Plaisir et renoncement

On aborde les sujets personnels autour de la magie. C'est ici qu'on parle de ses expériences personnelles, qu'on demande des conseils.

Modérateur : Totem

Avatar de l’utilisateur
Abi
Animateur
Messages : 784
Enregistré le : Sam Mai 19, 2012 8:27 am

Plaisir et renoncement

Messagepar Abi » Lun Mai 21, 2018 20:07 pm

Je crée ce fil simplement pour une petite parenthèse qui m'a été inspirée par une discussion en cours à laquelle je ne veux pas la mêler.

Pour ce qui est des désirs matérialiste, c'est vrai qu'aucune religion ou spiritualité saine d'esprit ne va les interdire ni les dénigrer tant qu'il sont justes.
Mais exaucer les désirs matérialistes à aussi des inconvénients...d'où la formulation qui parle de gagner durement des ressources pour s'acheter des cacahuètes.
J'y pensais encore aujourd'hui justement, il y a un équilibre toujours délicat à trouver entre les plaisirs et la pratique progressive de vertus considérées comme plus austères, part du discours spirituel généralement moins audibles, mais, à ce que j'ai pour ma part en tout cru comprendre, incontournables.

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Re: Plaisir et renoncement

Messagepar Margotland » Jeu Mai 31, 2018 21:37 pm

Oui l'équilibre, le Juste est à prendre dans chaque aspects de la vie.
C'est seulement là que harmonie a planté son drapeau.
Je suppose que la richesse juste se trouve dans le don de ce qu'il y a de meilleur en nous. Aimer et partager de maniere intense et continue, puis un beau jour si ce n'est pas en matière si ce n'est pas instantanée toujours Juste le cosmos répond.
amor vincit omnia

Avatar de l’utilisateur
Abi
Animateur
Messages : 784
Enregistré le : Sam Mai 19, 2012 8:27 am

Re: Plaisir et renoncement

Messagepar Abi » Ven Juin 01, 2018 1:13 am

"Je suppose que la richesse juste se trouve dans le don de ce qu'il y a de meilleur en nous."
Ce que j'ai constaté en tout cas c'est qu'au contact des Sages, c'est ce qui advient naturellement, même le peu qu'il y a parfois devient alors la corde pour nous tirer hors de nous-même.

Avatar de l’utilisateur
traducteur.enochien
Messages : 42
Enregistré le : Mer Jan 17, 2018 21:25 pm
Contact :

Re: Plaisir et renoncement

Messagepar traducteur.enochien » Ven Juin 01, 2018 16:28 pm

De mon point de vue, il n'y a aucune règle spéciale quant à une conduite à suivre, cela dépend de nous et ça n'a pas grande importance.

C'est juste que d'un point de vue pratique, si on est très absorbé dans la vie mondaine et la poursuite de gratification, on devient vite très distrait et notre spiritualité passe à la trappe.

J'ai arrêté l'alcool car en boire était comme me tirer une balle dans le pied vis à vis de mes pratiques. Pourtant j'aimais bien ça, ce n'est pas spécialement une raison morale, c'est juste à cause de ses effets néfastes sur mon organisme.

L'avantage d'une vie austère est l'absence de distraction. On peut aussi trouver du temps pour avoir des pratiques spirituelles avec une vie normale si on a vraiment envie. Ce n'est pas toujours évident, mais c'est à chacun de voir ses priorités.

Honnêtement, quand on progresse, les satisfactions éphémères proposées par la société ont beaucoup moins d'attrait. Les anciennes addictions finissent par appartenir au passé, et ça ne demande pas spécialement de privation.

Avatar de l’utilisateur
Abi
Animateur
Messages : 784
Enregistré le : Sam Mai 19, 2012 8:27 am

Re: Plaisir et renoncement

Messagepar Abi » Sam Juin 02, 2018 11:02 am

Excuses-moi, même si ce que tu dis est globament très vrai je pense, je ne peux pas m'empêcher de voir qu'il y a une petite contradiction dans ce que tu dis, je ne sais pas si c'est très malin de la relever, mais bon tant pis :

Tu dis : "De mon point de vue, il n'y a aucune règle spéciale quant à une conduite à suivre, cela dépend de nous et ça n'a pas grande importance."

Mais tu dis aussi plus bas, que ce qui t'a permis de réaliser que certains de tes comportements néfastes d'un point de vue spirituel, ce sont tes pratiques : "J'ai arrêté l'alcool car en boire était comme me tirer une balle dans le pied vis à vis de mes pratiques."

Or que sont tes pratiques, si ce n'est une règle spéciale quand à une conduite à suivre ?

Tu ne peux pas à mon avis pas dire qu'il n'y a aucune règle spéciale quand à une conduite à suivre, sur la voie spirituelle, même si c'est l'amour que tu portes à tes pratique qui est le moteur de tout cela.

L'Amour est premier, mais la Loi suit!

Ou comme l'a dit une très grande Sainte non chrétienne "Celui qui aime Dieu, aime la discipline".

Après, je répète, globalement ce que tu dis me paraît pour ma part sensé.

(soit dit en passant, rien à voir, mais c'est pour cela que c'est Odin qui tient les rênes de la "loi" sur Pandore actuellement, c'est lui qui sur le long terme a le plus aimé ce lieu, on voit mal où est la dictature là-dedans ).

Avatar de l’utilisateur
traducteur.enochien
Messages : 42
Enregistré le : Mer Jan 17, 2018 21:25 pm
Contact :

Re: Plaisir et renoncement

Messagepar traducteur.enochien » Sam Juin 02, 2018 16:20 pm

Abi a écrit :Excuses-moi, même si ce que tu dis est globament très vrai je pense, je ne peux pas m'empêcher de voir qu'il y a une petite contradiction dans ce que tu dis, je ne sais pas si c'est très malin de la relever, mais bon tant pis :

Tu dis : "De mon point de vue, il n'y a aucune règle spéciale quant à une conduite à suivre, cela dépend de nous et ça n'a pas grande importance."

Mais tu dis aussi plus bas, que ce qui t'a permis de réaliser que certains de tes comportements néfastes d'un point de vue spirituel, ce sont tes pratiques : "J'ai arrêté l'alcool car en boire était comme me tirer une balle dans le pied vis à vis de mes pratiques."

Or que sont tes pratiques, si ce n'est une règle spéciale quand à une conduite à suivre ?

Tu ne peux pas à mon avis pas dire qu'il n'y a aucune règle spéciale quand à une conduite à suivre, sur la voie spirituelle, même si c'est l'amour que tu portes à tes pratique qui est le moteur de tout cela.

L'Amour est premier, mais la Loi suit!

Ou comme l'a dit une très grande Sainte non chrétienne "Celui qui aime Dieu, aime la discipline".

Après, je répète, globalement ce que tu dis me paraît pour ma part sensé.

(soit dit en passant, rien à voir, mais c'est pour cela que c'est Odin qui tient les rênes de la "loi" sur Pandore actuellement, c'est lui qui sur le long terme a le plus aimé ce lieu, on voit mal où est la dictature là-dedans ).


Mon post était une réaction à ce que j'avais perçu de ton message original, mais qui après tout n'était pas forcément ton intention.

J'ai eu l'impression en lisant ta question de voir comme une souffrance à l'idée de pratiquer sa spiritualité. Comme si on avait d'un côté : désir matérialiste = "mal" mais c'est finalement ce qu'on aime ; et de l'autre vertus = 'bien" mais ça nous embête.

Moi, je vois ça d'abord comme un choix, et naturellement en faisant ce choix, il y a une certaine discipline à exercer. Donc en effet, on peut dire que je suis des règles, mais ces règles ont une raison d'être pratique, et non une sorte de moralité floue dictée par je-ne-sais-quoi.

Mais peut-être que nous parlons de choses différentes ? le mieux pour une discussion comme celle-ci est sans doute de voir en terme concret de quoi il s'agit, et comment notre vie en est directement impactée au quotidien.

Personnellement, je ne suis aucune règle morale "spéciale" du genre "tends l'autre joue si on te tape dessus". Pendant un moment, je consommais encore de l'alcool de manière modérée en société, mais j'ai décidé de m'abstenir complètement car finalement ça ne m'apportait rien. Donc, zéro drogue, zéro alcool,... pour des raisons de santé. Si on consomme à "ouvrir son 3è oeil" et ce genre de choses, et qu'on s'amuse à "faire la teuf" et se défoncer aux hallucinogènes, comment dire.... "yen a qu'ont essayé, ils ont eu des problèmes", lol.

Discipline sexuelle... j'exerce plus de retenue que la plupart des gens, mais pareil, c'est pour des raisons pratiques. Ca n'a rien à voir avec pureté ou quoi que ce soit dans le genre. Je passe entre 1-3 heures chaque jour à méditer/travail d'énergie.... donc dans cette optique, je n'ai pas envie de m'amuser à saper tout mon progrès pour des rencontres éphémères.

Au début, ce genre de chose était difficile, mais avec la pratique, mon énergie s'est énormément raffinée, ce qui fait que le désir sexuel devient bien moins pesant. Après évidemment, quand on a un/une partenaire, ce n'est pas forcément évident, on est amené à faire des compromis,... qui plus est, il n'y a pas vraiment de règle définitive, c'est à voir selon différents paramètres.

D'ailleurs on voit bien avec toutes les histoires de prêtres pédophiles, tous les scandales impliquant des gurus - même les moines tibétains ont leurs scandales avec histoires de pédophilie, abus sexuels, etc. c'est pas forcément une bonne idée d'appliquer une abstinence complète - ça peut même être une mauvaise idée.

Donc, pour ces histoires de renoncement/règles, tout ça, il faut déjà voir quelles sont nos pratiques, quelles sont les raisons pour ce/ces renoncement. A quoi est-ce qu'on renonce, pourquoi,... de toute façon, chaque choix qu'on fait est un renoncement à ses alternatives, donc on peut dire qu'on passe sa vie à renoncer, lol. Appliquer discernement, jugement, etc. est parfaitement normal.

Pour moi, tout cela est dynamique. Suivant où on en est dans sa vie, on peut avoir différents besoins, ou différentes idées sur la façon dont on souhaite mener sa vie.

Si on fait le choix de suivre une voie spirituelle de manière sérieuse, c'est sûr qu'on sera sans doute amené à se retrouver "décalé" par rapport à la plupart des gens et leur mode de vie. Mais... peut-être qu'après tout, ce sont aussi tout ces gens là qui renoncent à pratiquer une vie spirituelle épanouissante ?

Evolution / éveil spirituel - c'est pas tout rose non plus, des fois c'est même très déroutant. C'est comme ça, on continue toujours d'apprendre, nos points de vue changent - parfois de manière radicale.

Bon, ça commence à faire un long post donc je vais m'arrêter là, mais j'espère que ça éclaircira mon message précédent :-).

Avatar de l’utilisateur
Totem
SuperModérateur
Messages : 4122
Enregistré le : Mar Juin 25, 2013 19:19 pm

Re: Plaisir et renoncement

Messagepar Totem » Sam Juin 02, 2018 17:43 pm

"Qui" prend du plaisir ou "Qui renonce"....;-)

Avatar de l’utilisateur
Margotland
Messages : 1588
Enregistré le : Dim Aoû 25, 2013 20:57 pm

Re: Plaisir et renoncement

Messagepar Margotland » Sam Juin 02, 2018 23:13 pm

Moralité-flou-dictée par n'importe quoi.

En effet de ce point de vue cela ne s'appelle plus renoncement, mais violence.
Le renoncement ne recherche ni comparaison ni Laurier.

Faire ce qui est Juste non ce qui est plaisant, car ce qui est Juste deviendra plaisant éternellement, ce qui est d'abord plaisant est par logique éphémère.

Blessings my dear. Abi.
amor vincit omnia

Avatar de l’utilisateur
Odin
SuperModérateur
Messages : 6901
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Magie pratiquée : Enchanteur

Re: Plaisir et renoncement

Messagepar Odin » Dim Juin 03, 2018 19:08 pm

Je trouve la synthèse de vos interventions superbe. :)
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Abi
Animateur
Messages : 784
Enregistré le : Sam Mai 19, 2012 8:27 am

Re: Plaisir et renoncement

Messagepar Abi » Dim Juin 03, 2018 23:05 pm

Tant mieux si le sujet t'intéresse Odin.
Blessings bien reçus Margot :)

Traducteur : Oui, je suis d'accord qu'il faut avoir le but à l'esprit, l'esprit des pratiques, sinon cela peut ombrer à l'intérieur, dans l'obscurité d'une morale janséniste rigoriste qui mets en souffrance une part de nous-même.
Je n'ai pas toujours l'esprit clair, mais on y travaille :)

Les pratiques peuvent très bien venir de l'autorité d'un maître extérieur cela dit, le Maître sachant ce qu'il fait si il est authentique, la compréhension viendra peu à peu.

Mais, si on pratique sur la base de conseils inadaptés, que les choses sont jamais comprise ou que les conseils venaient du maître intérieur qui finalement s'est planté, (et n'était donc en fait pas le maître intérieur), cela fera des noeuds comme tu dis, et je ne prétends pas en être totalement exempt.Nous ne sommes pas forcément unifiés.

Ceux qui dérivent sont là pour nous rappeler les dangers de tout ça si la guidance est mauvaise.

J'avais une intention assez contextualisée avec le message au début, tu y as vu une question, mais ce n'en était pas une, donc mon cas perso ne sera pas discuté :)

Il était bien que tu précises, car ta perception à mon sujet n'était pas apparente au début, et je te remercie quoi qu'il en soit d'avoir pris de la peine à mon sujet .
Je suppose qu'on s'est mieux compris à présent ?
J'ai relevé le : "il n'y a pas de règles spéciales", je reprécise, car la formulation, on en conviendra, peut donner lieu à un grand flou, qui est la porte ouverte à tout et n'importe quoi (d'où l'emploi du rouge...à moins que j'ai été possédé temporairement par Jagannath :)


Retourner vers « Discussions générales sur la magie et la spiritualité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités