L'ego , Le moi , Le soi

On aborde les sujets personnels autour de la magie. C'est ici qu'on parle de ses expériences personnelles, qu'on demande des conseils.

Modérateur : Totem

Phénix

L'ego , Le moi , Le soi

Messagepar Phénix » Jeu Mar 28, 2019 14:03 pm

Bonjour, avançant dans ma quête spirituelle avec toujours autant de questions qui me trottent dans la tête je viens vers vous pour vous poser quelques questions en espérant pouvoir trouver quelques éclaircissement.
Alors voilà, je me suis rendu compte que je n'arrivais pas à distinguer mon ego, de mon moi véritable. En fait je suis totalement perdu avec toutes ces appellations Moi, Je, Soi, Ego, Âme etc.. J'ai l'impression qu'aujourd'hui beaucoup de savoir est mis à notre disposition mais j'ai l'impression aussi que la tendance d'aujourd'hui c'est de prendre des bouts de savoirs à droite et à gauche et de faire un gros mix qui devient vite incompréhensible pour un néophyte qui se lance dans sa quête spirituelle. Je dirais même que ceci l'égare totalement. C'est là qu'on comprend qu'il y a une partie d'étude mais qu'on ne peut pas avoir une bonne compréhension de ce qu'on étudie si l'on ne pratique pas. J'entends par là que beaucoup accumulent des connaissances sans pour autant les appliquer et sans pour autant avoir fait un travail en soi pour comprendre profondément la chose et l'assimiler ici et maintenant dans le présent ce qui est mon cas.

On entend beaucoup parler de l'ego quand on commence à baigner dans la spiritualité. On nous donne une description et voila, mais réellement cela peut être difficile de cerner son ego qui est notre ego ? ou est-il ? ou es tu ? je le cherche, je te trouves mais est-ce vraiment toi ? Comment être sûr que ce qu'on identifie comme être l'ego est réellement l'ego ?
Pour moi l'ego est lié à notre enveloppe corporelle, attention je ne dis pas que l'ego est notre enveloppe corporelle je dis juste que les deux sont liés, si nous n'avions pas d'enveloppe corporelle nous n'aurions pas d'ego il ne resterait que notre moi profond, l'être pur et présent qui n'existe qu'ici et maintenant. Quand je me regarde dans un miroir je me dis toujours que c'est mon ego que je vois et non mon moi profond. L'ego est le masque que nous portons que nous montrons à tous en public c'est lui qui cache qui nous sommes vraiment c'est la prison de notre âme.

En méditant hier sur ce discernement d'ego/moi profond, j'ai été focalisé sur cette petite voix intérieure en nous, vous voyez de quoi je veux parler, cette voix avec laquelle nous pouvons communiquer à l'intérieur de nous. Parfois je me fais des monologues avec cette petite voix, je lui parle, on se parle, je me parle à moi-même en fait et je la trouve extrêmement créative, parfois j'ai l'impression que cette petite voix part puiser des choses je ne sais où. J'ai l'impression que parfois cette voix n'est pas la mienne, que quelqu'un communique par le biais de cette voix avec moi car parfois quand je parle avec elle je pars dans des monologues sur un sujet qui aboutit toujours à des éclairs de conscience et de compréhension profonde et je me dis que ce qui a été dit ne peut pas venir de moi, j'ai été puiser cette compréhension, cette connaissance quelque part ou quelque chose m'a aidé, ma éclairé à assimiler ce qui a été dit et compris comme si j'étais une grosse antenne qui capte et recevais des informations qui pourraient s'apparenter à de la médiumnité.

Et donc hier je ne sais pas pourquoi mais j'ai essayé de trouver la source de cette petite voix à l'intérieur de moi. J'ai fait raisonner cette voie en moi c'est marrant l'on peut même faire des échos avec cette voix j'ai voyager en moi en essayant de trouver la source et tout d'un coup j'étais dans ma gorge j'ai senti un gros point de pressions dans ma gorge et j'ai compris que cette petite voix je pouvais lui parler et la faire raisonner en moi comme je pouvais la faire raisonner à l'extérieur de moi par le biais de ma gorge et c'est là aussi que j'ai pris conscience que durant plusieurs années j'avais simplement emprisonnées cette voix en moi je ne la laissais plus sortir en public derrière les barreaux la petite voix ne te montre pas au jour tu pourrais te bruler les ailes. C'est là que j'ai identifié cette voix comme mon moi profond qui je suis réellement. mais en me réveillant ce matin je me suis demandé si cette petite voix était réellement mon moi profond n'est elle pas juste la voix de mon mental ? mais alors combien de voix avons-nous ? la voix du mental, la voix de l'ego, la voix du moi profond comment discerner tout sa ? Comment savoir qui s'exprime mon ego ou mon être profond ou mon mental ? le mental peut t'il s'exprimer ou juste pensé ? le mental est-il lié à notre ego ou à notre moi profond ou aux deux ou à aucun des deux ? Je me trouve entre toute ces question aujourd'hui.

Un espérant qu'un psychologue ne me lise pas car j'ai la forte intuition que si un psychologue lisait ce texte il me diagnostiquerait des tas de troubles allant même me faire interner :) ...

Sur ce bonne journée à vous et merci d'avance pour vos réponses.

Avatar de l’utilisateur
Odin
SuperModérateur
Messages : 7284
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Jñāna Yoga et Yoga du son
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Re: L'ego , Le moi , Le soi

Messagepar Odin » Jeu Mar 28, 2019 15:50 pm

Alors voilà, je me suis rendu compte que je n'arrivais pas à distinguer mon ego, de mon moi véritable enfaite je suis totalement perdu avec toutes ces appellations Moi, Je, Soi, Ego, Âme etc..


L'ego, ce n'est pas quelque chose qui est distingué de toi. C'est ce que tu penses être toi, ton individualité. L'individualité n'a pas de réalité : c'est une illusion tout comme un personnage dans un rêve croit être réel. C'est une surimposition sur le Soi divin, qui est Dieu, seul et sans second. Tout ceci est expliqué dans La Caverne, de Platon. On appelle cela la "Lila" de Dieu, le Jeu divin. Il se sépare pour se retrouver. Le but des pratiques spirituelles authentiques est de mettre fin à l'identification avec les pensées (l'ego), c'est à dire à faire disparaître l'ignorance pour se rendre compte que la connaissance et la paix (notre état naturel) ont toujours été là. Il n'y a rien à gagner, rien à trouver, juste à enlever l'ignorance. C'est la Réalisation du Soi. Le devoir de l'homme est de suivre un chemin spirituel. Ensuite, seul Dieu peut le libérer totalement. Personne ne sait quand ça arrivera.



J'ai l'impression qu'aujourd'hui beaucoup de savoir est mis à notre disposition mais j'ai l'impression aussi que la tendance d'aujourd'hui c'est de prendre des bouts de savoir à droite et à gauche et de faire un gros mix qui devient vite incompréhensible pour un néophyte qui se lance dans sa quête spirituelle. Je dirais même que ceci l'égare totalement. C'est là qu'on comprend qu'il y a une partie d'étude mais qu'on ne peut pas avoir une bonne compréhension de ce qu'on étudie si l'on ne pratique pas. J'entends par là que beaucoup accumulent des connaissances sans pour autant les appliqués et sans pour autant avoir fait un travail en soi pour comprendre profondément la chose et l'assimiler ici et maintenant dans le présent ce qui est mon cas.


Laisse les autres faire comme ils veulent. Si tu es conscient des erreurs sur la voie, alors évite simplement de les faire et continue. :)

On entend beaucoup parler de l'ego quand on commence à baigner dans la spiritualité, On nous donne une description et voila mais réellement cela peut être difficile de cerner son ego qui est notre ego ?


L'ego, c'est ce "on". Ce n'est pas quelque chose d'extérieur que l'on posséderait.

Pour moi l'ego est lié à notre enveloppe corporelle attention je ne dis pas que l'ego est notre enveloppe corporelle je dis juste que les deux sont liés si nous n'avions pas d'enveloppe corporelle nous n'aurions pas d'ego il ne resterait que notre moi profond l'être pur et présent qui n'existe qu'ici et maintenant. Quand je me regarde dans un miroir je me dis toujours que c'est mon ego que je vois et non mon moi profond. L'ego est le masque que nous portons que nous montrons à tous en public c'est lui qui cache qui nous sommes vraiment c'est la prison de notre âme.


La réponse ne se trouve pas dans le mental. Tu ne trouveras jamais de réponses en réfléchissant (mental discursif). Si tu veux réaliser le Soi, tu dois abandonner l'ego. Pour cela, il faut s'engager dans une pratique spirituelle : service des autres en dédiant tes actions à Dieu, méditer (apprendre à ne pas t'identifier aux pensées), te mettre sous la guidance et la protection d'un maître Réalisé.
C'est vrai, tu n'es pas le corps. Tu n'es pas les pensées non-plus. L'ego a aussi une part subtil : sinon il suffirait de mourir pour être libéré. La mort doit avoir lieu sur tous les plans de l'être, c'est une mort initiatique, en quelque sorte.
Toutes les constructions (karma) voilent le Soi divin. Cependant, le savoir ne change rien, tu dois faire des pratiques spirituelles sincères pour être libéré du cycle des réincarnations. Le savoir est là pour nous aiguiller. Mais seule la Connaissance directe du Soi est libératrice.

En méditant hier sur ce discernement d'ego/moi profond j'ai été focaliser sur cette petite voix intérieure en nous


Ce n'est pas de la méditation. La méditation ne consiste pas à réfléchir. Ca serait bien si tu pouvais apprendre une véritable pratique de méditation.


Et donc hier je ne sais pas pourquoi mais j'ai essayé de trouver la source de cette petite voix à l'intérieur de moi. J'ai fait raisonner cette voie en moi c'est marrant l'on peut même faire des échos avec cette voix j'ai voyager en moi en essayant de trouver la source et tout d'un coup j'étais dans ma gorge j'ai senti un gros point de pressions dans ma gorge et j'ai compris que cette petite voix je pouvais lui parler et la faire raisonner en moi comme je pouvais la faire raisonner à l'extérieur de moi par le biais de ma gorge et c'est là aussi que j'ai pris conscience que durant plusieurs années j'avais simplement emprisonnées cette voix en moi je ne la laissais plus sortir en public derrière les barreaux la petite voix ne te montre pas au jour tu pourrais te bruler les ailes.


Si tu veux t'intérioriser ainsi, il faut que tu pratiques le Qui-sui-je préconisé par Ramana Maharshi. Il donne une méthode précise dans le livre "Qui-suis-je" disponible gratuitement sur internet. Le Qui-suis-je ne consiste à rechercher des sensations comme tu en as décrit vis à vis de ta gorge etc. Toute recherche de sensation est un obstacle. Ce ne sont que des pensées. Hors, le Soi se trouve au-delà de toutes pensées. L'identification aux pensées, c'est l'obstacle.

C'est là que j'ai identifié cette voix comme mon moi profond qui je suis réellement. mais en me réveillant ce matin je me suis demandé si cette petite voix était réellement mon moi profond n'est elle pas juste la voix de mon mental ? mais alors combien de voix avons-nous ? la voix du mental, la voix de l'ego, la voix du moi profond comment discerner tout sa ? Comment savoir qui s'exprime mon ego ou mon être profond ou mon mental ? le mental peut t'il s'exprimer ou juste pensé ? le mental est-il lié à notre ego ou à notre moi profond ou aux deux ou à aucun des deux ? Je me trouve entre toute ces question aujourd'hui.


Qui se pose toutes ces questions ? C'est là où tu dois creuser. Le Soi est au-delà du "moi" ou du "mien". Au-delà de toute dualité. Qui parle d'ego ? Qui parle de voix ? Qui ressent ? Qui se pose des questions ? C'est la voie du Qui-suis-je. Tourne toi vers l'intérieur et cherche encore.

Un espérant qu'un psychologue ne me lise pas car j'ai la forte intuition que si un psychologue lisait ce texte il me diagnostiquerait des tas de troubles allant même me faire interner :) ...


La vraie psychologie vient des pratiques spirituelles. Les psychologues auraient tout à y gagner, à y revenir. :p
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Camilla
Messages : 191
Enregistré le : Ven Oct 14, 2016 16:55 pm

Re: L'ego , Le moi , Le soi

Messagepar Camilla » Mer Avr 17, 2019 3:56 am

Bonsoir, Phénix.
Il y a un seuil. Ce que les Philosophes nommaient "le Don de Dieu". A force de persévérance et d'humilité réelle, ce seuil est franchi. Et là, plus d'ego, de je, de Je, de soi, de moi ou de surmoi. C'est lors de la première phase, "In Quest of God", que les notions de séparation sont effectives et douloureuses. Jeter les scories.
Bon courage, Phénix, laisse tomber l'artificiellement complexe, aie foi en toi, car ce faisant tu as foi en le Tout même si tu ne t'en rends pas compte d'entrée de jeu :-)
CnM

Avatar de l’utilisateur
Odin
SuperModérateur
Messages : 7284
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Jñāna Yoga et Yoga du son
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Re: L'ego , Le moi , Le soi

Messagepar Odin » Mer Avr 17, 2019 10:19 am

Dans la doctrine du Vedanta (advaïta ou non-dualité) ou la dialectique de Socrate et la Caverne de Platon, il n'y a pas de seuil puisqu'il n'y a personne pour franchir un seuil. Dieu se révèle quand on abandonne l'idée d'un "on", d'un "but", d'un "seuil", et la relation "sujet-objet", le "vu et le perçu".
Camilla, l'idée d'un seuil est ce qui bloque les chercheurs spirituels, les "seekers" comme disent les anglophones. Lorsque cette idée de seuil revient, ramène le mental à l'intérieur et reste tranquille. Si tu veux, le livre La voie et ses pièges est une aide considérable, l'auteur est Arnaud Desjardins.

Amma propose aussi une méditation : observer le ciel immense et lumineux, et s'imprégner de la sensation d'infini, dissoudre la sensation d'intérieur et extérieur. Puis s'adresser au mental et dire : pourquoi cherches-tu à te limiter à ce corps ? Ne vois-tu pas ta nature infinie comme le ciel ? Pourquoi vouloir te rendre si misérable ? Contemple ta vraie nature !
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Camilla
Messages : 191
Enregistré le : Ven Oct 14, 2016 16:55 pm

Re: L'ego , Le moi , Le soi

Messagepar Camilla » Mer Avr 17, 2019 21:58 pm

Bonsoir, cher Odin. Me permettras-tu une historiette ?

"La petite fille marche dans un long tunnel. Elle est partie de chez ses parents, subrepticement, par une porte dérobée, et depuis, elle marche. Elle ne sait pas trop pourquoi elle marche, mais ça ne fait rien.
C'est long, il fait chaud et l'odeur est déplaisante. Elle a faim, elle a soif, mais elle marche, marche, et marche encore, sans se décourager. Parfois elle s'assoit, fatiguée, mais courageusement, elle se relève et repart. C'est si long, ce tunnel...
Bien des heures plus tard, dont elle n'a même plus une conscience nette, elle heurte ce qui semble être une porte. Elle savait bien, qu'il y avait un bout, à ce tunnel, mais elle ne l'avait même pas entr'aperçu. Il faut dire que la lumière est chiche, dans ce tunnel.
"Qu'est-ce que c'est que ce truc ?", se dit-elle.
Elle s'allonge sur le sol, et, épuisée, s'endort. Ou croit s'endormir. Elle rêve. Ou croit rêver. Ca semble plutôt être un cauchemar, d'ailleurs.
Une sorte de monstre aux multiples pattes et mandibules, arachnoïde, plein de bave dégoulinante, lui fonce dessus. Elle croit se réveiller, mais elle ne rêve pas, ne dort pas non plus, réalise-t-elle. Dans un éclair de connaissance, elle comprend au plus profond d'elle-même que ce monstre, c'est elle qui l'a créé. Depuis longtemps, il hante ses cauchemars, il est ses peurs. Il est les peurs de qui se croit être une petite fille...
Et tout soudain la porte se dissout, une brume grise enveloppe la petite fille et engloutit le monstre.
Plus de tunnel. Le monstre et même le souvenir du monstre ont disparu, le tunnel et la porte, et même le souvenir du tunnel et de la porte se sont éloignés, de plus en plus, image d'Epinal dans les lointains. La lumière est intense mais ne lui fait pas mal aux yeux. Aux yeux ? Mais elle n'a plus d'yeux ! Elle se retourne : plus de chemin, plus qu'une immensité douce, si douce...
Elle est, enfin, revenue chez Elle. Tous sont là, et tous sont Elle, et elle est Elle, et elle est Tous. Elle est le quark, elle est les galaxies, elle est le virus et la baleine, elle a été/est/sera, elle... est. Plus de temps, plus d'espace, plus de cause ni d'effet, elle est, enfin, revenue chez Elle."

J'aime bien ce personnage. Mais pour faire plus concis :
Il faut bien partir de quelque chose. En l'occurrence le "mode d'être" que notre éducation nous a donné. Sous cet angle de vision, il semble y avoir un chemin, un but, un seuil séparant du but. Ce n'est que lorsque tu l'as franchi que tu constates qu'il était illusoire. Qu'il n'y a pas, n'y a jamais eu aucun seuil. Avant, tu sais cela, et en cela tu as raison. Après, tu le vis. En cela il y a bien Advaïta. Mais Advaïta comprend Dvaïta, qui en est partie intégrante.
Dvaïta est le chemin et le but. Puis tout soudain, il n'y a plus de chemin ni de but. Viçistha-advaita. Ce que tu croyais être "toi" est sorti du tunnel. Advaïta. Tout court.
CnM

Avatar de l’utilisateur
Odin
SuperModérateur
Messages : 7284
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Jñāna Yoga et Yoga du son
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Re: L'ego , Le moi , Le soi

Messagepar Odin » Jeu Avr 18, 2019 0:50 am

C'est quand même un peu du bavardage pour rien Camilla.^^ L'investigation du Soi, c'est l'investigation du Soi. Soit on la pratique, soit on ne la pratique pas, il n'y a pas d'entre-deux. Je sais que tu essaies d'enrober avec des jolis récits littéraires que tu aimes écrire, mais ce sont des pièges du mental. Tant qu'on est dans le bavardage, c'est qu'on n'a pas encore commencé à pratiquer l'investigation du Soi avec assiduité.
Je ne dis pas ça pour te critiquer, mais je dois donner des indications claires. Il n'y a que l'ego qui s'agite et lutte pour ne pas mettre en pratique la voie directe. La vraie pratique, c'est l'assiduité. Sans l'assiduité, il n'y aura que très peu de bénéfices. Une pratique régulière apportera des changements profonds dans notre vie, des cataclysmes intérieurs sans commune mesure.
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Camilla
Messages : 191
Enregistré le : Ven Oct 14, 2016 16:55 pm

Re: L'ego , Le moi , Le soi

Messagepar Camilla » Jeu Avr 18, 2019 15:44 pm

Ave, Odin.
Je suis heureuse de constater que, à l'évidence, tu es arrivé à l'Eveil Omniscient. C'est une très chouette nouvelle...
Non, ce n'est pas du bavardage. Non ce n'est pas de "l'enrobage". J'explique de deux manières et selon deux angles de vue différents.
Si ça ne te convient pas, ma foi, je n'irai pas plus loin, d'une part, ça ne servirait à rien, d'autre part ça te causerait du souci.

Mais il y a une belle maxime d'Amin Maalouf, qui est même afichée en poster au dessus de ma table de travail :

"QUE CEUX QUI DÉTIENNENT LA VÉRITÉ LA RELÂCHENT !"

CnM

Avatar de l’utilisateur
Odin
SuperModérateur
Messages : 7284
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Jñāna Yoga et Yoga du son
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Re: L'ego , Le moi , Le soi

Messagepar Odin » Jeu Avr 18, 2019 22:13 pm

Je n'y peux rien si j'ai mieux compris cette pratique que toi. :s Du coup je suis un peu gêné... mais si tu ne veux pas mon aide, ça ne me dérange absolument pas. N'importe qui d'autre te dirait la même chose. Maintenant, je ne suis pas choqué non plus par ta réponse, c'est la première réaction qu'on a quand on s'identifie à son ego : on croit qu'on nous fait une critique alors que c'est l'ego qui est visé. Parce qu'au fond, tu espères comme nous tous être vu comme une personne très avancée mais c'est un piège absolu.
Je n'ai pas cette prétention d'être omniscient (mais merci pour le compliment!), j'aime juste rétablir de la rigueur, et j'essaie de rendre ça utile même si inévitablement les gens se sentent insultés alors que j'essaie de leur montrer les pièges que j'ai moi-même dépassé avec peine.

Je le répète, l'idée d'un seuil est non-sens en advaïta. C'est précisément quand cette idée cesse que c'est l'advaïta.

Comme on est dans le registre des citations j'y vais aussi de la mienne : "celui qui dit la vérité est la personne la plus détestée".
Fais de l'Amour ta magie

Avatar de l’utilisateur
Camilla
Messages : 191
Enregistré le : Ven Oct 14, 2016 16:55 pm

Re: L'ego , Le moi , Le soi

Messagepar Camilla » Ven Avr 19, 2019 23:47 pm

Non, Odin, je n'espère plus rien. Je marche. En Solitaire comme cela a toujours été le cas. Et je ne suis pas choquée par ta réponse, crois-le bien. C'est exactement la réponse à laquelle je m'attendais, tout tranquillement. Et non, je ne souhaites certainement pas que tu tentes de "m'aider". C'est gentil, attentionné, et tout et tout, mais non, vois-tu...

De plus, sur quelles tablettes de marbre est-il gravé que tu puisses m'aider en quelque manière que ce soit ? Sur le Chemin de Compostelle, chacun est seul dans ses chaussures...

Toutefois, il semblerait que tu suives une Voie d'Advaïta "pure et dure". Je préfère quant à moi le point de vue de la Viçistha-advaïta, de "l'advaïta qualifiée", en termes occidentaux. Rien ne démontre que Cankara était le seul et unique dépositaire de La Vérité quant à ces Voies.

Par ailleurs, je crains que tu n'aies pas compris exactement ce que j'ai qualifié de "seuil". J'explique. Cas d'école. Tu ne sais pas conduire. Puis tu prends des leçons, et tu passes ton permis, après bien des soucis, des angoisses et autres difficultés. Puis tu réussis l'examen, et on te donne une jolie attestation. Tu te trouves une quelconque voiture, et tu te déplaces donc, parfois, avec celle-ci.

Tu me diras que ça n'a rien à voir avec un seuil tel que celui que j'évoquais. Eh bien si. Parce que ta vision du monde a changé du simple fait que tu es désormais à même de conduire. Il y a eu un seuil, mais tu n'en a ps eu conscience ; mais il est tellement loin derrière toi que tu n'y penses même plus, sauf anecdotiquement, avec des amis, autour d'une boisson fraîche.

Voilà ce que je tentais de montrer. Mais apparemment, les images ne conviennent pas aux neurotypiques. Dommage, mais il faut bien faire avec...
Sois en Paix, mon ami, et bonne route à toi, quel que soit le chemin que tu suives. Evite seulement le "Sentier Direct", il est vraiment trop dangereux.
CnM

Avatar de l’utilisateur
Odin
SuperModérateur
Messages : 7284
Enregistré le : Dim Juil 13, 2008 21:50 pm
Voie spirituelle : Jñāna Yoga et Yoga du son
Magie pratiquée : Magie naturelle de l'ancienne religion

Re: L'ego , Le moi , Le soi

Messagepar Odin » Sam Avr 20, 2019 20:59 pm

Capture.JPG
Capture.JPG (55.21 Kio) Vu 95 fois


Te bercer d'illusions et nourrir une rancune contre moi pour dénier ces obstacles ne t'aidera pas sur le chemin de la réalisation du Soi.

Que l'on soit engagé dans le monde ou dans une voie d'apparence plus directe, il n'y a strictement aucune différence sauf pour l'ego qui croit qu'on lui laisse une chance/du temps et qui du coup ne pratique pas comme il faut. Même engagé dans l'action, dans le monde, l'état intérieur doit être stricto-senso le même sinon ça n'a aucun effet puisque l'abandon n'est pas réel ; il n'y a même pas d'abandon en fait, juste de l'énergie perdue à lutter - puis c'est la dépression, voir pire, le suicide.
C'est la réponse que tu recherches depuis toujours mais tu t'accroches à ta souffrance parce que tu agrippes cette image de guerrière blessée, qui t'a sauvée à un moment donné sûrement, mais qui est l'obstacle aujourd'hui.
Maintenant que j'ai dit ce que j'avais à dire, sois profondément respectée dans ton choix de prendre ou non l'aide proposée.
Fais de l'Amour ta magie


Retourner vers « Discussions générales sur la magie et la spiritualité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités