Page 1 sur 3

[Armes Elémentales] 1 - LE BATON OU BAGUETTE

Posté : Mer Juin 10, 2015 11:36 am
par bastet
LE BATON OU BAGUETTE - Elément Feu

Comme Huli et Hraefn se sont déjà mis au travail, nous allons donc commencer par le bâton ou baguette (selon la taille).

Huli a écrit :- Un premier que je souhaite pouvoir mettre en oeuvre rapidement pour pouvoir commencer à travailler. Je vais choisir un matériau accessible facilement, un morceau de bois déjà sec et dégrossi. Je vais choisir le buis (le bois des immortels selon le taoïsme), qui est une essence que l'on peut utiliser sans hésitation pour ce type d'usage et pour lequel j'ai déjà une pièce sous la main (un manche de hachette).

Tous les bois peuvent convenir, l'important (que tu as d'ailleurs bien compris d'ailleurs) étant le sens symbolique que l'on met dans l'essence d'arbre choisi.
Puisque le bois est déjà dégrossi, tu peux graver ou peindre un symbole de ton choix se rapportant au feu et/ou à la qualité de l'essence (immortalité).

Huli a écrit :- Un autre pour lequel je vais prendre le temps. Il sera en aubépine. Ce bois réunit pour moi les caractéristiques d'un bois de type feu telles que je les imagine (il comporte des épines, il brûle bien, ses fruits sont rouges, ses feuilles rappellent un peu des flammes). J'irai me promener dans le Vexin français pour trouver l'arbre qui me convient et passer du temps avec lui avant de prélever une branche en prenant soin de ritualiser l'acte et de le faire à une période optimale. Je laisserai sécher le morceau le temps qu'il faudra avant de le tailler et de le consacrer selon la méthode que Bastet nous transmettra si elle le veut bien.

Hraenf a écrit :Comme Huli, j'ai choisi de commencer par le bâton moi aussi. Et pour les mêmes raisons que lui je vais opter pour du houx, arbre qui m'a toujours beaucoup attiré.

Excellent choix de chacun. L'aubépine et le houx ont une forte charge symbolique.
Le choix de la période est un "plus" important pour se mettre en phase avec les cycles de la Nature et du Cosmos.
Quand vous serez devant l'arbre, laissez une branche vous choisir (il y aura toujours un signe parfois caché sous le nom d'intuition) et remerciez respectueusement l'arbre de son cadeau.

Huli a écrit :En termes de dimension, au vu de mes choix d'essence, ce sera un petit format, plus une baguette qu'un bâton. Sa taille sera calquée sur la longueur d'un de mes segments, comme la distance de mon coude à mon poignet ou celle de mon coude au bout de mon majeur.

Intéressant de vouloir appliquer les plus anciennes mesures du monde relevant des dimensions du corps humain et du nombre d'or de la juste proportion (le nombre Phi). Pour rappel ces mesures était la paume, la palme, l'empan, la coudée, le pied... La coudée était la mesure étalon du Maître d'oeuvre, une des plus connue étant celle de Pharaon.
Huli, la coudée va du coude à l'extrémité du majeur et non au poignet.

Bon travail à vous.

Posté : Mer Juin 10, 2015 19:39 pm
par dorane
Bonsoir.
J'ai mon bâton, vieux manche cassé qui m'attendait contre un mur, (je ne sais qui à trouvé l'autre) grand 1m10 d'un diamètre imposant (bonne marge pour le sculpter) très sec en Cèdre, il résonne, vibre, tout en étant léger.


Bonne et douce soirée.

Posté : Mer Juin 10, 2015 20:13 pm
par bastet
Dorane, il s'agit d'un bâton ou d'une baguette qui sera sur l'autel. Ça ne doit pas avoir une grande longueur ni avoir un diamètre imposant.
La longueur ne doit dépasser de trop les 45cm maximum.
Eviter les manches à balai, les manches de pelle dont le bois est rarement noble.

Il ne s'agit pas d'avoir une canne de marche ni de vouloir avoir le bâton d'Aaron. Cependant tu peux parfaitement, justement, en faire une canne de marche sculptée pour aller marcher dans la nature ou faire un pèlerinage.
Ainsi tu pourras rencontrer encore mieux ton futur bâton-baguette car elle te guidera.

J'aime beaucoup ton enthousiasme et je pense que tu feras du bon travail.

Posté : Mer Juin 10, 2015 21:21 pm
par Odin
Je me mets en phase avec Gaïa et ses esprits, et la recherche commence. :)

Posté : Jeu Juin 11, 2015 11:14 am
par Margotland
Je pensais au sapin, parce-que l'arbre de Noël est une période pour moi très sensible...
Il me reste plus qu'à trouver mon sapin ;)

Posté : Jeu Juin 11, 2015 11:57 am
par bastet
Gaïa ne peut qu'inspirer Odin. ;-)

Margot, tu peux attendre Noël et acheter un petit sapin dont tu prélèveras une branche (ne jette pas les aiguilles, fais-les sécher, c'est un bon encens).
En attendant tu peux t'occuper d'une autre arme, il n'y a pas d'ordre pré-défini. Je vais ouvrir les autres articles avec quelques indications de base, ainsi tu pourras choisir. :-)

Posté : Sam Juin 13, 2015 20:37 pm
par Odin
Je vais conserver la baguette que j'ai depuis de nombreuses années, j'avais mis du temps pour en faire une baguette bien lisse et douce. Elle est en bois de Lilas, un arbre assez beau par sa forme, qui se trouve dans mon terrain. Un arbre vénusien si je ne me trompe pas, ce qui n'est pas pour me déplaire. ^^ Je vais profiter de cet atelier pour approfondir ma relation avec cette baguette que la nature m'a offerte généreusement.

Posté : Sam Juin 13, 2015 23:00 pm
par bastet
Odin a écrit :Je vais conserver la baguette que j'ai depuis de nombreuses années, j'avais mis du temps pour en faire une baguette bien lisse et douce. Elle est en bois de Lilas, un arbre assez beau par sa forme, qui se trouve dans mon terrain. Un arbre vénusien si je ne me trompe pas, ce qui n'est pas pour me déplaire. ^^

Donc tu n'avais pas à aller chercher bien loin.
Le Lilas est à la fois amour, jeunesse, foi et révolution.

Odin a écrit :Je vais profiter de cet atelier pour approfondir ma relation avec cette baguette que la nature m'a offerte généreusement.

Oh oui!
D'ailleurs je recommande à tous d'aller chercher la symbolique de l'essence qu'il aura choisi, et aussi de s'y intéresser au point de vue botanique et thérapeutique.
Que chacun partage avec tous ses découvertes.

Posté : Dim Juin 14, 2015 13:20 pm
par Odin
J'ai trouvé comme information : le Lilas éloigne le mal là où il est planté, en thérapeutique il a un effet régulateur sur l'organisme, aide à soulager les douleurs rhumatismales et réduit l'hypertension, fébrifuge...
Un régulateur d'émotions en fait. ;)

La méditation continue.

Posté : Dim Juin 14, 2015 14:42 pm
par Margotland
Symbolique:
Un pont entre ciel et terre.Il exprime la fluidité du lien qui relie le haut et le bas, le spirituel et le matériel, l'esprit et la matière.
Depuis les Celtes c'est le symbole de l'espoir toujours renouvelé des forces de lumière sur les ténèbres, et de la vie sur la mort. De nos jours,au solstice d'hiver, le sapin de Noël est devenu symbole de don et générosité(les cadeaux de Noël)
Légende:
Il était sensé conjurer les mauvais sorts(aiguilles de sapins) et empêchait la foudre de tomber.
En Allemagne on flagellait les femmes stériles le jour du mardi gras pour leur permettre d'avoir des enfants.
Chez les Grecs,pour attirer le regard de la déesse Artémis à l'arc d'argent, on plaçait devant la porte et tout autour de la chambre où devait avoir lieu la naissance de nouveaux-nés des rameaux de sapins que l'on brûlait rituellement comme des torches.
Dans les cultes gaulois, Druntia, déesse du Sapin, était honorée comme protectrice et reine des druides.
Méditer sous cet arbre: Cet arbre toujours vert est un messager qui nous encourage à poursuivre notre chemin, à supporter les problèmes de l'existence comme ses branches supportent le poids glacé de la neige. Le sapin porte en lui l'énergie de la résistance, et la lumière de l'espérance, qu'il donne à celui qui sait les capter.
Dans le langage floral:Les fleurs du sapin désignent l'élévation d'esprit, l'idéal spirituel.
Vertus médicinales:
la première qualité du sapin est la fluidité.Il aide à libérer la respiration et à lever les blocages qui proviennent d'une mauvaise circulation de l'énergie ou du sang dans le corps.
Vertus toniques, diurétiques et cicatrisantes. Il est utilisé aussi pour soutenir les traitements contre les durillons et les verrues, et pour accélérer la cicatrisation des plaies.
La résine trés estimée a de nombreux pouvoirs (contre l'asthme, la bronchite et la toux notamment).

Posté : Dim Juin 14, 2015 23:23 pm
par bastet
Merci Odin et Margot.
Comprendre les vertus et qualités de l'essence d'arbre qui sera votre bâton ou baguette fait partie du travail ésotérique.
Il ne faut pas oublier que les magiciens sont aussi des guérisseurs de l'âme comme du corps. Cela fait partie de leurs devoirs.

Posté : Lun Juin 15, 2015 11:20 am
par Hraefn
Lilas est le prénom que j'ai donné à ma fille :-)

Posté : Lun Juin 15, 2015 19:16 pm
par Odin
J'aime. :)
Alignement, osmose, magie. La baguette nous connectera à notre propre essence.

Posté : Lun Juin 15, 2015 19:41 pm
par bastet
La baguette ou bâton, quel que soit l'arbre d'élection, nous connecte à notre propre essence et la connaissance de soi.
A notre feu spirituel.

Posté : Mar Juin 16, 2015 19:48 pm
par Hraefn
Voilà, j'ai ma baguette de houx :-) Je la laisse sécher puis je pense que je la sculpterai.


Mythologie :

Le houx est l'arbre complémentaire du chêne. Il veille sur les mois plus sombres de l'année, comme le chêne veille sur les plus clairs. Il est souvent associé à la licorne et ses feuilles persistantes symbolisent l'immortalité de la terre-mère.
Il est l'arbre des saturnales, Saturne, le soleil noir qui devient or, fêtées lors du solstice d'hiver, quand les jours commencent à rallonger. C'est pourquoi on dit que le soleil ne quitte jamais le houx et que, lorsque l'hiver est rude, le petit peuple vient s'y réfugier. C'est pourquoi il est de bon augure de garder une branche de houx dans sa maison.


Propriétés :

Le houx est un arbre aussi dangereux que bénéfique. En effet, ses baies rouges appétissantes sont très toxiques alors que ses feuilles sont un excellent antispasmodique, un expectorant efficace et un bon remède aux troubles cardiaques. Il est aussi vermifuge et aide à lutter contre la fièvre.

Posté : Mer Juin 17, 2015 22:01 pm
par bastet
Etant née sous le signe de Saturne, j'aime beaucoup le houx qui m'a tant fait rêvé en hiver, avec le petit peuple (surtout les gnomes pour moi).

Ton choix est bon, non parce que j'aime le houx, mais parce que c'est ton choix.
Tu a bien fait de signaler, au passage, le côté toxique de ses petites baies rouges. Il faut apprendre à connaître les vertus et les dangers de chaque plante, de chaque essence.

Posté : Jeu Juin 18, 2015 8:24 am
par Hraefn
Pour la petite anecdote, la première branche qui m'a attirée à elle portait un nid. J'ai décidé, je ne sais pourquoi, de ne pas la prendre, impression de détruire la demeure d'autrui en quelque sorte :-)

Posté : Jeu Juin 18, 2015 18:48 pm
par Odin
Merlin te dirait : tu as passé l'épreuve, fiston !
haaha :p

Posté : Lun Juin 29, 2015 8:44 am
par Huli
Est-ce que le bâton ou la baguette doit être droit ?

Posté : Mar Juin 30, 2015 10:50 am
par bastet
Huli a écrit :Est-ce que le bâton ou la baguette doit être droit ?

Ce n'est pas une obligation du tout.
Par exemple, pour une branche d'arbre, c'est vraiment rarissime qu'elle soit totalement droite. Il faut juste essayer de ne pas prélever une branche un peu trop tordue.

Posté : Mer Juil 01, 2015 1:52 am
par Alex
Voilà où j'ai eu mes expériences avec l'arbre en question...

Image

J'ai tout de suite pensé à cet arbre pour faire le bâton. Il y a aussi plusieurs belles essences dans ce lieu enchanteur.

Cet arbre est un érable, mais je ne sais pas l'identifier correctement... érable rouge, érable à sucre, etc. Je ne sais pas.

Sur ce site http://le-grimoire-de-sorcellerie.fr/arbres.html, j'ai trouvé de belles descriptions sur les arbres.

Pour l'érable en particulier, certains passages me parlent personnellement :

L'Érable
Symbolique:Indépendance et liberté.
Légende:Pour les druides, une bonne étoile veillait sur la destinée de leurs protégés car l'érable était le messager des dieux. Ceux-ci parlaient aux hommes dans le souffle du vent agitant les hautes branches de l'arbre.
Ils utilisaient sa sève comme breuvage destiné à calmer les esprits impulsifs et violents.On assurait que cette potion, mélangée avec d'autres sucs végétaux, avait également la capacité d'apaiser les inflammations de toutes sortes.
C'est un érable immense qui dominait la fontaine de Barenton dans laquelle Merlin l'Enchanteur venait puiser des gobelets d'eau pure.

Méditer sous cet arbre: saura regonfler les esprits lassés des multiples épreuves de l'existence.
Dans le langage floral:les fleurs d'érable désignent la réserve et le sens de l'observation.
Vertus médicinales: l'érable est connu pour soutenir les traitements contre l'asthénie, les affections pulmonaires, les rhumatismes, et pour redonner du tonus aux convalescents, car son énergie est puissante et dynamique. Le sirop d'érable est un excellent reconstituant.

Présentement, je daigne à répertorier certaines espèces sur le site, mais j'ai beaucoup de difficulté à les reconnaître. À part le sapin, le bouleau, l'érable et peut-être le peuplier, je ne sais les reconnaître.

Posté : Jeu Juil 02, 2015 11:14 am
par bastet
Alex, laisse parler ton instinct.
Tu as pensé à l'érable, inutile d'aller chercher plus loin, qu'il soit rouge ou à sucre. Ne te détourne pas de la quête, qui est de trouver sa baguette, pour commencer un cursus de botanique (même si parallèlement c'est intéressant).
Il faut éviter de se disperser. Ferme internet, sors de chez toi et va chercher la branche qui t'attend.

Posté : Sam Juil 04, 2015 18:42 pm
par Margotland
Je suis un peu triste d'attendre Noël.
Mais je me retiens d'aller vers n'importe quel sapin, parce-qu'il est vrai que si ce sapin partage un Noël avec moi, sa branche en aura sûrement le souvenir...
Par contre j'ai du mal à associer le bâton avec l'élément feu, parce-que logiquement bâton = arbre = Nature = terre.

Suis-je la seule ?

Est-ce que je pourrais avoir une aide, une piste pour faire une symbiose entre le feu et le bâton ?
Et aussi une discussion sur "le feu spirituel ".

Posté : Dim Juil 05, 2015 0:56 am
par bastet
@ Margot
Je suis un peu triste d'attendre Noël.
Mais je me retiens d'aller vers n'importe quel sapin, parce-qu'il est vrai que si ce sapin partage un Noël avec moi, sa branche en aura sûrement le souvenir...

Dès le début, nous avons dit qu'il fallait laisser le temps au temps.
Donc tu attendras paisiblement.

Par contre j'ai du mal à associer le bâton avec l'élément feu, parce-que logiquement bâton = arbre = Nature = terre.

Ta logique est faussée, mais c'est normal. Assimiler l'arbre à la terre, car il pousse en terre, est une erreur commune.
L'arbre est déjà forcément en terre et en ciel.
Le feu du ciel, l'éclair d'un orage par exemple, va allumer et incendier l'arbre qui va brûler et faire manifester le feu.
C'est ainsi que nos ancêtres très lointains ont découvert le feu.
L'arbre a toujours été le vecteur du feu, qu'il soit dans la cheminée pour réchauffer et faire chauffer la nourriture, ou qu'il serve de torche pour s'éclairer, et parfois même, hélas, qu'il serve de bûcher pour brûler les sorciers et sorcières désignés du doigt par des obscurantistes, ainsi que les livres.

Je pense avoir répondu à ta question.
Pour la discussion sur le "feu spirituel", cela relève de l'intellect inutile à cette étape de découverte. Il n'y aura aucune discussion, car nous sommes dans l'opératif, pas dans le triturage de neurones pour parler dans le vide et ne rien faire.
D'abord le travail et la méditation qui va avec.

Ora et labora.

Posté : Dim Juil 05, 2015 4:15 am
par Alex
Merci Margot pour cette question. Ça répond à ma question qui restait nébuleux.

Posté : Dim Juil 05, 2015 12:01 pm
par Odin
Il faut laisser oeuvrer le travail méditatif accompagnant la poursuite de l'objet pour en comprendre l'essence.

Posté : Lun Juil 06, 2015 7:48 am
par Margotland
J'ai regardé mes enfants jouer aux bâtons : soit c'est une arme qui sert d'épée lors de leurs batailles, soit un appuis pour avancer, soit encore un prolongement de leurs mains; avec le bâton c'est plus facile de rattraper un ballon coincé dans les hautes herbes.
Lorsque j'ai vu le petit courir derrière les canards avec le bâton, j'ai aussitôt pensé au bâton de berger.

Posté : Ven Juil 10, 2015 14:48 pm
par Margotland
Si la terre est la mère, le père est le céleste, le bâton est le symbole de l'amour qui les unis.

Posté : Sam Juil 11, 2015 3:17 am
par Alex
J'ai trouvé mon bâton. Je l'ai pris d'une branche morte et sec dans l'arbre. Je l'ai couper avec la longueur de ma couder. La branche est d'une bonne grosseur et bien droite. J'ai commencer à le gocer pour enlever l'écorce. J'espère que j'ai bien fait et qu'enlever l'écorce n'est pas un problème ?

Je vais graver le symbole du feu. Je ne sais pas si je devrais graver autre chose comme du feu à la base par exemple?

Posté : Dim Juil 12, 2015 22:19 pm
par Margotland
Bon je n'ai plus qu'à chercher un symbole du feu tout en exprimant ;la Passion..

Posté : Dim Juil 12, 2015 22:33 pm
par bastet
Continuez tranquillement votre recherche du symbole.
Il y en a un que j'aime, celui du buisson ardent.
Ce n'est pas une indication de ma part, mais un partage.

Re: [Armes Elémentales] 1 - LE BATON OU BAGUETTE

Posté : Jeu Aoû 27, 2015 8:25 am
par Jena
Comme je le disais dans l'introduction, hier soir l'idée est venue me chercher pour m'indiquer de commencer par la baguette. Et une petite rengaine s'est installée "du sureau tu feras ta force". Près de l'endormissement, j'ai laisser l'idée faire son chemin tout en la gardant à l'esprit. Et ce matin, emplie de curiosité je me suis mise à la recherche d'informations concernant le sureau et voici ce que j'ai pu trouver :

"Le sureau, l’arbre aux fées…
Synonymes : Sureau noir, Sureau commun, Sambu, Hautbois, Arbre aux fées.

Le sureau est un petit arbre qui a joué un grand rôle dans le folklore européen depuis l’Antiquité au moins. Par exemple, on dit que c’est dans une branche de sureau que le voyageur qui veut aller loin doit confectionner son bâton de marche ; battre ses vêtements avec une branche de sureau permet de les désensorceler ; afin de protéger sa maison des serpents, il est bon de planter un sureau à chaque coin de la maison (et les serpents ne sont pas toujours ceux qu’on croit…).

Bien qu’au Moyen-Âge on lui reconnaît des propriétés médicinales (purgatif, résolutif, diurétique, sédatif, vulnéraire) et que cela développera sa culture, il a, pour autant, été pendant très longtemps négligé du fait de la toxicité de ses baies quand elles sont vertes. Malgré cela, on peut le considérer comme une véritable pharmacie de campagne, rôle protecteur qui explique sa présence aux abords des habitations."

"LE SUREAU (Ruis) : Le symbole de la mort et de la renaissance. Comme le solstice d'hiver, il accentue un moment d'évolution. Les Celtes ont cru qu'il avait lieu pendant le temps que le leur soleil ou leur esprit solaire était tenu prisonnier. C'est également un moment de confusion et de lutte pour la suprématie. "

"La symbolique de Sureau.
Le sureau est le symbole de la sorcellerie, de la magie noire et de la mort. En effet, il représente l'arbre de la condamnation et de la malédiction.

Les esprits du sureau.
Dès l'Antiquité, le sureau était associé à la mort. En effet, dans la mythologie grecque, il était l'un des emblèmes d'Hécate (la déesse des enfers). En outre, selon la légende biblique, c'est sur une branche de sureau que Judas se serait pendu.
Par ailleurs, cet arbre présente un caractère creux. Ainsi, dans de nombreuses légendes, le sureau habite des esprits. C'est pourquoi il était recommandé de ne pas le brûler, car on risquerait de libérer du même coup les mauvais esprits. De même, il fallait éviter de dormir sous ses rameaux car les esprits du sureau pouvaient profiter de la somnolence du flâneur pour lui donner des cauchemars, voire pour le rendre fou.

Le bois des druides et des magiciens.
Autrefois, les druides confectionnaient des flûtes pour communiquer avec les morts, avec le bois de sureau.
De même, il était recommandé de fabriquer les baguettes magiques à partir d'une branche de sureau. D'ailleurs, Albert le Grand (un alchimiste du XIIIe siècle) expliquait le procédure à suivre : "Vous cueillerez le lendemain de la Toussaint une branche de sureau, dont vous ferez un bâton que vous approprierez à votre mode ; vous le crémerez en ôtant la moelle et vous mettrez au fond du bâton les deux yeux d'un jeune loup, la langue et le cœur d'un chien, trois lézards verts, trois cœurs d'hirondelles, et que tout cela soit séché au soleil."


Je dois avouer que cela me laisse plutôt perplexe. Alors j'ai commencé par me demander si je ne ferais pas mieux de chercher par moi même l'essence que je souhaite utiliser. La réponse à d'abord été que non, que je devais suivre cette indication venue d'ailleurs. Mais voici un problème de taille : où trouver un sureau? Il y en a, parait-il, partout. Mais voilà je n'en ai jamais vu un seul chez moi!

Alors je vais aller faire un tour de mon village et m'arrêter devant chaque arbre et voir s'il y en a un qui m'appelle.

Re: [Armes Elémentales] 1 - LE BATON OU BAGUETTE

Posté : Jeu Aoû 27, 2015 8:54 am
par Fugius
Mhhhh ... La baguette de sureau, une des trois reliques de la mort ? c:

Re: [Armes Elémentales] 1 - LE BATON OU BAGUETTE

Posté : Jeu Aoû 27, 2015 9:44 am
par Jena
Wow, t'es parti trop loin pour moi là '-'

Re: [Armes Elémentales] 1 - LE BATON OU BAGUETTE

Posté : Jeu Aoû 27, 2015 9:53 am
par Fugius
Harry Potter xD

Re: [Armes Elémentales] 1 - LE BATON OU BAGUETTE

Posté : Jeu Aoû 27, 2015 10:03 am
par Jena
J'avais compris, mais tu es parti trop loin quand même!

Re: [Armes Elémentales] 1 - LE BATON OU BAGUETTE

Posté : Jeu Aoû 27, 2015 10:21 am
par Fugius
Ahh ... ça ... xD
Tu comptes utiliser du sureau rouge ou noir ? Ou tout simplement celui que tu trouvera en premier ? ^^

Re: [Armes Elémentales] 1 - LE BATON OU BAGUETTE

Posté : Jeu Aoû 27, 2015 10:42 am
par Jena
Si seulement j'en trouve. Et comme ce n'est pas gagné je vais déjà aller rencontrer les arbres qui se trouvent près de chez moi et voir ce qu'il en est.

Re: [Armes Elémentales] 1 - LE BATON OU BAGUETTE

Posté : Mar Sep 01, 2015 0:45 am
par Jena
Bien, finalement j'ai trouvé mon sureau, mais il est minuscule alors j'ai préféré le laisser tranquille. Par contre je suis allée me promener un peu dans mon village et je suis revenue avec 3 branches : bouleau - cerisier - cèdre. Étant dans un village aéroportuaire très touristique, nous avons la chance d'avoir de jolis petits panneaux explicatifs devant chacun des arbres importés. J'ai donc appris que mon bouleau est un bouleau noir de Floride, mon cerisier un prunus serrulata du Japon, plus communément appelé Sakura et mon cèdre un cèdre de l'Himalaya.

Un peu d'histoire... J'étais partie à la recherche du sureau qui m'offrirait une de ses branches pour suivre les conseils de cette petite voix, malheureusement comme je l'ai dit il était bien trop petit. Alors je me suis fiée à mon ressenti et immédiatement j'ai pensé à la petite allée bordée de Sakuras. J'adore m'y promener lorsqu'ils sont en fleur. Quand le vent s'y engouffre c'est un lieu magique, une pluie de pétales roses virevoltants. On en oublie les avions qui passent toutes les 50s en moyenne, 24h/24, 7j/7, 365 jours par an... Bref, c'est un lieu vraiment unique et empli d'une sérénité déconcertante. Non seulement j'ai ressenti une attirance profonde mais ça a été un vrai coup de foudre. J'ai eu la chance de trouver une branche de bonne taille tombée récemment et encore humide.

En continuant, mon regard s'est posé sur une autre branche et je n'ai pas pu m'empêcher de la ramasser. En levant le nez j'ai vu qu'elle provenait d'un bouleau noir. Le plus étonnant cette fois est que je pourrais qualifier cette trouvaille de "rencontre". Le courant est immédiatement passé, une sensation agréable de chaleur me prend la main lorsque je la tiens. Comme si elle m'avait attendue.

La dernière est moins sujette à l'instinct ou au ressenti. Je voulais avoir une branche de mon arbre horoscopique celte, le cèdre. Sans m'en rendre compte je passais devant tous les jours. Un arbre gigantesque venu d'Himalaya. J'en ai ramassé une branche et là encore j'ai eu un très bon retour.

Chose assez curieuse, sans parler de l'aspect de ces trois branches, je parviens a les reconnaître par leurs odeurs et les sensations dégagées lorsque je les tiens en main. Elles sont toutes les trois differentes et chacune rayonne d'une manière qui lui est propre mais les trois semblent parfaitement en harmonie avec moi, je vais donc travailler les trois et avec leur contact et l'expérience leur réserver à chacune une utilisation particulière.

Re: [Armes Elémentales] 1 - LE BATON OU BAGUETTE

Posté : Mar Sep 01, 2015 10:55 am
par Odin
La magie opère. :) Pour le sureau, c'est un arbre probablement relié à la tradition de la vieille europe (avant le néolithique) à l'époque du culte ancien de la Déesse Mère universelle, qui régnait sur le domaine de la vie mais aussi sur celui de la mort. Je développerai plus tard dans un autre sujet. Tu trouveras probablement ton sureau en temps voulu, c'est un arbre qui aime bien jouer à cache-cache et surgir quand on ne s'y attend pas, je l'ai cherché un moment puis je me suis mis à en voir partout ! Un arbre magique situé entre deux mondes...