Yin,Yang... Huli? & perte des pratiques

On aborde les sujets personnels autour de la magie. C'est ici qu'on parle de ses expériences personnelles, qu'on demande des conseils.

Modérateur : Totem

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 1980
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Yin,Yang... Huli? & perte des pratiques

Messagepar Alex » Lun Déc 04, 2017 4:45 am

Odin, je n'aurais pas dit mieux.

Huli, j'ai vu quelque chose hier qui me fait penser au Ying et au Yang. C'est un scientifique qui voulait démontrer que l'intelligence artificielle comme nous l'entendons aujourd'hui ne peut pour l'instant rejoindre notre intelligence et notre vie humaine. Entre autres choses, il disait que la Vie tient sur un fil entre ordre et chaos. L'ordre est fixe, la mémoire par exemple en fait partie. Le chaos est créateur, mais efface toute trace de son passé pour créer continuellement. Je trouve qu'il y a du vrai, mais est-ce une bonne théorie ? L'être spirituel doit-il rester entre ces deux pôles ? Le Saint, l'éveillé, en fais-tu encore parti ?

Est-ce juste de dire: L'ordre est immortel. Le chaos, l'agitation. Et le Ying et le Yang, l'équilibre souhaité entre ces deux pôles? Mais, peut-on vivre en paix dans cet équilibre où doit-on rejoindre l'immortel pour cette Paix durable ?

Désolé, si j'ai les idées floues. J'essaie de sortir d'une dépression passagère (je l'espère). Je me suis encore égaré du chemin. J'espère que j'ai appris la leçon cette fois ! Après un froid glacial (où je ne ressentais plus rien), une souffrance extrême et une crise de larmes, je me retrouve un peu plus prêt de ma divinité.

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 3987
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: Tantrisme, sexualité : encore des questions !

Messagepar Totem » Lun Déc 04, 2017 13:57 pm

Alex a écrit :
Désolé, si j'ai les idées floues. J'essaie de sortir d'une dépression passagère (je l'espère). Je me suis encore égaré du chemin. J'espère que j'ai appris la leçon cette fois ! Après un froid glacial (où je ne ressentais plus rien), une souffrance extrême et une crise de larmes, je me retrouve un peu plus prêt de ma divinité.


Sais tu ce qui a déclencher ce froid glacial et cette extrême souffrance.?

Avatar de l’utilisateur
Odin
Messages : 6607
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Magie pratiquée : Enchanteur

Re: Tantrisme, sexualité : encore des questions !

Messagepar Odin » Lun Déc 04, 2017 14:28 pm

C'est la peur qu'il faut rejeter Alex, pas ton être essentiel. L'objectif de la spiritualité est de découvrir qui tu Es. Lorsque tu te réveilles le matin, tu quittes le rêve et ses chimères pour retrouver qui tu es, réalisant alors par connaissance directe ta vraie nature. Alors pourquoi s'inquiéter de ce qui doit mourir ou rester ? A la fin il n'y aura que toi et la paix profonde qui est ton état naturel. Ce qui va mourir, ce n'est pas toi. Ananda Mayi Mâ disait : "L'univers est né de la joie et c'est pour cela que vous en trouverez dans le monde."
Trouver Dieu c'est trouver son propre Soi.
L'équilibre entre le yin et le yang c'est : agir sans s'attacher aux fruits de l'action.

Quand tu dis : "Je me suis encore égaré du chemin." J'ai envie de te répondre : c'est pour ça qu'on appelle cela un chemin. Il n'y a pas de but à atteindre, l'important c'est de faire de son mieux sans regarder en arrière. Avoir conscience de tout cela, c'est un signe de progrès puisque tu as développé une vigilance accrue.

J'ai lu un livre d'une swamini qui reprend un enseignement où il est dit de développer par ordre de priorité :

(1)-La conscience (vigilance, discernement...)
(2)-La dévotion.
(3)-La foi.


Chacune de ces qualités agit comme une barrière de sécurité pour ne pas se casser la gueule en allant de l'une vers l'autre. Cela évite de développer des qualités contraires qui pourraient nuire à soi et aux autres (extrémisme, culpabilité, etc).
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14254
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Tantrisme, sexualité : encore des questions !

Messagepar Jagannath » Lun Déc 04, 2017 21:16 pm

Alex tu ne veux pas essayer de respecter les sujets en cours STP?
Si tu as des questions sur le Yin et le Yang, est-ce vraiment l'endroit?

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 1980
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Re: Tantrisme, sexualité : encore des questions !

Messagepar Alex » Mar Déc 05, 2017 2:08 am

Totem a écrit :
Alex a écrit :
Désolé, si j'ai les idées floues. J'essaie de sortir d'une dépression passagère (je l'espère). Je me suis encore égaré du chemin. J'espère que j'ai appris la leçon cette fois ! Après un froid glacial (où je ne ressentais plus rien), une souffrance extrême et une crise de larmes, je me retrouve un peu plus prêt de ma divinité.


Sais tu ce qui a déclencher ce froid glacial et cette extrême souffrance.?


Je crois que c'est une multitude de chose qui a déclenché ce froid glacial. Il y a mes habitudes alimentaires... L'alcool entre autres. Pas vraiment d'excès. Mais, plusieurs verres durant 2 ou 3 soirs par semaine depuis au moins 3 semaines. Je compte cela parmi les divertissements. Donc, une baisse de ma vigilance sur le Soi et un éloignement de celui-ci parce que cela ne Lui correspond pas. La recherche du divertissement et information extérieur avec peut-être un peu trop d'attachement, même si je fais attention... Pas assez. Un emploi que je déteste et qui ne me correspond pas. Je m'en détache difficilement. Des relations stressantes et obligées au travail, quoi que je travaille souvent seul. J'ai vraiment un très gros problème avec l'autorité. Je stress à mort. C'est con, mais c'est plus fort que moi.

Donc, un désir de vivre autrement. Je me projette dans l'avenir.

En gros, c'est un manque de vigilance. Ce qu'il y a de pire c'est que j'en avais la plupart du temps conscience. C'est de la négligence, mais poussé par des désirs difficiles à taire. À la fin j'ai vu que mon état empirait et j'ai continué un peu. Cela m'a tué. Pour la souffrance assez intense, c'est le retour à la réalité. C'est bon signe et j'en ai profité pour prier intensément et me remettre sur pied. C'est le retour du balancier.

J'ai le regard fixé de plus en plus souvent sur ma divinité intérieure. Mon but est d'être constament fixé sur Elle.

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 1980
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Re: Tantrisme, sexualité : encore des questions !

Messagepar Alex » Mar Déc 05, 2017 2:19 am

Jagannath a écrit :Alex tu ne veux pas essayer de respecter les sujets en cours STP?
Si tu as des questions sur le Yin et le Yang, est-ce vraiment l'endroit?


Oui, c'est vrai. Désolé.

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 1980
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Re: Yin,Yang... Huli? & perte des pratiques

Messagepar Alex » Mar Déc 05, 2017 2:54 am

Oui. Je ne récitais plus mon mantra non plus.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14254
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Tantrisme, sexualité : encore des questions !

Messagepar Jagannath » Mar Déc 05, 2017 3:01 am

Alex : "une baisse de ma vigilance sur le Soi et un éloignement de celui-ci"

On ne peut pas s'éloigner du Soi. C'est absurde. Crois-tu qu'il suffit de penser "le Soi" pour penser au Soi? Si tu crois que le Soi est un mot alors tu peux t'en éloigner. Mais ce n'en est pas un. Tu souffres toujours de ce qu'on appelle le trouble sémantique. Le "Soi" est un mot qui désigne quelque chose qui n'est pas un mot mais qui est le Soi. Et c'est à cela et non au mot que tu dois penser! Comment veux-tu y penser si tu continues à croire que c'est une chose dont tu peux t'éloigner???? Réfléchis bien, VRAIMENT, Alex (depuis le temps que je le répète tu n'as pas du réfléchir) : ton Soi est-il un truc extérieur dont tu peux te rapprocher et t'éloigner?

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 1980
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Re: Yin,Yang... Huli? & perte des pratiques

Messagepar Alex » Mar Déc 05, 2017 3:29 am

Non. Mais, mais on peut s'éloigner de Son expression. Mais, je sais bien qu' il est toujours là. ;)
C'est comme le coeur. On ne s'apperçoit pas toujours qu'il bat, mais il bat bien au fond de notre poitrine si on l'écoute vraiment, à chaque seconde de notre vie, sans perdre la mesure :-). On l'entend dans le Silence. Lorsqu'il n'y a plus d'agitation pour l'enterrer.

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 1980
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Re: Yin,Yang... Huli? & perte des pratiques

Messagepar Alex » Mar Déc 05, 2017 4:04 am

... Je m'étais mal exprimé.

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14254
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Yin,Yang... Huli? & perte des pratiques

Messagepar Jagannath » Mar Déc 05, 2017 4:19 am

Ce n'est pas une question d'expression.

Alex : "on peut s'éloigner de Son expression"

Qui s'éloigne de l'expression de qui??? Réfléchis !!!!!

Alex : "je sais bien qu' il est toujours là"

Que QUI est toujours là???

Alex : "je sais bien qu'il est toujours là"

Alex c'est pas possible. Quand tu sais que tu parles à ta mère tu ne lui dis pas "tu diras à ma mère que je lui fais une bise". Tu l'embrasses directement. Bon là c'est pareil. Si tu as conscience que tu es le Soi, tu ne peux pas dire que tu t'en es éloigné. C'est pas possible. C'est pas une erreur d'expression, je t'assure, un garagiste quand on l'appelle pour un dépannage ne répond pas "je vous conseille d'appeler un garagiste", il répond "ok je vais m'occuper de votre véhicule". Donc ne me réponds pas "je sais", mais réfléchis et comprends pour de vrai. Tu ne peux pas me duper avec des jolies phrases. Réalise d'abord le Soi et ensuite on verra si tu peux faire des erreurs d'expression de ce genre.

Alex : "C'est comme le coeur."

Mais enfin!!! Le coeur est un foutu organe ce n'est pas toi. Le Soi c'est toi-même, c'est pas une invention compliquée de théologie philosophique existantielle, ni le coeur ni le foie ni la rate!!!!! C'est la chose la plus simple au monde que tu rends compliquée en t'acharnant à en faire un objet alors que c'est uniquement le sujet.

Alex : "On ne s'aperçoit pas toujours qu'il bat, mais il bat bien au fond de notre poitrine si on l'écoute vraiment"

Et le Soi c'est quoi pour toi? Un truc au fond du cerveau qui chante quand on l'écoute vraiment? Tu n'as pas compris Alex. Donc ne me dis pas que tu sais! Si tu veux comprendre il faut y réfléchir pour de vrai, pas se contenter de répéter des phrases.

Alex : "On l'entend dans le Silence"

Si tu as entendu le Soi, alors ce n'est pas le Soi. Tu mélanges tout. Le Soi sera connu en maintenant la recherche du Soi ou l'amour du Bien-Aimé et non pas la recherche d'un vague concept qu'on appellerait "le Soi" sans savoir ce que c'est. Le Soi on sait ce que c'est, alors pourquoi en faire autre chose? Pourquoi en faire une chose mystérieuse et inconnue qu'il faudrait soit-disant écouter pour mieux l'entendre???? Dont il faudrait "se rapprocher de la manifestation" (WTF???)???? On dirait que ton "Soi" est sorti d'un film d'aventures de Walt Disney Alex! Un nouvel artefact à découvrir au fond de la forêt pour Indiana Jones!
En réalité tu es déjà le Soi, tu sais déjà ce qu'est le Soi puisque tu sais bien "je suis". Pourquoi te compliquer la vie à chercher à l'extérieur ce qui tu es déjà? De chercher à écouter pour entendre ce qui de toutes façons hurle du matin au soir?

Lorsqu'on a des difficultés à comprendre qu'on est le Soi, et que c'est CELA le pouvoir suprême, la Pure Conscience éternelle, alors rien ne nous oblige à persister dans les voies intellectuelles (Jñana) on peut s'orienter vers la dévotion (Bhakti) simplement il faut garder dans un coin de l'esprit que le but suprême est de se connaître soi-même. Cela suffit. La Bhakti et le Jñana sont en réalité la même chose. Donc fais ce avec quoi tu es à l'aise. Et si tu décides de t'orienter vers l'investigation du Soi, alors il faut chercher de tout ton coeur, pas juste écouter dans le silence, et prétendre entendre quelque chose - ça ne mène à rien. C'est une recherche totale et intense de chaque instant! Une recherche dans laquelle on cherche, ça suppose qu'on ne prétend pas déjà tout savoir mais au contraire, on part du principe qu'on ne sait pas! Deux étudiants de même niveau en géométrie doivent apprendre la leçon de demain. L'un des deux prétend qu'il la sait déjà et passe sa soirée à jouer au jeu vidéo et l'autre dit qu'il ne sait pas et étudie avec sérieux. Lequel saura sa leçon le lendemain? Comment se fait-il que les choses que tout le monde comprend quand il s'agit d'apprendre le piano ou l'histoire, on cesse de les comprendre quand il s'agit de spiritualité, en imaginant qu'on va s'en sortir en prétendant qu'on sait déjà? La sagesse n'est pas une vue de l'esprit, c'est un état de paix réel et de compréhension profonde des choses, la fin des troubles sémantiques qui plongent l'esprit dans la confusion. C'est une grande libération! Il n'est pas possible de feindre! Il n'y a rien à gagner à dire "je sais".

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 1980
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Re: Yin,Yang... Huli? & perte des pratiques

Messagepar Alex » Mar Déc 05, 2017 5:07 am

J'ai l'impression de retourner au point de départ. Il y a des jours que Je sais Qui Je Suis. Et d'autre jours où je dois reprendre la recherche assidument où je l'avais laissé. Aujourd'hui, je me sens complètement dans le brouillard. Je suis aussi très fatigué. Bonne nuit. À demain.

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 3987
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: Yin,Yang... Huli? & perte des pratiques

Messagepar Totem » Mar Déc 05, 2017 11:32 am

Alex a écrit :J'ai l'impression de retourner au point de départ. Il y a des jours que Je sais Qui Je Suis. Et d'autre jours où je dois reprendre la recherche assidument où je l'avais laissé. Aujourd'hui, je me sens complètement dans le brouillard. Je suis aussi très fatigué. Bonne nuit. À demain.


Accroche-toi bien à tes rêves, car si les rêves meurent, la vie est un oiseau aux ailes brisées qui ne peut pas voler. Accroche-toi à tes rêves, Car s’ils s’envolent, La vie est un champ stérile couvert de neige.;-)
~Langston Hughes

Avatar de l’utilisateur
Jagannath
Fondateur
Messages : 14254
Enregistré le : Mer Juin 21, 2006 16:42 pm
Contact :

Re: Yin,Yang... Huli? & perte des pratiques

Messagepar Jagannath » Mar Déc 05, 2017 21:35 pm

Alex : "J'ai l'impression de retourner au point de départ."

Où veux-tu aller d'autre? Il n'y a nulle part où aller Alex. Tu rêves d'un sommet à atteindre, c'est pourquoi tu es insatisfait. Qui t'a dit d'atteindre un somment? Pourquoi veux-tu même te connaître toi-même?

Alex : "Il y a des jours que Je sais Qui Je Suis."

Non. Il y a des jours où tu penses savoir qui tu es. Celui qui sait ne croit pas et celui qui croit ne sait pas Alex. L'idée que tu crois savoir qui tu es est la source même de ton malheur quand tu penses l'avoir oublié. Tu t'imagines alors qu'il y a un Soi dont tu t'es éloigné. Tout cela c'est n'importe quoi. Cela n'a strictement aucun sens. Ce qui est sûr c'est que l'idée que tu sais qui tu es est cause de ton malheur lorsque tu penses que tu ne sais plus. Alors pourquoi t'attacher à une telle sottise? Pourquoi même vouloir savoir qui tu es??? Tu es! Tu ne peux pas ne pas être, tu sais bien "JE SUIS". Alors pourquoi te torturer? Pourquoi tenir tant à ta prétention de savoir qui tu es? Là où il y a prétention, il y a malheur et grincements de dents.

Alex ce n'est pas parce qu'on sent une vague paix intérieure qu'on a trouvé le Soi. Celui qui pense avoir trouvé le Soi est un idiot. Les idiots se pressent dans les temples et sur les chemins de pèlerinage. Ne rajoute pas ton nom à la longue liste. Encore une fois que veux tu Alex? Pourquoi veux-tu savoir qui tu es? Pourquoi veux-tu trouver le Soi? Que te rapporte de prétendre qu'hier tu savais? Et qu'est-ce que ce savoir t"a rapporté si c'ets pour que l'oubli aujourd'hui te rende malheureux? Un tel savoir n'a aucune valeur, cela ne peut pas être la Connaissance du Soi.

Alex : "Je suis aussi très fatigué."

Pourquoi as-tu besoin d'excuse quand tu ne sais pas où est le Soi? C'est plutôt quand tu imagines savoir que tu aurais besoin d'excuses!

Le sage montre le bon exemple. Socrate par exemple insiste à nous répéter : "tout ce que je sais c'est que je ne sais rien". Tu penses donc, toi, Alex, être plus intelligent et plus savant que Socrate?

Alors quoi? Qu'est-ce qui te pousse à vouloir prétendre avoir quelques connaissances certains jours? Quelle folie te pousse à de telles prétentions? Là où il y a prétentions, il y a malheur et grincements de dents.

Chaque fois qu'on pense savoir, surtout en spiritualité, on est soulagés quelques instants, mais c'est pour voir notre malheur redoubler, et notre douleur s'intensifier et se prolonger d'autant plus dès que notre ignorance est prise à nouveau en flagrant délit. Quand sortira-t-on de cette vanité insensée à toujours prétendre tout savoir?

Alex : "Il y a des jours que Je sais Qui Je Suis."

Remarque mais pour les autres lecteurs : ici où est passé le "je" qui un autre jour savait? Il a disparu. Ce "Je qui savait" est donc irréel. Ce ne peut être le vrai Soi. Du coup, qui savait qui était qui? L'investigation du Soi est une investigation par défaut. Elle consiste à confondre les impostures. Le Soi n'est pas découvert à la fin comme une nouveauté, le Soi est simplement ce qui reste quand tous les imposteurs ont disparu. Il apparaît, brillant, comme ayant toujours été là, comme n'ayant jamais été ni couvert ni caché ni oublié, mais comme étant simplement CELA QUI EST, depuis toujours et à jamais, tout ce qui est,qui a été et qui sera, seul, unique et rayonnant pour les siècles des siècles.
Il faut beaucoup de détermination et de discernement pour confondre les impostures, et c'est nécessaire, autrement il ne se passera rien, on se contentera de prendre pour le Soi la première chose plaisante qui nous passera par la tête. Ce qu'il faut c'est se demander : "cette chose qui me plait, si je la ressent, c'est qu'elle est pour moi un objet, je la sens par moment et pas à d'autres. Donc ce n'est pas le Soi qui lui ne peut pas être absent. Par contre, qui ressent cette chose? Le Soi est le sujet et non l'objet. Laissons l'objet de côté et reprenons la recherche du sujet. Etc.

Encore une fois le Soi n'est rien de nouveau qui serait découvert à la fin de la recherche. Simplement le Soi est ce qui reste une fois que tous les imposteurs ont été confondus. Le pèlerin réalise alors que le Soi a toujours été là et qu'il l'a toujours connu bien qu'il l'ait pris jusqu'ici pour irréel, et qu'il n'y a jamais rien eu d'autre que le Soi qui non seulement était réel, mais était même la seule chose réelle. L'idée qu'actuellement le Soi n'est pas ressenti est absurde. Le Soi est déjà le Soi, pour toujours et à jamais.

Avatar de l’utilisateur
Alex
Technicien
Messages : 1980
Enregistré le : Mar Déc 29, 2009 7:09 am

Re: Yin,Yang... Huli? & perte des pratiques

Messagepar Alex » Jeu Déc 07, 2017 3:46 am

D'abord un grand merci de me remettre sur la voie Jagannath. Merci aussi à tous pour vos beaux messages d'encouragement.

Alex : "Il y a des jours que Je sais Qui Je Suis."

Non. Il y a des jours où tu penses savoir qui tu es. Celui qui sait ne croit pas et celui qui croit ne sait pas Alex. L'idée que tu crois savoir qui tu es est la source même de ton malheur quand tu penses l'avoir oublié.


Il y a du vrai dans ce que tu dis. Mais, je vais le dire autrement et cela rejoint ce que tu dis. Je crois aujourd'hui avec imposture que j'étais dans le Vrai (par petites brèches) parce que je menais intensivement ma recherche de l'imposture. Et j'ai noté aussi, que c'est en délaissent toutes formes de savoir intellectuel sur le Soi que ces petites brèches s'ouvraient à ma conscience ou plutôt que la Conscience Était dans sa simplicité la plus pure. J'ai remarqué que l'intellect pouvait s'aligner avec la Conscience, mais ne pouvait en aucun cas "déclencher" cette Conscience, qui oui à toujours été là, mais mal perçu par l'intellect. Et aucune mémoire de la Conscience n'est la Conscience. Donc, l'intellect est effectivement totalement impuissant. La Conscience peut se fondre en Un avec l'intellect. D'où le Silence (c'est vrai que ce mot emprunté, n'est pas vraiment le mien et m'a causé des soucis), le calme plat de l'intellect. Je comprends maintenant correctement ton allégorie de la mer agitée.


Retourner vers « Discussions générales sur la magie et la spiritualité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités