L'essence de la magie blanche à hollywood

On aborde les sujets personnels autour de la magie. C'est ici qu'on parle de ses expériences personnelles, qu'on demande des conseils.

Modérateur : Totem

Avatar de l’utilisateur
Odin
SuperModérateur
Messages : 7195
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Jñāna Yoga et Yoga du son
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

L'essence de la magie blanche à hollywood

Messagepar Odin » Sam Jan 12, 2019 21:31 pm

J'avais pour idée d'écrire un article sur la figure de l'initiateur en magie blanche dans les films et séries, et finalement sur la magie blanche elle-même. Tout n'est pas à prendre au pied de la lettre et l'idée est de faire écho à une mémoire enfouie en nous, qui sait reconnaître les éléments de manifestation de la magie en soi.
Je pense que certaines personnes vont sauter au plafond car c'est très vulgarisé et basé sur des fictions mais j'ai décidé de faire confiance à mon intuition... Je suis sûr que la compréhension peut émerger même sur la base d'un truc qui peut paraître totalement déconnecté de la réalité.

Let's go.

La figure inspirante de l’initiateur en magie blanche et le coeur de la magie :

rosier floribunda.png
rosier floribunda.png (96.49 Kio) Vu 86 fois



Tel un gardien du secret magique, l’initiateur apparaît discrètement dans différentes productions mais ses apparitions sont décisives. Comme un personnage humble, il ne semble jamais revendiquer la réussite de la quête du héros, dont il paraît pourtant être à l’origine.
Le personnage intervient lorsque le disciple débute sa quête ou qu’il doute. S’il ne le recroise pas, le personnage initiateur revient au héros en souvenir ou sous la forme d’une voix télépathique lointaine qui semble émaner de l’espace, d’un courant d’air, ou de son coeur. Il peut s'agir d'un parent mort ou d'un personnage rencontré dans le passé mais dont on n'avait pas saisi l'importance.



Certains personnages me sont restés en mémoire :

-La femme du grand magicien Dimdim (un magicien exilé magiquement contre son gré au début de la série) dans les nouvelles aventures de Sinbad le marin.
dimdim.jpg
dimdim.jpg (32.42 Kio) Vu 101 fois
(Dimdim)
Elle apparaît dans cet épisode : The Adventures of Sinbad 01x09.
3034238981_1_5_r2bStULZ.jpg
3034238981_1_5_r2bStULZ.jpg (11.76 Kio) Vu 101 fois
x1080-2O0.jpg
(Épouse de DimDim)


Elle intervient pour dire à Maeve l’apprentie magicienne en proie au doute, qu’elle ne doit pas avoir peur de son adversaire Rumina, la redoutable sorcière adepte de la magie noire.

241984_50845.jpg
241984_50845.jpg (14.34 Kio) Vu 101 fois
sinbadRumina.jpg
sinbadRumina.jpg (47.88 Kio) Vu 101 fois




Elle lui donne alors une clef : la magie ne vient pas essentiellement des incantations et du savoir, mais du coeur. Il faut être convaincu de son propre pouvoir, de sa nature divine, pour que la magie se révèle. Ainsi, Maeve ne doit pas troquer un savoir illusoire contre sa part divine, son innocence et sa bonté. A cause de cela, lui dit-elle, l’apprentissage de la magie blanche est plus exigeant car il repose sur une progression intérieure linéaire : l’âme doit découvrir la force du pouvoir de l’amour, qui derrière chaque épreuve doit rester intact et la motivation première de toute opération magique.
S’ensuivra une scène où elle lui en fera la démonstration lors d’une confrontation avec Rumina. :
L’épisode est disponible ici :

L’explication a lieu à partir de 16:56 et la scène d’intervention magique est à 32:58.
Les plus avisés reconnaîtront les attributs de la mère divine (plumes de paon).

Autre exemple avec le film The Craft :

-La voix dans le vent de la mère de Sarah quand elle est au plus mal dans le film The Craft (scène où Sarah est blessée par terre, s’ensuivra le recouvrement de sa pleine puissance et la confrontation avec la sorcière maléfique Nancy). Je n’ai pu retrouver la scène avec la voix de sa maman.
A partir de là, Sarah manifeste une puissance que rien ne semble pouvoir surpasser. Totalement inattendu dans le film car jusque-là c’est Nancy qui manifestait des pouvoirs occultes dépassant l’imagination, mais la magie spirituelle de Sarah (elle n'a aucun attachement à sa magie, elle ne l'a pas recherchée dans un but de domination) viendra les annuler lorsqu'elle lui portera le message que “le boss” lui transmet le message “qu’elle a merdé et abusé” et qu’elle devait payer maintenant.
Le personnage de Lirio (propriétaire de la boutique ésotérique) est intéressant car elle joue aussi ce rôle d’initiatrice. Elle commence son initiation sans même que Sarah ne s’en rende compte, lui expliquant que son pouvoir est “naturel”,“spirituel” et “inné” (caractéristiques du Soi divin) comme celui de sa mère décédée. Sarah ne comprend pas mais c’est une invitation à se tourner vers son propre Soi, ce qui fait de sa magie quelque chose de complètement différent de la haine manifestée par Nancy.
D’ailleurs à la fin, seule Sarah conserve ses dons.
Scène d’initiation :


Scène où Sarah est la seule à avoir conservé sa magie :


Dans la série les anges du bonheur, le personnage principal, Monica, est intéressant aussi. Je ne ne vais pas entrer dans le détail car ça se joue vraiment à de petites choses disséminées ici et là. Mais en gros on peut avoir des réminiscences avec :

-Les moments où, à travers la lumière, le réalisateur nous fait vraiment sentir le caractère divin du personnage (la lumière est l’attribut principal du Soi, attribué à l’ange, tout au long de la série).
- Une autorité naturelle soudaine face à un danger (avec force surnaturelle, neutralisation de la violence) qui contraste avec l’aspect innocent et doux du personnage. Elle manifeste certains pouvoirs très impressionnants.
-Il y a aussi ce moment où elle est confrontée à son opposé (des sortes de démons), qui ne peuvent plus les approcher une fois que l’amour est réinstallée dans le quartier où elle opère “parce qu’il y a de l’amour”.

Tout au long de la série, c’est souvent le pouvoir du pardon et l’acceptation d’être aimé par Dieu qui permet d’établir la paix et la guérison là où elle intervient.

webANXtouchedbyangelduo.jpg
tbaa06holiday.jpg
tbaa06holiday.jpg (79.37 Kio) Vu 101 fois



Juste pour le plaisir je mets la première scène de la série car il y a quand même une sorte d’esthétique assez magique :


Cette voie de l’amour, c’est aussi celle du Christ. J’aime bien les images du sacré coeur, où c’est explicite. On dit que Jésus était un grand magicien, tout comme Moïse.
Tout bon désenvoûteur sait qu’il doit demander aux victimes de pardonner pour que le désenvoûtement soit complet, pas obligatoire mais ça fait 90% du travail surtout si l’envoûteur est expérimenté.

La magie atteint son but lorsque toutes manifestations (air, terre, eau feu… et mêmes les objets rituels) sont vus comme des manifestations de Dieu – comme Dieu lui-même. Ainsi, comme le feu épargna Sita, il n’aura plus aucun pouvoir sur le magicien, l’unité entre lui et le magicien étant absolue. C’est la voie de la dévotion qui permet à la magie blanche d’exister.

Dans les grandes productions hollywoodiennes, c’est souvent le pouvoir de l’amour qui est mis en avant comme principe ultime sur tous les autres pouvoirs. Un exemple récent : Wonder Woman. Son combat avec Arès est épique. Elle devient invincible lorsqu’elle s’en remet avec confiance au pouvoir supérieur de l’amour.
Voir le duel épique, voir ici :


Biensûr, c’est complètement surfait et hollyoodien mais le principe de fond là. Si nous sommes tellement fascinés par ces productions, c’est parce que le pouvoir de la shakti (aspect dynamique du divin) y est dépeint, cela fait écho en nous au souvenir de notre propre divinité (wonder woman en est un exemple saisissant).

Une part importante de la magie blanche, c’est aussi le pouvoir de croire en ses rêves et de vivre dans la confiance que le divin pourvoit à tout. Dans le film l’Histoire sans fin, le récit se déroule à Fantasia, le monde de la fantaisie de l’homme (en fait c’est le Coeur spirituel, un monde divin). Lorsque ce monde est menacé par une force invisible appelée le Néant, Bastien cherche le remède et va rencontrer le monstre Gmork. Celui-ci lui explique que le désespoir et la peur détruisent ce monde et ce parce que les gens sans espoir sont faciles à soumettre :


Ainsi en est-il de la puissance de la magie blanche...
Fais de l'Amour ta magie

wuxiagirl
Messages : 106
Enregistré le : Dim Aoû 19, 2018 9:24 am
Voie spirituelle : je découvre le monde des esprits de la forêt
Magie pratiquée : aucune je suis novice

Re: L'essence de la magie blanche à hollywood

Messagepar wuxiagirl » Sam Jan 12, 2019 21:55 pm

super sujet Odin
merci du partage !
bon we


Retourner vers « Discussions générales sur la magie et la spiritualité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité