Sahaja yoga : dérive sectaire?

Échanges de vidéos, d'images et musiques.
- Au sujet de la magie uniquement; les hors sujets seront déplacés.
- On peut aborder les thèmes d'actualité ici, lorsqu'ils sont directement liés à l'approche spirituelle.

Modérateurs : Cless, Proxydore des Rivières

Visiteur

Re: Sahaja yoga : dérive sectaire?

Messagepar Visiteur » Jeu Aoû 17, 2017 21:30 pm

Bonjour,
Merci pour vos informations. J'apprécie votre façon d'interroger les choses.
Je voulais ajouter un témoignage sur SY, pour ceux que ça intéresse.
SY donne des cours gratuits dans ma ville mais je n'y vais pas. J'ai découvert l'existence de SY par un couple qui a longtemps été adepte et garde des liens plus ou moins distancés avec. J'ai ainsi pu comprendre que à l'époque la guru ('mère divine') mariait ses disciples en Inde en choisissant les couples selon ses critères (thème astral, vibrations...) Les personnes ainsi associées avaient quelques jours pour faire connaissance ( sans sexualité) et 'choisir' d'accepter ou non ce mariage. Tous acceptaient, convaincu que la mère divine avait fait le bon choix pour eux. Mes amis étaient de nationalité différentes et ne parlaient donc pas la même langue. Ils ont néanmoins accepté de se marier et pour l'un d'eux partir loin de sa famille et de ses amis. Puis tout est fait dans cette communauté pour préserver le mariage, quelques soient les difficultés relationnelles, affectives ou sexuelles. Le couple que j'ai connu perdure dans une forme de mal être, comme d'ailleurs beaucoup d'autres couples, mariage arrangé ou pas. Je ne juge pas ce couple mais je désapprouve la position de SY qui d'un côté prétend 'donner à ses disciples la réalisation intérieure', et de l'autre côté les infantilise et les désapproprie de leur propre jugement en leur faisant croire que la mère divine 'sait' mieux que eux même choisir qui sera le bon conjoint pour eux. C' est à mes yeux une forme d'atteinte à leur liberté, à leur confiance en eux, a leur réalisation personnelle (avec le petit vent sur la tête ou pas). Voilà.
Sinon, J'aimerai connaître plus le yoga et la méditation mais me méfie de la 'spiritualité' qui souvent l'accompagne. Pour le yoga, j'ai trouvé Iyenga yoga qui me convient. Pour la médiation, je n'ai rien trouvé à part peut être la pleine conscience.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14370
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Sahaja yoga : dérive sectaire?

Messagepar Jagannath » Ven Aoû 18, 2017 12:03 pm

Visiteur : "C'est à mes yeux une forme d'atteinte à leur liberté"

En même temps ce sont eux qui ont librement décidé de faire confiance aveuglément à cette femme non? Ils sont libres de partir quand ils veulent et de divorcer. La question est pourquoi ils s'accrochent à ce qui les rend malheureux. C'est l'ego spirituel. C'est tellement important pour eux d'être supérieurs spirituellement qu'ils sont prêts à mettre de côté tout le reste. Si le maître est compétent il utilisera l'ego spirituel du disciple pour finalement le libérer, dans le cas contraire, le disciple est dans la merde.

Bref l'atteinte à leur liberté est due à leur ego, pas à une personne extérieure. C'est bien que tu observes : tu vois à quel point l'ego est aliénant.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 6663
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Magie pratiquée : Enchanteur

Re: Sahaja yoga : dérive sectaire?

Messagepar Odin » Ven Aoû 18, 2017 13:50 pm

Ils tomberont sur un véritable enseignant quand ils seront prêts.
Fais de l'Amour ta magie

Visiteur

Re: Sahaja yoga : dérive sectaire?

Messagepar Visiteur » Ven Aoû 18, 2017 23:01 pm

En fait, la question n'est pas comment est l'ego de tel ou tel individu, mais est ce que Sahara Yoga est une dérive sectaire.? Pour ceux qui les rejoignent pour un cours de yoga/méditation gratuit, Il peut être bon de savoir comment cet organisme organise et valorise le mariage arrangé entre adeptes et utilise probablement des techniques d'emprise et de manipulation plutôt efficaces.

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 6663
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Magie pratiquée : Enchanteur

Re: Sahaja yoga : dérive sectaire?

Messagepar Odin » Sam Aoû 19, 2017 10:56 am

Ils s'en apercevront par eux-même on ne peut pas vraiment faire quelque chose comme on n'est pas dedans.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14370
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Sahaja yoga : dérive sectaire?

Messagepar Jagannath » Dim Aoû 20, 2017 10:52 am

Visiteur : "En fait, la question n'est pas comment est l'ego de tel ou tel individu"

Si c'est la seule question. Il faut arrêter de remettre sur le dos des autres la responsabilité de ce qui nous arrive. Cette victimisation incessante est notre chaîne qui nous tient captifs dépendants, asservis et misérables.
Je ne suis pas insensible, moi aussi je trouve inhumain d'égarer des personnes innocentes sur le chemin spirituel. Ces pratiques m'écoeurent. Mais si je veux qu'elles cessent, dénoncer telle ou telle institution est une course sans fin. Pour faire cesser ces choses il faut apprendre aux hommes à être libres, responsable de leur destinée, courageux et rigoureux, capables de penser par eux-mêmes.
Autrement si je ne fais pas ça, si je me contente de critiquer tel ou tel mouvement, alors je ne vaux pas mieux qu'eux (Chez Sahaja Y. ils sont spécialistes de dénoncer les dérives des autres!)

Visiteur : "mais est ce que Sahara Yoga est une dérive sectaire?"

Je l'ai déjà dit : je n'en sais rien, je sais juste que si une personne gâche sa vie pour le gourou de cette secte, il en est responsable. Je ne veux pas de la pensée assistée! Je ne veux pas penser à la place des gens! Je n'ai aucune autorité pour dire aux gens quelles sont les bonnes sectes et les mauvaises, je leur dis juste qu'ils sont libres et capables d'observer et juger ce qui est bon pour eux! C'est vrai qu'on a tous besoin de soutien et d'amour pour prendre confiance en nous, le vrai maître n'impose rien à personne, il déverse simplement de l'amour sur les pèlerins qui viennent le voir. Mais ça peut être déroutant, c'est à chacun de juger!

Visiteur : "Pour ceux qui les rejoignent pour un cours de yoga/méditation gratuit, Il peut être bon de savoir comment cet organisme organise et valorise le mariage arrangé entre adeptes et utilise probablement des techniques d'emprise et de manipulation plutôt efficaces."

Oui oui il est bon d'exposer les faits tels qu'ils sont. Objectivement. Chacun jugera - il n'est pas nécessaire de conclure quoi que ce soit, laissons les lecteurs se faire leur opinion. Cessons de leur faire croire qu'une personne extérieure peut leur donner une vérité révélée. La seule chose que peut faire un guide compétent c'est les aider à trouver la vérité éternelle en eux-mêmes. Pas en leur montrant le chemin : il n'y a pas de chemin pour aller vers soi : on est déjà le Soi. Mais de l'aide pour faire silence et abandonner les attachements qui nous distraient. Si ça leur fait plaisir le guide peut arranger leur mariage, cela peut aider à faire le silence dans certains cas. Mais qu'ils comprennent que cela n'est pas nécessaire, que leur vrai maître est au-dedans et que le travail du maître extérieur est juste de favoriser l'émergence du maître intérieur véritable sans imposer des mariages ou des pratiques. Une fois qu'ils auront fait le silence et reconnu qu'ils sont le Soi ils ne seront plus jamais victimes, ils ne subiront plus leur destin parce que leur destin et eux ne seront plus séparés mais feront UN.

Invité

Re: Sahaja yoga : dérive sectaire?

Messagepar Invité » Sam Déc 30, 2017 13:07 pm

De part mon expérience personnelle, ayant suivi ces cours gratuit pendant 1 ou 2 mois, et en pratiquant tous les jours, je peux dire que Oui !!! Le Sahaja Yoga est une secte ! Avec oui une dimension occulte mais dans le mauvais sens. Je me sentais de plus en plus mal jusqu'à avoir très mal au niveau de l'ajna (6e chakras), il m'a fallu arrêter pendant 2 semaines et me couper du Sahaja Yoga pour ne plus en souffrir. Il y a vraiment une energie particulière que j'arrive à percevoir sur un pratiquant (comme le système immunitaire de mon esprit était en alerte). Je n'y ai plus remis les pied depuis. Je regrette de ne pas avoir eu plus de discernement depuis le début.

Les éléments qui aurait dû m'alerter :
- les couleurs fantaisistes qu'ils associent au chakras (preuve d'amateurisme ou de confusion volontaire)
- le fait de faire la méditation avant de suivre un enseignement (possibilité d'être mis sous état de sujétion)
- les voyages organisés (assez cher je trouve)
- les sensations de picotement dans les doigt pas forcement positives, la sensation de froid de fantanelle qu'il appelle de la joie (mais aucune joie intérieur, aucun des anciens yogi n'ont l'air de déborder de joie non plus).

En conclusion, fuyez !!!

Azra

Re: Sahaja yoga : dérive sectaire?

Messagepar Azra » Mar Jan 02, 2018 8:51 am

Bonjour,
Je pratique Sahaja yoga depuis 3 ans. Je suis arrivée au début sans la moindre idée de ce que j'allais trouver là (méditation gratuite), et je n'avais aucune connaissance dans le domaine de l'ésotérisme ou de la spiritualité.
À la 1ère séance, j'ai senti une espèce d'effet kiss cool incroyable au centre des mains, une fraîcheur glacée agréable. NB : (après lecture des autres témoignages de ce fil) pour moi, il n'y avait que l'instructrice et elle était devant nous (nous étions 3 à obtenir notre "réalisation"), donc pas d'expérience bizarre avec des gens derrière nous.
Comme je suis toujours en recherche, et notamment de sensations et d'expériences nouvelles, j'ai été emballée. Mais comme je suis aussi puissamment sceptique, surtout vis-à-vis de la photo devant laquelle on était censé méditer durant la semaine, j'ai fait une recherche et suis tombée sur le classement de SY parmi les sectes.
J'ai décidé de continuer, un peu en agent double, un peu en retrait mais très curieuse de la nouvelle dimension que je pressentais.
Je n'ai donc pas été très régulière au début dans ma pratique personnelle, j'allais simplement aux cours hebdomadaires. Mais au bout de 6 mois, ça c'est installé naturellement et j'ai fait sans me forcer 1h de méditation quasi chaque soir. Sans la photo de Shri Mataji bien sûr, je n'aime pas obéir quand je ne comprends pas, on ne se refait pas ;-)
Cela m'a apporté une paix intérieure, beaucoup plus de confiance et de stabilité.
J'ai été conviée à deux types de cérémonies : un puja (où on rend hommage à une divinité) , et un havan (où on brûle les "negativités" qui nous entourent.
Ces temps collectifs (méditations aussi bien que célébrations) sont des moments où les vibrations sont beaucoup plus puissantes. J'ai eu l'impression de pouvoir m'en nourrir, c'était étrange, mais j'ai réussi à faire taire mon mental et à accepter tranquillement la paix, la bienveillance et la joie profonde.
Je n'ai aucune idée de ce qu'est la kundalini, et j'aimerais bien qu'on m'explique ce qu'est une "libération des vents" (Jagannath ? Si tu as le temps ^^)
J'ai lu un bouquin qui m'a permis de mieux comprendre les théories sahaja yoga, écrit par un français (bien mieux que les écrits bizarres de shri mataji, qui partent un peu dans tous les sens et qui ne sont sans doute pas adaptés à mon esprit français) : son titre, c'est "l'avènement". J'y ai appris bien plus que dans mes petits cours hebdomadaires animés généreusement par une bénévole, mais qui a des limites.
Voici deux ou trois choses que j'ai cru comprendre :
La réalisation du soi, le passage de l'énergie par la sushumna jusqu'au sahasrara, est un cadeau, un gain de temps énorme. Mais cela ne fait pas de vous un être réalisé : j'ai croisé bien des yogis qui étaient des êtres bancals, qui répètent des préceptes mais ne parviennent pas à les appliquer dans leur vie.
Shri mataji a dit quelque chose comme : vous étiez dans le noir, c'est comme si je vous apportais l'électricité (avec le protocole de réalisation du soi) : ensuite vous êtes en capacité de voir en vous, et c'est à vous de faire le ménage.
C'est presque de la confiture aux cochons (et je fais partie des cochons bien sûr), comme l'a dit un saint indien à shri mataji. Il lui a demandé : pourquoi faites vous ce cadeau à tous ces gens qui ne le méritent pas ? Elle a répondu quelque chose comme : je ne suis pas un gourou, je suis une mère.
Alors évidemment, comme vous, j'ai eu des doutes (et il y en a toujours) sur les motivations de cette femme. Mais elle n'avait aucun besoin matériel ou spirituel, elle aurait pu profiter de sa richesse, et au lieu de cela elle a usé toute sa vie (à partir de 45 ans ? environ, jusqu'à sa mort) à faire des voyages très éprouvants pour essayer de diffuser sa méthode dans le monde entier, pour aider l'humanité à s'élever spirituellement.
Je pense maintenant que c'était réellement quelqu'un d'absolument extraordinaire, avec des pouvoirs inouïs.
Mais où nous emmène-t-elle, je ne le sais pas vraiment.
Le modèle societal proposé est un peu vieillot à nos yeux : les rôles féminin / masculins plus marqués, le sacrement du mariage est important, enfin toute la morale habituelle qu'on retrouve dans les religions classiques.
Une chose que j'ai oublié de dire (désolée si ça part dans tous les sens), c'est que sahaja integre les autres religions. Il faut réussir (pour moi ça a été difficile) à postuler que chaque chakra ainsi que son aspect gauche ou droit abrite une divinité. Ce sont principalement des divinités indiennes (je n'y connais rien, ne vous moquez pas) du genre Ganesha, Lakshmi, Mahavira, Kalki, Vishnou. Mais aussi Bouddha, Jésus, Marie, et des sages de tous pays (par exemple Mahomet, Lao tseu... qui se situent dans le "vide", cet espace autour du manipura ou nabhi chakra.
Lorsqu'on a un blocage dans un chakra (on le ressent soit directement sur le corps soit dans les doigts), on invoque la divinité correspondant à ce chakra.
Ça m'a fait doucement rire au début, mais comme je teste tout sans a priori (malgré ma tendance à rigoler bêtement ^^), j'ai pu observer que les mantras étaient incroyablement efficaces.
Est-ce un effet du groupe ? J'ai essayé de comprendre ce qu'est un egregore. Et en quoi SY pourrait être un appât pour je ne sais quelle force occulte qui nous "volerait" de l'énergie ?
Je n'en sais rien et je suis prête à tout entendre (effectivement, ce n'est pas une secte, je pars quand je veux ^^). Ce que je sais, c'est que pour l'instant cela m'a énormément apporté et que je suis reconnaissante à tous ces gens qui œuvrent à la diffusion de ces techniques.
Une question toutefois : est-ce une évolution spirituelle naturelle que de moins ressentir de désir sexuel ? Comme si on trouvait une résolution des tensions autrement que par une décharge sexuelle classique... Je ne sais pas si ma vie de femme pourra se passer de sexualité toutefois ;-) Mais c'est ce que je ressens depuis quelques mois : l'envie sexuelle s'amenuise.
Or comme c'est peut-être un indicateur de vitalité (ou de déséquilibre ?).. que se passe-t-il ? Bref, je m'interroge.

Avatar de l’utilisateur
Padawan
Modérateur orthographique
Messages : 639
Enregistré le : Ven Aoû 28, 2015 18:10 pm

Re: Sahaja yoga : dérive sectaire?

Messagepar Padawan » Ven Jan 05, 2018 10:12 am

Azra a écrit :Une question toutefois : est-ce une évolution spirituelle naturelle que de moins ressentir de désir sexuel ? Comme si on trouvait une résolution des tensions autrement que par une décharge sexuelle classique... Je ne sais pas si ma vie de femme pourra se passer de sexualité toutefois ;-) Mais c'est ce que je ressens depuis quelques mois : l'envie sexuelle s'amenuise.
Or comme c'est peut-être un indicateur de vitalité (ou de déséquilibre ?).. que se passe-t-il ? Bref, je m'interroge.


Je pense que lorsque l'on évolue sur le chemin spirituel, le rapport à la sexualité se modifie, le côté addictif s'amenuise, mais pas forcément le désir ou la vitalité sexuelle, même si certains préféreront l'abstinence

De tous les plaisirs physiques, le plaisir sexuel est sans doute le plus intense, mais comparé à certains états de conscience élargis auxquels on accède par le travail spirituel, ça peut paraître un plaisir assez dérisoire... D'autant plus qu'une sexualité basée uniquement sur le plaisir physique est toujours un peu décevante, même si la jouissance physique est pleinement consommée. On parle par exemple de la petite mort pour un homme après l'éjaculation, comme si une fois l'acte consommé, il se rendait compte qu'il manquait quelque chose.

Aussi, il me semble que le rapport à la sexualité évolue, le chercheur aspirant à une sexualité qui ne soit pas uniquement basée sur une union et une jouissance dans le plan physique, mais aussi sur les autres plans d'existence.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14370
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Sahaja yoga : dérive sectaire?

Messagepar Jagannath » Mar Jan 09, 2018 0:10 am

Je ne veux en aucun cas dénigrer Sri Mataji, ou son mouvement. Il ne m'inspire en toute sincérité pas confiance mais j'ai expliqué pourquoi je ne le dénigrerai pas plus haut dans la discussion. Non seulement il reste possible que S.M. fasse du bon travail mais même qu'elle le fasse dans des conditions particulièrement difficiles. Ce serait très grave d'éloigner une personne de son Guru, de son chemin vers Dieu, par ignorance et en faisant de la diffamation. donc ce risque ne peut pas être pris. Ce n'est pas mon business. Par contre encourager la rigueur de pensée, la compréhension de la valeur des arguments, voilà qui est mon business. Donc si vous croyez lire un dénigrement de S.M. ou de ses disciples, essayez de mieux comprendre ma démarche, et de percevoir que ce sont seulement des arguments bidonnés que je dénigre et non pas des personnes ou des mouvements.

Azra : "À la 1ère séance, j'ai senti une espèce d'effet kiss cool incroyable"

Tu demandes plus loin ce que c'est des vents qui se défont. C'est ça. Mais ce n'est qu'une petite partie, nos vents subtils énergétiques sont comme des dread lock complètement emmêlés et entremêlés jusqu'au fin-fond de nos cellules. En démêler une petite partie, voilà ce qui se passe et qui donne cette sensation de "fraîcheur incroyable". Cela peut se produire en compagnie d'un maître compétent. Tu peux imaginer l'extase que représente le fait de les démêler jusqu'au bout. C'est un peu ce qu'on se propose de faire en spiritualité -et pas juste le temps d'une méditation, mais de manière définitive.

Azra : "J'ai fait sans me forcer 1h de méditation quasi chaque soir. [...] Cela m'a apporté une paix intérieure, beaucoup plus de confiance et de stabilité."

Oui les bienfaits de la méditation ne sont plus à démontrer ici :)

Azra : "j'ai réussi à faire taire mon mental et à accepter tranquillement la paix, la bienveillance et la joie profonde"

C'est bien. Est-ce que cet état est devenu permanent et y compris lorsque tu es victime d'injustices graves et autres douleurs physiques ou psychologiques? Je demande ça parce que beaucoup de maîtres sont capables de donner une paix provisoire aux disciples. Mais le vrai maître se moque de ce genre d'expériences éphémères, il veut que le disciple parvienne par lui-même à la paix parfaite (celle qui n'est pas remise en cause).

D'autre part tu dis "j'ai réussi". Qu'as-tu fait vraiment, pour te permettre de t'arroger ainsi le mérite?

Azra : "Je n'ai aucune idée de ce qu'est la kundalini, et j'aimerais bien qu'on m'explique ce qu'est une "libération des vents" (Jagannath ? Si tu as le temps ^^)"

Vois les fils de discussion sur le sujet qui ont déjà abordé ces questions et définitions. La raison même pour laquelle on conserve les discussions sur le forum c'est pour que les informations restent disponibles :)

Azra : "J'ai lu un bouquin qui m'a permis de mieux comprendre les théories sahaja yoga, écrit par un français (bien mieux que les écrits bizarres de shri mataji, qui partent un peu dans tous les sens et qui ne sont sans doute pas adaptés à mon esprit français) : son titre, c'est "l'avènement". J'y ai appris bien plus que dans mes petits cours hebdomadaires animés généreusement par une bénévole, mais qui a des limites."

Après avoir vu la secte de l'intérieur, il faut te demander : est-ce que ces gens qui ont de beaux mots pour décrire le miracle de Sahaja Yoga et Mataji ont un bénéfice autre que le désir de vérité, pour en faire une telle éloge?
Je discutais hier avec une dévote d'un maître bien connu en Inde. Elle m'a raconté sans que cela ne lui semble suspect le moins du monde (en tout cas dans le ton de la conversation) comment les dévots sont payés oui, oui payés (dans une secte où votre usage de l'argent est contrôlé dans une certaine mesure c'est vraiment la carotte) pour les nouveaux disciples qu'ils recrutent. On imagine bien que dans un tel contexte,n les disciples du maître seront pour beaucoup prêts à embellir -pour le moins- la situation dans la secte afin d'encourager de faire des émules. Mais je ne doute pas que beaucoup mentent comme des arracheurs de dents sur leurs expériences fabuleuses et leur grande paix intérieur et tout le reste lorsque cela peut leur rapporter de quoi améliorer le quotidien dans un système où ils vivent volontairement au bénéfice de la secte dans la pauvreté. Les lecteurs devraient se poser la même question vis à vis de ton témoignage : est-ce que tu as un bénéfice visible ou caché (éventuellement que tu te caches à toi-même) à nous dire du bien de Sahaja? Comprends que c'est ainsi que toutes les sectes à la dérive prospèrent. Et que toutes tes promesse que non sont sans valeur parce que les adeptes payés pour faire de nouvelles recrues sont bien entendu enclins à mentir. Le paiement en valeur monétaire est un aspect très choquant, mais pourtant c'est loin d'être le système de pression le plus pernicieux pour obtenir des dévots qu'ils mentent en racontant des merveilles sur leurs maîtres. Donc essaye de ne pas entrer dans ce jeu. Les sources de pression les plus vicieuses sont les pressions internes que s'imposent les individus pour s'autopersuader de leur supériorité et de la validité de leurs sacrifices. Plus ils ont fait de sacrifices plus il est difficile pour eux d'envisager qu'ils se sont trompés. Donc plus ils sont prêts à alimenter leur fantasme de miracles du maître et à les raconter. Je crois que quand on est dans une relation saine avec un maître sain, on se tait sur les miracles, du moins en majorité, c'est tout.

Je vais vous dire ce que MON experience me suggère fortement. Quand on est face à un maître authentique et qu'on voit de ses yeux ses miracles, on comprend vite qu'ils ne sont pas là pour impressionner les foules et qu'on ne peut pas expliquer la nature magnifique de ces miracles. Du coup on ne dit rien, on ne raconte pratiquement pas ce qu'on voit parce que c'est indicible. Les pauvres dévots qui vivent sous la pression de convertir autrui vont sans doute s'engouffrer dans la brèche que j'ouvre ici et promettre qu'eux aussi ne racontent pas le centième de ce qu'ils ont vu etc. Mais sérieusement ça ne trompe personne à part eux-mêmes. Bref plus des dévots vont vous parler des pouvoirs occultes de leur maître pour prouver sa supériorité spirituelle, plus cela prouve qu'ils sont dans une mauvaise relation avec un maître. Si c'est généralisé dans la secte, il faut peut-être en conclure que c'est le maître lui-même qui est mauvais.
Clairement, les pouvoirs occultes ne sont PAS une preuve de sainteté. Les saints peuvent s'ils le veulent faire des miracles, mais cela ne veut en aucun cas dire que ceux qui font des miracles sont des saints. Quiconque est occultiste avec la capacité de canaliser l'énergie des disciples - surtout des disciples enferrés dans le piège de ces superstitions - peut techniquement sans être un saint le moins du monde faire des miracles à la chaîne et donner aux disciples des expériences du même type.

Alors je ne dis pas qu'un maître qui fait des miracles est forcément un escroc non. Mais clairement si vous mettez les prodiges occultes dans la balance pour juger de la qualité de vôtre guru, ou si vous prétextez ces prouesses pour justifier de convertir vos amis, c'est que vous êtes vraiment bien sots.
Les saints peuvent faire des prodiges occultes mais les preuves de la sainteté ne sont pas là, du tout.

Azra : "La réalisation du soi, le passage de l'énergie par la sushumna jusqu'au sahasrara, est un cadeau, un gain de temps énorme. Mais cela ne fait pas de vous un être réalisé"

Pourquoi entretenir la confusion en prétendant donner la réalisation? C'est vraiment sérieux de tout amalgamer pour plus tard dire "oui mais en fait c'est pas ce qu'on voulait dire" dès qu'on se retrouve face à des objections un peu correctement formulées? Non c'est pas sérieux, vraiment pas.
D'autre part parvenir au sahasrara n'est pas la réalisation, il faut encore tout résorber dans le coeur. Le reste n'a aucune valeur.

Azra : "j'ai croisé bien des yogis qui étaient des êtres bancals, qui répètent des préceptes mais ne parviennent pas à les appliquer dans leur vie."

Dans ce cas là pourquoi les appelles-tu des yogis? Ce sont seulement des idiots. Tu vois c'ets bien le problème avec tout le verbiage des sectes. Elles promettent de faire de vous des Bouddhas en trois secondes et ensuite une fois qu'on est pris dans l'engrenage, elles vous disent que bon en fait... Oui mais, quoi. Or chacun sait que tout ce qui dans une affirmation précède le mot "mais" est simplement un mensonge.
"Tu as raison mais"... etc.

Azra : "vous étiez dans le noir, c'est comme si je vous apportais l'électricité (avec le protocole de réalisation du soi) : ensuite vous êtes en capacité de voir en vous, et c'est à vous de faire le ménage"

C'est bien ainsi elle dégage toute responsabilité. Après avoir promis qu'elle était omnipotente, elle se défile et dit "bon si ça marche pas c'est pas ma faute". Les maîtres sérieux ne passent pas leur temps à chercher des excuses. Ils bossent pou raider les disciples, c'est tout. Du soir au matin. Et pendant la nuit aussi. Ceux qui cherchent des excuses ne devraient pas retenir notre attention.

Azra : "C'est presque de la confiture aux cochons (et je fais partie des cochons bien sûr), comme l'a dit un saint indien à shri mataji. Il lui a demandé : pourquoi faites vous ce cadeau à tous ces gens qui ne le méritent pas ? Elle a répondu quelque chose comme : je ne suis pas un gourou, je suis une mère."

C'est une histoire Azra. On ne sait pas si c'est vrai ou faux.

Azra : "Je pense maintenant que c'était réellement quelqu'un d'absolument extraordinaire, avec des pouvoirs inouïs."

Je préfère ça : tu nous donnes ton avis sincère. Sans chercher d'excuses ou de preuves. Soit, ceci est pleinement recevable. C'est pas une preuve, mais au moins ce n'est pas du vent à répéter des histoires non vérifiées parce que d'autres les ont répétées avant nous.

Azra : "Le modèle societal proposé est un peu vieillot à nos yeux : les rôles féminin / masculins plus marqués, le sacrement du mariage est important, enfin toute la morale habituelle qu'on retrouve dans les religions classiques."

Et franchement pas le meilleur. De ce que j'ai lu sur les conceptions morales de S.M. j'avais l'impression que l'auteur était vraiment à la limite de la débilité mentale. Des mots pour faire rêver mais rien de tangiblement applicable et bénéfique. Et pile c'est justement là où elle est originale. Je veux dire quand elle fait des copier-coller des grands textes sacrés, c'est une bonne copie donc ça sonne à peu près bien. Mais dès qu'elle sort des sentiers battus pour définir sa propre originalité, c'est tout de suite naïf, enfantin, bête, un peu comme un gamin à qui on donnerait d'immenses pouvoirs et qui penserait être un génie en prenant des mesures à la va vite. Un peu comme Monsieur Trump avec qui elle entretient un air de famille.
.
zzaaaa.JPG
zzaaaa.JPG (14.27 Kio) Vu 117 fois
zzaaa.JPG
zzaaa.JPG (12.91 Kio) Vu 117 fois
.


Azra : "Une chose que j'ai oublié de dire (désolée si ça part dans tous les sens), c'est que sahaja integre les autres religions. Il faut réussir (pour moi ça a été difficile) à postuler que chaque chakra ainsi que son aspect gauche ou droit abrite une divinité. Ce sont principalement des divinités indiennes (je n'y connais rien, ne vous moquez pas) du genre Ganesha, Lakshmi, Mahavira, Kalki, Vishnou. Mais aussi Bouddha, Jésus, Marie, et des sages de tous pays (par exemple Mahomet, Lao tseu... qui se situent dans le "vide", cet espace autour du manipura ou nabhi chakra.
Lorsqu'on a un blocage dans un chakra (on le ressent soit directement sur le corps soit dans les doigts), on invoque la divinité correspondant à ce chakra.
Ça m'a fait doucement rire au début, mais comme je teste tout sans a priori (malgré ma tendance à rigoler bêtement ^^), j'ai pu observer que les mantras étaient incroyablement efficaces."


Quel foutoir! Pourquoi faire si long pour aussi peu de sens? Ton raisonnement est une sophistique typique qui consiste à faire un gros amalgame bien indigeste et à vendre le tout sous prétexte qu'une des choses est vérifiée.
Par exemple : mon maître m'a raconté que quand la licorne arc-en-ciel omnipotente avait créé le monde, elle a fait les hommes supérieurs aux femmes, les Marlboro bonnes pour la santé et les hommes politiques vertueux et honnêtes. Ce jour là m'a dit le maître, elle a perdu un poil bleu de sa crinière et ce poil est devenu le ciel. Là j'ai regardé le ciel et j'ai vu qu'il était bleu. Donc la Licorne Arc-En-Ciel existe, les hommes sont supérieurs aux femmes, fumer est bon pour la santé et les hommes politiques sont tous des saints.

Bon on est d'accord que les mantras ont un pouvoir merveilleux. Ca veut pas dire que tout ce que M. dit est vrai sous prétexte que sur les mantras elle dit vrai! Tu comprends à quel point ton raisonnement est naïf? En raisonnant de cette façon, quel que soit l'escroc sur lequel tu vas tomber, il sera forcément le maître suprême qui a toujours raison dans tout ce qu'il dit!

Azra : "Est-ce un effet du groupe ? J'ai essayé de comprendre ce qu'est un egregore. Et en quoi SY pourrait être un appât pour je ne sais quelle force occulte qui nous "volerait" de l'énergie ?"

C'est comme un chef d'orchestre. S'il règle bien le fonctionnement de tous ses musiciens il les fait jouer en parfaite symbiose pour créer une musique unique dont il est le chef absolu. Ca va pareil avec l'énergie, si tu réunis beaucoup de gens qui t’obéissent dans une certaine mesure, tu peux canaliser cette énergie. Là il peut y avoir des miracles avec quelques petits trucs occultes. Même un simple chanteur sur scène en concert peut percevoir cette folie sans avoir reçu d'initiation. Mais un occultiste qui connaît bien le fonctionnement peut faire des choses assez folles.
Mais je ne dis pas que c'est le cas hein je réponds seulement à tes interrogations.

Je n'affirme rien ni pour ni contre Mataji. Je dis que les arguments que je reçois sont sans valeur lorsqu'ils sont sans valeur et je remarque que quand on reçoit une pluie d'arguments sans valeur à la chaîne de la part de dévots qui foncent dans les erreurs de logique les plus élémentaires, c'est pas un très bon signe sur la validité du maître, mais ce n'est certes pas non plus la preuve que Mataji soit un escroc. Un bon maître peut avoir des disciples handicapés au niveau intellectuel. Dans ce cas il lui faut une approche à part et les adeptes d'un autre maître faisant preuve d'aveuglement seraient tous persuadés que ce maître est un escroc alors qu'il est en réalité une incarnation de la plus belle compassion qui soit. Donc tu vois, Azra, j'invalide les faux arguments des deux côtés, afin d'essayer de recentrer le débat sur les vraies signes,les vrais symptômes, les vrais arguments. La question à se poser est de savoir si peu à peu ces dévots bénéficient d'une paix intérieure et d'une illumination tranquille, loin des expériences de transe éphémères et sans valeur dont ils se vantent. De savoir s'ils servent leur prochain de manière inconditionnelle, s'ils savent se taire et renoncer. Le fait qu'ils l'affirment n'est en rien une preuve, cela ne nous intéresse pas. N'importe qui peut prétendre avoir trouvé la paix, mais peu l'ont vraiment trouvée. C'est une chose qu'il faudrait observer honnêtement au fil du temps pour savoir de quoi il en retourne. Je n'ai ni les moyens ni l'envie de mener une enquête à ce sujet, mais peut-être que ce fil de discussion finira par nous éclairer, ou finira par nous endormir complètement avec toujours les mêmes "preuves" absurdes bourrées de sophismes et d'amalgames fâcheux.

Azra : "Je n'en sais rien et je suis prête à tout entendre (effectivement, ce n'est pas une secte, je pars quand je veux ^^)"

Ca n'a rien à voir. S'il suffisait que les gens ne soient pas enfermés pour qu'un mouvement prétendument spirituel ne soit pas néfaste... Malheureusement il y a tant d'autres moyens de rendre dépendant et esclaves des êtres en recherche d'unité.
L'autre question à ce stade serait : pourquoi tiens-tu tant à ce qu'on admette que SY soit une oeuvre de bienfaisance? Au final en quoi cela te regarde-t-il ce qu'on en pense? Tant que cela n'aura pas été éclairci, tes affirmations seront suspectes.

Azra : "Ce que je sais, c'est que pour l'instant cela m'a énormément apporté et que je suis reconnaissante à tous ces gens qui œuvrent à la diffusion de ces techniques."

Pas de soucis c'est tout à ton honneur de développer la gratitude vis à vis de ceux qui t'ont aidée. Même si bien entendu il faut aussi se demander si cette aide est sincèrement désintéressée. Il faut vraiment se poser cette question. Être prêt à assumer les conséquences si la réponse est non, mais aussi si elle est oui, car le service authentiquement désintéressé est une grande merveille.

Azra : "Est-ce une évolution spirituelle naturelle que de moins ressentir de désir sexuel ? Comme si on trouvait une résolution des tensions autrement que par une décharge sexuelle classique... Je ne sais pas si ma vie de femme pourra se passer de sexualité toutefois ;-) Mais c'est ce que je ressens depuis quelques mois : l'envie sexuelle s'amenuise."

Chez la femme c'est une évolution courante avec l'âge. Ce n'est pas un signe d'avancement spirituel d'avoir une baisse' de libido, habituellement le nettoyage énergétique de la voie spirituelle a tendance à augmenter considérablement la libido. Et ce n'est que dans un second temps que la tyrannie du désir se fait moins forte, sachant que cela ne veut pas dire que le désir diminue nécessairement, simplement qu'il existe un repère plus vaste auquel se raccrocher qui relativise la nécessité d'assouvir les pulsions. Ensuite plus tard il peut en fonction du karma du pèlerin, apparaître une suspension du désir sexuel (pour des raisons de santé) dont l'explication surviendra plus tard. Mais dans l'ensemble, j'ai déjà expliqué que la force du désir sexuel est plutôt positive pour la spiritualité car c'est cette seule force que nous avons pour faire de l'énergie spirituelle. Nous n'avons pas d'autre énergie que l'énergie sexuelle à faire monter en subtilité pour créer de l'énergie spirituelle subtile. Donc nous avons besoin de cette énergie sexuelle. Des parasites peuvent la siphonner. Bien entendu il est préférable de ne pas pour autant se laisser engloutir dans la poursuite de l'assouvissement de nos désirs. Idéalement le chercheur chanceux a une très puissante et intense libido associée à un parfait contrôle de sa libido lui permettant de la transmuter en énergie spirituelle avec laquelle il va peu à peu faire éclore et grandir son corps spirituel immortel. Ceci étant posé la pratique spirituelle peut aussi donner une nouvelle forme à la libido, une forme intermédiaire entre le désir sexuel pur et les formes subtiles spirituelles (amicalité, compassion, dévotion), elle peut s'exprimer par exemple par de la créativité artistique ou d'autres choses saines et constructives. Il est donc impossible de conclure quoi que ce soit de positif ou négatif à ton propos avec une information si superficielle. On en saurait plus en faisant ton thème astrologique de naissance et en regardant ce que font les planètes Vénus, Mars.

Azra

Re: Sahaja yoga : dérive sectaire?

Messagepar Azra » Jeu Jan 11, 2018 21:50 pm

Hey, j'avoue que la réponse de Jagannath m'a un peu estomaquée. "ton raisonnement est une sophistique typique qui consiste à faire un gros amalgame bien indigeste et à vendre le tout sous prétexte qu'une des choses est vérifiée" : soyons clairs. Je suis venue ici parce que c'est un FORUM. Je ne suis pas venue argumenter ou vendre quelque chose, mais témoigner (puisque plusieurs se posaient la question de ce qui se passe dans cette "secte") et chercher des réponses pour moi.
Je n'en ai strictement rien à cirer que vous adhériez au propos Sahaja ou pas, je viens simplement essayer de récolter d'autres points de vue (que je croyais bienveillants mais apparemment je suis bien naïve). Ca me fait sourire quand on attaque la validité de mes "arguments" (qui ne sont qu'un témoignage modeste et un appel à plus d'éclaircissements) et qu'en guise de démonstration d'argumentation imparable on sort une photo de Shri Mataji accolée à celle de Trump. Super. Donc ça s'appelle le délit de sale gueule. Beau traité d'argumentation moisie par le /la) fondateur/trice du site, qui aurait sans doute envoyé Albert Jacquard, le généticien humaniste, directement aux enfers parce qu'il avait la tronche en biais.
C'est quand même gentil d'avoir essayé de répondre à quelques points, mais la méthode (prendre point par point et démonter le discours) est vraiment violente, surtout quand on se fait accuser d'avoir été payé (mdr) pour répandre la bonne parole (dans ce cas là je ne sais pas si je mériterais un salaire, vu les doutes qui émaillent mon discours). Si j'étais payée pour ça, je ne viendrais pas sur ce genre de sites, franchement..
Bref, je venais parler du fond en toute innocence, ça a dérapé sur la forme avec un concours d'égos. Le mien n'est pas si gros qu'il faille que je démontre quoi que ce soit dans un forum.
Je trouve que les gens qui ne doutent pas sont des gens dangereux.
Bien à vous.

Azra

Re: Sahaja yoga : dérive sectaire?

Messagepar Azra » Jeu Jan 11, 2018 21:52 pm

[quote="Padawan"]

Je pense que lorsque l'on évolue sur le chemin spirituel, le rapport à la sexualité se modifie, le côté addictif s'amenuise, mais pas forcément le désir ou la vitalité sexuelle, même si certains préféreront l'abstinence

De tous les plaisirs physiques, le plaisir sexuel est sans doute le plus intense, mais comparé à certains états de conscience élargis auxquels on accède par le travail spirituel, ça peut paraître un plaisir assez dérisoire... D'autant plus qu'une sexualité basée uniquement sur le plaisir physique est toujours un peu décevante, même si la jouissance physique est pleinement consommée. On parle par exemple de la petite mort pour un homme après l'éjaculation, comme si une fois l'acte consommé, il se rendait compte qu'il manquait quelque chose.

Aussi, il me semble que le rapport à la sexualité évolue, le chercheur aspirant à une sexualité qui ne soit pas uniquement basée sur une union et une jouissance dans le plan physique, mais aussi sur les autres plans d'existence.[/quote]

Merci pour cette réponse ! :-)

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4042
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: Sahaja yoga : dérive sectaire?

Messagepar Totem » Ven Jan 12, 2018 0:28 am

@ Azra

J'ai lu cette phrase qui a retenu mon attention suite à ton dernier commentaire.
Citation : "Je n'en sais rien et je suis prête à tout entendre (effectivement, ce n'est pas une secte, je pars quand je veux ^^)"

En fait tu n'étais pas prête à tout entendre....;-)

Azra

Re: Sahaja yoga : dérive sectaire?

Messagepar Azra » Ven Jan 12, 2018 8:11 am

@ Totem : bah oui, tout entendre sur le fond, pas sur un procès d'intention.. Enfin tu ne veux pas communiquer avec moi, tu veux attaquer en riant et sans prendre de risques. Je commence à comprendre que c'est la norme sur les forums. Amusez-vous bien.
J'aurais aimé plutôt qu'on me mette en garde par exemple sur les effets de telle ou telle technique de méditation, par exemple le fait de se concentrer sur le sahasrara (et peut-être pas assez sur le cœur), sur la possibilité d'être manipulé ou pas par des entités..
Mais apparemment je ne suis pas au bon endroit. Salut les grands manitous.

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4042
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: Sahaja yoga : dérive sectaire?

Messagepar Totem » Ven Jan 12, 2018 13:07 pm

Azra a écrit :@ Totem : bah oui, tout entendre sur le fond, pas sur un procès d'intention.. Enfin tu ne veux pas communiquer avec moi, tu veux attaquer en riant et sans prendre de risques. Je commence à comprendre que c'est la norme sur les forums. Amusez-vous bien.
J'aurais aimé plutôt qu'on me mette en garde par exemple sur les effets de telle ou telle technique de méditation, par exemple le fait de se concentrer sur le sahasrara (et peut-être pas assez sur le cœur), sur la possibilité d'être manipulé ou pas par des entités..
Mais apparemment je ne suis pas au bon endroit. Salut les grands manitous.


Tu n'as pas aimé ma pointe d'humour comme quoi tu n'es prête à rien du tout comme tu l'écrit écrit.
Tu vois derrière cela une manière de ne pas prendre de risques mais j'aurais aimé que tu me dises de quels risques il s'agit....précise donc ta pensée sur le sujet et tu verras que je suis capable de prendre des risques qui peut-être ne vont pas non plus te plaire.

Tu dis que tu voulais qu'on te mette en garde sur la possibilité d'être manipulé contre des entités, mais il me semble que Jag. t'avais proposé de faire ton thème au début mais tu l'as envoyé promener....donc ta plainte sur ce point est injustifiée.
En fait tu n'as besoin de personne à mon avis, surtout pas les avis de forumeurs que tu ne connais pas et que tu nommes "grand manitous", mais je pense que c'est par rapport avec mon pseudo que tu t'exprimes ainsi, cela montre ton état d'esprit du moment. Tu ne trouveras donc rien sur aucun forum ni "bon endroit" comme tu l'appelles, de cette façon ...sûrement une entité la derrière qui tire les ficelles....qui sait?. Eh oui elles aiment les failles chez les humains et je pense qu'elles ont trouvé la tienne....A toi de trouver la faille en question pour t'en débarrasser..;-)

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14370
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Sahaja yoga : dérive sectaire?

Messagepar Jagannath » Ven Jan 12, 2018 23:46 pm

Azra : "en guise de démonstration d'argumentation imparable on sort une photo de Shri Mataji accolée à celle de Trump. Super. Donc ça s'appelle le délit de sale gueule"

Exactement pas, je l'ai d'ailleurs expliqué. Je voulais montrer par la méthode forte que la sophistique ne me convainc pas et que face à elle je peux jouer le même jeu. J'ai bien précisé que j'ignore totalement si M. était un saint, un avatar ou quoi que ce soit de similairement sacré et omniscient. Il se peut très bien qu'elle partage avec Trump une nature influencée par le démon. Ou pas. Qu'en sais-je? Mes arguments étaient là pour montrer que la sophistique n'apporte aucune réponse. On ne peut pas éternellement se cacher derrière un "témoignage" pour faire de la sophistique. La partie "témoignage" de ton post, j'en ai pris acte et je l'ai louée. Le reste, je sais le reconnaître pour ce que c'est, il ne suffit pas de la jouer Caliméro outré pour me faire vaciller! C'est d'ailleurs une des techniques sophistiques les plus en vogue, le Caliméro, alors merci bien, mais on ne donnera pas dans la fausse compassion ici. Tu as joué à la sophistique, tu as récolté ce que tu as semé. Personne ne va te plaindre.

Azra : "C'est quand même gentil d'avoir essayé de répondre à quelques points, mais la méthode (prendre point par point et démonter le discours) est vraiment violente"

Je suis content que tu te rendes compte face à ton miroir que ta méthode EST violente. CQFD.

Azra : "surtout quand on se fait accuser d'avoir été payé (mdr) pour répandre la bonne parole (dans ce cas là je ne sais pas si je mériterais un salaire, vu les doutes qui émaillent mon discours)"

Mais je ne t'ai pas accusée d'être payée! J'ai dit la stricte vérité sur une autre secte que je connais dans laquelle cela se passe ainsi.

Pour ta conclusion, je te remercie de l'avoir exprimée à ma place. Tu te doutes que je ne t'accorde pas le monopole de douter, c'est même la méthode que j'ai appliquée ici et qui te déplaît tant dès que ce n'est pas sur la même chose que toi.
Les gens qui se prennent pour des intouchables juste sous prétexte qu'ils savent se cacher derrière des mots comme "témoignage" ou émettre des menaces d'école maternelle ("si tu continues ce sera TOI le méchant!") très peu pour moi. Si tu veux discuter sur des arguments, je veux bien le faire, en total respect pour la méthode dialectique et la valeur du débat d'idées. Si tu veux nous imposer tes amalgames, ça ne marchera juste pas. On n'apprend pas à un vieux singe à faire des grimaces.


Retourner vers « Médias : actualité, vidéos, images, sons... »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité