vraiment séparé du sens moral?
Une personne qui ne pense qu'à son bien immédiat, sans aucun recul, va par exemple manger 1 kilo de truffes au chocolat plus les caramels, les nougats et la bûche de noël avant même que le repas soit commencé.
Elle aura mal deux fois : au ventre et au foie pendant quelques jours, et moralement parce que la maîtresse de maison qui avait prévu tout ça pour ses invités va lui remonter les bretelles!

Aussi, il existe une extension du sens immédiat "ca fait mal" à tout ce qui sur le moment n'est pas douloureux, mais au final fait bien plus "mal".
Le Mal au sens moral est exactement de ce type là. Ce que la morale appelle "le mal", est un ensemble de comportements qui peuvent paraître agréables sur le moment, mais qui mènent à souffrir d'avantage à terme. Certaines personnes ont plus de recul que d'autres sur ce qui fait souffrir sans que cela paraisse au premier abord. Et lorsqu'elles indiquent à leurs frères et soeurs de ne pas agir ainsi, ce n'est pas pour restreindre leur liberté, mais bien pour les aider à ne pas souffrir inutilement.

Notre forum est ainsi plein de bons conseils que nos habitués donnent aux visiteurs pour ne pas faire de bêtise avec la magie. Lorsque tu donnes de tels conseils, en tant que représentant de l'institution Pandore, les donnes-tu dans le but de réduire la liberté de nos visiteurs? (Là c'est plutôt à Schaemann qu'il faut poser la question.) Il est étonnant de voir comme on, est prompt à dire que la morale des autres est une atteinte à notre liberté, mais que notre morale à nous, au contraire, est bonne et légitime.

Cependant, il est toujours possible de feindre ce savoir et cette bienveillance, et de prétendre que telle chose est mauvaise juste pour convenance personnelle, ou par pure crise d'autorité (sans viser personne ni exclure personne, cela se produit aussi sur notre forum - nous ne sommes pas toujours aussi sages qu'on aimerait le croire).
Néanmoins il serait trop facile de rejeter la totalité des consignes données par de grands sages du passés et transmises par diverses institutions, sous prétexte qu'il en existe une petite part qui est douteuse.

Nul doute par exemple que parmi les personnes qui recommandent de ne pas céder au péché de gourmandise, il y en a qui le disent pour le pur plaisir d'exercer une autorité et traumatiser les enfants comme ils ont été traumatisés eux-mêmes... Mais nul doute qu'il y en a aussi qui ont définitivement transcendé cet attachement aux sens du goût et qui peuvent dire en toute connaissance de cause, par une expérience personnelle incontestable, que cet attachement était cause d'une souffrance bien plus grande que les éphémères plaisirs que cela procurait.

La morale est née par la bienveillance de sages qui ont souhaité aider leurs frères à trouver la voie de la liberté et de la vérité.
En revanche ceux-là ne l'ont jamais imposée. La morale, lorsqu'elle est imposée, est donc imposée par des personnes manquant de sagesse, trop promptes à prétendre savoir (désir de domination?) alors qu'elles n'ont pas compris; et manquant de bienveillance pour leurs alter-ego. C'est donc à ce niveau-là que la critique des institutions doit avoir lieu (et est légitime), plus que dans les intentions qui ont motivé l'apparition d'une morale.

Schaemann, revenons à ton exposé fort intéressant sur certaines origines de la morale chrétienne, sur la manière dont les dieux d'une époque ont été désignés comme les démons de la suivante. Ces faits que tu exposes sont tout à fait exacts. Remettons-nous cependant dans le contexte : une ancienne religion devenue décadente a perdu certaines de ses valeurs fortes. On voit des temples qui sous prétexte de spiritualité prostituent des filles pour de l'argent. On voit tout un tas d'exactions en fait... Il serait sans doute plus honnête de dire que le mal est dans la mauvaise interprétation des paroles sacrée, mais les hommes sont plus prompts en vérité à dire que c'est le clergé qui est mauvais, et à le remplacer.

Tu poses ensuite une excellente question : "Alors pourquoi personnifier le mal en désignant l'autre, méthode qui se fait quelque soit la religion concernée?"

Remarque bien que c'est exactement ce que tas a entamé de faire en désignant l'institution catholique comme coupable et en désignant leur morale comme injuste de façon tout à fait arbitraire. Pourquoi l'homme fait-il cela? A toi de nous le dire : puisque tu le fais toi-même, tu dois bien avoir la réponse!

Moi qui suis plutôt adepte comme je l'ai proposé plus haut, de faire usage de raison pour comprendre que ce sont les interprétations qui en sont faites qui sont erronées, et en essayant de corriger le tir par un partage patient, je te propose de réfléchir un peu à ça, et de rester prudent dans tes accusations. Il arrive en effet qu'en dénonçant un certain comportement, on se trouve justement en train de le reproduire.

Je ne doute pas un instant que les intentions sont bonnes, de même que le christianisme a autrefois imposé son point de vue dans le but de lutter contre des injustices... Mais on voit que ce procédé de refus de l'autre mène un jour ou l'autre à se retrouver dans la situation de celui qu'on a voulu pousser dehors.
Un proverbe décrit parfaitement ce processus : "Si tu as vécu par l'épée, tu périras par l'épée". On gagnerait à bien observer cette loi et à la comprendre, afin de ne pas être surpris lorsque le coup de sabre qu'on a mis dans le dos d'un autre, on se le recevra soi-même dans notre dos. Il sera trop tard pour crier que c'est injuste, et on trouvera difficilement une personne assez pleine de compassion pour ne pas nous dire qu'on l'avait bien cherché.

Avatar de l’utilisateur
Shadow
Messages : 491
Enregistré le : Sam Oct 31, 2009 23:21 pm

Messagepar Shadow » Dim Jan 10, 2010 11:35 am

Pour plus d'infos sur les anges déchus regardez le téléfilm "Fallen"(qui même malgré une mise en scène "à l'americaine" est très informatif).

Je pense que les démons sont des âmes humaines qui sont dans leurs morts ce qu'elles ont été dans leur vie, mauvaise d'un point de vue moral.
Après on peut appliquer le relativisme culturel en disant que pour eux ce qu'ils font est peut-être bien.

Quand aux déchus c'est le yang qui contrebalance le yin (ou l'inverse ?)
Dans la vie il y a toujours 2 moyens d'arriver à ses fins, soit par la force et la violence (à des fins constructives) qu'appliquent les déchus, ou par l'amour et l'amitié des anges.
Shadow's return

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Messages : 1833
Enregistré le : Lun Jan 21, 2008 17:26 pm

Messagepar Valentin » Dim Jan 10, 2010 11:40 am

Sauf que les démons existaient déjà bien avant les humains..
Certaines âmes qui ont accumulé de la puissance peuvent s'y apparenter, mais de mon point de vue, j'appelerais pas ça vraiment un démon..

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Dim Jan 10, 2010 14:43 pm

Je crois qu'il est nécessaire de prendre du recule avec les récits concernant les anges, les démons...

Les mythes concernants les anges sont des mythes, comme leur nom l'indique. Tenez, un exemple : une histoire avec une morale (un conte initiatique). Il y a des personnages, chacun d'eux porte un aspect de la morale. Ils sont des moyens, qui amènent à cette morale de fin. Est-ce que nous devons accorder une importance au personnage pour autant ?
Pour les récits mythiques, il me semble que c'est la même chose. Il y a des personnages qui représentent des Forces surnaturelles (ou Naturelles ?), mais ces personnages changent suivant les religions/pays.

Les anges déchus n'ont pas de statut à regagner, les démons ne vivent pas dans le but de faire le mal... ce sont des forces agissantes, dans un sens donné. Si le gaz provoque une explosion quand on craque une allumette, est-ce qu'il est mauvais pour autant ?
Je ne crois pas que nous ayons affaire à des entités qui se soucient de regagner un statut ou je ne sais quoi, mais plutôt à des forces qui sont présentes depuis toujours et qui se confrontent à nous car c'est dans le processus naturel des choses... Il y a quelque chose d'alchimique là dedans me semble-t'il, mélanger le pur et l'impure pour arriver à une substance autre...
Certains me diront que ces forces ont bien une conscience, et ils n'auront sans doute pas tord, mais qu'est ce qui n'a pas de conscience dans ce monde ? Tout est vivant. Tout vie. La Conscience universelle compose tout. C'est un grand arbre !
Est-ce que je suis clair dans mon raisonnement ?
Je ne fais que supposer, selon mon intuition. J'aime bien cette vision là des choses.
;)
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Messages : 1833
Enregistré le : Lun Jan 21, 2008 17:26 pm

Messagepar Valentin » Dim Jan 10, 2010 14:50 pm

Les anges déchus n'ont pas de statut à regagner, les démons ne vivent pas dans le but de faire le mal... ce sont des forces agissantes, dans un sens donné


Sauf qu'à ce moment-là, leur sens donné peut être n'importe quoi, donc faire (le) mal, ou amener les autres à réfléchir en leur donnant une bonne claque.
Il n'y a pas de contradictions pour autant :)

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Dim Jan 10, 2010 17:25 pm

Odin : "Est-ce que nous devons accorder une importance au personnage [qui incarne une morale dans une histoire] pour autant?"

Oui car sans cela, nous ne comprendrons pas la morale. Elle sera seulement une information... c'est à dire plus une charge qui crée des angoisses qu'une aide véritable.
«La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l' information.» (Albert Einstein)

Si les sages des temps passés ont mis la morale en histoires, avec des personnages, c'est pour qu'on porte attention aux personnages, afin de partager leur expérience. Ils ont procédé ainsi parce que sans cela, nous ne faisons qu'encombrer notre esprit de valeurs morales arbitraires dont on ne comprend pas le sens véritable. Nous en avons déjà tellement! Nous passons notre temps à nous juger à l'aune de critères que nous ne comprenons même pas... Quelle énergie perdue et combien d'angoisses et de tristesse ce comportement ne nous cause-t-il pas!

Odin : "Il y a des personnages [...], mais ces personnages changent suivant les religions/pays."

L'eau s'appelle "eau" en français, "water" en anglais, "wasser" en allemand, "agua" en espagnol etc. Change-t-elle selon qu'on l'appelle par l'un ou l'autre de ces noms?

Odin : "Les démons ne vivent pas dans le but de faire le mal... ce sont des forces agissantes, dans un sens donné."

Est-ce contradictoire?
Certaines traditions affirment qu'ils ont pour but de faire le mal. Comme elles sont partiales dans leurs définitions, on pourrait peut-être dire au moins que certaines sortes ne vivent que dans le but de faire le mal.
Il y a une dernière étape dans la pratique dialectique qui consiste à chercher la cause même de cela. Mais ne brûlons pas les étapes en prétendant avoir transcendé ce dont nous sommes toujours esclaves, chaque jour que Dieu fait.
La vision dualiste et la vision non-dualistes sont tout aussi valables l'une que l'autre, elles mènent au même objectif; la seconde cependant n'est accessible qu'à des êtres ayant poussé l'expérience spirituelle à de très hauts degrés, ou à de rares personnes qui en ont une perception intuitive.

Odin : "Si le gaz provoque une explosion quand on craque une allumette, est-ce qu'il est mauvais pour autant?"

Alors rien n'est ni bon ni mauvais. L'alcool peut sauver la vie d'un blessé ou tuer un alcoolique. Le gaz peut nous asphyxier ou nous réchauffer...
Par un changement de point de vue, tout ce qui est bien peut être mal et réciproquement. Ce n'est un secret pour personne. Alors à quoi servent ces notions? Manifestement pas à acquérir une connaissance objective. Donc à quoi? C'est la question qu'on doit se poser avant de les rejeter. Elles servent peut-être à quelque chose d'utile pour moi? Tout cela a une raison très simple d'exister, le discours manichéen est sorti de la bouche des sages dans le but de libérer les âmes qui souffrent. Le tout est de comprendre que cela n'a jamais eu la prétention d'être une forme d'objectivité (l'objectivité n'étant jamais autre chose qu'un sentiment humain d'avoir plus raison que son voisin), mais d'être un outil au service du chercheur spirituel. Comment fonctionne cet outil? Voilà une question à laquelle le chercheur saura répondre bientôt si il suit avec persévérance la voie spirituelle.

Odin : "Je ne crois pas que nous ayons affaire à des entités qui se soucient de regagner un statut ou je ne sais quoi, mais plutôt à des forces qui sont présentes depuis toujours et qui se confrontent à nous car c'est dans le processus naturel des choses... Il y a quelque chose d'alchimique là dedans me semble-t'il, mélanger le pur et l'impure pour arriver à une substance autre..."

Mais oui!
Solve et coagule!

Odin : "Est-ce que je suis clair dans mon raisonnement?"

Mais oui, très clair :)

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Dim Jan 10, 2010 23:15 pm

Merci d'avoir poussé la réflexion plus loin Bertrand, je n'en dis pas plus car tu as su trouvé les arguments qui m'auraient amené aux mêmes conclusions.
Juste une question supplémentaire, à ce sujet :


Bertrand a écrit : Tout cela a une raison très simple d'exister, le discours manichéen est sorti de la bouche des sages dans le but de libérer les âmes qui souffrent. Le tout est de comprendre que cela n'a jamais eu la prétention d'être une forme d'objectivité (l'objectivité n'étant jamais autre chose qu'un sentiment humain d'avoir plus raison que son voisin), mais d'être un outil au service du chercheur spirituel. Comment fonctionne cet outil? Voilà une question à laquelle le chercheur saura répondre bientôt si il suit avec persévérance la voie spirituelle.


Si j'observe l'image d'un ange rebelle chutant du ciel, et que j'entre par la même dans une voie contemplative... et que la question du statut des anges rebelles me revient par cette observation... finalement je peux trouver cette question pertinente car elle illustre un trait d'union du ciel vers la terre (axe de la chute), d'une substance, d'un être, qui reste le même avant et après la chute, mais subit une forme de changement à l'intérieur de lui même... mais quelque chose reste identique... la nature divine, lumineuse, qui ne s'éteint pas. Comment alors le "terrestre", l'obscurité, peuvent-ils subsisté en eux ? Il y a là un grand mystère. Une voie à suivre peut être, pour celui qui voudrait chuter de la terre vers le ciel. Bref ces considérations sont troubles en mots. :P L'image parle parfois mieux par elle même...
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Les âmes en errance

Messagepar bastet » Lun Jan 11, 2010 20:19 pm

Les Anges déchus et les Démons ont plus d'audimat que les pauvres âmes en errance.
Aussi, je mets cette réflexion, que j'avais auparavant livrée par ailleurs, sous une autre forme un peu plus succincte.

Après la mort physique (l'esprit divin ayant remonté tout droit à son Créateur), il y a un cadavre astral, dont l'âme peut avoir trois états : l'âme prisonnière de ses passions terrestres, l'âme en recherche, l'âme libérée.

- Dans le premier cas, le cadavre astral perdure même au delà du cadavre physique, et l'âme y reste prisonnière, avide de renouer avec la vie physique, ses passions et ses vices.
Ces âmes sont ce qu'on appelle des "larves", des âmes en souffrance et en colère qui cherchent à rester en contact avec les vivants de manière non spirituelle, voire même de façon extrêmement agressive.
Cela peut expliquer beaucoup de manifestations violentes et possessions.
Il n'y a que la prière pour combattre et aider en même temps, ou des rituels forts basés sur la prière.

- Dans le deuxième cas, l'errance est un peu longue pour que ce cadavre astral se dissolve, mais ces âmes errantes mélancoliques ne demandent qu'un peu d'amour pour se libérer.
C'est l'origine de nombreux contacts avec des entités (êtres éthérés) non méchantes, émouvantes parfois et même franchement sympathiques.
Ne les repoussez pas, parlez-leur, donnez-leur et elles peuvent vous donner beaucoup, vous apprendre beaucoup, et même (surtout) vous aider.

- Dans le troisième cas, le cadavre astral se dissout immédiatement et l'âme rejoint l'esprit.
Pour arriver à avoir cette chance : Ora et Labora (Prie et Travaille).

Bastet

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Mar Jan 12, 2010 22:23 pm

Parfois on entend parler d'encens et autre pour purifier l'air et le protéger des âmes dites "aggressives", des larves... est-ce vraiment efficace ?
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Mar Jan 12, 2010 22:30 pm

Oui, plus la prière.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Mar Jan 12, 2010 22:42 pm

Ok, merci pour ta réponse, en plus ça sent bon alors autant en profiter !! :P

Bref sinon, quand une personne meurt je pense que c'est bien de faire une prière pour elle. Que son âme aille vers la Lumière, qu'elle n'ai pas de crainte... lui transmettre un peu de confiance et d'amour, ça peut peut être éviter des passages difficiles de l'autre côté. (:
Modifié en dernier par Odin le Sam Déc 25, 2010 18:45 pm, modifié 2 fois.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
dantes
Messages : 694
Enregistré le : Mar Déc 16, 2008 6:59 am

Messagepar dantes » Jeu Jan 14, 2010 3:06 am

Il n'y a vraiment rien d'alarmant dans ce sujet. La voie sombre, n'aie même pas présente dans ce texte. Bien sûr, je me fis de mes expériences ici.

Pour l'ombre, aucun problème, LadyC18, à pratiquement décrit la même que j'ai vu chez ma mère. Je l'aie croisé, j'ai vu un peu plus, mais malgré tout, rien de plus.

Pour les sois disant démons. Chacun sa façon de voir leur chemin initiatique. J'ai vu à quelques reprises des loups ou loups-garou. Si vous retournez voir mes premiers rêves initiatiques (je n'aie pas seulement vu dans mes rêves), vous vous rendrez comptes, que mes rêves sont basés sur le style gothique. Vampire, loup-garou, château en ruine, etc. Pour moi il est normal de voir des loups.... Chacun sa façon de voir.

Par contre, je n'enlève rien au visions qui sais vu. De mon apprentissage personnel, je me suis rendu compte, que la Déesse m'envoyait une nouvelle étape. Si tu les aimes tant, en voilà. Maintenant à moi de savoir ce que je voulais. Dans certaines situations très particulières, je voyais un autre message, mais ceux-là reste privé pour moi :).

Par la suite, de ne plus voir ou simplement de penser qu'on a pu se fermer à c'est visions, est la première erreur je pense. De pensé que nous verrons à tel heure ou tel jour, est de nous faire apprendre, que nous sommes dans l'erreur. Ici, j'ai appris à me remettre en question sur mes propres idées, ici, j'ai appris à me détacher de croire que je pouvais dire où et quand se produira mes prochaines vissions.

Alors, je dis que ce premier texte, est très instructifs sur soi et ou on peut-être rendu dans notre chemin spirituel personnel;)

Avatar de l’utilisateur
Ishvara
Messages : 36
Enregistré le : Lun Fév 07, 2011 10:07 am

Messagepar Ishvara » Mar Fév 08, 2011 11:06 am

Ne sommes-nous pas tous des déchus (mais pas tous des anges...) ? J'avoue préférer le terme de "rebelle", mais ça c'est affaire de goût ^^

Il pourrait être utile aussi de revoir l'origine du mot "démon" ou plutôt "daîmon" (l'esprit qui "souffle" les réponses à nos questions), car pas mal de choses on été tournées en diableries par le clergé.

Ensuite, si le "Mal" est au Bien ce que l'ombre est à la Lumière, alors cela voudrait-il dire que le mal n'est que l'absence de bien ?

La tentation pourrait alors devenir Initiation, car "l'Ombre n'est que la Lumière sous la forme de ce qui la cache", à condition cependant d'avoir soi-même l'assise spirituelle nécessaire pour pouvoir opérer ce travail alchimique.
Modifié en dernier par Ishvara le Ven Fév 08, 2013 11:13 am, modifié 1 fois.
"Personne n'est unique sans les autres."

Avatar de l’utilisateur
Zelda
Animateur
Messages : 662
Enregistré le : Mer Juin 28, 2006 12:12 pm

Messagepar Zelda » Jeu Fév 17, 2011 22:53 pm

Re,
En parcourant le forum, je trouve ce sujet, j'ai pas tout lu, mais j'ai vu les citations de Shae.

Je ne dispose pas d'assez de temps pour t'expliquer en details, mais je peux te dire ( par ex perience personnelle) que s'il est possible de discuter avec un dechu, oublie de le faire avec un demon :p, même si le premier à dix fois plus de capacité à te faire du mal, il ne le fera pas facilement et gratuitement, le deuxième t'en fera même si tu ne lui a rien demandé :p

Qu'un ange peut te mettre une bonne giffle après une connerie, la ou un dechu te mettra une bonne raclée mentale, et là ou un demon te poussera à faire encore grave comme connerie.
Et il faut savoir affronter certains évenements pour mieux les connaitre :)

Zelda ( qui a eu un jour une longue et interessante discution avec Lulu :p >> On est pas potes, on respecte nos positions et nos êtres )


Retourner vers « Ésotérisme »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité