[Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Articles et discussions sur La Magie, la spiritualité et la sorcellerie.

Modérateur : Jagannath


Image

ॐ भूर्भुव: स्व: तत्सवितुर्वरेण्यं । भर्गो देवस्य धीमहि धीयो यो न: प्रचोदयात् ।।

Om Bhūr Bhuvah Svaḥ
Tat Savitur Varenyam
Bhargo Devasya Dhīmahi
Dhīyo yo naḥ prachodayāt.


Au cœur de l'expérience de la vie, C'est « Cela »,
La nature essentielle irradiant l'existence, Qui est l'adorable UN.
Puissent tous les êtres percevoir, par un intellect méditatif,
le magnifique éclat de la conscience illuminée.
Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mar Mai 12, 2015 0:48 am

Louis : "Changer les mentalités: l'empathie avant l'égoïsme."

Voilà une piste. Que peut-on faire pour ça?

Louis : "Oui mais est-ce qu'il est possible avec un sujet pareil de les éviter ?"

Pas si on part perdant :)

Louis : "J'ai eu beaucoup de frustration à l'époque où tu m'as lâché tous ces arguments, simplement parce que je ne vivais pas en adéquation avec ce que j'avais comme principes. Plus la réaction est virulente, plus ça montre qu'il y a un problème dans la situation qui ne vient pas du débat."

Oui mais je n'ai pas ressenti de frustration à ce moment-là!

Louis : "peu importe la manière d'argumenter, les faits sont tels que les gens se sentent forcément attaqués/jugés alors qu'il n'y a qu'une exposition de faits"

Toujours les gens se sentent attaqués lorsqu'on leur dit que leur mode de vie n'est pas éthique. Même si ce qu'on leur dit ce n'est pas ça, c'est ainsi qu'ils l'entendent. Ce n'est pas le scoop du jour - ayant vécu la chose depuis l'autre côté, tu devais sans doute t'y attendre. Pourquoi alors s'attacher à obtenir une réaction positive si tu sais d'avance qu'elle sera négative? Tu savais bien : tu avais même prévenu. Peut-être que le mieux pour éviter la frustration c'est de développer le détachement. On pourrait analyser longuement la discussion mais au fond tu sais bien. Il y a des techniques simples, comme pour les choses martiales, qu'on développe naturellement dès que le détachement s'est installé. Par exemple le "hit and run" bien connu des armées, des pratiquants d'arts martiaux mais aussi des sophistes. Cela consiste à ne pas donner suite à la réaction de la personne qui affiche son attachement à son mode de vie et surtout sa peur/colère de penser qu'on le critique. A ce moment-là il faut laisser la personne tranquille au lieu de répondre. On se retire du débat. Tout le monde voit que c'est elle qui sombre dans les émotions, elle-même s'en rend compte et se sent frustrée, mais on n'a pas pour autant abandonné : plus tard quand l'émotion est retombée sans avoir trouvé de prise pour s'exprimer sous forme de colère sur nous, on revient à l'attaque, par un autre flanc. Ainsi la personne est seule à gérer ses émotions elle ne peut pas cristalliser sur nous et elle croule dessous. C'est la méthode naturelle pour prendre le dessus dans un débat où apparaissent de fortes émotions, car on peut continuer à argumenter sans lâcher son morceau de viande (...), mais sans tomber soi-même dans le piège des émotions et de la mauvaise foi. C'est juste une remarque parmi d'autres je ne veux pas donner un technique générale cela ne servirait à rien mais je veux signaler qu'on n'arrive pas à pratiquer ces techniques naturelles comme le "hit and run" si on n'a pas acquis le détachement car on n'est alors pas capable de retenir des réactions aux émotions des autres. Ce faisant quelle que soit leur mauvaise foi évidente on se rabaisse à leur niveau. Il y a bien d'autres choses à dire sur la façon dont le débat a été mené, je veux simplement t'expliquer que la frustration n'est pas écrite d'avance et qu'on ne prend pas de coups si on ne s'expose pas. Ce savoir-faire peut être acquis de deux façons : par l'apprentissage des techniques de communication (j'ai proposé CNV ou analyse transactionnelle par exemple) qui sont très puissantes (contenant des éléments de dialectique) - ou bien en développant le détachement : dans un esprit détaché donc non agité, ces techniques apparaissent naturellement. En fait le mieux est un mélange équilibré des deux.

Louis : "Les dons puissants et démonstratifs rompent l'individualité ou la renforcent complètement."

Qu'est-ce qui fait la différence? Est-ce en fonction de la façon dont on les vit? Il me semble que les pouvoirs occultes dissolvent l'individualité si on s'abandonne en eux, c'est à dire si parallèlement à leur développement au lieu de vouloir contrôler notre destin on abandonne notre destin entre les mains de ces pouvoirs supérieurs. Mais si on veut les contrôler et les soumettre alors l'inverse se produit.

N'est-ce pas là un nouveau cas particulier de notre concept de l'action désintéressée? Si les pouvoirs se développent de façon réellement désintéressée et sont l'occasion de s'abandonner et d'abandonner nos désirs au lieu de s'accrocher à notre petit "je" et à nos désirs, alors tout va bien. Il est entendu que c'est particulièrement difficile avec les pouvoirs occultes mais faut-il éviter un challenge sous prétexte qu'il est difficile? N'est-il pas même inévitable même si tu le reportes? Je ne prétend pas répondre, je veux juste indiquer qu'il y a là des questions pertinentes qui ont été éludées.

Louis : "Le fait est que même avec toute la bonne volonté du monde, certaine fois, l'individualité se présente à travers un autre individu qui va nous forcer à plonger en plein dedans pour x raison."

Tu as observé que parfois c'est mécanique il est trop tard. Huli a remarqué l'autre jour que l'émotion une fois qu'elle a pris forme ne peut plus être esquivée. J'ai remarqué après lui qu'il fallait donc être entraîné à l'observer et à se distancier avant qu'elle n'ait pris forme. Seul celui qui a l'habitude systématique de garder le contrôle de ses émotions dans la vie quotidienne (lorsque c'est "facile") a une chance d'en garder le contrôle lorsque la situation devient difficile. Oui à certains moments on ne peut plus faire retour arrière, mais en même temps, on peut s'entraîner à éviter ces situations par un travail régulier.

Encore une fois c'est comme pour les arts martiaux. Une personne qui n'a pas appris à réagir face à une personne armée va toujours dire : "je ne pouvais rien faire" - même si elle connaît les techniques - mais une autre personne qui a appris pourra dans les mêmes circonstances désarmer son adversaire et le battre sans prendre aucun risque. La différence entre les deux n'est pas intellectuelle, les deux connaissent les mêmes techniques, la différence est que l'une a un long entraînement suffisamment solide pour être enraciné dans la réalité pratique. Crois bien que ceux qui parviennent à ce genre de contrôle que ce soit durant un débat ou un conflit physique, sont des gens qui au lieu de partir perdent se sont demandés : "comment puis-je y arriver?" et ensuite se sont donné les moyens en travaillant dur. Ceux qui l'ont fait se sont rendus compte à la fin que c'était moins difficile qu'ils croyaient et que l'esprit a un pouvoir fascinant. Ce faisant ils réalisent peu à peu qu'ils ne sont pas enfermés dans un corps mais qu'ils sont l'esprit puissant lui-même. Tandis que ceux qui partent perdants s'enfoncent de plus ne plus dans la certitude qu'ils sont limités et ne peuvent rien faire.

Louis : "Ce genre de dons ne permettent pas le contrôle direct, ils obligent à lâcher prise pour permettre le contrôle, seulement, apparemment il est très difficile de conserver cette notion quand on est exposé à toutes les tentations qu'ils provoquent."

C'est exact, mais cette difficulté n'existe que pour celui qui n'a pas appris. Apprendre est une option que nous avons réellement si on s'en donne les moyens. Dire "c'est difficile" est du même registre que ceux qui disent "c'est difficile" pour manger végétarien. Si ils prenaient la peine d'apprendre et de simplement faire, ce ne serait pas difficile. Tu as bien ressenti cela durant le débat, alors qu'en penses-tu? Ta réaction de dire "c'est difficile" ici, de mon point de vue, n'est pas différente.

Louis : "Plus que ça, les expériences acquises ne sont pas utilisées à bon escient et on essaye à travers le contrôle de retrouver une sensation qui n'est possible qu'à travers le lâcher prise."

Oui oui l'analyse intellectuelle est bonne. Tu es comme le pratiquant d'arts martiaux qui a bien compris intellectuellement ce qu'il faudrait faire pour être capable de désarmer l'adversaire, tu as même déjà réussi les gestes en situation d'entraînement, mais en situation réelle tu es frustré car cela te semble impossible. Mais pour celui qui a appris, c'est possible! C'est même un réflexe naturel de désarmer l'adversaire sans prendre le moindre risque. C'est exactement pareil pour les autres domaines.

Louis : "Pour la voie sorcière, c'est différent, la possession de ces pouvoirs implique une destruction des désirs, qui détruisent l'ego, plus on avance sur la voie, plus on se détruit, mais c'est provoqué de manière violente, et le pouvoir peut consumer. C'est peut-être mon ego qui parle mais je ne veux pas me perdre dans un pouvoir que je pourrais utiliser à mal sans m'en rendre compte car j'ai perdu ces notions au service de quelque chose que je ne comprends pas."

Oui alors tu n'es pas prêt pour la voie sorcière, il faut être capable de tout accepter pour s'y perdre. La voie sorcière est une voie obscure, elle a à voir avec le pendu.

Louis : "Oui, mais on veut toujours plus."

Sauf si on n'a pas le temps parce qu'on poursuit un but désintéressé et plus vaste. C'est pourquoi je précisais que c'est une chance incomparable d'avoir un tel but. Cela nous libère de l'éternelle insatisfaction. On trouve sa satisfaction dans le fait d'accomplir notre devoir pas dans les résultats.

Louis
Messages : 202
Enregistré le : Mar Avr 29, 2014 9:44 am

Messagepar Louis » Mar Mai 12, 2015 13:48 pm

Bertrand a écrit :Cela consiste à ne pas donner suite à la réaction de la personne qui affiche son attachement à son mode de vie et surtout sa peur/colère de penser qu'on le critique.


Oui, je n'ai commencé à le faire que trop tard, puis je suis retombé dedans.
C'est pas plus du à l'attachement qu'à mon côté peste à mon avis.


Bertrand a écrit : Il est entendu que c'est particulièrement difficile avec les pouvoirs occultes mais faut-il éviter un challenge sous prétexte qu'il est difficile? N'est-il pas même inévitable même si tu le reportes? Je ne prétend pas répondre, je veux juste indiquer qu'il y a là des questions pertinentes qui ont été éludées.


Je ne sais pas, c'est pour ça que je ne l'ai pas soulevé.
Pour quelqu'un qui a subit ce genre de pouvoirs de manière négative voire dangereuse, ça me parait impossible de les développer sans vouloir les contrôler.
Ca n'est pas tant la difficulté le problème, c'est les répercussions physiques (et mentales) que ça peut avoir sur les autres.
Surtout que ce que j'ai déjà manifesté n'est possiblement utilisable qu'à des fins négatives.

Bertrand a écrit :Une personne qui n'a pas appris à réagir face à une personne armée va toujours dire : "je ne pouvais rien faire" - même si elle connaît les techniques - mais une autre personne qui a appris pourra dans les mêmes circonstances désarmer son adversaire et le battre sans prendre aucun risque


Franchement je n'en sais rien.
Je ne pense pas qu'il soit possible d'être préparé à toutes les solutions possibles, si ça n'est pas toi qui es menacé par l'arme, mais ta famille, qui va être tuée directement si tu tentes quoi que ce soit, qu'est-ce que tu es censé faire ? Même le sacrifice de soi n'assure pas le bien-être de la famille qui peut être tuée en guise de représailles.
Et si tu parviens à t'échapper de la situation mais que tu ne sais quand même pas où se trouve ta famille, que fais-tu ?
Bref, je ne juge pas, je dis simplement que même avec toute la bonne volonté du monde, on peut se retrouver face aux vices de tierces personnes qui vont vouloir nous exploiter par tous les moyens et que ça peut nous briser.

Bertrand a écrit :Si ils prenaient la peine d'apprendre et de simplement faire, ce ne serait pas difficile. Tu as bien ressenti cela durant le débat, alors qu'en penses-tu?


Le végétarisme est un choix dont on a le contrôle, ça n'est pas pareil, de plus on peut le faire seul sans que ça ait de répercussions sur les autres.
Ici sans être encadré, c'est possiblement dangereux pour autrui.
Et faut trouver la personne pour apprendre (ce qui semble plus compliqué que d'apprendre tout cours).

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4219
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Messagepar Totem » Mar Mai 12, 2015 15:14 pm

Louis a écrit :
Je ne pense pas qu'il soit possible d'être préparé à toutes les solutions possibles, si ça n'est pas toi qui es menacé par l'arme, mais ta famille, qui va être tuée directement si tu tentes quoi que ce soit, qu'est-ce que tu es censé faire ? Même le sacrifice de soi n'assure pas le bien-être de la famille qui peut être tuée en guise de représailles.
Et si tu parviens à t'échapper de la situation mais que tu ne sais quand même pas où se trouve ta famille, que fais-tu ?
Bref, je ne juge pas, je dis simplement que même avec toute la bonne volonté du monde, on peut se retrouver face aux vices de tierces personnes qui vont vouloir nous exploiter par tous les moyens et que ça peut nous briser.

.


Je pense qu'il y a un espace où rien ne peut arriver.......une sorte de point où tout est possible....., c'est ce qu'on tendance à appeler miracle......je verrai plutôt ça comme une foi inébranlable ....une reconnexion avec le divin en soi qui peut être la réponse à une situation qui semble catastrophique à un moment donné.

Avatar de l’utilisateur
Abi
Animateur
Messages : 820
Enregistré le : Sam Mai 19, 2012 8:27 am

Messagepar Abi » Mar Mai 12, 2015 15:15 pm

Je rajoute un grain de sel, au passage Louis.

Souvent les gens disent quand quelque chose rate "tu as eu un obstacle pour faire ceci ou cela, c'est donc que cela ne devait pas être fait" "c'est que ce n'est pas ton destin".

Personnellement je vois les choses autrement : le karma c'est ce qui nous pompe l'air, et qu'on se prends à la figure quand on essaye de conquérir sa liberté.

Les obstacles que tu as eu sont donc peut-être à mon avis la confirmation que ce concours que tu voulais faire était peut-être justement quelque chose de bien pour toi sur ce chemin alors que là, il y a quelque chose qui reste inaccompli au fond.
Je trouve donc que c'est bien que tu poursuive (comme tu l'a choisi).

Louis
Messages : 202
Enregistré le : Mar Avr 29, 2014 9:44 am

Messagepar Louis » Mar Mai 12, 2015 15:40 pm

Totem, sans doute, mais ça reste un miracle, tout ce que je peux dire c'est qu'il n'est pas arrivé pour des personnes méritantes donc voilà..

Abi, à vrai dire ça ne se présente pas vraiment mieux cette année avec mon érasmus qui se prépare etc. je ne sais pas comment je vais faire pour les déplacements, on verra, au pire je rencontre des gens et ça me coûte même pas 100euros pour une visite à Londres donc bon..

Puis ça me fait rire parce que j'avais du poster une chanson sur internet pour m'inscrire l'année passée et j'avais complètement oublié, je viens de recevoir un mail comme quoi elle avait 730 vues et que 100 personnes l'avaient téléchargée donc le bouton a été désactivé parce qu'il faut faire je sais pas quoi pour que plus de personnes puissent le faire.

C'est une bête version acapella en plus donc je vois pas pourquoi des gens l'ont téléchargée mais bon, je suppose que ça veut dire qu'ils apprécient.. :p

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4219
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Messagepar Totem » Mar Mai 12, 2015 15:48 pm

Louis a écrit :Totem, sans doute, mais ça reste un miracle, tout ce que je peux dire c'est qu'il n'est pas arrivé pour des personnes méritantes donc voilà..



Je ne pense pas qu'il s'agisse d'une question de mérite .....mais de foi.... Ne dit-on pas que la foi soulève les montagnes.;-)

Louis
Messages : 202
Enregistré le : Mar Avr 29, 2014 9:44 am

Messagepar Louis » Mar Mai 12, 2015 15:58 pm

Tu as peut-être bien raison (faut bien que je te l'accorde, parfois :p ).

Avatar de l’utilisateur
Abi
Animateur
Messages : 820
Enregistré le : Sam Mai 19, 2012 8:27 am

Messagepar Abi » Mar Mai 12, 2015 17:09 pm

:)
L'autre jour j'écoutais des vidéos d'une chanteuse lyrique, elle faisait très peu de vues.

Pour arriver à ce nombre, en effet il dois donc certainement y avoir quelque chose de sympathique :)

Chanter c'est une occasion de faire plaisir.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mar Mai 12, 2015 22:01 pm

Abi : "Personnellement je vois les choses autrement : le karma c'est ce qui nous pompe l'air, et qu'on se prends à la figure quand on essaye de conquérir sa liberté. Les obstacles que tu as eu sont donc peut-être à mon avis la confirmation que ce concours que tu voulais faire était peut-être justement quelque chose de bien pour toi [...]"

C'est amusant car c'est une différence que j'ai observée entre moi et Bastet. Si par exemple nous écrivons un message sur Pandore et que l'ordi plante, Bastet va réagir en disant "ce message ne devait pas être posté" tandis que moi je réagis en disant : "il y a une inertie qui veut l'empêcher" et je me sens d'autant plus en devoir de le poster, avec encore plus de soin et d'insistance - je me dis : "j'ai sous-estimé l'inertie, je dois le faire avec encore plus de soin, de rigueur et de détermination".
Cela tient entre autre de la place de la planète Mars - il est évident qu'elle tient pas mal de rênes chez moi elle est même à la base de ma méthode d'approche spirituelle. Un jour un astrologue à qui je n'avais rien dit du tout et qui ne savait rien sur moi a commencé à regarder la place de de Mars chez moi et les mots ont commencé à sortir tous seuls de sa bouche, il a décrit avec une précision complètement hallucinante exactement ma façon de faire ici et dans la vie. Comment a-t-il vu cela dans les astres? C'est ce que j'ai voulu savoir et c'est pour ça que j'ai commencé à étudier l'astrologie.

Totem : "Je pense qu'il y a un espace où rien ne peut arriver... Une sorte de point où tout est possible..."

Et bien moi je ne crois pas. Je crois que l'échec est toujours possible. Et même inévitable à la fin. Je crois que la différence entre les grands hommes (et à fortiori les saints) et les gens ordinaires c'est qu'ils s'en fichent de l'échec. Et c'est pourquoi ils réussissent bien mieux que les autres, mais tout finit par un échec. Je ne crois pas que personne jamais ne peut être sûr de réussir. Et je crois que c'est précisément ce qu'on doit abandonner. Notre liberté n'est pas de parvenir à tout réussir, cela ne nous est pas permis et si c'est cela que nous voulons, nous sommes voués à échouer. Et c'est à cause de ça que nous ne faisons rien. En observant l'histoire des saints, on se rend compte qu'ils ne croient jamais que rien n'est acquis et qu'à la fin ils échouent eux aussi. Jeanne d'Arc a voulu éviter le bûcher et continuer la lutte jusqu'à la fin contre la corruption des anglais. Elle était désespérée de se faire prendre et a essayé de s'enfuir pour reprendre le combat jusqu'à la fin. Pire : quelques jours avant sa mort elle était toujours persuadée que Dieu la sortirait de là pour qu'elle puisse continuer le combat juste qu'elle menait contre la corruption. Mais elle n'a pas été libérée. Même le Christ est piteux quand il dit "mon Père pourquoi m'as-tu abandonné"? J'ai aussi bien médité sur mes propres expériences dans le domaine humanitaire. Les projets ont tous fini en queue de poisson d'une façon ou d'une autre. Terminés par la force sous la menace d'une police corrompue où par le simple échec de notre approche qui ne pouvait pas franchir certaines habitudes des personnes chez qui on a travaillé. Les rares fois ou je raconte ces aventures, les gens me plaignent en disant "oh ce doit être dur d'échouer comme ça". Mais moi je ne vois pas du tout ça comme un échec. Il faudrait être naïf pour croire qu'on a le pouvoir d'obtenir ce qu'on veut. Je vois cela comme l'histoire des étoiles de mer. Faut-il que je la raconte à nouveau?

Un homme en ballade au bord de la mer découvre des étoiles de mer échouées. Elles sont en train de mourir doucement sur le sable. Il commence à les ramasser pour les jeter à la mer mais après avoir fait quelques pas de plus il se rend compte que des milliers d'étoiles de mer sont là en train d'agoniser et que même en faisant un effort surhumain il ne pourra jamais en sauver même un dixième. Il se décourage alors quelques temps. Puis il se reprend et met toute son énergie et sa sueur pour ramasser les étoiles de mer avant qu'il ne soit trop tard et les remettre à la mer. Un passant lui fait la remarque : "Pourquoi te fatiguer? Tu ne pourras jamais les sauver toutes tu ne peux rien changer à leur destin!" l'homme répond : "peu importe, pour chacune de celles que j'aurai sauvé, cela fera une grande différence". Je vois les choses de la même façon pour nos efforts de service désintéressé en Inde. Bien entendu si on compare ce qui a été fait effectivement avec ce qu'on avait envie de faire, cela semble un échec cuisant. Mais si on regarde que dans tout ça, tout de même, un tout petit peu a réellement été fait, et à quel point ce "tout petit peu" est peut-être précieux dans le coeur de ceux qui l'ont reçu, alors il en résulte une immense joie. Je pense qu'Odin pourra vous confirmer ce sentiment (?) car il a été dans une partie de l'aventure. Si on n'entretient pas d'ambitions particulières, ont trouve sa joie dans ce qu'on a accompli, sans que cela soit limité par la quantité, ce sont ceux qui ont des ambitions qui connaissent l'échec, les autres ne connaissent pas ce sentiment, même quand leurs efforts sont ruinés. Notre liberté se résume à cela : être heureux du peu qu'on a fait. Ou être malheureux de nos échecs. C'est une question d'état d'esprit, et de détachement par rapport aux résultats. L'exemple que nous montrent les plus grands saints ce n'est pas celui de la réussite, Jeanne d'Arc a renversé le cours de la guerre mais elle a été trahie de son vivant par le Roi de France qu'elle avait fait couronner, elle a été capturée et humiliée par les complices des anglais et brûlée vive! Jésus n'a été suivi de son vivant que pas une bande de bras cassés - presque des bons à rien, et il a fini crucifié. Krishna a été tué par son ennemi juré et il n'a pas pu empêcher l'avènement de l'âge noir. A Hiram on a tout fait. Ne parlons pas de Job. etc. Leur exemple n'est pas celui de supermans qui peuvent tout faire, c'est celui de personnes à qui l'échec ne fait pas peur et qui ne baissent jamais les bras par peur de l'échec. C'est l'exemple de gens qui vivent leurs rêves au lieu de rêver leurs vies. Et c'est un exemple bien plus fort et significatif que celui de supermans qui feraient tout parce que c'est facile pour eux. Les supermans ne nous inspirent pas du tout, ils nous plongent seulement encore plus dans l'idée stupide qu'on est trop faibles et qu'on ne peut rien faire, ils nous font rêver à une vie meilleure où on aurait leurs pouvoirs, mais cela n'arrivera jamais. Bref, au lieu de vivre nos rêves en se moquant de l'échec ils nous poussent à rêver notre vie et à rester craintifs et faibles. Nous n'avons pas besoin de supermans, ils sont nuisibles. Nous avons besoin des vrais saints qui nous montrent la vraie force. La vraie force n'est pas de battre le monde entier, elle est de battre nos propres faiblesses et d'affronter notre destin avec la confiance sacrée, non pas dans un hypothétique succès final, mais dans le sens supérieur qui l'anime.

Louis : "Bref, je ne juge pas, je dis simplement que même avec toute la bonne volonté du monde, on peut se retrouver face aux vices de tierces personnes qui vont vouloir nous exploiter par tous les moyens et que ça peut nous briser."

Mais cela nous brisera! La vie nous brisera (si nous sommes le corps du moins) de toutes façons! On finira tous brisés et misérables. Faut-il finir ainsi après avoir fui toute sa vie ou après avoir fait, si ce n'est tout ce qu'on imaginait, au moins tout ce qu'on a pu? Pour moi l'histoire des étoiles de mer parle plus que de longs discours.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Messagepar Odin » Mar Mai 12, 2015 23:07 pm

Ce que je retiens c'est la grâce. De la joie, car je revois les sourires, mais aussi de la peine, pour ceux qui restent en arrière et souffrent. En revoyant certains visages, j'avoue que je pleure de me sentir impuissant. Mais Shiva-Shakti nous a redonné la foi, la confiance, l'amour, et finalement la paix. C'est Elle le fil conducteur de tout ça.

J'ai rencontré Vandana Shiva, je lui ai demandé comment elle faisait pour avoir cette force. Sa réponse : faites-le et vous aurez la force.

Ce sujet est développée indirectement dans le livre Vandana Shiva : Victoires d'une Indienne contre le pillage de la biodiversité. On peut y découvrir tous les processus de lutte et des exemples de détermination à couper le souffle. Souvent de la part de gens qui n'ont rien, aucun pouvoir, aucune richesse matérielle, parfois ils n'ont même pas la santé. Mais ils le font.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4219
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Messagepar Totem » Mar Mai 12, 2015 23:22 pm

Jagannath a écrit :

Totem : "Je pense qu'il y a un espace où rien ne peut arriver... Une sorte de point où tout est possible..."

Et bien moi je ne crois pas. Je crois que l'échec est toujours possible. Et même inévitable à la fin. Je crois que la différence entre les grands hommes (et à fortiori les saints) et les gens ordinaires c'est qu'ils s'en fichent de l'échec. Et c'est pourquoi ils réussissent bien mieux que les autres, mais tout finit par un échec. Je ne crois pas que personne jamais ne peut être sûr de réussir..


Pourtant, il y a un point où ce qui semble impossible est possible, mais c'est rare qu'on le trouve......une foi inébranlable à ce moment là sans attente.... c'est un état assez spécial à décrire et difficile a retrouver en le voulant parce qu'on ne sait pas comment c'est venu, ni le mécanisme et je dirais même que c'est déstabilisant après coup.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mar Mai 12, 2015 23:46 pm

C'est l'état naturel.

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 2131
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Messagepar Alex » Mer Mai 13, 2015 3:43 am

Jagannath a écrit :Abi : "Personnellement je vois les choses autrement : le karma, c'est ce qui nous pompe l'air, et qu'on se prend à la figure quand on essaye de conquérir sa liberté. Les obstacles que tu as eu sont donc peut-être à mon avis la confirmation que ce concours que tu voulais faire était peut-être justement quelque chose de bien pour toi [...]"

C'est amusant, car c'est une différence que j'ai observée entre moi et Bastet. Si par exemple, nous écrivons un message sur Pandore et que l'ordi plante, Bastet va réagir en disant "ce message ne devait pas être posté" tandis que moi, je réagis en disant : "il y a une inertie qui veut l'empêcher" et je me sens d'autant plus en devoir de le poster, avec encore plus de soin et d'insistance - je me dis : "j'ai sous-estimé l'inertie, je dois le faire avec encore plus de soin, de rigueur et de détermination".


C'est une question qui reste constamment en suspend chez moi.

Je me demande souvent quelle est la meilleure approche.
Je ne sais pas si on peut faire un rapprochement avec le film que Bastet nous avait parlé un de ses jours. Encore une fois, je ne me rappelle pas du titre avec ma mémoire de poisson. Le film se passait dans une maison de fous. À la fin du film, il brise la vitre pour se sortir de cette inertie.

Le karma me semble parfois un boulet. Je crois que la réponse se trouve dans les deux approches de Jagannath et de Bastet. Des fois, marcher dans le sens du Karma n'est pas plus mal, peut simplifier les choses et nous économiser de l'énergie. Surtout si ce karma est imprégné de la Foi. Mais, parfois, il me semble qu'il faut briser l'inertie lorsque nous avons la ferme conviction que c'est la bonne chose à faire.

Et je ne crois pas que le karma est une ligne directrice, même si parfois elle le laisse paraître...

Nous avons besoin des vrais saints qui nous montrent la vraie force.


C'est drôle, je viens de lire dans un livre au sujet d'Amma dans "Éveillez-vous mes enfants !" un chapitre qui parle de ça...

Je découvre un réel plaisir à lire Ses livres. C'est comme une méditation. Il y a aussi une manifestation énergétique en moi.
Modifié en dernier par Alex le Jeu Mai 14, 2015 2:43 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Messagepar Jagannath » Mer Mai 13, 2015 11:59 am

Alex, merci d'éditer ton message et d'enlever le P.S. par respect pour le sujet en cours (tu peux poster ces considérations diététiques dans une rubrique adéquate si tu veux) et si tu le repostes d'en corriger les fautes d'orthographe abondantes. Merci.

Alex : "Je découvre un réel plaisir à lire Ses livres. C'est comme une méditation. Il y a aussi une manifestation énergétique en moi."

Ce n'est pas un scoop! Quand je dis qu'il faut que tu remplaces le temps perdu sur youtube par la lecture de textes sacrés, ce n'est pas pour te bourrer l'intellect de philosophie à deux balles, c'est parce que je sais que cela aura un effet énergétique bénéfique et créera une contemplation naturelle! La lecture sacrée n'est PAS un processus intellectuel.

Alex : "Le karma me semble parfois un boulet. Je crois que la réponse se trouve dans les deux approches de Jagannath et de Bastet. Des fois, marcher dans le sens du Karma n'est pas plus mal, peut simplifier les choses et nous économiser de l'énergie."

Je ne sais pas, je ne crois pas au karma, seulement au pouvoir suprême, donc je ne me préoccupe pas de savoir pourquoi mon travail a été effacé par un bug ou une panne de courant. Je me demande juste quelle est la chose que je veux faire. Si j'ai voulu écrire un message, il n'y a aucune raison que mon avis ait changé.

Alex : "Surtout si ce karma est imprégné de la Foi."

La foi véritable met fin au karma.
Modifié en dernier par Jagannath le Mer Mai 13, 2015 23:43 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Abi
Animateur
Messages : 820
Enregistré le : Sam Mai 19, 2012 8:27 am

Messagepar Abi » Mer Mai 13, 2015 23:02 pm

Si par exemple nous écrivons un message sur Pandore et que l'ordi plante, Bastet va réagir en disant "ce message ne devait pas être posté".
Alors si l'ordi plante, j'aurais tendance pour ma part à penser que ça peut éventuellement venir de moi, et là je crois qu'il faut peut-être se poser des questions.

Mais en d'autres circonstances oui, je pense plutôt comme toi, un message qui disparaît bêtement, remets plutôt en question notre détermination à l'écrire avant tout.

il est évident qu'elle tient pas mal de rênes chez moi elle est même à la base de ma méthode d'approche spirituelle.
J'ai mise son yantra en évidence (c'est la seule), donc tant mieux si elle est très présente chez toi :)

il a décrit avec une précision complètement hallucinante exactement ma façon de faire ici et dans la vie. Comment a-t-il vu cela dans les astres?
Oui, moi aussi un astrologue, et d’ailleurs peut-être le même m’a dit des choses très pertinentes.
Le plus frappant, c'est quand il m'avait dit qu'en novembre, il faudrait que je sois prudent en paroles.

Il faut être dans ma vie pour comprendre, et je nous fait grâce des détails, mais ce novembre là, j'aurais vraiment, vraiment, vraiment mieux fait d'écouter son avertissement, qui rétrospectivement est d'une belle précision.

Le thème que tu avais posté concernant Alex était intéressant en tout cas, je n’aurais pas imaginé que c’était si complexe.

La lecture sacrée n'est pas un processus intellectuel.
Je plussoie. Quand on sens qu'on commence à s'enliser dans la confusion pendant un trajet par exemple, c'est vraiment une bouée de sauvetage.

D'ailleurs j'ai longtemps connu une personne dont la vie est un échec à beaucoup de niveaux, et je me demandais comment il arrivait à tenir psychologiquement.
Ce n'est que très récemment que j'ai découvert que ce monsieur lis fréquemment les classiques taoïstes, et je suis convaincu que sans l'effet bénéfique de ces lectures, il se serait enlisé.

Sinon, il faut tout de même dire que quand les Saints échouent, c’est parce qu’ils sont trop bien pour nous, pour le monde, au fond ce n’est pas tant eux qui ratent leurs projets, que le monde qui les rate eux.

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Mer Mai 13, 2015 23:14 pm

Abi a écrit :Si par exemple nous écrivons un message sur Pandore et que l'ordi plante, Bastet va réagir en disant "ce message ne devait pas être posté".
Alors si l'ordi plante, j'aurais tendance pour ma part à penser que ça peut éventuellement venir de moi, et là je crois qu'il faut peut-être se poser des questions.

Mais toi tu as un intellect supérieur et des certitudes, pas moi.
Il est bien de continuer à te poser tes questions.

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Mer Mai 13, 2015 23:33 pm

Ça pulse.
Un peu de silence intérieur ferait du bien.

Douce nuit, le soleil va se lever à l'est.

Avatar de l’utilisateur
Abi
Animateur
Messages : 820
Enregistré le : Sam Mai 19, 2012 8:27 am

Messagepar Abi » Sam Mai 16, 2015 2:45 am

des certitudes, pas moi.
Je planche, je planche, et je ne comprends toujours pas ce que ça veut dire.

Avatar de l’utilisateur
bastet
Administrateur
Messages : 8208
Enregistré le : Jeu Juin 22, 2006 11:14 am
Magie pratiquée : La voie du Coeur

Messagepar bastet » Sam Mai 16, 2015 2:54 am

Ça tombe bien, moi non plus.
Depuis que le mot certitude m'est devenu incompréhensible...
Bonsoir cher Abi. ;-)

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4219
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Messagepar Totem » Sam Mai 16, 2015 9:34 am

Abi a écrit :

Si par exemple nous écrivons un message sur Pandore et que l'ordi plante, Bastet va réagir en disant "ce message ne devait pas être posté".

Alors si l'ordi plante, j'aurais tendance pour ma part à penser que ça peut éventuellement venir de moi, et là je crois qu'il faut peut-être se poser des questions.

Mais en d'autres circonstances oui, je pense plutôt comme toi, un message qui disparaît bêtement, remets plutôt en question notre détermination à l'écrire avant tout.

.


Il m'arrive souvent que l'ordi plante ou que mes messages disparaissent par enchantement, mais je suis comme Bastet et Jag. à la fois.
Je me dis qu'il ne devait pas être posté mais je force quand même en changeant la forme, soit que ça passe et c'est bien, soit que ça replante et là je laisse tomber.

Sinon ce que j'aime c'est quand Bastet écrit des commentaires sur le forum à des heures tardives sans se servir de son clavier......Rien que par la pensée.....c'est cool!!!!....:-).

Avatar de l’utilisateur
Abi
Animateur
Messages : 820
Enregistré le : Sam Mai 19, 2012 8:27 am

Messagepar Abi » Mer Mai 20, 2015 2:29 am

Bastet, si tu n'a plus la certitude inconsciente d'être un moi séparé, tant mieux.

Totem, je t'envoie une empreinte extraterrestre (::)

Theodim
Messages : 39
Enregistré le : Jeu Jan 07, 2016 13:45 pm

Re: [Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Messagepar Theodim » Sam Jan 09, 2016 15:05 pm

Merci pour ce bel exposé, très clair et complet.

Une question pour le Q/R, qui relancera peut-être l'article, une question pour laquelle je pèse le sens que je lui donne essayant de longue date de trouver une réponse ou une méthode.

Comment savoir quels sont nos rêves ?

Cela fait de nombreuses années maintenant que je n'ai plus de réel attrait pour la vie (nous sommes bien loin de la dévotion...) et que je cherche, sincèrement, à dénicher au fond de moi un de ces fameux rêves dont on parle partout et que je pourrais me mettre en ligne de mire, pour impulser une direction. Méditation, réflexion, écoute de mon coeur, demande aux EDL pour être inspiré, rien n'y fait. Je ne ressens qu'un marasme profond ou rien n'a de sens, où rien ne me fait plus rêver comme expérience, une forme de dépression chronique fort profonde.
J'ai pourtant vécu la magie et je sais que tout est possible mais... Un marasme.

Tu dis, Jagannath : "Ceux qui disent qu'ils n'ont pas de but sont juste des pleutres qui par pusillanimité veulent éviter ce qui leur serait le plus bénéfique : les obstacles et les humiliations."

Je l'admet volontiers, une contraction progressive m'a amenée à cela. Ma question est celle de savoir comment remédier à une situation telle et profondément enquisté (même si obstacles et humiliations ne me font pas rêver non plus...) et il me semble que cette "pusillanimité" m'a, avec le temps obscurcit tout jugement sensible.

C'est fort gênant car je sens bien avoir quitté le chemin de la vie pour celui de sa négation. Aucuns souvenirs de mes rêves d'enfant non plus.

Question de méthode donc... Il doit bien y avoir un rêve palpable quelque part ? Comment le voir / le trouver / le ramener ? Comment ranimer en fait le désir tout court ? (fusse-t-il le désir du Un, même celui-là a disparut par dépit). Comment faire renaître une énergie de vie et où et comment chercher ses rêves au delà de la terreur de vivre qui a tout recouvert ?

Merci.

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4219
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: [Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Messagepar Totem » Sam Jan 09, 2016 15:17 pm

Theodim a écrit :

Comment savoir quels sont nos rêves ?

Cela fait de nombreuses années maintenant que je n'ai plus de réel attrait pour la vie (nous sommes bien loin de la dévotion...) et que je cherche, sincèrement, à dénicher au fond de moi un de ces fameux rêves dont on parle partout et que je pourrais me mettre en ligne de mire, pour impulser une direction. Méditation, réflexion, écoute de mon coeur, demande aux EDL pour être inspiré, rien n'y fait. Je ne ressens qu'un marasme profond ou rien n'a de sens, où rien ne me fait plus rêver comme expérience, une forme de dépression chronique fort profonde.
J'ai pourtant vécu la magie et je sais que tout est possible mais... Un marasme.

Aucuns souvenirs de mes rêves d'enfant non plus.

Question de méthode donc... Il doit bien y avoir un rêve palpable quelque part ? Comment le voir / le trouver / le ramener ? Comment ranimer en fait le désir tout court ? (fusse-t-il le désir du Un, même celui-là a disparut par dépit). Comment faire renaître une énergie de vie et où et comment chercher ses rêves au delà de la terreur de vivre qui a tout recouvert ?

Merci.


A trop chercher on ne trouve plus, un peu comme une femme qui veut a tout prix un enfant et qui n'y arrive pas mais qui se retrouve enceinte quand elle n'y pense plus.

J'ai remarqué que lorsqu'on lâche prise sur quelque chose, celà advient. Ayant fait des multiples fois l'expérience de manière concluante, je me dis que c'est ça la vie.....la laisser couler comme un fleuve pour rejoindre la mer/mère.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: [Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Messagepar Jagannath » Sam Jan 09, 2016 23:18 pm

Le problème relaté ici n'est pas le manque de rêve, c'est l'abus de rêves non exploités. Ce que j'appelle rêver sa vie. Ton rêve actuel est d'avoir des rêves. Il suffit de tirer sur ce petit bout de ficelle et toute la pelote se déroulera. Cela demande un effort! Tu n'as pas plus besoin de rêve qu'un homme en train de se noyer n'a besoin d'eau!

Theo : "Comment faire renaître une énergie de vie"

L'énergie de vie n'a pas de vie ou de mort, elle n'a pas à renaître. Cette réclamation de faire renaître l'énergie de vie est elle-même l'énergie de vie, il n'y a nulle part de l'énergie de vie à l'extérieur. Rien n'est autre chose que l'énergie de vie elle-même. La recherche d'une énergie de vie n'est pas la solution mais l'obstacle lui-même. Il n'existe rien d'autre que l'énergie de vie. Tu es cela.

Theo : "Il doit bien y avoir un rêve palpable quelque part ?"

Tu attends quelque chose de l'extérieur. La dépression consiste à espérer que quelque chose vienne de l'extérieur. On attend une solution. Il n'existe rien de tel, cesse simplement d'attendre une solution : on croit qu'attendre une solution est la solution, alors que c'est l'obstacle lui-même. Il n'y a rien à attendre de l'extérieur, car il n'y a rien à l'extérieur!
Image

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 2131
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Re: [Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Messagepar Alex » Mar Jan 12, 2016 2:02 am

"Le thème que tu avais posté concernant Alex était intéressant en tout cas, je n’aurais pas imaginé que c’était si complexe. "

J'e n'y pensais plus, mais toujours hâte de voir ce thème. ;) Peut-être apprendrais-je quelque chose sur moi.

Theodim
Messages : 39
Enregistré le : Jeu Jan 07, 2016 13:45 pm

Re: [Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Messagepar Theodim » Sam Jan 16, 2016 16:28 pm

Avec un temps de retard (je n'avais pas coché la case suivi ici non plus :o)

Il suffit de tirer sur ce petit bout de ficelle et toute la pelote se déroulera. Cela demande un effort! Tu n'as pas plus besoin de rêve qu'un homme en train de se noyer n'a besoin d'eau!


Je ne comprend pas...


C'est bien le point mort de toute action et de toute expérience depuis de nombreuses années que je désire changer. L'expérience du vide et du néant pendant près de dix ans m’insupporte tout simplement et je l'ai eu prise avec détachement, lâcher-prise et patience. Rien n'a changé, ce n'est plus supportable, je vais nécessairement essayer autre chose.

C'est bien un équilibre extérieur que j'ai envie de rétablir et c'est bien un élément motivant que j'ai envie de retrouver.
Désolé pour tous les grand discours d'extase mystique car je n'y crois plus. J'ai essayé cela aussi et d'efforts sans motivations, je n'en suis plus capable.

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4219
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: [Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Messagepar Totem » Sam Jan 16, 2016 17:28 pm

Theodim a écrit :

C'est bien un équilibre extérieur que j'ai envie de rétablir et c'est bien un élément motivant que j'ai envie de retrouver.
Désolé pour tous les grand discours d'extase mystique car je n'y crois plus. J'ai essayé cela aussi et d'efforts sans motivations, je n'en suis plus capable.


Sans doute que le discours n'est pas écouté par le bon sujet......
Une prière récitée mécaniquement par le "moi" parasitée en plus par des pensées extérieures ne restera que des mots vides, une prière récitée avec ferveur en passant par le coeur sans que des pensées parasites ne viennent interférer aura une influence sur le Soi et c'est en passant par lui que l'extase qui n'est qu'une joie de l'être, aura lieu. Ce n'est donc pas une question de croire ou pas, mais de faire l'expérience qui apportera la réponse à la question. De la même façon un être qui n'a jamais fait l'amour avec l'extase au bout peut dire que les autres ne font que des grands discours et qu'il n'y crois pas. D'ailleurs je serais tentée de dire que l'extase que ressentent deux partenaires qui font l'amour n'est qu'une petite copie de l'extase mystique et qu'il y a un rapport ténu entre les deux.;-)

Theodim
Messages : 39
Enregistré le : Jeu Jan 07, 2016 13:45 pm

Re: [Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Messagepar Theodim » Sam Jan 16, 2016 21:29 pm

Aucun enseignement ne remplace une épaule.

Avatar de l’utilisateur
Padawan
Modérateur orthographique
Messages : 601
Enregistré le : Ven Aoû 28, 2015 18:10 pm

Re: [Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Messagepar Padawan » Sam Jan 16, 2016 21:37 pm

Theodim a écrit :Aucun enseignement ne remplace une épaule.


Et vice et versa, les deux ne sont pas à opposer !!!

Avatar de l’utilisateur
Fugius
Messages : 342
Enregistré le : Lun Aoû 17, 2015 0:32 am

Re: [Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Messagepar Fugius » Mar Jan 19, 2016 12:36 pm

Post très intéressant, j'aurais du le lire bien avant (quoi que j'arbore déjà une "philosophie de vie" qui s'en approche) ^^
Par contre, pourquoi opposer "vivre ses rêves" et les désirs sociaux, pour en revenir à l'exemple traité dans l'article, je pense que Tolkien dois vivre ses rêves, et pourtant, je suis persuadé qu'il à une TRÈS grosse télé ;)
Le tout étant de ne pas se perdre dans ces désirs sociaux au risque d'oublier ses rêves non ?

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Re: [Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Messagepar Margotland » Mar Jan 19, 2016 13:55 pm

Le tout étant convaincu que ces désirs sociaux seront comblés lors de sa marche vers le rêve racine.
CONFIANCE.

J'assume malgré que Jag me dit pas de ,je, pas de réalité, pas de quête etc...(je sais qu'il aura forcément raison le jour ou je comprendrais avec le cœur)

Mais, aujourd'hui, J'ai une quête, mon âme a un désir fou,et je suis folle de le rêver, et quand cela c'est révélé j'étais dans la plus grande des félicites connues. Je pense n'avoir jamais été aussi heureuse que ce moment donnés. Gratitude et encore gratitude....
Le reste cela vient avec, les contacts les moyens, tout ce présente mais il faut un peu bouger... Prendre des décisions!
amor vincit omnia

Avatar de l’utilisateur
Camilla n'ha Marcella
Messages : 224
Enregistré le : Mer Oct 14, 2009 14:51 pm

Re: [Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Messagepar Camilla n'ha Marcella » Mar Jan 19, 2016 22:38 pm

Bonsoir.
Je reviendrai ici après avoir lu l'énorme tartine de jagannath :-) Mais pour l'instant :
Un homme qui est monté dans les très hautes vallées de l'Himalaya y trouve un serpent, mais voyant ce serpent complètement sonné et incapable de faire du mal, il le prend dans son sac et l'emporte avec lui. L'homme redescend la vallée pour ramener chez lui le fruit de ses découverte au milieu desquelles git le serpent. Au fur et à mesure qu'il descend vers des vallées plus accueillantes (et surtout plus chaudes) il se débarrasse de ses habits chauds, mais garde le serpent. Tant et si bien que lorsqu'il arrive chez lui où il fait chaud durant ce mois d'été, le serpent qui est une espère venimeuse mortelle, sort du sac, le mord et le tue.

Cet exemple peut tenir, dans la majorité des cas. Mais je suis sûre à 100% que si le voyageur est de la classe "François d'Assise" (ou David-Néel, voir ses aventures avec des léopards), le serpent, bien content d'être au chaud, ne mordrait pas. Car il saurait qu'il n'a rien à craindre, et qu'au contraire il a enfin trouvé un compagnon, un havre où il pourra, un temps, se reposer.
Ouvrir son cœur, prendre le Risque de l'Amour, c'est dur, mais tellement sympa !
Mais bon, "c'que j'en dis, c'est c'que j'en cause", comme disait mon arrière grand-mère :-)
CnM

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: [Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Messagepar Jagannath » Ven Jan 22, 2016 11:54 am

Margot : "Je sais qu'il aura forcément raison le jour ou je comprendrais avec le cœur"

J'apprécie cette ouverture d'esprit, elle est toute à ton honneur. Je précise toutefois que la compréhension avec le coeur implique que tout le monde a raison. Jagannath n'aura jamais plus raison que toi. Il n'existe pas de telle hiérarchie à part dans l'imagination.

Lorsque j'étais enfant, j'avais insisté pour faire le labyrinthe, le palais des miroirs, à la fête foraine. Je me suis perdu. Le gardien connaissait le chemin, et il est venu me prendre par la main pour me montrer la route. Je me suis laissé faire car je voulais ressortir! Plus tard j'ai eu la même attitude sur le chemin spirituel. De la même façon que pour me faire sortir du palais des miroirs il a fallu me prendre la main et marcher avec moi, de la même façon, lorsqu'une personne est perdue dans le labyrinthe de l'intellect, il faut lui parler et l'accompagner vers la sortie. Mais le fait d'utiliser des mots ne veut pas dire qu'on en est dupe. On sait bien qu'on a pas raison. Personne n'a raison. Il n'y a qu'Allah, et rien d'autre, personne pour prétendre savoir. Le plus sage d'entre les hommes disait : "tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien".

Donc abandonne l'idée que je sais des choses que tu ne sais pas, cette idée n'est d'aucune aide, Dieu seul est ce que tu cherches et son royaume est à l'intérieur. Lorsque tout ce savoir montrera son vrai visage, tu riras!

Lorsque nous regardons la création, nous sommes obnubilés. Elle est si attirante. Alors combien plus encore doit être attirant le Créateur pour qui tout cela est un simple rêve qu'Il transforme selon sa fantaisie? Lorsque nous contemplerons le Créateur nous serons absorbé un million de fois plus que lorsque nous contemplons Sa création. Ainsi nous ne verrons plus que Lui. Tout ce savoir, qui a raison et qui a tort, et ces possessions, tous ne seront plus que du vent.

Jagannath : "Un homme qui est monté dans les très hautes vallées de l'Himalaya y trouve un serpent... [histoire voir plus haut] ...le mord et le tue."
CnM : "Cet exemple peut tenir, dans la majorité des cas. Mais je suis sûre à 100% que si le voyageur est de la classe François d'Assise [...] le serpent, bien content d'être au chaud, ne mordrait pas."

Cette histoire du serpent endormi est une métaphore de l'ego, qui nous dit que tant que les conditions sont favorables, nous pensons que nous pouvons garder notre ego avec nous, qu'il n'est pas besoin de le détruire car il est sage et ne cause pas de problème. L'histoire permet de comprendre qu'il ne faut pas se fier à une impression que tout va bien, à une impression qu'il n'est plus nécessaire de travailler -- croyant que nous avons réussi à pacifier le serpent : il est juste paisible parce que les circonstances le permettent, mais prêt à redevenir l'ennemi absolu dès que les circonstances changeront. Il ne faut pas attendre le danger mortel pour agir. Nous pensons parfois être parvenu à une certaine paix, mais que se passe-t-il si quelqu'un chamboule tous nos plans? Si on raye notre voiture? Si on nous vomit dessus? Nous devons prendre conscience que le travail n'est pas fini, au lieu de dormir sur nos lauriers.
Bien entendu, pour ceux comme François d'Assise pour qui l'ego est complètement pacifié (c'est à dire qu'il fait UN avec Dieu et n'a plus d'existence individuelle) le serpent ne mordra plus jamais. Si vous vomissez sur un tel sage, il ne s'en apercevra pas : il ne voit que Dieu, il n'existe nulle part du vomi en dehors de Lui. Bien entendu il se nettoiera peut-être, mais il ne faut pas en conclure qu'il est encore soumis à l'illusion. L'ego semble encore apparaître à un spectateur extérieur, mais en réalité il est privé de substance. C'est comparable à une corde brûlée : la cendre a gardé la forme de la corde qui semble toujours être une corde. Mais si on la saisit, elle a perdu toute substance, on n'a que de la poussière sur les doigts. Il en va de même pour l'ego apparent du sage : il nous semble qu'il existe, mais si nous l'attrapons, il disparait entre nos mains.
Image

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Re: [Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Messagepar Margotland » Ven Jan 22, 2016 14:39 pm

Socrate...

Merveilleux que tu en parles, j'essayais de méditer sur cela.
Comment je demande la Connaissance ? puis ensuite affirme que je ne sais rien.
Tu viens de me donner une ouverture...
amor vincit omnia

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 7341
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Magie
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Re: [Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Messagepar Odin » Ven Jan 22, 2016 16:48 pm

Co-n(n)aissance = naître avec.
Etre avec l'essence.
Fais de l'Amour ta magie

max75011
Messages : 262
Enregistré le : Lun Fév 15, 2016 18:57 pm

Re: [Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Messagepar max75011 » Lun Fév 15, 2016 19:29 pm

Bonjour à tous , je voulais savoir si notre profond désir est d'éteindre Conflits, guerres et destruction, s'il y'avait une voie spécifique à suivre où s'il fallait laisser la vie nous mettre sur notre chemin
Merci
Lify / Max75011

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: [Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Messagepar Jagannath » Lun Fév 15, 2016 22:53 pm

Les deux mon général. Le tort est d'opposer effort personnel et acceptation du destin. Ils ne s'opposent pas, il faut absolument mener de front les deux aspects, car si on ôte l'un des deux, l'ensemble de la construction devient bancale comme c'est le cas dans la plupart des conceptions contemporaines de la spiritualité.
Image

max75011
Messages : 262
Enregistré le : Lun Fév 15, 2016 18:57 pm

Re: [Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Messagepar max75011 » Mar Fév 16, 2016 2:51 am

D'accord le plus important est donc d'être fondamentalement en accord avec soi-même, donc avec le monde , vu que les deux sont interconnectés .
Formidable invention qu'est la vie :-)
Lify / Max75011

max75011
Messages : 262
Enregistré le : Lun Fév 15, 2016 18:57 pm

Re: [Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Messagepar max75011 » Lun Fév 22, 2016 16:36 pm

Désolé d'avoir été confu ce n'était pas totalement clair pour moi.
Je suis en train de vivre un éveil depuis quelques mois maintenant et ce n'est pas toujours facile à vivre même si la réalité apparait comme étant de plus en plus belle et vivante
Lify / Max75011

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14364
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: [Article] Vivez vos rêves ! (la voie magique mode d'emploi)

Messagepar Jagannath » Lun Fév 22, 2016 17:28 pm

Oui soulever le voile est une chose, contempler le soleil en pleine lucidité en est une autre. Om.

Edit :

Je me dis que cela nécessite sans doute des explications. Tu parles d'un éveil (rigoureusement : "éveil impersonnel", pas grand chose à voir avec l'Eveil dont on parle pour le Bouddha). Il s'agit d'un verbiage moderne pour dire quelque chose d'infiniment simple : que le flux tumultueux des pensées s'incline et se tait devant la Réalité Naturelle qui le surpasse (puisqu'Elle en est la source). Tant qu'il subsiste ce genre d'idée (de pensées donc) qu'il y a un sujet (je), un état (vivre) et un objet (l'éveil) c'est que le flux ne s'est pas tu complètement. C'est ce que tu appelles "confusion" car ce qui semblait source de connaissance autrefois (les pensées) apparaissent bien telles qu'elles sont réellement désormais (confusion).

Le flux tumultueux des pensées mets du temps à s'arrêter, comme quand on débranche un ventilateur, les pales continuent de tourner. Il est conseillé d'oublier ce verbiage (éveil etc.) et de s'accrocher à la Source de Vie qui est notre vraie nature. Le verbiage n'est rien d'autre que la confusion, l'ignorance elle-même. Elle disparaitra naturellement si on ne l'entretient pas avec des idées du genre "je vis un éveil" etc. A partir de là toute la littérature moderne (advaïta occidental, pseudoadvaïta etc) et son verbiage sur le sujet (éveil impersonnel, non-dualité) appartient au domaine de la confusion et non pas de la paix.
Image


Retourner vers « Pandore »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité