Rêves

Occultisme, kabbale, alchimie, hermétisme, arts divinatoires etc. On y aborde aussi les groupes initiatiques, occultes, et les sociétés secrètes, bref, les voies mystiques.

Modérateurs : Schae, bastet, Hraefn, Odin

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2634
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Voie spirituelle : Miroir des vérités
Magie pratiquée : Gardien du temple

Rêves

Messagepar Schae » Mer Mar 13, 2019 21:53 pm

Je commence ici un nouveau topic sur les rêves.

Il m'arrive parfois d'en faire des "spéciaux" et très clairs et détaillés qui semblent avoir une valeur symbolique particulière. Dans le passé, j'en ai déjà laissé par-ci, par-là sur Pandore alors, j'aimerais maintenant les regrouper ici. De chacun pourra commenter avec la plus grande liberté s'il le veut, et également peut-être réfléchir sur ce qu'il peut représenter.

Je ne veux par contre pas avoir l'exclusivité de ceci, tous les membres pourront y laisser leur propres songes mais, le but ne sera pas de délivrer de but en blanc les clefs de leur message inconscient, il faudrait que chacun des rêveurs puisse être amené à réfléchir sur ses propres images reflétées, et ce qu'il veut signifier sur le chemin de vie. Chacun prendra certaines formes propres à soi-même mais, ils peuvent laisser certains messages très révélatifs pour soi-même et peut-être d'autres personnes...

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2634
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Voie spirituelle : Miroir des vérités
Magie pratiquée : Gardien du temple

Re: Rêves

Messagepar Schae » Mer Mar 13, 2019 21:56 pm

Bon, je ne viens pas les mains vides, celui que j'ai fait hier soir m'a mis dans une humeur toute particulière au long de la journée, et m'a amené à suivre scrupuleusement la ligne directrice qui fut mise dès le réveil...

______________________

J'étais avec un collègue avec qui je m'entends très bien depuis 3 ans, quoi que parfois quand on commence à délirer, çà dégénère un peu trop vite avec lui et j'ai du mal à le canaliser par la suite, donc je l'apprécie mais, en même temps il me saoule (ambigu). Bref, nous étions tous deux dans une espèce de gare routière à attendre un train ou un bus, la porte des quais est fermée. J'avais sous le bras des partitions de musique d'Orgue d'église (j'ai fait du conservatoire et suis organiste liturgique depuis 23 ans). Mon esprit est assez désordonné et je suis quelque peu stressé car, visiblement j'allais faire une rencontre très importante, il y a une lettre dans ma poche où est écrit:

"Soyez toujours en avance sinon, vous risquerez d'arriver en retard."

Bref, le collègue arrêtait pas de papoter mais, je ne l'écoutais pas ayant l'esprit ailleurs et a posé mes partitions au-dessus d'une étagère où était dispositionné plusieurs fascicules sans réelle valeur. Puis à un moment une sonnerie retentit et il me dit:

"Cà y est, c'est l'heure du passage et des choix à faire."

La porte s’ouvre donc et nous sortons. Il y a plusieurs petits tramways sur les quais, on passe devant l'un d'eux où il y avait une forte odeur, je dis à mon collègue:

"-Tiens, çà sent fort le chichon dans celui-là.
-Ah ouais c'est vrai, tu veux y aller, çà à l’air d’être du très bon?
-Non, ce serait dommage d'y retomber, j'ai complètement arrêté il y a plusieurs mois, cela ne me cherche plus du tout.
-Bon OK, alors à plus tard si ce n’est à jamais.
"

Je prends donc un tram autre que celui de mon collègue, je ne me souviens plus trop du trajet sauf que je me suis rendu compte que j'avais oublié mes partitions. Puis j’arrive dans la cour d'un très vieux bâtiment vétuste en brique rouge qui était surmonté d'une grande tour, le temps était maussade et nuageux cependant, les nuages avait une légère couleur dorée. Il y avait de la musique qui résonnait de toute part, c'était comme un conservatoire de musique, des élèves devaient s'y entraîner.
Il y avait plein de gens qui faisaient la queue, quand je dis plein ils pouvaient se compter par centaine. Je ne pus faire autrement que de suivre le mouvement. Le chemin était long et lent passait dans un bâtiment, puis dans un souterrain sombre que l'on se trouvait d'un coup à passer dans les hauteurs mais, on pouvait discuter avec les voisins de files sans problème, ils étaient tous très ouvert.

Puis je suis arrivé dans une salle flambant neuve avec un petit bar, une kitchenette, des meubles avec des livres (sûrement de vieilles partitions et de vieux manuscrits dont je ne sais de quoi ils traitaient), 3 canapés disposés en triangle autour d'une table de verre en forme d'œil. Sur un côté de la pièce il y a une fenêtre qui donne sur une rue en pavé entre deux bâtiments en briques brunes et juste devant la fenêtre, une vieille 2CV en mauvais états aussi en brun et qui était à moitié cachée par des mousses noires, un autre pan du mur de la pièce avait une grande baie vitrée dont pour l'instant je ne pouvais voir ce qu'il y avait derrière, un grand rideau était tiré, il semblait y provenir une douce musique de derrière, sûrement un élève qui suivait un cours.

Il y a là 3 vieux excentriques aux cheveux blancs dont une femme qui semblent tous être des artistes et philosophes connaissant leur art sur le bout des doigts, et je suis seul face à eux. J'étais un peu impressionné de les voir, ils semblaient être d'importants personnages, et ils se parlent tout à fait normalement entre eux de choses et d'autres, de la pluie et du beau temps, de musique et de techniques musicales aussi, et également de choses plus symboliques et profondes. Ils m'ont progressivement inclut dans la conversation sans que je ne le remarque, ils m'ont mis en confiance instantanément et je discute soudain avec eux comme si je les connaissais depuis toujours. A un moment, il y en a un qui me demande si j'avais un portable, je fis la négative (c'est vraiment le cas je n'ai jamais eux de phone cellulaire. Bref...). L'un d'eux se baisse et trouve sous l'un des canapés un vieux portable qui marche encore. L'un d'eux me dit:

"Tiens, gardes-le et tiens-toi prêt, on va t'appeler très prochainement.
-Au fait, j'ai oublié toutes mes partitions à la gare, je ne peux rien vous présenter, leur dis-je.
-Pas grave, nous savons qui tu es et il y a de quoi s'amuser comme un petit fou passionné ici, allez va te promener mais ne perds pas la route.
"

Je vais donc en ville me balader à pied, c’est la nuit. Je ne me souviens pas trop le trajet parcouru, tout ce que je me rappelle est une place de Strasbourg avec une fontaine où je me suis installé quelque temps à regarder vivre la ville de son mouvement incessant. Les lampadaires dégagent une douce lumière bleutée qui sur le reflet de l’eau de la fontaine, semblent former un croissant de Lune, comme un œil de la nuit au trois-quarts fermé. Puis, il me semble que le portable a sonné, je devais y retourner en vitesse.

Là, la queue va beaucoup plus vite et je parcours les passages avec une très grande joie et gaieté, le temps est clair et chaud le ciel Bleu et, ce n'était pas tout à fait le même chemin, le bâtiment avec la tour en lui-même était en partie rénové repeint en blanc, çà allait bien plus vite que la première fois et les passages sombres et souterrains sont maintenant illuminés. Les couleurs des choses terrestres semblaient tirer vers le jaune.
Tout le long du chemin on peut tous entendre un chœur de chant répéter des airs mélodieux et sacrés, et plus on avance et plus le chant est proche. Je me retrouve donc à nouveau dans la pièce d'avant avec les mêmes personnages mais, le rideau est cette fois ouvert. Il y a là une grande salle de répétition avec un orgue à tuyau, où de nombreux jeunes chanteurs sont vêtus de blanc, tant de blanc à mes yeux que j’eus l’impression que des auréoles survolent leurs têtes. A mon entrée l’un des sages me dit de leur faire un signe de salut, il ne me pria pas pour le faire et je leur dit salut avec la main gauche, ils s’arrêtèrent tous et tous me le rendirent avec de grands sourires, puis l’un des sages me dit :

« Voilà, maintenant c’est toi qui va accompagner ces chérubins, tu auras encore de quoi faire pendant très longtemps ! »

Au réveil, la musique entendue en dernier était celle du réveil… Je me demande depuis combien de temps il était allumé…

__________________________

A le relire, cela me rappelle certaines cartes du Tarot que je suis entrain d'étudier en ce moment...

Avatar de l’utilisateur
Odin
SuperModérateur
Messages : 7192
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Jñāna Yoga et Yoga du son
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Re: Rêves

Messagepar Odin » Mer Mar 13, 2019 22:02 pm

Les rêves initiatiques arrivent dans les moments où la pratique spirituelle fait bouger la structure de l'être. Ça fait toujours suite à des austérités (tapas). Par exemple rêver qu'une bête féroce nous barre le passage c'est relié au besoin de ne plus fuir une transformation sur un point précis de notre façon d'être. Lorsque l'on rêve de divinités ou de guides, c'est qu'on a pratiqué une longue austérité/méditation (on s'est concentré très longtemps) dans une pratique avec les pensées unipointées sur cette divinité.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Odin
SuperModérateur
Messages : 7192
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Jñāna Yoga et Yoga du son
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Re: Rêves

Messagepar Odin » Jeu Mar 14, 2019 15:27 pm

Pour ton rêve, on sent que tu es identifié à ton art, ça fait partie de toi :

-Au fait, j'ai oublié toutes mes partitions à la gare, je ne peux rien vous présenter, leur dis-je.
-Pas grave, nous savons qui tu es [...]


Il y a un besoin de faire comprendre qui tu es à travers ton art. C'est souvent lié à Mercure, quand on a beaucoup de Mercure dans son ciel astrologique de naissance, on a ce besoin d'être compris par l'extérieur, et souvent ça passe par l'art ou la communication. Il y a aussi souvent la peur de se tromper, de faire le mauvais choix...

Comme il y a une audition dans ton rêve, je trouve que ça pourrait être une invitation de ce rêve à te faire voir ça. A moins douter, à moins vouloir montrer tous les aspects de ta personnalité, à être plus dans la détente et l'instant présent ; être plus doux envers toi-même.

Ce qui est intéressant aussi avec les rêves, c'est de les écrire le plus souvent possible, ça permet de garder une trace sur les personnages récurrents (dans le rôle qu'ils jouent, leur apparence physique change la plupart du temps). Voir aussi comment on se sent vis à vis de ces personnages : on se sent jugé, réconforté, épié, honteux, fier, soutenu, aimé...
De cette façon, on constatera que dans notre vie de tous les jours, nos rapports aux autres sont impactés par ce que l'on projette sur les autres, en regard de nos blessures intérieures et de nos peurs. Cela permet d'identifier pourquoi est dans la réaction vis à vis de telles ou telles personnes qui viennent réveiller cette blessure.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Schae
Modérateur
Messages : 2634
Enregistré le : Dim Juin 21, 2009 19:37 pm
Voie spirituelle : Miroir des vérités
Magie pratiquée : Gardien du temple

Re: Rêves

Messagepar Schae » Jeu Mar 14, 2019 21:22 pm

Tu dois être dans le juste, c'est indéniable. Pour l'instant cet art est donné pour une religion du Christ, que d'ailleurs je ne sers plus depuis longtemps, elle ne me correspond plus pourtant, cela me mets toujours dans une grande joie que de pouvoir jouer pour lui et ses croyants, de sélectionner des morceaux adéquats en fonction des temps liturgiques, j'ai besoin de ce rapport spirituel avec la musique et ce même si cela n'est plus de la forme spirituelle que je sers, pourtant cela fait partie de cette même spiritualité.

Cependant, pour l'audition qui se prépare dans le rêve, je pense que cela viens plus du fait que je prépare depuis quelques temps un programme de concert mais, que pour l'instant je façonne dans le plus grand secret. Je ne désire pas jouer seulement pour moi ou pour un auditoire, mais pour une action spécifique et celle-ci est déjà présente en l'esprit, c'est de pouvoir récolter des fonds et pouvoir assurer une petite rénovation sur l'instrument sur lequel je joue et suis titulaire depuis 23 ans. Ce n'est pas qu'il soit en mauvais état au contraire, étant ancien facteur d'Orgue, je peux lui apporter les entretiens et réglages nécessaire à son bon fonctionnement en fonction de mes moyens, il aurait juste besoin d'un bon dépoussiérage. Ceci dans le but de le mettre en valeur et lui redonner d'autant plus de souffle que cela me remotiverai mais, cela a un certain coût et il faut tout de même que je fasse appel au facteur d'Orgue qui s'occupe de l'accorder touts les ans, et qui est mon ancien maître d'apprentissage.

Dans le passé j'ai déjà organisé quelques concerts pour des associations à but de récolte de fonds dans leurs actions, comme l'ACAT (Action Catholique pour l'Abolition de la Torture) qui m'a beaucoup parlé, pas seulement pour effectivement que cette abomination disparaisse du monde, mais aussi pour que chacun puisse également réfléchir sur les petites tortures faites chaque jours à l'autre et à eux-mêmes, sans pour autant qu'ils s'en aperçoivent. La sélection des morceaux choisis s'est faites dans ce sens, et les émotions que chacun en dégageaient s'est faites pour cela et la progression vers le final voulait démontrer qu'au fur et à mesure, la torture est de toute façon remplacée par la joie et la fête lorsque l'on choisit de l'abolir.

"on a ce besoin d'être compris par l'extérieur, et souvent ça passe par l'art ou la communication."

Oui, et c'est bien là le problème dans mon village.
Il y avait il y a encore quelques années beaucoup d'intéressement et de bénévolat au sein de cette paroisse suite à la rénovation complète de l'église, elle a été épuré des surplus et est devenu un temple neutre de prière, c'est mon réel sentiment, je l'aime cette église malgré le fait que je ne me considère plus comme catho. Seulement, à cause d'un nouveau curé de la communauté paroissiale qui a quelques petits problèmes d'honnêteté et de franchise avec les gens (ce qui n'est vraiment pas un problème pour un homme de foi) et quelque sautes d'humeurs que je ne peux nier qu'elles soient parfois justifiées, et bien certaines personnes ayant la vérité douloureuse se sont détournés des équipes paroissiales préférant se mentir à eux-même et rester dans leur petit coin égoïste sur les bancs de l'assemblée. Il n'y a plus aucune motivation, ce qui me met en temps que poisson absorbant les atmosphères alentour, dans le même cas pourtant je ne désire pas lâcher mon poste, mon devoir est d'être jusqu'à la mort assis sur mon banc et exprimer les interprétations des œuvres au travers de mes doigts et puis cet instrument est une partie de mon âme, il en est la manifestation qui peut le mieux exprimer ce que l'âme veut dire, au-delà de toute paroles spéculatives et spontanées.

Ce n'est pas que j'aime plus que cela ce personnage malgré le fait que j'aime sa façon de toucher juste et précisément comme le fil d'une épée bien aiguisée (j'en ai fait aussi les frais et c'était justifié, et d'ailleurs je suis pareil), je me sens isolé car, même en ayant fait allusion d'une série de concert dans le but de récolter des fonds et rénover l'Orgue, il n'y a personne qui semble intéressé pour l'excuse que plus beaucoup de monde ne vient à l'église (sauf lors des grandes fêtes catho) et pourtant, je sais que dans l'avenir nous pourrions former un festival de musique sacré et profane car, il y a dans notre communauté de communes des petits trésors organistique que j'aimerai vraiment pouvoir sauver par la suite, voir redorer car, certains sont dans un état et un entretien trop lamentable pour pouvoir encore souffler des sons mélodieux.

Cet art de la communication dont tu parles, je n'en suis effectivement pas un très grand maître et il est certain que cela me désole, il me faudrait une personne qui puisse le faire pour moi, ainsi que de constituer une équipe pour en faire une association dans le but que j'ai cité plus haut.

Odin, je te remercie de m'interpeler sur ce point...

Avatar de l’utilisateur
Odin
SuperModérateur
Messages : 7192
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Jñāna Yoga et Yoga du son
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Re: Rêves

Messagepar Odin » Ven Mar 15, 2019 0:08 am

Oh ça serait cool que tu lances ce projet, les gens te suivront plus facilement quand tu le mettras en route ! :)
Fais de l'Amour ta magie

wuxiagirl
Messages : 105
Enregistré le : Dim Aoû 19, 2018 9:24 am
Voie spirituelle : je découvre le monde des esprits de la forêt
Magie pratiquée : aucune je suis novice

Re: Rêves

Messagepar wuxiagirl » Sam Mar 16, 2019 21:20 pm

schae
il faudrait ravivé le bénévolat dans ta ville ou village.
une asso n'est pas compliqué en soit, un président, un trésorier (mais faut bien le choisir celui-là) et éventuellement une secrétaire si tu as ces 3 personnes tu as la base, après la secrétaire fait de la communication et tu as des bénévoles.
fb peut être utilisé. enfin moi je donne des idées qui me viennent à l'esprit.
bonne soirée


Retourner vers « Ésotérisme »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité