Page 1 sur 2

Quelles sont vos croyances ?

Posté : Mar Jan 29, 2013 15:30 pm
par Niflheim
Bonjour, Pandoriens Pandoriennes.

Une simple question, tout est dans le titre, histoire de partager nos croyances, tant spirituelles que religieuses .

Posté : Mar Jan 29, 2013 15:41 pm
par Jagannath
Je m'efforce de mettre fin à toute croyance.

Posté : Mar Jan 29, 2013 15:53 pm
par Niflheim
Pas en ce sens Bertrand .
Je parlais surtout de croyances, " croyances " =D .
C'est pas plus clair j'imagine .
Je vais donner un exemple : certains rendent hommage a certaines divinités, font des offrandes pour telles ou telles entités..
Parce que ces personnes croient en certaines choses, que ce soit le petit peuple, une déesse, un dieux, " quelque chose " .
Car c'est peut-être ça, qui nous permet d'avancer; quelqu'un qui, par exemple, ne crois pas en soi, ce n'est personne .
Non ?

Posté : Mar Jan 29, 2013 16:14 pm
par Jagannath
Niflheim : "Pas en ce sens Bertrand"

Oui je commence à avoir l'habitude, quand je ne réponds pas ce que vous attendiez, c'est évidemment parce que je suis trop bête pour comprendre votre brillante question :) Vous vous êtes donné le mot on dirait :D

Naf : "Je parlais surtout de croyances, 'croyances'. C'est pas plus clair j'imagine."

Ca n'a jamais été confus.

Naf : "Je vais donner un exemple : certains rendent hommage a certaines divinités, font des offrandes pour telles ou telles entités."

Qu'ils continuent : cela les mènera à mettre fin aux croyances. C'est ce qu'il faut.

Naf : "Parce que ces personnes croient en certaines choses, que ce soit le petit peuple, une déesse, un dieux, " quelque chose " ."

Oui c'est provisoire. Cela sert à finalement détruire les croyances et voir la vérité.

Naf : "Car c'est peut-être ça, qui nous permet d'avancer"

Oui : tant qu'il y a des croyances, on a besoin de nouvelles croyances pour chasser les anciennes. On s'accroche finalement à une seule croyance, qui chasse toutes les autres et s'auto-détruit au bout du compte. Telle est la dévotion transcendentale (parabhakti). Alors le but est atteint.

Naf : "quelqu'un qui, par exemple, ne crois pas en soi, ce n'est personne ."

Oui il n'est plus personne, celui-là est devenu Dieu. Celui qui parvient à ne plus être rien du tout, celui-là devient Tout.

Posté : Mar Jan 29, 2013 16:34 pm
par Niflheim
Niflheim : "Pas en ce sens Bertrand"

Oui je commence à avoir l'habitude, c'est toujours moi qui ne comprends pas le sens des mots :)


Je n'ai pas dis ça, tu as mal compris =D : Non, c'est moi qui m'exprime mal . ( Oui, sur ce coup, c'est volontaire )


Naf : "Je vais donner un exemple : certains rendent hommage a certaines divinités, font des offrandes pour telles ou telles entités."

Qu'ils continuent : cela les mènera à mettre fin aux croyances. C'est ce qu'il faut.

Pourquoi faut-il ne pas avoir de croyances ?

Naf : "Parce que ces personnes croient en certaines choses, que ce soit le petit peuple, une déesse, un dieux, " quelque chose " ."

Oui c'est provisoire. Cela sert à finalement détruire les croyances et voir la vérité.

Mais quelle vérité ? Elle n'existe pas, enfin, sans doute autant que nos croyance, j'imagine qu'elle sont fausses dans ce cas, et donc, a quoi cela sert-il ?

Naf : "Car c'est peut-être ça, qui nous permet d'avancer"

Oui : tant qu'il y a des croyances, on a besoin de nouvelles croyances pour chasser les anciennes. On s'accroche finalement à une seule croyance, qui chasse toutes les autres et s'auto-détruit finalement. Telle est la dévotion transcendentale (parabhakti). Alors le but est atteint.
Mais, On a forcément des croyances, que ce soit en la science, ou autre . On ne peut pas ne croire en rien, si ?

Naf : "quelqu'un qui, par exemple, ne crois pas en soi, ce n'est personne ."

Oui il n'est plus personne, celui-là est devenu Dieu. Celui qui parvient à ne plus être rien du tout, celui-là devient Tout.

J'ai pas tout saisis .. =s

Posté : Mar Jan 29, 2013 16:37 pm
par Hécate
Je ne veux pas mettre de mauvaises volontés mais bon là, ma confusion grandis.

Que dire d'autre là, moi qui étais en train de ranger les informations dans des cassiers de mon cerveau, je vais devoir tous remettre en ordre, c'est redevenu le foutoir + mal de tête.

Posté : Mar Jan 29, 2013 17:08 pm
par Jagannath
Niflheim : "Non, c'est moi qui m'exprime mal."

Tu t'exprimes très bien et je t'ai bien compris dès le début et j'ai répondu à ta question.

Nif : "Pourquoi faut-il ne pas avoir de croyances ?"

Parce que tant qu'il y a croyance il ne peut pas y avoir Connaissance.
Celui qui Connait Dieu ne croit pas en Dieu, il n'a aucun besoin de croire.
Il faut donc détruire les croyances. Croire signifie douter et ignorer.

Nif : "Mais quelle vérité ? Elle n'existe pas"

Bien entendu que si sans cela pourquoi tout le monde la cherche-t-il?

Nif : "Mais, On a forcément des croyances, que ce soit en la science, ou autre . On ne peut pas ne croire en rien, si ?"

Il faudra bien abandonner toutes les croyances si on veut connaître Dieu. On ne peut pas connaître et croire en même temps. Croire est en soi-même non-connaître.

Nif : "[[Oui il n'est plus personne, celui-là est devenu Dieu. Celui qui parvient à ne plus être rien du tout, celui-là devient Tout.]] J'ai pas tout saisi"

Cela ne peut être connu que si l'abandon de toute croyance est réalisé. Il est donc normal que ce ne soit pas saisi tant que subsistent des croyances.

Posté : Mar Jan 29, 2013 17:24 pm
par bastet
Au fait, qu'elles sont tes croyances Niflheim ?

Posté : Mar Jan 29, 2013 22:55 pm
par Invité
Nif : "Pourquoi faut-il ne pas avoir de croyances ?"

Parce que tant qu'il y a croyance il ne peut pas y avoir Connaissance.
Celui qui Connait Dieu ne croit pas en Dieu, il n'a aucun besoin de croire.
Il faut donc détruire les croyances. Croire signifie douter et ignorer.


Mh, je crois comprendre.
Mais pour ce faire, ne faut-il pas commencer par croire ?
Je pense pas avoir la même définition des choses. On m'a apprit que Dieu, était ce quelqu'un ou quelque chose en quoi nous "croyons"que nous "connaissons", comme tu dis . Et que nous le nommions ainsi pour simplifier les chose.
Donc, de quoi me parles-tu en nommant "Dieu " ? Ce serait ça ma véritable question dans ce cas .


Nif : "[[Oui il n'est plus personne, celui-là est devenu Dieu. Celui qui parvient à ne plus être rien du tout, celui-là devient Tout.]] J'ai pas tout saisi"

Cela ne peut être connu que si l'abandon de toute croyance est réalisé. Il est donc normal que ce ne soit pas saisi tant que subsistent des croyances.


Ah, oui, j'ai compris ça, lol .
Mais croire en rien, et connaitre "quelque chose", "dieu " , c'est différent .
Je ne crois en rien, et connais rien pour autant ..



Bastet :
Ce qui m’intéresse ce sont les croyances d’autrui, car j'aimerais justement croire en quelque chose ou plutôt " connaitre " .

Posté : Mer Jan 30, 2013 2:31 am
par Jagannath
Nif : "Mh, je crois comprendre.
Mais pour ce faire, ne faut-il pas commencer par croire ?"


Si c'est bien ce que j'ai dit, il faut croire en Dieu pour chasser les autres croyances, puis lorsqu'il ne reste que celle-là, elle disparait et laisse place à la connaissance.

Nif : "Je pense pas avoir la même définition des choses. On m'a apprit que Dieu, était ce quelqu'un ou quelque chose en quoi nous "croyons"que nous "connaissons", comme tu dis ."

Il n'y a aucune autre façon possible de connaître Dieu que de mettre définitivement fin à toute croyance. Avant, tout ce que nous pensons sur Dieu est spéculation.
La seule façon de connaître le goût du miel c'est de le gouter. La seule façon de savoir ce qu'est l'amour, c'est d'aimer. De même Dieu est une pure expérience, c'est l'expérience de celui qui a mis fin à toutes les croyances.

Nif : "Donc, de quoi me parles-tu en nommant "Dieu " ? Ce serait ça ma véritable question dans ce cas ."

Toutes les religions du monde sont fondée sur l'enseignement de sages qui ont fait l'expérience indiquée ici. Mais eu lieu d'essayer de faire cette expérience, les gens préfèrent imaginer Dieu sur un nuage et s'en servir pour justifier leur envie de tuer leur semblable :( Quelle bêtise!

Nif : "Mais croire en rien, et connaitre "quelque chose", "dieu " , c'est différent ."

Non la connaissance de Dieu est identique à l'absente totale de croyance.

Nif : "Je ne crois en rien, et connais rien pour autant .."

Tu crois que tu ne crois rien et tu crois que tu ne connais rien. Cela fait déjà bien trop de croyances! L'expérience de Dieu ne survient que lorsqu'il n'est plus aucune question de croyance. J'ai donné la méthode : il faut commencer par croire en Dieu avec un telle force que les autres croyances seront détruites etc.

Posté : Mer Jan 30, 2013 22:40 pm
par Niflheim
Mh, c'est facile a dire, mais complexe a faire .
Mai très bien, je vais essayer .
Je vous tient au courant . =)

Posté : Jeu Jan 31, 2013 3:51 am
par Jagannath
Nif : "Mh, c'est facile a dire, mais complexe à faire.
Mais très bien, je vais essayer"


Qu'est-ce qui est complexe à faire? De croire en Dieu? O_o alors là je ne te suis pas.

Posté : Jeu Jan 31, 2013 12:24 pm
par Proxydore des Rivières
Je vais te dire quelles sont mes croyances Niflheim :

Toutes les religions se recoupent en un point : il existe une entité, une expérience, une chose indicible, infinie et plus sublime que tout, et cette chose nous l’appelons Dieu. Ma croyance est la suivante : Si une telle chose existe, elle est inconcevable par l'esprit humain. La pensée est discriminante : elle est l'acte de choisir "quelque chose" parmi "toutes les choses". Elle ne peut donc pas connaître Dieu, qui ne peut être limité.

Que peut-on faire alors ? Ma croyance est qu'il faut renoncer à appréhender Dieu de manière intellectuelle et le faire de manière expériencielle : c'est la voie Mystique, rechercher l'expérience de Dieu.

Je crois aussi la chose suivante : si les pensées ont toujours tort, si aucune pensée ne peut cerner Dieu, alors il faut travailler à éradiquer toute pensée à propos de Dieu. Dieu est un grand barbu ? Faux, Dieu ne peut pas être seulement cela. Dieu est la nature ? Dieu est une énergie ? Encore perdu, Dieu ne peut pas être contenu dans cette définition. Et ainsi de suite, dès qu'une définition pointe le bout de son nez, on la remet en question.

C'est pour cela qu'à mon avis, il n'y a qu'une seule croyance à entretenir et c'est la suivante : toutes les croyances sont fausses.

Qu'en penses-tu ?

Posté : Jeu Jan 31, 2013 13:21 pm
par bastet
En écho avec Proxy :
Eheye Asher Eheye
(oui, c'est de l'hébreu, et ce message condense la voie kabbaliste)
qui a plusieurs traductions (qui se recoupent d'ailleurs) :

- suis QUI suis
- étais QUI étais
- serais QUI serais
- suis QUI étais
- suis QUI serais
- ........................

Tout est dit !

Posté : Mar Fév 12, 2013 12:58 pm
par MandyCa
kasandra a écrit :Je ne veux pas mettre de mauvaises volontés mais bon là, ma confusion grandi.

.


Ne prends pas forcément TOUT ce que tu lis au pied de la lettre, essaye d'approfondir le sens des phrases qui te font tilt .

Posté : Mar Fév 12, 2013 13:17 pm
par MandyCa
Sinon perso j'aime à dire que je suis de toutes les religions et d'aucune.
J'ai beaucoup étudié leur histoire, leurs pratiques et comment vivaient leurs fidèles, je les ai également touchées de près, j'ai fait le "tri" avec tout ça et grâce au bouddhisme j'ai trouvé le chemin de ce qui est nommé Dieu.
Une fois en vous le négatif n'existe plus donc le doute encore moins.
Il n'y a plus de place que pour la béatitude dans la tête...

Posté : Mar Fév 12, 2013 15:44 pm
par Odin
Ramakrishna est intéressant à ce niveau, il est allé en profondeur dans de nombreuses voies pour révéler leur unité.

Posté : Mar Fév 12, 2013 18:11 pm
par Hécate
MandyCa a écrit :
kasandra a écrit :Je ne veux pas mettre de mauvaises volontés mais bon là, ma confusion grandi.

.


Ne prends pas forcément TOUT ce que tu lis au pied de la lettre, essaye d'approfondir le sens des phrases qui te font tilt .


Je ne crois en rien sauf en ce que j'ai vue et ressentie.

Posté : Mer Fév 13, 2013 12:54 pm
par MandyCa
Kassandra ,
Si tu veux allumer la lumière, trouve l'interrupteur .
TU le trouveras au plus profond de ton intérieur , c'est dire comme il faut fouiller ,creuser et surtout pas avoir peur de mettre les mains dans la merde!
Je suis navrée de parler ainsi :( mais inutile de broder, c'est comme ca !

Posté : Mer Fév 13, 2013 13:18 pm
par MandyCa
kasandra a écrit : Je ne crois en rien sauf en ce que j'ai vue et ressentie.


Tu a ressenti un truc étrange quand tu a vu quoi ?

Posté : Mer Fév 13, 2013 14:35 pm
par Hécate
MandyCa a écrit :
kasandra a écrit : Je ne crois en rien sauf en ce que j'ai vue et ressentie.


Tu a ressenti un truc étrange quand tu a vu quoi ?



J'ai failli mourir, je suis montée et l'on m'a dit de redescendre, je connais ce sentiment de poids du corps et de l'ego qui disparaît quand l'âme monte ou franchit la première porte, tu ne veux pas repartir, mais quand ils te demandent de redescendre, tu sais que leur décision est la meilleure, tu écoutes la sagesse, leur choix devient le tien instantanément.
Ensuite en pleine recherche intérieure, plusieurs années après, j'ai vu l'essence de toute chose présentée par un sage je pense, doux, souriant, il était pur amour sans aucune limite ni intérêt, c'est ça pour moi "dieu" dans le sens amour et c'est à cela que je crois... dans la religion, dans les livres et traditions à mon sens, il n'y a que des symboles, dans la bible il est écrit que tu ne peux pas regarder Dieu en face car tu te brûles les yeux, sans aucune certitude je me dis que dieu peut être représenté symboliquement par un être sans forme mais qu'il pourrait être le soleil, l'on dit également que dieu nous a fait à son à image, mais nous sommes des âmes à la base. Pour moi les livres saints regorgent de symbolique. Comme tu dis, il ne faut pas prendre TOUS au pied de la lettre.

Posté : Mer Fév 13, 2013 16:04 pm
par Odin
Effectivement, rien ne peut remplacer l'expérience directe, on sent que tu l'as vraiment vécue Kasandra.
Oui les enseignements ésotériques regorgent de symboles qui parlent directement à l'âme quand on est prêt. C'est une très belle expérience que tu as eu.

Posté : Jeu Fév 14, 2013 8:58 am
par Hécate
Odin a écrit :Oui les enseignements ésotériques regorgent de symboles qui parlent directement à l'âme quand on est prêt. C'est une très belle expérience que tu as eu.


Oui, c'est une très belle expérience, inoubliable.

Posté : Jeu Fév 14, 2013 13:39 pm
par MandyCa
Kassandra ,
Je sais pas si tu es dans la bonne voie , mais tu regardes dans la bonne direction ,c'est très bien .
Tu dois faire l'expérience a présent , pour connaitre le chemin , et le prendre enfin .
Pour ca , commence par te demander sincèrement et avec amour, avant d'entreprendre n'importe quelle ACTION envers QUELQU'UN , au finale , a QUI ca fait plaisir , a TOI ou a l'AUTRE ?

Posté : Jeu Fév 14, 2013 13:52 pm
par MandyCa
Les symboles sont un excellent outil .
Il faut vraiment approfondir leurs sens propre et figurée .
Le sens propre c'est nos actions , le sens figurée c'est la réaction .

Posté : Jeu Fév 14, 2013 15:15 pm
par Hécate
MandyCa a écrit :Kassandra ,
Je sais pas si tu es dans la bonne voie , mais tu regardes dans la bonne direction ,c'est très bien .
Tu dois faire l'expérience a présent , pour connaitre le chemin , et le prendre enfin .
Pour ca , commence par te demander sincèrement et avec amour, avant d'entreprendre n'importe quelle ACTION envers QUELQU'UN , au finale , a QUI ca fait plaisir , a TOI ou a l'AUTRE ?


Il s'agit de quelles experiences ?

Posté : Jeu Fév 14, 2013 19:11 pm
par Odin
MandyCa, Kasandra a fait l'expérience au-delà de toute expérience. Aucun mot ne peut traduire ce qu'elle a vécu. C'est pour ça que les symboles lui sautent aux yeux à présent, parce que leur message est perçu comme Un avec leur "forme" (perception qu'on en a), l'essence est perçue directement. C'est au sens propre une "petite mort". Nous sommes encore enfermés dans l'intellect alors que Kasandra est au-delà de ces considérations, c'est avec le coeur qu'elle perçoit les choses.


MandyCa a écrit :commence par te demander sincèrement et avec amour, avant d'entreprendre n'importe quelle ACTION envers QUELQU'UN , au finale , a QUI ca fait plaisir , a TOI ou a l'AUTRE ?


Oui c'est la vigilance ou discrimination : toujours s'observer dans une position de témoin extérieur pour discerner ce qui motive réellement nos actions.

Posté : Jeu Fév 14, 2013 20:19 pm
par Hécate
Kasandra a fait l'expérience au-delà de toute expérience



En lisant ta réponse, je réalise plusieurs choses ou je m'interroge plutôt, sur ma relation avec les autres.

Aujourd'hui, je suis assez seule et je ne souhaite pas m'entourer, je fuis même, tu penses que cela a un lien ?

Posté : Jeu Fév 14, 2013 20:23 pm
par Odin
http://pandore.net/agora/topic7260.html

Je ne sais pas si tu les as déjà regardé mais ces vidéos peuvent t'apporter des réponses. :)

Posté : Jeu Fév 14, 2013 20:27 pm
par Hécate
Merci, ;)

Posté : Ven Fév 15, 2013 12:45 pm
par MandyCa
Odin a écrit :MandyCa, Kasandra a fait l'expérience au-delà de toute expérience. Aucun mot ne peut traduire ce qu'elle a vécu. C'est pour ça que les symboles lui sautent aux yeux à présent, parce que leur message est perçu comme Un avec leur "forme" (perception qu'on en a), l'essence est perçue directement. C'est au sens propre une "petite mort". Nous sommes encore enfermés dans l'intellect alors que Kasandra est au-delà de ces considérations, c'est avec le coeur qu'elle perçoit les choses.




Je sais ce qu'elle a vécu , pas besoin de mot pour comprendre .
Ce forum et surtout Bertrand m'ont bien aidée , espéreront que ce le sera aussi pour Kasandra ;)

Posté : Ven Fév 15, 2013 12:52 pm
par MandyCa
[quote=

Il s'agit de quelles experiences ?[/quote]

De voir l'effet que ca te (nous , leurs ) fait ,d'agir avec les autres sans AUCUNE arrière pensée .
Juste avec de l'amour RIEN d'autre .

Posté : Ven Fév 15, 2013 13:17 pm
par Hécate
MandyCa a écrit :[quote=

Il s'agit de quelles experiences ?


De voir l'effet que ca te (nous , leurs ) fait ,d'agir avec les autres sans AUCUNE arrière pensée .
Juste avec de l'amour RIEN d'autre .


Celui qui n'a pas d’arrière pensée est un sage et moi je ne le suis pas. Je fais avec les moyens de bord. Qui peut dire ça ?

Posté : Ven Fév 15, 2013 13:35 pm
par MandyCa
Essaie de te dire qu'au lieu de parler à un adulte tu parles à un enfant .
Pas comme à un con hein , comme si c'était un enfant .
Sinon tu peux essayer en leurs parlant ou agissant comme s'ils étaient de ta famille .

Essaie . ca coute rien et c'est rigolos en vrai ;)

Posté : Ven Fév 15, 2013 14:09 pm
par Jagannath
Kasandra : "Celui qui n'a pas d’arrière pensée est un sage et moi je ne le suis pas. Je fais avec les moyens de bord. Qui peut dire ça ?"

Mandy propose ici d'essayer. Ne baisse pas les bras avant d'avoir essayé. Dire "je ne suis pas un sage" pour ne pas essayer de l'être est une des stratégie favorites de l'ego. En réalité, essayer inlassablement d'être un sage, quels que soient les échecs sur le chemin, c'est déjà être un sage.

Posté : Ven Fév 15, 2013 18:11 pm
par Hécate
MandyCa a écrit :Essaie de te dire qu'au lieu de parler à un adulte tu parles à un enfant .
Pas comme à un con hein , comme si c'était un enfant .
Sinon tu peux essayer en leurs parlant ou agissant comme s'ils étaient de ta famille .

Essaie . ca coute rien et c'est rigolos en vrai ;)


Mandy, apparemment tu as une empathie aussi, donc tu sais ce que je ressens.
Je pense que tu dois savoir pourquoi je ne souhaite pas m'entourer, que c'est pour cela que tu veux m'aider et je t'en remercie.
J'ai trop d'amour en moi, cette simple phrase, résume tout. Tu parles d'enfants, je me sens une enfant pourtant je suis maman.
Pour être sincère, je suis même très bien dans mes rêves d'enfants, même si en contrepartie j'en souffre aussi, alors je me dis, comment puis-je aider alors que je ne suis pas moi-même une adulte.
Puis, je crois que la situation fait que d'une manière ou d'une autre j'aide sans le vouloir et même inconsciemment, mais de là à prendre la responsabilité et de clamé haut et fort "je sais, je peux t'aider" il y a une marge.

L'être humain est spécial "lol", on lui crie l'amour, il vous repousse. Pour pouvoir supporter les retours que je me prends en pleine figure, il faut que je sois déjà capable de ressentir les choses (comme tu le dis) "venant d'un enfant", mais ce n'est pas mon cas, comprend que la douleur est forte et que je suis empathe depuis très petite.

Je suis fatiguée.

Posté : Sam Fév 16, 2013 16:58 pm
par Jagannath
Kasandra : "Mandy, apparemment tu as une empathie aussi, donc tu sais ce que je ressens."

Je ne peux évidemment pas parler pour elle mais ce n'est pas du tout évident comme tu le sous-entends : certains empathes n'ont aucun problème avec l'empathie et n'ont jamais connu les problèmes que tu as rencontrés. Le problème n'est en fait pas l'empathie elle-même qui peut se passer parfaitement bien.

Posté : Sam Fév 16, 2013 17:39 pm
par Hécate
Ca doit être moi alors.

Posté : Sam Fév 16, 2013 22:31 pm
par Jagannath
Ne prend pas l'empathie pour une calamité tragique, c'est tout ce que je dis.

Posté : Dim Fév 17, 2013 11:02 am
par MandyCa
kasandra a écrit :Ca doit être moi alors.

Oui .
Il faut être en totale paix à l'intérieur pour faire de ton empathie un outil merveilleux pour faire le bien autour de toi .
Commence par être bien dans ta peau avant de faire une recherche plus spirituel.Sinon ,tu vas t'emmêler les pinceaux !
Sinon oui , je sais ce que tu ressens , ca m'attriste beaucoup :(
Mais c'est pas évident de faire passer les messages quand la personne est pas en face de vous .