Questions/Réponses sur la Voie Mystique

Articles et discussions sur La Magie, la spiritualité et la sorcellerie.

Modérateur : Jagannath


Image

ॐ भूर्भुव: स्व: तत्सवितुर्वरेण्यं । भर्गो देवस्य धीमहि धीयो यो न: प्रचोदयात् ।।

Om Bhūr Bhuvah Svaḥ
Tat Savitur Varenyam
Bhargo Devasya Dhīmahi
Dhīyo yo naḥ prachodayāt.


Au cœur de l'expérience de la vie, C'est « Cela »,
La nature essentielle irradiant l'existence, Qui est l'adorable UN.
Puissent tous les êtres percevoir, par un intellect méditatif,
le magnifique éclat de la conscience illuminée.
gwendir
Messages : 93
Enregistré le : Dim Sep 26, 2010 8:09 am

Questions/Réponses sur la Voie Mystique

Messagepar gwendir » Lun Oct 18, 2010 5:54 am

Il me reste tellement de questions. Quand j'en pose une, trois viennent s'ajouter.

Comment savoir vers quelle divinité s'orienter? Personnellement, j'ai quelques difficultés à trouver chaussure à mon pied. J'ai mon propre avis presque totalement peaufiné, mais je n'arrive pas. Je ne suis pas athée, il me serait affreux d'imaginer que nous sommes ici pour finir dans un néant, sans but au final. Mais je ne crois pas non plus que pour moi, il y a un Dieu fait d'amour qui s'amuse à nous avoir créé si violent et toute la panoplie. De plus, selon moi, la Vérité est détenue par tous. On ne peut dire à des millions qu'ils ont tort et que c'est nous qui détenons les secrets. Donc, selon moi, tout le monde à raison. Si tu crois au paradis, tu y as droit après ta vie sur Terre, mais si c'est à la réincarnation, c'est le même principe. Seulement, la faille est que moi je me retrouve tout de même avec un vide, car ne croyant pas à cela personnellement...

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: questions diverses

Messagepar Jagannath » Lun Oct 18, 2010 9:28 am

gwendir : "il me reste tellement de questions. Quand j'en pose une, trois viennent s'ajouter."

C'est une excellente observation. Il faut comprendre que le mental n'est jamais satisfait. On croit toujours quand on pose une question que la réponse nous apportera satisfaction, mais c'est sans fin.... chaque question en appelle d'autres etc. Je ne dis pas qu'il ne faut pas les poser... mais il faut garder ce phénomène à l'esprit tout le long et observer son fonctionnement, sans cela on se laisse emporter dans une spirale sans fin.

gwendir : "Comment savoir vers quelle divinité se diriger? Je ne suis pas athée, il me serait affreux d'imaginer que nous sommes ici pour finir dans un néant, sans but au final."

S'il y a des athées c'est qu'ils y trouvent leur compte. suivons notre voie, mais gardons l'esprit ouvert. Il y a des vertus à l'athéisme lorsqu'il est est bien conçu.

Dieu est expérience

gwendir : "Mais je ne crois pas non plus que pour moi, il y a un Dieu fait d'amour qui s'amuse à nous avoir créé si violent et toute la panoplie."

Il n'existe pas de tel dieu qui serait assis sur un nuage avec une baguette magique. Dieu est une expérience que font les ascètes et les mystiques. C'est une expérience intime et inexprimable. Les diverses images de Dieu que nous avons ont été données par ces sages qui ont fait la pleine expérience de Dieu dans l'intimité de leur être pur. Aucune de ces image n'est parfaite. Mais toutes ces images ont le pouvoir de nous aider à avancer vers cette expérience.
Tu dois donc choisir ce qui te parle et te plait, ce qui t'encourage à avancer. Les personnes attirées par la magie ont en général La déesse comme inspiration spontanée, mais ce n'est pas une règle rigide.
Ne vois pas cette divinité d'élection comme une simple béquille. Elle existe tout aussi sûrement que toi et moi et le lien que tu établiras avec Elle te permettra de recevoir d'Elle des expériences objectives et/ou des preuves tangibles si besoin est.

gwendir : "De plus, selon moi, la Vérité est détenue par tous. On ne peut dire à des millions qu'ils ont tord et que c'est nous qui détenons les secrets. Donc, selon moi, tout le monde à raison."

Comme j'ai dit plus haut, cette expérience que l'on nomme Dieu est intérieure. Elle est en germe dans n'importe quel être et c'est ce germe qui guide en vérité toute sa vie à la recherche du bonheur. Tu l'exprimes très bien, ce qui montre que tu le sens intuitivement.

Tout est expérience

gwendir : "Si tu crois au paradis, tu y as droit après ta vie sur Terre, mais si c'est à la réincarnation, c'est le même principe."

Pas vraiment. Il y a des expériences objectives qui ont été étudiées avec soin. Si tu crois à la réincarnation, tu crois aussi au paradis. A la base toutes les religions ont connaissance du principe de la réincarnation, mais certaines ne l'intègrent pas dans leur enseignement parce qu'il apporte de la confusion (les gens le comprennent de travers) et qu'elles veulent éviter que les dévots perdent leur temps à espérer une meilleure incarnation au lieu de poursuivre l'expérience divine.
Le Paradis existe aussi dans toutes les religions. Considéré rigoureusement, il s'agit de cette expérience divine lorsqu'elle devient ininterrompue. Mais là aussi il existe une certaine confusion, certaines religions ayant commencé à confondre cela avec des mondes plus élevés, mais eux-aussi soumis à la loi des réincarnations (mondes des dieux et des esprits).

gwendir : "Seulement, la faille est que moi je me retrouve tout de même avec un vide, car ne croyant pas à cela personnellement..."

A partir du moment où tu as vu que ces croyances apportent une voie vers la complétude, il est facile de déduire par inférence qu'elles sont valides au moins par le résultat qu'elle apportent (ce qui est plus important que toute chose mesurable), et donc de se mettre à y croire.
En fait tu es maître de tes croyances. Si tu le voulais tu pourrais te mettre à croire à tel ou tel dieu dès maintenant. Dès que tu seras sûr que cela t'est utile, tu te diras : "ok, pourquoi est-ce que pour le moment je n'y crois pas?" en cherchant en toi-même tu verras quelques reliquats de fierté ou de culture un peu rigide mais, voyant qu'ils ne t'apportent rien, tu les abandonneras facilement pour pouvoir recevoir la grâce de la divinité que tu as choisie. Le bonheur qu'apporte la compagnie de notre divinité d'élection est, lui, bien plus tangible que toutes ces idées creuses qu'on agite dans le débat sur leur existence. La peur se dissipe et la foi se développe, déversant lumière et amour sur nous.

Observe un caillou parmi les autres. Il est mesurable et on le dit objectif. Mais la vision du caillou, comme la mesure ainsi que l'idée d'une objectivité sont toutes trois des expériences. Tout est expérience.
Celle du caillou est dite objective mais elle n'apporte rien. Le caillou sera oublié bien vite. Tandis que l'expérience de croire en une divinité nous apporte du bonheur, de la paix et ainsi de suite. Cette expérience grandit et peut combler nos désirs là où les choses dites "objectives" échouent automatiquement. Après peu de temps, il est évident que la divinité existe en fait bien plus sûrement que le caillou car elle est une expérience transcendante, présente dans toutes les autres expériences y compris le caillou.

Vois déjà avec ça. Si tu observes bien, tu verras que les personnes qui sont athées mais sur la base d'une réflexion réelle, sont à la recherche de cette même expérience présente en toute autre. Plus tard on voit clairement que Dieu est présent aussi sûrement dans l'athéisme. Mais c'est beaucoup plus facile de parvenir à ces expériences et à cette compréhension par la dévotion que par le scepticisme.
Modifié en dernier par Jagannath le Jeu Oct 21, 2010 6:48 am, modifié 4 fois.

gwendir
Messages : 93
Enregistré le : Dim Sep 26, 2010 8:09 am

Messagepar gwendir » Mar Oct 19, 2010 0:14 am

Donc, si je suis bien, en ayant conscience de l'importance de croire en quelque chose, cela nous mène vers notre divinité d'élection. En fait, pour atteindre le bonheur et la magie, il nous faut une divinité, en tant que guide et ligne directrice. Juste simple exemple, la méditation. Moi, personnellement, j'ai le sentiment que je fais cela vainement, car je ne sais même pas à qui je voudrais m'adresser. Donc, je ressens que pour m'avancer plus profond dans la magie, j'ai besoin d'un guide, ou du moins pouvoir mettre un nom à ce que je crois. Les noms ont un certain pouvoir sur les choses, donc il faut aussi qu'il soit bien choisi. Le plus simple est de trouver quelque chose de déjà tout fait, seulement ceci est tellement froid.

De plus, comment savoir vers quelle magie se diriger. Disons, que autour de moi, ce n'est pas un domaine très populaire. J'en connais certaine, par ouï-dire, mais je me doute qu'il faut la choisir de façon à qu'elle soit une partie de nous. Par exemple, quelqu'un qui a toujours été fasciné par la mort se dirigera vers cette forme de magie, etc. Je comprends l'importance de maîtriser nos dons, mais j'aimerais aussi bien savoir vers où me diriger. Car présentement, je me sens plus comme si je demandais un gâteux fromage et fraise, mais que pour goûter le coulis sur le côté. autre exemple, je ne veux pas aller au cégep que pour y aller, je veux y étudier pour pouvoir aboutir à posséder les connaissances nécessaires afin qu'un jour je puisse exercer le métier que je veux.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mar Oct 19, 2010 1:29 am

gwendir : "En fait, pour atteindre le bonheur et la magie, il nous faut une divinité"

On peut s'en sortir sans, mais cela facilite beaucoup les choses. Certaines personnes cependant ont une voie différente. Je ne veux pas généraliser plus qu'il ne faut, mais je conseille fortement cette manière de procéder.

gwendir : "je ne veux pas aller au cégep [lycée] que pour y aller, je veux y étudier pour pouvoir aboutir à posséder les connaissances nécessaires afin qu'un jour je puisse exercer le métier que je veux."

Il est des intuitions intérieures, comme un appel lumineux, qu'on peut difficilement exprimer aussi clairement. Mais qui n'en n'est pas moins un but valable justifiant de s'investir.
Modifié en dernier par Jagannath le Jeu Oct 21, 2010 6:41 am, modifié 1 fois.

gwendir
Messages : 93
Enregistré le : Dim Sep 26, 2010 8:09 am

Messagepar gwendir » Mar Oct 19, 2010 16:24 pm

En conclusion, je serais mieux de continuer sans divinité d'élection, au lieu de chose d'en choisir une pour en choisir une. De toute façon, j'ai toujours pris les chemins difficiles. Je me dis qu'un jour, ça va faire comme avec toutes choses, ça va se tenir devant moi, et ce jour, je ne pourrai plus faire sans. 

Ah, et pour la question choc, je vais m'essayer à l'assouplisseur. Un truc d'une personne très rationnelle. Au mieux, ça va marcher, au pire bien je vais avoir une vie électrisante. 

Maintenant, une question. Sans vouloir dire que j'ai des dons ou facultés avec l'avenir, est-il possible d'avoir des visions très nettes d'une situation dans le futur. Je m'explique. à toutes mes relations sérieuses, j'ai eu comme la chance d'avoir un aperçu de l'essence de ces relations. En parlant essence, je veux dire, je ne pouvais pas dire ce que je faisais comme travail, mais plutôt si nous étions heureux, droit, vers où on s'était aligné. C'est très visuel, même les sentiments ont une consistance visuelle. Le pire, je n'arrive pas à trouver une image qui expliquerait. En tout cas, moi j'ai pris ces visions comme un choix à faire. Plus précisément, c'est comme si ce qui veillait sur moi, me faisait ce cadeau.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mar Oct 19, 2010 17:15 pm

gwendir : "En conclusion, je serais mieux de continuer sans divinité d'élection"

Une conclusion confortable, mais tu ferais mieux d'en choisir une et de commencer à lui parler, en lui demandant de t'aider à développer le lien sacré avec elle. Ensuite vois ce qui se passe.

gwendir : "au lieu de chose d'en choisir une pour en choisir une."

Ici il ne s'agit pas de ça. Ne cache pas ta sensibilité derrière des mots. Tu fais semblant de ne pas comprendre, mais tu es prêt pour ça.

gwendir : "De toute façon, j'ai toujours pris les chemins difficiles."

Non. Comme tout le monde tu prends celui qui te semble le plus facile à toi. Mais sur la voie spirituelle il est nécessaire à un moment de faire un effort, de sortir du mécanisme et d'affirmer une volonté transcendante par une décision adéquate. Il faut faire une chose qui apparait contre nature à l'ego : se jeter à l'eau. On peut réfléchir avant si on veut, mais on ne peut pas éviter cette étape. "Se jeter à l'eau" semble contre nature mais seulement à l'ego. L'ego est un reflet qui nous joue des tours. Se jeter à l'eau mène à retrouver sa liberté vis à vis de l'ego.

gwendir : "Je me dis qu'un jour, ça va faire comme avec toutes choses, ça va se tenir devant moi, et ce jour, je ne pourrai plus faire sans."

Non. Une impulsion de ta part est nécessaire. Tu peux recevoir 10000 invitations si tu as accumulé des mérites suffisants, mais "se jeter à l'eau" est la seule et unique chose que jamais personne ne pourra faire pour toi. C'est impossible. Mais ce n'est pas dur à faire.

gwendir : "Maintenant, une question. Sans vouloir dire que j'ai des dons ou facultées avec l'avenir, est-il possible d'avoir des visions très nettes d'une situation dans le futur."

Oui, les choses peuvent être vues avec une précision terrible.

gwendir : "Je m'explique. à toutes mes relations sérieuses, j'ai eu comme la chance d'avoir un aperçu de l'essence de ces relations."

Tu n'es pas seul dans ce cas.

gwendir : "Le pire, je n'arrive pas à trouver une image qui expliquerait. En tout cas, moi j'ai pris ces visions comme un choix à faire. Plus précisément, c'est comme si ce qui veillait sur moi, me faisait ce cadeau."

C'est drôle que tu tergiverses avec la divinité d'élection. Tu la connais déjà et tu la nommes même indirectement en disant : "ce qui veille sur moi". Tu sais donc très bien qu'Elle existe et qu'Elle t'attend. C'est La Déesse. Tu la connais depuis longtemps. C'est Elle qui te donne les visions et c'est Elle aussi qui te rassure en te disant que tout viendra le moment venu.

gwendir
Messages : 93
Enregistré le : Dim Sep 26, 2010 8:09 am

Messagepar gwendir » Mer Oct 20, 2010 3:59 am

Une image. Un peuple vivant dans le désert, parcourant des kilomètres et plus encore pour trouver de l'eau. Quand un jour, un passant inconnu, les croisa, leur révélant que depuis des générations, ils marchent sur un lac souterrain. Creusant à peine, il trouve enfin ce qu'il cherche depuis si longtemps, mais qu'il avait seulement été trop occupé à chercher en surface, dont avait oublié le ruissellement qu'ils sentaient quand ils s'endormaient. En tout cas, cette petite histoire est juste l'image de ton message. C'est comme me dire, ce qui coule sous tes pieds, c'est de l'eau. C'est sur c'est effrayant de passer d'une vie de nomade à une autre vie, mais plus saint. D'accord, je suis prête à accepter de dire que La Déesse est bel et bien ce truc qui se nomme pas et se mesure encore moins, mais j'arrive avec la confrontation que je ne sais rien de plus. S'il y a des choses à faire, etc. Je ne connais pas la voie de dévotion. Faut dire j'ai une petite rancœur face à la soumission et rentrer dans les rangs. J'imagine aussi qu'Elle ne me demande pas cela comme d'autres religions ne s'en prive pas. Mais bon, il serait idiot de reculer maintenant. Après tout, juste se soir, j'ai eu la chance de la sentir plus que jamais je n'avais eu le plaisir. C'était comme si une très grande porte c'était ouverte, me révélant juste le début de toute la lumière et l'amour.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mer Oct 20, 2010 10:02 am

gwendir : "Donc, voici l'image. Un peuple vivant dans le désert, parcourant des kilomètres et plus encore pour trouver de l'eau. Quand un jour, un passant inconnu, les croisa, leur révélant que depuis des générations, ils marchent sur un lac souterrain. Creusant à peine, il trouve enfin ce qu'il cherche depuis si longtemps, mais qu'il avait seulement été trop occupé à chercher en surface, dont avait oublié le ruissellement qu'ils sentaient quand ils s'endormaient."

Oui c'est exactement ce qui se passe pour nous dans notre recherche spirituelle. Nous cherchons le bonheur dans la forme parce que nous ignorons qu'il se trouve en dessous. Lorsqu'enfin on se tourne vers l'intérieur pour chercher le bonheur où il est et sans courir après une forme, il nous apparaît qu'il a toujours été là, et qu'il n'y avait pas besoin de courir pour le trouver.

gwendir : "En tout cas, cette petite histoire est juste l'image de ton message. C'est comme me dire, ce qui coule sous tes pieds, c'est de l'eau."

C'est vrai, il n'y a rien d'autre à faire que montrer à chacun qu'il a en lui-même tout ce qu'il cherche à l'extérieur.

gwendir : "D'accord, je suis prête à accepter de dire que La Déesse est bel et bien ce truc qui se nomme pas et se mesure encore moins, mais j'arrive avec la confrontation que je ne sais rien de plus."

Pourquoi vouloir savoir plus? Tu ne savais rien et pourtant tu sais qu'elle t'a guidée. Vouloir savoir c'est repartir à la recherche d'eau à l'autre bout du désert alors qu'il en est une fraîche juste à tes pieds.

gwendir : "S'il y a des choses à faire, etc. Je ne connais pas la voie de dévotion."

Laisse-Là t'apprendre à ton rythme. Tu n'as rien d'autre à faire que Lui demander de te montrer et La laisser t'expliquer, ce qui ne peut se faire que de manière subtile et par l'exemple, non par les mots. Tes prières seront entendues. D'une certaine façon, c'est une prière intérieure qui a été entendue et qui t'a mené jusqu'à la présente discussion par Sa grâce, alors pourquoi ne pas continuer cette sorte de prière intérieure permanente et non formulée qui forme un flux continu dans ton coeur? Seulement désormais, tu sais que tu as des frères et soeurs qui appellent cela "prière" et qui disent que la Déesse l'entend. Cette prière intérieure silencieuse est plus pure que celles que l'on peut faire avec des mots, mais celles avec des mots peuvent beaucoup aider cependant : ne serais-ce que parce que cette pure prière intérieure du coeur est oubliée la plupart du temps. Lorsque cette pure prière intérieure permanente n'est plus jamais oubliée et qu'elle est le centre permanent de notre attention, alors nous n'avons plus besoin de prier avec des mots et tous nos souhaits se réalisent, mais en attendant, nous avons besoin de recourir aux mots.

Pour approfondir, le sujet de la dévotion a été abordé récemment ici :
http://pandore.net/agora/viewtopic.php?t=8972
et bien d'autres fois sur notre forum. En fait nous en parlons souvent.

gwendir : "Faut dire j'ai une petite rancœur face à la soumission et rentrer dans les rangs."

Ce qui en soi est une des façons d'être poussé dans le rang. Car il n'y a rien de plus commun que ce désir de ne pas se laisser dicter ce qu'on a à faire!
La soumission à Dieu n'est pas de cet ordre là. C'est la soumission à ce qui met fin à toute soumission et nous rend la liberté absolue. En fait, en remontant à la source même des expériences de soumission et de liberté, cette voie mène à transcender totalement ces deux notions.

gwendir : "J'imagine aussi qu'Elle ne me demande pas cela"

Tu imagines bien, à croire que tu la connais bien :)
La Déesse a l'avantage de ne rien te demander. Elle te donne son amour sans rien attendre en échange. Il n'y a que toi qui au fur et à mesure risque d'être exigeant avec toi-même, car il est vrai que les efforts sont nécessaires pour se libérer de nos entraves, à commencer par nos tendances émotionnelles.

gwendir : "Mais bon, il serait idiot de reculer maintenant."

Ça commence, te voilà exigeant avec toi-même. Faire des efforts c'est bien, mais pas besoin de te culpabiliser hein! Sois bienveillant avec toi-même et patient, car nous avons besoin de temps.

gwendir : "Je sais que je devrais lâcher prise, mais...difficile... Il est certain qu'avoir une idée de comment vraiment lâcher prise serait bien."

C'est comme lorsqu'on saute du grand plongeoir la première fois. Puisque tu aimes les images, comme tu as été enfant, tu as sans doute vécu ça :

Le grand plongeon : d'abord on pense que puisque tout le monde le fait, on peut bien arriver à sauter du grand plongeoir. Alors on monte comme les autres avec une certaine insouciance. Puis arrivé en haut, lorsqu'on voit l'eau en bas et la hauteur, on est pris de panique, on pense qu'on a fait la plus lourde bêtise de notre vie et qu'on ne pourra jamais sauter. Mais certains sentiments peuvent venir nous aider à ce moment là, mêmes des sentiments négatifs en général tels que la fierté peuvent se combiner pour nous pousser à le faire quand même. Quand arrive notre tour de sauter, là, on croit qu'on va mourir, mais on ne peut plus faire demi-tour sans se ridiculiser. Alors on se rassure comme on peut en se disant que puisque les autres l'ont tous fait et ne sont pas morts, on va y aller. Tous nos sens nous disent que nous allons mourir si nous sautons car notre instinct est très clair sur le sujet, mais on utilise notre raison pour étouffer ces sens, et on saute finalement dans un étrange état de trouble. Ensuite la sensation est très agréable, et on remonte plein d'entrain en faisant semblant que c'était facile pour nous :)))

Dans notre exemple du grand plongeoir, il est évident qu'être entouré de personnes qui font le saut est une aide considérable, c'est même cela qui nous permet de faire passer la raison devant notre instinct. Si on avait été seul sans exemple à suivre, jamais on aurait fait le saut. Comme dans cet exemple du grand plongeoir, l'exemple que nous recevons est un élément déterminant dans la vie spirituelle. Si nous nous entourons de personnes septiques qui refusent toute idée de changement intérieur, cela nous influencera négativement car nous restons très proche des moutons dans notre manière d'aborder le monde. Si en revanche nous choisissons la compagnie de personnes qui pratiquent cela dans la vie quotidienne et nous montrent par l'exemple la paix que nous apporte le détachement, alors il devient facile de faire le premier saut et les suivants. C'est pour cette raison que toutes les religions du monde ont développé le principe des monastères et assimilés, mais en pratique, dans la vie moderne, ceci n'est plus très adapté pour une majorité de gens. La méthode adaptée au monde d'aujourd'hui est de choisir ses amis bien entendu, mais aussi de préférer les lectures de personnes spirituelles aux lectures seulement distrayantes, de préférer les musiques spirituelles par, d'éviter d'allumer la télé qui nous bombarde des idéaux matérialistes etc. Malheureusement, nous sommes bien plus influençables que nous aimerions croire, donc il nous faut surveiller de quels exemples nous nous nourrissons, et si nous nous assurons d'aller toujours dans le bon sens, on facilitera énormément les choses.

gwendir : "Seulement j'ai compris que dans ce monde, même les modes d'emploi ne sont là que comme nécessité, mais qu'au final ça aide vraiment pas."

Tous nos efforts pour suivre l'appel divin seront utiles et entendus par La Déesse. Donc il n'est pas important de savoir si un mode d'emploi sera ou non valide jusqu'au bout du voyage. Il est vrai qu'à la fin il faudra le transcender aussi, mais pour le moment, ce mode d'emploi est notre meilleur ami après la foi sincère. Certains disent même *avant* dans le sens où c'est notre soin à en suivre les préceptes qui nous permettra de la développer et de la monter à son zénith, là où elle n'aura plus besoin de mode d'emploi car elle rayonnera d'elle-même en tant que source unique de toutes les vérités et de tous les modes d'emploi.
Modifié en dernier par Jagannath le Jeu Oct 21, 2010 7:02 am, modifié 3 fois.

gwendir
Messages : 93
Enregistré le : Dim Sep 26, 2010 8:09 am

Messagepar gwendir » Jeu Oct 21, 2010 3:31 am

Qu'est-ce que la musique qu'émettent les gens? C'est vraiment merveilleux comme mélodie habituellement( il ne faut jamais exclure la possibilité d'une exception), mais simplement, elle n'est associer qu'à une personne. Je me suis toujours demander ce que cela voulais dire.

De plus, j'ai remarquer que s'avancer vers cette voie était comme apprendre à se découvrir soi-même et à s'accepter. Donc, si on suis cette logique, une fois l'acceptation du soi, on découvre le reste. Il me semble illogique qu'on puisse s'ouvrir à plus grand quand intérieurement, c'est pas encore accepter.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Jeu Oct 21, 2010 6:04 am

gwendir : "De plus, j'ai remarqu que s'avancer vers cette voie était comme apprendre à se découvrir soi-même et à s'accepter."

Réponse ici :

http://pandore.net/agora/viewtopic.php?p=51406#51406

Pour la musique je ne sais pas. Selon des tendances non pas naturelles mais acquises, les perceptions subtiles qu'on a sur les gens peuvent pour certains individus apparaître soit comme des ressentis empathiques (sentiments) de forme énergétique, soit comme des sons (musique pou paroles), soit comme des images (auras ou attributs divins, auréoles, ailes, compagnons subtils etc.)
Pour renvoyer (habilement?) sur l'autre partie de ton intervention, je dirais que le secret est dans la connaissance de celui qui entend la musique.

======================================

De plus, je n'avais pas répondu au début de notre dialogue à cette question essentielle : "Comment savoir vers quelle divinité s'orienter?"

La suite de la discussion a répondu par l'exemple à cette question, montrant qu'elle s'impose d'elle-même le moment venu. La divinité d'élection est évidente en elle-même et devient claire lorsque les doutes se dissipent.
Modifié en dernier par Jagannath le Jeu Oct 21, 2010 7:14 am, modifié 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Jeu Oct 21, 2010 6:46 am


gwendir
Messages : 93
Enregistré le : Dim Sep 26, 2010 8:09 am

Messagepar gwendir » Ven Oct 22, 2010 4:17 am

Autre question, au niveau des rêves. Donc, pour commencer, disons que j'ai l'habitude de faire et refaire les mêmes rêves, quelques fois dans un personnage différent, mais l'histoire et les lieux ne changent pas. Il faut dire que même quand cela essaye, je m'efforce de remettre cela comme dans le premier. Il arrive aussi parfois, que j'en découvre plus en essayant d'autres possibilités. Il faut dire que règles générales, j'essaye de garder les même grandes lignes. Seulement voilà, jusqu'à date, même si je pouvais être bouleversé pendant trois jours à cause des sensations, jamais je n'ai eu à me convaincre à mon réveil que je n'étais pas en danger. Donc, je me suis demandé si le fait que j'essaye de m'ouvrir plus ne ferait pas comme attirer des trucs un peu moins net. En fait, cela m'a rappelé cette nuit horrible en Ontario. Avec la voix masculine et les pensées parano, car quand il faut se convaincre soi-même que ce n'était qu'un rêve, qu'on avait déjà fait d'ailleurs...

Une autre, celle-ci par pure curiosité. Est-ce vrai que les drogues rendent les gens sensibles encore plus sensible et etc? Aucunement pour essayer, simple curiosité. Disons que j'ai travaillé à une écurie qui quand les drogues étaient au sujet, me sortait qu'ils devenaient plus ouvert aux choses. Je ne dit pas que c'est une solution pour quelque chose, simplement un questionnement pur et simple. Selon moi, plus on a de données pour un problème, plus il est aisé de le résoudre. En fait cela expliquerait pourquoi certaines personnes, après avoir ingéré certaines drogues changent radicalement. De plus, cela serait comme regarder le soleil, mais sans protection, on se brûle la rétine.

Une petite dernière, tout le monde, même ici, parle d'Amour. Seulement, je me demandais si cela incluait les relations amoureuses, ou totalement pas. Il faut dire que l'exemple d'Amour le plus simple reste celle-là. En fait, j'en ai parlé autour de moi, et il n'y a qu'une seule personne qui ne m'a pas dit la même réponse. Pour la majorité, il vaut mieux être en couple avec un amour moindre que espérer toute une vie le vrai. Cependant, il me semble qu'il est mieux de raccourcir une relation( voir quelques questions plus haut) ''Je m'explique. à toutes mes relations sérieuses, j'ai eu comme la chance d'avoir un aperçu de l'essence de ces relations. '' Car, il faut dire que sans le vouloir, j'ai déjà fait plusieurs fois le choix de renoncer pour ce que j'appelle des ''visions''. C'est à double tranchant, déjà j'ai accepté ce qui m'effrayait le plus dans tous ce que j'avais vu, car selon moi, après avoir accepté une si grande part, il serait dommage de faire marche arrière.

Une autre pendant que j'y suis, la lumière violette, mais vraiment violette. On pourrait presque croire qu'il y à du bleu dedans. En fait, j'ai jamais vu cette couleur de mes yeux. Est-ce qu'elle a une signification particulière?

Encore merci de répondre à toutes mes questions, il m'est plus simple de voir le monde avec des yeux clairs quand j'ai des réponses. A vrai dire, c'est plutôt le réconfort de savoir ne pas être seule à vivre cela.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Oct 22, 2010 5:31 am

gwendir : "Je me suis demandée si le fait que j'essaye de m'ouvrir plus ne ferait pas comme attirer des trucs un peu moins net."

Qui a dit de s'ouvrir plus? Accepter suffira.
En tout cas ce n'est pas en se repliant sur soi qu'on peut empêcher les "trucs pas nets" de venir. L'autruche ne chasse pas ses prédateurs en se mettant la tête dans un trou.

Mais pourquoi avoir peur de ce qui t'arrive?
Quand bien même un démon viendrait te manger tout cru, en rêve ou en réalité, quel besoin d'en avoir peur? Tu sais déjà que quelque chose veille sur toi... Laisse ce pouvoir supérieur décider ce qui est bon pour toi. Ce corps il faudra l'abandonner un jour ou l'autre. Quelle importance si c'est maintenant? Si tu t'y accroches maintenant, tu t'y accrocheras aussi au moment de ta mort et la souffrance sera considérable. Pourquoi se forger soi-même sa souffrance de demain en s'attachant au corps? Qu'on en prenne soin si on en a l'opportunité, cela suffira. Mais il n'y a aucune raison de s'inquiéter des ennuis qu'il peut rencontrer.

gwendir : "En fait, cela m'a rappelé cette nuit horrible en Ontario. Avec la voix masculine et les pensées parano, car quand il faut se convaincre soi-même que ce n'était qu'un rêve, qu'on avait déjà fait d'ailleurs..."

Tout le monde a des moments difficiles. Laissons ces moments se dérouler. Personne ne peut éviter les difficultés, elles se présenteront tôt ou tard. On ne peut que modifier notre attitude vis à vis d'elles. La meilleure option est de les laisser se dérouler avec indifférence.
La Déesse veillera sur toi bien mieux que tu ne le ferais toi-même à condition d'abandonner ce désir de tout contrôler, si tu t'en remets entièrement à elle tout en prenant soin simplement du moment présent avec amour et conscience..

gwendir : "Est-ce vrai que les drogues rendent les gens sensibles encore plus sensible et etc?"

Oui elles diminuent notre stabilité et donc augmentent considérablement les risques de médiumnité involontaire permettant aux "choses pas nettes" comme tu dis, de rentrer aisément.

gwendir : "Disons que j'ai travaillé à une écurie qui quand les drogues étaient au sujet, me sortait qu'ils devenaient plus ouvert aux choses."

C'est ça. Mais pourquoi ce désir d'être "plus ouvert"? Pourquoi ne pas accepter d'être comme nous sommes? Pour des personnes assez équilibrées, il peut se produire qu'une expérience avec les drogues éveille des réminiscences de la vie spirituelle antérieure en rappelant les états méditatifs. Mais le risque avec ces substances est toujours plus élevé que le bénéfice promis. Ne tombons pas non plus dans l'excès d'alarmisme, les jeunes ont toujours aimé le risque et s'ils ne le prennent pas de cette façon, ils en trouveront d'autres. Prévenons, informons, mais acceptons aussi leurs choix. On ne peut pas obtenir qu'une personne devienne sage par la force.

gwendir : "Je ne dis pas que c'est une solution pour quelque chose, simplement un questionnement pur et simple. Selon moi, plus on à de données pour un problème, plus il est aisé de le résoudre."

Plus on a de données plus on désire de nouvelles données. C'est comme les sucreries,si on prend l'habitude d'en avoir tous les jours, on augmente les doses. Pareil que pour une drogue.

gwendir : "En fait cela expliquerait pourquoi certaines personnes, après avoir ingéré certaines drogues changent radicalement."

Et parfois en bien, car leurs mérites passés refont surface. Mais la drogue n'est pas la cause de l'amélioration, ce sont les mérites passés. Ils auraient refait surface de toutes façons. Ce phénomène entretient l'illusion que la drogue peut être utile. Il faut expliquer cela aux consommateurs que les bienfaits ne sont pas donné par la substance elle-même mais par les mérites antérieurs. Elle ne fait que les débloquer précocement, parfois de manière désordonnée, bref elle n'est pas souhaitable de toutes façons.

gwendir : "Une petite dernière, tout le monde, même ici, parle d'Amour. Seulement, je me demandais si cela incluait les relations amoureuses, ou totalement pas."

Cela inclue la part fusionnelle de la relation amoureuse, mais pas la part possessive. Or chez l'immense majorité des individus, le désir fusionnel implique automatiquement la possessivité. En fait, nous sommes submergés par des énergies qui nous dépassent, et même lorsqu'on se croit capable, on sombre dans la possessivité presque à coup sur, l'attachement et la douleur s'en suivent, et l'amour authentique qui a une part de responsabilité réelle dans l'apparition de la relation est en quelque sorte détourné à mauvais escient par l'ego. Pour ces raisons on répond souvent "non" à ta question, ce qui est un demi-mensonge préférable au fait de laisser les gens se faire piéger. Ainsi énormément de voies spirituelles requièrent le célibat. C'est un bon choix lorsque la personne ressent que son désir de Vérité dépasse son désir de plaisirs mondains. L'énergie amoureuse est alors canalisée vers d'autres buts, et elle est si puissante que sans cela, beaucoup se perdent. Mais il ne faut pas dire que c'est la seule possibilité. Une vie de couple avec une véritable fidélité à vie par exemple (c'est devenu extrêmement rare chez nous) permet aussi un développement spirituel rapide si elle est accompagnée de mise en pratique des principes spirituels.

gwendir : "Il faut dire que l'exemple d'Amour le plus simple reste celle-là."

Un exemple souvent trompeur. On se comporte de manière aimante mais pour garder l'autre pour soi. Au début le sentiment est vrai, mais en son nom on agit à l'opposé et il est finalement remplacé par un amoncellement de tendances négatives. Qui peut résister à ce phénomène? Il vaut encore mieux éviter ce sentiment.
Pour de très rares individus au mental tellement pur qu'aucun sentiment de possessivité n'apparait jamais, l'amour de couple peut devenir une voie vers la réalisation. Mais ne pratique on ne le dit pas car cela donne licence à ceux qui se croient capables et ne le sont pas (nous) de se perdre dans des sentiments destructeurs.

En fait l'exemple d'amour le plus simple et fiable est l'amour maternel d'une mère pour son enfant. Souvent il finit aussi par être possessif, mais disons qu'à l'origine c'est le modèle le plus pur et le plus profond. C'est ce qui ressemble le plus à l'amour divin éternel et désintéressé, car la mère ne demande rien à son enfant. Cet amour est libre de toute négociation tant que l'enfant est bébé. L'Amour véritable est toujours ainsi, il se donne sans compter et sans rien attendre.

gwendir : "En fait, j'en ai parlé autour de moi, et il n'y a qu'une seule personne qui ne m'a pas dit la même réponse. Pour la majorité, il vaut mieux être en couple avec un amour moindre que espérer toute une vie le vrai."

Espérer le vrai amour pur est une attitude correcte. Si on est très attentifs, qu'on refuse les compromis dans ce domaine, alors on finira par devenir apte. Mais il est très difficile de ne jamais confondre nos poussées d'hormones avec un amour pur et innocent. Les désirs semblent toujours innocents, mais même un enfant innocent, s'il met sa main dans le feu, il se brûlera. Si le désir de couple existe, il ne sert à rien de le faire taire par la force. Le mieux est de le développer de manière idéalisée comme tu sembles indiquer que c'est le cas pour toi; cela nous évitera tout au moins nombre d'expériences négatives. Dans beaucoup de cas, cela nous évitera toute expérience d'ailleurs (!).

gwendir : "C'est à double tranchant, déjà j'ai accepté ce qui m'effrayait le plus dans tous ce que j'avais vu, car selon moi, après avoir accepté une si grande part, il serait dommage de faire marche arrière."

Et de toutes façons, pourquoi refuser ce qui effraye? On sera de toutes façon un jour ou l'autre dans des situations effrayantes. C'est l'expérience de chacun. Si on passe son temps à fuir la moindre goutte d'eau, on ne saura jamais nager.

gwendir : "Une autre pendant que j'y suis, la lumière violette, mais vraiment violette. On pourrait presque croire qu'il y a du bleu dedans. En fait, j'ai jamais vu cette couleur de mes yeux. Est-ce qu'elle a une signification particulière?"

On l'utilise en visualisation pour les soins.

gwendir : "Encore merci de répondre à toutes mes questions, il m'est plus simple de voir le monde avec des yeux clairs quand j'ai des réponses. A vrai dire, c'est plutôt le réconfort de savoir ne pas être seule à vivre cela."

Ce réconfort est éphémère. De nouvelles questions viendront. Pose-les, c'est mieux de les poser que de les refouler. Mais essaye de garder en vue le processus. Observe ce qui se passe. Tu trouveras finalement la solution durable. Je suis là pour répondre quoi qu'il en soit en attendant. (quoiqu'absent les 15 prochains jours à part de brefs passages).

gwendir
Messages : 93
Enregistré le : Dim Sep 26, 2010 8:09 am

Messagepar gwendir » Dim Oct 24, 2010 2:58 am

Se peut-il que certaines personnes porte malheur à ceux qui leur sont proches?

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Dim Oct 24, 2010 21:09 pm

Je vais te donner une ébauche de réponse personnelle car Bertrand ne pourra peut être pas te répondre tout de suite, hmmm je dirais que oui c'est possible, tout comme l'on peut devenir un vecteur de chance. Je ne saurais pas te dire exactement pourquoi car c'est assez confus pour moi ! J'ai vécu une espèce de truc où j'avais continuellement la poisse (ça revient quelques fois, des trucs totalement hallucinants!!) et ça s'étendait biensûr aux personnes me côtoyant, même quand je n'étais plus à leur côté.

Vous remarquerez que ma réponse est totalement inutile MDR ! ^_^
Fais de l'Amour ta magie

gwendir
Messages : 93
Enregistré le : Dim Sep 26, 2010 8:09 am

Messagepar gwendir » Lun Oct 25, 2010 3:04 am

Que sa soit Bertrand ou quelqu'un d'autre, un avis extérieur ne peut jamais nuire, il ne fait qu'éclairer.

En fait, j'en était rendu à croire que la question chance était un truc décider avant ou durant notre naissance. De plus, imaginer que nous sommes tous à pied d'égalité question chance, j'en aurait des frissons dans le dos.

Seulement, question poisse, est-ce qu'il y a un moyen de rendre l'effet moins fort pour l'entourage. Pour ce qui est de ma personne, je suis capable de continuer, j'en ai l'habitude. Seulement, quand cela touche ceux qui me sont cher, c'est une autre histoire. Il est triste de voir à quel point mon passage dans la vie de certain à fait dévier négativement la leur.

La liberté est dans sa capacité à accepter les conséquences de nos actes, mais je ne suis pas capable de voir la vie de gens que je connais et apprécie être sois gâcher ou tellement altéré par mon passage.

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2835
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Voie spirituelle : Miroir des vérités
Magie pratiquée : Gardien du temple

Messagepar Schae » Lun Oct 25, 2010 7:08 am

Le malheur tout comme le bonheur ne se transmet que par influence si les personnes sont disposées à vivre ainsi ou alors si un sort leur a été jeté. Ce n'est pas forcément du fait de ta présence que cela arrive, le chemin de la vie adopte parfois des formations tout à fait inattendue pour que l'évolution se fasse, ce n'est qu'un hasard si le malheur se forme en ta présence et le fait que tu crois que cela viens de toi peut effectivement en augmenter son intensité.

Il y a une pierre qui permet de créer une aura protectrice contre les énergies négatives volontaires et involontaires, c'est l'œil de tigre qu'il te faudra porter autour du cou constamment.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Jeu Oct 28, 2010 17:35 pm

gwendir : "Se peut-il que certaines personnes porte malheur à ceux qui leur sont proches?"

Non. Tout cela se produit au niveau des apparences et semble très réel à cause d'un malentendu. Tu ne sais pas encore qui tu es et tu veux déjà savoir si tu portes malheur aux autres. Tu ne t'y prends pas dans l'ordre. Vois qui tu es vraiment, puis seulement ensuite, vois si le malheur existe et si tu peux l'apporter aux autres.

gwendir
Messages : 93
Enregistré le : Dim Sep 26, 2010 8:09 am

Messagepar gwendir » Ven Oct 29, 2010 5:52 am

Seulement, plus haut, il avait été dit qu'on se connaissais déjà. Je comprend le principe que foncièrement, on se connais, mais incosnciament. C'est notre conscient qui ne tient pas compte de toute notre nous. Seulement, compte tenu que notre perception de notre personne est influencer par nos expériences et nos manque d'expérience, par nos sentiments et nos souvenirs. J'en passe de nombreux autres paramètres pouvant altéré notre perception de notre nous. Car, nous pouvons presque oublier les sentiments, mais les souvenirs reviennent nous altéré et avec eux le retour des sentiments. De plus, quand on pense aux expériences, bien qu'elles nous modifie, il y en a qui nous hanteront pour notre vie entière, même si nous acceptons les faits.

De plus, j'ai déjà remarquer que certaines personnes attirent à elles des vibrations( je vais dire sa comme sa) plus ou moins positives ou négatives. Comme si c'était lier à nous, comme une odeur. Par exemple, quelqu'un de pessimiste n'attire pas systématiquement du négatif, seulement elle ne voit que sa. Une personne extrêmement optimiste voit que le positifs et rien d'autre. Seulement, sa exclut la variante chance et malchance. Un optimiste peut se retrouver entourer par la mort de nombreux être aimer et prendre cela comme il le fait toujours. Dans la même idée, un pessimiste peut n'avoir comme grand malheur dans sa vie qu'un refut d'emploi et prendre cela comme sa pensée lui dicte de faire.

Quand je parle de malheur, je parle de la variante que même avec nos efforts, et notre pensée, les événements son amener soit négativement soit positivement. Donc, il doit bien y avoir quelque chose d'autre qu'une histoire de pensée positive et de subconscient. Certain vont sortir l'histoire du destin, mais ces de cela que je veut parler. De se noyau, qui malgré certaine possibilité de changement, reste en grande partie semblable. Disons que c'est comme l'orientation sexuelle d'une personne. Tu peut bien fuir toute ta vie, sa reste, tu le sais très bien au fond de toi. J'explique cela pas très bien, mais c'est parce que c'est un sentiments, ou plutôt une sensation intérieur.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Ven Oct 29, 2010 12:08 pm

gwendir : "Seulement, plus haut, il avait été dit qu'on se connaissais déjà. Je comprend le principe que foncièrement, on se connais, mais incosnciament. C'est notre conscient qui ne tient pas compte de toute notre nous."

Quel charabia! Il n'est pas utile de philosopher sur le sujet, ce qui est utile, c'est de chercher qui on est sans relâche jusqu'à ce que tout soit clair.

gwendir : "Seulement, compte tenu que notre perception de notre personne est influencer par nos expériences et nos manque d'expérience, par nos sentiments et nos souvenirs. J'en passe de nombreux autres paramètres pouvant altéré notre perception de notre nous."

Tu peux parler des heures de comment le "je" est perçu. Mais ce qui nous intéresse n'est pas cela, c'est *qui* le perçoit. La réponse n'est pas un discours mais une expérience transcendantale.

gwendir : "Car, nous pouvons presque oublier les sentiments, mais les souvenirs reviennent nous altéré et avec eux le retour des sentiments."

Pour *qui*?

gwendir : "De plus, quand on pense aux expériences, bien qu'elles nous modifie, il y en a qui nous hanteront pour notre vie entière, même si nous acceptons les faits."

Non. Le détachement permet que n'importe quelle expérience coule sans laisser la moindre trace.

gwendir : "De plus, j'ai déjà remarqué que certaines personnes attirent à elles des vibrations (je vais dire sa comme sa) plus ou moins positives ou négatives. Comme si c'était lier à nous, comme une odeur."

Oui. Nos fréquentations et nos pensées laissent une trace dans notre aura. Si nous fréquentons de mauvaises personnes ou que nous entrons dans des disputes violentes; ou encore si nous avons des pensées négatives, notre aura en est affectée et elle affecte à son tour notre environnement.

gwendir : "Par exemple, quelqu'un de pessimiste n'attire pas systématiquement du négatif, seulement elle ne voit que sa. Une personne extrêmement optimiste voit que le positifs et rien d'autre. Seulement, sa exclut la variante chance et malchance."

Si cela l'exclue. La seule réalité est l'expérience. une personne positive ne verra que le bien et se sentira chanceuse quoi qu'il arrive.

gwendir : "Un optimiste peut se retrouver entourer par la mort de nombreux être aimer et prendre cela comme il le fait toujours. Dans la même idée, un pessimiste peut n'avoir comme grand malheur dans sa vie qu'un refut d'emploi et prendre cela comme sa pensée lui dicte de faire."

C'est cela. Si le pessimiste est riche et l'optimiste pauvre, c'est l'optimiste qui est chanceux, c'est l'évidence même.

gwendir : "Quand je parle de malheur, je parle de la variante que même avec nos efforts, et notre pensée, les événements son amener soit négativement soit positivement."

Les évènements n'existent pas. Seule existe notre expérience. Si les évènements sont pris positivements, tu es chanceux. Etre chanceux est donc une décision à prendre, voilà tout. Etre heureux est synonyme.

gwendir : "Donc, il doit bien y avoir quelque chose d'autre qu'une histoire de pensée positive et de subconscient."

Cette croyance nous pousse à vouloir faire changer les évènements en notre faveur. Cela mène à l'échec et à la pensée pessimiste. Je ne dis pas qu'on ne doit pas faire de notre mieux pour obtenir ce que nous désirons : on doit évidemment prendre soin de nous-mêmes. Mais on ne doit pas croire que la réussite ou la richesse ou l'absence d'évènement triste peut nous apporter le bonheur.

En fait chaque évènement dit "heureux" sera irrémédiablement annulé par son opposé. Si une personne n'a eu que des évènements heureux dans sa vie et a accumulé richesses et amis, il perdra tout à la fin. S'il est optimiste il abandonnera tout avec joie, s'il est pessimiste, sa propre mort sera pour lui une douleur insupportable qui le plongera en enfer.

Peu importent les évènements : seule l'attitude intérieure détermine qui est heureux et qui est chanceux.

gwendir : "Certain vont sortir l'histoire du destin, mais c'est de cela que je veut parler. De se noyau, qui malgré certaine possibilité de changement, reste en grande partie semblable."

Oui on dit qu'il existe un karma. Si tu as décidé d'être heureux, il ne peut pas t'affecter.

gwendir : "Disons que c'est comme l'orientation sexuelle d'une personne. Tu peut bien fuir toute ta vie, sa reste, tu le sais très bien au fond de toi. J'explique cela pas très bien, mais c'est parce que c'est un sentiments, ou plutôt une sensation intérieure."

Oui, cela se nomme "attachement". Les pratiques spirituelles visent à supprimer ce malentendu pour devenir capable d'être heureux en toute circonstance, tandis que l'attitude d'attachement mène à être malheureux en toute circonstance.

gwendir
Messages : 93
Enregistré le : Dim Sep 26, 2010 8:09 am

Messagepar gwendir » Sam Oct 30, 2010 5:07 am

Cela ne mène-t-il pas à regarder le monde, mais avec une sensation de vide. Si on se détache du négatif, il reste quand même une forme d'attachement, celui lier au positif. Donc, il faut l'enlever lui aussi. Cela revient à faire glisser sur nous tous évènements. Le constat serait alors que l'on ne peut être ni chanceux, ni malchanceux, car on sera juste nous. Cela ne crée pas un vide? Entre notre personne et le reste.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Sam Oct 30, 2010 9:02 am

Si on sent un vide c'est qu'on est attaché à la distraction en la tenant pour du "plein". Du détachement véritable s'en suit non pas un vide, mais un sentiment de complétude parfaite. Sur le chemin on peut provisoirement sentir un vide, il faut alors chercher qui ressent ce vide.

Croire que le détachement mène à l'inaction est une erreur courante. Le détachement mène à une action libre de toute entrave et de toute peur, pleine de compassion et d'amour, plus précise et plus efficace.

Avatar de l’utilisateur
Hraefn
Modérateur
Messages : 1535
Enregistré le : Mer Aoû 11, 2010 12:24 pm
Contact :

Messagepar Hraefn » Dim Oct 31, 2010 20:26 pm

La compassion et l'amour ne sont-ils pas une autre forme d'entrave finalement ?

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Dim Oct 31, 2010 21:22 pm

Non, elles sont notre vraie nature. Nos entraves sont les entraves à l'amour et à la compassion. Qui es-tu vraiment? Vas au bout de cette question et vois par toi-même.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Dim Oct 31, 2010 21:25 pm

Il n'y a pas d'entrave dans cet océan là :) à l'image des bateaux des elfes Teleri qui ne chavirent jamais :

http://www.tolkiendil.com/_media/telechargements/fonds/nasmith_ted/nasm27_800_600.jpg
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Hraefn
Modérateur
Messages : 1535
Enregistré le : Mer Aoû 11, 2010 12:24 pm
Contact :

Messagepar Hraefn » Dim Oct 31, 2010 23:24 pm

Qui es-tu vraiment? Vas au bout de cette question et vois par toi-même


J'y vais... doucement, laborieusement mais j'y vais ;)

Odin, elle est magnifique cette image, merci.

Avatar de l’utilisateur
Arzel
Messages : 5
Enregistré le : Lun Nov 01, 2010 13:26 pm

Messagepar Arzel » Lun Nov 01, 2010 13:51 pm

Hm .
J'aime bien ce sujet, il m'éclaire =)
je suis ce que j'étais et je serai ce que je suis

gwendir
Messages : 93
Enregistré le : Dim Sep 26, 2010 8:09 am

Messagepar gwendir » Mar Nov 02, 2010 6:28 am

D'accord, je suis peut-être idiote ou vraiment dans le champ, mais se peut-il que nous puissions se voir nous-même que lorsqu'on arrête d'y mettre des mots. Quand, en fait, on laisse juste la question dans notre tête et notre intuition y répondre. Par exemple, notre propre intuition ne nous dirige jamais vers quelques obstacles que nous ne seront pas en mesure de surpassés. Donc, en même temps, en prenant conscience de cela, on se rend facilement compte d'une amour, je vais dire sa comme sa, une force intérieur, un sentiment vraiment fort qui coule dans nos veines. En fait, en relisant plus haut, j'ai simplement m'y en application de la façon la plus simple. C'est comme une révélation, un énorme sentiment de joie. C'est comme avoir accès à une bibliothèque, on a juste à ouvrir la porte et cherche l'info nécessaire, elle est juste en nous, avec la bibliothécaire qui n'attend que de nous aider dans nos recherches. Ne resterais qu'à trouver le moyen de ressentir cela, mais disons à longueur de journée.

Donc, pour vivre pleinement notre vie avec nos capacité, il ne faudrait que arrêter de se fier a tous ces petites voix, tous se baratin que notre mental se fait la joie de nous mettre histoire de mettre en pratique notre éducation. C'est peut-être pas clairement expliquer, mais en gros, notre intuition, notre connaissance de nous dépasse les mots, dépasse même ma compréhension, je suis incapable d'y mettre une image.

une petite question maintenant, les couleurs, est-ce qu'elles ont toutes une signification, si oui, ou trouver cela. Je ne parle pas des auras, disons des couleur intérieur.

Une autre, est-ce que l'empathie fonctionne aussi avec les animaux. Je me doute que oui, mais sa ne fait pas de dommage de demander. De plus, est-il possible que l'empathie sois une variante de voir les auras. Comme si au lieu de voir des couleurs, on les ressentait, d'où les sentiments et les pensées qui peuvent accompagné et aussi la tonne d'information qui peut venir avec quand on gratte un peu plus?

Finalement, comment savoir si notre rituel pour rendre la paix à une présence non mauvaise à bien fonctionner. J'ai fait tout ce qui étais dit, seulement, cela va faire 3 semaine que je cohabite avec mon ''ami'', donc je n'arrive plus à le ressentir. C'est comme si après un moment je me suis habituer à son odeur, donc je ne sais plus s'il est partie ou c'est moi qui me suis seulement habitué.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Mar Nov 02, 2010 17:34 pm

"Lorsqu'on arrête d'y mettre des mots" : ce qui revient à dire, lorsqu'on arrête de prêter attention aux rationnalisations du mental. Le mental veut comprendre, mettre en forme, en image, donner un nom. C'est ce qui se passe à l'état brute durant les rêves. Faire taire le mental, c'est ce mystère là que permet la contemplation : voir au coeur des choses, sans pouvoir l'exprimer. C'est l'Art.
A ce moment là tu ES. Cela (et non pas celui) qui écrit tes messages en ce moment, c'est bien toi, et non pas une ombre. Ce que tu imagines être une ombre (ce que tu appelles "je" pour le moment) est le reflet d'un Soleil éternel. C'est ce soleil qui donne vie aux ombres et qui les constitue, en vérité. On retrouve cette idée dans la caverne de Platon.
Quand tu t"interroges ici même, tu sens ce soleil, cet Un, en toi, qui s'exprime, et se débat entre les doutes. C'est cela, qui cimente ton existence même, en dehors de toute identification à ton corps physique qui n'est que le produit de Sa volonté.

Et voilà d'où émanent tous les dons. Ils ont une base commune, tout comme ce JE qui est un produit du Soleil.

Est-ce que mes allégories sont claires ? Elles peuvent embrouiller comme elles peuvent éclairer, c'est le piège. ^^ Mais c'est un peu comme ces films qui, parfois sont plus évidents qu'un simple reportage journalistique, et font vivre les choses à échelle humaine.

Bref j'en étais aux dons, donc oui, l'empathie, la perception des auras... Ce ne sont que les branches d'un même tronc. Cela sera de plus en plus évident pour toi à mesure que tu progresseras dans la connaissance de toi. D'ailleurs, je pense que ton invité surprise n'est pas là par hasard. Enfin sa présence, je veux dire, pas son but premier. Appliques le rituel de Bertrand avec rigueur et tu percevras ses effets bénéfiques pour toi même.

;)
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mer Nov 03, 2010 1:49 am

gwendir : "se peut-il que nous puissions nous voir nous-même que lorsqu'on arrête d'y mettre des mots?"

Tant qu'on met des mots, ce qu'on voit, ce sont les mots. Ca tombe sous le sens...

gwendir : "une petite question maintenant, les couleurs, est-ce qu'elles ont toutes une signification, si oui, ou trouver cela. Je ne parle pas des auras, disons des couleurs intérieures."

Elles restent du domaine du mental.

gwendir : "Une autre, est-ce que l'empathie fonctionne aussi avec les animaux!?"

Oui bien sûr.

gwendir : "De plus, est-il possible que l'empathie sois une variante de voir les auras."

La lumière de la lune est en fait bien la lumière du soleil. Parce qu'elle est réfléchie, elle semble différente mais il n'en est rien.

gwendir : "Comme si au lieu de voir des couleurs, on les ressentait"

La vision des auras permet une précision particulière :)

gwendir : "Finalement, comment savoir si notre rituel pour rendre la paix à une présence non mauvaise à bien fonctionner."

A-t-il été fait avec sincérité? C'est le seul élément/critère qui peut informer sur l'efficacité :)

gwendir : "J'ai fait tout ce qui étais dit, seulement, cela va faire 3 semaine que je cohabite avec mon ''ami'', donc je n'arrive plus à le ressentir. C'est comme si après un moment je me suis habituer à son odeur, donc je ne sais plus s'il est partie ou c'est moi qui me suis seulement habitué."

Pourquoi veux-tu qu'il parte? Crois-tu que la paix équivaut à l'inaction?

gwendir
Messages : 93
Enregistré le : Dim Sep 26, 2010 8:09 am

Messagepar gwendir » Mer Nov 03, 2010 5:07 am

J'aimerais qu'il parte pour pouvoir rendre cette maison sereine, car jusqu'à date, les gens ne sont pas à l'aise dans la maison. Rendant difficile de trouver quelqu'un à louer pour le propriétaire.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14365
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mer Nov 03, 2010 9:39 am

Il faut la rendre impersonnelle durant les visites. Un fantôme ne peut pas t'empêcher de repeindre en blanc et d'enlever tous les tableaux et autres objets poussiéreux ^^

gwendir
Messages : 93
Enregistré le : Dim Sep 26, 2010 8:09 am

Messagepar gwendir » Mer Nov 03, 2010 17:52 pm

En fait, tout a été repeint à neuf, et les meubles poussiéreux et les objets sont sois au grenier, sois au sous-sol. Cependant, dès que nous montons au second étage, les gens ont le fort ressenti d'un malaise dans la maison. Plus on approche du grenier en fait.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Mer Nov 03, 2010 18:46 pm

Est-ce que tu as senti un changement d'humeur ces derniers temps ? Une baisse d'énergie ?
Fais de l'Amour ta magie

gwendir
Messages : 93
Enregistré le : Dim Sep 26, 2010 8:09 am

Messagepar gwendir » Jeu Nov 04, 2010 4:54 am

J'avoue que la baisse d'énergie est même énorme. En fait, j'arrive à dormir comme jamais je n'ai dormi avant.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Jeu Nov 04, 2010 14:56 pm

Hmmm... ça me rappel une expérience perso...
Cet esprit n'a pas forcément de mauvaises intentions mais je pense que sa présence est nuisible, il faut que tu dresses une protection autour de toi, et de la maison. Il peut s'agir d'un vampire énergétique, ou bien sa simple présence créé des perturbations, je ne sais pas.
A l'époque on m'avait conseillé de placer une Intention dans une bougie blanche (la libération de cet esprit) et de graver dessus le mot LIBERATION. + une prière à l'archange mikael en gardant à l'esprit que le rituel est sous son influence et qu'il te protège.
Fais de l'Amour ta magie

gwendir
Messages : 93
Enregistré le : Dim Sep 26, 2010 8:09 am

Messagepar gwendir » Jeu Nov 04, 2010 20:29 pm

Donc, pour voir si j'ai bien compris, avec conviction, je dédie cette chandelle blanche à la libération de cette esprit et j'écris LIBÉRATION dessus. Cependant, est-ce que j'allume la chandelle ou bien je la met au grenier? De plus, j'imagine que seule la sincérité compte, mais pas besoin de croire au dieu de l'archange Mikael pour que cela fonctionne?

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Jeu Nov 04, 2010 21:04 pm

Ah mince j'ai oublié les précisions, sorry ! Oui tu places la bougie quelque part, pourquoi pas dehors, et tu la laisse se consumer entièrement. On m'avait conseillé de la laisser se consumer la nuit, sans doute pour le symbolisme et dehors dans le jardin. (attention aux risques d'incendie, même à l'intérieur). Cependant tu peux le faire à un autre moment... choisis le jour qui t'inspire le plus, idem pour l'heure.
Si tu ne peux pas laisser la bougie se consummer entièrement, tu peux faire une marque ou planter une aiguille dedans afin de délimiter la limite où tu l'éteindras (sans souffler, de préférence).

En ce qui concerne l'archange mikael, tu n'es pas obligé de t'adresser à lui sous ce nom, il en a d'autres dans des cultures spirituelles différentes ; tu peux tout aussi bien choisir une déité qui t'inspire, voir ton propre guide personnel. Il faut que ce soit une entité qui t'inspire confiance et amour.

Avant de charger la bougie tu appelles la déité pour qu'elle t'accompagne dans ton rituel, ensuite tu la charges en ayant à l'esprit qu'elle partage son pouvoir avec toi. Ainsi, en se consummant la bougie va libérer l'intention, et propager l'influence bénéfique de la déité qui guidera l'entité en peine, d'une façon qui nous est inconnue, par sa grâce.

Si tu peux placer une image pieuse (par exemple la vierge marie) près de ton lit c'est bien.
Je te conseilles aussi de purifier toutes les pièces de la maison ; encens + visualisation des mauvaises énergies qui sont évacuées. Ensuite tu mets une fine ligne de sel fin sur le pas des portes (tu jettes une petite pincée en ayant à l'esprit que ceci trace une barrière protectrice, pas besoin de faire une vraie ligne, c'est plus discret). Tu fais à chaque fois un signe de croix avec l'indexe devant les portes, et les fenêtres (mais tu peux te passer de sel pour les fenêtres qui ne sont pas des lieux de passation).

Voilà, et tu fais des prières chaque jour pour demander aide et protection, tout en priant pour cet esprit en peine.

C'est à peu près tout ^^

Je viens de penser à un truc, pour mon cas il s'agissait d'un esprit de passage, et sa présence était très forte en haut de l'escalier. Pour toi c'est différent car il a eu une histoire dans le grenier je pense... donc il est attaché au lieu. Donc pas d'expulsion violente (enfin là c'est bon ce que je t'ai donné), je préfère préciser au cas où, car je pense que ça empirerait la situation.
Modifié en dernier par Odin le Ven Nov 05, 2010 22:27 pm, modifié 2 fois.
Fais de l'Amour ta magie

gwendir
Messages : 93
Enregistré le : Dim Sep 26, 2010 8:09 am

Messagepar gwendir » Ven Nov 05, 2010 4:19 am

Sans être drôle, c'est tout de même marrant dans un sens. Avant de faire se petit rituel, j'ai eu le souvenir que la première fois que je suis monté au grenier, une chandelle blanche, dans un assiette et même l'allumette brûlée nous attendait. De plus, sans qu'il ni est de courant d'air ( impossible de faire cela dehors, ici c'est la pluie au demi-heure au minimum), la flamme bougeait, elle diminuait et s'intensifiait. Même mon chaton est venu porter son amour désintéressé à la cause. En tout cas, j'espère que les prochains locataires se sentiront enfin bien et en paix ici.

gwendir
Messages : 93
Enregistré le : Dim Sep 26, 2010 8:09 am

Messagepar gwendir » Ven Nov 05, 2010 6:56 am

Bon, eh bien, j'ai eu la confirmation que les rituel, je suis loin d'être encore au niveau. Bien heureuse que je suis de partir, car au lieu de diminuer, cela vient juste d'augmenter. J'ai maintenant droit à une visite un pu trop visuel. Vous savez, les rond de respiration durant l'hiver, imaginer sa, mais là où cela est improbable, surtout quand on pense que hier même cela ni était pas. Merci pour vos rituels, mais je croit que je vais devoir commencer par des plus simples ou juste continuer avec les méditations.


Retourner vers « Pandore »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités